Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Assassinat du général Soleimani : l’Iran lance un mandat d’arrêt contre Donald Trump

Donald Trump est donc formellement accusé de « meurtre et terrorisme » par l’Iran. Ce lundi 29 juin, la république islamique a annoncé, via l’agence de presse officielle du régime, avoir émis un mandat d’arrêt contre le président des États-Unis.

 

En cause, la mort de Qassem Soleimani, l’un des principaux personnages du régime iranien. Le 3 janvier dernier, le président américain avait effectivement ordonné – sans en informer le Parlement – une frappe de drone contre un convoi iranien à Bagdad, en Irak, avec l’objectif de tuer le numéro 2 officieux du régime de Téhéran.

[…]

Six mois plus tard donc, l’Iran a décidé de donner suites aux menaces de réplique émises à l’époque en poursuivant formellement Donald Trump […].

D’après le procureur de Téhéran Ali Alqasimehr, cité par l’agence de presse officielle Fars, l’aide d’Interpol a été sollicitée afin d’arrêter le président américain. […]

[…]

Lire l’intégralité de l’article sur huffingtonpost.fr

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

46 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • N’importe quoi, cette décision est ridicule. Faire appel à la "justice internationale" c’est se soumettre.

     

  • Il faut donc lancer un mandat d’arrêt contre les Clinton pour Khadaffi. Et pour le président Milosevic, mort en prison de mauvais traitements.
    Et contre Obama pour viol et mise à l’encan de l’Ukraine.
    Et contre Bush pour les tours jumelles.
    Et, à titre posthume, contre l’ignoble Johnson pour l’assassinat de JFK.
    Et contre X pour l’incendie planifié de Notre-Dame.
    Et chercher les commanditaires des crimes de ce genre.
    Ils devront rendre des comptes !

     

  • C’est un mandat d’arrêt international avant tout symbolique contre l’assassin en chef du commandant militaire du front de la résistance. La mort du général Souleimani, le vainqueur de Daech et des hordes terroristes, est une perte immense pour le camp anti-impérialiste. Même l’élimination de Trump et de son cabinet démoniaque ne pourra soulager l’Iran de la perte de son héros. C’est dans cet esprit que s’inscrit cette action symbolique émise par Téhéran. Souleimani est celui qui a mis fin au funeste plan sioniste Oded Ynon pour le Moyen-Orient. Souleimani est celui qui saute dans son avion en direction de Moscou pour convaincre Poutine de se battre à ses cotés pour sauver la Syrie.


  • Soleimani était dans le camp des conservateurs ou des réformistes pro-euro ? Je choisis probablement mal les noms de chaque clan mais j’ai entendu que le gouvernement iranien est en proie à une scission de ce genre. Celui qui me comprendra m’éclairera, même si j’ai une bonne idée de la réponse : "Americas first"

     

  • C’est quoi cette comédie ??
    Les dirigeants du monde entier sont ils devenus complétement fous ... à moins, et c’est plus probable, qu’ils ne nous prennent pour des abrutis !

     

  • que la Libye en fasse autant envers Sarkozy et B H L histoire de remettre certaines pendules à l’heure

     

  • Autant d’effet que si vous déposez plainte à la gendarmerie parce qu’un maghrébin vous a dit "sale français"

     

  • je ne sais qu’une chose à propos des iraniens ,leurs politiciens ne baissent pas leurs frocs face aux usa et à israel,et pour moi c’est plus que respectable nous ils nous rackettent ,nous espionnent et on dit Amen


  • Un nouveau coup porté à l’encontre de Trump... Émettre un mandat d’arrêt six mois après les faits et en "pleine crise sanitaire et raciale", l’enjeu est politique, les Iraniens sont partie prenante dans cette histoire.
    N’ont-ils pas eux-mêmes avec l’aide de leurs services secrets faciliter l’élimination de leurs généraux... Un attentat ciblé commis hors du territoire ne peut se faire sans renseignements précis.


  • Une demande qui n’a aucune chance d’aboutir, alors quelle en est la raison...
    Le gouvernement iranien avec l’Etat profond américain contre la réélection de Trump ?
    C’est vrai qu’il est responsable du merdier moyen-oriental contrairement à ce petit état dominateur et sûr de lui-même (euh, c’est pas celui qui devait disparaître selon Téhéran)...
    Ce qui est certain c’est que le monde est devenu un merdier intersidéral !


  • Bravo ! Et pour ceux qui ont mis à sac la Libye, massacré les libyens et supplicié Kadhafi ? Je pense à Nabot la honte 1er.


  • Jamais un président américain n a autant servi les intérêts de l israHell...

    Ce trump est une fake news adulé par des frustrés

    L Iran lui crache à la figure avec ce mandat..

    Esperons qu il perde l election car même un Biden serait un moindre mal pour le moyen orient !

     

  • Putain ,tout y passe .Ils ne savent plus quoi inventer .J’ai comme l’impression qu’ils ne veulent pas que Trump gagne ses élections .Je ne sais pas ,un pressentiment .
    Suite au prochain épisode .


  • Une nouvelle attaque de l’état profond contre Trump, Soleimani étant un membre du Culte qui avait pour mission au-delà de l’apparent soutien à la Syrie et à la Palestine de tuer des militaires américains et de provoque un conflit entre Israël, l’Amérique et la Syrie soutenue par la Russie. Soleimani, un grand soldat a double visage, contrairement à ce que prétend Cossette a bien été liquidé par Trump. Si les militaires américains ont posté la photo de sa bague rouge ce n’est pas innocent mais pour informer les initiés qu’un de leurs agents avait été éliminé. La bague rouge est un signe symbolique fort d’appartenance au Culte et Soleimani était un agent de l’état profond iranien.
    Connect the Dotes ! (#Q)

     

  • Bien malin qui peut comprendre quoi que ce soit à ce foutoir.

     

  • L’Iran fait donc le boulot de Biden et agit contre ses propres intérêts si le néocon pantin du système est élu

     

    • Oui c’est étonnant voire incompréhensible... A moins que l’IRAN soit divisé en 2 courants politiques : courant indépendant et courant mondialiste... et que Soleimani fasse partie du 2e courant... Là ça expliquerait tout... Soleimani éliminé par Trump car mondialiste et semeur de trouble, et IRAN mondialiste qui utilise sa mort contre Trump (et pour la cause mondialiste).


    • Vous voudriez quoi en fait ?
      Qu’ils sucent Trump comme vous alors qu’il essaye de les écraser ?

      Il faudrait qu’ils soutiennent et apprécient Trump par dessus le marché ???
      Ce sont des gros cons de pas adorer Trump comme vous c’est ça ? Par contre vous, de l’autre coté, évidemment, vous êtes des génies et des pourfendeurs du NOM parce que vous êtes passé sous le bureau ovale c’est ça ? Autrement dit, vous, vous êtes du bon côté du manche sous prétexte que vous soutenez la perruque blonde ?


    • @Salvador
      Je dis simplement qu’ils devraient réfléchir à leurs intérêts et ne pas tomber dans le piège tendu par le Système qui veut la mort de L’Iran. A moins que vous ne pensiez que Biden a très envie de normaliser les relations avec l’Iran !


    • @Belouga

      Je vous rassure tout de suite camarade, je serais le dernier des soutiens de Biden, et c’est même peu dire mdr

      Le problème, c’est que je ne considère pas comme vous tous (apparement) que pour autant Trump serait le Messi.
      Cette « Trumpolâtrie » m’énerve. Il a suffit qu’on passe d’Obama à Trump pour que tout le monde ici oublie le passé des USA et devienne Américanophile.. Je le déplore


  • Deux remarques : 1) L’interpole n’a rien à voir avec la justice dite internationale. Il ne faut pas le confondre avec la CPI (Cour pénale internationale). L’interpole, c’est juste un instrument inter-étatique et sa fameuse notice rouge n’a aucune valeur obligatoire.

    Alors peut-on en conclure que la démarche iranienne est absurde ? Non. Les iraniennes, qu’on les aime ou qu’on les déteste, ne sont pas nés de la dernière pluie. Ils ont une réflexion cohérente et une vision du monde bien plus nuancée et réaliste que nos médias laissent entendre par faux reportages, faux témoignages et fausses analyses. Les iraniens savent bien que leur demande n’aboutira jamais. Mais l’initiative, en soi, est d’un grand symbolisme et le symbolisme compte dans les relations internationales bien plus qu’on ne le pense. Alors que face aux USA nos hommes politiques se contentent de baisser fièrement leur froc, la démarche iranienne nous rappelle qu’une nation qui se soumet aux exigences indues d’une puissance étrangère, est une nation indigne. L’idée même que le président américain puisse faire l’objet d’une telle démarche, une première dans l’histoire contemporaine, a une grande portée civilisationnelle. N’oubliez pas que l’Iran c’est la Perse.

    2) Concernant le Président américain : Il faut admettre - les preuves sont multiples et indéniables - que Trump a mis à rude épreuve ce fameux ETAT PROFOND. Faut-il l’aduler pour cela ? Il est certain que l’action de Trump mérite d’être saluée en ce qu’elle a une dimension nationale et donc forcément anti mondialiste. Cela état, l’erreur est de voir dans la personne de M. Trump un dirigeant engagé dans la lutte antimondialiste. Non. Trump cherche à renforcer son pays et à donner une vie plus douce aux ressortissants américains, quel que soit le prix. Il s’en fiche complètement de ce qui se passe ailleurs. Il cherche le profit. Si l’anti-mondialisme lui permet d’obtenir ce profit, il agit en anti-mondialiste, il écrase les médias mainstream et envoie chier Greta Thunberf...mais il peut faire marche arrière et se rapprocher du mouvement mondialiste si son intérêt l’exige. C’est ainsi qu’il peut ordonner l’assassinat du Général iranien, déplacer l’ambassade américain à Jérusalem etc.
    Donc, le mouvement nationaliste français peut partager avec Trump certaines tactiques et méthodes mais sur le fond, Trump est bien loin de la pensée nationale française, imprégnée du catholicisme et fondée sur le salut universel.

     

  • Un mandat d’arrêt contre Trump... Et pourquoi pas une injonction d’éloignement, tant qu’on y est...


  • Trump entre le marteau et l’enclume. Cette guerre contre l’Iran est celle des fanatiques néo cons. Hier soir Arte diffusait un reportage sur le conflit Iran USA où on a pu entendre les propos délirants de Bolton ou les positions de Mark Wallace qui est à la tête d’un lobby anti iranien.


  • Le problème, avec les supers joueurs d’échecs, c’est qu’ils ont tellement de coups d’avance qu’il faut attendre la fin de la partie pour comprendre la stratégie.

     

  • C est peut-être un coup de pouce de l Iran vis à vis de Trump avant les élections. Si l iran, pire ennemi d Israël veut la peau de Trump, le lobby qui gouverne les usa pourra plus difficilement le contester. De plus la majorité des américains ont une opinion négative de l Iran. Donc sur le plan de la politique intérieure, ça semble plutôt aider donald


  • Et pendant ce temps la cour suprême des USA à fait perdre la protection du premier amendement à Georges Soros et ses 187 groupuscules de déstabilisation des états tel Black Lives Matters, antifas etc...
    Mais la pièce de théâtre "Confusion" de Q à l’aire de toujours aussi bien fonctionner ce côté là de l’Atlantique, toujours autant à la ramasse avec minimum trois coups de retard.


  • Trump est mis à mal en tant qu’image par les médias non pas parce qu’il est contre l’état profond (de toute façon le coeur de l’état profond parle par la voix caverneuse de Netanyahu, pour qui Trump travaille en tant qu’ami le plus intime, et celle de Henry Kissinger qui s’invite tous les jours à la Maison Blanche ou à la tour Trump et non pas chez Obama ou chez les Clinton) mais parce que cet état profond prépare une deuxième guerre civile aux USA comme dans plusieurs autres nations. On parle beaucoup du mouvement BLM aux USA mais on parle moins d’un autre phénomène parallèle qui est la glorification plus hideuse que jamais de la prétendue noble cause perdue du Dixieland d’avant guerre de Sécession, à travers des films comme Gods and Generals.

    Peu importe le résultat de l’élection qui vient, et qui promet d’être serrée, le résultat ne sera pas accepté par l’autre partie, bien que ce soit toujours la préférence personnelle d’Israël qui gagne sur tous les organes américains proprement dits si sionistes qu’ils soient : cette conjonction de tous les éléments pseudo-pogressistes des USA contre Trump a sans doute pour but de leur faire comprendre comme à Chalençon que malgré toute leur servilité, toute leur téchouvah permanente, toute leur honte d’être blancs, on leur préfère finalement des blancs de type mafieux, Hell’s Angels.

    Pour ce qui est de l’Iran, il a toujours été clair pour moi que l’establishment religieux chiite au plus haut niveau et celui de l’extrême-droite israélienne ont toujours été connivents au fil même de leurs déclarations de mort l’un contre l’autre, ce qui explique pourquoi l’Iran en tant que nation s’en tire de façon relativement indemne sur l’échiquier. Il est évident par exemple que les étudiants preneurs d’otages en 1978-80 à Téhéran travaillèrent aux élections alors pas si probables de Thatcher puis de Reagan. Israël a besoin pour exister d’un ennemi aussi indestructible que la peste et c’est l’Iran : quand l’ennemi absolu imposé à l’ensemble du monde occidental est ultra-réactionnaire et non plus socialiste, on oblige le monde à régresser tout comme la guerre froide avec l’URSS l’obligeait à progresser du temps des Spoutniks.

    Peu importe qui gagne aux USA la nouvelle est mauvaise. Si c’est Trump c’est pour dire aux Noirs que le temps des émeutes rentables est terminé et qu’il faut rentrer à la plantation bien sagement, tout comme Reagan fut là pour signifier aux ouvriers et aux marxistes de se contenter de peu désormais.


  • Quelque soient les intentions réelles des Iraniens ils ne peuvent pas faire autre que lancer ce mandat d’arrêt. Autrement qu’ils le fassent avec la réelle volonté d’arrêter Trump ou qu’ils font semblant de s’attaquer à Trump pour renforcer la crédibilité de ce dernier (un petit coup de pouce avant les présidentielles), le sacrifice de Soleimani ne peut qu’être suivi de représailles judiciaires au moins pour les formes.


Commentaires suivants