Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Bachar el-Assad : "Il est temps de parler de la vérité"

« Je pense que l’opinion publique, en particulier en Occident, a changé ces dernières années. Les gens savent que leurs responsables leur ont tellement menti au sujet de ce qu’il se passe dans la région au Moyen-Orient, en Syrie, au Yémen, ils savent qu’il y a un mensonge, mais ils ne savent pas la vérité, donc je pense qu’il est temps de parler de la vérité. »

Ainsi commence la Grande Interview donnée par le président de la Syrie Bachar el-Assad à RT France.

 

Bachar, sur E&R :

 






Alerter

29 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2328052
    Le 23 novembre à 13:05 par culturovore
    Bachar el-Assad : "Il est temps de parler de la vérité"

    Interview magique d’un président comme nous en rêvons d’en avoir un en France et que nous n’avons pas eu la chance d’avoir depuis de Gaulle. Un homme responsable qui a le souci du bien du peuple qui lui a confié la gestion de ses intérets. Nous avons en France des maçons lucifériens au commandes, des serviteurs zélés de l’état profond mondialiste de la finance. Le fait que Macron soit élu au second tour avec 66,06 % des voix ne vous interloque pas ?! 666...
    L’OTAN est une organisation criminelle aux mains de la mafia financière luciférienne qui contrôle l’état profond. C’est ce même état profond qui a corrompu l’ONU, crée l’UE et met à la tête des états mondialisés ses pantins tels que Trudeau, Macron, Merkel pour la mise en place du NOM.
    J’ai pu m’entretenir avec un barbouze français célèbre dont je tairai le nom pour sa propre sécurité qui m’a dit que lui et d’autres soldats mercenaires français ont été en 2011 contacté par un général français pour former des terroristes en Syrie. Selon ses mots, TOUS les soldats français réunis dans une salle sans exception se sont opposés à cette mission et l’on refusé immédiatement au motif qu’un jour ces terroristes risquent de revenir en France semer la terreur avec les techniques qu’ils leur auraient apprises. C’est donc le MI6 qui s’est chargé de la basse besogne. Thierry Meyssan ne nous a-t-il pas dit que le frère musulman Erdogan avait envoyé ses terroristes de Daesh au Bataclan pour punir Hollande de soutenir les Kurdes.
    Que va-t-il advenir de la France quand ces criminels vont être rapatriés en Belgique, en Allemagne, en GB et en France et qu’ils seront mobilisés selon le besoin par l’état profond via l’OTAN pour semer la terreur ?!

     

    Répondre à ce message

    • #2328108
      Le 23 novembre à 14:11 par ProtégeonslaPalestine
      Bachar el-Assad : "Il est temps de parler de la vérité"

      Merci à vous pour ce rappel. La ligne de fracture entre le Bien et le mal y est parfaitement synthétisée.
      Égalité & Réconciliation, fruit de la croisade d’Alain Soral pour la Vérité, joue un rôle didactique important pour la France, et même au-delà. À ce titre, la tête de l’organigramme devrait envisager de :
      1- Compiler thématiquement les meilleurs commentaires de militants depuis 2015 pour publication chez KK. Ceci donnerait une sorte de Dictionnaire Conspirationniste de l’Actualité en trois volumes, articulé autour de la destruction des nations, de la destruction du fait religieux, et de la destruction des individus (enfance, famille, figure du patriarche, figure du dirigeant non aligné).
      2- Pétition contre la Loi Fabius.
      2020 s’annonce chargé...

       
    • #2328292
      Le 23 novembre à 17:35 par Ahbon ?
      Bachar el-Assad : "Il est temps de parler de la vérité"

      Depuis quand De Gaule avait le soucis du bien du peuple Français ?
      Les Français d’Algérie (arabes compris) ne devaient pas être du même peuple à ses yeux donc.
      Et les barbouzes justement, et leurs méthodes appliquées sur des Français, c’était pas votre héro qui les a mis en places ? et la Franc Maçonnerie, c’est pas lui qui l’a remise en place ?

       
    • #2328393
      Le 23 novembre à 20:02 par culturovore
      Bachar el-Assad : "Il est temps de parler de la vérité"

      @ Ahbon ?

      De Gaulle n’a rien "remis en place", la FM étant une organisation secrète qui l’a toujours été. La parenthèse de la guerre ne l’avait pas tuée pour autant.
      De Gaulle a servi les intérêts de la France pendant 2 guerres :
      Il s’est battu contre les boches dans les tranchées et a eu la cuisse percée d’une baïonnette, le prix du sang d’un soldat du feu.
      Il s’est battu contre l’Allemagne nazie en 40 en mettant la résistance en place.
      Il a empêché la France d’être prise en main par les communistes et une guerre civile a la libération en les désarmant.
      Il a fait rentrer de force la France dans les accords de paix et lui a permise de reprendre sa place parmi les grandes nations alors qu’elle avait été évincée à Yalta.
      Il a imposé la présence des soldats français dans l’armée de libération et pour l’entrée dans Paris pour redonner ses couleurs au pays.
      Il a empêché les USA de mettre la main sur la France et a préservé la souveraineté française en ne la livrant pas au commandement intégré de l’OTAN.
      Il a pris la sage décision d’abandonner l’Algérie aux algériens car il était inutile de devenir un colonialiste par la force après avoir été un bâtisseur en Algérie. Aucune armée n’aurait pu empêcher les français de se faire massacrer s ils étaient restes en Algérie.
      Et vous qu’avez-vous fait de mieux pour votre pays qui puisse remettre en cause la grandeur de cet homme ?!
      Révisez votre histoire.

       
    • #2328578
      Le 24 novembre à 08:53 par citharauror
      Bachar el-Assad : "Il est temps de parler de la vérité"

      Au sujet d’hôpitaux servant de refuges à des terroristes, un personnel médical hautement qualifié a curieusement été empêché administrativement de travailler dans un hôpital très proche d’une ville alors assiégée, alors que c’est cette même administration qui demandait l’intervention de ce type très précis de personnel médical... Cela confirme en effet pour le moins qu’il y a anguille sous roche.

       
    • #2328945
      Le 24 novembre à 19:53 par Gogole
      Bachar el-Assad : "Il est temps de parler de la vérité"

      @culturovore. C’est à toi de réviser ton histoire. De Gaulle à toujours été un fuyard : en 1916 il s’est rendu aux allemands, en 1940 il a fui le pays, en 1946 il s’est cassé, en 1969 il a foutu le camp et en 1962 il a abandonné les pieds-noirs et les harkis ! Faut pas gober la légende qu’on te sert sur de Gaulle !!!

       
  • #2328095
    Le 23 novembre à 13:47 par ProtégeonslaPalestine
    Bachar el-Assad : "Il est temps de parler de la vérité"

    En écoutant le Président incontesté de la Syrie libre, j’ai été saisie d’un sentiment de honte profonde : mon pays a pris part à une conspiration contre une nation alliée, s’est employé à perpétrer des affabulations abracadabrantesques d’armes chimiques, a génocidé des populations millénaires, détruit Alep et d’autres joyaux du patrimoine archéologique mondial ; la France a ourdi de lâches complots pour destituer puis assassiner son dirigeant élu et aimé. Honte à Hollande et Macron, honte à Fabius et Édouard : ils devraient être jugés pour haute trahison, mais Sarkozy a fait supprimer ce crime de notre Constitution.
    Qui Bono ? À qui profitent le crime que nous perpétrons en Syrie et le génocide dont nous nous rendons coupables au Yémen ? À l’entité sioniste qui, après avoir annexé le Golan comme si de rien n’était, a besoin d’agrandir son minuscule territoire. Elisabeth Lévi, la mono-causalité ne se situe pas dans nos obsessions, elle réside dans les faits. Rejoignez notre cause, Chiffonnière des Ténèbres, et vous goûterez enfin au lait de la tendresse humaine.

     

    Répondre à ce message

    • #2328124
      Le 23 novembre à 14:32 par ROSSEL
      Bachar el-Assad : "Il est temps de parler de la vérité"

      La clique qui est au gouvernement n’est pas la France. Elle n’est que le fondé de pouvoir des vrais dirigeants de ce monde qui ne roulent que pour eux-mêmes sans se soucier des peuples et des nations.Oublier ou ignorer cela c’est participer à la culpabilisation des français pour leur faire avaler toutes les couleuvres nécessaires à leur anéantissement en tant que peuple historique.

       
    • #2328144
      Le 23 novembre à 14:55 par VIVACHAVEZ
      Bachar el-Assad : "Il est temps de parler de la vérité"

      "détruit Alep et d’autres joyaux du patrimoine archéologique mondial".

      Ceux qui ont fait incendier Notre Dame sont au moins logiques dans leur démarche de détruire tout patrimoine, quel qu’il soit. C’est comme pendant les soldes, tout doit disparaître (hormis la banque et la pédophilie, bien entendu).

       
    • #2328145

      Sans oublier que la France a eu la Syrie sous mandat après la première guerre mondiale et qu’elle y était plutôt bien vue et le français couramment parlé...
      Quelle honte !

       
    • #2328225
      Le 23 novembre à 16:31 par ProtégeonslaPalestine
      Bachar el-Assad : "Il est temps de parler de la vérité"

      @Rossel : Je ne parlais pas du peuple français mais de la racaille d’en haut qui le "représente" au plan institutionnel, bien sûr.

       
    • #2328227
      Le 23 novembre à 16:31 par Brigitte
      Bachar el-Assad : "Il est temps de parler de la vérité"

      « j’ai été saisie d’un sentiment de honte profonde »

      Hélas, sans en avoir conscience vous reprenez à votre charge la culpabilité de gens que vous ne connaissez pas, et en disant "nous", vous accusez certains de vos compatriotes qui ont fait tout ce qui est en leur pouvoir pour détruire ce système, et qui l’ont payé et le paient encore très cher.

      De plus, avec votre "honte", vous nourrissez de votre énergie précisément les prédateurs qui sont responsables des exactions.
      Vous pensez comme la femme battue qui pardonne à son bourreau : elle aussi reprend la faute sur elle et le blanchit de ses actes : il est libre, blanchi et peut recommencer.

      Devenez une femme libre et ensuite vous saurez de quoi vous pouvez être fière, et vous aurez une volonté en béton armé qui vous sauvera peut-être la vie bientôt, ou vous permettra peut-être de choisir la mort sans regret ni peur si aucune autre option n’est plus disponible pour sauver votre âme.

       
    • #2328243
      Le 23 novembre à 16:42 par ProtégeonslaPalestine
      Bachar el-Assad : "Il est temps de parler de la vérité"

      @Yul : Exact. La Syrie était un protectorat français, francophone et francophile avant que notre franc-maçonnerie ne se retourne contre elle. Dans l’excellent film Une Femme française, avec Emmanuelle Béart et Daniel Auteuil, on les voit sur le site d’Alep. La République a trahi la Syrie.
      @Vivachávez : Notre racaille de l’Elysée, de Matignon et de la Place Beauvau n’a même pas la cohérence idéologique du dernier des terroristes. Quand je pense que Sarkozy avait invité Bachar el-Assad en 2008, pour mieux le poignarder dans le dos... De quel cortège de faux-culs et de petites frappes la démocratie nous a t-elle affublés...

       
    • #2328307
      Le 23 novembre à 17:58 par ProtégeonslaPalestine
      Bachar el-Assad : "Il est temps de parler de la vérité"

      Bon, Brigitte, si vous voyagez avec un passeport français, si vous avez dans votre portefeuille une carte d’identité estampillée République française, que vous acceptez de jouir de ce privilège à l’intérieur comme à l’extérieur de nos frontières, vous n’êtes certes pas responsable mais comptable, à titre individuel, de l’incurie que la désinformation et le conformisme collectifs ont porté au pouvoir. Accepter une nationalité, c’est aussi consentir à voir rejaillir sur soi le prestige (historique, culinaire, artistique, linguistique) de votre pays, mais aussi l’opprobre et le rayonnement inversé de ce que ses dirigeants font en son nom. Donc épargnez-vous le couplet sur la femme battue, il est inopérant ici. Je n’ai rien décidé, je n’ai choisi ni Hollande ni Macron, mais le fait qu’ils agissent ainsi en mon nom créé chez moi ce malaise vis à vis d’un peuple ami. Je maintiens.
      Je retiens de votre commentaire ce qui me servira : ce sentiment de honte, même légitime, nourrit effectivement la besace énergétique de l’ennemi. Donc on fait quoi ?

       
  • #2328141
    Le 23 novembre à 14:53 par Lynx dans la brousse
    Bachar el-Assad : "Il est temps de parler de la vérité"

    Si on aime et soutient Bashar Al Assad depuis le début de la guerre honteuse dans laquelle nos dirigeants on voulus nous mettre on est taxés de conspi-quoi déjà ?
    . Sans E&R et leur travail de fond sur ce sujet comme sur tant d’autres, ça continuerait encore et encore le débilisme ripoublicons sur ce sujet.
    Perso quand le barbouse parlant un français impeccable et avec la gueule qui va avec, a qui j’ai eu à faire l’a joué au chantage pour me balancer en Syrie , j’étais déjà fier de dire que j’aimais Bashar Al Assad, et que l’Islam était une religion de paix et de bon sens , pas de haine et de manipulation. Le barbouse censé être mon pote m’avait ensuite dit qu’il n’avait pas d’autre "question" et que je n’avais pas à m’en faire pour la suite . J’aurais aimé tomber sur le pote à culturovore il m’aurait sûrement dit ce qui m’attendait réelement, soit la coalition de tout les barbouzes pas clairs sur Français très clair aimant son histoire et son pays, comme tant d’autres.

    VIVE BASHAR Al ASSAD, son armée et son peuple. Un exemple pour le monde entier.
    Chacun chez soi et les vaches seront bien gardées.

    Vive la Syrie, son Président Bashar et son Peuple.
    Si Macron pouvait pleurer en écoutant cette interview comme il pleure en regardant "Les Misérables", on aurait peut être un peu moins honte d’être français à l’heure qu’il est.

     

    Répondre à ce message

    • #2328678
      Le 24 novembre à 12:06 par culturovore
      Bachar el-Assad : "Il est temps de parler de la vérité"

      Si je comprends bien votre histoire, un homme de la DGSE a tenté de vous enrôler de force chez Al Nosra en utilisant le chantage pour vous envoyer combattre en Syrie et vous avez refusé d’y aller ?! Vous seriez donc un français de confession musulmane fiché S.
      Si c’est bien vrai, savez-vous que votre témoignage est de première importance ?! Car il corrobore tous ceux qui disent que de nombreux jeunes français musulmans ont été manipulé par les services pour être envoyés dans les sales guerres de l’OTAN. Dans ce cas se pose la question de combien l’ont été pour commettre des attentats en Europe. Dans un monde bien fait ou un journalisme vrai existerait, votre témoignage et le mien dans une presse indépendante ferait tomber ce gouvernement inique.

       
  • #2328232
    Le 23 novembre à 16:33 par Daechéance
    Bachar el-Assad : "Il est temps de parler de la vérité"

    Il suffit de comparer le visage du président Assad aux faces de dégénérés et aux gueules de salauds de ceux qui lui ont fait la guerre pour savoir où se situe le camp du bien !

     

    Répondre à ce message

  • #2328548
    Le 24 novembre à 06:16 par Sedetiam
    Bachar el-Assad : "Il est temps de parler de la vérité"

    La rectitude de la lutte face à l’adversité : cependant que d’autres rampent...

     

    Répondre à ce message

  • #2328558
    Le 24 novembre à 06:45 par Krunk
    Bachar el-Assad : "Il est temps de parler de la vérité"

    Interview importante, merci à ce journaliste honnête et pertinent (tellement rare) merci à RT et merci aussi à E&R pour le relais bien sûr.
    Bachar El Hassad est un dirigeant simple, integre et réaliste et si le monde est encore vivable, si l’’espoir est encore permis c’ est bien grâce à ce type de personne alliant courage, clairvoyance et pragmatisme. J’appelle ça de l’humanisme appliqué ! Dans le contexte satanique actuel c’est fort symboliquement. Respect. Ce mec et son peuple resteront dans l’histoire

     

    Répondre à ce message

  • #2328606
    Le 24 novembre à 09:56 par L’Incorruptible
    Bachar el-Assad : "Il est temps de parler de la vérité"

    "le terrorisme ne connait pas de frontières politiques"



    Là je suis bien obligé d’exprimer un désaccord avec le président Assad.
    Quid de l’état hébreu ?

    Ceci dit, je comprend qu’il ne puisse l’expliciter dans l’entretien.

     

    Répondre à ce message

  • #2328706
    Le 24 novembre à 13:22 par Hussein
    Bachar el-Assad : "Il est temps de parler de la vérité"

    @yul , vous allez un peu fort vous oubliez que c’était un arrangement franco- britannique,et que l’aviation française avait bombardé un soulèvement Syrien contre l’occupation française,vous avez une drôle de façon de raconter l’histoire mon cher ami, protectorat peut être mais occupation quand même !!!si vous voulez de la documentation je peux vous en proposer à foison,mais s’il vous plaît pas de contre vérité cela nuit à la grandeur de la France !!!

     

    Répondre à ce message

  • #2328824
    Le 24 novembre à 16:58 par louis
    Bachar el-Assad : "Il est temps de parler de la vérité"

    Attention RT, certaines phrases ne sont pas traduites ^^, à 29:41 notament…
    En tout cas, bravo pour cette interview.

     

    Répondre à ce message

  • #2329181

    "Qu’est-ce qu’il est beau.... qu’est-ce qu’il est bien habillé.... qu’est-ce qu’il parle bien...."
    (normalement je ne devrais pas me faire insulter ou supprimer mon commentaire là ;)

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents