Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Affaire Méric : les vautours de gauche veulent "faire le procès de l’extrême droite"

Cinq ans après le décès de Clément Méric, le procès des « agresseurs » du jeune militant antifasciste s’ouvre à la Cour d’assises de Paris. Si l’enjeu juridique porte sur la détermination du contexte et de la responsabilité (bagarre qui tourne mal ou volonté délibérée de tuer), le traitement politico-médiatique de l’affaire ne laisse pas de place au doute : c’est le procès de « l’extrême droite » qui commence.

 

 

« Le procès doit permettre de dire la vérité sur les circonstances dans lesquelles Clément a été tué et sur les responsabilité de ses agresseurs […] qui appartenaient à une mouvance politique d’inspiration néo-nazie qui fait de la violence un procédé d’action privilégié. »

« Il va falloir pendant ce procès analyser ces violences et ne pas détourner le regard de leur racine, c’est-à-dire d’une certaine idéologie qui est prônée par les auteurs des coups qui ont été portés à Clément Méric. »

La ligne des parents de Clément Méric et de leur avocate Me Cosima Ouhioun est claire ; le but des syndicats, comités de soutien et autres extensions du mouvement antifasciste est tout aussi limpide : il s’agit de faire de la rixe la conséquence d’une expédition punitive de nature politique. Dans cette optique, l’ancien leucémique Clément Méric aurait été assassiné par l’extrême droite pour son appartenance à l’extrême gauche.

 

 

Faire de « l’extrême droite » un mouvement univoque fondé sur la violence sanguinaire, voilà un fantasme typique de l’antifascisme adolescent qui n’a jamais été pour déplaire au Pouvoir réellement fasciste, celui de la Banque apatride monopoliste et antinationale (donc antinationalistes conséquents). Une vision dont tous les idiots utiles du Système se font allègrement les relais...

 

 

 

Et puis il y a les vautours à la Askolovitch qui se repaissent de l’affrontement stérile entre un petit bourgeois de gauche et un prolétaire de droite. L’un est mort, l’autre doit finir ses jours en prison pour ces bêtes à charnier qu’on appelle « l’élite ». Creuser un peu plus le sillon de la lutte horizontale en France et empêcher toute forme de réconciliation nationale et d’union sacrée, voilà l’objet du battage politique autour de ce procès puisque les initiés savent que l’enquête a déjà écarté l’intention de tuer. En effet, les trois suspects comparaissent libres et sont jugés pour « violence commise en réunion ayant entraîné la mort sans intention de la donner », « violence avec usage ou menace d’une arme ayant entraîné la mort sans intention de la donner » et simple « violence ». Les auteurs des coups risquent malgré tout jusqu’à 20 ans de réclusion.

20 ans de réclusion (de plus) et de répression idéologique pour les Français, c’est ce à quoi semblent vouloir nous condamner les agents des réseaux de pouvoirs à l’œuvre en France, ceux qui se servent de la jeunesse comme d’une milice à leur service.

En 2013, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault avait déclaré à propos de l’affaire :

« Notre responsabilité est non seulement de veiller à ce que ces idées ne prospèrent pas et de trouver les réponses juridiques, politiques, pour que tous ces mouvements racistes, antisémites, homophobes soient combattus. »

Un an après, les groupuscules nationalistes Troisième Voie et Jeunesses nationalistes révolutionnaires menés par Serge Ayoub étaient dissous par décret du Conseil des ministres.

De quoi justifier de prêter attention à cette affaire.

 

Revoir l’analyse d’Alain Soral sur l’affaire Méric (à partir de 24’30) :

 

***

Se procurer l’ouvrage de Serge Ayoub chez Kontre Kulture

L’affaire Méric, sur E&R :

Évitez les pièges oligarchiques avec Kontre Kulture :

 






Alerter

78 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Clément Méric a été victime de ses "amis" antifas qui ont poussé ce gamin chétif et souffreteux à agresser par derrière un jeune homme sportif qui faisait du shopping.

    L’extrême-gauche tue. Faisons son procès !

     

    Répondre à ce message

    • Bien dit, Titus ! A cela j’ajouterai qu’il est scandaleux - mais pas étonnant en France - que le fils de deux enseignants fricote avec l’extrême-gauche, qui sont en fait, les seuls vrais fachos de notre temps, si j’en crois Churchill : "Les fascistes de demain se feront appeler anti-fascistes" !

       
  • De nombreux opposants, donc de "droite", sont tués chaque année ou même très gravement blessés (handicapés) et personne n’en parle jamais. Sauf moi.
    Le pouvoir tue également à l’étranger par des guerres coloniales meurtrières ou l’entretien du sous-développement et en métropole par manque de salaires décents, hospitalisation insuffisante, paupérisation et soutien sans faille à l’insécurité de masse et donc au terrorisme.

     

    Répondre à ce message

  • Le message "Ne jamais baisser les yeux" aurait pu être avantageusement remplacé par " Ne jamais baisser la garde "..

    Sinon parler "d’agresseur" pour désigner une personne qui s’est défendue seule contre 2 ou 3 agresseurs justement , c’est bien a l’image de notre société d’inversions permanentes.

    Bref une bien triste histoire de jeune manipulés, ou le seul vrai coupable ( Celui a recruté le pauvre petit Meric dans cette milice de tocards ) N’est pas sur le banc des accusés.

     

    Répondre à ce message

  • L’inénarrable sylvain boulouque (sur bfm-tv, je crois) expert ès-communisme, a dit : "il n’y a pas de tradition martiale ou violente à l’extrême gauche, c’est chez la droite ultra qu’on la retrouve souvent"...

    Non, bien sûr, sylvain ; ....ravachol, les sans culottes, baader et l’action directe, les gardes rouges maoistes jusqu’aux récents zadistes confectionnant des engins artisanaux, et autres pierre goldman et vegans cintrés, ou l’odieux couple rey/maupin.....

     

    Répondre à ce message

  • #2037359
    Le 6 septembre à 17:07 par SID VICIOUS avait bon gout en matière de tee shirt
    Affaire Méric : les vautours de gauche veulent "faire le procès de l’extrême (...)

    Alain soral décrit extrêmement bien cette enfumage,ce jeu de dupe,cette foutaise que les journaleux et politique de l’oligarchie veut faire bouffer au peuple et aux demeurés de la politique.
    Oui c’est bien méric et ses potes a la con qui ont voulu péter la gueule a esteban et ses ami(es) : excellent aussi le fait que c’est toujours les antifas de mon cul qui cherche la merde aux sois disant facho..........................moi meme qui a un look tres anglais:moitié ska et moitié clash:l’autre jour, j’etais dans le quartier de saint michel et j’allais acheter des cds a joseph gibert et j’avais un tee shirt de "ian curtis" le suicidé chanteur de joy division et deux mecs, deux trou du cul m’ont interpellé gentiment(tout de meme) en me disant que c’etait un groupe nazi ,car joy division etait le nom d’une troupe nazi allemande durant la seconde guerre mondiale et gna !gna !gna ! bref ! des nazes:je leur ai juste répondu qu’a une époque pres de la moitié des artistes punk et cold wave ont pratiqué la provoc’ avec croix gammé and co......................c’etait des branleurs,je leur ai fais un peu d’histoire du rock.
    ENFIN/ oui il essaye par ce proces de laminer, de dissoudre tout lien appartenant a la droite non plouf plouf ! ils veulent juste un vauquiez pour avoir une tete de turc et un Mélenchon qui est une marionette du système ET IL LE SAIT. ce con.

     

    Répondre à ce message

  • c’est du grand art d’à partir d un fait divers où l agressé s’est défendu avec les malheureuses conséquences qu ’ on connait ,de vouloir faire croire que des hordes de skeand ead nourrie a l idéologie nationaliste terrorisent et tuent !
    car pour notre malheur ,dans le cerveau endormi du français ,lui ne se rappellera pas des faits et acceptera la vérité tel, qu’on lui sert !

     

    Répondre à ce message

  • #2037413
    Le 6 septembre à 19:10 par Que Toute Chair Fasse Silence
    Affaire Méric : les vautours de gauche veulent "faire le procès de l’extrême (...)

    Pour ceux que cet édifiant procès intéresse, vous pouvez en lire le compte rendu en direct sur le twitter de la journaliste Maud Vallereau.
    Pour l instant tout accable Méric et son groupe de pantins endoctrinés jusqu au trognon. Attendons de voir la suite.
    Sinon :
    C est une tradition chez les gauchistes de lancer des enfants de 40 kilos dans des bastons de rue ?

     

    Répondre à ce message

    • #2037519
      Le 6 septembre à 22:26 par Palm Beach Post : "Cult !"
      Affaire Méric : les vautours de gauche veulent "faire le procès de l’extrême (...)

      "Attendons de voir la suite."

      Oui, on peut être surpris par le verdict.

      Les magistrats (dont j’ai pourtant personnellement horreur), ne sont pas forcément soumis au bruit des pressions, et ils ont leur honneur, ou du moins, leur égo.
      Il est évident que Clément Méric est l’agresseur.

      Je pense que le verdict pourrait être une grosse peine de sursis.
      La liberté, avec un long suivi judiciaire.
      Les magistrats ne sont pas dupes.

      Ce qui m’inquiète le plus, c’est les parents de Clément Méric.
      Pour pouvoir faire le deuil, il faut comprendre.
      Qu’ont-ils compris ?

      Je me désole de lire des commentaires où vous voudriez presque que les accusés soient condamnés lourdement, afin de correspondre à votre vision du monde bons/ méchants.

       
    • C’est évident
      Avec les images des jambes aussi
      J’ai pour une fois foie en la justice
      Les gauches vont perdre leur tentative de transformer le procès en mise au ban de l’extrême droite

       
  • #2037495

    En plus de tout ce qui a été dit et bien dit ici sur les antifas, j’ajoute que ces deux derniers jours, le procès de Morillo et ses comparses faisait la une du site du très bourgeois Figaro. Une à charge contre l’extrême droite qui semblait tout droit tirée de Libé ou Médiapart ! Petite consolation, les commentaires rappelaient quasi unanimement que Morillo n’était pas l’agresseur.

     

    Répondre à ce message

  • #2037527
    Le 6 septembre à 22:40 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Affaire Méric : les vautours de gauche veulent "faire le procès de l’extrême (...)

    Je ne vois pas les petits prolos Esteban Morillo et Samuel Dufour lourdement condamnés.
    C’est pas de la viande de taule, et le contexte politique ne s’y prête plus.

    Y’a d’autres couleuvres prioritaires à avaler qui devraient aider à faire oublier ce dossier.
    Les "skinheads".
    Sérieux ?

     

    Répondre à ce message

  • De l’affaire Méric .
    Est-ce que Esteban Morillo et Samuel Dufour n’ont pas eux aussi une famille ?
    Les journalopes veulent-ils nous faire croire qu’il sont de simples voyous sans famille et livré à la rue ?
    Les familles Morillo et Dufour méritent notre soutient ! Leurs fils ne sont pas des
    meurtriers !
    _

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents