Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Assange intellectuellement diminué devant la justice britannique

Élimination "douce" d’un dissident

[…]

Julian Assange, accusé d’espionnage par Washington et menacé d’extradition vers les États-Unis, a semblé désorienté lundi 21 octobre lors de sa première apparition en public depuis six mois, bredouillant lors d’une audience à Londres. L’Australien de 48 ans, rasé de près et vêtu d’un pull bleu, d’une chemise blanche et d’une veste bleue, a comparu devant le tribunal de Westminster, qui examinait la date d’une prochaine audience d’extradition.

 

Julian Assange a semblé avoir des difficultés à se rappeler sa date de naissance et déclaré à la juge Vanessa Baraitser à la fin de l’audience qu’il n’avait pas compris ce qui s’était passé. Il s’est aussi plaint de ses conditions de détention à la prison londonienne de haute sécurité de Belmarsh. «  Je ne peux accéder à aucun de mes écrits, c’est très difficile de faire quoi que ce soit  », a-t-il dit d’une voix à peine audible, expliquant aussi lutter contre des «  gens [avec] des ressources illimitées  ».

«  Je ne peux pas penser correctement  », a-t-il aussi déclaré dans la salle d’audience où s’étaient rassemblés de nombreux soutiens, dont l’ancien maire de Londres Ken Livingstone. Son avocat, Mark Summers, a accusé l’État américain de s’être «  immiscé dans des discussions privilégiées entre Julian Assange et ses avocats à l’ambassade  » d’Équateur, où Julian Assange s’était réfugié, et d’avoir «  illégalement copié [le contenu de] leurs téléphones et ordinateurs  ».

[…]

Lire l’intégralité de l’article sur ouest-france.fr

 

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

44 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2303668

    Il est complètement défoncé sous neuroleptiques !!…

     

    Répondre à ce message

  • #2303673

    D’après Amandine Roy, Assange est lentement empoisonné depuis des années ( info de ses guides ), via l’eau qu’il a bu derrière les barreaux ( un peu comme Claire Séverac koi mais elle ce fut bien plus rapide ).
    Mais elle précise aussi qu’il finira par s’en sortir haut la main
    J’attends de voir vu qu’en attendant ça ne le fait tjrs pas du tout pour lui.
    C’est un vrai carnage tout ça beurkkkkkkkkkkkk

     

    Répondre à ce message

  • #2303725

    Assange, s’il est extradité aux États Unis, aurait beaucoup à dire sur l’État profond : cela intéresse beaucoup Trump, qui mène son combat contre ce même état profond qui semble, en ce moment même, préparer les hordes gauchistes à une rébellion généralisée contre lui.
    À un moment donné, il y eut des messages publics de Trump en faveur d’Assange.
    En fait, c’est l’État profond qui a le plus à craindre de ce qu’ Assange pourrait lâcher.
    Mon Dieu. Tout n’est que conspiration et lutte pour le pouvoir ?
    Si tout ceci est vrai, mon camp c’est Trump.

     

    Répondre à ce message

  • #2303779
    Le 22 octobre à 12:26 par gloire à Julien
    Assange intellectuellement diminué devant la justice britannique

    La question c’est : est-il intéressant ou non pour Julien Assange (un ange !) d’être extradité aux États-Unis ? Trump lui doit beaucoup !
    Possible que, si Trump est réélu, le "pouvoir profond" de sa très grashieuse Majescity trouve plus humain de le laisser sous neuroleptiques en Angleterre.
    La psychiatrisation de l’opposition et aussi celle des inculpés, coupables ou non, est un véritable problème.
    À propos de la folie des assassins (interprétable donc non fiable) : elle ne devrait jamais être pertinente pour le juge qui du reste n’y connaît rien, et le coupable devrait être jugé pour ce qu’il a fait, sans autre forme de procès. C’est une fois entre les murs, le jugement accompli, que sa folie avérée (hurlements ou refus de s’alimenter par exemple) serait l’objet d’une décision de transfert vers un hôpital carcéral.
    Pour le cas du héros Assange qui connaîtra, comme le professeur Faurisson, son heure de gloire (imaginez une place à son nom), le crime d’abrutissement de très hautes intelligences comme la sienne ou celle en formation des enfants mérite la peine de mort par guillotine.
    C’est une façon de couper la tête que de la bourrer de neuroleptiques.

     

    Répondre à ce message

  • #2303804

    la justice internationale, l’onu,l’unicef, journalistes sans frontiéres et les autres instances pro nouvel ordre mondial sont incapables de sauver un seul homme de bien et prétendent améliorer le sort des populations.

    je Comprend que le platisme fonctionne .

     

    Répondre à ce message

  • #2303870

    Bizarre mais je me souviens que Libération l’Huma et d’autres médias mainstream on créé des sites miroir pour que Wikileaks ne puisse être censuré. et ces gens sont tout sauf des bienfaiteurs de l’humanité.
    si je ne m’abuse Assange a eut une discussion sérieuse avec Bibi juste avant de mettre en ligne ses "leaks".
    les abus de "l’armée US" justement divulgués par ce "WistleBlower" ont servit d’essence pour nourrir le feu des "printemps arabes"
    Incidence sur Israel, les Sayanim sans frontières, les néoconservateurs ? Aucun.
    Dissident ? pas sûr. ou alors dissident qui sert le véritable maître de l’empire.
    Un peu comme Zemmour et ses demi-vérités
    et bien d’autres... dont le seul rôle est de diriger la vindicte vers les "étasuniens"
    et nourrir ce pour lequel la manipulation du 11 septembre a été mise en place.
    Il nous reste pas mal de chemin avant la dernière Matriocka...

     

    Répondre à ce message

  • #2303925
    Le 22 octobre à 15:26 par Le Malicieux
    Assange intellectuellement diminué devant la justice britannique

    Il n’y a pas qu’Assange qui soit intellectuellement diminué.

    L’électorat Canadien(ne ) aussi...

     

    Répondre à ce message

    • #2304007

      Pitoyable !!…

       
    • #2304036

      Il n’y a jamais eu aucune espèce de choix au Canada : les ultra-mondialistes libéraux de Trudeau avec leur taxe carbone et leur ouverture d’esprit à tous les totalitarismes étrangers, les ultra-sionistes conservateurs de Scheer avec leur état policier sous contrôle israélien et leur haine à peine déguisée du fait français et amérindien, les ultra-multiculturalistes du NPD avec leur projet de métissage obligatoire pour prévenir à jamais le danger fasciste blanc, les verts avec leur projet de diminution du nombre des humains pour la protection des espèces en danger, et le Bloc Québécois avec leur projet de défense d’une identité québécoise qui est en fait strictement l’identité féministe radicale LGBTQ voire pédophile assumée des artistes "nationalistes" québécois et dont le Québec a été le pionnier en Amérique et se veut le plus parfait exemple au niveau mondial pour justifier sa marche vers la souveraineté (c’était à l’époque où le Canada anglais se voulait encore victorien pour mieux humilier les francophones, maintenant que ce Canada anglais est devenu 100% multiculturel mafieux les nationalistes québécois de la révolution sexuelle des années Woodstock n’ont plus rien à offrir que les libéraux n’offrent en mieux si bien que la cause nationaliste est morte de sida comme ses protagonistes dans les films d’Arcand). Tous ces partis sont bien entendu parfaitement compatibles les uns avec les autres la preuve en étant que tous ces politiciens sont en moyenne passés par deux ou trois en moyenne avant de s’afficher sous leur chapiteau actuel. Tous ces partis sont autant de tendances qui trouveraient toutes au mieux leur place au sein du LREM s’ils devaient s’affronter dans l’arène française. Sheer c’est Castaner, Trudeau c’est Édouard Philippe, Singh c’est Sibeth, et Blanchette c’est Schiappa.

       
    • #2304263
      Le 22 octobre à 22:40 par Le Malicieux
      Assange intellectuellement diminué devant la justice britannique

      @ Miville

      Rien à rajouter, tout y est.

      Encore 4 ans...

       
    • #2304305

      Allons, allons... Un bon tiers des canadiens sont peut-être encore un peu lucides ; 34% d’abstention !

       
    • #2305193

      On ne sait jamais. Il y a des points positifs. Trudeau est affaibli. Les verts sont faibles. L’extrême gauche enturbannee recule.
      Probablement des élections anticipées sous peu car ce gouvernement minoritaire sera la proie de tous les ’’alliés ’’ alienant.
      Le Canada n’a pas de problème de migration sauvage, vu ses frontières. L’emploi est booste par le boom des USA.

       
  • #2304136

    Si ses avocats sont du même acabit que BRANCO, il terminera au mieux martyre qu’ils agglomèreront à leur pseudo contestation.

    Merci à ASSANGE et ses lanceurs d’alerte pour toutes les divulgations qu’ils ont propagées durant ces 2 courtes décennies dans l’euphorie de l’ère novatrice de l’internet pour mieux nous affranchir avant que cet espace ne soit restreint par la toute puissante secte luciférienne sans frontière.

     

    Répondre à ce message

  • #2305766

    Voilà une personne terriblement persécutée qui devrait avoir droit à l’asile.

     

    Répondre à ce message

  • #2306052
    Le 25 octobre à 12:06 par lecteur Soralien
    Assange intellectuellement diminué devant la justice britannique

    pauvre gars. on peut dire qu’il a payé le prix pour son courage et ses convictions. son cas restera une tache sombre pour l’Équateur.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents