Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Antoine Martin – Les enjeux de la canonisation du pape Paul VI

Antoine Martin, auteur des ouvrages La Chute des astres et Le Chant dans la fournaise, revient sur les enjeux de la canonisation du pape Paul VI et les problèmes qu’elle soulève.

 

 

Retrouvez Antoine Martin sur E&R :

D’Antoine Martin, lire chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

15 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Veuillez me pardonner mais pour moi seul Dieu peut distribuer des médailles, mais certainement pas les humains ! Tout cela relève des oeuvres humaines et n’ont de valeurs que terrestres. Je précise que je suis chrétienne dans les actes mais pas dans l’église...

     

    • #2053108

      Oui mais c’est un problème, si ensuite les fervents prient des mauvais saints ou des saints illégitimes ! Çà devient alors du spiritisme, du satanisme, çà peut se retourner contre vous !

      Faut dire aussi que les archives vaticanes n’ouvrent à peu près leurs portes que pour les besoins de la télé !

      Je fais par contre remarquer que Saint Padre Pio, dont on a loupé l’hommage ce 23 septembre des 50 de sa disparition, a bien été canonisé sous Vatican 2, par Jean-Paul II. Comme quoi.
      Celui-là vous pouvez le prier sans crainte, c’est un bon.


    • La Saint Église est le corps mystique du Christ. Elle a été instituée par Jésus Lui - même dans le souffle de l’Esprit. Elle est donc la voie/ voix du Saint Esprit et ne peut être inspirée que par lui et en cela a tous les pouvoirs ici sur la Terre.
      "Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Église, et que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle" Matthieu 16:18
      "Tout ce que vous lierez sur la terre sera lié dans le ciel, et tout ce que vous delierez sur la terre sera délié dans le ciel."Matthieu 18:18


    • @ goy de souche

      Je ne prie que Dieu le Père, Dieu le Fils et Dieu le Saint Esprit, n’est-pas suffisant ?...
      Ainsi je ne risque rien ! Il vaut mieux avoir à faire au Père plutôt qu’à ses saints dit-on...


  • #2053068
    le 01/10/2018 par Catholique & Français
    Antoine Martin – Les enjeux de la canonisation du pape Paul VI

    "...Quelques mois après, Pie XII prend connaissance d’un rapport secret selon lequel Mgr Montini en était venu à communiquer directement avec des représentants du Kremlin, à Moscou, à l’insu du Pape. Il découvrit également que son pro-secrétaire d’État lui avait caché toutes les dépêches relatives au schisme des évêques chinois. L’amertume du Saint-Père fut si vive que sa santé en fut affectée et qu’il se résigna à assurer seul la marche des affaires extérieures. (…)

    Il décida donc, soudainement, de se séparer de son plus proche et intime collaborateur. Mais, il choisit la manière douce qui ne provoquerait ni éclat ni scandale et opta pour un compromis. Pour sanctionner le coupable et pour satisfaire les justes exigences des membres de la Curie au courant de l’odieuse trahison, il décida d’éloigner Montini de la secrétairerie d’État en le nommant à l’Archevêché de Milan, l’un des plus glorieux Sièges de la Chrétienté. Promoveatur ut amoveatur. (…)

    Toutefois, la nomination au cardinalat, préface obligée à l’élection pontificale, ne viendra jamais. Montini demeurera, par la volonté inflexible de Pie XII, écarté du prochain conclave..." (source C.R.C.)


  • Au risque de paraître légèrement hors sujet, sachez que fin septembre cela faisait exactement 50 ans que le saint patron de l’Italie,Padre Pio, décédait...
    Padre Pio est le nom d’un capucin et prêtre italien né Francesco Forgione, le 25 mai 1887 à Pietrelcina, mort le 23 septembre 1968 à San Giovanni Rotondo. Il avait pris le nom de Pie, en hommage au pape Pie V, quand il rejoignit l’ordre des frères mineurs capucins.

     

    • Vous n’êtes pas hors sujet, Padre Pio est un grand Saint du XXème siècle mais n’est pas le Saint Patron de l’Italie.
      San Francesco di Assisi est le Saint Patron de l’Italie. C’est pour ça que le Pape franc-Maçon et lécheur de babouche "François" en a pris le nom.


  • Ah oui c’est Pape Vatican II... Mais en fait il faudrait dire Vatican infini car maintenant l’Eglise s’adapte à l’air du temps perpétuellement, on ne prend même plus la peine de prévenir les fidèles !

    Moi j’ai vendu mon âme à un démon il y a longtemps, au moins on sait où on va avec ces gens là, vous comprenez. Ces choses là arrivent encore à notre époque bien que rarement car la plupart des hommes sont vides...


  • #2053393

    Vatican II prépare Mai 68. Un palier de régression essentiel pour désertifier les églises, détruire les vocations, déstabiliser les Catholiques, miner la foi, désacraliser la fonction papale, s’ouvrir à toute la laideur libérale-libertaire. Sur ces plans, une indéniable réussite.

     

  • Lorsqu’on a commencé à parler de la béatification de Paul VI, il y a presque 20 ans, le Père Luigi Villa a publié un livre et une lettre ouverte aux cardinaux pour exposer le caractère maléfique de ce pape franc-maçon et homosexuel de surcroît. Le Père Luigi Villa était un genre d’agent secret, chargé de traquer les franc-maçons, qui infiltraient l’Eglise. Les liens sont dans l’ordre :
    La biographie du Père L. Villa - Le livre sur Paul VI - La lettre aux cardinaux de 1999.

    https://padrepioandchiesaviva.com/u...
    http://www.chiesaviva.com/paoloVI%2...
    http://www.chiesaviva.com/lettera%2...

    Les enjeux de la canonisation du pape Paul VI mentionnés dans la vidéo me semblent éluder toutes les vraies questions. Si Paul VI venait à être canonisé, ce serait bien sûr une aubaine pour l’elgébétisme. On pourrait imaginer cette communauté organiser des pélérinages, version "gay-pride", sur la tombe de leur saint...


  • Paul VI était un antipape démoniaque et un apostat notoire. Il est par conséquent évidemment impossible de canoniser un tel individu. La secte Vatican II n’est pas l’Église catholique mais la Contre-Église de la fin des temps. Elle ne peut donc canoniser validement personne. Veuillez vous reporter aux travaux du Monastère de la Très Sainte Famille.

     

  • Paul VI le proclamé pape humaniste, oecuménique, qui a abîmé la Sainte Messe sera canonisé par son sosie idéologique François, le 14 octobre 2018. Le lendemain du 101eme anniversaire du miracle de Fatima. En accord avec cette prophétie (confirmée par celle d’Akita, 1973-81) et la Vision de Leon XIII en 1884 où Satan défie le Seigneur qui lui accorde 100 ans ans pour régner dans l’Eglise. Prophétie qui démarre le 14 octobre 1917, soit le lendemain de l’avertissement de la Vierge Marie. En béatifiant l’un de ses fils de la perdition, celui qui a dit que "les fumées de Satan sont entrées dans l’Eglise" (en parlant en réalité de lui-même), Satan parachève son oeuvre. Mais cet acte fort est aussi son dernier coup d’éclat. Son règne s’achève. Réjouissons-nous, l’éclipse de l’Eglise, annoncée à la Sallette en 1846, se termine. Satan n’a pas réussi à détruire l’Eglise, il a perdu. Francois, qui est Pierre le Romain, dernier pape de la prophétie de St Malachie va perdre son trône. Toutes les prophéties s’emboîtent. L’Eglise sera entièrement restaurée. Prions le Rosaire.


  • Très, très , très , très , très , très intéressant.

    Merci infiniment à toute l’équipe de rédaction d’É&R.