Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Astérix et la récupération féministe

Astérix et les obsessions contemporaines, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

71 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2314786
    le 05/11/2019 par tintine
    Astérix et la récupération féministe

    C’est vrai, quoi. on attend l’album : Tintine en Alaska.
    Tintine, avec sa natte, affronte les neiges de l’Alaska avec son chien de traîneau. Elle va passer par le détroit de Behring gelé vers la Sibérie : sens inverse des grandes migrations d’antan. Elle fait tout à l’envers.
    Elle veut prouver que les femmes sont fortes et écolo, et que son empreinte carbone sera négligeable, grâce au traîneau et à l’effort épuisant de son cabot. Hélas les mâles cisgenres et les femmes de SOS Animaux la poursuivent de leur vindicte : son chien est trop maltraité, seul à traîner Tintine dans le grand froid, chez les loups.
    Mais elle rencontre une esquimaude homosexuelle, qui va l’aider dans son igloo. Ensemble elles déjoueront les pièges des hommes et finiront enlacées dans la glace, en souhaitant le réchauffement de la planète qui tarde un peu. À deux, elles seront plus forte que la Nature, et arriveront enfin chez les soviets pour y pulvériser les centrales nucléaires en criant "how dare you !!!".
    Au final, elles achèteront un rejeton de Tintine plus labo, qu’elles feront incuber par un père porteur transsexuel tchétchène à ovaires et moustaches, car Tintine est un héros, pas une porteuse de marmots.
    Voilà, servez-vous les filles.

    .

     

    • #2314878
      le 05/11/2019 par moijaimepaslesgrognons
      Astérix et la récupération féministe

      "C’est vrai, quoi. on attend l’album : Tintine en Alaska."

      D’ici là, vous pouvez lire "La grande schtroumpfette" !


    • #2314949
      le 05/11/2019 par Il est où le soleil
      Astérix et la récupération féministe

      J’en connais un,après j’peux p’t’etre me tromper...qui a regardé le sketch de Jerome Commandeur " l’alter-mondialiste" ;).
      Si j’me suis trompé,désolé.


  • #2314790
    le 05/11/2019 par delphin
    Astérix et la récupération féministe

    La preuve par l’exemple : les féministes ne sont jamais contentes.....


  • #2314795
    le 05/11/2019 par Le Malicieux
    Astérix et la récupération féministe

    Voilà, ça débuté.

    L’on s’attaque de plein fouet a la culture pop, références et icônes seront systématiquement altérés, ainsi il y aura "Lucky luce", "Asteria", "Rashid Talon" . Gaston Lagaffe, lui, sera conservé tel quel...

    Refaire "les visiteuses", "Le dîner de connes"... comme au USA, la ou la guerre culturelle fait rage.

    Briser tous les repères, tout azimuts.

     

    • #2314824

      Les Visiteuses, ça existe déjà depuis longtemps... mais c ’est un porno.


    • #2314828
      le 05/11/2019 par delphin
      Astérix et la récupération féministe

      D’ailleurs, ils un "gostbusters" au féminin.... (très mauvais, soit dit en passant)


    • #2314864
      le 05/11/2019 par ivandurak
      Astérix et la récupération féministe

      Pour info, "Les visiteuses" ça existe, mais c’est un boulard...


    • #2314875
      le 05/11/2019 par Le Malicieux
      Astérix et la récupération féministe

      Ghostbusters, iron man, spiderwoman, star trek discovery, star wars, batwoman... tout va bien.

      Bientôt, nous auront droit au transformeuses... ne me dites pas qu’ils ont fait un porno...


    • #2314914
      le 05/11/2019 par axedeszix
      Astérix et la récupération féministe

      Faux , cela se fait depuis longtemps , auriez-vous dèjà oublié par exemple le film de 1994 intitulé ’La fille de D’artagnan’ (Tavernier) ?
      C’est fou cette volonté d’infliger une fille hypothétique à un personnage historique bien de chez nous...( J’allais dire bien gaulois)

      A quand la fille de Clovis ? De Louis iX ?
      Mieux encore : à quand la fille de Jeanne d’Arc ?
      etc...


  • #2314807
    le 05/11/2019 par Max Gdx
    Astérix et la récupération féministe

    C’est fort appréciable que E&R partage les vidéos de Mos Majorum, il mérite une plus grande audience.


  • #2314821
    le 05/11/2019 par lecteur Soralien
    Astérix et la récupération féministe

    Quelle époque de merde. Goscinny doit apprécier :/ c’est juste indécent de dévoyer des œuvres comme ca. Une BD n’a pas vocation à faire du militantisme ou autres conneries, c’est sensé être un divertissement sain pour enfants. éloignez vous des enfants bandes de malades mentaux, gardez vos hépatites et votre sida loin des gosses !


  • #2314827
    le 05/11/2019 par Topaze
    Astérix et la récupération féministe

    Jamais pu lire cette BD stupide . Mais ce qui me choquait en tant que prof d’histoire, c’était de trouver dans les manuels de 6ème, en guise d’illustration d’un cours sur César, non pas un portrait du dictateur par un grand historien romain, mais des vignettes d’Astérix où l’un des plus grands hommes de l’Antiquité était présenté comme un pauvre type grotesque et odieux - il est vrai que ce n’était qu’un goy, pas comme "Goscinny" .

     

    • #2314981

      Quand j’étais ado, j’ai bien plus appris sur les gaulois en lisant Astérix que dans n’importe quel cours d’Histoire-géo. Ton mépris très snob de prof d’Histoire pseudo-intello (qui regarde Arte, lit Télérama et écoute France Culture ?) pour la culture populaire me fait donc doucement rigoler.

      la BD Astérix, tout comme le dessin animé "Il était une fois l’Homme" ou la série kaamelott, a le mérite de susciter chez les jeunes un intérêt pour l’Histoire, ce que vous profs d’Histoire être généralement incapable de faire. Après on s’en fout que la potion magique n’existe pas ou qu’il n’y ait pas eu de chateau en pierre dans la Bretagne insulaire du Vème siècle. Il faut juste voir ces oeuvres comme une première initiation. On commence par lire Astérix quand on est enfant/ado, on développe un intérêt pour le sujet (et un esprit critique) et donc on enchaîne sur la Guerre des Gaules de César, puis on finit par lire du Camille Jullian.
      Et c’est pas parce qu’Astérix est devenu de la merde après la mort du génial Goscinny qu’il faut rejeter l’ensemble.


    • #2315493
      le 06/11/2019 par paramesh
      Astérix et la récupération féministe

      bien répondu, Ted !
      Latiniste et helleniste éduqué chez les oratoriens je me rappelle que nos professeurs nous encourageaient à lire Astérix. et pourtant c’était dans les années soixante où le niveau en latin et en grec était autre chose que maintenant ; et ce n’est pas Astérix qui nous apprenait grand chose sur l’histoire romaine ou la grammaire latine, mais il y avait un esprit dans Astérix qui faisait un pont bénéfique entre le divertissement et les études et les oratoriens en parfaits pédagogues avaient compris ça. (Je parle bien sûr des albums de l’époque, en fait jusqu’au domaine des dieux)
      @ Topaze : César un des plus grands hommes de l’antiquité ? bof , vous devez adorer Mitterand alors.( relisez la guerre des gaules, c’est ampoulé, le bonhomme ne se prend pas pour une merde, total, moi, je trouve la version Astérix de César assez jubilatoire)


    • #2316194
      le 07/11/2019 par Tragicomix
      Astérix et la récupération féministe

      @Topaze. Vous avez parfaitement raison et je ne suis pas historien ni prof. Cette BD est ridicule et n’a rien de drôle ! Tourner en dérision l’empire romain et jules César c’est facile ! Le français à toujours détesté tout ce qui lui est supérieur ce qui lui a valu des branlées mémorables (1870, 14/18, 1940). A quand la prochaine ?


  • #2314829
    le 05/11/2019 par cernnunnos
    Astérix et la récupération féministe

    Que dire, hé bien rien, tout est dit avec la simplicité de la BD, intelligence hétérosexuelle
    normale, naturelle,logique, indéboulonnable.

    Un seul mot : merci


  • #2314836
    le 05/11/2019 par Tartarin de Tarascon
    Astérix et la récupération féministe

    Entièrement d’accord avec la conclusion.
    Les féministes professionnelles ne produisent pas. Au mieux elles copient d’autres puis se copient entre elles, incapables qu’elles sont de créer leur épopée. D’où leur omniprésence parasite envieuse pour tout ce qui a un tant soit peu de talent.


  • #2314840

    Je pense simplement ,et en toute humilité que les féministes ont un gros pète au casque .
    Pour en arriver à un tel stade ,c’est qu’elles doivent faire un complexe d’infériorité ,ça ne peut pas être autrement .Mais si elles continuent à insister dans cette voie ,je pense qu’elles vont finir par avoir raison .


  • #2314850

    Je propose « Astérix chez les Putes », une bonne raison pour qu’elles nous les cassent.

     

  • #2314852

    Et oui, elles pourriront tout, elles sont poussées au cul pour ça. Il n’y a pas meilleur soldat que les collabos mis au service des prédateurs en échange d’une poignée de notoriété éphémère. En l’occurrence, les gourdasses qui emmerdent les hommes et poussent à la corruption de toutes les œuvres qu’elles n’auront jamais le talent de créer, obtiennent un coup de spot médiatique le temps que l’idéologie prennent racine dans le terreau malade de la société multi-genres et finiront comme chaque fois dans la misère mentale.
    Et c’est une femme active qui l’écrit !


  • #2314855

    Ca semble plutôt sympa !
    Et puis rappelez-vous, les Templiers avaient une Divinité féminine représentant l’ancienne Déesse porte lumière (la femme), et que c’est elle que l’homme doit adorer, car toute adoration du principe mâle, disaient-ils, conduit l’homme à la sodomie morale et physique, considérée comme le plus honteux des crimes.
    La femme celte


  • #2314857
    le 05/11/2019 par edelweiss
    Astérix et la récupération féministe

    Le but de du lobby Lgbt n’est pas de casser les pieds, mais de casser les couilles !


  • #2314862
    le 05/11/2019 par Un papa marié à une maman.
    Astérix et la récupération féministe

    J’étais content de voir un nouvel Asterix sortir, même si je me méfiais un peu après la tournure des derniers albums, ainsi que la couverture et le titre de celui-ci. Je suis allé dans une grande librairie. Je suis parti dés que j’ai lu les mots "élevée par deux papas" dans le synopsis. La moutarde me montait au nez, comme qui dirait.

     

  • #2314874
    le 05/11/2019 par héoui
    Astérix et la récupération féministe

    Vous êtes étonnés de quoi ?
    Le féminisme moderne est un cancer.
    Ceci est aussi le résultat des soi disant dissidents et dissidentes qui disent que oui mais bon, il faut un féminisme modéré, etc, blabla, alors que c un véritable marqueur à dingoes et attardés.


  • #2314896
    le 05/11/2019 par Marion Sigaut
    Astérix et la récupération féministe

    Je viens de relire, avec autant d’intérêt qu’à la première lecture, le livre d’entretiens de Michel Rouche intitulé "Petite histoire du couple et de la sexualité".
    Un concentré de pépites, écrites par un historien, un vrai.
    Entre autres, cette analyse absolument passionnante, qui montre que c’est le patriarcat qui a apaisé la société matriarcale violente et barbare.
    Malheureusement j’ai en vain cherché à racheter ce livre pour l’envoyer à une amie, il est absolument introuvable sauf à un prix prohibitif.
    Quand on aura compris que la soumission des femmes à la stupidité de machos crétins imbus d’eux-mêmes date de la Révolution et du code civil, on aura fait un grand pas en avant.
    Si quelqu’un a une version à un prix raisonnable de ce petit bijou, j’achète.

     

  • #2314920
    le 05/11/2019 par Dissekix
    Astérix et la récupération féministe

    N’oubliez pas le message qui est passé avec " Letitbix ", en langage LGBT ça veut dire : "laisse le être bisexuel". Je crois que dans cette dernière BD,on a touché le fond pour de bon ! L’Ange Vert.

     

  • #2314925
    le 05/11/2019 par Athena
    Astérix et la récupération féministe

    Et en plus..." élevée par deux papas", comme c’est beau ! Mais déjà les séries, les dessins animés, les films, et même les livres scolaires dès la maternelle, style " maman bricole, et papa fait la lessive" , ou bien " papa est en jupe et maman en salopette" ou encore la belle au bois dormant délivrée par une héroïne, sont maintenant de rigueur, sans parler, et on va être à la Noël, de l’interdiction de la différenciation fille garçon dans les catalogues et aussi dans les rayons ! Le politiquement correct jusqu’au déni et le déni jusqu’à l’absurdité, voir les récentes protestations concernant les musées qui ne comportent que des animaux...mâles ! A un moment donné, c’est la folie qui règne, est ce bien nécessaire d’argumenter avec des fous ! Je crains de voir un Lucky Luke gay, et la femme du capitaine Haddock très bientôt , car il y a vraiment trop peu de femmes dans Tintin !


  • #2314937
    le 05/11/2019 par toujourspascharlie
    Astérix et la récupération féministe

    Pourtant les auteurs sont prudents, il va nous falloir attendre encore un peu avant d’apprendre qu’Astérix est gay (des rumeurs courent disant qu’on l’aurait vu avec Cétautomatix en forêt) et qu’Obelix est un transgenre dont le traitement ne s’est pas tout à fait déroulé comme prévu ce qui serait la raison véritable de son obésité ...


  • #2314948

    Je ne sais pas si vous avez remarqué mais les féministes sont presque uniquement des moches, ou obèses, ou vieilles, ou psychotiques, etc etc.
    Ce ne sont que des femmes qui crachent sur les hommes parce que ces derniers ne veulent pas d’elles.
    Il n’y a rien de plus à comprendre, tout le reste n’est que du théâtre.

    Elles essaient de surcompenser avec du maquillage horrible, des colorations bizarres, des déguisements repoussants, des tatouages et piercings en tout genre, une morphologie malade, voire de l’exhibitionnisme, et elles ne sont même pas capables de comprendre que ça ne leur donne pas plus mais encore moins de valeur.
    En fait ces rejetées essaient tout pour sortir du lot, être remarquées, exister ne serait-ce que quelques minutes mais elles obtiennent l’effet inverse.

    Les épouses, mères de famille et autres matriarches ne sont quasiment pas féministes !

    Féministes : nourrissez-vous correctement, pratiquez un sport régulièrement et lisez beaucoup (de Kontre Kulture). Une fois que vous serez jolies et/ou cultivées les hommes vous retrouveront intéressantes et vous pourrez abandonner votre impasse féministe stupide et vos copines dégueulasses !

     

    • #2314987
      le 05/11/2019 par Ignacio
      Astérix et la récupération féministe

      C’est crédible avec une bonne éducation au départ .
      Basée sur le respect des autres comme il y a très très longtemps !


    • #2315185

      La solution pour ces moches : le Migrant, le beau Soudanais ravi d’être entretenu - et épousé Madame ! - par son boudin énamouré .


  • #2314985
    le 05/11/2019 par Sedetiam
    Astérix et la récupération féministe

    Ah, ah, ah, l’opus « Tintin et le mystère des non-binaires libanais ».
    Que les SJW aillent se faire encarter et comme stipulé, ponde leur BD : ça fera des vacances à la normalité.
    (Prompt à taper sur l’irrationnel dogmatique par le cocasse outrageant, il est bizarre que Charlie Hebdo ne se foute pas de leur gueule)
    Bientôt un « Astérix en Palestine », « Tintin chez les pédophiles », « Alix et les collabos Gallo-romains », « Blake et Mortimer au dîner du Crif »...
    Et comme tout un chacun, on attend le prochain Falbala à poil comme Kardashian, Nabila, Afida et autres engins refrappés de la sororité qui font les grands traits féminins de la télé réalité.
    Puis un autre opus à la sauce prédateurs communautaires.
    « Le gros Obélix chez les Putaccia : #FaisPéterTonMenhir. »


  • #2314996
    le 05/11/2019 par RKrishna
    Astérix et la récupération féministe

    Pour certains faire mine de s’opposer est un gagne-pain : sans combat, plus de subventions ! Sans compter tous ceux qui le font juste pour le plaisir.

    C’est triste de devoir en arriver à réexpliquer le principe de la caricature ; ce n’est qu’une bande dessinée, ça n’a rien de bien sérieux, sinon ça parlerait des « racines » chrétiennes de la France... bien au contraire le parti pris est de fantasmer sur des « racines » bien plus profondes dont on ne connait pas grand chose.

    Ce n’est pas un recueil scientifique ; c’est un univers fictif. Il est donc inutile de partir dans de grandes réfutations sérieuses contre la pleurnicherie minoritaire. D’autant plus qu’avec un peu de talent des oeuvres « SJW-friendly » peuvent très bien se vendre, mais voilà ce talent n’est presque jamais au rendez-vous.

     

    • #2315115
      le 05/11/2019 par Sedetiam
      Astérix et la récupération féministe

      L’on comprendra dès lors les luttes fratricides entre indépendantistes : entre les vrais, empreints de liberté et appartenant au camp A et les autres qui, sous couvert d’appartenance, minent la lutte puisqu’il sont rémunérés par le système d’en face, le camp B : car s’il n’est plus d’idéal (en admettant qu’il soit atteint) alors il n’est plus de luttes nécessaires, donc plus besoin de subventions...
      Voici pourquoi ils font nombre avec le camp A, les trahissant au camp B.
      Plus loin même, ce sont le plus souvent ceux qui cassent, volent, plastiquent, rackettent ou assassinent : de sorte que les peuples pensent que l’idéal est mortifère.


  • #2315010
    le 05/11/2019 par Estevão Brasil
    Astérix et la récupération féministe

    J’ai abandonné la BD francophone il y a longtemps à cause de ce militantisme crétin.
    À titre de comparaison, au Japon, les mangas sont bien segmentés par âge et par sexe. Il y a même des mangas pour homosexuels et féministes.
    La différence est qu’il est peu probable que ces militants s’immiscent dans des mangas qui ne les concernent pas.


  • #2315014
    le 05/11/2019 par Douve Opaque
    Astérix et la récupération féministe

    Le banquet final d’Asterix féministe a lieu au McDo.
    https://www.google.com/amp/s/m.20mi...


  • #2315021
    le 05/11/2019 par Zeuhl Wortz
    Astérix et la récupération féministe

    C’est marrant que les féministes ne récupèrent pas la figure de Jeanne D’Arc.
    Finalement, à part le casque audio, cette héroïne n’ajoute pas grand chose à notre culture formidable, déjà complète et scellée dans nos âmes à jamais !


  • #2315032

    Deux papas gay dans Astérix... ok, très utile à l’histoire... propagande de merde qui se glisse partout :/

     

  • #2315036
    le 05/11/2019 par anesthézist
    Astérix et la récupération féministe

    Il y avait déjà de la propagande judéo-chrétienne et immigrationiste... alors féministe, en quoi cela étonne.

     

  • #2315040
    le 05/11/2019 par Une copie d’une copie d’une copie...
    Astérix et la récupération féministe

    Ceux qui ont vu le dernier opus « 3D » du brave Alexandre Astier ont bien compris que celui-ci ne fait qu’enfoncer le clou.


  • #2315044
    le 05/11/2019 par Talion
    Astérix et la récupération féministe

    Aujourd’hui lorsque l’on se balade dans une librairie, c’est quasiment devenu un sketch... Entre les séries dont le héro est un franc maçon, celles qui crachent autant qu’il est possible de le faire sur l’Église et celles qui vous expliquent que les français sont des salopards colonisateurs qui méritent de crever, on est ravis de redécouvrir les vertus des bons vieux livres d’autrefois.

    Dans ce sombre horizon, il reste fort heureusement quelques petites pépites au milieu de tout ce tas d’immondices...

    Je suis ainsi tombé sur une série qui raconte l’histoire des principaux papes de l’histoire, une autre qui revient sur l’histoire de la Bretagne, ou encore des adaptations de certains classiques de l’héroïc-fantaisy comme Stormbringer...

    Et puis il y a aussi certains titres qui emmerdent cordialement la bienpensance et grâce auxquels on se fait un peu plaisir en caressant le doux rêve de l’uchronie. :-)

    Bon après, dans le pire des cas, si tout est foutu au niveau de la BD européenne, il nous reste tout de même encore la possibilité de nous rabattre sur l’animation japonaise et la façon si subtile avec laquelle elle aborde certains thèmes historiques et se fout de la gueule du féminisme (jusqu’à la caricature) grâce à des séries qui sont une source infinie de mèmes. XD


  • #2315086

    Astérix est mort une première fois au scénario en 1977 avec la disparition de Goscinny. Puis une deuxième graphiquement quand Uderzo a passé la main. Cette œuvre, c’est le résultat de l’alchimie entre deux véritables génies dans leur domaine de la BD. Et ils sont indépassables.

    Uderzo seul, qui n’a jamais atteint le niveau des albums des années 70, avait fini par partir totalement en quenouille d’albums et albums jusqu’à ce qu’on lui conseille à raison d’arrêter. Même si il faut bien leur reconnaître le mérite du travail effectué, les albums de Ferri et Conrad n’ont aucun intérêt si ce n’est celui de faire tourner la machine à cash. Le style Uderzo ne se reproduit pas. En deux cases on n’y croit pas. Mais Astérix est une marque qui rapporte beaucoup, un trésor bien gardé, comme Tintin, un produit qui doit dans la logique libérale malheureusement s’adapter au marché... Idem pour les adaptations cinéma, à part le Domaine des Dieux d’Astier en 3D qui est réussi, tout est épouvantable. On voit bien d’ailleurs que le Mission Cléopâtre de Chabat qui a bien fonctionné en son temps a mal vieilli (à part le petit plaisir d’y voir Dieudo). Et le futur film de Guillaume Canet (une histoire originale en Chine...) avec Gilles Lellouche dans le rôle d’Obélix présage du pire.

     

    • #2315203
      le 06/11/2019 par Sedetiam
      Astérix et la récupération féministe

      Ah ça, « Mission Cléopâtre », comme certains films historiques, il n’a pas été tourné à Oran celui-là. Nous sommes dans l’humour Canal+ non de Dreux, celui encore ascensionnel des Mains Jaunes manipulatrices et l’on n’a pas encore connu avril 2002 et encore moins décembre 2003 lorsque le rideau, que dis-je, le mur, que dis-je encore, la bOrdure va tomber. Révélant, aux retombées de poussière, qui se planquaient dans les catacombes pour tirer les ficelles des marionnettes.
      Je revois encore tous ces gens se congratulant, sourire aux dents, l’entre-soi d’autrefois : la cité (de la peur ?) accédant à la télé par la grande porte. Et boum ! Pour amuser le supposé arabe terroriste, c’est le plateau qui va exploser : ici rit qui rira bien le dernier...
      Heureusement que le gars s’est « excusé » et que l’on m’a poussé pour y retourner, sinon je n’aurais jamais autant ri depuis Coluche.


  • #2315091
    le 05/11/2019 par Jay Duplond-danlèle
    Astérix et la récupération féministe

    C’est simple il faut faire tourner cette vidéo et boycotter cette merde de BD.
    Quand ils ne vendront plus rien ça les fera peut être réfléchir ; toucher au porte monnaie il n’y a que ça d’efficace.

    Au passage, la propagande LGBTo-fémineuse est PARTOUT, elle nous inonde notamment à travers le cinoche hollywoodien.


  • #2315095

    Obélix végan qui ne mange plus de sanglier dans un prochain album ?

    De toutes façons la BD européenne est quasi éteinte depuis plusieurs années déjà. À part quelques trucs alternatifs qu’on arrive à trouver dans des flots de publications d’une nullité sans nom, presque plus rien de subversif ou de réellement créatif. (Il y a d’ailleurs beaucoup de femmes - rapport à ce que disait Alain d’un domaine où les femmes arrivent après les hommes - qui font dans le psychologisme, le narcissique ou le frivole style blog de modeuse). Quand on a connu Pilote, Métal Hurlant ou qu’on regarde le moindre format SF de poche vendu 2 francs jusque dans les années 80, on se rend compte que le niveau de dessin a considérablement baissé. Les auteurs BD maintenant n’apprennent même plus à dessiner et se contentent parfois de dessins d’enfants. La quantité à remplacé la qualité. Et les japonais, imbattables en rapidité et en heures de travail, ont inondé le marché avec la quantité ET la qualité. Il n’y a même plus un magazine BD. Ne parlons pas de Fluide Glacial, resté coincé 30 ans en arrière dans un gauchisme d’infirme...

     

    • #2315217
      le 06/11/2019 par Esteban-sama
      Astérix et la récupération féministe

      Oui, en effet, les Japonais règnent aujourd’hui sur le 9ème art.La tradition manga a débuté il y a presque 1000 ans… avec des gravures et des dessins animés satiriques. Ces empreintes étaient un embryon du manga. Les théâtres Kabuki (homme), Takarazuka (femme) et Bunraku (poupées) ont également influencé le manga.Le manga a effectivement commencé à se développer après la Seconde Guerre mondiale. Plusieurs écoles de manga ont vu le jour. Tokiwa-so, Le groupe de l’année 24 etc.
      Un mangaka en influence un autre. Il existe des mangas pour les enfants, les jeunes et les adultes (hommes et femmes). Il y a aussi pour le public LGBT.Le manga a un lien étroit avec l’animation, les jeux vidéo, les séries, les films, etc. Il existe des jeux vidéo qui ne sont pas dérivés d’un manga, mais la conception du personnage est fortement influencée par le manga.
      Le nombre de femmes mangaka est grand. Même certains ont une grande importance internationale.
      Rumiko Takahashi (vainqueur à Angoulême), groupe CLAMP, groupe de la 24e année, Naoko Takeuchi, etc.


  • #2315113
    le 05/11/2019 par Aiguiseur de guillotines
    Astérix et la récupération féministe

    Je préfère lire Frederic Dard. Au moins on est entre mecs...


  • #2315125
    le 05/11/2019 par Fawzikings
    Astérix et la récupération féministe

    Sans oublier le dernier film terminator 100% feministes

     

    • #2318283
      le 09/11/2019 par Julius G. Césarius
      Astérix et la récupération féministe

      J’allais le dire, merci... ;)
      Sans parler :
      - des derniers Star Wars...
      - la dernière série Star Trek (Discovery)
      - le dernier Ocean’s, uniquement avec des femmes, etc...
      - même SOS Fantômes... il ont fait un remake uniquement féminin.
      - Etc...

      Ils sont en train de reformater plein de films en ce sens. :(
      Ça ne m’étonnerait pas qu’ils nous pondent une Conanne la Barbare d’ici peu...


  • #2315303
    le 06/11/2019 par anonyme
    Astérix et la récupération féministe

    Y a peine pas deux semaines, j’avais lu tout un article dans le journal Die Süddeutsche Zeitung (Die Spinnen, die Gallier) concernant les dessinateurs. Grand fut ma surprise de lire qu’ils ne vivent même plus en France mais déjà depuis plusieurs années au Texas (Austin-Waterloo) un des bastions les plus conservateurs des USA. Dans cet article, Didier Conrad prétendait ne pas trop vouloir céder aux exigences progressistes (ça ne s’invente pas !) parce que cela contreviendrait à l’essence même des personnages dans leur aspect caricatural. Il faisait allusion à un Astérix dans lequel y apparaît des Noirs en insistant un minimum - juste un minimum - sur certains traits physiques qui les caractérisent. Je me demande si j’ai bien lu l’article.

     

    • #2315705

      Le titre du dernier album "La fille de Vercingetorix", est en rupture avec la séries des albums de Gosciny, c’est la biographie d’une adolescente et de ses complexes, un album qui aurait pu être fait par Bretecher.

      Tous les premiers albums étaient le récit de voyages à l’étranger, qui mettait en évidence les différences des cultures nationales : "Asterix chez les Arvernes", "Asterix chez les Corses", "Asterix chez les Helvètes", "Asterix chez les Égyptiens", "Asterix en Angleterre", "Asterix en Germanie", etc.


  • #2315328
    le 06/11/2019 par Identité effacée
    Astérix et la récupération féministe

    Par Toutatis ! Même le dernier village gaulois ne résiste plus....


  • #2315334
    le 06/11/2019 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Astérix et la récupération féministe

    j’ai vu un employé, dans une grande librairie parisienne,
    apprendre qu’il y avait un nouvel album d’Obélix et d’Astérix,
    (dont je n’ai strictement rien à foutre, je précise)

    et dire sa joie, son contentement de cette parution,
    avec un sentiment d’excuse

    un de ses collègues l’a rectifié,
    en imitant Jean-Marie Le Pen
    pour dire que comme c’est "Français", c’est pas bien d’aimer Astérix
    une bédé

    et le mec, je l’ai regardé,
    le mec qui a fait la remontrance,
    en remontant les escaliers,
    il était obèse,
    et il portait un T-shirt, sous la veste du magasin,
    avec imprimé un drapeau des États-Unis

    c’est pas des Belges, en plus,
    qui font Astérix ?

    où c’est même plus les mêmes auteurs d’origine,
    parce qu’ils sont morts depuis ?

    enfin, bref,
    que du n’importe quoi,
    et du gros tas de merde abruti

     

    • #2315379
      le 06/11/2019 par Identité effacée
      Astérix et la récupération féministe

      Pakm Beach,

      Astérix est bien une BD française. Je ne sais pas si c’est du à mon ignorance en la matière, mais pour moi la BD est née avec Hergé, et elle s’est arrêtée à sa mort. Bon, y a eu Pratt aussi... Sorti de Hergé et de Pratt , y a plus rien.

      Et le libraire obèse avec son tee-shirt américain, il avait pas un exemplaire de L’école des cadavres dans son jus ?


    • #2315469
      le 06/11/2019 par Palm Beach Post : "Cult !"
      Astérix et la récupération féministe

      "Sorti de Hergé et de Pratt , y a plus rien."

      regarde Daniel Clowes

      et puis, y’a les vieilles bandes,
      Krazy Kat,
      de George Herriman,
      par exemple, un immense poète

      et Tony Millioniaire,
      très grand auteur, aussi

      avec ses personnages de Drinky Crow, et Sock Monkey,
      qui font plein de catastrophes, plein d’aventures
      qui meurent et qui ressuscitent,
      pour encore plus de catastrophes et d’aventures...


    • #2315504
      le 06/11/2019 par Identité effacée
      Astérix et la récupération féministe

      Palm Beach Post Cult,

      Waouw ! Merci je ne connaissais pas ! Tony Millionaire a l’air chouette.


    • #2317564
      le 09/11/2019 par Aiguiseur de guillotines
      Astérix et la récupération féministe

      Et Michel Vaillant ou Tanguy et Laverdure ça vous rappelle quelque chose les gars... ? ;-)


  • #2315405
    le 06/11/2019 par culturovore
    Astérix et la récupération féministe

    Le féminisme n’est que l’avant-garde du transhumanisme, du genrisme, de la PMA, de la GPA, et de la mise à mort programmée de l’homme et de la famille traditionnelle. On le retrouve dans Astérix comme aujourd’hui dans TOUS les films progressistes issus d’Hollywood, outil de propagande mondialiste de l’état profond. Un bel exemple : le dernier Terminator.

    Ci-dessous ma critique qui a bien entendu été rejetée sur allociné comme sur Amazon :
    "On appréciera les nombreux messages progressistes amenés avec beaucoup d’élégance.
    Ce film est un hymne au transhumanisme avec la femme héroïne de premier plan qui est un/une mi-homme/femme mi-cyborg, et un héros de seconde catégorie cyborg devenu humain (Swartzy) ;
    Un hymne à la famille recomposée genrée femme (père)/femme (mère)/enfant (fille) ou la femme-mari dit à son enfant-fille devant sa femme-épouse : « ne t’inquiète pas ma chérie c’est que parfois les parents ont besoin de s’expliquer » (pour ceux qui ne comprennent pas vite) ;
    Un hymne à la fin de la femme traditionnelle mère de famille qui a porté son enfant : « si tu penses comme une mère à son fils tu ne m’es d’aucune utilité » (dixit) et l’enfant classique née d’une mère classique qui l’a porté est tué avec violence (sans ménagement des spectateurs et des enfants qui verront le film) dès le début du film (lourd de sens pour ceux qui veulent se donner la peine d’y réfléchir) ;
    Un hymne à la fin du héros masculin : l’homme n’existe plus, dans ce film qui nous fait bien comprendre que l’avenir se fera sans lui et que « l’avenir de l’humanité ne sera et ne peut être sauvé que par une femme » (dixit). Tous les méchants du film sont uniquement des hommes, et le seul homme de 60 ans qui est un premier rôle est un beauf incarné par Schwartzy qui collectionne toutes sortes d’armes dans la cabane de son jardin pour flinguer son prochain car en bon complotiste il prédit une guerre civile à venir. Pour enfoncer le clou il se déclare Texan (gros clin d’œil des Démocrates au lobby des armes et au Texas qui protège le premier amendement de la constitution américaine sur la liberté du port d’armes)."


  • #2315427

    Quelqu’un pour m’expliquer en quoi l’ajout d’un personnage feminin constitue un outrage et tant de vives réactions ? Est-ce que vous vous etes sentis insultés, humiliés, dévirilisés, ... ?


  • #2315437
    le 06/11/2019 par Aragorn
    Astérix et la récupération féministe

    Surtout que les femmes dans Astérix sont déjà fortes.

    Généralement, elles gardent le village. Preuve qu’on leur fait confiance.

    En ce qui concerne la fille du nouvel album, elle est encore jeune. Certes, téméraire et affirmée, mais encore "faible". Pas tout à fait épanouie.

    D’où le protectionnisme des hommes gaulois adultes.

    La protéger pour la faire progresser convenablement et sereinement.

    C’est comme ça que je vois le truc.


  • #2316071
    le 07/11/2019 par Goy HaLal
    Astérix et la récupération féministe

    C’est sûr : ils ne vont pas assez loin : je suis certain qu’ils ont "oublié" de mettre la parité parmi les Soldat.e.s Romain.e.s qui se font humilier et défoncer la gueule par les Gaulois.e.s ... non ?

    ==> Gnagnagna encore beaucoup de chemin à faire gnagnanga changer les mentalités gnagnagna combat loin d’être gagné !!


  • #2316271
    le 07/11/2019 par Bande décimée
    Astérix et la récupération féministe

    Cette BD n’existe plus depuis la mort de ses créateurs Goscinny et Uderzo. Les merdes parues depuis sont des pastiches sans valeur qui exploitent le filon pour les gogos nostalgiques. C’est comme si on faisait encore des "tintin" avec 2 gauchistes féministes pour remplacer Hergé !!!


Commentaires suivants