Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Ardisson, pressé par le lobby sioniste, exige la prison pour Soral et Dieudonné

« Simone est aujourd’hui au Panthéon mais l’antisémitisme, oui, reste bien vivant. Soral et Dieudonné ont déjà été condamnés pour antisémitisme et pourtant, leurs sites internet ne sont pas interdits. Pire, alors que la justice a ordonné le blocage du site antisémite Démocratie participative, il reste pourtant accessible. »

Le ton est donné, ce samedi 23 février 2019 dans Les Terriens du samedi !. Stéphane Blakowski a fait le travail qu’Ardisson lui demandait, un travail que les sionistes qui le tiennent en joue demandent à l’animateur antisioniste défroqué. Ainsi va la vie dans la grande chaîne de soumission médiatique.

 

JPEG - 55.7 ko
L’édito de Blako fait dans la finesse

 

« C’était l’édito de Blako », commence Ardisson. Non, c’était l’édito du CRIF, dicté par le CRIF à un Thierry Ardisson qui conserve son émission à 180 000 euros au prix de son renoncement. Il ne faut pas croire que tout le monde est sioniste à la télé, non : comme pour le maccarthysme, on se plie au discours dominant et on ferme les yeux sur la trahison. Trahison du journalisme, trahison de la vérité, trahison du public, et d’un grand public crédule qui croit que nous sommes tous antisémites. Et donc que le grand public lui-même l’est devenu, ce qui est cocasse.

Ardisson reçoit Aude Lancelin, du Média. Elle doit s’expliquer sur le fait qu’elle n’a pas crié au loup antisémite lors de l’agression (verbale, rappelons-le) de l’animateur radio raciste Alain Finkielkraut. Ardisson a son visage des mauvais jours, celui du juge qui ne pardonnera pas et qui demandera des excuses, comme il l’avait fait pour Dieudonné il y a 15 ans.

Courageusement, Lancelin maintient que Finky n’est pas un passant comme un autre mais un « polémiste » qui a « 15 ans de provocations » derrière lui.

Ardisson résume la défense de l’accusée : « Ce que vous dites en gros, c’est pas le juif qui a été attaqué, c’est le polémiste. »

Le juge Thierry sort alors son atout : Hélios Azoulay, « directeur d’un ensemble musical » inconnu au bataillon, et dont la fonction sera révélée en fin d’émission. Il a soi-disant été victime d’une remarque désobligeante – « Cet homme-là me donne envie de refaire la Shoah » – en sortant de concert. Le témoin glace l’assemblée. Il développe son idée...

 

Azoulay  : « Je trouve ça désespérant aujourd’hui d’être ici pour parler d’un sujet qui devrait être enterré et notamment enterré par celles et ceux qui sans être des antisémites déclarés, développent et propagent un antisémitisme à l’Aspartam qui est beaucoup plus cancéreux – apparemment, ça ne fait grossir personne –, on est dans une espèce de syndrome très français de ligne Maginot où on a tous attendu l’antisémitisme par là où l’on croyait qu’il allait venir, et maintenant qu’il est là, on voit des gens se retourner dire “est-ce qu’on peut vous filer un coup de main pour continuer à défendre une liberté d’expression qui n’est pas une liberté d’expression” parce que là, moi je vais dire, j’aimerais, vous savez, l’intelligence elle est ternaire, c’est pas un débat contre ou pour la liberté d’expression, il faudrait faire un débat sur la responsabilité d’expression. Hitler n’a pas de sang sur les mains, il a du sang plein la bouche. Et la parole charrie les actes ! Donc la parole elle, est aussi condamnable, voire plus condamnable car inspirante, que le geste lui-même qui n’est finalement que la résolution de la parole proférée et, et, et excitante. »

On a compris, dès qu’on ne se soumet pas au lobby sioniste en France, on est un criminel en puissance. On voit que grâce au « directeur de l’ensemble musical », la définition de l’antisémitisme et du crime antisémite s’est considérablement élargie. Mais ça ne suffit pas, il faut aller plus loin dans la répression de la parole en France, parole jugée trop libre par les organisations sionistes. Ardisson se tourne vers le président de l’UEJF, ce CRIF du futur.

Ardisson à Ghozlan : « Vous déplorez l’absence de loi contre les contenus haineux, vous vous êtes battu pour faire fermer un site qui s’appelle Démocratie participative, c’est un site quand même sur lequel on appelle Marlène Schiappa “pute à juifs”, et Twitter ne traite que 6% des signalements antisémites donc vous êtes aux premières loges en fait pour voir ce déferlement de haine, à nouveau, tomber sur la France. »

On y pense, en passant : quid des signalements antifrançais, antichrétiens, antimusulmans, antigoyim, quid d’une loi contre les contenus sionistes haineux ?

 

 

Aude Lancelin semble bien seule au milieu de tous ces témoins d’un antisémitisme inventé. Ardisson, Moix, Ghozlan, et Azoulay, le plateau est aussi déséquilibré qu’un procès de Moscou, mieux, de Tel-Aviv. Les Soviétiques ont eu leurs procès de Moscou de 1936 à 1938, nous avons aujourd’hui les procès de Paris-sur-Tel-Aviv.

Écoutons la solution Ghozlan contre la haine sur les réseaux sociaux : « Alors la seule chose qui marche avec ces plateformes-là, c’est une pression financière. Mais au-delà de la responsabilité de ces plateformes-là qui est importante, c’est aussi la responsabilité de celles et ceux qui laissent la porte entrouverte lorsqu’il y a des actes antisémites, celles et ceux qui disent finalement Alain Finkielkraut il n’est pas attaqué parce que il est juif mais il est attaqué parce qu’il est polémiste. Et je trouve ça lamentable parce qu’on se retrouve dans les mêmes considérations que celles que peut produire un journal comme Rivarol qui va expliquer que finalement Alain Finkielkraut n’a pas été traité de “sale juif” mais finalement, qu’il ait été traité de “sale juif” ou de “sale sioniste”, dans l’esprit des gens comme Alain Soral ou comme Dieudonné c’est très clair, le mot “sioniste” il est utilisé à la place du mot “juif”, comme étant une insulte. »

Bon, dans ce cas on ne dira plus sioniste mais israéliste, par exemple, ou ghozlaniste. Jusqu’à ce que tous les mots s’y rapportant soient interdits.

Lancelin, assimilée à Rivarol, intervient alors : « Pardonnez-moi monsieur, c’est absolument insidieux et odieux ce que vous venez de dire. Parce que moi je considère depuis des années l’antisémitisme comme une infirmité intellectuelle et je l’ai combattu par la plume, dans tous mes écrits depuis, laissez-moi terminer, depuis le début de ma carrière, depuis le début de ma carrière, dans Le Nouvel Observateur où j’ai travaillé pendant 13 ans j’ai fait des enquêtes de référence sur les négationnistes ! »

Aude obligée de se rabaisser devant un adolescent, c’est ça, la force du sionisme, pardon, du ghozlanisme ! Aude, il ne faut pas se rabaisser comme ça, il faut tenir tête sinon tu vas finir comme Ardisson, en paillasson à l’entrée du CRIF sur lequel toutes les sommités sionistes et leurs obligés de la République s’essuient les pieds ! Heureusement, Aude se met en colère contre la mauvaise foi du petit Ghozlan.

Ensuite, Ardisson donne la parole à Nicolas Gardères, l’avocat qui a défendu Riposte laïque et qui est pour une liberté d’expression à 100%. Malgré ce credo, Nicolas pense que Finky s’est fait traiter de « sale juif » en « filigrane », sauf qu’on ne juge pas sur du filigrane, en outre il ajoute que « les mots comptent ». Il faut savoir !

 

Gardères  : « Mais bien sûr qu’au fond y a ce hold-up sémantique qui a été fait par Soral et Dieudonné, on sait très bien que dans certains contextes quand on dit “sale sioniste” c’est “sale juif” qu’on dit. »

On sait très bien, dans certains contextes, « on dit » pour on pense... ça va être difficile à plaider !

En ce qui nous concerne, puisque nous sommes visés, on n’a jamais dit « sale sioniste » ou « sale juif », ces arguments bas de gamme ne sont pas dans l’esprit de la maison : ici on fait dans le concept, monsieur. On dit « X est sioniste », « Y est pro-sioniste », « Z est non sioniste », et « A est antisioniste », car ce curseur est aujourd’hui, qu’on le veuille ou pas, déterminant politiquement, mais on ne dit jamais « sale sioniste » et encore moins « sale juif » ! Ce qui n’est pas le cas de nos agresseurs, qui nous insultent du matin au soir, attendant la moindre réponse pour nous tomber dessus...

Gardères poursuit : « Et c’est à la fois le polémiste et le juif Finkielkraut qui a été injurié ce jour-là. Mais c’est aussi la question de l’effet pervers. Parce que en pénalisant l’expression, notamment celle de Soral, qu’est-ce qu’on en a fait, sinon une icône ? Faurisson, pareil ! Faurisson au lieu de simplement pourrir dans l’ignorance et l’oubli, a été transformé en icône par la loi Gayssot. C’est ça le risque, c’est de créer des faux martyrs. »

Parce que cette loi est là pour fabriquer de l’antisémitisme, justement. Nicolas n’a rien compris à la perversité sioniste. Quant aux « faux martyrs », on ne sait pas ce qu’il lui faut : procès et attaques se multiplient sur ces « icônes » depuis des lustres ! Qui sont les vrais martyrs à ses yeux ?

Nous sommes à la moitié du débat, ou plutôt du non débat. Ardisson évoque le risque de la loi qui assimilerait l’antisionisme à de l’antisémitisme en arguant qu’on ne pourrait plus critiquer « Netanyahou qui est un mauvais dirigeant pour Israël ».

 

Ce à quoi le petit Ghozlan répond en tordant la réalité : « Oui on a le droit de critiquer la politique israélienne évidemment et c’est extrêmement important de pouvoir le faire. L’antisionisme c’est un terme qui est très particulier qui désigne le fait de refuser l’existence de l’État d’Israël. »

Non, cette opposition est factice car Israël existe malgré les violations des lois internationales ; l’antisionisme c’est aujourd’hui ce qui s’oppose à l’impérialisme sioniste. C’est différent et ça va plus loin. L’antisionisme en France c’est l’idéologie ou une partie de l’idéologie (nous ne sommes pas tous judéo-centrés comme Ghozlan ou Azoulay) qui s’oppose au pouvoir sioniste sur les médias, la politique et la justice, un pouvoir qui cherche à brider la liberté d’expression en sa faveur.

Ghozlan reprend : « Là où il y a un glissement qui est dangereux, c’est que ce terme-là de sioniste il est utilisé pour qualifier un juif. »

Eh oui, c’est bien le problème. Avec les juifs sionistes, on ne sait plus trop où on en est et ça les arrange bien car quand on critique le sioniste, automatiquement, c’est le juif qui hurle à l’antijudaïsme, c’est-à-dire à l’antisémitisme ! Le sionisme est l’épée, l’antisémitisme le bouclier. Imparable.

 

 

À 12’12 Ardisson lance la seconde partie du débat, « la fin de l’anonymat sur les réseaux sociaux ». Tout le monde donne alors son avis sur des anonymes qui disent des horreurs sur l’Internet. Ils veulent aller jusqu’où ? Interdire aux gens de parler entre eux de sujets interdits ? De sujets chauds ? De sujets privatisés ? De la soumission des médias et de la puissance de la Banque ?

À 14’10, Ardisson donne des gages au lobby : « Alain Soral qui déverse sa haine antisémite sur la France grâce à l’Internet, il a été condamné à un an de prison ferme mais il l’a pas fait, donc Alain Soral il a jamais fait de prison ! Dieudonné ! Dieudonné, Dieudonné, je l’ai viré de mon plateau en 2004 en lui disant “pas d’antisémite chez moi”, ce qui est normal... »

La case de TLMP n’appartenait pas à Ardisson, on voit bien là le glissement dangereux de ces animateurs qui se croient détenteurs de la parole publique et, pire, du Bien.

Le paillasson du CRIF poursuit : « Valls s’en est aperçu en 2014, bon, 10 ans après. Pendant ces 10 années Dieudonné a déversé sa haine antisémite c’est-à-dire que aujourd’hui, prenons Dieudonné et Soral qui déversent une haine antisémite toute la journée sur Internet et on leur fait rien ! Quand vous dites “en France y a des lois”, Aude Lancelin, sauf qu’en France les lois ne sont pas appliquées ! »

Et les procès ? Et les blocages économiques ? Et les interdictions de se défendre ?

Et là, à 15’30, Ardisson dérape totalement : « Mais est-ce que vous croyez pas qu’à situation exceptionnelle loi exceptionnelle ? C’est-à-dire à partir du moment où on appelle à taper sur les juifs toute la journée – oui je reconnais que c’est liberticide mais il vaut mieux être liberticide que voir des juifs quitter les écoles dans le 93... »

Lancelin ajoute : « Quand des juifs d’un pays ont peur tout le monde a des raisons d’avoir peur... »

Ardisson, pris de folie, explose : « On est tous juifs ! On est tous juifs ! »

Azoulay pique alors sa troisième crise de nerfs, et le petit Ghozlan intervient : « Thierry, je vous réponds. Évidemment, évidemment que l’antisémitisme n’a pas attendu le mouvement des Gilets jaunes pour exister, c’est une évidence. Maintenant, ce qu’on peut dire aussi quand même, c’est qu’il y a une banalisation de l’antisémitisme aussi depuis ce mouvement des Gilets jaunes, et c’est la force de personnes comme Dieudonné et Alain Soral d’avoir réussi à rassembler... »

Secoué par Lancelin sur l’antisémitisme prétendu des Gilets jaunes, Ghozlan s’irrite : « Je ne suis pas le porte-parole du gouvernement, je suis le représentant des étudiants juifs de France qui expriment au quotidien une vraie souffrance ! »

C’est nouveau, ça. Quelle souffrance ? Des mauvaises notes antisémites aux examens ?

 

Ghozlan poursuit son délire anti-Gilets jaunes : « Je ne vois pas de gens qui disent stop à l’antisémitisme, stop à l’homophobie, stop à la haine des migrants ! »

La haine dégouline de partout sur le plateau. Les digues ont cédé.

Le juge au pénal Ardisson reprend la main à 17’20 : « Gardères, faut-il fermer les sites de Dieudonné et de Soral, la réponse oui ou non ! »

Gardères et Lancelin sont contre, Azoulay et Ghozlan pour. Étonnant non ?

Lancelin met un genou à terre à 18’30 : « Ce qui m’a énormément frappée depuis la mi-novembre c’est à quel point les gens sont perdus. Les gens ne croient plus, ne savent plus qui croire, les gens on leur a tellement menti pendant des années qu’ils sont prêts à aller dans les recoins les plus sordides d’Internet ! »

Le prix Nobel d’intelligence Azoulay intervient : « Eh bien si ces recoins on les bouche ils n’iront plus, chère madame. »

Il faut savoir qu’Azoulay a peut-être été perturbé par son travail, qu’il dévoile à 19’08 : « Pour ma part, ça fait 10 ans que je joue les musiques composées dans les camps de concentration donc ce travail culturel que vous appelez de vos vœux je le fais depuis 10 piges ! »

Cas de force majeure, là on lui pardonne tout. La suite est encore plus stupéfiante, nous sommes à 19’37...

 

Ardisson, les yeux rougis par l’émotion feinte (à part la haine, rien ne coule de ses yeux fatigués) : « Avant de donner la parole à Yann [Moix], je voudrais simplement dire que moi j’ai pas envie que les juifs quittent la France. Moi je pense que les pays qui ont perdu leurs juifs ont beaucoup perdu, et je regarde que en Allemagne il n’y a pas eu de prix Nobel depuis 1945. »

L’animateur est tellement mauvais comédien que son autocritique d’ex-antisioniste repenti passe mal à l’écran.

L’autre martyrisé par le sionisme, Yann Moix, prend la parole en guise de réquisitoire final à 19’57 : « Quand j’avais 15 ans, en classe, on nous avait enseigné la Shoah et on avait vu Nuit et Brouillard, d’Alain Resnais. Je peux vous dire que l’envie d’être antisémite après ça était calmée pour peut-être toute la vie. »

Visiblement, ça n’a pas fonctionné sur lui... jusqu’à ce qu’il rencontre le succès et BHL. La parole de Yann Moix est importante, il a réalisé le film Podium sur la vie quotidienne d’un sosie de Claude François, et ça compte dans le débat intellectuel.

Ce débat pas très intellectuel – qui n’est au fond qu’un procès monté à la va-vite –, derrière le torrent d’âneries et de propos haineux déversé, a l’avantage de montrer que peu de Français osent ou savent résister aux mensonges et aux exagérations émis par les organisations sionistes et relayés sans sourciller, puis amplifiés par les animateurs socio-culturels.
Nos enfants sauront se souvenir de qui a résisté et qui a cédé devant l’occupant.

Le débat était intitulé« Peut-on continuer à tout laisser dire sur Internet ? »
On ajoute : « Peut-on continuer à tout laisser dire à la télé ? »

 

Nous avons déjà mis cette vidéo en ligne, mais sans en développer le contenu, contenu qui bascule dans la menace et la diffamation :

 

La carpette du lobby, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

57 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Pour eux, antisionisme veut dire antisémitisme. Question subsidiaire : que fait-on des rabbins antisionistes ? On supprime leurs sites internet ? On les condamne à visionner Shoah de Claude Lanzmann, à les faire visiter Auschwitz pour montrer comment sont morts leurs frères ou ils vont directement en prison avec Gilad Atzmon ?

     

    • J’aimerais tellement qu’on leur balance (en plein dans leur délire de débats inutile )la vidéo de ces milliers de rabbins dans un stade ,criant leur antisionisme .Que sont-ils ? des antisémites ?
      Je pense qu’ils sont tellement dans leur délire pathogène ,qu’ils ne comprendraient même pas .


    • Vous en connaissez beaucoup des rabbins antisionistes ?
      Ils ne doivent même pas représenter 1% de la caste sacerdotale rabbinique.


    • Antisémitisme = rejet de la culture sémitique.

      "Les spécialistes ont ensuite regroupés sous l’appellation de « sémite » tout un ensemble de peuples qui, dans le courant du IIIe millénaire avant Jésus-Christ, émigrèrent de la péninsule Arabique vers la Mésopotamie, la Syrie, la Palestine, puis, vers 700 avant Jésus-Christ, vers la corne de l’Afrique. Ils se caractérisent par leur appartenance à une même famille linguistique, mais ne présentent pas nécessairement d’autre parenté.
      Aujourd’hui, les peuples qu’on peut qualifier de sémites sont essentiellement les Juifs et les Arabes, mais, dans l’Antiquité, on comptait également les Assyriens, les Babyloniens, les Araméens, les Cananéens et les Phéniciens"
      Source : JeuneAfrique.com

      Anti-sionisme = non-reconnaissance de l’état hébreux.

      Anti-ultra-sionisme = rejet de la politique d’apparteid que l’on peut qualifier d’inhumaine en plus d’expansionniste de l’état hébreux et rejet de la main mise du lobby sioniste sur les questions de politique étrangère française entre autre. En étant anti-ultra-sioniste et en se rangeant dans cette categorie on n’est de fait ni antisémite ni antisioniste.


    • Ps 2. Banissons une fois pour toute et à jamais les termes "antisémitisme" et "antisionisme" et remplaçons les par "judéophobie" et "anti-ultrasionisme".

      Cela rendra nos adversaires raides dingues et fous furieux c’est certain ! Ils pèteraient tous un câble ("Non Monsieur le juge je ne suis pas antisioniste mais anti-ultrasioniste !"). Faisons l’essai juste pour voir... : )

      Bonne journée à tous et merci de m’avoir lu.


  • Merci aux rédacteurs de nous tenir informés de toute cette daube. Quant à Ardisson, 0.


  • Comme ces derniers temps il a évoqué un peu trop souvent le chantage à l’antisémitisme en essayant de remonter son pantalon, ça devait arriver car les gilets luttent encore pour gagner la partie...
    Désespère pas de toi-même Thierry !


  • Je pense sincèrement que ces gens la sont atteints de pathologies très graves .Ils touchent carrément le fond de la soumission à un point inimaginable .Le seul et unique problème en France pour ces intoxiqués est "l’antisémitisme" , alors que les Français se font harponner, étriller par les taxes, les augmentations, le chômage, les retraites, le climat (qui est aussi bien sûr de leur faute)etc. etc. etc . tellement bien qu’ils ne peuvent même plus se nourrir .Et cette bande d’abrutis viennent nous parler d’un sujet dont les Français se foutent depuis 70 ans et qui viennent nous ressasser à longueur de journées de chaines de reportages, de débats .
    Que veulent -ils ? que cherchent -ils ? une taxe antisémite , une de plus , pour que les Français se prosternent devant leurs nouveaux maîtres ? c’est du délire leur histoire .
    Ces gens-là n’ont rien compris ce qu’était la France et les Français, qui exigeraient plutôt par urgence afin d’éclaircir le problème, de faire un grand nettoyage de toute cette haine qui nous pourrit la vie, pour qu’on puisse une fois pour toute parler des vrais problèmes, et les résoudre sans eux, car les Français n’ont guère besoin d’inutiles à qui ils ont donné leur chance pendant plus de 40 ans .DU BALAI !!


  • Il est malhonnête de comparer Démocratie Participative et E&R : DP c’est un site célinien, mais injurieux et violent
    dans le ton des "Bagatelles", qui ne parle pas de "noir" ou de "juif" mais de "nègre" et de "youtre" . Sur ce plan E&R est inattaquable .

     

    • DP n’appelle pas à la violence, mais vous avez raison c’est un site célinien, sans toutefois comparer les rédacteurs de DP avec le génie littéraire de Céline.


    • Un site Célinien, certainement.
      Une mauvaise foi assumée, une grande liberté de ton, et un humour acide c’est l’esprit pamphlétaire. C’est un moyen de faire ressurgir "une partie du réel" dans l’ordre du discours dans ce qu’elle a de plus risible et détestable.
      Le pouvoir médiatique moralisateur (hypocrite par définition) fait exactement l’inverse.
      Cependant il n’y a aucun appel à la violence, et ce site n’est pas pas fait pour tout le monde...

      "La vie est dure à porter : mais n’ayez donc pas l’air si tendre !" Nietzsche


    • Malheureusement pour DP, je crains qu’il ne suffise pas de remplacer juif par « youtre » pour devenir célinien par magie, ce qui mettrait le fait d’être célinien à la portée de tous on en conviendra. Personnellement je suis pour une liberté d’expression totale mais cela ne m’empêche pas, bien au contraire, de considérer que cette approche est merdique. N’est pas Céline qui veut, loin s’en faut. Une dernière chose : je ne me suis pas penché là-dessus mais il serait intéressant de savoir qui est derrière cette initiative. En tout cas, rien à voir avec E&R qui s’honore chaque jour un peu plus.


  • Ardicon : " Ma belle gonzesse est très dépensière et il faut que je ramasse un max de thunes si je veux la garder "

     

  • Je viens de lire l’article sans avoir visionné les vidéos mais les images parlent d’elles mêmes, principalement l’expression du visage d’Aude Lancelin qui me semble-t-il est marqué par une forme de lassitude et de colère qu’elle cherche à masquer...
    J’ai néanmoins relevé une de ses phrases que je trouve assez juste :
    « Quand des juifs d’un pays ont peur tout le monde a des raisons d’avoir peur... »
    Et la réponse "réflexe" d’Ardisson, qui comme vous l’écrivez est pris de folie, explose :
    « On est tous juifs ! On est tous juifs ! »
    Çà en devient pathétique...

     

    • Pathétique ? Oui et non.
      Lorsque le futur élu à la magistrature suprême fait une campagne au nom de la Shoah avant un second tour face à du Le Pen, forcément, ça marque les esprits.

      La réduction du débat Ad hitlérium fonctionnera toujours et le panthéon existe pour rappeler au peuple les heures les plus sombres.

      L’appel subliminal à l’auto flagellation du goy pour cause du régime de Vichy, sera toujours un atout maître pour ceux qui détiennent le pouvoir en République.
      C’est un moyen à la fois de disqualifier moralement son opposant et de confisquer le débat en débranchant la raison pour jouer sur l’émotion.

      Un odieux chantage qui fonctionne à plein régime, la preuve par Ardisson, un exemple d’idiot utile du système.


  • Qu-est ce qu’il est malin ce Ardisson...


  • À un niveau pareil, il ne reste malheureusement plus que l’hôpital psy pour soigner ces gens-là. Moi qui ne regarde plus la télé depuis 2016, je n’ai heureusement plus le devoir de bouffer de cette merde tous les jours. Il faut savoir se libérer d’un tel abrutissement !

     

    • Idem.
      Lorsque l’on a arrêté de la regarder, on ne peut plus revenir en arrière. On semble écrasé par tant de lenteur cérébrale et autant de manque d’épaisseur de la pensée, si pensée il y a. Quand je tombe par hasard sur des infos, j’ai l’impression d’entendre des attardés.


    • Je ne regarde plus les infos depuis au moins 10 ans, et pas beaucoup plus le reste des émissions, d’ailleurs. Mes enfants et leur mère le font encore. Souvent, ils rentrent en coup de vent dans le bureau où je suis sur internet et me disent :"il s’est passé ceci ou cela, est-ce qu’Alain Soral en parle sur son site" ? Hé hé hé hé, ça vient doucement, mais ça vient. Soyons juste déterminés et patients...
      Ah oui, au fait, je ne force jamais les membres de ma famille à regarder E&R, ils en entendent parler au boulot (ma femme) ou au bahut (mes enfants). Comme quoi, doucement ou pas, tout finit par arriver.


  • #2157069
    le 09/03/2019 par Primevère sauvage des Pyrénées
    Ardisson, pressé par le lobby sioniste, exige la prison pour Soral et (...)

    Non non Mr Ardisson, je ne suis pas juif, je suis français, catholique & gascon !!!


  • Je me suis infligé ça hier car j’ai vu le lien sur le vk d’Alain Soral. Je n’en suis pas revenu, et pourtant on devrait être habitué à ça depuis le temps. Je me suis dit que cela méritait une plainte conjointe de Soral et Dieudonné et un droit de réponse dans cette même émichions (car c’est bel et bien de la merde). Comme ce droit de réponse n’adviendra pas, il faudrait une vidéo conjointe des intéressés que l’on se chargerait ensuite tous de relayer jusqu’à plus soif. Je ne m’étalerai pas sur le contenu tant j’en aurais à dire et ne sachant du coup par où commencer. Paroxysme d’inversion accusatoire et de mensonges éhontés dont on espère que ses auteurs (au sens large car cela dépasse largement les seuls protagonistes de cette merde aveuglante) finiront par s’effondrer sous le poids de leur ignominie car ils le méritent grandement. Ils ne l’emporteront pas au paradis, ça c’est certain. Mes pensées chaleureuses vont à Soral et Dieudonné.


  • #2157077

    L’émission est inregardable, et à mettre en parallèle avec celle de Pujadas.
    Leur raisonnement tourne sur lui-même et à leur désavantage. En plus 4 types contre une femme seule, en ces temps de féminisme, grandiose...
    Finalement, le téléspectateur lambda ne comprend rien à ce qu’on reproche aux pseudo-antisémites. L’agacement lui fera soi changer de chaine, soi faire une recherche sur Google pour voir ce qu’il en est, car c’est bien connu, dès que vous dites aux gens de ne pas aller voir quelque chose, ils s’y précipitent.


  • Je m’étais laisser faire mon opinion en écoutant tous les detracteurs de Dieudonne. Depuis j’ai écouté tous ses sketchs et surprise ! Que des caricatures d’une vérité que tous ces gens ne veulent pas entendre. Un regard humoristique sur des acteurs de notre société rien de méchant un homme a l’écoute et qui a une rare envie d’échanges et de débats. Ecoutez le objectivement avant de juger. Pas seulement des extraits mais tout le propos.

     

    • Bienvenue dans le monde réel !


    • #2157221

      Vous avez déjà vu le témoignage d’un ex-fan de Dieudonné qui se serait enfui pour cause de hautes doses d’antisémitisme dans ses spectacles parler à la télé ?
      Normalement, en faisant appel à des médecins compétents, vous allez chercher tout le plateau d’Ardisson, lui compris, sauf Aude Lancelin pour les mettre dans une maison médicale spécialisée.
      Ceux qui voient des antisémites partout sont l’exact reflet de ceux qui voient des reptiliens.
      Le délire paranoïaque de persécution est une pathologique parfaitement documentée. Ces personnes sont dangereuses pour elles-mêmes et potentiellement pour les autres.


  • "alors oui, oui c’ est vrai que Soral et Dieudo sont des chiens, ils grognent, ils aboient, montrent les dents parfois...mais ce sont des chiens de berger M. le Président !
    ils font ce pourquoi ils sont nés... défendre les moutons !
    car ne voyez-vous pas comme les loups sont malins ? ils viennent jusqu’ au sein du troupeau, couverts de peaux de moutons morts et dévastent nos agneaux...ils égorgent, ils assassinent et c’ est nous qu’on accuse !
    ce sont de très bons chiens vous savez, ils les voient, ils les sentent et les repoussent aussi souvent que possible...mais si vous nous les retirez M. le Président, comment ferons-nous pour nous protéger des loups ? souhaiteriez-vous que nous laissions nos brebis se faire dévorer sans réagir ? non, ceci n’ arrivera jamais !"

     

  • Plus de télévision depuis des lustres. Quel bonheur !


  • « Salut Les Acariens » austère et mortifère.
    Éteignez la télé sinon vous allez déprimer.


  • Il ne manquait plus que les mouches à merde pour commencer la fête...
    Ardisson en professeur de morale. Le génial vulgarisateur (retenir le sens crade de ce mot) du "sucer c’est tromper ?".
    On aura tout vu...Enfin,malheureusement, je crois que non..


  • Décidément, contrairement aux bons vins et à quelques rares vrais intellectuels ( suivez mon regard ! ), beaucoup de gens vieillissent très, très, très, mal …..
    Ce pôvre Thierry Ardisson fait manifestement partie de ces gens là et il apparait chaque jour de plus en plus pitoyable !!!


  • Ardisson a choisi : il a vendu son âme au diable !

    On fait tous un choix dans la vie : LE BIEN ou LE MAL !


  • Ils ont l’air tellement bêtes. Le sont-ils à ce degré ? J’ai une formule en tête : "contre-feux". Je pense que c’est de cette manière qu’il convient le mieux d’aborder la question de la lutte contre l’antisémitisme en France, en ce qu’elle est devenue progressivement l’hystérie médiatique qui a muté en bûcher de l’inquisition et chasse aux sorcières. La technique repose sur le délit d’intention, ainsi traquer la pensée qui n’oserait pas se manifester. C’est l’aspect furieusement déraisonnable de cette terreur infligée à l’esprit libre et critique, qui me fait voir cette lutte exacerbée contre l’antisémitisme, comme un contre-feux destiné à déraciner toute critique qui est formulée à l’égard d’Israël, notamment ce qui concerne les Palestiniens.


  • C’est Ardisson qu’il faut mettre en prison, pour haute trahison au profit des puissances étrangères qui ont pris le contrôle de la France. Il joue manifestement, le rôle du collabo de service, et il le sait parfaitement. Quant on connait Ardisson, quelle déchéance !


  • Et dire qu’Ardicon se revendique royaliste et catholique !!!


  • Ces gens mentent consciemment , à dessein , le but est de faire faire fermer tous les sites qui contestent le pouvoir exorbitant de cette ultra minorité . Le raccourci scandaleux entre antisionisme et antisémitisme est là pour confirmer les pires craintes .Ardisson dit l’ exact contraire de ce qu’il pense ,sans état d’ âme .Le bifteck est trop épais .Seule Aude Lancelin avec son air dubitatif est dans le réel face à cette mascarade . Pour ce qui concerne l’ étudiant aux cheveux grisonnants ,no comment .


  • Bonsoir a tous, soutien total au président. A l évidence, nous sommes dans le bon camps.


  • Je ne sais pas comment il faut comprendre la phrase de ardisson(avec un A miniscule) quand il dit "depuis 45, il n’y a plus de juif en Allemagne et donc plus de prix nobel"...

    Est ce que quelqu’un pourrait m’aider ?

    Car ce que je comprends est que le national socialisme produisait des prix nobel et que par sa chute ces prix nobels ont disparus...

    A moins que pour Ardisson, il n’y a que les juifs qui peuvent prétendre au prix nobel...

    Ce qui suppose que ce prix est fait juste pour les juifs ou que seul les juifs sont des êtres humains intelligents capable d’être des nobels car les goys sont des bêtes dans des corps d’hommes incapables d’intelligence...

    ardisson, tu es aussi un goy, on sait que tu essayes de cacher ton passé négationniste !

    AS est un HOMME honorable, l’histoire s’en souviendra alors que toi tu disparaitra dans les égouts des lâches, le pire est qu’on ne se souviendra même pas de toi comme un lâche...ton destin c’est le néant ardi...

     

  • Ardisson pourrait bien jouer avec le feu.....


  • À une certaine ou plutôt incertaine époque, on disait que la télé ça rendait con... Je me demande qui, du spectateur ou des (mauvais) "comédiens’’ ? Le spectateur pour avoir le mérite d’y croire ne serait-ce qu’une seconde... Purée, les gilets jaunes, les ont rendus totalement schizophrène ahahah...
    Cette émission, c’est presque du ressort du psychiatre, là... Ces gens, par leur lâcheté me font peur... Qu’ils s’en prennent au fort, on verra ensuite


  • Ce ne sera certainement pas la dernière trahison pour soumission qui devient tellement visible qu’en cas de guerre nous serons à même de reconnaître les (Néo) colabos , de Cohen à Ardisson , il va y en avoir toute une armée.
    Dieudonne et Alain Soral font peur au système d’où la necessité de les diaboliser ,
    Le chantage à l’antIsemitisme dont le synomyne officiel est maintenant anti sioniste accompagné d’islamo fachiste devient pathétique ... c’est l’apolologie de la haine.
    Pour se détendre et se remonter le moral aller voir Dieudo en spectacle et pour se cultiver lire Soral .


  • Merci mille fois Thierry… malgré toi tu viens de donner raison à Dieudo et Soral… à savoir sur qui décide de quoi et qui tire les ficelles en France. Comme nos deux compères le font remarquer depuis des années déjà, ce n’est apparemment pas la justice lol. Merci donc à ta soumission zélée qui ne fait que nous confirmer, une fois de plus, qu’ici nous sommes réellement du bon côté du manche !

     

  • Encore de la pub pour E&R, encore. Il suffit ensuite de s’interesser un peu au sujet pour comprendre que ces emissions ne sont pas crédibles.


  • A wouai... donc Ardison fait lui aussi comme Chloé , il nous apprend à faire une bonne fellation pour la Journée de la Femme
    Ben c’est bien ça Thierry


  • Très clairement, AS et Dieudonné font peur, même très peur à certaines personnes.
    C’est vrai que physiquement leur gabbarit n’est pas dans la catégorie poids super plume, mais tout de même !!!! AS & Dieudonné utilisent essentiellement le verbe, donc pourquoi cette peur ????? Pourquoi ne pas organiser de débats publics où ces AS & Dieudonné peuvent "s’éduquer" en discutant face à face avec leur contradicteurs ???


  • Ardisson joue avec le feu , un jour il le payera , il est odieux


  • Est-ce que sucer c’est tromper, Thierry ?


  • On a atteint le fond ou bien ils vont encore creuser ?
    C’est même plus un débat, c’est un numéro de cirque de paranos complètement irrationnels, un monument à la gloire du complotisme tous azimuts !
    Bigre, la télé les rend fous et cons à ce point ? ça craint ! Quand on voit ça depuis le fin fond de la campagne française, on se demande sur quelle planète on est , ou bien sur quelle autre réalité parallèle !
    Mais c’est quoi ce délire ? Une minorité sur-représentée à tous les échelons de pouvoir qui se prétend persécutée ? Si on veut trouver une explication pour une fois rationnelle, n’y aurait-il pas là encore, une trop classique inversion accusatoire ?


  • "...peu de Français osent ou savent résister aux mensonges et aux exagérations émis par les organisations sionistes et relayés sans sourciller, puis amplifiés par les animateurs socio-culturels."
    On va donc être obliger faire du réarmement moral et ré-éduquer les français qui ont subit un lavage de cerveau depuis ds décennies et qui ne sont plus capable de discerner le vrai du faux.


  • Quelles idées de répression il compte donner pour punir ceux qui vandalisent sous toutes ses formes ( vols, dégradations, feu, profanation, etc.. ) les lieux de culte chrétiens. Début février 2019 : 5 églises vandalisées en une semaine. En 2018, ce sont plus de 1000 édifices religieux qui ont été attaqués, et là récemment l’Eglise à St Denis, là où se trouvent tous nos rois de France. Il dit quoi Ardisson qui se dit royaliste et catholique ? Ca, il n’en parle pas, pas plus que les merdias. Idem dans les pays d’Europe, la chrétienté est visée à travers ses monuments, quand ça n’est pas des attaques directes, voire des meurtres de prêtes et autres représentants de cette religion. Anti-sémite, islamophobe, ça, c’est scandaleux, mais anti-chrétien et même se vanter de faire du bouffe-curé, ça c’est open-bar, on a le droit. Qu’on soit croyant ou pas n’a aucun rapport, c’est inacceptable. Alors, les sites, les discours d’imam ou de rabbin qui encouragent ces actions, qui insultent les chrétiens, on ne les interdit pas mais il faut fermer ceux de A.S et Dieudonné, qui eux, font tout le contraire justement pour ne pas que le pire arrive de la part des abrutis manipulés par leurs idéologies de mort. Quelle logique à part la soumission totale à ceux qui ont vendu la France à ces deux autres religions, qui de tous temps, ont combattu la chrétienté ( et pour cause ). Quand on sait que le pape a présenté ses excuses aux musulmans pour les croisades ! On se fout de la gueule des français qui ne veulent pas voir mourir leur pays.


  • Quel plateau ! Les juifs en France souffrent ??, les homos , les migrants aussi ?? , les noirs et les arabes se font attaquer ?? … Je vis surement sur une autre planète que ces gens la !


  • Dommage qu’il n’y ait pas Audrey Crespo-Mara pour compléter le tableau elle n’aurait pas dépareillé la collection.


Commentaires suivants