Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Affaire Maurras : dégoûtés par Nyssen, 10 des 12 membres du Comité des commémorations nationales démissionnent

La décision de la ministre de la Culture Françoise Nyssen de retirer le nom de Charles Maurras du Livre des commémorations nationales 2018 ne passe pas.

 

« La décision que vous avez prise de retirer le nom de Charles Maurras de la longue liste de faits mémorables établie par notre Haut-Comité au titre de l’année 2018 – après l’avoir d’abord ratifiée par une préface élogieuse – et d’interrompre la diffusion du Livre des commémorations nationales nous rend impossible, à notre plus vif regret, de continuer de siéger dans cette instance », ont écrit les démissionnaires dans une lettre ouverte à la ministre Nyssen dont l’AFP a obtenu une copie.

[...]

La ministre de la Culture Françoise Nyssen avait décidé fin janvier d’effacer Maurras du livre des commémorations nationales après des protestations d’associations antiracistes. « Vous comprendrez que, dans ces conditions, nous ne puissions continuer à siéger avec, en permanence, la menace soit de la censure soit de l’autocensure », ont écrit les membres du Haut-Comité dans leur lettre ouverte à Françoise Nyssen.

Lire l’intégralité de l’article sur huffingtonpost.fr

Pour comprendre « l’affaire Maurras », sur E&R :

Retrouvez Charles Maurras chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

32 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Citons Hervé Ryssen : " Le 17 janvier 1944 Maurras critiquait le Comité Français de la Libération Nationale (CFLN) parce que " son premier acte serait de rendre aux juifs l’intégralité des biens dont ils n’ont cessé de nous dépouiller pendant 150 ans " . Propos intolérable pour "Françoise" NyssenBAUM .

     

    • Voulant vérifier si c’était juste de l’ironie ou plus le "NyssenBAUM" j’ai déjà commencé par sa page wikipédia et .... "quand même"...

      Elle aussi n’est pas française à la base mais belge "naturalisée dans les années 80", c’est tellement vague que je me demande si elle l’est vraiment, plus rien ne m’étonne désormais dans ce beau pays qu’est devenu la "fronce".

      En prime elle serait liée à une mouvance mystique soupçonnée d’être une secte ....bref j’arrête sinon je sens que ça va m’énerver pour toute la soirée....


  • Maurras, Céline : il s’agit de les effacer de la mémoire collective, comme à Rome, tel nouvel empereur faisait gratter les inscriptions concernant celui qu’il venait de faire assassiner, c’était la "damnatio memori" . L’impératrice aujourd’hui c’est la vieille ricanante NyssenBAUM . Les sionistes veulent effacer les grands patriotes du passé de la mémoire collectives car ils étaient tous antisémites, et pour cause .

     

  • Mais ? Les associations n’ont pas de pouvoir, pourquoi leur accorde t-on autant d’écoute et l’application automatique de leur caprices idéologiques ???

     

  • Çà commence à bouger "sévère" dans les esprits intellectuels ne faisant pas partie de l’élite sioniste, cette démission collective nous prouve à quel point de censure nous sommes confrontés, c’est la guerre et çà me déprime...

     

    • Pas de quoi déprimer, c’est plutôt mieux si on se libère... Nous sommes la majorité et eux de vrais froussards, il suffit de les remettre à leur place.
      Je vois pas pourquoi on devrait supprimer Maurras qui fait partie de notre culture française, à moins que cette ministre de la culture n’aime pas la France, dans ce cas qu’elle dégage, elle n’a rien à faire à ce poste... va vendre des journaux Nyssen.


    • Pas de quoi déprimer, c’est plutôt mieux si on se libère... Nous sommes la majorité et eux de vrais froussards, il suffit de les remettre à leur place.
      Je vois pas pourquoi on devrait supprimer Maurras qui fait partie de notre culture française, à moins que cette ministre de la culture n’aime pas la France, dans ce cas qu’elle dégage, elle n’a rien à faire à ce poste... va vendre des journaux Nyssen.

      Avez-vous lu Charles Maurras Marie Claude ?! Vous verrez c’est très profond et plein de bon sens, loin de cette greluche à la Culture.


    • Je suis confus Marie Claude, mais je ne comprends pas ton commentaire.



  • Comme celle sur #Maurras dissimule son antisémitisme, la notice commémorative sur #Chardonne dissimule son nazisme. Elle doit être retirée ...




    Non ! Elles doivent être corrigées.


  • Paradoxe de la censure : elle fait connaitre ce qu’elle interdit. Très peu de monde, avouons-le, aurait entendu parler de ce comité et de cette plaquette de célébration assez académique et donc des 150 ans de Maurras si les comités théodulovici n’avaient pas hurlé à la mort et si tous les rabbins de France n’avait pas entamé leurs rituels d’exécration en bonne et due forme.

    Merci donc à la censure et au schofar du grand rabbin sans qui je n’aurais pas pensé à Maurras aujourd’hui.

     

  • et oui, Haut dessus, c’est le soleil...


  • Plus je vieillis et plus ce monde me semble horrible.

     

  • Ça commence à bouger ...

     

  • ”Danielle Sallenave et Catherine Bréchignac, secrétaire perpétuelle de l’Académie des sciences, n’ont pas signé ce texte dont l’AFP a obtenu une copie. Danielle Sallenave a été chargée par la ministre de "piloter une réflexion" sur l’avenir de cette instance.
    En revanche les historiens Jean-Noël Jeanneney et Pascal Ory, spécialistes de la Seconde guerre mondiale et notamment de la collaboration durant l’Occupation nazie comptent parmi les signataires.”

    Le Haut comité aux Commémorations nationales se composait des membres suivants, nommés par le ministre pour une durée de trois ans :

    Présidente

    Mme Danièle Sallenave, de l’Académie française

    Membres

    M. Christian Amalvi, professeur à l’université Paul-Valéry-Montpellier-III

    Mme Marie-Laure Bernadac, conservatrice générale honoraire

    Mme Catherine Bréchignac, secrétaire perpétuel de l’Académie des sciences

    M. Gilles Cantagrel, musicologue

    Mme Nicole Garnier, conservatrice générale du patrimoine, chargée du musée Condé à Chantilly

    Mme Claude Gauvard, professeur émérite d’histoire médiévale à l’université Paris-1-Panthéon-Sorbonne

    M. Robert Halleux, membre de l’Académie royale de Belgique, directeur du Centre d’histoire des sciences et des techniques de l’Université de Liège

    M. Jean-Noël Jeanneney, ancien ministre

    Mme Evelyne Lever, historienne moderniste et écrivain

    M. Pascal Ory, professeur à l’université Paris-1-Panthéon-Sorbonne

    M. Jacques Perot, président de l’Association française pour la protection des archives privées


  • #1925737

    C est ridicule. La quasi totalité des grands écrivains Français étaient antisémites. Comme tous les grands esprits Européens étaient antisémites, de Voltaire en passant par Goethe, Shopenhauer, Heidegger etc...
    Les associations vont faire quoi ? Éradiquer toute la mémoire humaine ? Eux qui nous exhorte sans cesse à nous souvenir !

     

    • Il ne faut pas oublier aussi que le "sionisme" est un antisémitisme juif.

      Chose facilement prouvable et démontrable : l’état sioniste est bien un état antisémite.

      Ahuris s’abstenir. On peut quand même parler de choses sérieuses sérieusement et s’affranchir des propagandes. Théodore Herzl était profondément antisémite ;


    • C’est évident.
      Dès qu’on est cultivé, on ne peut qu’être antisémite "modéré" (toute assimilation aux islamistes "modérés" qui égorgent et massacrent "modérément" en Syrie est totalement déplacée, cela va sans dire... et va mieux en le disant).
      Il faut plus que jamais se désaliéner de l’emprise de la religion de la Shoah et retrouver notre liberté de pensée, pour dire merde les yeux dans les yeux aux censeurs de tous poils qui sont en train de transformer la France, notre France (pas la leur...) en abjecte dictature fachiste (et ce n’est pas un pléonasme).

      Remarquons toutefois qu’il s’est trouvé 2 des 12 membres de cette noble assemblée pour s’accommoder de cette crasse bêtise et se désolidariser de leurs confrères... Ce qui est significatif, c’est bien entendu la faible proportion de kollabos dans cette affaire...

      Bravo à ces courageux résistants.


    • N’oublions pas que ce n’est que depuis le16 décembre 1991, sous l’impulsion des États-Unis, que l’Assemblée générale des Nations unies révoquait la résolution 3379 du 10 novembre 1975, qui avait décrété que « le sionisme est une forme de racisme et de discrimination raciale » .

      Il faut se rappeler qu’en 1991, les Étrons-Unis règnaient sans partage et comme les farauds qu’ils sont sur un monde sans opposition. Aujourd’hui, avec la Russie qui s’est brillament relevée de cette tentative d’exécution sommaire et la puissante Chine, les américano-sionistes n’ont plus le champs libre. C’est ce qui explique en partie la russophobie primaire des BHL Botul et consorts.

      L’essentiel est de rappeller que, sans la force millitaire judéo-protestante, le bon sens règnerait parmis les nations de la terre sur la question juive.


  • C’est la faute au lobby islamique.

     

    • Faut arrêter, les lobby islamique existent bel et bien. C est la turquie d erdogan, le qatar et l arabie saoudite , tout les lobby travaillent pour leur rayonnement et ont un ennemie commun : LA CULTURE FRANCAISE.
      SoS racisme, le cran, la licra , le crif , mrap, le financement des mosquées, LGBT etc ce sont tous des lobby qui font un travail de sape pour éroder notre culture et prendre sa place dans une mosaïque d intérêts communautaire.


    • @Seb59, vous m’avez bien fait rire, on voit que vous avez le sens des priorités. Il n’y a pas DES lobbyes il y a UN lobby. Ce n’est pas parce que vous ne voyez pas le soleil, mais seulement les bougies que tout le monde est aveugle...... Continuez comme ça à tout mettre sur le même plan, vous tombez dans le piège à con tendu par LE lobby qui favorise la création de petits lobbyes comme autant de petits pare-chocs. Ce n’est pas au dîner du Qatar que va se pavaner le futur président, qui y retourne une fois élu, ce n’est pas le lobby des dromadaires qui fait la pluie et le beau temps dans le PAF, ni le lobby du couscous qui a hurlé contre la réédition de Céline, ce n’est pas non plus le lobby de l’harissa qui veut un stricte contrôle des réseaux sociaux enfin ce n’est pas le lobby des loukoums qui persécute ER et tout dissident sérieux. Vous êtes juste aveuglé par le soleil et donc vous baissez la tête pour vous concentrer sur des pseudos lobbyes qui n’ont aucun poids, vous êtes perdu et n’avez pas le sens des priorités.


  • Franchement, quel que soit l’opinion qu’on a sur Maurras, on s’en fout un peu.

    C’est typique des débats germanopratins d’aujourd’hui. Réunir une vingtaine de personnes plus ou moins intellectuelles pour éditer une élégante plaquette commémorative totalement subventionnée et que peu de monde achètera, c’est déjà assez insignifiant. Rayer de la liste par un réflexe obligé le diablotin Maurras, cela relève du rituel. Hurler à la censure et à l’autocensure, et le faire entre soi, c’est encore un rituel et assez dérisoire quand on pense à la vraie censure qui ruine et condamne vraiment des hommes. Tout cela suivi de graves débats entre intellectuels labellisés, c’est l’ita missa est..

    On nage dans l’insignifiant et le déjà vu. On se demande ce que "l’histoire" pensera de tout cela.

    Autrefois, un abbé qui avait affirmé que les francs étaient de germains et non les descendants de troyens a été embastillé !

    On fait donc de tout avec l’histoire et surtout des justifications pour le pouvoir. Qui dit histoire dit propagande. Et qui dit contre-histoire dit contre-propagande.


  • Maurras était antisémite évidemment, mais un antisémite cultivé, très cultivé, et dans la lignée du prophète et visionnaire Edouard Drumont ("Tous nous avons vécu dans sa lumière" disait-il) et d’une culture et d’une intelligence qu’AUCUN homme politique aujourd’hui n’atteint. Mais comparer Maurras à un intellectuel d’aujourd’hui, c’est comparer le Parthénon à la Tour Montparnasse. Maurras, relevons-le, est le seul théoricien politique européen du 20ème siècle. Il n’y en a pas d’autres. Ou les autres sont des nains.

    C’était un antisémite certes mais qui pensait en grec hellénistique. Il était un homme né AVANT le judaïsme, ou ce qu’on appelle le "Bas judaïsme", monde débile et malsain d’où sont sorti toutes les sottises (c’est la "radix stultitiae" la "racine de toutes les sottises" selon Rutilius Namatianus ) et il pouvait donc dominant totalement la question, donner des leçons à la fois au christianisme (qu’il respectait sans avoir la foi) et au judaïsme (qu’il méprisait), comme dernier représentant de la civilisation gréco-latine, donc de la seule civilisation qui tienne, dont il était un survivant miraculeux.


  • Alors,si je résume bien,la france qui a toujours été et qui est encore helleno-chrétienne est devenue judéo-chrétienne,les grands écrivains français sont devenues des"parias",l’antisionisme est devenue de l’antisémitisme,les pratiquants de l’islam des terroristes,les clandestins des migrants...au nom de quoi ou plutôt de qui... ?!?Mais ce sont les goyim les comploteurs ou plutôt complotistes qui sont dans le déni et la négation de l’histoire... !!


Commentaires suivants