Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Astérix et la récupération féministe

Astérix et les obsessions contemporaines, sur E&R :

 






Alerter

71 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2315113
    Le 5 novembre à 23:02 par Aiguiseur de guillotines
    Astérix et la récupération féministe

    Je préfère lire Frederic Dard. Au moins on est entre mecs...

     

    Répondre à ce message

  • #2315125
    Le 5 novembre à 23:29 par Fawzikings
    Astérix et la récupération féministe

    Sans oublier le dernier film terminator 100% feministes

     

    Répondre à ce message

    • #2318283
      Le 9 novembre à 22:11 par Julius G. Césarius
      Astérix et la récupération féministe

      J’allais le dire, merci... ;)
      Sans parler :
      - des derniers Star Wars...
      - la dernière série Star Trek (Discovery)
      - le dernier Ocean’s, uniquement avec des femmes, etc...
      - même SOS Fantômes... il ont fait un remake uniquement féminin.
      - Etc...

      Ils sont en train de reformater plein de films en ce sens. :(
      Ça ne m’étonnerait pas qu’ils nous pondent une Conanne la Barbare d’ici peu...

       
  • #2315303
    Le 6 novembre à 09:02 par anonyme
    Astérix et la récupération féministe

    Y a peine pas deux semaines, j’avais lu tout un article dans le journal Die Süddeutsche Zeitung (Die Spinnen, die Gallier) concernant les dessinateurs. Grand fut ma surprise de lire qu’ils ne vivent même plus en France mais déjà depuis plusieurs années au Texas (Austin-Waterloo) un des bastions les plus conservateurs des USA. Dans cet article, Didier Conrad prétendait ne pas trop vouloir céder aux exigences progressistes (ça ne s’invente pas !) parce que cela contreviendrait à l’essence même des personnages dans leur aspect caricatural. Il faisait allusion à un Astérix dans lequel y apparaît des Noirs en insistant un minimum - juste un minimum - sur certains traits physiques qui les caractérisent. Je me demande si j’ai bien lu l’article.

     

    Répondre à ce message

    • #2315705
      Le 6 novembre à 18:12 par PL
      Astérix et la récupération féministe

      Le titre du dernier album "La fille de Vercingetorix", est en rupture avec la séries des albums de Gosciny, c’est la biographie d’une adolescente et de ses complexes, un album qui aurait pu être fait par Bretecher.

      Tous les premiers albums étaient le récit de voyages à l’étranger, qui mettait en évidence les différences des cultures nationales : "Asterix chez les Arvernes", "Asterix chez les Corses", "Asterix chez les Helvètes", "Asterix chez les Égyptiens", "Asterix en Angleterre", "Asterix en Germanie", etc.

       
  • #2315328
    Le 6 novembre à 09:43 par Identité effacée
    Astérix et la récupération féministe

    Par Toutatis ! Même le dernier village gaulois ne résiste plus....

     

    Répondre à ce message

  • #2315334
    Le 6 novembre à 09:56 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Astérix et la récupération féministe

    j’ai vu un employé, dans une grande librairie parisienne,
    apprendre qu’il y avait un nouvel album d’Obélix et d’Astérix,
    (dont je n’ai strictement rien à foutre, je précise)

    et dire sa joie, son contentement de cette parution,
    avec un sentiment d’excuse

    un de ses collègues l’a rectifié,
    en imitant Jean-Marie Le Pen
    pour dire que comme c’est "Français", c’est pas bien d’aimer Astérix
    une bédé

    et le mec, je l’ai regardé,
    le mec qui a fait la remontrance,
    en remontant les escaliers,
    il était obèse,
    et il portait un T-shirt, sous la veste du magasin,
    avec imprimé un drapeau des États-Unis

    c’est pas des Belges, en plus,
    qui font Astérix ?

    où c’est même plus les mêmes auteurs d’origine,
    parce qu’ils sont morts depuis ?

    enfin, bref,
    que du n’importe quoi,
    et du gros tas de merde abruti

     

    Répondre à ce message

    • #2315379
      Le 6 novembre à 10:58 par Identité effacée
      Astérix et la récupération féministe

      Pakm Beach,

      Astérix est bien une BD française. Je ne sais pas si c’est du à mon ignorance en la matière, mais pour moi la BD est née avec Hergé, et elle s’est arrêtée à sa mort. Bon, y a eu Pratt aussi... Sorti de Hergé et de Pratt , y a plus rien.

      Et le libraire obèse avec son tee-shirt américain, il avait pas un exemplaire de L’école des cadavres dans son jus ?

       
    • #2315469
      Le 6 novembre à 13:06 par Palm Beach Post : "Cult !"
      Astérix et la récupération féministe

      "Sorti de Hergé et de Pratt , y a plus rien."

      regarde Daniel Clowes

      et puis, y’a les vieilles bandes,
      Krazy Kat,
      de George Herriman,
      par exemple, un immense poète

      et Tony Millioniaire,
      très grand auteur, aussi

      avec ses personnages de Drinky Crow, et Sock Monkey,
      qui font plein de catastrophes, plein d’aventures
      qui meurent et qui ressuscitent,
      pour encore plus de catastrophes et d’aventures...

       
    • #2315504
      Le 6 novembre à 13:58 par Identité effacée
      Astérix et la récupération féministe

      Palm Beach Post Cult,

      Waouw ! Merci je ne connaissais pas ! Tony Millionaire a l’air chouette.

       
    • #2317564
      Le 9 novembre à 02:44 par Aiguiseur de guillotines
      Astérix et la récupération féministe

      Et Michel Vaillant ou Tanguy et Laverdure ça vous rappelle quelque chose les gars... ? ;-)

       
  • #2315405
    Le 6 novembre à 11:38 par culturovore
    Astérix et la récupération féministe

    Le féminisme n’est que l’avant-garde du transhumanisme, du genrisme, de la PMA, de la GPA, et de la mise à mort programmée de l’homme et de la famille traditionnelle. On le retrouve dans Astérix comme aujourd’hui dans TOUS les films progressistes issus d’Hollywood, outil de propagande mondialiste de l’état profond. Un bel exemple : le dernier Terminator.

    Ci-dessous ma critique qui a bien entendu été rejetée sur allociné comme sur Amazon :
    "On appréciera les nombreux messages progressistes amenés avec beaucoup d’élégance.
    Ce film est un hymne au transhumanisme avec la femme héroïne de premier plan qui est un/une mi-homme/femme mi-cyborg, et un héros de seconde catégorie cyborg devenu humain (Swartzy) ;
    Un hymne à la famille recomposée genrée femme (père)/femme (mère)/enfant (fille) ou la femme-mari dit à son enfant-fille devant sa femme-épouse : « ne t’inquiète pas ma chérie c’est que parfois les parents ont besoin de s’expliquer » (pour ceux qui ne comprennent pas vite) ;
    Un hymne à la fin de la femme traditionnelle mère de famille qui a porté son enfant : « si tu penses comme une mère à son fils tu ne m’es d’aucune utilité » (dixit) et l’enfant classique née d’une mère classique qui l’a porté est tué avec violence (sans ménagement des spectateurs et des enfants qui verront le film) dès le début du film (lourd de sens pour ceux qui veulent se donner la peine d’y réfléchir) ;
    Un hymne à la fin du héros masculin : l’homme n’existe plus, dans ce film qui nous fait bien comprendre que l’avenir se fera sans lui et que « l’avenir de l’humanité ne sera et ne peut être sauvé que par une femme » (dixit). Tous les méchants du film sont uniquement des hommes, et le seul homme de 60 ans qui est un premier rôle est un beauf incarné par Schwartzy qui collectionne toutes sortes d’armes dans la cabane de son jardin pour flinguer son prochain car en bon complotiste il prédit une guerre civile à venir. Pour enfoncer le clou il se déclare Texan (gros clin d’œil des Démocrates au lobby des armes et au Texas qui protège le premier amendement de la constitution américaine sur la liberté du port d’armes)."

     

    Répondre à ce message

  • #2315427
    Le 6 novembre à 12:07 par Lowik
    Astérix et la récupération féministe

    Quelqu’un pour m’expliquer en quoi l’ajout d’un personnage feminin constitue un outrage et tant de vives réactions ? Est-ce que vous vous etes sentis insultés, humiliés, dévirilisés, ... ?

     

    Répondre à ce message

  • #2315437
    Le 6 novembre à 12:15 par Aragorn
    Astérix et la récupération féministe

    Surtout que les femmes dans Astérix sont déjà fortes.

    Généralement, elles gardent le village. Preuve qu’on leur fait confiance.

    En ce qui concerne la fille du nouvel album, elle est encore jeune. Certes, téméraire et affirmée, mais encore "faible". Pas tout à fait épanouie.

    D’où le protectionnisme des hommes gaulois adultes.

    La protéger pour la faire progresser convenablement et sereinement.

    C’est comme ça que je vois le truc.

     

    Répondre à ce message

  • #2316071
    Le 7 novembre à 02:47 par Goy HaLal
    Astérix et la récupération féministe

    C’est sûr : ils ne vont pas assez loin : je suis certain qu’ils ont "oublié" de mettre la parité parmi les Soldat.e.s Romain.e.s qui se font humilier et défoncer la gueule par les Gaulois.e.s ... non ?

    ==> Gnagnagna encore beaucoup de chemin à faire gnagnanga changer les mentalités gnagnagna combat loin d’être gagné !!

     

    Répondre à ce message

  • #2316271
    Le 7 novembre à 12:58 par Bande décimée
    Astérix et la récupération féministe

    Cette BD n’existe plus depuis la mort de ses créateurs Goscinny et Uderzo. Les merdes parues depuis sont des pastiches sans valeur qui exploitent le filon pour les gogos nostalgiques. C’est comme si on faisait encore des "tintin" avec 2 gauchistes féministes pour remplacer Hergé !!!

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents