Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Alain Soral au centre du débat "Zemmour" chez Ardisson, Goldnadel, Garrido et Polony

On va resituer le contexte médiatico-politique de l’émission Les Terriens du dimanche, où cinq chroniqueurs confrontent leurs points de vue autour de l’actualité de la semaine. Elle est présentée par Thierry Ardisson, un vieil animateur qui a pu conserver ses productions sur France 2 puis Canal+ et C8 en retournant sa veste antisioniste. Nous sommes en France, 5e puissance économico-militaire mondiale au rayonnement culturel encore très fort, malgré tous les abandons et toutes les trahisons de son élite.

 

Notre pays est donc un territoire symbolique à prendre pour les puissances qui régissent le monde. Justement, depuis une décennie (la prise du pouvoir par Sarkozy et ses sponsors en 2004-2007), le sionisme est à son apogée chez nous, ce qui signifie qu’il va péricliter. Oui, apogée car le sionisme règne en France, et que cela se voit. Et quand ça se voit, ça produit mécaniquement de la résistance. Un pouvoir profond, s’il ne se montre pas, et se cache sous un masque démocratique, peut tenir longtemps, aussi longtemps que ses sujets sont aveugles ou maintenus dans l’aveuglement.

Oui mais voilà, il faut être aveugle, complice ou idiot pour ne pas voir la dictature sioniste, là, sous nos yeux, énorme, évidente, spectaculaire dans tous les sens du terme.

 

La parabole du tennis

Les Français sont comme le public d’un match de tennis entre sionistes, un match sur leur propre sol, sur leur terre (battue !), mais ils ne participent pas au match « sionistes de gauche contre sionistes de droite » : ils sont parqués dans les tribunes, sous bonne surveillance. Gare à celui qui crie « non au sionisme ! », les autres sont condamnés à se taire et applaudir ceux qui font semblant de se battre mais qui jouent ensemble.
Le jeu est truqué, comme le WPT (World poker tour) quand les professionnels – Negreanu, Hansen, Hoyt et cie – se retrouvent en finale. Ils se partagent alors le magot en faisant semblant de s’affronter.

Dans ces conditions, ce que les sionistes appellent « antisémitisme » n’est que la résistance à leur totalitarisme primitif, primal et primaire, et à leur répression. Une répression qui grandit quand grandit la lucidité dans les tribunes : les spectateurs récalcitrants, ceux qui ont compris, sont virés manu militari par une police et une justice aux ordres des mêmes.

De temps en temps, les seigneurs invitent un goy à leur banquet, s’il est président, comme au dîner du CRIF, mais pas en dessous, ou un très gros larbin à qui un peu de pouvoir médiatique est cédé. Mais attention : provisoirement et sous conditions. C’est le cas de Thierry Ardisson qui ne peut continuer à animer ses émissions de débats truqués que parce qu’il est flanqué du commissaire politique Goldnadel et qu’il invite toute la planète sioniste, de la gauche à la droite. De l’extrême gauche à l’extrême droite plutôt.

 

Le procès sans risque d’entendre l’accusé

Le débat chez Ardisson est un modèle du genre totalitaire maquillé en démocratie : il s’agit d’un double mixte où les privilégiés – les Élus – se renvoient la balle, en l’occurrence un procès d’où l’accusé principal – Alain Soral – est absent et n’a donc aucune chance de répliquer aux attaques d’une bassesse et d’une lâcheté sans nom. C’est la fête à la désinformation !

Voilà pour le contexte, passons à l’émission proprement dite du 16 septembre 2018. Proprement n’est pas le mot, car d’un pur point de vue déontologique, on va friser le niveau le plus bas, les égouts du journalisme politique.

Zemmour étant invité dans le before, c’est-à-dire l’émission avant l’émission, Ardisson tient à le soumettre à la question Soral. C’est chose faite ici :

 

 

La même chose en meilleure qualité à partir de 26’15 :

 

(Pour voir la séquence, cliquez ici)

 

Zemmour tient bon. Mais on comprend bien que le débat se situe entre sionistes de droite et sionistes de gauche, Polony, Giesbert et Goldnadel face à Garrido et Sy. La chroniqueuse Hapsatou Sy découvre avec effroi le zemmourisme (à partir de la 29’). Aussitôt, Raquel, la sioniste de gauche, défend sa collègue :

 

 

Mais la souffrance d’Hapsatou est trop grande : elle désire attaquer Zemmour en justice – avec zéro chance de gain – et songe à démissionner. L’horreur absolue.

 

 

Soralisé par tout le plateau, parce qu’il refuse de renier ses échanges avec Soral – d’autres en d’autres temps ont renié trois fois leur inspirateur –, Zemmour aura droit à un humour antifasciste de bon aloi :

 

 

Pour finir en beauté, en feu d’artifice communautaire, on vous livre ce tweet de David Abiker, ex-chroniqueur chez Daniel Schneidermann, un Abiker qui a écrit un livre sur la féminisation de la société, mais après Zemmour et bien après Soral, évidemment. Abiker réagit à l’affiche du Média, relayée par Aude Lancelin, qui raconte avec ironie les têtes de Turc qu’elle n’invitera pas dans la saison 2 :

 

 

On voit que le monsieur, pourtant journaliste, est bien renseigné.

Voilà, c’était Les Sionards du dimanche, CQFD.

Comprendre pourquoi Soral est attaqué
par une télé qui ne l’invite pas,
en lisant sur Kontre Kulture

 

Ardisson et Zemmour, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

74 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Il est quand même carré Zemmour. Droit dans ses bottes face à un gros tas de soumis du cerveau, formatés au politiquement correct. “J’ai une très longue cuillère" LOL !

     

    • Zemmour

      T appeles ca du courage toi ?

      Le mec catalogue Soral avant ca d opportuniste soumi aux gouts éditauriaux des jeunes de banlieue , pour se faire de l argent.

      Ne reprend pas Goldnadel quand ce dernier affirme que Soral serai en inteligence avec le Hezbollah . (D ailleurs zemmour va tout de suite enfoncer le clou en précisant que le Hezbollah est financer par L iran ) C est a dire que ce sont des envahisseurs islamistes en gros .

      Et ose en plus affirmer qu il est contre l ostracisme de Soral puisque ce dernier le subirai lui meme (c est exactement sa phrase au mot pres)

      Le mec ose dire qu il est ostacisé comme Soral , alors qu au moment ou il dit ca , il est en PRIME TIME chez Ardisson . Il ya pas un truc qui cloche ?

      Ah et pour finir il s interesse au caractere "opportuniste" de soral a vouloir se soumettre aux jeunes de banlieue (qui sont tres tres puissant comme tout le monde a pu le constater) .

      C est vrai que Soral a été malin d accepter de se faire ostraciser par les medias , avec moulte proces dans la gueule avec des amendes astronomiques , pour publier des livres sans aucune pub , et qui se vendront beaucoup moins qu en etant relayer par les medias a qui il a tourner le dos. Et en plusa une epoque ( 2003) ou internet n était clairemernt pas au point pour faire de la contre Kulture .

      mode ironie : désactivé

      PS : Ah j oubliai , a AUCUN MOMENT zemmour ne nous dit qui sont ceux qui ostracise Soral.


    • @
      #2043989
      Le 17 septembre à 11:45 par tenhokuto95, vous devez apprendre à lire entre les lignes. Zemmour est tout aussi intelligent que Soral. Mais Il a le gros avantage d’avoir un pied dedans si vous voyez ce que je veux dire.


  • Ah comme toujours dans les émissions d’Ardisson, il y a le fameux placement de produit "Soral" ou "Dieudonné". (il serait capable de le placer dans le débat "mais pourquoi Sereine Williams, casse sa raquette en plein match ? " Car Soral l’a rendu moins sereine")
    Le pire est que si Ardisson était le maître tout puissant de la TV, il aurait déjà fait en sorte que Soral fasse une entrée fracassante, par surprise, pour démonter façon puzzle ces chroniqueurs.
    ps : Raquel Garrido....celui qui a ramené cette blague ambulante est un génie (insoumis en plus...MDR)


  • je m’attendais à un lynchage en provenance des deux "papys" (mais ils ne peuvent pas puisqu’issus de la même communauté ) et de la gauchiste de service qui n’a pas eu lieu , mais assez surpris de la réaction de la natacha ( et son antisémitisme à 2balles ) et celle quasiment hystéro de la blackos de service .

     

  • C’est inexact de dire que le public de Soral est en banlieue.
    C est juste faux. Il suffit de regarder qui sont ceux qui laissent des commentaires sur E&R pour s’en apercevoir.
    La vérité est que la banlieue n’est pas vraiment politisée, et quand elle vote, elle vote surtout à gauche. Elle est effectivement pro-palestinienne comme le 16eme est sioniste, par pure conformisme ou communautarisme. La banlieue n’est pas du tout antisémite tout comme le juif du quotidien n’est pas du tout anti-islamique. J’ai 10000 exemples autour de moi où des juifs et des musulmans travaillent ensemble entre respect mutuel et indifférence. Golnadel et tous les autres le savent parfaitement bien. Toutes ces postures antimusulmanes pour enfumer le souchien lobotomisé m’exaspère de plus en plus.
    Autre remarque, il y en a marre de voir tout le temps les mêmes à la télé casser du bougnoule antisémite à toutes les sauces. Ça serait bien de laisser un peu la place à d’autres discours, le pluralisme des opinions ne devraient pas être une option.

     

    • Excellent commentaire. Nous n’avons effectivement à la base aucun problème avec les juifs ou français de souche du quotidien, que ce soit au travail où dans un simple cercle d’amis. Qu’on le veuille ou non depuis le droit du sol nous grandissons tous ensemble malgré nos différences.

      Le bémol, c’est que le système (surtout médiatique) avec sa géopolitique désastreuse insiste tellement sur le communautarisme et le danger de l’Islamisation (l’immigration massive n’arrange rien) que certains ressentent instinctivement le besoin de se replier identitairement. Et c’est parfaitement normal.

      Bref, du gâchis. Je me demande comment cela va se finir.


    • Qui sont ceux qui laissent des commentaires ? Il n’y a pas internet dans les banlieues ? Comment identifiez-vous des gens à leurs pseudos ? Expliquez-moi s’il vous plaît, cela m’intrigue. Dernière chose, qu’en est-il de ceux qui ne laissent jamais ou peu de commentaires ? Certains articles ou vidéos font plus de 100 000 vues sur le site de ER, vous voyez 100 000 commentaires vous ? Cela vous dérangerait-il si une grande partie de l’audience de ER proviendrait des banlieues ?


    • La question des banlieues est une non question, un truisme ou un sophisme :

      - C’est une non question : la dissidence contrairement à l’oligarchie n’est pas jacobine et ne considère pas qu’en dehors de la région parisienne, c’est le désert. Au contraire, elle s’adresse à la nation toute entière et même au monde francophone, et donc, ce fait acquis, rend l’observation sur les banlieues sans fondement.

      - C’est un truisme : alors même que la dissidence serait jacobine, en tout cas autant que l’oligarchie, toute démarche sur la région parisienne n’est qu’une démarche vers la banlieue puisque sur ses 10 000 000 d’habitants, trois au plus sont intramuros et donc 7 en banlieue.

      - C’est un sophisme : sous prétexte non exprimé que la dissidence serait historiquement issue de la gauche marxiste et anti élitiste, elle le serait restée et donc condamnée à ne s’adresser qu’aux exclus et à ne rouler que pour eux. (un sommet de sectarisme communautaire et en creux un modèle de racisme condescendant).

      Malheureusement, tout cela est totalement faux : les marxistes ne sont pas que des cons, la conversion existe chez les gens non lobotomisés, internet ne distribue pas que la banlieue, la banlieue n’est pas faite que de noirs et d’arabes, tous les noirs et les arabes ne sont pas idiots, et seuls chez les cons et les totalitaires, la vérité officielle est la seule vérité autorisée.


  • Très déçu par Natacha Polony. Pour une supposée "dissidente" c’est le niveau zéro de la pensée... Il faut dire que ses meilleures interventions et prises de positions lui sont soufflées par son mari, et il n’était pas sur le plateau.

     

  • Désolé , mais les tournois au poker n’ont pas besoin d’ètre truqués , pas besoin de tricher pour les organisateurs , le fric rentre largement sans ça , et mème des français gagnent . Et là vous citez des joueurs dinosaures qui ne gagnent plus guère.
    A part ça , le reste semble comme d’habitude incroyablement exact .


  • Zemmour qui n’avait pas lu "VERS LA FÉMINISATION ?" (ce à quoi Ardisson n’a rien moufté, lui qui avait reçu Soral sur son plateau lors de sa sortie), a sans doute été inspiré par contre, par les nombreux échanges avec AS avant d’entamer l’écriture de son livre ?

    Pour Z. çà va être compliqué, il a le cul entre deux chaises, comme Mélenchon, et comme lui, le lobby sioniste va lui demander de prendre clairement position. Contre la France.

     

    • Zemmour n’a clairement pas le cul entre 2 chaises.
      J’avoue avoir un grand respect pour sa virilité intellectuelle et humaine, son intelligence, son franc-parlé, sa culture et son sens de la répartie mais cela ne m’empêche pas de voir clairement qu’il est un agent sioniste, brillant mais agent sioniste quand même.
      Le lobby ne lui demandera pas de prendre position puisqu’il fait le taf et de manière admirable. Orienter le mécontentement populaire des Gaulois vers la confrontation avec les Arabo-musulmans. Zemmour aime certainement la France mais "Entre la justice et ma mère..." or sa mère est de l’autre coté de la méditerranée .

      Il a clairement dit publiquement, une fois, qu’il tenait en haute estime les jihadistes qui allaient combattre et mourir pour leur idéal, dans le même temps il fustige les musulmans de France.
      Zemmour déteste t-il les musulmans ? Absolument pas ! Je le soupçonne même de les apprécier beaucoup plus qu’il n’y paraît, seulement pour la bonne cause il est dans l’obligation de faire le sale boulot.


    • Sionisme = mondialisme = anti-nations. Donc on peut pas être sioniste et aimer la France ou inversement. Donc va falloir qu’il choisisse. Donc il a le cul entre deux chaises !

      Si Lorànt Deutsch, un autre juif, ou Stéphane Bern, un autre juif, mais qui aiment tous deux la France et son histoire et son patrimoine, avaient la place de chroniqueur de Zemmour, eux aussi seraient obligés de prendre position... pour Israël, et oublier le côté "j’aime la France". Et plutôt deux fois qu’une vu leur origine.
      (vous avez peut-être remarqué que les chroniqueurs, spécialistes et autres animateurs sont souvent juifs pro-sionistes ?!)

      Zemmour n’a aucun courage puisqu’il se dissocie de Soral. Il tient tête pour l’instant car il croit faire partie du gratin des élus médiatisés, mais le problème c’est que... il aime la France !

      Plus qu’Israël ? Parce que c’est çà la question ; l’heure du choix pour Zemmour... À moins qu’il préfère se faire oublier.


  • Zemmour rend responsable tous les étrangers (entendre les non-souchiens) des problèmes sociétaux mais étrangement ne dis pas un mot de ceux qui les ont rendus possible (ni tous ses "détracteurs’" d’ailleurs ,même pas la noire de service).
    Qui à mis au pouvoir tous ces traîtres ?
    Les "étrangers" ou les souchiens ?

     

  • Au moins Zemmour assume et ne renie rien de ses idées ni de ses contacts. D’autres comme Ardisson sont des pures hypocrites !


  • Alors, les thuriféraires de Natacha ?
    En ce qui concerne l’argent que gagnerait A. Soral, et après ? Cela invalide t-il son travail ? Et les Hanouna, Arthur, Drucker, Elkabach ? Ils gagnent combien pour nous farcir le cerveau ? ..


  • Non mais, pour des gens avertis, ce genre d’émission est in-regardable à moins d’être masochiste .Ce ne sont pas des émissions de débats, mais de la propagande publicitaire sioniste animée par les publicitaires eux-mêmes , pour éviter qu’ils ne se trompent,"je précise en leur faveur" , effectivement sous des traits démocratiques, pour paraître plus propre ,afin de masquer la vérité.
    Tout ceci n’aura de sens que lorsqu’il y aura débat avec les personnes concernées .Mais cela n’arrivera jamais, par peur du risque de se retrouver idéologiquement à poil ,et paraitre ridicule ,ce qu’ils sont déjà.
    Leurs paroles ne sont que des ronronnements sans fond .


  • Le : « Mon Dieu, quelle horreur ! » suffit à la conscience, pas à la connaissance.


  • Ouah Il se comporte plus que bien Zemmour !


  • SUR SORAL

    Soral n’est pas antisémite, et tout le monde le sait très bien.
    Il n’est pas contre la race .
    Il est contre l’imposture.
    Il n’est même pas contre "le juif de pouvoir".
    Il est contre "le juif de pouvoir qui manigance".
    En plus de l’étranger.

    Il veut, à la table de poker, que tout le monde garde les mains sur la table.
    Et seuls ceux qui ont l’habitude de les avoir en dessous, le lui en font le reproche.

    Les chrétiens, qui depuis 2000 ans ont appris à subir ces tricheurs, du moins ceux d’entre eux qui aiment avoir les mains sous la table, ne peuvent qu’applaudir Soral.

    Ou, comme les eunuques de la Cité interdite, renoncer à leurs boules pour un bol de riz viager en argent.

    SUR ZEMMOUR :

    Vous pouvez ne pas partager les idéaux franchement xénophobes de Zemmour, qu’à titre personnel je trouve parfaits, mais personne ne pourra lui reprocher son honnêteté et son courage intellectuels.

    Non seulement, il n’a jamais mis les mains sous la table mais au mot que Ardisson croit d’esprit , reprochant à Soral de parler en bien de Hitler : "Il a fait aussi des choses bonnes, des autoroutes", du tac au tac, Zemmour lui répond devant un parterre médusé :

    " Absolument !"

    Je pense que Zemmour fait plus que "correspondre avec Soral" (comme reproche, quelle bêtise !), ce qu’il ne fait plus : il lit assidument nos posts et connait par coeur la bibliothèque de KK.

    Certes, il n’est pas toujours d’accord sur les solutions soraliennes (nous non plus) mais prend au sérieux l’analyse et s’en inspire.

    Pour la dissidence, Soral et KK, c’est plus que bien, c’est glorieux : retourner idéologiquement les gens courageux et intelligents est une récompense.

    Pardon d’avoir été trop long, mais les eunuques et les tricheurs nous lisent, y compris de l’étranger, et il fallait qu’ils sachent qu’on les connaissait très bien, en plus de les "aimer" (...)

     

    • "C’est la vérité" a-t’il dit.
      Il a quand même du courage.


    • Je pense qu’il va falloir deux secondes qu’on arrête de voir tout sous un prisme émotionnel.
      "Le premier sexe" ou "Vers la féminisation" c’est aussi et surtout confondre sa ligne politique et ses sympathies humaines et émotionnelles.
      Humainement, Zemmour m’inspire le plus grand respect et la plus grande sympathie !
      Ce type est viril, malgré son physique, il l’est plus que 90% des hommes de ce pays, il est brillant, très intelligent, cultivé, a du caractère, de la répartie mais il travaille quand même pour l’"entité élue". Lui reconnaître des qualités indéniables et une grande intelligence ne doit pas permettre qu’on se laisse abuser par elles, au contraire, ça montre qu’il est beaucoup plus dangereux et efficient que l’autre guignol de Goldnadel qui ne peut dissimuler son allégeance éternelle à Sion.
      Les Arabo-musulmans aussi, submergés par l’émotion ne comprennent pas très bien comment ce petit être brillant les manipule, ils pensent qu’il les déteste alors que je suis sûr que ce n’est pas le cas. Dans son for intérieur Zemmour doit se dire au sujet des musulmans " Je vous respecte les gars, trouve que vous et moi partageons un certain nombre de valeurs communes, notamment le mépris pour ceux qui ont tout désacralisé et pour votre fort sentiment identitaire et religieux mais j’ai besoin que vous passiez par pertes et profits pour ma "mère" " ;


    • Parler d’honnêteté et de courage est très excessif. Après, c’est sûr qu’il y a le relatif et l’absolu. Si on le met au milieu d’une Polony (cette pauvre fille qui « raisonne » à coups « d’antisémite » et « d’idéologie épouvantable » la ramener moins en quand elle avait Soral en vis-à-vis sur le plateau de Taddéi), d’un Goldnadel, d’un animateur télé retourné, etc.), ça peut passer auprès de certains, mais dans l’absolu faut pas exagérer. Au passage, il coche tout de même la case antisémite et public de banlieue, ben tiens (c’est du Valls en fait) ! Qu’il tienne en plateau et durablement le discours d’un Atzmon et on en reparle.


  • "Les Sionards du dimanche" : mais que vous êtes bons ! Au-delà de la franche rigolade, que c’est long d’attendre, de notre vivant, le dénouement !


  • A noter tout de même que Zemmour se tient bien (malgré le fait de dire des conneries sur le public de banlieue d’ER) mais il ne s’abaisse pas à lui cracher à la gueule non plus.

    J’ai bien aimé aussi lorsqu’il dit que, oui, c’est vrai Hitler avait une politique sociale, belle quenelle passée en douce.

    Alors oui la ligne Zemmour d’union des droites et de national sionisme n’est pas du tout la mienne mais il faut bien reconnaître qu’il est un "ennemi" beaucoup plus respectable humainement que beaucoup de nos "amis" !


  • Zemmour a l’honnêteté d’annoncer qu’il ne faut ostraciser personne.... je pense qu’il aurait un certain plaisir intellectuel à débattre avec Soral sur un plateau... mais au son de sa voix qui devient toute petite on comprend qu’il sait qu’il ne doit pas aller plus loin ; d’ailleurs Goldpabel et Polonium prennent l’ascendant pour le rendre silencieux. Avoir entendu que Soral est très intelligent....certains ont du saigner des oreilles !
    Est-ce que Zemmour ne leur aurait glissé une petite quenelle ni-vu ni- connue ?


  • Ardi (con) devrait présenter l’émission "faite entrer l’accusé" non ?


  • Moi ce que je dis c’est qu’il n’y a pas beaucoup de vrais français sur le plateau..peut-être un seul, Ardisson. C’est dire l’état du pays..

     

  • il faut reconnaître que Zemmour ne baisse pas son froc ! même en face de son clan !

     

    • Comme disait Dieudonné à propos de Joey Star, j’ai du mal à le détester.

      De toute façon, ils sont tellement peu nombreux à ne pas baisser leurs frocs que cette seule caractéristique, exceptionnellement cher en France, suffit à les respecter en tant qu’homme au delà des divergences que l’on peut avoir à leur égard.


  • Qu’est-ce qu’il a vieilli Ardisson. Je sais pas qui est le plus vieux mais Soral a l’air d’un jeunot à côté. Surtout quand il boxe.
    L’antisionnisme ça conserve.


  • Je vous l’avais dit que cette histoire de prénom est primordiale ! D’un blond aux yeux bleus, ce sera toujours moins grave (quoique...). En revanche, d’une personne dont l’aspect évoque immédiatement le dehors, le choix du prénom devient capital ! Il est évident que dans le cas d’une famille maghrébine, il est cent fois préférable d’opter pour un prénom français pour son gamin. Où est le mal ?

     

  • La crédibilité est primordiale ,c’est un des socles de la société

    On sait qui est Zemmour
    Pour lui ,à cause d’internet ,il ne peut se renier il y va de sa crédibilité bien qu’il minimise la porté de ces entretiens avec Alain Soral .
    Moi j’avais bien vu son jeux à la Polony ;je le savais qu’elle n’était pas crédible ;quand elle a une entrevu avec Asselineau dans la une vidéo ,elle met bien en évidence une carte de France par contre quand il s’agit d’interroger d’autre personnage ,la carte de France est caché

     

  • Il faut reconnaître que Zemmour a été correct avec AS, il affirme publiquement qu’il est très intelligent . Je n’ai jamais entendu dire un ennemi de Céline dire qu’il était très intelligent .

     

    • Oui mais Zemmour aussi est très intelligent et il sait très bien que Soral a presque toujours raison, il a certainement une certaine admiration et un respect pour Soral, ce qui n’est pas facile pour lui, Zemmour a du courage quand même vu la pression de la dictature de la pensée en vigueur et même s’il est sans doute tiraillé par des forces contraires, c’est le plus cultivé et le plus sincère du plateau !


  • Quand on se rend compte que Zemmour est celui qui s’est le mieux comporté, ça en dit long sur le niveau des autres. On connaissait la soumission de la petite pute d’Ardisson, le sionisme invétéré de Goldnadel désormais on a eu droit à l’invective sioniste compaptible de Polony, celle qu’on nous a vendu comme une resistante.


  • J’ai regardé en direct , c’était vicelard , plein de ce bon sentiment dont il, comme d’habitude , est sous entendu que les téléspectateurs le partagent surtout depuis le temps qu’on leur rabâche cet anti-racisme , égalitarisme , féminisme , gay friendly , démocratisme , droits de l’homisme , humanisme , ou le juif devient le baromètre , de la soumission gradué jusqu’à fasciste ,nazi , juste après rébellion
    Ce que je retiens , c’est le reproche de Goldanel a Zemour , qui pauvre juif égaré croit qu’il peut faire confiance aux goys francais et que son positionnement de français patriote ne lui servira a rien en cas de match retour . Le français blanc nationaliste ou patriote serait un nazi en puissance . Sinon il est d’accord sur tout ce que dit Zemour , mais c’est pas assez sioniste compatible apparemment . Quand a Hapsatou , crétine , arrogante et endoctrinée jusqu’à la moelle , parfaite idiote utile , elle me fait presque pitié perdue dans ses illusions .

     

    • étonnant que Mr T. Ardisson se revendiquant lui-meme du "roy"alisme n’est 3points°°° inviter Mr Lahcene alias Alex Benalla lui-même formé et éduqué à l’école de la Haute Franc-Maçonnerie . il eut été intéressant d’avoir l’avis d’un conseilleur de l’ombre de Mr Macron sur Mr Soral ! une éminence grise en mode électron libre ça doit en savoir des choses qu’un Mr Lambda ne soupçonnerait meme pas . . .


  • Natacha Polony, n’est rien d’autre qu’une éternelle étudiante seconde de la classe.
    Seconde, parcequ’elle bosse comme une folle. Mais jamais première, car elle a une intelligence limitée, voire en dessous de la moyenne.
    Elle essaye de choper des sujets, sur lesquels elle peut essayer de jouer la rebelle, sans prendre trop de risques, tout en pouvant manger des parts de fromages. Et elle bosse beaucoup pour cela.
    Honnêtement, elle est vraiment très médiocre, elle me fait de la peine, et je n’aimerais pas avoir à discuter plus de deux minutes avec elle.

     

  • #2044139
    le 17/09/2018 par ZORRO et ZEMMOUR sont dans un bateau......
    Alain Soral au centre du débat "Zemmour" chez Ardisson, Goldnadel, Garrido (...)

    OUI Zemmour ne baisse pas son froc,il est frontale, meme si il sait qu’il ne sera jamais censuré définitivement comme alain soral,dieudonné et nabe : d’ailleurs, c’est la qu’il y a ce putain de deux poids,deux mesures et une grosse mesure : Zemmour peut taper (a juste titre) sur l’immigration et les racailles de banlieue avec stigmatisation virulente:et pas de blème : oui ce mec a un caractère de con, mais il est gentil(bon fond) je l’ai croisé a trois reprises, il refuse jamais d’échanger ne serais ce qu’une minute.
    LA OU IL SE PLANTE et que la miss polony a raison : hugo via jean valgan qui n’a rien a voir avec l’époque actuel et ses enflures de racailles : pas la meme époque, et valgan n’etait point une canaille.
    MEME si Victor hugo avait cette petite passion pour la canaille.
    bref ! émission qui veut de l’audimat, ardifion sait qu’il est en perte de vitesse avec ses deux émissions a la con : d’ailleurs en deux émissions,il a invité onfray et Zemmour : je met ma main a coupé que la prochaine ce sera avec le flippé finkelkraut.
    ENFIN/ Zemmour a perdu son sang froid face a polony qui est devenu une idiote utile des médias alors qu’elle etait excellente il y a quelques années : mais elle palpe du fric a faire la chroniqueuse dans une dizaine d’émissions.


  • #2044170
    le 17/09/2018 par The big brother is not only watching you but also f****** your (...)
    Alain Soral au centre du débat "Zemmour" chez Ardisson, Goldnadel, Garrido (...)

    Zemmour c’est comme Alex Jones, adorateurs de la Suisse à leurs heures perdues et grands islamophobes curieusement ! La "swiss connection" se cache derrière ses propres leurres, le sionisme, le nazisme, la Shoah, le terrorisme islamiste, tout ça c’est "made in Switzerland", à travers la sordide organisation Octogon et ses agents dormants diaboliquement pervers. Regardez les vidéos de Sean Hross en français ! Les Rothschild ont changé de nom peu avant que Hannah, la nièce de Amshel Mayer Bauer, s’eut marriée avec un descendant de la famille templière Sinclair. Plus récemment, Jacob a répeté la chose...Alors, simple coïncidences ? Vive E&R ! Soral president !!


  • M. Soral a réussi à foutre le Bronx dans une émission à laquelle il n’était pas invité. Qu’eût-ce été s’il était présent ? On n’ose l’imaginer.


  • Je me demande ce que va faire Zemmour (encore) dans cette galère.
    Il s’était déjà fait avoir avec Rokhaya Diallo........


  • Rachel s’est bien passée de commenter à propos du "public de banlieue qui rapporte beaucoup d’argent"


  • Bon je n’ai pas pu regarder l’émission rien que le générique m’a suffit....
    Très terre à terre : ils n’ont même pas les couilles d’inviter Alain Soral donc ils débatent sans débattre entre eux entre amis sans contradicteurs.


  • Le problème c’est quoi ? On laisse Zemmour, goldnadel et consorts dire ouvertement des choses que l’ont ne permettrait à PERSONNE de dire !. Pourquoi ? Que les adorateurs de Zemmour répondent à cette question !.

     

    • Lire ou relire ce qu’écrit Israël Shamir sur " les maîtres du discours".

      Faut pas exagérer, Zemour a une intelligence très moyenne. Son talent (ou son savoir-faire si vous voulez) ? : Jongler vec.les idées, les concepts, les causes et leurs effets, les citations de personnages célèbres. Son intelligence réside dans le don qu’il a de paraître intelligent avec l’intelligence des autres

      Il occupe un créneau idéologique dans les médias fort utile au système qui ne va pas se gêner pour l’exploiter à fond
      On remarque chez lui une très forte assurance.
      .Facile pour un pistonné. Il le sait maintenant : il peut tout se permettre.

      Des joutes avec un (ou des) contradicteur (s) du même accabit ?. J’achète !.


  • Vous exagérez en disant que Soral était au centre du débat, c’était plutôt le procès de Zemmour plutôt que celui de Soral (même si Soral y a eu droit avec cette séquence), j’invite les gens à regarder le replay.
    Là où c’était intéressant, c’est quand Zemmour a dit qu’il luttait contre le multiculturalisme par républicanisme (laïcisme schizophrène : catholique/juif/musulman en privé, maçonnique en public = apostasie généralisée) mais pas contre le multiethnicisme, voilà l’anarque du monsieur que vous ne relevez pas : non à l’islam politique oui aux immigrés, ou dit plus explicitement, non à l’islam qui remet en cause la République maçonnique oui aux immigrés qui détruisent l’ethnicité française. Son apparence de conservateur (anti-féminisme, anti-LGBTisme, anti-antiracisme, réhabilitation partielle de Pétain) n’est là que pour séduire les goys de droite et en faire de bons soldats de l’infernale République antéchristique en lutte contre l’islam politique antisémite.


  • Dans l’idée Zemmour est extra lucide et honnête sur les tendances perverses du système ; "je refuse l’ostracisme, le subissant moi-même".
    Voici l’idée que lance Zemmour, tout juste parfaite, sur ce, Alain Soral ainsi que Dieudonné seront parfaitement d’accord, à 100% vu l’ostracisme qu’ils subissent en permanence, en première ligne :



    Traiter les opposants de « cerveaux malades », ou « d’aller se faire soigner » ou « d’aller consulter un psy », c’est la psychiatrisation de l’opposition et de la dissidence, une vieille technique cryptocommuniste !



  • Zemmour s’est bien tenu.

    On peut ne pas partager entièrement l’analyse zemmourienne, cependant il faut lui reconnaître un certain panache dans ce microcosme de lâches qu’est la France Big Brother sous contrôle de la Judée.
    Quiconque attendrait davantage dans un tel contexte sur un média mainstream est un grand naïf idéaliste...
    En revanche, on a perdu le soldat Polony... pour moi, elle est disqualifiée jusqu’à nouvel ordre.


  • Zemmour n’est pas sur la ligne de ce site mais il s’est toujours bien tenu, et c’est d’autant plus respectable que le système tape de plus en plus fort sur les quelques récalcitrants. Zemmour a des couilles et un certain sens de l’honneur. C’est un type respectable.

    Je ne partage pas ces positions sur Israël et la Palestine, ni sur le monde arabe, mais on ne peut pas lui en vouloir d’avoir des biais cognitifs sur cette question, étant juif sepharade lui même. Sur la question de la réconciliation, je suis plutôt de son avis en revanche, je n’y crois pas trop...

    Et à ceux qui disent qu’il faut s’occuper des sionistes avant de s’occuper des immigrés, je leur dis que c’est tout le contraire. Quand la France aura renoué avec son identité et qu’elle se sera dégauchisée, idéologiquement, médiatiquement, culturellement et politiquement et que les immigrés de papier ou de cœur qui n’ont rien a faire sur le territoire auront dégagé, le pouvoir de nuisance des sionistes sera réduit car les patriotes auront une meilleure place dans l’élite.


  • Je pense qu’à la porte d’entrée du plateau de SLT, il est écrit :
    "Veuillez laisser votre intelligence dehors."
    parce que ces chroniqueurs-là, censés représenter l’élite du débat d’idées, sont d’une bêtise époustouflante, et d’une malhonnêteté intellectuelle extraordinaire.
    Chaque intervention de ses bouffons n’est qu’un poncif éculé de la bienpensance pavlovienne, un cliché grotesque de la dictature morale actuelle.
    Un grand bravo à Hapsatou Sy, qui mérite bien la médaille d’or de la pitrerie télévisuelle, avec son excellent numéro de pleurniche victimaire, suivi d’un fantastique réquisitoire d’injures sur Zemmour (une fois que ce dernier eut quitté le plateau, bien sûr, c’est tellement plus agréable de calomnier les absents).
    Le tout, sous les applaudissements d’un public très représentatif de la connerie humaine.
    Bref, j’ai l’impression que l’intelligence et l’honnêteté sont interdites dans les médias.

     

  • Pour créer une fausse dissidence, il faut bien à certain moment donner l’impression de lui taper dessus. Rien de bien glorieux...

     

    • Je ne crois pas que Zemmour soit un faux dissident.
      Je pense qu’il n’est ni faux, ni dissident.
      Il se contente d’exprimer certaines vérités, la plupart blasphématoires au regard de la nouvelle religion.
      Bien sûr, pour être toujours dans la course, il se garde bien d’en révéler d’autres, condamnables par la loi.
      Pas besoin de désigner les commanditaires de la déchéance programmée de la France pour s’attirer les foudres des bobos du système : seule une simple nostalgie de la vraie France suffit à déclencher l’hystérie collective chez ces donneurs de leçons qui envahissent nos écrans et s’accaparent le droit de nous inculquer ce qu’est le bien et le mal.
      Certes, taper avec fureur sur Zemmour donne toujours la garantie d’être médiatiquement convenable, politiquement correct et apprécié de la masse écervelée, mais le plus triste, c’est que ces amuseurs publics ne font pas semblant d’avoir la haine, ils l’ont vraiment ! conditionnés qu’ils sont par la propagande de leurs maîtres, et aussi par la nature même de l’être humain qui veut qu’une hypocrisie générale est beaucoup plus confortable à défendre qu’une franchise hérétique et ostracisée.
      Zemmour, bien qu’il ait un passe droit communautaire, a quand même le courage de mordre la ligne blanche et de flirter avec le hors jeu, bien qu’on attende qu’il ait les couilles d’aller plus loin, mais bon...
      Il y en a qui ont essayé, ils ont eu des problèmes...


  • À propos de N. Polony, entendue hier matin sur RMC dans les GG, disant de Marianne que son journal serait ouvert à tout le monde et traiterait de tous les thèmes, qu’il n’y avait pas de sujets tabous, etc.
    Sinon, c’était la porte ouverte aux extrêmes...


  • "Terriens" le dimanche, hors sol toute la semaine...
    Vivement le crash.


  • Ce n’est pas un prénom qui définit la nationalité.
    Des personnes ont toujours refusé la nationalité française alors que légalement et légitimement elles peuvent l’obtenir et je trouve ce raisonnement honnête envers leur pays et envers la France dont elles ont toujours respecté les lois car pour elles elles ne sont pas françaises mais disposent d’un titre de séjour et ont contribué à la richesse de la France en payant leurs impôts etc ..... Contrairement à des personnes naturalisées françaises par piston uniquement par praticité et non par conviction .... Donc Zemmour le sioniste fait du Zemmour son fond de commerce, et ce se croit plus royaliste que le roi.


  • Si des gens comme Raynouard, Ryssen ou Soral sont blackboulés, c’est précisément pour laisser le champs libre aux suprématistes juifs.

    Il il ne faut pas oublier qu’à une époque où la droite nationale était menée par des gens avec une réelle culture et les idées en place, je pense notamment à Henry Coston, ce même fatras d’intellos créa Sos racisme, pour la combattre.

    Voila qu’aujourd’hui on peut être nationaliste et être indifférent à la main mise d’une certaine synarchie sur la France. Formidable n’est ce pas ?


Commentaires suivants