Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Après le Bataclan, un père sur le chemin de la haine

Un article du Monde sur le père de Nathalie, assassinée le 13 novembre 2015

L’article sur Patrick Jardin a été publié sur lemonde.fr dans sa version abonnés le 28 septembre 2018. Patrick est le père de Nathalie, 31 ans, régisseuse lumière dans la salle de rock le Bataclan, abattue pendant le concert des Eagles of Death Metal. L’ancien vendeur de voitures mettra deux jours à savoir que sa fille est morte, et il n’aura pas le droit de voir son corps de près. Depuis le drame, Patrick refuse de pardonner, et se situe à l’inverse de la position d’Antoine Leiris, qui a publié un livre après la mort de sa compagne, Vous n’aurez pas ma haine. Patrick, lui, a « la haine ».

 

Les deux journalistes du Monde évoquent, il faut le dire, la dérive d’un père chargé de haine vers l’extrême droite, et l’extrême droite islamophobe. Patrick est devenu le « mauvais » père de victime, celui qui veut se venger, mais qui cherche surtout à savoir pourquoi, et qui cherche dans toutes les directions, pas seulement dans celles que la presse mainstream et les deux rapports officiels proposent aux Français en général, et aux proches des victimes en particulier : 130 morts ce soir-là et plus de 600 blessés, par balles. Même si Patrick pense que sa fille a été « égorgée ».

« Il est allé jusqu’à récupérer les photographies prises par les médecins légistes lors des constatations judiciaires. “Là. Vous voyez ?” Il lui arrive de les sortir de son téléphone, sans prévenir, puis de souligner avec son doigt ce qu’il pense être les stigmates d’un égorgement. “Je ne dis pas qu’elle a été égorgée, mais je ne pourrai jamais être sûr. On nous cache tellement de choses”. »

Soutenu par la frange identitaire incarnée par le triumvirat Renaud Camus, TV Libertés et Génération identitaire, on doit comprendre que la haine de Patrick est récupérée par les nationalistes français islamophobes. Nous en arrivons au point crucial de la démonstration des journalistes du Monde, puisque c’en est une : le rapprochement des victimes chargées de questions avec les « thèses complotistes ».

« La quête du moindre détail sur la mort de sa fille est devenue son obsession. “Je passe ma vie à ça”, confie-t-il d’une voix ferme. Refaire l’enquête, coûte que coûte, malgré les évidences. D’après le rapport d’autopsie, le corps de Nathalie était criblé d’éclats de balle. Un élément presque oublié par son père, qui retient surtout qu’elle a succombé à un “traumatisme thoracique”, ce que les experts désignent par le terme “pneumothorax”, un décollement du poumon. Un choc bien connu de la médecine militaire, qui a conduit Patrick Jardin à se persuader que Nathalie aurait pu être sauvée si les secours étaient intervenus plus tôt. Dans ses valises de vacances, il emmène toujours les “deux tomes” du rapport de la commission d’enquête parlementaire sur la gestion des attentats par l’État, rendu en juillet 2016. Il lit tout, regarde tout ce qui est publié sur Internet et se laisse gagner par le complotisme en dérivant volontiers sur l’implication de la famille de banquiers Rothschild et des services secrets israéliens. »

Comprendre à travers ce paragraphe, que nous avons repris en entier, pour notre petite démonstration, que c’est la « haine » de Patrick qui l’aveugle et qui l’empêche d’admettre ce qui mettrait un terme à sa quête, c’est-à-dire la vérité officielle intangible : Nathalie a été abattue comme tant d’autres par un groupe de trois assaillants qui voulaient venger l’État islamique de ses pertes subies à cause de l’engagement de la France en Irak et en Syrie. Une version mise à mal par tous les connaisseurs des dossiers terroristes et par tous ceux qui s’intéressent à la politique profonde, à l’information sous influence et au pouvoir français de l’époque constitué par un président sans cap et un Premier ministre complètement inféodé à de puissants lobbies. Et ce n’est pas du complotisme que d’avancer cela : il l’a lui-même affirmé.

Le Monde n’aura de cesse de montrer, en creux, que la haine aveugle et conduit à nourrir des théories complotistes, c’est-à-dire intrinsèquement fausses. De plus, ce complotisme peut déboucher sur un... vrai terrorisme !

« Sa tentation de recourir à la violence s’est aggravée après le 13 novembre 2015. “On ne répond pas à des kalachnikovs avec des bougies et des chansons”, proteste-t-il aujourd’hui, avec l’impression d’être en “état de guerre” et paré pour un conflit identitaire. “Si les Arabes commencent à foutre le bordel dans la rue, moi, j’ai des amis qui n’attendent que ça.” Ce discours a fini par attirer à lui un groupuscule apparu récemment sur les radars de la justice et des services de police spécialisés : l’Action des forces opérationnelles, l’AFO. En juillet, treize de ses membres, suspectés d’avoir fomenté des attentats contre des cibles musulmanes, ont été interpellés. Leur chef présumé avait tenté de recruter Patrick Jardin, ce qui vaut à ce dernier d’être mentionné dans le dossier d’instruction, même si aucune charge ne pèse sur lui. »

Un retournement incroyable : le père d’une victime, du fait de sa douleur, est en passe de devenir un terroriste. Un terrorisme qui pour Le Monde est le vrai danger : le terrorisme nationaliste. L’article se termine sur une note d’émotion, avec la victoire de la raison (les journalistes) sur l’émotion (le père) :

« Au téléphone, le 24 septembre, il nous confiait encore, bravache, se préparer “à toute éventualité. [Il] pense que ça va péter”. Une provocation de plus, effacée lorsque l’émotion le rattrape et que la gouaille disparaît : “Je n’aurai pas de pardon, mais je veux qu’on m’aide à comprendre”. »

Comprendre, c’est ce que nous cherchons tous à faire depuis les attentats de janvier 2015. Hélas, des personnes qui étaient au courant de ce qui pouvait se passer sont aujourd’hui éparpillées : Jeannette Bougrab, prétendument proche de Charb, assassiné en janvier 2015, a été bombardée au service d’action culturelle de l’ambassade de France en Finlande – elle envoie de temps à autres ses chroniques à Valeurs actuelles, l’hebdomadaire identitaire sarkozyste –, tandis que Manuel Valls, le Premier ministre tremblant des années de sang, après une élection législative controversée en 2017, s’est enfui en Espagne.

 

 

Un jour, on l’espère, Patrick Jardin saura la vérité. Pas celle des médias en laisse et des rapports parlementaires sous contrôle du renseignement, non, celle qui rend cohérente toute cette période confuse, sombre, douloureuse. Nous sommes tous des Patrick Jardin.

Sauf Claude Askolovitch.

 

Sur le terrorisme manipulé par les États,
lire chez Kontre Kulture

 

Bataclan, une vérité enfouie, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

79 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2051643

    Depuis cet article, Jeannette a été exfiltrée d’Helsinki, et elle a la patate.


  • #2051646

    Une question un peu subversive :
    Pensez-vous que quand les gens pardonnent pour des choses aussi graves, la plupart du temps c’est plutôt par bonté d’âme ou par lâcheté ?

    Comprenez-moi bien je ne suis pas pour une apologie de la revanche, car cela ne procure jamais la paix, l’âme est abominablement torturée en brûlant dans le feu intense de la haine dans ces cas-là et on se change progressivement en "démon".

    Mais la question à aussi le mérite d’être posée.

    Je pense que ce monsieur devrait prendre exemple sur Vladimir Poutine qui en terme de sang froid est exemplaire, ce qui lui permet de répondre à ses adversaires de manière efficace et appropriée.

    Une intense pratique du détachement s’impose, sinon c’est l’enfer assuré.

     

    • #2051661

      "cela ne procure jamais la paix’ ...certes mais une tranquillité d’esprit pour ceux qui ont soif de justice.
      Le pardon, c’est pour les faibles.



    • ce monsieur devrait prendre exemple sur Vladimir Poutine qui en terme de sang froid est exemplaire




      Malgré toute l’admiration que je porte a M Poutine , Ca me semble quand même moins difficile de garder son sang froid quand ce sont les gosses des autres qui sont tués.

      Ceci étant, cet homme se trompe de cible, ce n’est pas l’slam qui a tué sa fille mais la manipulation de délinquants tous plus mauvais , bêtes, et méchant les uns que les autres ( ceux la même qu’il est interdit de stigmatiser ) et qui n’ont rien d’autre a brandir dans leur vie de branleur que cette filiation culturelle a la religion musulmane, dont ils se revendiquent et se posent en défenseurs sans en respecter aucun des préceptes de base.
      Ils n’y comprennent tellement rien qu’on peut leur en donner n’importe quelle interprétation , pour peu qu’on se présente a eux en tant qu’érudit de la chose , ce qui n’est pas difficile, vue leur QI d’huitre et leur penchant naturellement très prononcé pour faire du mal a autrui .
      Ceux qui ont réellement œuvré a ce que cela ce produise , tout comme ceux qui n’ont rien fait pour l’empêcher, échappent malheureusement a la " haine " de cet homme .
      Personnellement ce n’est pas Islamophobe que j’aurais viré après un drame pareil , c’est gouvernementophobe .


    • #2051685

      La haine c’est chiant, mais quand on a un doute et qu’on a besoin de la vérité, la haine est un moteur. Elle fait avancer sans se préoccuper des risques. C’est le tout pour le tout. 1 objectif.
      Je conseille cependant à ce monsieur la patience et la perfidie. Se jeter au devant de la scène en criant vouloir tout casser l’empêchera d’arriver à ses fins.
      Rester dans l’ombre, s’informer et enqueter, trouver des appuis qui eux n’ont pas de haine, et preparer un plan sur le long terme est ce qu’il y a de mieux à faire.
      Oui il y a des moments difficiles, des barrières tres difficiles à franchir, et cette haine qui peut se réveler à tout moment en forte dose.
      La foi, dans Jesus ou une autre religion douce, peut aider. La Foi est le contraire de la Haine. La faire grandir donne aussi une force qui nous dépasse, mais beaucoup plus saine.


    • #2051687

      Là je vais vous interrompre et vous contredire : éprouver de la haine pour un fauteur d’injustice et plus particulièrement pour un fauteur d’injustice rituelle n’est pas un péché menant à l’enfer. C’est de pardonner par lâcheté qui mène à l’enfer. Le feu intense de la haine peut s’il est bien maîtrisé dans un état de dévotion envers le bon Dieu mener au salut, il est en fait beaucoup moins dangereux pour le salut que le feu de l’amour pour un objet purement terrestre. Tous les grands mystiques catholiques, et pas eux seuls, sont d’avis que le péché d’impureté mène plus d’âmes en enfer que tout autre péché, dont la colère. C’est pour continuer à augmenter l’intensité du plaisir érotique ressenti et non par rage envers leurs victimes que les crimes d’injustice rituelle sont commis.

      Il y a des péchés pour lesquels il faut prier, et d’autres non. Il y a des gens à qui il faut pardonner 77 fois par jour des choses très graves, il y en a d’autres que non parce que de votre pardon ils ne voudront jamais. Et quand le péché est du type pour lequel il n’est aucun pardon, il est tout à fait légitime et louable de faire des prières négatives dans l’espoir qu’elles portent fruit, c’est un exercice de patience très douloureux mais étrangement bon pour l’âme. C’est la débauche et la porno qui ont le pouvoir de transformer l’homme en démon, du fait que par elle on ne fait qu’une seule chair avec ce qui est bel et bien des démons. Cela est logique, non ? Cette idée comme quoi la haine est le pire péché est une idée bobo, très tard venue dans l’histoire décadente de notre civilisation. Comme toutes les idées hippies ou bobo, elle est fausse.

      La Bible ne commande pas de neutraliser sa colère mais de ne pas d’endormir dessus, c’est à dire de la vivre en soi jusqu’au bout (sans commettre d’actes répréhensibles) sans prendre relâche jusqu’à ce que l’intellect ait pu remonter à la cause, la pire chose serait de vouloir l’endormir par des drogues chimiques ou mentales.


    • #2051733

      @John
      Une question intéressante.
      Le pardon a cette vertu salvatrice indispensable pour tout être humain qui souhaite évoluer en tant que tel. Dans ce cas, on touche à la douleur la plus profonde, celle de perdre un enfant, complètement à l’inverse de l’ordre des choses.
      Dans sa situation, ce n’est pas de la "vengeance" que Patrick Jardin doit ressentir (au sens conditionnel du terme), mais une colère légitime, du moins compréhensible, d’être maintenu dans une ignorance, pour ne pas dire un mensonge, plus que douteuse. Très difficile pour lui de faire son deuil en l’absence de vérité.
      Sa quête a une raison d’être, et aucun détachement n’est possible dans ces circonstances, mais il ne faut pas se tromper sur les raisons de sa "haine" et sur les clés de son pardon. L’acceptation pourra se faire pour cet homme à la lumière de la vérité, rien d’autre.
      Ce n’est donc ni une question de bonté d’âme ni de lâcheté, mais de survie pure et simple (de l’esprit s’entend).


    • #2051736

      L’enfer assuré. Ben justement, il me semble qu’il y en a beaucoup qui "travaillent" d’arrache-pied pour nous le créer, cet enfer ! Ou peut-être que nous y sommes déjà à moitié ?


    • #2051741
      le 29/09/2018 par Palm Beach Post : "Cult !"
      Après le Bataclan, un père sur le chemin de la haine

      Le pardon, c’est un degré de sagesse qui permet de comprendre.

      Et donc, de ne pas reproduire indéfiniment les mêmes erreurs.
      C’est au-delà de l’opposition, c’est l’acuité de la connaissance sereine.
      Tu n’es plus dans la situation de victime.
      Cela nécessite un grand courage, pour répondre sur la question de la lâcheté.

      Mais dans le cas de Patrick Jardin, il doit d’abord savoir à qui pardonner.


    • Il est surement plus facile d’être détaché lorsque l’on est attaché à rien mais quand il s’agit de la mort de son enfant, je ne pense pas qu’il soit si simple de maitriser ses émotions. Je ne suis pas sure que si l’un des enfants de Poutine venait à mourir de la main d’un sauvage haineux il resterait serein et posé. Regardez la souffrance de la maman de Maelys, à vous briser le coeur...Chacun gère son chagrin comme il peut et je comprends parfaitement que ce monsieur souhaite connaître toute la vérité sur la mort de sa fille, comme la maman de Maelys.


    • #2051746

      On peut très bien pardonner a l’assassin de son enfant juste avant de lui mettre une balle dans la tête . Il paye avec sa vie , le pardon c’est pour alléger ce qui l’attend après , c’est un message pour Dieu " Je lui pardonne mais je le châtie , ne soit pas trop dur dans ta sanction " . Cela permet aussi de garder un cœur serein et de renaitre , après une telle douleur , il faut continuer a vivre , retrouver de l’enthousiasme , sinon on reste dans la peine , meurtri , voir désespéré . Par contre on ne peut plus faire confiance en la justice , ni au gouvernement , ni aux journalistes , alors que faire ?
      Ce brave homme doit ressentir un dégout profond et sa colère est amplement justifiée , il ne peut que combattre pour la vérité , sinon il va disjoncter ou sombrer .


    • sur twitter
      Frédéric Gallois (ex patron du gign)

      Pour ma part, je m’interroge si "ne pas avoir de haine pour le tueur de son enfant" ne serait pas, au fond, la pire dégradation pour un Homme : un mélange de lâcheté, de faiblesse, de fuite, d’illusions, de sécheresse. Bref, une ignominie et une anomalie de l’ordre naturel...


    • Il faut une grande force intérieure pour pardonner... mais c’est aussi la seule manière de se défaire des chaînes du passé ; et ainsi briser l’entretien de la « haine » pour la remplacer par un état d’esprit propice à sa reconstruction, et ce grâce à l’Amour - Force.

      Pardonner ne veut pas dire excuser ou oublier ....


    • #2051780

      Je prends modèle sur Vladimir Vladimirovitch....Si un tel malheur m’arrivait , j’ irais buter les terroristes jusque dans les chiottes !( sic).Dieu pardonne, moi pas , je n’ai pas la qualif. !


    • #2051795

      @john quemeldy

      Votre question : "Pensez-vous que quand les gens pardonnent pour des choses aussi graves, la plupart du temps c’est plutôt par bonté d’âme ou par lâcheté ?" me rappelle ce passage du film "Contre-enquête" avec Jean Dujardin (alerte spoiler !) lorsqu’il s’apprête à enterrer vivant le meurtrier de sa fille, lui disant qu’au cours de sa longue carrière de policier, il en avait vu des familles disloquées, des pères jurant d’attendre 20 ans s’il le fallait avant de tuer de leurs mains le meurtrier de leur femme ou de leur fille, ce qui, ajoutait-il, n’arrivait jamais, car au bout d’un moment, pour ne pas devenir fou, l’esprit doit oublier, arrive parfois à pardonner !

      Je n’ai pas d’enfants, mais je ne peux qu’imaginer la douleur horrible de ce père dont la fille a été tuée, et qui, en plus, se fait limite traiter de complotiste haineux par des "journalistes" (plutôt d’infâmes propagandistes sans égards pour sa douleur) ; sa fille est morte, tuée de manière lâche et ignoble, et la justice lui tourne le dos ! Je ne sais même pas comment il arrive à vivre avec tout ça ! Et je ne crois pas non plus que sa haine soit un manque de bonté ou de détachement, c’est une réaction humaine, terrible mais normale, d’une personne dont l’âme est déchirée ! Cet homme est fort à plaindre, comme les autres familles des victimes, et tous doivent avoir le soutien de nos prières !


    • Je pense que votre question n’a pas de sens.
      Le pardon peut éventuellement s’accorder aux coupables qui en feraient la demande aux proches des victimes.
      Lorsque les coupables ne sont pas retrouvés, qu’ils sont tués ou qu’ils n’en font pas la demande, s’interroger sur le pardon est le raisonnement de quelqu’un que le système franc-maçonnique a rendu absurde.
      Amicalement


    • #2051814

      john queneldy :



      Une intense pratique du détachement s’impose, sinon c’est l’enfer assuré.



      Beaucoup pratiquent le détachement... dans la consommation.

      Les gens sont lâches, mais ils ne pardonnent pas pour autant.

      Et ils sont lâches parce que tout seul on fait rien : ce qu’il manque au pays c’est une cohésion.


    • #2051960
      le 29/09/2018 par Tortue Géniale
      Après le Bataclan, un père sur le chemin de la haine

      Vladimir Poutine n’a pas eu l’une de ses filles (il en a 2) massacrée alors qu’elle se rendait à un concert. Vladimir Vladimirovitch parle de "buter jusque dans les chiottes" les terroristes tchètchènes et il n’y a rien de personnel là-dedans alors imaginez ce que dirait Poutine si de potentiels terroristes osaient s’en prendre à sa famille.
      Votre comparaison entre M. Jardin et M. Poutine est inadéquate.


    • #2051968

      Merci à tous pour vos commentaires, le sujet est délicat et même crucial à mon avis.
      Oui je voulais parler de "vengeance" et pas de "revanche", merci de l’avoir mentionné.

      Maintenant imaginez que cet homme rongé par la haine et le ressentiment n’obtienne jamais justice et qu’il ne retrouve jamais les vrais meurtriers de sa fille, le risque est qu’il risque de passer ses nerfs sur le premier arabe du coin qui lui semblera suspect ou dont la tronche ne lui reviendra pas, c’est ça le risque. Et il deviendra fou car il ne trouvera jamais la paix intérieure, et il finira comme un terroriste. " Fais attention qu’en combattant les dragons, tu ne deviennes pas l’un d’entre eux".

      Par exemple mon grand-père a été emprisonné dans un camp allemand pendant 3 ans durant la dernière guerre, il a été traumatisé par la violence des nazis qui n’hésitaient pas à abattre des enfants devant ses yeux uniquement parce qu’ils essayaient de récupérer des légumes pourris sur le sol hors des barbelés car ils mouraient de faim , (je vous rassure mon grand-père n’était pas juif et donc pas un affabulateur), eh bien à son retour en France il vouait une haine féroce envers les allemands, il les mettait tous dans le même panier. Il s’était même mis à détester la musique classique que les nazis adoraient.

      Quant à Poutine, il a tellement d’amour pour son peuple que je suis sûr qu’il considère tous les russes comme ses propres enfants. Et ce que font subir les psychopathes mondialistes aux russes ainsi qu’ aux ukrainiens de l’ouest et de l’est est immonde et atroce, Poutine devrait être empli de haine bien plus que ce monsieur, mais alors il ne serait plus capable de gouverner.

      Poutine a été très clair, il a avertit les psychopathes de l’ouest : "si la Russie est attaqué, le monde n’existera plus".


    • #2052066
      le 29/09/2018 par Palm Beach Post : "Cult !"
      Après le Bataclan, un père sur le chemin de la haine

      @ bouu

      lol, les mecs du GIGN, il ne leur est pas demandé de réfléchir.

      C’est comme Lilian Thuram, sortis du terrain délimité où ils ont une légitimité, y’a rien qui vaille.

      Pour ne pas être complètement négatif sur le sujet : Michel Vaujour, prisonnier français, répétait quotidiennement les gestes de son évasion.
      Il en a réussies plusieurs.


  • #2051652

    Article ignoble du Monde qui ne prend même pas la peine de comprendre la peine et la tristesse de cet homme et le qualifie immédiatement de vilain identitaire islamophobe (et donc nazi).

     

    • #2052165

      Je partage votre avis.

      Ce torchon est répugnant et, pour tout dire, la "personne" ayant rédigé cette merde mérite quelques baffes, appliquées avec vigueur.

      L’immonde s’est surpassé...


  • #2051658
    le 29/09/2018 par Emilien Chaussure
    Après le Bataclan, un père sur le chemin de la haine

    Il faut une sacrée force spirituelle pour pardonner. Même si j’admire ceux qui en sont capables, je ne sais pas si, dans son cas, j’en serais capable. C’est facile de juger quand on n’a pas éprouvé cette incommensurable douleur de perdre son enfant, surtout dans de telles circonstances. Évidemment que ce ne sont ni les arabes ni les musulmans (dont je suis) qui sont coupables de cette dégueulasserie mais, par pitié, n’exigeons pas de cet homme brisé de "prendre du recul", encore moins de "pardonner". C’est obscène.

    Puisse Dieu lui venir en aide dans cette épreuve qu’aucun parent ne devrait subir.

     

    • Des arabes et des musulmans ont participé à cette dégueulasserie, même si le complot remonte plus haut.


    • #2051886

      @ AF
      Pas "des arabes et des musulmans" : des racailles qui se croyaient musulmanes


    • #2051955
      le 29/09/2018 par Emilien Chaussure
      Après le Bataclan, un père sur le chemin de la haine

      @AF
      Et donc ?
      Les dégueulasseries de Bush justifieraient-elles la haine des chrétiens ? des américains ? des alcooliques ?
      Les saloperies commises aux quatre coins du monde par l’armée française condamnent-elles les français ? la France ?
      Si un bouddhiste dérouille sa femme, faut-il incriminer la doctrine du Bouddha ?


    • #2052070

      Les arabes acceptent sciemment d’être le balais des décideurs d’en haut, leur haine de la France et leurs incivilités le prouvent tous les jours, on oubliera pas


    • #2052200
      le 30/09/2018 par Emilien Chaussure
      Après le Bataclan, un père sur le chemin de la haine

      Les "Normands" se ridiculisent sciemment en acceptant d’être des caricatures de racistes imbéciles...


    • Emilien, mieux vaut être un ridicule raciste qu’un tueur sanguinaire.
      Et d’après vous, aucun musulman ne peut être mauvais, ne peut faire le mal ? ça n’existe pas ?
      Les méchants, ce sont toujours les autres, chrétiens ou juifs, c’est ça ??
      Toutes les tueries qui ont jalonné l’histoire de l’islam à travers les siècles,sous les abbassides et les omeyades, aucun musulman parmi eux ??


    • #2052317

      Emilien commence déjà par nous dire d’ou tu parles avant d’usurper ton identité çà en dira beaucoup plus que tes pirouettes minables pour cacher la forêt, les Normands et français en général n’acceptent pas, en tant que peuple autochtone, que des gens venus d’ailleurs et à qui la France à tout donnée se permettent de vivre comme des sauvages en terre de France et que sa population soit remplacée, donc au bout de 30 ans l heure n’est plus à la discussion mais à l’action, de plus, et j’insiste, les comploteurs trouvent un terreau fertile dans les rangs arabes non assimilés et c’est un problème aussi grand que le premier et ça tout le monde la compris, que vous le vouliez ou non.


  • #2051672
    le 29/09/2018 par Identité effacée
    Après le Bataclan, un père sur le chemin de la haine

    Bienvenue sur le chemin de la raison ! Non ce n’est pas de la folie de détester les assassins de votre enfant ! Lorsque qu’un être humain digne de ce nom voit se faire massacrer un être qui lui est cher, la seule réaction saine, sincère, spontanée doit être la colère...et la haine, oui ce vilain mot qui convient aux très horribles contextes.

    " Vous n’aurez pas ma haine" est la négation de notre humanité. Qui ne sait pas haïr ceux qui font du mal à ceux qu’on aime ne sait pas aimer.


  • #2051676

    Pauvre homme abandonné dans sa souffrance.

    Avant d’aller chercher les donneurs d’ordres (Meyssan se tourne vers la Turquie qui avait des raisons d’en vouloir à la politique étrangère de Hollande qui l’avait trahi), je dirai à Patrick que les premiers responsables sont tous ces politiques psychopathes qui nous administrent si mal. La clique Hollande bien entendu, mais vous pouvez ajouter les députés qui ont validé toutes ses mauvaises actions. Ce sont, en France, les premiers responsables. Ensuite, identifiez les criminels qui ont donné des ordres pour empêcher les militaires présents sur place d’agir. Déposez une plainte contre le ministre de l’intérieur de l’époque et contre le ministre des armées, il en sortira bien quelque chose, bien que le syndicat de la magistrature leur soit vendu. Enfin, vous aurez des raisons d’en vouloir aux médias qui propagent tous des fausses informations, car ils sont aussi aux ordres. Pour finir si la Turquie n’est pas responsable, il faudra pour les donneurs d’ordres regarder du côté de l’état profond américain, de ses services stay behind, services parallèles rattachés à l’OTAN... car même si la Turquie était responsable de l’action, ses mercenaires ou proxis ont été formés par l’état profond, fondateur avec le MI6 de Daesh, des frères musulmans et soutien de l’islam radicale. Pour ma part, sincèrement je ne crois pas à la piste des Rothschild (je pencherai plutôt pour celle des Rockefeller, membre honorable de la cabale qui tente de mettre en place le NWO) même si je pense que le Mossad était informé, comme les services français, d’une action imminente dans le quartier ce soir là.

     

    • #2052765

      Monsieur Jardin n’est pas si mal informé que cela. J’ai écouté son interview par Conversano.
      Conversano : "vous ressentez l’indifférence du gouvernement pour euh ..."
      P. Jardin : "absolument, absolument, on se demande même s’ils ne sont pas complices voire même instigateurs..."
      Même s’il doit faire la part des choses : ce n’est pas la totalité de l’état français, des services ou tout l’état major de l’armée qui seraient impliqués mais des fonctions haut placé dans divers pays occidentaux travaillant de pair pour des donneurs d’ordre étrangers. Le documentaire L’orchestre noir cite alors l’OTAN et le CIC (Counter of Intelligence Corps) comme chapeautant les attentats en Italie à partir de la fin des années 1960.


  • #2051689

    Le Bataclan devrait être rasé . Je passe tous les soirs devant et je vois des queues de 300 m : comment de jeunes Français peuvent-ils aller s’esbaudir, rire s’amuser et applaudir dans une salle qui a vu le massacre de 90 d’entre eux ? Seraient capables de partouzer dans un cimetière militaire de Verdun . Ignoble, plus aucune conscience, plus aucune décence . " On s’en fout c’étaient pas nous qui étions massacrés " . Les juifs, eux, respectent leurs morts .

     


  • hélas, des personnes qui étaient au courant de ce qui pouvait se passer sont aujourd’hui éparpillées : Jeannette Bougrab, prétendument proche de Charb, assassiné en janvier 2015, a été bombardée au service d’action culturelle de l’ambassade de France en Finlande – elle envoie de temps à autres ses chroniques à Valeurs actuelles, l’hebdomadaire identitaire sarkozyste –, tandis que Manuel Valls, le Premier ministre tremblant des années de sang, après une élection législative controversée en 2017, s’est enfui en Espagne.




    Certains députés non-réélue l’année dernière. https://www.interieur.gouv.fr/fr/El...
    Cordialement.


  • #2051709

    "un groupe de trois assaillants qui voulaient venger l’État islamique de ses pertes subies à cause de l’engagement de la France en Irak et en Syrie."

    C’est sûr que l’armée française a fait beaucoup de mal à l’état islamique........en lui refourguant des missiles Milan. Avec un foutage de gueule pareil, on est carrément au dessus du soleil.

     

  • #2051710
    le 29/09/2018 par Georges 4bitbol
    Après le Bataclan, un père sur le chemin de la haine

    Dés que tu te poses une question qui remet en cause la vérité officielle, tu es un faciste d’extrême droite. Autant nous imposer un petit livre bleu-blanc-rouge sur ce que nous avons le droit de croire et de faire. Et si tu n’as pas sur toi ton petit livre sur les valeurs de la république, on te réquisitionne par les gestapettes antifa à 5 h du mat pour un questionnaire passage à tabac et stage de réduc par la ldj .


  • #2051716

    Bougrab en Finlande ? Elle en savait trop ?
    J’attends le reportage de Vincent Lapierre.

    Plus sérieusement : déjà que pour nous, pauvres goyim qui avons beaucoup souffert, nous réclamons Justice (et la vraie)... mais pour ce Monsieur, çà doit être encore plus difficile de garder la tête froide.

    À noter que Mollins va être dégagé. Lui aussi il sait des choses et ne sera jamais jugé. C’est lui aussi qui a interdit aux familles de voir les corps. Salope.


  • #2051720

    Le Bataclan n’a jamais eu autant de succès si j’en juge par la longueur des "queues" qui s’allongent sur le trottoir . A croire que le 13 novembre 2015 lui a fait une publicité inespérée . J’ai parfois envie d’arrêter mon vélo pour leur demander s’ils n’ont pas honte d’aller dans un lieu aussi tragique qui a vu le massacre de 90 de leurs compatriotes, mais j’y renonce : je risquerais de me faire insulter .


  • #2051735
    le 29/09/2018 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Après le Bataclan, un père sur le chemin de la haine

    Non, nous ne sommes pas tous des Patrick Jardin.

    Dans son cas, un palier est franchi : il a perdu sa fille.
    Moi, je n’ai perdu aucun proche dans ces manipulations sanglantes.

    Sa douleur peut-être un insurmontable handicap.
    Puisse-t-il trouver la Paix.
    La Vérité, c’est autre chose.

     

    • J’ai lu cette phrase comme sous-entendant que nous le sommes tous potentiellement, au sens où cela pourrait être arrivé à n’importe lequel d’entre nous et que dans cette hypothèse nos doutes et interrogations auraient été traitées de la même façon, à savoir par le mépris. Mais ce n’est que ma lecture.


    • #2051890

      La façon dont il a été traité explique en partie sa colère.


    • #2052027
      le 29/09/2018 par Palm Beach Post : "Cult !"
      Après le Bataclan, un père sur le chemin de la haine

      D’une part, la façon dont a été traité Patrick Jardin est notre quotidien à tous.

      Mais d’autre part, c’est le caractère exceptionnel des faits qui le touchent, qui mettent ce mépris en relief.
      Et c’est bien là la frontière : tant que ça ne t’es pas arrivé, dans ta chair, c’est incomparable.
      Donc, non, je ne suis pas Patrick Jardin.
      D’autant que l’aspect moutonnier à la Je Suis Charlie est un anesthésiant noyant les causes et les conséquences en une masse zombifiée.
      Fondamentalement, il faut préserver la reconnaissance de l’altérité, base essentielle du respect.


    • Bon, ben vous ne l’avez pas lu comme moi ! :-) Être traité potentiellement comme lui ne signifie pas que nous sommes à sa place bien sûr (et pour la raison que vous dites) mais que nous serions considérés comme il l’est lui si nous étions dans sa position, c’est tout. Évidemment je n’ai pas lu ça façon Charlie, sans quoi vous pensez bien ... !


  • #2051747

    Quand on pense que les connards responsables politiquement de cette abomination ont défilé comme des pharisiens glorieux et ont étouffé les hurlements de révolte des victimes !

    Hallucinant ! Et ils continuent dans l’idéologie basse-maçonnique du "vivre ensemble" ; .

    Mais si on a pas envie de "vivre ensemble" avec les assassins de ses enfants ? Que fait-on ? On est des salauds racistes.


  • #2051748
    le 29/09/2018 par Vince Malum Bono
    Après le Bataclan, un père sur le chemin de la haine

    Je suis Patrick


  • #2051750

    Valls a envoyé un texto à Cazeneuve : "ça y est, on y est". Ensuite il raconte que le sens de ce texto voulait parler d’un attentat de masse redouté par les membres du gouvernement. Mais si on approfondi l’analyse, ce texto peut prendre un tout autre sens. Il pourrait signifier plutôt comme des alpinistes ayant gravi un très haut sommet du monde : ça y est, on y est... car Valls, comme tout le monde le sait a une intelligence limitée et tout le monde sait qu’il est sous forte influence.

    Le texto aurait dû être formulé comme ceci : "ça y est, c’est arrivé". Le "on" signifie plutôt un long cheminement d’un travail d’équipe, de la mise en place d’un protocole et ainsi le but fixé vient d’être atteint. Il n’est plus question de faire demi-tour. Il va falloir assumer.
    Surtout quand on en revient aux mises en garde de bibi à propos des attentats futurs sur le sol Français.

    Un texto peut en dire long et les mots choisis ne le sont pas par hasard. On ne peut pas formellement accuser Valls et ses copains d’avoir laissé faire et même peut être fourni les conditions d’un tel massacre mais il y a tellement d’incohérences dans ce montage grossier qu’on espère l’émergence d’un bout de vérité, ne serait-ce que pour soulager l’ensemble des familles touchées par ce drame.

     

    • #2052059

      Commentaire qui me rappelle la réaction de Busch à l’annonce des attentats du 11/9 alors qu’il se trouvait dans une école maternelle.


    • Je pense que la position demi-complotiste de "Ils ont laissé l’attentat se produire" est un raisonnement tiède, de couille-molle, qui ménage la chèvre et le choux.
      A peu près tout le monde sait que les terroristes supposés, ceux de France ou d’ailleurs, sont des rebuts de la société, ayant un QI d’huitre et qu’ils sont extrêmement bordéliques.
      Si le gouvernement, les "services" ou l’état profond trouve un intérêt quelconque à ce qu’un attentat ait lieu, laisser son exécution, et toute la logistique qui va avec, à des trous du c... c’est le meilleur moyen pour qu’il échoue.
      Pour ma part, je ne vois que deux solutions : Des cailleras stupides réussissent à planifier, organiser, exécuter un attentat tous seuls comme des grands ou bien dans le second scénario, ils ne sont que des idiots utiles qui auraient pu succomber à l’idéologie daéchiste et dont on a fait porter le chapeau. La planification, l’organisation, la logistique et l’exécution étant fait par des "pros".


  • JE SUIS PATRICK

     

    • Je suis Charlie c’était l’émotion et le mensonge. Je suis Patrick dans son chemin de raison et de vérité, je le suis mais pas dans le sens "d’être" qui ne veut rien dire, qui est la négation même de la personne puisqu appropriation indécente de l identité, mais je le suis dans le sens du mot direction car la vérité est avant tout un chemin.


  • Intéressant cet article qui renseigne que cet homme en quête a été approché par l’AFO dont le leader Guy Sibra est un judeo-sioniste ET franc-maçon...


  • #2051865

    Pourquoi aucune pétition n’a circulé pour demander que le Bataclan soit rasé ?

     

    • #2051992
      le 29/09/2018 par masque de chair
      Après le Bataclan, un père sur le chemin de la haine

      Aussi fantaisiste que soit l’architecture du Bataclan, elle vaut mieux que le béton qui le remplacerait, non ?
      Sans parler du souvenir de Colette, qui y joua la pantomime.
      Bref, cela ne ferait qu’ajouter un dégât culturel aux dégâts politiques et humains.


  • Monsieur Jardin, vous avez raison. Merci de lutter pour la vérité.


  • #2051892

    Quelle tristesse !

    "Je suis Patrick" de tout coeur.

    Mais il apparait que Patrick pourrait à son tour servir de cible, à la fois compte tenu de ses positions anti-islamistes, et aussi de ses positions anti-gouvernement.
    Voire les deux à la fois dans le cadre d’un scénario machiavélique du gouvernement.

    Thémistoclès


  • Est-ce que Patrick Jardin lit E&R ? Peut-être
    Je compatis avec sa douleur d’avoir perdu sa fille.

    Ce qui est arrivé au Bataclan est en lien direct avec Daesh au Levant, donc les Monarchies du Golfe et la Turquie (avant son retournement d’alliance), donc les occidentaux, France comprise, donc Israël.
    Ne croyez pas qu’il n’existe pas d’accords secrets entre les protagonistes du théâtre Levantien.
    La France aurait été punie car elle n’aurait pas respecté tous ses engagements secrets ne m’étonnerait guère. Mais aussi pour d’autres raisons comme
    Faire basculer l’opinion européenne vers un soutien aux opinions sionistes
    Tout semble marcher à la perfection. Le populisme national sionisme se presente à nous en Europe. Prochain acte : Un attentat terroriste contre une mosquée avec des dizaines de morts ?
    On y est pas loin...on y va à grand pas...Ca ne devrait plus trop tarder du côté outre Rhin déjà...

     

    • Un attentat terroriste contre une mosquée avec des dizaines de morts ? On y est pas loin...on y va à grand pas...

      Oui bien sur...dites-moi vous regardez un peu les actes qui sont perpétrés au quotidien ? ah ça doit être des bots du MK ultra suis je bête.
      Le seul acte sur des musulmans en Europe, c’est un anglais qui a jeté son van.
      Toute la pouillerie musulmane locale ne s’est d’ailleurs pas gêné de jouer les victimes éplorées devant les TV en criant "Christian terrorist"
      Risible,


    • #2052309

      La confrontation islam-christianisme voulue par les talmudistes et les illuminati n’aura jamais lieu car Dieu sait mieux !


  • Pas besoin de perdre sa fille, les raisons ne manquent pas pour haïr nos dirigeants et chaque jour il y en a de meilleures.


  • #2051966

    Soutien moral éternel à Patrick Jardin, un vrai Français qui cherche la vérité que la République maçonnique et ses séides veulent étouffer !

     

    • Il faut dire qu’à l’époque c’était la recherche de tous les prétextes pour bombarder la Syrie.
      (Aujourd’hui c’est "le gaz de Assad").
      Et Hollande l’a eu avec le Bataclan.
      Le hasard faisant bien les choses (comme "le gaz de Assad") en réponse, comme un dégénéré, il a aussitôt fait bombarder des civiles en Syrie : 180 morts au hasard.
      Faut bien que les Syriens paient leur soutien à leur président.


    • #2052159

      A Drago
      Il me semble que ce sont Sarkozy et Juppé qui ont déclenché les hostilités en Syrie...


  • #2052022

    Le pardon c’est bon pour le Roi de France (droit de grâce) mais à notre niveau c’est de la lâcheté.

     

  • #2052119

    D’après Claude Askolovitch, Patrick Jardin est (je le cite mot à mot) "à l’opposé des victimes pleines de bons sentiments".

    Pour filer un coup de main à Claude, donnons à Patrick Jardin quelques exemples de "victimes pleines de bons sentiments". Claude ne pourra que se féliciter en entendant les noms de ceux qui ont chassé à jamais la haine de leur cœur et qui ont ainsi pardonné leur bourreaux :

    Simon Wiesenthal

    Elie Wiesel

    Primo Levi

    Simone Veil

    Serge Klarsfeld

    Beate Klarsfeld

    Arno Klarsfeld

    Alain Finkielkraut

    Bernard-Henri Lévy

    Robert Badinter

    Pierre Simon

    Irene Zisblatt

    . . .

    Et la liste continue et continue et continue… il y a tant d’exemples… tant d’exemples à suivre qui nous enseignent le chemin du pardon…

    Patrick ? qu’attendez-vous pour suivre la voie que ces âmes irréprochables ont fait l’effort d’ouvrir pour nous tous ?


  • #2052183

    Certaines victimes non seulement avaient été égorgées mais avaient subit des mutilations dont la relative complexité suggère nettement un travail méthodique, quasiment chirurgical par des individus entraînés, faisant preuve de sang froid et de professionnalisme, enfin bref du travail de pro et pas celui de fanatiques hystériques sous captagon, charcutant dans le tas les mains tremblantes. Par ailleurs la non intervention des militaires/gendarmes qui se trouvaient à proximité immédiate et en grand nombre n’a pas d’autre explication que la volonté de laisser aux équipes des services non seulement le temps nécessaires pour finir leur mission mais aussi et surtout éviter que les agents des services se retrouvent confronter aux force de l’ordre faute d’avoir quitté les lieux à temps. Le prétexte que les gendarmes et militaires étaient hors de leur juridiction et donc n’ont pas eu l’ordre d’intervenir est d’une absurdité et d’un ridicule abyssal. On a des centaines de personnes entrain de se faire massacrer lors d’une attaque terroriste et la seule chose qui vient en tête à la personne responsable de donner l’ordre aux forces armées d’intervenir c’est la légalité administrative de cette intervention !
    On notera que plusieurs dizaines de gendarmes du gign protégeaient Valls qui étaient à un pâtée de maison du lieu du drame, donc selon leur logique si Valls avait été une cible les forces de l’ordre auraient assisté passivement à son égorgement ? Et quelle est la logique absurde de placer des gendarmes en mission dans une juridiction dans laquelle ils n’auraient pas le droit d’intervenir ? Qui peut croire à cet argument bidon ?

     

    • #2052202

      c’est pour ça que moi je pense que c’est une attaque de la Syrie sur le sol français , on sent nettement le désir de venger ses morts de la part des assaillants mais vous imaginez si ils disent dans les médiats que c’est une attaque de la Syrie ? c’est tout le gouvernement français qui saute et c’est le FN qui prend le pouvoir... maintenant qu’ils aient embrigadé des "islamistes" pour exécuter une partie de la tuerie ça oui , que je sache il y a eu une femme parmis les terroristes et visiblement elle a réussi à s’échapper en se glissant parmis les victimes lors de l’arrivée des secours ça veut dire qu’il étaient probablement plus que ce qu’on ,nous le dit , probablement deux équipes de 4 , d’aprés vous ou est cette femme aujourd’hui ?


    • en faisant un attentat dans un lieu tenu par un israelien on muselle toute enquete.
      combien de camera dans un lieu comme le bataclan ?
      ou sont les videos de surveillance du bataclan ?

      meme mon épicier (arabe) a sa video surveillance 16 cameras

      et au bataclan y avait rien ? les "terroristes" ne sont pas entrés avec un masque

      bref, beaucoup de haine et peu de reflexion


    • #2052263

      "en faisant un attentat dans un lieu tenu par un israelien"

      Kader, le lieu n’était plus tenu par un Israélien. Les Touitou, Juifs dont j’ignore s’ils sont des binationaux, ont vendu la salle au groupe Lagardère… le 11 septembre 2015, c’est-à-dire un mois avant l’attaque. La salle a été vendue ou "rétrocédée", j’ai jamais bien compris.

      Coïncidence ?


    • #2052271

      @ en colère



      c’est pour ça que moi je pense que c’est une attaque de la Syrie sur le sol français




      J’ai beau relire ,je n’arrive pas à trouver le point commun d’avec le commentaire de Goy Pride.

      Alors que la France ,république bananière s’il en est, s’évertue à inventer des prétextes pour bombarder la Syrie ,elle cacherait un attentat commis sur le sol français par la Syrie ?
      Votre déduction est d’une bêtise abyssale.


    • #2052395

      " Pélagia "

      L’épicerie kasher dans l’affaire Charlie Hebdo venait elle aussi juste d’être revendue

      Tout ça ne peut être que le fruit du hasard ... bien sûr ...


    • #2052783
      le 01/10/2018 par Athanase d’Alexandrie
      Après le Bataclan, un père sur le chemin de la haine

      Mais non , le problème, c’est ce père d’extrême droite, quelle idée d’avoir une fille qui se fait , assassinée, non pas d’amalgames, c’est la faute à sa fille



      https://lesobservateurs.ch/2018/09/...




      https://www.egaliteetreconciliation...




      https://www.youtube.com/watch?v=w0n...




      La maladie de l’antiracisme est en pleine progression dans le monde


  • #2052367
    le 30/09/2018 par Delfosse Georges
    Après le Bataclan, un père sur le chemin de la haine

    Monsieur Jardin, je vous signifie mon plus profond respect et vous présente mon indignation sans bornes concernant le décès de votre enfant au bataclan, avoir réussi à faire de votre fille une force vive de la nation, une réussite au plan de l’éducation, pour voir cette jeune fille cueillie par la mort à l’orée de son existence, c’est tout bonnement écœurant, révoltant... Quand on sait que des militaires armés ont été empêché d’intervenir ! Mais dans quelle France vivons-nous ? Je m’arrête là, les mots sont inutiles, ils sonnent creux, je vous souhaite de trouver la vérité et qu’enfin elle soit révélée au monde entier ! Je ne peux que vous dire courage.


  • #2052377

    Helric Fredou ...


  • #2053045

    Nous sommes beaucoup à comprendre votre tristesse et votre rancoeur. Il faut toutefois être vigilant sur la fait que la réponse ne soit pas collective ou raciale, et qu’elle soutienne l’idée que la repression pénale et sécuritaire doit être forte, mais ciblée.


Commentaires suivants