Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Asphyxiés par le marché et les normes, les agriculteurs en colère manifestent dans l’Ouest

Photo : Morlaix (Finistère), mercredi 27 janvier 2016.

 

Routes et ronds-points bloqués par des tracteurs et des remorques, pneus et bottes de paille enflammés, gravats et détritus sur la chaussée : le « mercredi noir » des agriculteurs du Grand Ouest a été au rendez-vous, avec près d’une quarantaine de points de blocage sur les grands axes routiers de ces régions.

Et le mouvement de colère des agriculteurs pour « crier leur détresse » et réclamer des mesures face à la crise de l’élevage pourrait se poursuivre jeudi, de nombreux manifestants sur les barrages exprimant l’intention de les maintenir toute la nuit.

Preuve de la détermination des agriculteurs, la table ronde prévue jeudi à la préfecture de la région Bretagne à Rennes se fera sans une partie de leurs représentants. Le syndicat majoritaire, la FRSEA, a dit mercredi qu’il ne comptait pas s’y rendre.

« Nous avons pris la décision de ne pas aller à la réunion en préfecture car, aujourd’hui, on veut une stratégie pour nos filières. La mobilisation très forte va continuer, il nous faut des réponses et une visibilité », a déclaré Thierry Coué, président de la FRSEA bretonne, lors d’une conférence de presse à Paris.

Particulièrement ciblé par les manifestants sur des banderoles où on pouvait lire par exemple « Le Foll, que fais-tu ? », le ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll n’a pas calmé la colère avec son annonce mardi d’une rallonge budgétaire de 125 millions d’euros aux 700 déjà accordés cet été dans le cadre d’un plan de soutien à l’élevage bovin, porcin et laitier.

Face aux cours très bas qui assèchent leurs trésoreries et menacent dans certains cas leurs exploitations, les producteurs réclament des mesures plus structurelles, comme l’étiquetage de la provenance de la viande, notamment pour les produits transformés, et l’arrêt des distorsions de concurrence à l’échelle européenne, avec l’Allemagne et l’Espagne surtout.

Lire la suite de l’article sur la-croix.com

 

La semaine dernière, reinformation.tv s’est rendu en Bretagne pour recueillir les témoignages d’agriculteurs excédés par l’incapacité (volontaire) du gouvernement à résoudre la crise du monde paysan :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

61 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Dans les médias personne ne parle de la perte du marché russe du fait des sanctions . Il est question qu’elles soient levées en Juin .

     

  • Solutions : ferme des 1000 vaches ou élevage intensif, poubelle, Mosanto, poubelle, syndicat traitre, poubelle, l’union européenne, poubelle et je peux pas tout citer. Moralité, peuple prend ton destin en main, j’oubliais gouvernement traitre poubelle !

     

    • @voronine, nous sommes 700 000 agriculteurs dans ce pays, je ne suis pas sûr que nous puissions porter qui que ce soit au pouvoir, quand nous ne seront plus là pour t’empoisonner tu le seras directement par les américains, je suis sincèrement désolé que des collègues t’aient fait louper le début de ton émission de télé préférée...


  • Il n y a pas de victoire sans combat


  • Rien n’a changé depuis 2015 ? Si, ils ont changé la couleur de leur bonnet en passant du gros rouge qui tache au rose éléphant qui trompe énormément. Vérification faite aux dernières élections !
    Je n’ai rien contre les bretons, mais étant issu d’une famille "diasporique" de cette magnifique région et toujours en relation, on se demande qui commande vraiment là-bas ? Les agriculteurs ou les promoteurs bourgeois qui se payent l’usure de la luxure ? Allez donc faire un tour dans les régions côtières et admirez un peu
    le niveau de vie des privilégiés ( dans les côtes d’Armor les manoirs installés sur des îlots, c’est beau !). La plupart vit dans l’insouciance et l’ignorance totale de ce qu’il se passe ailleurs dans le pays...
    A noter que il n’y a pas un antifa de mauvaise fortune à l’horizon...pourquoi ? Rennes est pourtant le terrain de jeu d’où ils savent tirer leur épingle...
    En espérant une prise de conscience rapide des bretons, je leur souhaite un bon courage dans la réflexion avant l’action.


  • PK les bretons ont voté massivement pour la gauche aux dernieres élections ??
    mais on voit les flics crs font moins les malins devant les agriculteurs que devant d’autres manifestants car ils ont souvent ramassé la pâté face à eux

     


    • les flics crs font moins les malins devant les agriculteurs que devant d’autres manifestants




      Ouais, un tracteur ça fait plus mal qu’une poussette !

      Sinon je réitère ce que j’écrivais plus haut : 70000 agriculteurs pour 4470000 habitants en Bretagne (en 2010)...
      C’est donc assez injuste de leur mettre les résultats électoraux sur le dos.


  • Les bretons ont vote massivement socialiste non ? Bretons schizophrenes.....plus de compassion pour eux.

     

  • Mes parents ont un voisin agriculteur. Pendant 15 ans, mon frère et moi lui avons traduit la volonté du FN. Pendant 15 ans il a fait semblant de ne pas comprendre, ou n’a pas compris tout court par idiotie assumée.
    Aussi, pour lui comme pour ses semblables, je n’ai pas de peine aujourd’hui. En revanche, gloire aux authentiques !

    Cependant, j’ai du mal à voir, et pire, à deviner, ce que devient chère France ...un enclos à moutons qui bêlent.

    A S a raison, mais est trop seul dans le vent ambiant et entendu. Rage.


  • ces couillons de socialos QUI CREUSE NOTRE DETTE A LA LOUCHE ...penses qu en distribuant du pogon a tout va qu on a pas....on va régler le problème ! ! ! ! !

    plus ils vont donner les gaochos macon apres de droitomacon....et plus collectivement on ser ruiné !!!!

    CEST SIMPLE A COMPRENDRE NON ,,,,, ???? la vérité c est maintenant et peut être bien la guerre civile

    what else ?

     

  • Bien fait pour leur gueule aux Bretons ;

    1) Ils votent pour les socialistes à chaque élection.
    2) Ils ne dénoncent pas les sanctions contre la Russie.


  • Sortir de l’Europe nous ferait le plus grand bien.


  • Faut vraiment être naïf pour penser que manifester changera quoique ce soit !
    D’une certaine manière, c’est bien fait pour tous...fallait pas voter !


  • Un petit nonos à ronger et ça devrait se calmer ! Encore une forme de corporatisme, comme la grève à l’EN soit disant contre la réforme du collège mais sous-tendu par des revendication d’augmentation du point d’indice...
    Par contre, il est vrai que les agriculteurs sont les seuls à oser affronter, si besoin manu-militari, les forces de l’ordre. Si seulement ils le faisaient pour une cause supérieur que celle de leur petit intérêt...
    L’ouest de la France à voté majoritairement pour le PS, alors où est le problème !


  • Je veux pas dire mais la France de l’Ouest est la France qui ressemble encore un peu à la France, à l’Est c’est très modernisé mondialisé de force.
    Puis quand on regarde c’est la bas que tiens un peu la tradition et les familles à l’ancienne.

    Sur l’agri c’est un carnage, c’est clair.

    De petite réforme qui passe incognito comme le "forfait apicole", qui permettait à des connaisseurs d’avoir un peu cette activité en dilettante sans trop se faire ponctionné.
    Eh bien ça a changé, j’ai des amis qui ont calculé, l’impots suivant les nouvelles règles fait un x2 !!! Des ruches vont se retrouver dans les ronces ... A trop pomper la poule, la poule crève.

    Il devient vachement difficile de faire le zizou et de slalomer entre les règles des ponctions de plus en plus dures.

    Et puis rester "au pays" ? et même dans ce pays ?


  • Je propose de tester Taubira à l’ Agriculture, à la place de Le Foll...

     

  • De toute façon on ne reverra plus Hollande, il a pour ainsi dire fini son mandat : d’ici aux grandes vacances il reste 6 mois, et peu après la rentrée vont sans doute s’enclencher les courses à la présidentielle (avril 2017), donc bon... encore quelques annonces dans le vent pour faire patienter et çà ira.

     


    • De toute façon on ne reverra plus Hollande, il a pour ainsi dire fini son manda




      C’est bien pour ça qu’il va nous la faire à l’envers et à la mode banzaï-kamikaze le bonzaï ! Il faut bien entretenir des mauvaises actrices ou autres princesses de mes fesses aux frais du contribuable...quand même !
      Il faut dire qu’on jamais autant vu la Juju avant tellement elle est nulle...et depuis elle tourne des films avec des escrocs recherchés par interpole...
      Tout se paye à la fin.


  • Pendant ce temps, la roue tourne... Quelques millions "débloqués" par l’État et retour à la case départ, pendant ce temps des exploitations continuent à mourir. C’est bien de savoir montrer sa colère, vous savez vous fédérer pour cela. Organisez-vous, groupez-vous pour la vente à circuit court, avec des marges décentes. Exemple : http://www.lepoint.fr/economie/brun...


  • et de xavier beulin, l’homme d’affaires président de la Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles et accessoirement agriculteur, ils en pense quoi les agriculteurs ?


  • les anciens les avaient prévénu : credit-dette= corde au cou, ils ont voulu avoir plus que leur voisin, le credit agricole les attendait, ils se sont fait baiser comme des cons, ils ont accepté les tracteurs américains du plan marshall pour multiplier par quatre le rendement, c’est des vaillants mais ils sont cons comme des bittes malheureusement, l’avenir désormais, c’est les grands pools de bétails comme aux US et en allemagne. diviser pour regner, ca marche quand on et pas soudé


  • Les mecs,ils votent pour les mondialistes et ensuite,ils se plaignent !


  • Les mecs braillent pour rien !

    C’est une perte d’énergie, de temps et d’argent ce genre de manif.

    Pourquoi s’entêtent-ils à aller quémander 3 francs six sous ?
    Pourquoi ne pas essayer de changer eux-même le système de distribution ?
    Pourquoi continuer à être le laquais des grandes surfaces ?

    Ils iront voter Juppé aux prochaines élections...

    Tout comme pour la majorité des Francais, je n’arrive plus à être compatissant envers eux ! Ils se sont foutus dans la merde tout seuls. Ils ont ce(ux) qu’ils méritent !


  • je pense qu’il faut que cela empire vite pour que les français orientent leur colère vers les vrais responsables du bordel en france ( on peut les trouver à paris aux seins de toutes les grandes institutions française) en suivant la grogne des agris si ce doit être eux les déclencheurs.


  • Pas grave les petits gars , des millions d’envahisseurs prendront vos places pour un salaire moindre...ils sont déjà en route
    On peut pas avoir l’argent du mondialisme et le cul du mondialiste

    Un jour ou l’autre faut payer l’addition...et le moment est venu de passer à la caisse


  • En gros, ils réclament juste des sous et moins de contraintes environnementales pour continuer à faire de l’élevage intensif comme celà a été assigné à la Bretagne par des technocrates il y a cinquante ans.
    Je n’ai jamais compris pourquoi il ne se mettent pas en commun pour organiser la distribution locale, sans intermédiaire et revenir à l’agriculture silvopastorale. Ils seraient indépendants, auraient au moins autant dans la poche à la fin du mois sans avoir à surproduire.
    Les agriculteurs en amap gagnent bien leur vie sans se tuer au travail et se bouffer des pesticides...et nous les faire bouffer.
    Ils ont vraiment le pouvoir de le faire et sans trop de difficultés en plus. Ils sont vraiment décevants...


  • TAFTA arrive et va les balayer, grace a nos traitres.


  • Pour faire voter les agriculteurs comme il faut c’est très facile, il suffit de leur dire que si ils ne votent pas comme il faut les primes vont diminuer et que le conseil général umps ne leur octroira plus les primes à l’investissement. Bon après les élections vous avez quelques échaufourrés (voir photo) mais pour la prochaine élection cela repart comme en 40. A noter que les agri en circuit court participe aussi au manège, n’avez pas remarquez ces photos avec un politicien consommant un vrai produit du terroir eh oui je te finance une foire par-ci une expo par là ainsi va la cruche...


  • Je pense que vous vous trompez. Les agriculteurs ne votent pas PS. Ils portent les quelques valeurs traditionnelles qu’il reste. Ils devraient aller massivement à Paris faire ..... les bobos. Ils en ont largement les moyens. Ils peuvent même faire une descente à l’Élysée à 10 000. Ils n’ont pas la volonté de prendre le pouvoir, et c’est la qu’est le problème.

     

    • Etant moi-même agriculteur je peux vous dire que cela marche comme énoncé plus haut. Pour la lutte contre un centre d’enfouissement des ordures ménagères un seul alors qu’une dizaine ont les terres qui jouxtent le projet, contre l’escroquerie de création d’un golf à 19 trous ils avaient promis un stand pour vendre du vin , la aussi aucun vigneron contre. Pour lutter contre une banqueroute frauduleuse qui a financé le ps une dizaine alors qu’une centaine sont concernés. Après en prive ils peuvent avoir des idées rp ou peut-être fn mais dans l’action ou l’isoloir ils sont umps


    • Tout ça ne sert à RIEN !!!
      Les principaux responsables ont des années de tranquillité devant eux....ces manifs ne servent qu’à faire chier tout le monde sauf ceux qui votent les lois.ou décident du sort des autres....
      Ce genre de pagaille n’effraie pas les vrais fautifs....


  • Le problème comme toujours c’est les Syndicats, ils dirigent les manifs pour ne pas manifester vers les vrais responsables. Alors on (je suis agri mais je ne participe pas à ce genre de manif) emmerde les gens qui vont bosser et pendant ce temps les GMS et autre sont tranquilles.

    Je lis beaucoup qu’il faut changer le système de l’intérieur, qu’il faut que l’on s’organise mais essayez de le faire en travaillant déjà 70 heures par semaine et avec une trésorerie dans le rouge. La PAC nous maintien en vie avec ses primes pour que l’on continu à survivre et de fait nous tiens en laisse pour que nous soyons le plus docile possible.

    On voit à la télé les grosses structures qui manifestent mais il ne faut pas oublier que partout en France des plus petits meurs aussi mais ne peuvent manifester car le boulot ne se fait pas pendant que vous manifestez.

    Il faut également savoir qu’e France, seul 50% des agriculteurs sont syndiqués dont une importante majorité à la FNSEA mais que sur cette majorité un certain nombre ne le sont que pour les quelques avantage que leur offre le syndicat et sont donc loin des revendications de M Beulin et compagnie.

     

    • Merci de redonner un peu de bon sens à cette conversation. J’entends bien le fait qu’il faille réformer de l’intérieur aussi car c’est probablement la solution, seulement très peu d’agriculteurs peuvent se payer le luxe de faire le travail nécessaire à la création de circuits courts par exemple. Beaucoup d’agriculteurs ne se payent pas, bossent beaucoup trop et le sommeil ne leur est pas dispensable. On leur fait le reproche d’avoir adopté la dette-corde au cou mais c’est impossible de faire autrement, c’est pas par plaisir. On peut bien mettre ça sur le dos de qui l’on veut, mais il n’y a pas que les agriculteurs qui achètent leur nourriture en supermarché, à moins que je me sois trompé. Pour faire vivre son exploitation malgré toute la bêtise que cela représente il faut avoir les structures et obéir aux normes dictées par l’UE, la mondialisation. Et puis bon le "y a qu’à, faut qu’on" c’est facile. Allez changer tout le cadastre, le cadre juridique et sanitaire pour revenir à une certaine paysannerie plus intelligente, ben ça se fait pas en deux coups de baguette magique. C’est triste mais les pressions fiscales (comme ailleurs) et les normes en vigueur font que l’agriculture actuellement ne peut être autrement. Il faut un accompagnement des gouvernements pour changer tout ça, en plus d’un mouvement impulsé par les agriculteurs.


  • Ça me fait penser à Kaamelott.
    C’est à la fois triste et drôle.

    https://www.youtube.com/watch?v=2ig...


  • Quel que soit le motif de la manifestation, la profession des manifestants et leur région d’origine, on peut leur suggérer d’abandonner leur sale habitude de brûler des pneus . Quoique dans le cas présent, faire de l’élevage industriel et brûler des pneus relève de la même logique .


  • Aucune compassion eux , ce sont des pollueurs asservis aux lobbies et leurs produits ce retrouvent dans nos assiette. L’agriculture normal c’est le Biologique et ce n’est pas une sur-qualité comme on veut nous le faire croire. Ils ont en plus le monopole de la terre, il faudra un jour penser à une redistribution pour que chaque citoyen puisse avoir une parcelle et faire sont BIO. Quand on écoute Claude Bourguignon on a pas envie de les plaindre au contraire.


  • C’est le RSI "sécurité sociale"qui est cause principale de la ruine des petits entrepreneurs agriculteurs ou autres.
    Le RSI tue plus que le terrorisme en France 800 suicides l’an dernier
    Le RSI a été qualifié de « catastrophe industrielle « par un rapport de la Cour des comptes
    Encore un organisme que l’on croit être au service de l’intérêt général mais qui est au service de l’intérêt de particuliers.
    Énorme escroquerie en bande organisée.


  • Les agriculteurs (de tous les pays) ont un pouvoir politique suprême, mais ils l’ont toujours exercé contre eux-mêmes en s’alliant au libéralisme. Ils expliquent ce choix (réactionnaire) par leur peur de perdre "leurs terres". Or ils finiront tous par être expropriés par les banques et se retrouver simples salariés agricoles ... comme ceux des kolkhozes et sovkhozes tant décriés par leurs idéologues libéraux quand il s’agissait de mettre bas le communisme ! Après la soumission des salariés est venu le temps de la soumission des paysans ...


  • Xavier Beulin est bien absent des médias en cette période difficile, effectivement, le groupe Avril (ex Sofiprotéol) brasse des millions et se gave comme jamais sans rien partager, évidemment. La FNSEA a soutenu l’embargo russe = 10 % du marché en moins pour les exportations de porcs. La FNSEA a soutenu et fait campagne pour la contractualisation laitière = surproduction et déséquilibre de l’offre face à une demande plus faible. Ce syndicat est mortifère pour les agriculteurs et ceux-ci continuent de le suivre comme des moutons. Pour moi, c’est le syndicat de la grande distribution, des industriels, de l’agro-alimentaire et le complice de toujours des différents gouvernement qui se succèdent avec un positionnement pro-européen sans harmonisation.


  • c’est bien beau de manifester mais aux dernières élections qui est arrivé en tete en Bretagne ?

     

  • Il n’y a cas leur demander pour qui ils ont voté aux régionales ! quant on aime tant les socialistes ,on mange sa merde et surtout on la ferme à tout jamais .Vous inquiétez pas il y a le traité qui nous attend au prochain virage ,il y aura même pas besoin de manifester ,ils vont vous virer comme un gros tas de fumier .
    Comme d’habitude vous n’avez rien compris au film ,vous êtes une bande d’ignares.

     

    • Qui te dis que les agriculteurs bretons ne votent pas majoritairement pour le FN ? En général ce sont les Bobos des villes qui votent UMPS.


    • Bonsoir dixi
      En somme,si vous habité un endroit qui vote majoritairement pour le parti unique de l’ordre établi,vous n’avez plus qu’à la fermer !Cette logique me laisse perplexe.Dans ce cas,plus aucun français n’a le droit de l’ouvrir puisque les escrocs sont élus "démocratiquement".
      Cela revient à dire que les mécontents sont totalement ligotés aux résultats fallacieux des urnes et doivent se taire.
      c’est un point de vue et je le respecte mais ne le partage pas.


  • Le RSI est en train d’assassiner l’économie française, et aucun politique, aucun média ne s’en émeut.

    Il y a trois millions d’entreprises en France, petites ou moyennes dans leur immense majorité. Elles sont les seules à produire de la richesse dans notre pays. Ce qui signifie que les 66 millions de Français dépendent pour leur survie de ces trois millions d’entreprises. Or le Régime social des indépendants (RSI), la sécurité sociale de ces trois millions de chefs d’entreprise, leur prend la moitié, et parfois plus, de ce qu’ils gagnent ! On n’a jamais vu dans le monde une « protection sociale » à ce prix. Et bien entendu le bilan de toutes ces entreprises s’effondre, les conduisant inexorablement à la faillite, et la France à la ruine !

    Que le RSI soit « un désastre », le Premier ministre, Manuel Valls, l’a dit sur RMC et BFMTV le 31 mars dernier. Quant à Thierry Mandon, qui était en charge au gouvernement de la réforme de l’Etat et du RSI il y a quelques mois, il n’hésite pas à affirmer sur LCP, la Chaîne parlementaire, le 18 décembre dernier : « Pour le RSI, il y a une urgence absolue. C’est un régime qui fait beaucoup de mal à plein de gens !"

    Nous décrétons aujourd’hui la mobilisation générale. L’ordre de mission est le suivant : « Il faut tuer le RSI ! ». L’offensive va commencer par une attaque massive contre la RAM. La RAM, c’est la « Réunion des assureurs maladie », qui représente 57 % des activités du RSI dans l’assurance maladie. Or la RAM agit dans la plus complète illégalité.

    La RAM réunit tous les assureurs privés français, qui se sont ainsi attribué le quasi monopole de l’assurance maladie des indépendants. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle les assureurs français ont toujours nié l’abrogation du monopole de la sécurité sociale, à l’ombre duquel ils mènent leurs juteuses et illégales opérations.

    Mais les assureurs français ne pouvaient évidemment pas apparaître en plein jour dans la gestion de la sécurité sociale, parce qu’il aurait été ainsi démontré que
    que celle-ci n’est rien d’autre qu’une entreprise privée soumise à concurrence. Ils ont donc constitué une association de la loi de 1901, qui est tout simplement le faux nez derrière lequel ils agissent.

     

  • vous trouvé pas ça bizarre qu’ils puissent manifestés avec l’état d’urgence

    normalement la police aurait du les déloger en utilisant l’état d’urgence comme pour les manifestants de la cop21

    donc si je comprend bien l’état d’urgence c’est du flan pour certains groupes


  • Mais on marche sur la tête là !?
    On renfloue les banqusters "en veus tu en voilà" et on asphixie ceux qui nous nourissent !!
    Mes grands parents étaient agriculteurs, des gens de la terre, pragmatiques et travailleurs, avec des valeurs simples, avec eux fallait pas "tortiller du c... pour ch.. droit" !
    J’ai beaucoup de respect pour les paysans et les petits artisans qui travaillent comme des fous sans compter les heures et pour une misére, afin de sauvegarder un pan de notre culture !
    No grains no pain ! Respect et soutien pour votre lutte !


  • ...il faut rappeller ici que ces "agriculteurs" qui manifestent (et ils ont raison... !) sont les heritiers de la Terre de France...Car aprés le 20e siècle qui a vu disparaitre 80% des petites exploitations , évènement politique et non naturel , le "système mondialisé" se borne a exterminer ceux qui reste...
    Mais le système n’est pas a cours de réformes et sais trés bien que les Terres de France sont parmis les meilleures .
    Quel sera donc l’avenir de ces terres...une foi les derniers agriculteurs exterminés.. ?
    ....Des domaines immenses dirigés par des fonds de retraite Americain ou Chinois qui embaucheront quelques esclaves pour conduire de trés gros tracteurs ou surveiller par écran que la culture du cochon hors-sol se déroule bien...
    La terre c’est la richesse... ! En tout cas la survie... !
    Vous pensiez en avoir fini avec le servage médiéval... ?
    Eh bien se sera pire ....plus d’accès aux champs et mème plus d’accès aux semences privatisées... !
    Nous laisseront-ils faire un potager.. ? NON... !!... entrave au commerce... !


  • Les éleveurs plus que les autres subissent de plein fouet le contre coup du système productivisme "produire toujours plus afin de contenter une population toujours plus avide de rabais " faut bien comprendre le repas quotidien est devenu une simple anecdote alors il faut bien que quelqu’un paye la note évidement le paysan de base est la première victime ...


  • Il y a quelques années, début des années 2000, nous étions allé tracter pour le FN sur une foire, très paysanne, dans l’ouest de la France.
    On se faisait insulter par ces gens là. Un de mes collègues s’est même fait cracher à la figure par un pécore.
    Donc je suis très réservé ....


Commentaires suivants