Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Alain Soral à propos de la tentative de déstabilisation de la Russie

Entretien avec la radio francophone iranienne

french.irib.ir – Monsieur Alain Soral, vous êtes sociologue français, président d’Égalité et Réconciliation. Je vous remercie infiniment d’avoir eu la gentillesse d’accorder cet entretien à la radio francophone iranienne. Monsieur Soral, des manifestations ont eu lieu, aujourd’hui, samedi, en Russie, des manifestations qualifiées par certains médias occidentaux de « sans précédent ». Quelles analyses faites-vous sur ce sujet ?



Alain Soral – Eh bien que depuis les années Eltsine, les Américains ont encore une assez grande capacité de déstabilisation de la Russie, malgré la reprise en main du tandem Poutine-Medvedev. Il est évident qu’en ce moment, l’Empire américain qui a une très grande domination des médias, essaye de faire croire que les élections en Russie ont été volées, alors qu’en fait, les scores correspondent tout à fait aux prévisions puisque, en fait, le mouvement de Poutine a la majorité, mais a quand même pas mal baissé par rapport aux dernières élections. Donc, on voit plutôt que ça s’inscrit dans une tentative de déstabilisation occidentale, un peu comparable à ce qui se passe en ce moment sur la communication sur la Syrie.



french.irib.ir – Alors, Monsieur Soral, vous voulez dire, là, vous confirmez la version officielle à Moscou selon laquelle, en fait, il y a une implication occidentale, surtout états-unienne, dans ce qui se passe actuellement dans ce pays.



Alain Soral – Oui, d’abord parce que les élections correspondent, en gros, aux sondages et aux prévisions de tous les experts. Donc, il n’y a pas de scandale et de scores aberrants. Et deuxièmement, on sait très bien, effectivement, qu’il y a beaucoup d’officines droits-de-l’hommistes pilotées par les Américains qui sont encore en Russie, qui ont fait beaucoup de dégâts. On se rappelle, dans l’ancien glacis soviétique, à l’époque des révolutions colorées.

Et comme en ce moment, il y a des tensions, notamment la Russie a empêché l’opération de destruction de la Syrie qui était programmée par les Américano-sionistes, il y a une volonté de diabolisation et d’isolement de la Russie à travers le futur président Poutine, qui est manifeste et qui s’aggrave à mesure que les tensions internationales s’aggravent, tensions dues à la position incroyablement belliqueuse et agressive de l’Empire américain.



french.irib.ir – Mais là, la secrétaire d’État américaine Hillary Clinton, madame Hillary Clinton, dit que « les États-Unis soutiennent les droits du peuple russe ».



Alain Soral – Oui, les Américains sont réputés, en tant qu’impérialistes, pour soutenir l’indépendance des peuples. Je pense que n’importe quel intellectuel d’Amérique latine pourra juger de la dimension humoristique de la phrase d’Hillary Clinton. Voyez.



french.irib.ir – Monsieur Soral, vous avez également fait allusion à la Syrie. Vous avez dit qu’également, l’objectif de ce qui se passe actuellement en Russie consiste, en fait, à déstabiliser ce pays. Vous voulez dire une tentative de déstabilisation de la Russie pour pousser, en fait, les autorités russes à fléchir leurs positions sur la Syrie ?



Alain Soral – Oui, parce qu’en fait, si on regarde l’histoire sur une durée assez longue, la victoire de l’Empire aurait été totale si à Eltsine avait succédé un autre traître à sa nation. Poutine, en fait, qui a été mis en place par Eltsine, a joué un jeu très subtil, et a redressé la Russie. Et en fait, la Russie est le seul contre-empire qui peut se permettre – et qui se permet – de s’opposer à la marche en avant néo-impériale américaine. Et donc, c’est le problème numéro un.

Parce que sans la Russie, la question iranienne et syrienne serait déjà réglée pour les impérialistes. Or là, ils sont bloqués. Donc, je pense qu’aujourd’hui, que toute l’énergie, en fait, américaine doit être tournée dans le but de déstabiliser, d’isoler la Russie.

Bon, on peut parler après de la question chinoise, mais qui est, à mon avis, moins fondamentale. Car aujourd’hui, c’est la Russie qui permet à la Syrie de résister, à l’Iran de résister, sans doute au Venezuela aussi de faire ce qu’il fait en Amérique latine. Donc, effectivement, à mon avis, aujourd’hui Poutine et ce qu’il représente, est pour l’Empire américain, je dirais l’« homme à abattre » par tous les moyens, et d’abord par des moyens médiatiques et symboliques.



french.irib.ir – Vous voulez dire que d’ores et déjà, cet Empire américain a peur d’une future présidence Poutine qui est d’ores et déjà acquise avec le résultat des récentes élections législatives.


Alain Soral – Oui, donc leur seule stratégie, c’est par une manipulation médiatique, c’est de faire croire qu’en réalité, cette élection légitime qui correspond à la volonté du peuple russe serait, en fait, une sorte de coup d’État, et de décrédibiliser la légitimité de Poutine, qui est toujours bon, la stratégie américaine par les médias, la propagande, exactement comme ils ont fait croire récemment, en fait, que Kadhafi avait perdu toute légitimité auprès de son peuple, alors que la très longue guerre de destruction totale qui a duré sept mois a bien prouvé que le peuple libyen était bien majoritairement derrière son leader Kadhafi, sinon la question se serait réglée en une semaine. Donc, on a toujours les mêmes stratégies massives, brutales et qui passent par la domination des Américains sur les médias, de décrédibiliser des leaders par le mensonge. C’est toujours les mêmes techniques.



french.irib.ir – Et la stratégie qui passe également par les réseaux sociaux, Monsieur Soral.



Alain Soral – Oui, ben là, on connaît l’implication notamment des associations de monsieur Soros qui a fait un énorme travail dans les pays de l’Est, après l’effondrement de l’URSS, à travers l’Open Society Foundations et ce genre de choses. Effectivement, il y a beaucoup de pseudo-ONG, d’associations d’étudiants qui sont entièrement financées par la puissance américaine pour effectivement déstabiliser les pays qui résistent. On a vu, évidemment, tout ce qui s’est passé à travers les révolutions colorées, révolutions colorées qui se sont prolongées récemment d’ailleurs au Maghreb et qui sont en train d’essayer de détruire ce qui peut encore être détruit dans le monde arabe.



french.irib.ir – Vous avez parlé également du monde arabe. Apparemment, il y a certains pays occidentaux – surtout les Américains – qui ne sont absolument pas contents, satisfaits de voir la Russie pouvoir jouer un rôle au sein du monde arabe.



Alain Soral – Oui. Il semble que la Russie ait repris disons la place qui était la sienne du temps de la Guerre froide et des deux blocs, c’est-à-dire effectivement d’avoir une politique pro-arabe qui s’opposait assez frontalement à la politique impérialiste américaine. Et je pense que c’est insupportable pour les Américains, surtout en ce moment.

Il ne faut pas oublier que les Américains sont en train de perdre l’Iraq ; ils sont en train de quitter l’Iraq ; ils sont en train de perdre tout contrôle sur l’Afghanistan. Ils vont probablement perdre demain leur contrôle sur le Pakistan. Ce qui veut dire qu’ils sont un besoin urgent de se réimplanter ailleurs au Moyen-Orient. D’où, à mon avis, leur marche forcée vers la chute du régime syrien.

Et en réalité, la position américaine est très mauvaise en ce moment, parce qu’ils sont en train de perdre leur position dans ce qu’on appelle le verrou eurasiatique, c’est-à-dire tout ce qui touche à l’environnement de la Caspienne. Et effectivement, en fait, les Américains sont mal en point car ils sont très loin, il ne faut pas oublier – il faut regarder la carte –, de leurs positions initiales, puisqu’ils sont une île au milieu du Pacifique. Et ils sont en train de perdre leurs principaux points d’appui, effectivement, en Orient.

Donc, c’est pour ça, à mon avis, qu’ils ont une politique un peu dangereuse et extrémiste, car en fait, ils sont assez mal en point.

>>> Afficher la transcription en pleine page
 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

51 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Cette tentative de déstabilisation de la Russie par les pyromanes d’outre-atlantique ne trompe personne (à part peut être la majorité des veaux français qui a voté pour Sarkozy en 2007).

    C’est pitoyable et... vain. La Russie n’est ni la Syrie, ni l’Ukraine. Ca va leur faire tout drôle aux agents d’influence, aux ONG vérolées et autres officines occidentales qui tentent de mettre le chaos en Russie quand l’ours chatouillé va décider de leur mettre un bon coup de griffe...

     

    • La majorité des électeurs français qui ont voté pour Sarkozy ne sont pas des veaux. Je ne sache pas que le mépris pour le peuple ait jamais été d’une quelconque utilité pour faire avancer les choses, à part les petites affaires des pervers qui nous gouvernent.
      Les Français ont eu le choix entre la peste et le choléra, ils ont fait ce qu’ils ont pu, et les aider à pouvoir plus ne passe pas par les insultes.
      A part ça, j’espère, moi aussi, le bon coup de griffe de l’ours chatouillé.


    • @Marion
      L’idée ce n’est pas du tout de mépriser le peuple, ce serait plutôt d’espérer une réaction, du moins une prise de conscience de sa part. Ceci étant dit j’aurais pu indiquer "majorité des veaux français" tout court, ce qui n’est que de la paraphrase gaullienne (si lucide). Parce qu’en 2002 on n’avait pas le choix entre la peste et le choléra (j’ai bien voté pour le prophète JMLP au second tour)... Plus près de nous, s’ils n’étaient pas de veaux, les sympathisants de gauche français auraient sélectionné Montebourg et sa démondialisation (qu’on pourrait appeler aussi "dédiablisation") à l’issue de la primaire pseudo-socialiste (qualifier de "socialiste" le PS français est un abus de langage).


    • Si, si ce sont des veaux, et même des cons. D’ailleurs, ceux de 2012 sont en avance. Qu’il y en ai une partie parfaitement ignorante du monde qui les entoure est une chose, mais elle n’enlève rien à leur responsabilité. Par contre, une autre partie a les capacités de comprendre et de voir les choses en face, surtout quand on les met le nez dans leur m.... . Quand on voit les réactions et les comportements de personnes à qui vous adressez un discours de vérité, avec qui vous perdez votre temps à discuter et à expliquer certains phénomènes parce que vous considérez a priori ces personnes comme possédant une certaine forme d’intelligence et que vous entendez qu’elles vont voter Hollande, ou revoter Sarkozy, ou qu’elles n’ont pas envie de faire un minimum d’efforts pour la société -et je ne parle même pas d’efforts à faire pour que leurs enfants vivent dans un monde décent- il faut bien qualifier ces gens d’une manière ou d’une autre.
      La première idée que j’ai appris en découvrant Alain Soral est qu’il ne faut surtout pas bercer les gens dans leurs illusions, au contraire. Souvent, une bonne "baffe" a plus d’effet que de longs discours ; je ne pense pas être contredit là- dessus dans notre "milieu". Ceci dit, il existe mille variantes pour réveillez les zombies. Seulement, j’ai appris aussi qu’on ne pouvait pas réveiller quelqu’un qui ne voulait pas être réveillé.
      Quelques uns se réveilleront au moment où ils sentiront le feu sur lequel ils sont assis, mais je constate que beaucoup sont déjà dans la marmite et flottent mollement à la surface, quand ils ne font pas déjà de l’exploration de fonds marins sans réagir.


    • @ Kenel masta
      En 2005, malgré une campagne au rouleau compresseur mobilisant des moyens encore inédits pour faire voter Oui, les Français ont fait preuve d’une maturité magnifique en disant Non. Dans mon village, 63 % des électeurs ont dit Non. Deux ans plus tard, ils votaient majoritairement Sarko. Ils ne sont pas devenus imbéciles en deux ans.
      On n’a rien à perdre à écouter ce que les gens disent, au lieu de les traiter d’imbéciles. Face à une Ségolène Royal pantin et nulle, ils ont rejeté tout un système en disant Oui à un gars pis que louche, mais qui disait ce qu’ils voulaient entendre.
      Avaient-il vraiment le choix ? S’ils avaient voté Ségolène, aurait-on dit qu’ils avaient voté intelligemment ?
      Dupont-Aignan était éliminé avant d’avoir pu l’ouvrir, Chevènement avait trahi, la diabolistion de JMLP battait son plein : on fait ce qu’on peut avec ce qu’on a.
      Je n’ai évidemment pas une confiance béate dans les résultats électoraux dont je sais combien ils sont biaisés, ni dans la totalité d’une population qui contient ses pervers, ses crétins, ses rapaces et ses demeurés. Mais j’ai foi dans une maxime qui fonde toutes nos valeurs : Vox populi, vox dei. La voix du peuple, c’est la voix de Dieu.
      Si on ne croit pas à ça, ce n’est pas la peine de se dire démocrate.
      Reste à aider le peuple de se déterminer en fonction des faits et non des mensonges qui relatent le faits. C’est tout le sens de ce site, si j’ai bien compris, et de ma petite contribution à son combat.
      Haut les coeurs !
      Marion


    • Le veau vous en dit bien des choses. C’est pénible de lire des compatriotes en insulter d’autre ... Il est aisé de montrer les autres du doigts, puisqu’on est toujours du bon coté du doigt. Les veaux sont aussi ceux qui font touner la boutique. Alors un peu de respect, ça vous arracherait les doigts ou quoi ?
      .
      Bon, sinon, la communauté de STRATFOR nous informe que le secrétaire à la défense US est parti donner ses ordres chez les Turcs :
      vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=lOFo...
      .
      L’autre Tarlouze qui tient la Géorgie sous sa botte, pour le compte de l’empire, doit flipper comme un malade en voyant comment le monde évolue et en sentant la tension qui monte non loin de son fief... Décidément, la région est fortement visité ces derniers temps. Entre le nabot qui nous a fait une sortie en Arménie et le secrétaire à la défense des zuniens en Turquie, ça commence à sentir mauvais.


  • N’oublions pas que les USA perdent aussi l’Amérique du sud en ce moment. Attention la bête blessée peut encore mordre mortellement mais elle est à l’agonie...


  • C’est radio Soral !
    En parlant de Poutine, j’ai vu une bande de couillons manifester contre lui aujourd’hui...à Montréal !


  • merci soral c est grace a toi que j ai ouvert les yeux , mais sur ce sujet , je savais deja que c etait une tentative de destabilisation ... Attendez vous , vous autres auditeurs de bfmtv tf1 france24 ect .. a entendre et voire une diabolisation de la russie pro syrienne ... les USA veulent etouffer economiquement la chine toute puissante en detruisant leurs alliés .. sinon c est la bankrout......


  • Désolé : je supporte presque inconditionnellement Soral et je n’ai rien contre Poutine, mais je ne suis pas encore convaincu que tout cela ne soit qu’une colossale opération de déstabilisation américaine, une "révolution" qui serait pilotée par des thinks thanks atlantistes. Comme s’il était impossible de croire qu’une frange de la population russe (142 millions d’âmes) puissent vouloir s’opposer à Poutine et son style de gouvernance. C’est à la limite insultant pour la souveraineté de la Russie.

    Cela dit, je ne sais pas si les élections ont été falsifiées, ou non. Mais ce ne serait pas très difficile à croire non plus ; selon toute vraisemblance, les États-Unis l’ont déjà fait eux-mêmes et à plus d’une reprise.

     

    • Il y a près de 400 000 étrangers enregistrés auprès d’ " ONG" " humanitaire " en Russie et qui constitue une cinquième colonne parfaitement identifiée et identifiable, pour peu que l’on prenne la peine d’effectuer quelques recherches.
      En fait, les " ONG humanitaires " sont, comme nous avons pu le constater grâce au reportage de Julien Teil au sujet de organisations qui ont poussé à la guerre en Libye, des cinquièmes colonne destinées à déstabiliser les nations qui résistent à l’empire.
      .
      La Russie de Poutine vient d’en faire les frais . . . Mais les types des "ONG " se tiennent à carreau car le Poutine est loi d’être un nigaud : il a lancé la formation de nombreux tireurs d’élite, au cas ou l’empire voudrait faire en Russie comme ils ont fait au Kosovo, en Libye, en Syrie . . . donc pour l’instant, les types jouent aux agitateurs avec des pancartes et ne s’y frottent pas trop et les chiens aboient dans les médias aux ordres : le point, le figaro, etc ... tous se mettent à hurler.


  • Je souscris totalement à ce que dit A Soral. Les ONG citées par les médias occidentaux sont plus ou moins ouvertement financées par des associations US. En ce qui concerne l’ONG "Golos"( celle qui est citée le plus souvent), c’est carrément officiel, il s’agit de "think tank" américain (voir dans "le monde")... L’OSCE est bien connue pour son action dans les révolutions colorées. Je viens de parler à un ami russe, il me confirme que le mouvement est un épiphénomène, il est même vécu par les moscovites comme un signe de bonne santé démocratique :). Il rassemble néanmoins un certain nombre de personnes, pas mal de jeunes, plutôt aisés mais pas seulement, qui n’adhèrent pas à la forme "réactionnaire" ou "rétrograde" du parti "Russie unie"... un genre de bobos russes, pour simplifier exagérément. Par ailleurs, sur ce coup, se greffent un certain nombre d’opportunistes. Parmi eux se trouve Boris Nemtsov, dont on a vu la trombine sur nos écrans télé et qui est présenté comme un des leaders. Il faut savoir que ce type a appartenu au régime Eltsine, et qu’il est perçu comme un pourri intégral... même par une grande majorité des manifestants... c’est un néo... ultra libéral qui tente de se refaire la cerise, probablement financé par les intérêts US. Mon inquiétude a pas mal fait rigoler mon ami... la couverture des "évènements" à Moscou semble finalement plus dramatisée chez nous que chez eux. En revanche, dans la république Adyghée, Caucase, république tcherkesse, musulmane où les tentatives de déstabilisation des Saoudiens n’a jamais fonctionné... les manifs contre Poutine et "Russie unie", ils en ont littéralement rien à cirer... "Russie unie" a gagné largement et représente la restauration du service public... hôpitaux, écoles, retraites...

     

    • OUF ! Merci à toi Boudu et à ton ami moscovite. N’oublies pas de lui transmettre tout notre soutien. Tellement çà m’énerve, je suis à deux doigt d’adresser un message à l’ambassade de Russie à Paris, certes pas significatif mais il faut qu’ils sachent qu’on est avec eux contre ces suppots de Satan. Et qu’on les félicite pour la force de leur résistance. Que c’est avec eux qu’on a tous envie en Europe, au Proche ou au Moyen Orient, en Chine et dans toute l’Asie, en Afrique et en Amérique du sud, de crier tous en choeur en brandissant les glèves : "Vade retro satanas !". Non c’est vrai, çà me fout en rogne ...


  • Et l’élection truquée de Bush Junior avec le scandale en Floride ? Et le scandale des machines à voter truquées de Sarkosy ? Et la magouille ivoirienne pour mettre le criminel contre l’humanité Ouatara au pouvoir ? Etc, etc...

    On se fout de nous dans les grandes largeurs !


  • je lis au passage des articles alignes francais, ils semblent se rejouir de cette situation. Apparament les chiffres ne sont pas truques contrairement a la syrie ou quelque milliers de manifestant etaint present alors qu’on en compte au million, la c’est 50 000 et 10 000 manifestants. Mais cela represente quoi 50 000 sur les 10,465,380 approximatifs a Moscow ? 0.48%, c’est enorme !!! et St petersburg ? 10 000 manifestants sur une population de 4,662,729 ? 0,21%. Enorme !!
    Meme principe qu’en lybie et que bhl aime faire : faire croire que les chiffre sont enorme, tout comme un cratere de bombe d’avion militaire sont de 500 metres...
    Si tout le monde s’informe de la realite des chiffres, tout le monde s’appercevra que c’est rien compare a la realite.


  • Come quoi rien ne reste caché bien longtemps en ces temps de révélation.

    La bête Atlanto-Sionniste se comporte de plus en plus comme un animal aux abois qui ne sait plus quoi faire pour garder son territoire. De moins en moins de gens, exceptés les inévitables moutons sans cervelle, croient en cette propagande de guerre. Même le brave peuple américain a fini par identifier l’ennemi et souhaite s’en débarasser physiquement.

    Ce qui veut dire que soit la guerre est imminente et causera l’hécatombe prévue, soit les peuples vont véritablement se soulever et s’en prendre enfin à leurs tortionnaires, comme le prédisait Soral.

    Selon les écritures sacrées, la venue de l’Antéchrist/Dajjal ne peut être contrecarrée. Mais peut être ne se déroulera-t-elle pas exactement comme prévu. L’histoire n’est pas encore écrite et plus les prophéties sont lointaines, moins elles sont précises, même si la trame reste la même.


  • Même au plus bas de sa popularité, Poutine reste infiniment plus aimé par les russes que Sarko ne l’a jamais été par les français.
    Il suffit de voyager en Russie pour s’en rendre compte. Poutine est souvent critiqué mais les gens sont à une majorité écrasante parfaitement conscients qu’il reste de loin le meilleur président possible pour leur pays.


  • Des leaders Russes refusent de serrer la main d’Obama :
    (vidéo)
    http://www.youtube.com/watch?v=ZIOm...


  • c’est drôle que l’Occident donne des leçons de démocratie à la Russie, alors que je suis persuadé que les élections présidentielles françaises de 2012 seront truquées pour que ce soit le candidat de gôche qui arrive au pouvoir, comme ont été truquées les dernières élections sénatoriales pour faire basculer sa majorité à gôche et ainsi avaliser (ou crédibiliser, car çà aurait été moins crédible de faire passer cette mesure, comme celles qui vont suivre, si le Sénat avait été à droite) quelques semaines plus tard le "droit" de vote des étrangers aux élections locales. Tout ceci est bien entendu voulu par l’Empire, et c’est marrant de constater à quel point l’Empire a le soucis de maintenir une façade démocratique derrière ses agissements dans le monde : il tient à ce que toutes les mesures qu’il prend à la place des peuples aient l’air d’avoir été prises par les peuples eux-mêmes


  • Mr Soral a raison,la clé de domination c’est l’eurasie,qui controle l’eurasie,domine le monde et c’est écrit dans le grand échiquier de notre cher ennemi agent de l’empire Z Brzezinski,l’eurasie est la partie centrale du Heartland,l’ile monde,et visiblement le désencerclement a commencé,et ça fait paniquer l’empire,la bete est sur la défensive.Visiblement la spirale prophétique a commencé,entrevue par Jean Parvulesco,qui lui a eu des correspondances avec Alexandre Douguine,et Julius Evola avant sa mort en 1974.La sainte Russie et ses dirigeants très conscients des projets de l’empire ne sont pas alignés,et donc ça agace l’oligarchie occidentale,je dirais meme qu’ils sont furieux,ils trépignent des pieds comme des enfants capricieux.

     

  • L’analyse géopolitique de Soral est toujours honnête et reflète une certaine réalité factuelle. Néanmoins, elle me semble incomplète, ou du moins manquer de vision diplomatique sur le moyen et long terme.
    .
    Je ne serais pas aussi catégorique que Soral en affirmant que Poutine a le soutien du peuple russe. Il remporte les législatives de justesse et peut compter majoritairement sur les classes populaires, la classe la plus nombreuse, mais la moins agissante au sein du Kremlin. Poutine va devoir faire face aux classes moyennes (produit de la Pérestroïka) et aux classes supérieures, dont il se fait l’ennemi depuis qu’il a décidé de les débarrasser des corrompus.
    .
    Les occidentaux n’ont pas conscience du traumatisme de la chute du mur de Berlin pour un russe. Si de notre côté c’était perçu comme une victoire sur la dictature communiste, de l’autre côté cela a été ressenti comme une défaite effroyable par les classes populaires de l’ancien bloc soviétique. C’est comme si on annonçait que, du jour au lendemain, toute l’Europe est un Etat Américain. Le choc serait grand. Les vainqueurs ont dépouillé la Grande Russie de tous ses pays pilotes et l’ont réduit à un simple pays européen.
    .
    La seule alternative de Poutine et de trouver des partenaires extérieurs suffisamment solides pour redonner un peu de grandeur à son pays. Or, la 2è puissance mondiale actuelle est la Chine. Alors dire que la Chine est une question secondaire dans la diplomatie du Proche et Moyen Orient est un peu léger.
    .
    Aujourd’hui, seule la Chine a les moyens d’imposer ses exigences aux USA. Elle est son principal créancier et n’a pas trop envi de voir son client insolvable. Elle concourt pour la 1ère place. Depuis l’ouverture de ses frontières, la Chine a adopté une politique internationale d’extension qui lui réussit plutôt bien. Au niveau internationale elle a prit la place de l’ex-URSS. Poutine est très intelligent et fin stratège, il va tenter d’amener la Chine à prendre position sur leur ennemi politique commun. Or, beaucoup de responsables chinois considèrent toujours la Russie comme un ennemi potentiel. Pas sûr que la Chine soit un allié sûr pour les russes.
    .
    Concernant l’Iran, les USA craignent bien plus les décisions chinoises que russes. Il n’est pas à écarter que les chinois se servent des russes pour accomplir les basses besognes.


    • Regardez la vidéo d’Alain Soral de novembre je crois, dans laquelle il constate que pour que Tariq Ramadan passe aussi souvent à la télé, il est dans le système.


    • + AS peut se tromper aussi


    • T’es hors sujet, c’est quand même pas la faute aux contraintes du système si AS n’est pas assez subtil et choisit la dénonciation frontale..
      .
      Il y a une différence entre être rejetté et être toléré..
      Par ailleurs, je n’ai encore jamais vu Tariq sur TF1, sans parler de son interdiction sous b** de renter aux us.. tiens !! Les journalistes ne demandent quand même en pas permanence à leur(s) supérieur(s) qui ils doivent inviter ou non. Leurs propos sont quelques peu complémentaires. Et on verra si maintenant il parait encore dans certaines émissions, mais là j’ai quelques doutes !


    • Tariq Ramadan est un pion qui joue le jeu de l’empire. Ça n’est pas ici qu’il doit faire ses sketchs, c’est au sein des nations islamiques, pour réveiller la vraie Foi et montrer aux peuples qui sont les corrompus. Qu’est-ce qu’il fou en Suisse et en France sinon exacerber les tensions ?
      .
      Au moins, le Sheikh Imran Hosein intervient en terre d’islam pour maintenir les gens en éveil, tandis que Ramadan, lui, il fait de la politique en France et en Suisse. Et puis Ramadan, il parle comme un type issu d’une loge maçonnique. Il a les mêmes expressions à la noix qui lui sorte du bec . Démocratie, blablabla , les doigts de l’homme, charia et chariots chez Leclerc... toussa ... Il détruit l’islam en prétendant vouloir le "moderniser ". Il lui ôte sa dimension spirituelle.
      .
      Si tu ne l’as jamais vu sur TF1, c’est normal, cette chaine ne passe que des séries américaines et des jeux pour neuneus garantis 0% de cervelle. C’est pas une chaine d’infos, c’est une agence de pub et de propagande pro zunienne, comme M6.


  • Regardez ces vidéos vous comprendrez ce qui se passe dans les pays en "révolutions", et ce que les USA veulent voir se produisent en Russie :
    http://www.dailymotion.com/video/xa...

     

    • Manon loizeau si je ne me trompe, c’est elle qui a fait le reportage sur la syrie ya 2 semaines dans envoyé spécial, où elle dit que ça craint là-bas. Donc version pro-"empire". Dans cette vidéo sur les révolutions de l’est(j’ai pas tout regardé)elle aurait une position plutôt anti-"empire". Alors soit elle est zinzin, soit elle a changé, soit elle est objective...non ?


    • Bien vu.
      A creuser, je pense essayer de la contacter et la mettre devant le paradoxe.
      On verra la réponse, si réponse il y a.


  • Ce que j’ai réalisé en regardant les infos TV, c’est que les reportages montrent essentiellement des gros plans, quand ils nous disent des dizaines de milliers de personnes manifestent, les images ne correspondent pas aux commentaires d’où une propagande atlantico-sioniste grossière.
    Pour moi Poutine est un homme Providentiel qui marquera l’Histoire.
    A lire Vladimir Poutine et l’Eurasie du très regretté Jean Parvulesco.

     

    • Je suis d’accord avec toi,le regretté Jean Parvulesco a écrit un texte visionnaire, prophétique sur Poutine et l’empire eurasiatique de la fin qu’on peut lire sur le site evrazia,il y a plusieurs drapeaux et on choisit la langue pour le lire.Tout se joue dans l’invisible selon lui,et Poutine sera un acteur de cette révolution finale et intégrale,c’est son destin,il n’a pas le choix.Il y parle de ce qui fait avancer l’histoire par en dessous.Que l’on en soit réellement conscient ou pas ,nous nous trouvons sur la ligne de des eaux de la "grande histoire",soudain proche de son terme:quelque chose d’autre va bientot s’y passer,abyssalement,quelque chose d’absolument nouveau.La terreur sournoise et dégradante exercée,à l’échelle planétaire,par la subversion suractivée de la conspiration mondialiste qu’arme,justifie et n’en finit plus d’imposer sa doctrine du "politiquement correct",soi-disant démocratique,atteint,à l’heure présente,les ultimes limites de l’insupportable,du cauchemar permanent et total.Arrivant,ainsi,en ces extremités,à ce paroxysme final de l’affirmation active des impositions subversives et totalitaires de la conspiration mondialiste en place et de sa terreur démocratique incapacitante,l’histoire mondiale semble s’etre momentanément arretée dans sa marche,comme auto-immobilisée dans l’attente de l’instant fatal où il lui faudra basculer,inéluctablement,dans un état absolument contraire de son actuel blocage négatif total,changer entièrement de sens.


    • juste pour info : http://youtu.be/Wxg_BaBvnEE si vous ne comprenez pas tout les slogans en russe je peux traduire ... et puis attention il y a beaucoup d’agents de la CIA déguisés en personnes âgées / Если вы не понимаете, все лозунги я могу переводить на русском языке ... Кроме того, остерегайтесь Есть много агентов ЦРУ, замаскированный под бабушек и дедушек


    • Mon petit Aliocha, l’estimation la plus sérieuse que j’ai vue donne environ 40000 personnes pour cette manif sur la place des marécages (http://www.alexandrelatsa.ru/2011/1...).

      Par ailleurs, les trois plus gros instituts de sondage russes - dont le fort peu poutinien Levada - donnent depuis un an des résultats qui ont à peu près convergé vers ce qui a été constaté au jour J (http://www.levada.ru/25-11-2011/noy...).

      En outre, les leaders du KRPF et du LDPR - partis qui étaient pourtant en fort désaccords avec les résultats des élections legislatives du 04 decembre (et qui sont eux de bien plus sérieux opposants que les libéraux insignifiants dont nous abreuve la presse occidentale) - ont qualifié le rassemblement du 04 décembre dernier place Bolotnaya de "Bêtise orange" et de "Machination des services secrets américains". Ce qui prouve au moins que l’opposition (la vraie, pas celle d’une minorité infime qui pense avoir raison contre tous) est loin de partager vos vues.

      Qu’il y ait eu des fraudes, c’est certain, et regrettable, mais si vous êtes capables de nous traduire les slogans russes, alors vous savez sans doute que la façon de fonctionner des Russes, et vous pouvez comprendre que des fraudes locales ont très probablement été organisées de façon décentralisée, pour plaire au supérieur hiérarchique (d’un rang insignifant à l’échelle du pays), afin d’obtenir tel ou tel retour d’ascenceur.

      Enfin, je conclurai en disant que je prendrais plus au sérieux ces manifestations si la majorité de ceux qui y vont n’étaient pas des jeunes aisés tout à fait dépolitisés (où étaient-ils lors des dernières élections, bien plus sales ? et lors de la farce de la réélection d’Eltsine ?), incapables de formuler des critiques de fond sur le pouvoir (et pourtant il y en a). Bref, des gens sans doute sincères mais manipulables à souhait...et sans nul doute manipulés.


    • Très bon ouvrage de notre regretté Jean.
      Traduit en russe par Douguine qui l’a fait passé à Poutine qui a beaucoup apprécié cet ouvrage
      décisif...
      vive Alain Soral pour son courage.


  • Que ce type de mouvement soit manipulable et manipulé de l’extérieur, c’est possible.

    Ceci-dit, il ne faut pas non plus totalement occulter le fait qu’une partie d’une population en ait assez de voir un homme, un clan, tenir le pays depuis 1999, et tenter de le tenir encore des années. Ca créera forcément des oppositions internes, qui n’ont rien d’illégitimes. Il doit y avoir en Russie des oppositions pro-américaines, et des oppositions anti-américaines. Probable que pour l’instant, elles se concentrent sur leur ennemi commun, Poutine... Celui-ci n’étant pas le dernier à louvoyer dans son rapport à l’Empire, depuis 11 ans !

    Aussi, ce n’est pas parce que l’Empire voit d’un bon oeil la déstabilisation de la Russie qu’il contrôle totalement ces constatations.

     

    • Oui,mais est ce qu’il est important de savoir,si tout au fonds du panier de crabe,les tourteaux bouge encore....
      L’opinion du pekin moyen occidental sur la non democratie en chine,en Iran,en Russie et ailleurs n’a aucune influence sur l’échequier mondial...
      L’important,c’est d’essayer d’etre au plus pres de la réalitée.
      Etant facsiné et amoureux de ce grand pays qu’est la Russie,je peux essayer de mettre un peu d’eau au moulin.
      D’abord,et il faut en convenir,la Russie n’est pas une democratie a l’occidental.
      Dans l’absolue,l’ideologie populaire veux qu’il y est un grand homme providentiel a la tete de l’etat,une sorte de bon pere juste et genereux,de bon roi a la Alexandre Nievski qui les protegèraient des hordes barbares.
      Poutine,dans ce contexte,n’est pas le meilleur mais le moins pire
      Depuis une 10 d’année,les Russes vivent mieux,les magasins sont remplies en abondance et leurs économie progresse suffisament pour envisager l’avenir avec serenité et souvraineté.
      Et les Russes sont dans leur ensemble un peuple patriot et fier.
      Mais devant l’effondrement de l’économie occidental et la lecture(cote Russe) des derniers évenements mondiaux.
      Il y a un grand retour en force des communistes et des ultra nationaux.(d’ou les resultats aux legislatives)
      Alors si les tentatives venu de l’exterieure étant bien de débouloner le pouvoir en place.
      Le tous et de savoir au profit de quoi.Certainement pas au profit des ultra liberaux pro occidentaux.
      Un peu comme en Tunisie et en Egypte ,L’occident pariait pour la democratie basée sur le model gay pride,ils ont eu non seulemlent les freres musulman mais aussi les salafistes(haha,je pense a Caroline fourest)
      C’est a dire que si ils arrivent a evincé Poutine,ils ne parviendront pas pour autant a mettre leurs sbire a la place.
      Et comme ils veulent encore moins du reste,Echec et mat,ils devront accepter le moins pire pour eux,c’est a dire Russie unie de Poutine.
      Pour finir,je pense que l’occident n’a plus les moyens de sa politique,elle tentes tous ce qu’elle peux par desespoire de cause,histoire de se rassurer elle meme,de convaicre les derniers partisans de son propre peuple
      Meme si au fond d’elle,elle sais que tot ou tard,il faudra deposer les armes et admettre la fin de l’empire.
      Je me trompe et l’empire veux partir en Guerre pour sauver sa monaie et son cul,c’est possible aussi ?Alors tous ça est juste une grande opération de propagande pour préparer l’opinion contre les Russes !!!
      SVP ne tomber pas dans le panneaux


  • Je vous trouve optimiste tous.Personnellement dans mon entourage ou au travail les gens gobent tous .

     

    • Je te comprends...
      de plus en plus impossible de faire reagire les gens.


    • Pareil, mais depuis environ un an, depuis que la revue de presse E&R s’est intensifiée et que je suis informé sur l’actualité (que j’avais un peu délaissée) je donne quelques éléments par ici et par là, au détour d’une conversation, je pose des questions dérangeantes et pertinentes en évitant d’etre pris à partie sur quelque complot que ce soit. Bien entendu il faut un minimum de receptivité de la part des gens, mais je me dis que si Alain Soral grace à ses analyses a réussi à ouvrir les yeux et la curiosité d’un grand nombre d’entre nous, alors peut-etre qu’à mon niveau, et sans aucun héroisme, je peux aussi aider 2, 3, 4 personnes à comprendre les choses d’une manière globale et que si chacun d’entre nous fait ça, dans nos différents milieux, on obtiendra peut etre des résultats sur le long terme.


  • Sans faire de comparaison avec d’autres pays, Poutine ne m’inspire pas vraiment confiance, sa farce d’être premier ministre et ensuite redevenir président afin de contourné la constitution est édifiante. Il à fait beaucoup pour son pays même si les inégalités entre les riches et les pauvres sont énormes, la société russe n’est pas pour moi un modèle, l’extrème pauvreté y contoie une richesse opulente sans une véritable classe moyenne entre les deux, Poutine à peut-être fait son temps et le fait de contourner la constitution risque de dévelloper une plus grande opposition envers lui. Dire qu’il n’existe pas d’opposition en Russie et que l’occident manipule l’opinion n’est pas vraiment crédible, et puis le fait qu’il existe une opposition montre bien que la Russie fonctionne comme une démocratie !

     

    • Il n’y a pas de système politique parfait.. et heureusement car la politique c’est la dictature.

      Plus un système politique est en apparence "parfait", plus les hommes avides de pouvoir en exploiteront les moindres failles pour en faire la plus insidieuse des dictatures, donc la plus efficace de toutes..

      Pour mobiliser la résistance des peuples à l’oppression, mieux vaut un régime politique decomplexé et qui n’a pas peur de s’afficher tel qu’il est, plutôt qu’un régime politique arborant les mots "liberté, égalité, fraternité", pour mieux endormir la conscience des peuples...

      La Politique, autrement dit l’incapacité qu’ont certains hommes à vivre en bonne harmonie avec leurs semblables et avec les lois régissant l’équilibre naturel et universel (à savoir la mort indispensable au renouvellement de la vie) c’est le probléme qu’il nous faut apprendre individuellements et collectivement à résoudre !

      et ont ne trouve aucune solutions la ou se trouve précisémment LE probléme, seulement d’infinis désillusions et autres espoirs sans lendemains à l’image de ceux qui historiquement nous ont précédés..


  • Il n’existe aucun peuple qui soit à 100% derrière un chef ! Ca n’a jamais existé, dans aucune civilisation, dans aucun empire... Il y a toujours une opposition, plus ou moins contrôlée, plus ou moins étouffée, plus ou divisée... Il n’y a pas de peuple russe uni derrière Poutine. Il y a des Russes pro-Poutine, d’autres anti-Poutine, qui n’ont d’ailleurs pas forcément les mêmes intentions, au delà de l’"anti-poutinisme" !


  • Tout le monde en Parle




    Une petite info concernant l’époux de Marine Le Pen

    Scoop JSSNews : Louis Aliot, alias Monsieur Marine Le Pen, en visite secrète en Israël

    http://jssnews.com/2011/12/11/scoop...

    Le numéro 2 du FN, Louis Aliot, en visite en Israël jusqu’à mardi :

    http://tempsreel.nouvelobs.com/elec...

    intéressant ce petit Aliot
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Louis_Aliot


  • 10 décembre Message aux manifestants
    Lutter pour ses droits, c’est facile et agréable. Et pas risqué du tout. Ne croyez pas les stupidités que vous entendez sur les violences qui seraient inévitables, les affrontements avec la police et les voitures incendiées. La seule arme dont nous avons besoin, qui est aussi la plus puissante, nous l’avons, chacun de nous l’a, c’est le sens de notre propre dignité.
    Mais il faut bien se rendre compte que ce n’est pas une veste en velours qu’on met et qu’on enlève. Ce n’est pas quelque chose qu’on actionne en appuyant sur un bouton, assis dans sa cuisine avec ses amis, pour l’éteindre honteusement quand on discute avec un haut fonctionnaire, un policier ou un membre de la commission électorale.
    Les gens qui ont leur dignité existent. En grand nombre. Des dizaines d’entre eux sont là, tout près de moi, allongés sur des matelas éventrés. Et je sais que des milliers d’autres sont en ce moment même place de la Révolution et place Bolotnaïa. Ici à Moscou, et dans d’autres villes du pays.Il n’y a pas de répression ni de coups de matraques ! Pas d’arrestations ni de condamnation à 15 jours de prison ! On ne peut pas tabasser et arrêter des centaines de milliers, des millions de personnes. [Depuis l’an 2000] on n’a même pas cherché à nous faire peur, on s’est contenté de nous faire croire qu’une vie de crapauds et de rats, une vie de troupeaux silencieux était la seule possibilité d’obtenir en récompense la stabilité et la croissance économique.
    L’envoûtement se dissipe, et nous découvrons que le silence du bétail n’a été un cadeau que pour une bande d’escrocs et de voleurs qui sont devenus milliardaires. Cette bande et leurs laquais des médias continuent à tenter de nous faire croire que les fraudes en faveur de leur parti d’escrocs et de voleurs sont indispensables pour que nous ayons encore de l’eau chaude au robinet et des prêts immobiliers à taux réduit. Déjà douze ans qu’on nous fait avaler ça. On n’en peut plus. Il est temps de nous secouer et de sortir de la torpeur.
    Nous ne sommes ni du bétail, ni des esclaves. Nous avons une voix, et nous avons des forces pour la faire entendre.
    Tous ceux qui ont leur dignité doivent se sentir solidaires les uns des autres. Peu importe où ils se trouvent en ce moment, en train de manifester, assis dans leur cuisine ou enfermés au poste. Nous nous sentons solidaires de vous et nous savons que nous allons gagner. Il ne peut pas en être autrement.
    Un pour tous tous pour un /Alexeï Navalny

     

    • Déjà douze ans ? Parce que sous Eltsine c’était mieux ? Qu’il y ait des oligarques crapuleux en Russie, près du pouvoir, c’est certain...mais d’où viennent-ils ? Quand ont-ils fait fortune ? Je me demande qui a écrit cette prose que vous postez - avatar de Navalny. Navalny lui-même (traduit par une ONG sorosienne) ? Ca ressemble plus à du verbiage de pierchik orangiste. "nous nous nous". Qui ça "nous" ? Vous ne représentez ni EdRo, ni Sprav.Ro ni le KPRF. Un "nous le peuple russe" qui représente au grand maximum 10% : arrêtez de vous prendre pour le nombril de la Russie !


  • #74951

    Poutine décoré du prix Confucius de la paix, récompensé par la Chine pour s’être opposé à l’intervention militaire de l’Otan en Libye :
    http://www.atlantico.fr/pepites/pou...
    .
    Contre-Empire ?


  • Des politiciens russes refusent de serrer la main d’Obama : présage d’une guerre imminente ?

    Obama accompagné par Medvedev, président russe, défile devant des hommes d’état russes et très clairement, nous pouvons voir que le président américain se voit refuser la poignée de main. Nous savons que la poignée de main est un symbole d’appartenance et d’alliance au sein des sociétés secrètes, ce geste de refus pourrait-il donc signifier que les jeux sont faits ?

    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=DDx_OD50ia8

     

  • Texte de la pétition de Novaïa Gazeta
    « Le silence des Kim-Ir-Sen russes au sujet de la mort d’un homme et d’un homme d’Etat de l’envergure de Vaclav Havel porte l’opprobre sur chacun de nous. Leur silence a un sens. C’est pourquoi notre devoir est de hausser notre voix contre l’insulte de nos « dirigeants suprêmes » faite au peuple tchèque, contre l’humiliation et la honte, qui rejaillissent sur nous tous.
    Nous tous à un plus ou moindre degré–sommes les héritiers de Havel, tandis que nos « muets » sont les héritiers des dirigeants soviétiques, qui en août 1968 ont ecrasé de leurs tanks le « Printemps de Prague ». L’évidente réticence à trouver les mots –quels qu’il soient- de condoléance à un peuple tout entier à propos du décès de Vaclav Havel –est un exemple éloquent de la piètre morale de ce groupe de gens, qui se prennent curieusement pour notre Etat. Mais le plus tragique est qu’ils se taisent d’une certaine façon en notre nom.
    Dans une telle situation, nous n’avons pas d’autre choix que nous souvenir, parler, et agir. Renommer la place Bolotnaïa en hommage à Vaclav Havel pourait constituer un premier pas en cette direction. »


  • étonnant comme les vieilles recettes marchent encore et encore ! je pensais la Russie à l’abri de ce genre de manipulations grossières mais non...je pense néanmoins que Poutine demeure très populaire dans son pays et devrait remporter sans difficultés les prochaines élections...je me demande aussi si les collabos russes savent ce qu’ils font, ou s’ils sont payés pour ça...