Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Bataclan : la déclaration incroyable du général Bruno Le Ray

Tout en conduisant ma voiture ce matin, j’écoutais le zonzon de France Bleue se déroulant sans grand intérêt, quand tout à coup, je fus alerté par le sujet traité. La tragédie du Bataclan avec un dépôt de plainte contre X par une trentaine de victimes ou familles de victimes. Motif de la plainte « Non-assistance à personne en péril » afin qu’une enquête soit menée sur l’absence d’intervention des militaires le soir du 13 novembre 2015.

 

Jusque-là, pas d’interrogations. Puis vint l’interview du Gouverneur Militaire de Paris, (GMP), le Général Bruno le Ray. Glaçante sa déclaration. Impossible de la trouver sur le net ce jour (comme par hasard…) mais en substance, il a déclaré ce qui suit :

« … Un militaire n’a pas pour vocation d’intervenir dans une zone qui n’est pas en guerre… Il est impensable de mettre des soldats en danger dans l’espoir hypothétique de sauver d’autres personnes… C’est à la BAC et à la Gendarmerie d’intervenir… »

Choquant et répugnant. Et je pèse mes mots.

Pas en guerre ? Il faudrait savoir. Manuel Valls et François Hollande n’arrêtaient pas d’asséner aux Français que nous l’étions, et de l’autre notre bon GMP qui déclare le contraire.

Dans un rapport de la commission d’enquête parlementaire sur les attentats du 13 novembre, un officier de la BAC du Val-de-Marne racontait notamment avoir demandé l’autorisation de les faire intervenir afin « d’atteindre le terroriste embusqué derrière l’issue de secours ». « Devant la commission, il a expliqué avoir reçu pour réponse de la Préfecture de police de Paris : “Négatif, vous n’engagez pas les militaires, on n’est pas en zone de guerre”. L’un des militaires lui aurait également indiqué qu’il ne pourrait engager le feu, faute d’avoir reçu un ordre en ce sens, décrit le rapport. »

Plus loin :

« On leur a interdit une intervention physique, c’est-à-dire de rentrer (dans le Bataclan), mais aussi le prêt de matériel médical de premiers secours à des policiers »… « On n’aurait peut-être pas empêché la mort de 90 personnes, mais au moins évité des hémorragies qui ont donné la mort. »

[...]

Georges Fenech, ancien juge d’instruction, aurait certainement pu pousser plus loin l’investigation. Curieusement, rien de concret n’est sorti de cette commission d’enquête. Tout semble verrouillé.

Mais revenons à notre bienveillant Général. Il déclarait dans une interview dans Le Figaro du 10 avril 2017 : (l’analyse de ses réponses est en italique).

Question : comment le dispositif « Sentinelle » s’est-il adapté à la menace terroriste depuis 2015 ? – « Sentinelle » n’a plus rien à voir avec ce qu’il était il y a deux ans. Initialement, le dispositif avait une forte dimension symbolique. Nous avons rapidement considéré que nous n’étions pas à la hauteur de la menace. Nous devions cesser d’être statiques, d’être des pots de fleurs dans le paysage. – Crépusculaire. D’un côté, les militaires ne doivent pas intervenir et de l’autre, ils ne doivent pas jouer les potiches. La valse hésitation dans toute sa splendeur !

L’esbroufe continue plus loin. Impayable ce Général Gouverneur.

[...]

Un militaire à quand même pour vocation précise de défendre les civils en cas de conflit. Si c’est pour avoir des militaires dans les rues sans qu’ils puissent intervenir, ça ne sert qu’à dépenser l’argent des contribuables. Pour les impressionner ?

[...]

Le GMP semble plutôt concentré sur les feux d’artifice de notre fête nationale et sur les parades.

 

JPEG - 17.3 ko
Le général Le Ray au défilé du 14 juillet 2017

Lire l’article entier sur lesmoutonsenrages.fr

L’incroyable information, à lire ou relire sur E&R :

L’horreur et les zones d’ombre du Bataclan, sur E&R :

 

Pourquoi l’oligarchie a-t-elle intérêt à l’insécurité et au terrorisme ?
Lire sur Kontre Kulture

 






Alerter

81 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1984497

    Si l’on écoute attentivement ce haut guignol l’on comprend que l’armee ne bougera pas tant que... les chars russes ne tireront pas sur les champs Élysée ou que l’aviation syrienne n’attaquera pas le dépôt de Gennevilliers... autant dire qu’elle ne bougera JAMAIS et laissera les terroristes faire le travail convenu. Cette trompette engalonnée nous explique bien que tant que la france n’est pas un champs de bataille officiel, la glorieuse armée française (qui n’a plus jamais compté la moindre victoire sans aide extérieure depuis le début du 20eme
    siecle) restera l’arme au pied. Du coup, question : à part balancer des missiles foireux à 2,6 millions d’euro sur Assad ou pourchasser des pickup Toyota au Mali, elle sert à quoi, cette armée d’opérette ?!?

     

    Répondre à ce message

  • #1984512

    Massu avait eu une bonne formule en racontant sa rencontre avec De Gaulle à Baden, dans les circonstances suivantes :

    De Gaulle était venu le trouver en hélicoptère et en liquéfaction à Baden Baden. Il était perdu quoiqu’en disent maintenant les post-gaullards. Massu décrit la manière virile dont il avait regonflé la baudruche à coups de pompes dans le cul. . "Vous allez pas vous faire virer par une bande de petits couillons d’étudiant ! Vous ! L’homme du 18 juin ! De la Résistance ! Un peu de tenue. Vous allez retourner à Paris et plus vite que ça". Il l’avait proprement engueulé. Mais il fallait oser ! Et De Gaulle est reparti à Colombey puis a Paris d’où il a repris par un seul discours la situation en main pour un moment..

    Et Massu avait ensuite ajouté ce commentaire : " mais que serait il arrivé si, au lieu de moi, il était tombé sur un "général lambda" qui lui aurait dit "Oh ! mon général ! Comment allez-vous ? Bien mon général. Vous voulez vous reposer, vous installer ? Voilà une chambre. Faites donc ! Et votre dame. etc.. ???

    Un "général lambda" est celui qui raisonne comme cela et qui finit par dire "Un militaire n’a pas pour vocation d’intervenir dans une zone qui n’est pas en guerre… Il est impensable de mettre des soldats en danger dans l’espoir hypothétique de sauver d’autres personnes… C’est à la BAC et à la Gendarmerie d’intervenir… »

    Si le général Le Ray s’était trouvé à Baden Baden à la place de Massu .. Il est vrai que ce dernier a aussi eu un rôle insurrectionnel au moment de la crise du 13 mai (1958).

    Mais il y a aussi des avocats lambda, des médecins lambda... Dieu nous garde dans les temps difficiles, d’avoir à faire à eux.

     

    Répondre à ce message

  • #1984728
    Le 13 juin à 00:08 par pleinouest35
    Bataclan : la déclaration incroyable du général Bruno Le Ray

    Ignoble ! Quel mépris !

     

    Répondre à ce message

  • #1984760

    Autant vous dire que ce Général de pacotille n’a rien a voir avec les soldats qui composent notre Armée. Il n’y a qu’à voir sa carrière de suce baloche pour se rendre compte que ce n’est qu’un bureaucrate, typiquement un chef qui représente ce que l’armée a de plus moche, à des années lumières de la plupart des hommes de la troupe.

     

    Répondre à ce message

  • #1984831

    Ben oui il a raison. Ce qui est vraiment choquant c’est que l’armée d’ores et déjà utilisée de façon massive dans des zones qui ne sont pas en guerre et c’est peut-être ça qu’il veut montrer du doigt...

     

    Répondre à ce message

  • #1985122

    Cela rappelle la phrase d’un militaire belge qui écrivait au roi pour obtenir une baronnie : "j’avais entamé une belle carrière militaire... malheureusement interrompue par la guerre"..

     

    Répondre à ce message

  • #1985148

    OPEX mais pas OPIN, Vas comprendre ...

     

    Répondre à ce message

  • #1985247

    Soit, mais pourquoi demande-t-on aux militaires de faire le pied de grue devant les synagogues s’ils ne peuvent pas intervenir en cas d’attaque ? Pardon de poser la question, hein ?!!

     

    Répondre à ce message

  • #1985315
    Le 14 juin à 01:28 par Lee Strasberg
    Bataclan : la déclaration incroyable du général Bruno Le Ray

    Vous n’avez pas l’impression qu’on nous joue une pièce de théâtre ???

     

    Répondre à ce message

  • #1989827

    À Ouvéa en nouvelle Calédonie ils sont bien intervenu sur le sol francais ... Mais bon entre les deux tout de la présidentielle de 88 ça compte pas ...

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents