Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Alain Soral sur la tension actuelle entre la Syrie et la Turquie

Entretien avec la radio francophone iranienne


Transcription de l’entretien

french.irib.ir – Monsieur Alain Soral, vous êtes sociologue français, président d’Égalité et Réconciliation. Je vous remercie infiniment d’avoir eu la gentillesse d’accorder cet entretien à la radio francophone iranienne. Monsieur Soral, le torchon brûle entre la Turquie et la Syrie. Le premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan, dans un discours devant le Parlement, n’a pas mâché ses mots pour s’en prendre au président syrien. L’OTAN a tenu une réunion. Le secrétaire général de l’OTAN dit être aux côtés de la Turquie. Dans le même temps selon certaines informations qui restent à confirmer, les unités spéciales britanniques ont su entrer sur le territoire syrien. Quelle analyse portez-vous vraiment sur une telle situation ?



Alain Soral – Je fais toujours la même analyse. C’est que visiblement les pays intéressés par la domination impériale font tout pour faire tomber le régime syrien. Et notamment visiblement, sur le plan diplomatique, c’est la France qui est en pointe. Et sur le plan militaire, il semblerait maintenant que ce soit la Turquie, puisque l’histoire de l’avion ressemble quand même beaucoup à une provocation dans le but de générer une escalade, et de passer finalement d’un conflit de rebelles à un conflit de type classique. Donc c’est assez inquiétant puisque comme je le dis, si on s’intéresse aux prophéties, notamment coraniques, il semblerait que la Troisième Guerre mondiale – alors ce qu’on peut appeler l’Armageddon – commencerait pour la prise de Damas.



french.irib.ir – Alors vous dites qu’il s’agissait d’un acte de provocation.



Alain Soral – Ça y ressemble beaucoup puisqu’en fait, un avion de chasse qui viole l’espace aérien d’un autre pays dans cette période de tensions, ça s’appelle un acte de provocation. Oui. Et puis on voit bien que le discours d’Erdogan était préparé d’avance et qu’il a quand même dit, je crois, en substance, qu’il « soutiendrait la rébellion jusqu’à la chute totale et définitive du régime ». C’est quand même une ingérence dans les affaires intérieures d’un pays, et attaquer finalement un gouvernement légitime. C’est assez incroyable, oui. On n’est pas loin de la déclaration de guerre.



french.irib.ir – Monsieur Soral, jusqu’à présent on parlait de la présence des services secrets des pays occidentaux sur le territoire syrien, également sur le territoire turc près de la frontière syrienne. Mais pour la première fois, certains médias ont rapporté des informations comme quoi les unités spéciales britanniques auraient pénétré dans le territoire syrien.



Alain Soral – Oui, ça ne m’étonne pas puisque de toute façon, ce qu’on nous présentait au début comme des manifestations de « civils », et puis après comme des « déserteurs », puis après comme des « rebelles », puis après comme des « mercenaires internationaux d’Al-Qaïda », aujourd’hui on voit vraiment qu’il y a une entreprise généralisée de déstabilisation du régime par la force, avec effectivement des encadrements militaires, plus de l’équipement, etc., dans lequel jouent sans doute un jeu toujours aussi pervers les Anglais, les Français, les Américains, les Israéliens.

On a vu la même chose quand il s’est agi de disloquer les Balkans. Ça fait aussi penser un peu à la guerre du Viêt-Nam où les deux superpuissances s’affrontent par pays interposés. Parce que là, on a quand même les Russes face aux Américains, de plus en plus.

Donc effectivement, on voit bien que de plus en plus, on se rapproche d’un conflit armé où sur un terrain tiers, les deux superpuissances – c’est-à-dire l’Empire et le monde multipolaire qui résiste à l’Empire et dont le fer de lance est la Russie, avec derrière la Chine –, on voit bien qu’on est très proche de l’affrontement direct, comme du temps de la guerre froide.



french.irib.ir – Et dans quelques jours, la conférence internationale sur la Syrie pourrait avoir lieu à Genève. On met au conditionnel parce qu’en fait, on ne sait pas encore si cette conférence internationale aura bien lieu ou pas. À un moment où la Russie insiste sur la présence de l’Iran à cette conférence, les États-Unis, la France et la Grande Bretagne s’y opposent fermement. Comment peut-on expliquer cette opposition de Washington, de Londres et de Paris à la présence de l’Iran à cette conférence internationale sur la Syrie ?



Alain Soral – Sans doute par la malhonnêteté et la mauvaise foi. Je crois que de toute façon, la machine otanesque-là est le bras armé de l’Empire, on va dire américain, et américano-sioniste. Ce n’est pas une instance internationale au dessus des parties. C’est l’émanation de la victoire des alliés, et c’est le bras armé de la puissance impériale américaine.

Donc effectivement, une conférence sur le Syrie sans les Iraniens n’a pratiquement aucun sens. Et je pense que les Russes ne peuvent pas vraiment lâcher là-dessus. Donc ça me parait déjà être une conférence morte avant d’avoir commencé.

>>> Afficher la transcription en pleine page
 
 

Livres de Alain Soral (101)







Alerter

38 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #176939

    Le Sheikh Imran Hosein, visionnaire, nous relate ce scénario de la Turquie (pantin manipulé par l’Empire) contre la Syrie dans sa dernière vidéo que vous pouvez voir ici-même (Chiites, Sunnites et Fin des Temps) à partir de 1:07:00. La finalité stratégique étant la guerre civile entre les divers courants de l’Islam et l’éclatement du monde musulman (cibles l’Iran et le Pakistan). Je suis épaté, encore une fois, par la sagesse et la finesse des analyses du Sheikh.

     

    Répondre à ce message

  • Personne ne parle des récentes découvertes de pétrole dans la Méditerranée, il me semble pourtant que c’est d’une importance capitale. L’information semble être passée au dessus de la tête de la plupart des gens. La Grèce en aurait assez pour payer sa dette -intérêts compris-, seulement la Troïka est passé par la pour privatiser les compagnies en charge des exploitation. Quand à la Syrie il y aurait probablement la plus grande source pétrolifère de la Méditerranée. Si une affaire semble n’avoir aucun sens il faut toujours remonter la source de l’argent, ou dans ce cas là du pétrole.
    Cependant cela n’explique pas les attaques que subissent la Syrie. L’intérêt géopolitique est bien entendu connu, sécuriser le Moyen-Orient vis-à-vis d’Israël (loin d’être un complot Judéo-maçonnique, les Juifs n’ont rien à voir avec cela, ce sont plutôt les lobbys Sionistes ). Cette sécurisation a pour finalité la chute du régime de Téhéran. L’autre objectif est d’affaiblir le bloc Russo-Chinois en visant ses alliés économiques.
    Pour ce qui est du réseau d’espionnage Occidental en Syrie il est très faible, voir inexistant contrairement à celui de Russes. C’est pour cela que ces derniers ont une vision parfaite de ce qui se passe dans l’ancienne Mésopotamie berceau de l’Humanité tandis que les USA sont dans le flou totale. L’avion de reconnaissance Turc abattu ne fait que confirmer cela. Quand au second avion abattu (soit disant de sauvetage) il ne faut pas oublier qu’il a été pointé, il a donc été prévenu qu’on allait faire feu sur lui. L’avion Turc n’aurait pas pu être abattu à 23km des côtes par les armes Syriennes, il l’a été à 10km donc il y a bien eu violation. Il y a eu DOUBLE tentative de provocation de la part de l’(O)T(AN)urquie.
    Mon avis sur le fin mot de l’histoire est que Damas ne tombera pas sans une intervention officiel de l’OTAN. Si guerre il y a, elle sera très différentes des agressions Irakiennes ou Libyenne étant donné le soutien logistique Russe et la relative puissance militaire Syrienne. L’opinion pourrait bien totalement se renverser vis-à-vis de cette énième agression Impériale. Loin de la fin des temps je pense que l’animal mourant qu’est les Etats-Unis joue une de ses dernières cartes ici. L’Europe, la Chine, la Russie et l’Amérique Latine ont des intérêts stratégiques très divergeant sur cette question. Seuls les Sionistes soutiendront l’Empire, cependant Israël ne prendra pas le risque d’une guerre atomique étant donné sa position géo.

     

    Répondre à ce message

  • Je souhaite partager un point de vue différent sur les derniers évènements et commentaires.
    Premièrement le saint Coran et cité à chaque discours pour renforcer un argument mais il est mentionné nulle part une date dans les versets donc pouvez-vous rechercher le nombre de guerre qui eurent eu dans la région depuis des siècles pour commencer notre analyse et ne tirer pas vos conclusion là où ça vous arrange. La région de khorasan se trouve entre l’Afghanistan et le Pakistan et non en Syrie. Il est cité nulle part dans le Coran concernant comme le lieu du déclenchement d’une 3ème guerre, Attention aux faux hadits, Attention surtout aux faux Hadits qui ne sont là que pour décrédibiliser L’Islam et malheureusement certain Homme d’apparence religieux suivent ses hadits à la lettre.
    parti 1

     

    Répondre à ce message

  • #177059

    çà sent mauvais toutçà !....et ce qui me chagrine c’est de voir la France au milieu de ce panier de crabe otanesque !........mais puisqu’on est en France occupée, alors... :(

     

    Répondre à ce message

  • #177235

    il faut lire cette lettre d’une française qui, mariée avec un syrien va régulièrement en Syrie et y connait des gens. Le témoignage est frappant :
    http://lavoixdelasyrie.com/data/?p=3002

     

    Répondre à ce message

  • #177689

    l’empire dans toute sa noirceur satanique ,il se camoufle derrière un conflit syro-turc, deux pays voisins ,deux pays musulmans, mais deux pays adhérent à deux blocs différents !l’attaque des flotilles il y a deux ans n’était qu’un leurre !Cela me fait penser à la guerre du Liban, les conflits en Yougoslavie ,au Viet-Nam !deux blocs rivaux s’affrontent sur un territoire ,pays donné !

     

    Répondre à ce message

  • #177706

    une personne fort éclairée a écrit un article sur un site :
    """"D’une certaine manière l’Antéchrist est le produit de la mécréance des juifs à l’égard de Jésus. Car en le reniant, ils attendent toujours leur messie et travaillent et contribuent à l’avènement de ce contre-modèle.

    Le judaïsme moderne en effet, n’est plus l’adoration de Dieu mais l’attente fébrile de leur messie (Mashiha). Le messianisme qui constitue maintenant l’essentiel de la vie religieuse juive et qui oriente les agissements des juifs, a produit des idéologies surprenantes.

    A travers les écrits talmudiques, les rabbins ont échafaudé la théorie de la délivrance : l’avènement de leur Messie, comparé à un enfantement est précédé de signes avant-coureurs décrits dans leurs prophéties.

    Or, il appartient à tout juif de « hâter » l’arrivée du Messie en favorisant ces événements. Par exemple, certaines prophéties juives affirment que leur Messie n’apparaitra pas tant que l’empire perse et l’empire romain ne soient entrés en guerre. Il est donc important pour les juifs qui en ont la possibilité, de provoquer une guerre entre l’Iran et l’Amérique afin de réaliser cette prophétie et hâter l’arrivée de leur Messie .

    Enfin, ce personnage satisfera leur amour de la vie terrestre en accomplissant des « miracles » tels que l’abondance des récoltes, la richesse et le bonheur illusoire. Il donnera à ses partisans le pouvoir sur Terre et assouvira de la sorte la volonté de domination mondiale du peuple juif qui considèrent les autres peuples comme aussi méprisables que les bestiaux .

    Comme cet être maléfique n’est que la contrefaçon du Christ et qu’il se substitue à lui dans l’esprit du peuple juif et de ceux qui l’acclameront et le reconnaitront, il revient à Jésus de combattre précisément celui qui usurpe son nom et son statut, celui qui se prétend messie à sa place.""""

    conclusion : comment peut-on nier ? Nous sommes dans l’ère du messianisme juif , et tout ce qui se passe dans ces temps troublés ( guerres ,crises ,décadence...) ont été prophétisés il y a des siècles ! l’ère du dajjal ,faux messie est là ... !

     

    Répondre à ce message

  • #178090
    Le 30 juin 2012 à 18:54 par soralien
    Alain Soral sur la tension actuelle entre la Syrie et la Turquie

    jattends lentretien mensuel avec impatience

     

    Répondre à ce message

  • #178158
    Le 30 juin 2012 à 21:52 par SpicRoom
    Alain Soral sur la tension actuelle entre la Syrie et la Turquie

    Moi aussi j’attend l’entretien mais est qu’ils vont le mettre aujourd’hui ??? Quelqu’un sait ???!!!

     

    Répondre à ce message

  • #178667
    Le 1er juillet 2012 à 19:01 par Hadrien
    Alain Soral sur la tension actuelle entre la Syrie et la Turquie

    Non ils ne l’ont pas mise hier, et ils ne la mettront pas aujourd’hui non plus ...

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents