Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Catherine Arenou, maire de Chanteloup en feu, avait pourtant suivi les conseils d’Attali

On dit que ce sont les forêts mal entretenues qui brûlent, celles qui étouffent sous les buissons sauvages et qui n’ont pas de tranchées anti-feu entre les blocs d’arbres. Les villes, c’est pareil : elles peuvent prendre feu si leurs édiles refusent de regarder la réalité en face. Et un jour, le bois est tellement sec qu’on n’a même pas besoin d’un pyromane pour que tout prenne feu.

 

Avant de vivre la destruction par le feu du chapiteau de la « réussite », enfin, qui symbolisait la réussite dans sa ville, madame le maire de Chanteloup-les-Vignes, Catherine Arenou, se pensait bénie des dieux, tant elle avait donné tous les signes d’allégeance possibles à la dominance. Elle a ainsi reçu l’empereur du socialo-sionisme français, à défaut d’être le président de tous les Français, le sieur Jacques Attali, qui sera peut-être anobli un jour. Jacques d’Attali, ça sonne encore mieux.

Après les émeutes de ce début novembre, le seigneur Attali a pu se rendre compte qu’Arenou avait bien écouté ses leçons d’« économie positive », comme le conseille Positive Planet, le think tank mondialiste de micro-crédit du conseiller des présidents successifs de la République franc-maçonne.

 

 

L’avenir inclusif et durable, on a vu ce que ça a donné dans le réel. Dans le cadre du Forum du Havre, sur lequel nous allons revenir, Arenou a aussi rencontré le ministre de l’Éducation Blanquer, l’arbre républicain dont le président Macron se sert pour cacher la forêt de la déséducation généralisée.

 

 

Le clip archipositif du LH Positive Forum :

 

 

La conférence sur la « justice sociale dans nos territoires » avec l’intervention très remarquée de la très charismatique Catherine Arenou, un débat animé par la très grande journaliste Audrey Pulvar qu’on retrouve souvent dans les débats des amis du CRIF :

 

JPEG - 186.7 ko
Audrey pose ici aux côtés du président de la République Serge Kalifat et son représentant pour la société civile Emmanuel Macron

 

Voilà pour les présentations, passons à la passionnante conférence, qui résout depuis 35 ans tous les problèmes du vivre-ensemble dans les banlieues françaises :

 

 

À l’écouter, on sent que la vicomtesse de Chanteloup a l’autorité nécessaire pour faire régner l’ordre dans son fief. À travers elle, on sent la puissance de la pensée républicaine, et une aura qui dépasse les limites géographiques de sa mairie : elle veut « accompagner ces habitants sur une lecture nouvelle ». Ces mots très forts lors du Forum Positif ont dû résonner encore plus fort dans l’oreille des brigandins qui ont incendié le chapiteau de la réussite,

 

 

Mais rien ne peut arrêter ce bulldozer du Bien, qui écrase et reconstruit tout sur son passage : force reste à la loi !

 

 

On le constate avec Catherine, « l’inclusion » qui revient sans cesse dans sa bouche n’est pas chose facile. Mais comment inclure des gens qui ne veulent pas être inclus ? De force ?

Le Premier ministre, appelé en renfort dans le fief d’Arenou, est venu constater les dégâts. Du symbole de la réussite, il ne reste rien, que des cendres et des regrets. Mais le plus grand des Français après Emmanuel Macron montre les dents, des dents qui font trembler la « petite bande des imbéciles irresponsables » :

 

 

Voilà ce dont les Français ont besoin, qu’il s’agisse de Français pacifiques ou de racailles : d’autorité ! Le duo Macron-Philippe, avec leur larbin Castaner, qui est au fond du trou, un peu comme Bruel mais pour d’autres raisons, a su montrer les crocs contre les ignobles Gilets jaunes qui voulaient s’en prendre au vivre-ensemble entre les riches et les pauvres. Nul doute qu’ils sauront écraser la révolte des banlieues dans le même sang, en énucléant quelques racailles et en arrachant leurs mains incendiaires !

 

 

Bonus : la petite histoire parallèle de la banlieue

Il semble que le blanc-seing accordé aux désœuvrés dans les quartiers par 35 ans de gestion socialiste, c’est-à-dire au mieux d’yeux fermés, au pire de remontée du fric de trafics dans les caisses de certains élus, ait fini par dépasser les deals locaux des édiles avec les représentants des associations, qui s’avèrent être contrôlées plus par des « grands frères » ou des caïds que par des habitants au sang républicain.

Ces trafics arrangeaient tout le monde, élus, associations, dealers, même si on a eu droit à une petite guerre contre la drogue, mais rien d’équivalent à celle de la DEA contre les cartels colombiens. Il ne fallait surtout pas que la police aille mettre son nez dans ces affaires, puisque une partie du fric remontait dans des caisses politiques. L’absence de la police dans ces quartiers a donné aux racailles ce sentiment d’impunité auquel on assiste aujourd’hui et on sait tous que la mayonnaise aura du mal à rentrer dans le tube.

De la même façon, la faiblesse chronique et calculée (cela arrangeait un certain « service » détaché de l’État) de la justice locale dans l’Yonne a permis à des tueurs en série de proliférer dans ce département en toute tranquillité. Là où l’État est faible, la corruption et la mafia sont forts.
La question de fond, c’est : qui a affaibli l’État dans ces quartiers, et pourquoi ?...

Sevran, Chanteloup et les autres, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

72 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • les conseilleurs ne sont pas les payeurs,le sataniste Attali qui prône l’immigration sans limites et la diversité ne déboursera pas un cent pour réparer les dégâts de ses chers protégés.

     

  • l’important c’est que le fascisme ne soit pas passé en 2017.....heu...quoique...


  • Le plus insupportable dans tout ça est l’auto-satisfaction obscène de toute cette bande. Pas un millième de seconde d’auto-critique, de sens des responsabilités. Puisque ça ne marche pas, il recommenceront, sans changer un iota, avec l’argent des autres. Même une bande de baba-cool défoncée à l’acide est plus lucide.
    Franchement bien fait. Bien fait pour chacun, pour les habitants de cette ville qui ont élu cette ahurie. Visiblement ça ne brûle pas encore assez. Il y a encore de la marge.
    Comme adorent s’entendre dire les socialopes : "inventons le champ des possibles !". Gnéééé.... !

     

  • très bon article.
    Mais pas assez de visibilité sur Internet.


  • "Écoeurée" t’es pas sur BFM Arenou, c’est toi la Mairesse !

    Les villageois t’on envoyé un signal fort, à toi d’honorer ton mandat et de réparer tes erreurs !!!

    Pose-toi la question de savoir pourquoi par exemple "la réussite" ne concernait a priori pas tout le monde !

     

    • Cette gourde veut reconstruire le chapiteau le plus vite possible - avec nos ronds - afin que les petits frères des incendiaires puissent en profiter rapidement . Et puis il pourra être incendié une nouvelle fois . Ferait mieux d’ouvrir un square à la place, au moins lui ne brûlerait pas .


  • On fantasme, on rêve, on suppute, on théorise, on colloquise le "vivrensemblisme" depuis trente ans. Ainsi, bon an, mal an, on crée et l’on entretien la fiction d’un monde qui n’existe pas, afin de masquer la guerre de classe qui s’est brutalement accélérée depuis près de 50 ans.

    "Tout ce qui était directement vécu s’est éloigné dans une représentation"

    Et puis la "dureté des faits" ressurgie de nouveau et c’est "l’éternel retour du réel".

    Retour au réel social par le gilet jaune, retour au réel sociétal par la nuisance de l’allogène déraciné ou araciné.


  • Comme quoi, il y en a qui se doutent de rien...


  • Dans ses premières interventions, face aux media, j’avais entendu cette pauvre (en neurones ?) créature, déplorer que ces exactions aient été perpétrées, dans sa municipalité, en dépit de sa "grande implication personnelle" (assure-t-elle) à promouvoir le... vivre ensemble.

    Ben, c’est raté, Madame ! Mais dans un contexte sociétal, où notamment, la classe politique, toutes sphères confondues a appris à s’exonérer systématiquement de la moindre obligation de résultats, il n’est pas étonnant, Madame, que vous persévériez en dépit des funestes résultats. Pauvre de vous ! Qu’un séjour professionnel, contraint, dans la jungle du secteur privé, vous enrichirait . Vous y apprendriez à travailler sans "filet" et comprendriez ce qu’est le défi permanent, de conserver son poste, si peu lucratif fut-il...


  • Le Sieur Attali ? L’huile qui murmure à l’oreille des présidents ?

    L’autre lecture de ce fait divers, c’est que l’état profond continue de ringardiser la stratégie dite socialo-sioniste, donc Attali se fait désavouer indirectement comme est en train de l’être BHL et toute la clique SOS Racisme.

    Celui qui a compris ce changement de pied, c’est Finky, autrefois défenseur des opprimés, des petits sauvageons, des crétins et autres imbéciles, aujourd’hui ventriloque de Zemmour.

    Cela étant dit, ce changement de pied qui n’a pour but que de créer un axe judéo-Chrétien face à la menace terroriste, démontre que la République est en train de créer les conditions d’une répétition du Liban dans les années 80.

    Le tout est de savoir qui va jouer le rôle du martyr en France pour enclancher le processus dont les contours se dessinent de plus en plus clairement, au fur et à mesure que la République recule volontairement devant les terroristes et ne cédant rien devant les factieux jaunes de Castaner.


  • Parole, parole, parole,...
    Plus ces gens là vident le fond et plus ils embellissent la forme, leur pathologie hyper narcissique les empêche d’accepter leur défaite et leur médiocrité, quant à la remise en question faut pas trop pousser la réflexion chez eux.


  • Quel cynisme de la part de ces gens décidés à détruire le pays d’organiser des rencontres avec les jeunes et de les faire participer, qu’il est ignoble attali... il est la pour détruire, il est applaudi par ceux dont la destruction est à charge.

    Mais comment fait-il ? Juste car un bouquin dit que les goys ne sont que des animaux ressemblant aux humains ?

    Mais j’étais si naif en tant que collegiens/lyceens moi aussi... j’ai meme été content et soulagé, comme mes parents, lorsque chirac a été réélu pour la deuxième foi a la place de J.M Lepen...

    Quand au chapiteau en flamme, je suis sur que c’est accidentel, il y a eu plusieurs depart de feu oui, mais je pense qu’une personne innocente, a simplement jeté un mégo de cigarette sans faire attention, comme a Notre Dame.

    Ce forum, spectacle qui donne la nausée...

     

    • @Adeon

      Mais j’étais si naif en tant que collegiens/lyceens moi aussi... j’ai meme été content et soulagé, comme mes parents, lorsque chirac a été réélu pour la deuxième foi a la place de J.M Lepen...

      Je m’en souviens comme si c’était hier .Et j’ai toujours pensé au fond de moi que nous allons le regretter un jour, et que ce jour-là, la France avait pris un virage à 180° sans s’en malheureusement rendre compte .C’est vrai que les médias avaient mis le paquet , parce qu’ils connaissent la faiblesse des Français .La propagande ça a toujours fonctionné, même encore, parce qu’il y en a qui n’ont toujours pas compris et aujourd’hui, nous sommes dans les regrets .


    • Oui le regret.... je ne sais pas si J.M. Lepen aurait pu foutre un coup de pied au cul au sionisme français, mais il aurait sans doute mis un bon coup de frein. En loupant Mr Lepen à la présidence alors que c’était possible, on a beaucoup perdu...

      Dire que le slogan unique était : votez escroc pas facho...

      Votez escroc, a 80% ... c’est triste, la suite n’a été qu’une longue chute jusqu’à nos jours où l’on continue de tomber.

      La force de la propagande à l’époque était presque totale, aujourd’hui internet est encore, pour le moment, un endroit où l’on peut cesser de se faire laver le cerveau... c’est tellement dommage que les gens ne réfléchissent pas plus enfin, c’est comme ça...


  • Mais au moins on ne parle pas Allemand !

     

  • Venir demander des conseils à Attali, c’est comme si elle lui avait demandé de descendre de la bagnole au zoo de Thoiry pour prendre des fauves en photo .
    Comme si ce type en avait quelque chose à foutre, alors que depuis toujours ce qui l’intéresse, c’est de foutre le bordel dans ce pays ( la pauvre, elle n’a pas encore compris) et elle est maire de Chanteloup .Ce sont les habitants qui ont de la chance .
    Et puis elle choisit bien ses interlocuteurs pour d’autres conseils, Juppé, et Blanquer .Elle a peut-être du nez pour la truffe ou les cèpes, mais la politique ,c’est pas son truc .


  • Tous ces "jeunes" qui trainent dehors n’ont-ils donc pas de parents, de tuteurs ?


  • Maintenant elle a compris ce que veut dire " nique ta maire"

     

  • La solution viendrait surtout d’un deuxième mandat de Trump* et d’un appel au secours à l’étranger en face d’une occupation indue par l’OTAN ou l’UE si vous préférez. Plus ce pays sera soumis plus il sera détruit et ce n’est pas souhaitable bien que sa population utile soit presque totalement décérébrée apparemment.

    * (si et seulement si sa lutte contre le complexe militaro-industriel est réelle, ce qui est un autre débat)

     

    • Jacques,
      Ne vous faites pas d’illusions sur Donald Trump... Autant il est bon dans la résistance face aux gauchiasses genre Clinton ou la vieille bique de la Cour Suprême, et il a la capacité de mettre un peu d’ordre dans son administration, autant il n’y aura rien à attendre de lui dans le domaine financier et économique...

      Le fric et le business, c’est tout pour sa pomme et l’économie US, et si pour cela les banlieues françaises partent en fumée, c’est le cadet de ses soucis ! seul l’intérêt économique des USA compte pour lui !


  • "Nul doute qu’ils sauront écraser la révolte des banlieues dans le même sang"
    Vous croyez que les racailles vont se faire tabasser sans broncher comme des gillets jaunes.

     

    • Je pense, oui... Il n’ont pas d’yeux bioniques à ma connaissance.


    • ""Nul doute qu’ils sauront écraser la révolte des banlieues dans le même sang"
      Vous croyez que les racailles vont se faire tabasser sans broncher comme des gilets jaunes."Thierry.
      Tout est question de volonté politique
      Nos racailles ne sont plus habitués à la (vraie) violence d’état puisque tout à été fait au nom de l’anti-racisme,de l’argent des pays du Golfe, et de la chimère multiculturaliste pour ne pas traumatiser ni choquer ces pauvres petits sauvageons.
      Quand ils vont commencer à se prendre les LBD dans la tronche,cela risque de leur faire tout drôle...
      Et puis après ils vont faire quoi ???
      Foutre le feu à leur quartier ?
      Mais ça fait 20 piges qu’ils le font:une solution serait de ne rien reconstruire pendant des années aux niveaux infrastructures associatives sportives,culturelles ou autres...
      Style:tu détruis le gymnase,la MJC ou la salles des fêtes de la cité,t’attends dix ans avant que l’état en reconstruise d’autres...
      Que ça leur monte au cerveau et qu’ils fument encore plus de chichon pourri ou de crack pour détruire le peu d’intelligence cognitive qu’il leur restent,comme ça ils crèveront plus vite...
      Sortir les armes des caves ???
      Mais 99% d’entre-eux ne savent même pas s’en servir,tu mets la légion et les Commandos de Marine en face,même à un contre vingt et dans la demi-heure qui suit tu as un massacre !!!
      Peut-être que nous en serons un jour obligés d’en arriver là,pour faire comprendre à ces tribalistes et à leurs cerveaux reptiliens que la France n’est pas leur jouet et qu’ils n’ont pas la droit de razzier les centre-villes comme leurs ancêtres barbaresques.
      Tout a déjà été essayé dans ces quartiers sauf la répression et la fermeté,pas étonnant vu que nos politiciens sont pour la plupart des crétins lâches,incompétents et en plus clientélistes avec l’argent de nos impôts et nos taxes !!!!


    • Il n’est nul besoin de croire : la donne est éminemment politique.
      Sans aller chercher le commando Hubert, vous croyez qu’une troupe de racailles résisterait à une compagnie de combat, ses tireurs d’élite et longue distance ?
      Ce sont les politiques qui laissent faire : et la justice qui vous enquille si vous passez un sauvageons par la fenêtre ou que sa mère lui met une fessée : sûrement pas les racailles qui sont fortes.


    • Il faut arrêtez de fantasmer sur les racailles de banlieue, ce ne sont que de grands enfants livrés à eux-même dans bisounoursland. Le jour où il y aura du sang versé il rentreront chez eux la queue basse en se disant que leurs allocs et leurs petits trafics ne sont pas si mal finalement, exactement comme les gilets jaunes malheureusement.


  • Chanteloup les ruines. C’était islamoween, laissons les Kaïras faire le buzz.

     

  • À ouai.... quand-même.... Le LH Forum ça file vachement envie
    Attali, Blanquer, Hidalgo, Pulvar et des petits vieux que j’connais pas, et un concert avec un DJ et des centaines d’ados pré-pubère hystérique qui sautent en l’air, wouaw génial
    Le DJ c’est le fils de David Guéttho ?

     

  • Rien de pire que cette immonde bourgeoisie, vendant son cul, le cul de ses filles (et de ses fils !) afin de continuer de jouir en toute quiétude.
    Ces pourris arrosent de pognon les chances pour se prémunir de la colère de l’Aryen. Qu’ils prennent garde.. Les Thomas Muntzer du XXIème siècle arrivent.


  • "la petite bande d’imbéciles" : cette lope de Philippe minimise , ce sont tout simplement des criminels, mais comme ils sont Blacks ils ont tous les droits .


  • "une petite bande d’imbéciles et d’irresponsables qui pensent que tout casser est une façon de faire avancer les choses"... j’ai l’impression que ça s’adresse plus aux gilets jaune qu’aux racailles .


  • Jacky "fait du bon boulot" en France comme ses coreligionnaires, les deux Nanards et leur filleul Raphaël au delà de nos frontières.


  • La question de fond, c’est : qui a affaibli l’État dans ces quartiers, et pourquoi ?

    On impute à raison les réseaux dits antiracistes d’y avoir mis la pagaille mais on oublie souvent de rappeler que la French American Foundation met souvent son nez dans nos banlieues françaises, et un exemple parmi tant d’autres :
    séminaire tenu dans l’Ambassade américaine les 4 et 5 juin 2010 sur l’implication en politique de responsables associatifs de banlieue, les enjoignant de se constituer en communauté plus ou moins belliqueuse. Faîtes vos recherches.


  • Le monde appartient aux crétins naïf, la France est attaqué sur du long terme et tous les débiles au pouvoir ne peuvent pas le voir.

    Conflans saint Honorine, Saint-Ouen l’aumône, Cergy-Pontoise, Vauréal, Jouy le Moutier, Osny, Boisemont et donc Chanteloup les vignes en 1976 c’était la campagne sans aucun problème.

    Puis vient les villes nouvelles dans les années 80 et 90 avec une forte population maghrébine et toujours pas de problème jusqu’en 2010.

    Puis, ce fut une déferlante de drogue douce venant des pays du maghrébe que tous les français ont plus qu’abusé, du chite au cirage, ou à la crotte de lapin ou de chèvre.

    Je ne rigole pas, je l’ai vu de mes yeux cela a eu pour résultat à un passage de respect et d’assimilation dans les valeurs française au plus grand foutage de gueule et des pire humiliations envers le pays d’accueil et le tout sans aucun prosélytisme, car seul le fric était leur motivation.

    Les pouvoirs publiques ont plus que laissé faire toujours naïvement et toujours pour une assimilation politiquement correcte de l’époque.

    Argent plus soumission à la drogue piloté par des intégristes musulmans se fournissant auprès de leurs ambassades ( vu de mes yeux en 1984 ) sur des pauvres connards et surtout connasses bien blanche et bien française d’une gauche très très naïve.

    hé bien maintenant, ils tiennent plus que des quartiers, ils tiennent des villes en totalité, voir toutes les villes de gauche " Attalienne " et j’en suis sur cela n’est pas un hasard.

    C’est du petit haut de mes 60 ans de vécu dans les banlieues que je témoigne.

    Face à la violence montée en épingle par les putes de médias rien ne sera entrepris contre eux par le pouvoir politique, car ils en ont peur, une peur bleue.

    Chirac le naïf, §arkosy j’en prends et j’en touche, Hollande le mou, Macron à voile et à vapeur déniaisé par une prof pédophile.

    La France n’est plus que le synonyme de la honte chie culotte

     

    • Choupinette a une curieuse manie de se frotter le bout du nez …. ça en dit long sur les habitudes de ce type ….Au fait , on sait ce qu’ily avait dans les coffres de benalla ?


    • Pas de problèmes jusqu’en 2010 ?

      Les émeutes de 2005 c’était quoi ?

      Le film ’’ La haine ’’ en 1995, ça sortait pas seulement de la tête de Kassovitz.

      J’etais gamin, j’étais en Zep dans une petite ville, le hasard fait que j’ai même passé un peu de temps dans une cité, et franchement, c’était déjà la merde au milieu des années 90’s.

      Mon père a votre âge, et il vous confirmerait que c’était déjà la merde.


    • Jusqu’en 2010 ??? C’est du vrai révisionnisme ! Au début des années 70, j’me rappelle que les bandes d’arabes descendaient de Lyon pour venir foutre la merde dans les bals et fêtes des villages de campagne, baston à mort, violence, destruction, j’y étais ! Dans mon village de St Alban, y’avait une seule famille d’arabes et les 3 garçons étaient des racailles qui n’avaient rien à envier à celles d’aujourd’hui : violence gratuite, menaces, terreur, et pourtant, y’avait pas de chômage, y’avait pas de drogues, etc. On était au début des fameuses années 70 ou "parenthèse enchantée" pour la propagande mais dans le réel, c’était aut’choz d’extrêmement plus dur ! Ça annonçait le pire à venir.


  • "une bande de petits imbéciles".
    Ils sont aux petits oignons ahah.
    Si les banlieues s’embrasent comme en 2005 le gouvernement est cuit.

     

    • Il me semble que le journaliste Udo Ulfkote avait indiqué une opération du Mossad en 2005 ...
      Pour avoir vu à Noisy le Grand un tel incendie alors que tout était calme, par quelques personnes descendues en voiture juste pour leur forfait...pas d’arrestation bien entendu....
      Toujours d’après ce journaliste exceptionnel et très bien informé, certains émeutiers avaient même des téléphones speciaux à transmission codée...


  • C’est accidentel, il suffit d’un mégot ! Le gouvernement prend des mesures : le paquet de clopes à 10 euros !


  • La "petite bande d’imbéciles et d’irresponsables" doit hurler de rire en se tapant les cuisses, jusqu’à ce qu’elles deviennent blanches. Ils ont fait et réussi ce qu’ils voulaient selon LEURS intérêts bien compris. Ce chapiteau ne faisait nullement avancer leurs affaires. Il y a même probablement une raison précise pour laquelle il ne leur plaisait pas, pas seulement un geste gratuit de mauvaise humeur.
    Il serait aisé de la découvrir.
    Pour la punition, il suffit de détruire leur business de drogue avec célérité, et en tapant fort. Un mise de la ville sous le couvercle de plomb d’une complète surveillance pendant au moins 6 mois, avec des effectifs policiers temporaires mais décuplés, suffira à les ruiner.
    L’argent consacré à la reconstruction du chapiteau est jeté par la fenêtre puisqu’ils ne veulent pas ce chapiteau et peuvent le réincendier.
    Affecter cet argent à payer les heures de policier supplémentaires nécessaires, est une évidence.
    Attali doit aussi mettre la main à la poche. Il a une obligation de résultats pour ses conseils foireux. Là, on le voit directement aux prises avec l’application de ses théories attaliesques non-polytechniciennes. Et qu’il ne viennent plus jamais se mêler de choses qui ne sont pas du tout de sa compétence, ce qui veut dire qu’il est temps de prendre une retraite entièrement non-méritée.


  • Ne vous tromper pas de président .. Le vrai président c’est bien sur Attali ...


  • Non mais, le chapiteau de la réussite qui a brûlé, moi je pense qu’il s’agit d’un mégot de cigarette


  • Ce n’est pas très difficile de toujours reconstruire avec l’argent des autres. Peut être après tout que le cirque ne les intéresse pas. Les médias parlent quand même beaucoup de cet événement et très peu du prêtre de 91 ans, assassiné par un jeune homme de 19 ans (dont l’identité n’a pas été révélée). Il est vrai que ce n’était ni un rabbin, ni un imam.


  • Jaques Atalli est allé sur Beur FM, pour expliquer, entre autre, que le "pouvoir" faisait en sorte de créer la zizanie entre les juifs et les arabes... genre : le "pouvoir" c’est pas lui, c’est pas du tout "le lobby"... c’est les cathos... qui manipulent subtilement tous les autres pour mieux les dominer !

    https://www.youtube.com/watch?v=UfU...

    Pour citer Audiard "J’ai déjà vu des faux-culs, mais vous êtes une synthèse !"


  • A p’tit gars, peut-être que l’état profond U.S. ne souhaite plus s’engager en ce sens, vu qu’il lutte contre les républicains maintenant, c’est possible mais pas certain. Il aurait proposé de quitter l’U.E. et d’abandonner l’OTAN et ce n’est pas Clinton qui l’aurait fait. Et curieusement depuis son élection, le masque de la démocratie est tombé, avec une escalade dans la répression (pas uniquement ici) et des trucages probablement massifs aux élections.


  • Bravo à Attali et surtout à ceux qui suivent ses conseils, belle réussite !
    Mais quand les Français réagiront-ils ?
    Les petits délinquants racailles se sont amusés, pourquoi pas, ils ont tous les droits.
    Macron va peut-être les punir en leur demandant de venir jouer dans les jardins de l’Elysée avec Mamie Brigitte.


  • RESULTAT du laxisme idéologique que la gauche a mis en place en 1984 avec "touche pas a mon poste" cette arnaque, cette culpabilisation, nous en bouffons encore, mais plus pour longtemps :
    toutes ces petites enflures racaille qui profite du "pas d’amalgame de mes fesses" toute cette idéologie gauchiasse soutenu par une droite putassière et gouverné par des lobbys sionard.
    Cette dame me fait plus pitié qu’autre chose : elle n’a pas compris qu’attali ou bhl en ont
    rien a cirer de la France et des Français : nous sommes des goys, des enfants de salauds qui ont collaboré et donné leurs papys et mamies a oncle adolf.
    dur ! hard ! pour nos pommes, entre les banlieues qui se plaignent d el’islamophobie et les autres de l’antisémitisme et meme les blacks l’esclavage et ma grand mère qui fait du vélo.........................
    Nous devons ne plus bouffer cela, il faut s’imposer tel de vrais et bons patriote :
    comme l’aurait fait : napoleon ou jeanne d’arc.
    Mais nous avons une gravure de mode aux manches de notre pauvre et malade France.
    FOUTAISES !!!!!!!!!!!!!


  • J’affirme qu’un gouvernement quel qu’il soit est la forme ultime de la mafia.

     

  • #2315054

    T’as appelé à voter qui mémaire ? À faire barrage au fâchisme avec macron ? Ben, te plains pas ! vive le vivre ensemble et ses petits aléas !


  • Ces temps-ci, les mégots semblent prendre positions.


  • Ah ah ah ah !! ça fait sérieux et compétent ! du style les conseils viendront de Neuilly et de Saint-Germain-des-prés ma bonne dame ! Dans la famille compétences qui nous coûtent un bras je demande .... " Les Baltringues " ! ;)


  • #2315321

    lorsque tu concentres des pauvres,
    tu crois que ça va produire quoi ?

    pour le moment, ils sont à la périphérie de ta ville,
    ce que tu nommes la banlieue

    avec beaucoup de mépris
    et aussi, avec beaucoup d’envie,
    parce que ces gens-là sont forcés d’avoir une vraie vie que tu n’as pas
    et tu te rends compte que tout ton fric ne peux pas te le permettre

    le Système sur lequel tu penses vivre s’effondrera-t-il ?
    et si oui, quel sera ton sort ?


  • De toute façon, ces gens ne sont pas des manifestants violents ayant des revendications, ce sont tout simplement des insurgés contre l’état.

    Il faut tirer à balle réelle, après sommations évidemment, c’est la seule réponse convenable dans ce cas. Rien d’autre ne marchera jamais, je vous le garanti. Tant que ces individus ne rencontreront aucune résistance ils continueront, toujours plus loin.

    Je sais que ces propos sont choquants dans ce pays engauchisé mais c’est ce qui aurait été fait, depuis longtemps, dans n’importe quel pays normal...

     

  • Moi je trouve que les racailles (à Macron) coopèrent bien avec Attali et le Pouvoir Profond, ils monopolisent les médias engendrent la peur des gens et participent grandement à ce que nous n’entendions plus parler des Gilets Jaunes !


  • C’est un coup des Russes, Poutine sûrement, ou peut être c’est Bachar el-Assad !


  • Excusez-moi, je vous en rajoute une couche.

    Vous voyez là les autorités françaises (enfin ce qui en tient lieu) sont dans la situation du premier de la classe qui se fait bolosser et qui ne dit rien car il espère que ses agresseurs vont se lasser. Ça n’arrivera pas, ça n’arrive JAMAIS. Bien au contraire les humiliations sont de plus en plus pénibles car il faut sans cesse plus pour que les petites brutes de cour de récré aient leur petit plaisir.

    Là c’est pareil, les violences ne s’arrêteront jamais si on ne fait rien ou trop peu. Au point où en sont les choses on ne peut plus faire l’économie d’une réaction violente.

    Il n’y a pas de raison que ça dégénère en guerre civile si les choses sont bien faites. D’abord Macron doit dégager Castaner et lui coller tout sur le dos puis nommer un général pour bien marquer le changement. Ensuite il faut expliquer qu’il y a eu beaucoup de laisser aller avant, que la situation a mal été évaluée (à cause de ministres de l’intérieur incompétents par exemple) mais que maintenant c’est terminé.

    Les émeutiers doivent être qualifiés systématiquement de ce qu’ils sont : des insurgés contre l’état français. A chaque sortie il doivent se faire défoncer au LBD comme les gilets jaunes, systématiquement ; et, si la situation l’exige, il faut tirer à balles réelles, après sommations. Les meneurs doivent être arrêtés et condamnés à des peines exemplaires.

    Si on fait ça, il n’y aura pas de guerre civile, la grande majorité des gens comprendra très bien. La guerre civile aura lieu bien au contraire si on ne fait rien...

     

    • #2316141

      "A chaque sortie il doivent se faire défoncer au LBD comme les gilets jaunes, systématiquement ; et, si la situation l’exige, il faut tirer à balles réelles, après sommations."

      lol, commentaire typique d’une personne derrière un écran

      ce n’est pas la réalité d’une cité :
      le temps que tu fasses tes "sommations",
      le mec, il a pris le large,
      et y’en a 36 autres qui rappliquent pour te fracasser

      on voit d’abord que tu ne sais pas de quoi tu parles,
      mais que de surcroît, tu crois aux règles du système que tu dénonces pourtant

      tu ne connais pas la sauvagerie,
      et je prie pour que tu n’y sois jamais exposé


    • Non mais arrêtez de jouer les vieux sages... Vous fantasmer comme tant d’autres sur le jeune de banlieue, un tire de LBD et les types tombent par terre comme n’importe qui, hein. S’il y en a des dizaines sur le pavé chaque soir (plus la garde à vue et la condamnation derrière), les émeutes vont vite s’arrêter faute de combattants. Les forces de l’ordre sont formées pour ça, encore faut-il que la hiérarchie veuille réellement intervenir, ce qui est un autre problème.

      Mais bon c’est comme ça quand on se fait bolosser on n’ose pas agir car en réalité on a honte de ne pas l’avoir fait dès le début et ça continue donc encore et encore... jusqu’à ce que la situation devienne réellement invivable.


  • Sans oublier tous ces gens médiatiques donneurs de leçons de morale qui ne paient pas leurs impôts, dont certains apparaissent dans votre article...


  • Elle a le look du syndicat de la magistrature.
    Son langage corporel est déjà insupportable sans même l entendre parler.


Commentaires suivants