Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Ardisson pose la question oligarchique : "Faut-il fermer les sites de Soral et Dieudonné ?"

Les Terriens du Samedi, émission du 23 février 2019 sur C8 (chaîne du groupe Canal+ aux mains de Maxime Saada).

 

Avec :

- Thierry Ardisson, l’animateur en noir qui se vantait par le passé de posséder la crème des ouvrages « interdits », désormais national-sioniste mondain ;

- Yann Moix, le larbin de BHL ;

- Nicolas Gardères, l’avocat de Daniel Conversano, chroniqueur chez Élisabeth Lévy ;

- Aude Lancelin, journaliste et codirectrice de publication Le Média (avec Gérard Miller) ;

- Sacha Ghozlan, président de l’Union des étudiants juifs de France ;

- Hélios Azoulay, compositeur et musicien, spécialisé dans les « musiques composées dans les camps de concentration » (et qui s’était retrouvé face à Alain Soral en 2009)...

 

 

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

55 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Qu’ils le fassent ! Le plus vie possible ! Qu’ils interdisent ER et Dieudo, dès demain... Ces deux poids lourds iront alors sur des plate-formes où la censure n’est techniquement pas possible, et attireront l’attention du grand public sur le fait qu’il existe d’autres moyens que les réseaux aux mains de l’oligarchie, pour communiquer et se tenir au courant...
    Perso, si je devais faire un reproche à ER et à Dieudo, c’est qu’il ne communiquent pas assez sur les possibilités des logiciels libres et l’open-source... On devrait en parler, pas tout le temps, mais très régulièrement sur les réseaux dissidents...

     

    Répondre à ce message

  • C’est techniquement impossible, évidemment on peut compliquer la tâche au quidam de base. Il suffira d’un VPN et d’un site hébergé dans un pays dissident comme la Corée du nord. Ceux qui les suivent ont été assez malin pour les écouter, ils seront assez malin pour trouver un moyen de se rendre sur un site bloqué par leur FAI. Le soutien financier serait probablement plus compliqué.

    Ils donneraient un peu plus de légitimité à des dissidents en les transformant en résistant. Ca ferait définitivement pays occupé avec Soral & Dieudo en chef de la résistance, et les gilets jaune en résistant occupant des Starbuck et des magasins Celio qui vendent des pantalons à une jambe afin de bien montrer chez qui il ne faut plus aller consommer. "Ici Pyongyang, les Français parlent aux Français".

    Non je crois qu’ils en parlent histoire de pouvoir leur cracher un peu plus à la figure... Le problème c’est qu’il y a encore une partie non négligeable de la population qui n’a rien compris et qui croit que les méchants Nazis sont Soral et Dieudo, ne réalisant pas que les Nazis occupaient déjà la place depuis longtemps !

     

    Répondre à ce message

  • ER est un des rares sites journalistiques digne de ce nom.

    Ceux qui veulent le(s) fermer sont pour la propagande de la pensée unique du système.

    Résistance !

     

    Répondre à ce message

  • Au dîner du CRIF, Macron a demandé la dissolution de trois groupucules d’extrême droite insignifiants : Bastion Social, Combat 18, Blood and Honour Hexagone...Bastion Social, qui a le plus d’adhérents, c’est une trentaine de gus...

     

    Répondre à ce message

  • Le dîner du CRIF c’est un dîner de con : le con c’est inévitablement le "Président" .

     

    Répondre à ce message

  • La nature s’épuise moins vite que l’imagination...

    Ghozlan qui passe son temps à désigner des groupes humains en les essentialisant — un virtuose de la liste ce Ghozlan : Juifs, Noirs, homosexuels, migrants... il ne manque qu’une friteuse accompagnée d’un dindon —, et Azoulay — la musique de camp, j’espère que celle de l’orchestre d’Oschvouitz y tient une bonne place — se retrouvent dans la même armée des censeurs soi-disant humanistes. Chutzpah absolue, ou quand l’antithèse, aussi stupide que la thèse, se présente comme la vérité.

    Le Clouscard de la Critique du libéralisme libertaire ne s’est pas trompé.

     

    Répondre à ce message

  • #2151040

    Je regarde à chaque fois ses émissions. C’est comme ça que je vois comment le système évolue et amène les gens là où ils veulent.

    C’est de plus en plus impressionnant de mauvaise foi, c’est souvent à gerber, le pire c’est ce Goldnadel qui la dernière fois pardonnait les propos du jeunot maghrébin qui doit chanter à l’Eurovision pour la France, j’ai oublié son nom, et qu’il était le bienvenu à Tel Aviv, si c’est pas du foutage de gueule, je ne comprends pas que les gens n’y voient que du feu.

     

    Répondre à ce message

  • spécialisé dans les « musiques composées dans les camps de concentration »

    Il y avait de la musique dans les camps ?

     

    Répondre à ce message

  • Vous avez dit IDIOTS UTILES ? ;)

     

    Répondre à ce message

  • Ardisson a pris un sacré coup de vieux ! On dirait qu’il a peur de quelque chose...

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents