Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Affaire Ramadan : la plaignante Henda Ayari fait évoluer sa version des faits

Une semaine après que les juges ont rejeté la demande de remise en liberté du théologien musulman Tariq Ramadan accusé de viols, la première plaignante fait évoluer sa version des faits par rapport à ses premières accusations à l’automne, révèle franceinfo mardi 29 mai.

[...]

Henda Ayari et Tariq Ramadan sont d’accord sur une seule chose : ils ne se sont rencontrés qu’une fois. Pour le théologien c’était bref et sans rapprochement particulier au parc des expositions du Bourget, après une de ses conférences. Pour Henda Ayari – la première des trois femmes à avoir porté plainte pour viol en France contre l’islamologue – c’était un soir dans un hôtel parisien et cela a tourné au viol avec gifle, morsure, crachat et étranglement, a-t-elle précisé la semaine dernière aux enquêteurs. Mais, si dans sa plainte d’octobre 2017, elle datait les faits à fin mars-début avril 2012 et les situait à l’hôtel Holiday Inn de la gare de l’Est, elle a fait évoluer la semaine dernière sa version des faits.

 

Le Crown Plaza et non plus l’Holiday Inn

Après avoir fouillé longuement dans ses notes, agendas, répertoires, relevés de comptes et talons de chèques de l’époque, elle évoque finalement plutôt un viol le 26 mai 2012, deux mois après la date d’abord énoncée. De plus, elle le situe désormais à l’hôtel Crown Plaza, place de la République, dans le 11e arrondissement de la capitale. Une inconstance dans ses déclarations qui irrite l’avocat de Tariq Ramadan.

« Quand on a été violée, on se souvient généralement du lieu ! », s’insurge Me Emmanuel Marsigny, qui a repris la défense de l’islamologue il y a près de deux mois après que le théologien musulman a remercié son premier conseil dans ce dossier, Maître Yassine Bouzrou.

 

Henda Ayari sort un deuxième livre

« On change d’hôtel, on change de date, bientôt on changera aussi d’auteur des faits, s’agace Maître Marsigny. Tout ceci n’est pas sérieux. Ce qui est dramatique, c’est que mon client est maintenu en détention au motif précisément que des vérifications auraient été faites pour crédibiliser les accusations. [...]
Depuis le début, ces accusations ne sont pas corroborées, elles sont démenties et il y a des mensonges. » (Me Emmanuel Marsigny, avocat de Tariq Ramadan)

[...]

Pour la première fois depuis son incarcération il y a quatre mois, Tariq Ramadan doit être réentendu par les juges mardi 5 juin. Le lendemain, le 6 juin, Henda Ayari doit publier son second livre, Plus jamais voilée, plus jamais violée (éd. L’Observatoire).

Lire l’article entier sur francetvinfo.fr

En matière de justice règne le « deux poids deux mesures »,
la preuve sur Kontre Kulture

 

Les derniers soubresauts de l’affaire Ramadan, sur E&R :

 






Alerter

23 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • Comment peut on maintenir quelqu’un en détention avec aussi peu d’éléments probants ?
    Il y a un problème avec la justice la non ?
    Vous imaginez qu’on puisse mettre immédiatement en prison quelqu’un sur la base d’une simple accusation qui plus est, une accusation "changeante" ? .
    Je me fou pas mal de Ramadan mais ce qu’il lui arrive a lui risque de devenir la norme pour tous les gens dérangeants.

     

    Répondre à ce message

    • #1975447

      Il n’y a plus de justice, celle-ci a montré son vrai visage à travers les différentes affaires dans tout l’Europe, à quoi bon continuer à jouer son rôle ?

      De plus en plus çà va être direct la case prison.

       
    • #1975676

      Tariq Ramadan n’est pas un prisonnier de droit commun mais un prisonnier politique pour lequel le droit commun ne s’applique donc plus. Sa vivacité d’esprit et son aplomb sur les plateaux de télévision (il avait humilié Finkelkraut et bien d’autres) et l’image glamour qu’il présentait de l’Islam, le tout parachevé par un sens de la formule et un usage précieux de la langue de Molière, en ont fait l’homme à abattre.
      Sa sclérose en plaque étant aggravée par ses conditions de détention, Tariq Ramadan marche avec un déambulateur : merci à tous les agents de la manipulation, à savoir Sarkosy, Caroline Funeste....

       
    • Je n’aimais pas ce type T-Ramadan, mais là je dois bien le dire que je suis dégouté. C’est bien bas cette magouille, les gens qui ont organisé cette magouille n’ont aucune classe, c’est fini le temps des chevaliers, combats dans les règles...fini.
      Il semble que c’est une affaire d’Etat car le Président était dans le coup. C’est sont accusatrice même qui le dit, elle à dit aux cotés de BHL que le président à l’époque lui avait promis de l’aide. BHL lui méme à ce moment propser sont aide.

      Mais tous ça ne me décourage pas, La France Grande Vivra car c’est une grande Nation.

       
  • #1975372
    Le 29 mai à 13:09 par Pays des droits de destruction de l’homme
    Affaire Ramadan : la plaignante Henda Ayari fait évoluer sa version des (...)

    Encore une preuve que cette femme est une menteuse payée pour la destruction de la réputation de Tariq Ramadan et pour nuir à l’image de l’Islam, étrangement cette femme vient à une conférence pour "se faire" Tariq Ramadan, et ensuite elle écrit un livre au titre plus que douteux en même temps qu’elle porte pleinte plusieurs années après en revenant toujours sur sa version des faits au grés des vents, en réalité tout prouve la machination des hypocrites sionistes dans cette histoire avec en tête l’ultra perverse Caroline Fourest, dans le pire des cas il y a eu relation librement consentie , mais je vois surtout une femme psychopate soutenue par la caste des sionistes qui domine la France nuir à un homme devenu trop dérangeant pour eux, plus ils attaquent Tariq Ramadan plus sa bonne foi devient apparante, si on pouvait lui reprocher d’être trop proche de certain réseaux pro sionistes via l’uoif et les frères musulmans, dans tout les cas il ne sera plus jamais l’ami de ces réseaux douteux si il survit à ce qu’on lui inflige dans le pays des droits de l’homme. Il a donc tout mon respect.

     

    Répondre à ce message


    • pour nuir à l’image de l’Islam,



      Voilà un discours d’un être aliéné et vient exactement corroborer pourquoi l’Empire anglo-saxon a toujours encouragé l’islamisme pour réaliser ses visées géostratégiques. Il faut se mettre dans la tête que l’islam est une idée et que sa compréhension ne peut jamais être statique, car elle répond aux besoins d’une interprétation du monde en changement constant comme toutes les religions et les idées. Les sionistes trouvent bien dans leur religion l’explication de leur colonisation de la Palestine. Donc, personne ne peut nuire à l’image de l’islam, d’ailleurs cela n’intéresse personne.
      On ne cherche pas à nuire à des idées, mais on cherche à nuire aux personnes qui s’y identifient. Tarek Ramadan est un homme avant d’être un musulman ou quoi que ce soit. Il a collaboré avec l’Empire Anglo-saxon d’une manière directe et sans ambiguïté, même s’il l’a fait de bonne foi parce que cela allait dans le sens de ses croyances. Je l’avais suivi depuis son émergence médiatique, il était clair qu’on l’utilisait et qu’on lui assénait un rôle à son corps défendant parfois. Je me souviens que toute critique envers Tariq Ramadan était perçu comme une attaque contre l’islam par ses nombreux partisans à tel point qu’ils étaient devenu impossibles de débattre avec eux. Attention ! il y a deux types de critiques, il y a des critiques qui visent à l’éveil des personnes et des critiques qui visent à leur diabolisation pour mieux les enfoncer dans leur certitude. C’est toujours l’histoire du bâton et de la carotte ou de l’opium et du bâton. De toutes les façons, la réputation de Tariq Ramadan est derrière lui, quelle que soit l’issue.



      Encore une preuve que cette femme est une menteuse payée pour la destruction de la réputation de Tariq Ramadan.



      Cette femme est une victime comme lui. Comme on s’est joué de lui, on se joue d’elle. Être avec l’empire pour la destruction des pays arabes et musulmans ou être avec l’empire pour la destruction d’un individu pour rappeler à ses partisans qui avaient participé d’une manière directe ou un indirect à la destruction de leurs sociétés respectives d’origines que leur guide n’est pas maitre, où est la différence ? Quant à la justice, toute justice est une justice de pouvoir. Qu’elle vous condamne ou qu’elle vous relaxe, elle ne vous sert pas, elle sert le pouvoir qu’elle représente.

       
    • Je partage le même point de vue que vous !

      Mon impression (ça n engage que moi, bien évidemment) : femme au karma très sombre. Profil psychologique trouble. C est certainement le genre de femme qui est prête à tout pour être reconnu par la "haute". Femme très influençable (elle l a été par la folle hystérique de Caro Foutaise) qui pense contrôler des situations totalement ingérables.

      Je ne suis pas psy mais il n y a aucun doute, cette femme est dangereuse dans ses relations privées avec la gent masculine.

       
    • #1975864

      @ vaurien : Voilà le discours d’un être aliéné par son athéisme étriqué, donc peu à même d’apprécier la justesse et la mesure du propos de @Pays de la destruction de l’homme

       
  • Si ca se trouve elle a tellement passé de temps dans des chambres d’hôtel qu’elle ne peut pas se souvenir d’une en particulier et encore moins de la date .

     

    Répondre à ce message

  • J’ai du mal à comprendre comment une femme qui suit un homme dans un hôtel peut ensuite le poursuivre pour viol.

    Au départ il y a eu consentement évident, la suite relève des relations intimes, bonnes ou mauvaises, romantiques ou sadomasochistes, mais pas du judiciaire.

    Les accusations fallacieuses de viol sont devenus des prétextes pour opérer des arrestations politiques, voire pour délit d’opinion, qu’on se rappelle les accusations portées contre Julian Assange qui l’oblige à rester terré dans une ambassade depuis plus de 7 ans.

     

    Répondre à ce message

    • Ne soyons pas obtus.

      Il m’est arrivé de faire la connaissance d’une femme, dans un rendez-vous de plusieurs personnes, suite à participation à un forum d’internet.

      On a tous fait connaissance dans un resto, et après, comme j’avais une place d’hotel libre, je l’ai proposé à cette dame, qui a insisté : "mais vous ne m’embêterez pas, hein ?"
      Je lui assuré que j’étais quelqu’un de sérieux, et pas un guignol.
      Elle a suivi son intuition, et elle a dormi dans la même chambre que moi à l’hôtel, et je ne l’ai emmerdé en aucune façon.

      Si j’avais été un connard, je l’aurais violée, et vous voyez bien que dans ce cas là, la pauvre femme n’y aurait été pour rien !
      Donc, on peut bien monter dans une chambre, sans penser que l’homme va vous emmerder.

      Et ce genre d’histoires m’est arrivé plusieurs fois.

       
    • #1976013

      @Nada, tu es le premier homme dont j’entends dire qu’il va dans des chambres d’hôtels avec une femme sans coucher. Et je travaille dans un hôtel. Donc ton cas est une singularité et non une généralité.
      Cordialement

       
  • #1975434

    "Qui tue par la bite, périra par la bite"
    Valable pour elle comme pour lui

     

    Répondre à ce message

  • Le personnage de ce prédicateur de l’apocalypse a toujours largement insupporté même les meilleures volontés. Sa proximité avérée avec les milieux mondialistes de destruction des régimes multiconfessionnels est exaspérante, comme son appel ridicule à la "démocratie" (bourgeoise évidemment) et à la "citoyenneté" *.
    Ceci dit, la méthode pour s’en débarrasser maintenant qu’il ne sert plus à rien (après la défaite occidentale en Syrie) est inélégante. Sa détention, déjà. Ce n’est qu’une parodie de justice.

    * (28-8-2011 : "La Libye est à présent en train de tourner une sombre page de sa récente histoire. Le régime libyen était brutal et impitoyable envers ses opposants. Torture et exécutions sommaires ont reflété l’excentricité, la folie, ainsi que l’intelligence [sic] de Kadhafi. Le peuple libyen était assoiffé de liberté ; il a suivi les traces des Tunisiens et des Égyptiens." On jurerait une caricature.) et même : "Au demeurant, il est de notre devoir de citoyens d’être vigilants : les droits démocratiques ne peuvent être donnés, ils doivent être gagnés. Notre lutte est d’ordre intellectuel, civique et politique [...] du 8-9-2011

     

    Répondre à ce message

  • Ca coûte cher de soutenir la cause palestinienne...

     

    Répondre à ce message

    • La cause palestinienne n’a rien à voir dans l’affaire. Et c’est un autre sujet, c’est la gauche plus en moins manipulée par les sionistes, qui la défend, pour le reste tout le monde est paralysé ou occupé par ses propres problèmes. Une cause repose sur une histoire, et les islamistes l’avaient déviée pour en faire un conflit religieux au lieu que cela soit un conflit d’indépendance nationale. Tout est dans les principes et non pas dans les beaux sentiments. Les beaux sentiments n’ont jamais rien libéré.
      Apporter une caution aux sionistes ne libère pas parce que cela fait partie de leur stratégie pour asseoir leur pouvoir d’autant plus qu’ils se sentent puissants et invulnérables. Cela n’est qu’un commentaire, sinon j’aurais pu vous montrer tous les ficelles utilisées surtout dans les forums, sites et journaux progressistes pour maintenir les luttes palestiniennes dans un statu quo et laisser les sionistes poursuivre leurs desseins. Parfois , il est plus préférables de faire plus confiance à ses ennemis qu’à ses amis. On sait ce qu’on attend de ses ennemis et on ne sait rien de ce qui va venir de ses amis ou qui se prétendent tels.
      S’agissant de Tariq Ramadan, où sont ses amis Qataris ? Bien qu’il me fait vraiment de la peine.

       
    • La cause palestinienne il devait bien s’en tamponner, et en plus ce n’est pas le sujet. Ce qui n’ôte rien au fait que sa détention en prison est en l’état injustifiée.

       
  • #1975680

    Un collabo n’est jamais lâché et jeté aux hyènes sans raisons. D’autant que la chef de meute est l’hystérosiono fourest, la clique Botulévi.

     

    Répondre à ce message

  • Tarik Ramadan a-t-il rencontré "la femme fatale" ?

     

    Répondre à ce message

  • Tariq n’a violé aucune de ces femmes.
    Elles étaient toutes consentantes et souvent en redemandaient. Certaines reprenaient 2/3/4 fois rdv à l’hôtel avant qu’elles ne se voient jetées comme de vulgaires chaussettes ...
    Elles reprochent juste à Tariq de s’être foutu de leur gueule ... mérite-Il la prison ? Absolument pas.

     

    Répondre à ce message