Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Baisse vertigineuse du QI moyen en Occident

Jusqu’où va-t-on descendre ?

Entre 1999 et 2009, les Britanniques ont perdu en moyenne 14 points de QI, et les Français près de 4 points. Après un siècle d’augmentation constante, ce recul pourrait être lié à des facteurs écologiques, mais aussi à des questions démographiques.

 

Plusieurs études parues conjointement dans la revue scientifique Intelligence tirent une conclusion pour le moins préoccupante : le quotient intellectuel (QI) moyen de la population des pays occidentaux connaîtrait une chute spectaculaire depuis une quinzaine d’années.

La chute la plus impressionnante du QI moyen touche les Britanniques qui ont perdu environ 14 points entre 1999 et 2009, pour atteindre un score moyen de 100. Les Français, eux, accuseraient un recul de 3,8 points entre le début des années 2000 et aujourd’hui, pour s’établir autour de 98, comme le notent Les Échos. Si les avis sur la pertinence de la notion de QI et sur le test permettant de l’évaluer divergent fortement, la tendance observée dans de nombreux pays, principalement européens, est bien réelle.

Cette baisse tendancielle est d’autant plus frappante que le XXe siècle a été marqué par une forte et constante augmentation du QI moyen en Occident, principalement sous l’effet de l’amélioration des conditions sanitaires et de la généralisation de l’accès à l’éducation. Cette augmentation linéaire a été analysée par James Flynn, un chercheur néo-zélandais et porte aujourd’hui le nom d’« effet Flynn » : c’est également lui qui a été parmi les premiers à s’alarmer du renversement de cette tendance.

Aucune des explications avancées jusqu’ici ne permet d’établir une corrélation suffisamment forte avec la baisse du QI moyen pour satisfaire la communauté scientifique. L’une des explications avancées concerne la prolifération des perturbateurs endocriniens, ces micro-particules dont l’un des effets néfastes est d’entraver l’action de l’iode, élément essentiel dans le développement du cerveau. Mais le lien de cause à conséquence reste difficile à établir.

Les explications sociologiques restent elles aussi relativement insatisfaisantes. Ainsi, les pays frappés par ce recul disposent de systèmes d’éducation très différents, qui ne semblent pas se répercuter sur les observations de l’évolution du QI moyen. L’avènement d’une ère technologique, où la plupart des tâches de calcul simple ainsi que les démarches cognitives jadis exclusivement dévolues au cerveau sont désormais assurées par des objets intelligents, ne semble pas non plus fournir d’explication solide. En effet, les pays affichant les taux de QI les plus élevés en moyenne se trouvent tous en Asie, où la prolifération des objets connectés est pourtant très importante.

Reste alors la piste démographique : les individus bénéficiant d’un QI élevé, généralement engagés dans des études supérieures longues, ont en moyenne moins d’enfants. Leur représentation parmi la population totale tendrait donc à diminuer. Cette hypothèse semble confirmée par une étude génétique menée sur plus de 100 000 Islandais nés entre 1910 et 1990 et parue en décembre 2016 dans la revue PNAS. Là encore, les conclusions demeurent incertaines, et les chercheurs ne sont encore parvenus à aucun consensus sur la question.

Échapper à l’affadissement avec Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

96 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1773084
    Le 26 juillet à 15:51 par annalise
    Baisse vertigineuse du QI moyen en Occident

    Un enfant ne peut développer son intelligence que s’il sent autour de lui beaucoup de bienveillance, un haut sentiment de sécurité et si la mère (principal repère éducatif dans les premières années de la vie) a également un haut potentiel, pour lui faire découvrir intelligemment les mots, les objets, les mouvements. Bref lui apprendre à gérer tout ce qui l’entoure à la fois avec curiosité et confiance.
    Un enfant africain part pour ces raisons avec un très grand handicap : les rôles éducatifs des parents sont extrêmement limités, question de culture aussi.
    La polygamie n’est pas le système d’organisation sociale qui implique un haut sentiment de sécurité chez les enfants, bien au contraire.
    La baisse du QI en Europe pourrait aussi très probablement avoir un lien avec l’augmentation des familles mono parentales.
    Pour faire simple, les capacités intellectuelles se développent à une vitesse inouïe chez un enfant qui a tout le loisir pour les exploiter, et qui est confronté le moins possible aux problématiques des adultes : divorce, 15 bouches à nourrir, insécurité alimentaire ou médicale.

     

    Répondre à ce message

    • #1773187
      Le 26 juillet à 19:21 par zuleya
      Baisse vertigineuse du QI moyen en Occident

      Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué. ..
      Et pour le 100m, C est les familles monoparentales quI expliquent la domination des noirs ?
      Et pour le haut taux de testostérone chez les individus subsahariens ( les femmes ont le même taux que les mâles européens ), c’est pareil ?
      L’intelligence de solvation des problèmes élémentaires est un trait essentiellement génétique. Il n’y a aucune raison que cela ne soit pas ainsi...

      Les dégâts de la propagande métisseuse du politiquement correct n’en finit pas...

       
  • #1773199
    Le 26 juillet à 19:40 par Congolais
    Baisse vertigineuse du QI moyen en Occident

    L’intelligence, c’est la capacité de se connecter a l’origine. Autrement dit a Dieu, a la création/créateur donc a l’éveil qui donne et permet d’acquérir la connaissance vraie. Le test du QI permet de mesurer votre degré de soumission aux thèses et antithèses des dominants. Ceux qui écrivent l’histoire, financent les labos de big pharma, financent les programmes d’éducation, déterminent les matières a enseigner a l’école ..

     

    Répondre à ce message

    • #1773454
      Le 27 juillet à 06:00 par Suffit
      Baisse vertigineuse du QI moyen en Occident

      Non. A un moment donné ça suffit ce genre de raisonnement qui, à coup d’argument d’autorité divin, en vient à passer sous le tapis la nullité des jeunes et à se faire le complice des dirigeants actuels qui veulent un peuple abruti.
      Ne l’as-tu pas appris, le français ? Cela ne t’as pas aidé à construire ton message ou tu dis pourtant que tout cela est mal ?
      Et bien nous parlons de ce genre de connaissances.
      Réussir un problème de maths ou une traduction de texte peut montrer que oui, on est plus intelligent que l’autre teubé d’à-côté qui ne comprend même pas la consigne.
      Et qu’on ne dise pas comme excuse que ce tire-au-flanc, ce branleur qui ne veut pas en foutre une est plus connecté à Dieu que celui qui travaille dur.

       
    • #1773465
      Le 27 juillet à 07:27 par agent 47
      Baisse vertigineuse du QI moyen en Occident

      À @congolais , merci pour ce commentaire , c’est rare de lire ce genre de propos dans ce monde soumis au règne de la quantité et de la matière .
      L’intelligence est une faculté supraindividuelle qui permet d’accéder aux principes directeurs (métaphysique) de la connaissance , vérités universelles dont on perçoit directement la vérité donc relèvant du domaine de la certitude intellectuelle pure dont la vérité et la validité sont indépendantes de considérations relatives tels que le temps ou l’espace etc car nécessaires
      Cette faculté est nommé intuition intellectuelle (intellect transcendant ) , intellect agent chez Aristote et les scolastiques , Buddhi chez les Hindous , Kashf chez les musulmans .

      Tout le reste n’est intelligence que par participation (de façon relative) ; c’est notamment le cas de la raison qui est une faculté d’ordre individuelle donc formelle , qui opère en établissant des rapports (par division de façon analytique) et qui par sa nature même du fait que ses opérations sont soumises au limitations du domaine individuelle , soumise à l’erreur (qui dependent fortement des conditionnements mentaux et environnementaux , des différentes impressions enregistrés au cours de la vie dans la mémoire de l’individu , de l’éducation reçue avec ses limites intrinsèques ).
      La raison livré à elle même est souvent source d’égarement et beaucoup d’exemples peuvent l’illustrer : les pseudo-philosophes , sophistes à la enthoven , onfray qui n’ont plus que le verbiage creux ou les pseudo-experts qui usent du formalisme mathématique à tort et à travers pour donner une apparence de rigueur etc . La raison est un outil dont la légitimité et la validité est subordonnée à l’intuition intellectuelle qui seule peut saisir directement la vérité de façon intuitive et certaine .
      exemple : lorsque je dis que le plus ne peut sortir du moins ou que la cause contient en puissance tous ses effets , qu’on soit paysan , érudit ou que sais-je , on en perçoit directement la vérité qui qu’on soit , quel que soit notre niveau d’instruction car celle ci est nécessaire par principe de raison suffisante et donc inévitablement d’ordre universel ; chacun pourra en tirer les applications à des domaines divers et plus ou moins spécialisés . Domaines dont la vérité et même l’efficacité , bien que s’ appliquant sur un plan déterminé et donc relatif , dépendent de sa conformité au principe universel (Logique , mathématiques , physique, architecture , organisation sociale etc

       
    • #1774088
      Le 28 juillet à 08:26 par agent 47
      Baisse vertigineuse du QI moyen en Occident

      Et c’est par là qu’il faut entendre également l’injonction du christ aux fidèles de se préoccuper avant toute chose d’accomplir la volonté du père qui est aux cieux et qui symbolise le domaine des causes transcendantes et des vérités éternelles , incorruptibles (que ni les vers , ni les voleurs n’atteignent selon les évangiles) , pour recueillir par surcroît les richesses de ce bas monde .
      Le père évoquant l’idée de cause génératrice , transcendante et nécessaire dont doit découler tout le reste et sans lequel le reste est voué à l’échec .
      S’ il y a des catholiques qui lisent ce commentaire , qu’ils n’hésitent pas à me dire ce qu’ils en pensent , cordialement .

       
  • #1773227
    Le 26 juillet à 20:18 par Dede
    Baisse vertigineuse du QI moyen en Occident

    Quand je suis tombé éperdument amoureux après un rencard d’une chinoise j’ai perdu au moins 20 points.

     

    Répondre à ce message

  • #1773241
    Le 26 juillet à 20:36 par zouzou
    Baisse vertigineuse du QI moyen en Occident

    A voir certaines classes nullissimes et ultra bigarrées, ça ne fait pas l’ombre d’un doute : on n’a pas importé la fine fleur...Et rien à fiche que ça fasse bondir de le lire. C’est la vérité.

     

    Répondre à ce message

  • #1773244
    Le 26 juillet à 20:37 par zouzou
    Baisse vertigineuse du QI moyen en Occident

    "Là encore, les conclusions demeurent incertaines, et les chercheurs ne sont encore parvenus à aucun consensus sur la question". Tu m’étonnes...pas envie de perdre leur job, les "chercheurs"...

     

    Répondre à ce message

  • #1773293
    Le 26 juillet à 21:37 par Nicolas Bleu Blanc Rouge
    Baisse vertigineuse du QI moyen en Occident

    Si le QI baisse en France, ça peut être dut à beaucoup de choses.

    Par exemple : des émissions débiles à la télévision (la téléréalité), un système scolaire tenu par des gauchistes, l’abrutissement des jeux vidéo (certains se coupent de la réalité, en y jouant des heures), le RAP (les paroles sont souvent affligeantes), le cannabis (qui ont des effets sur le cerveau).

     

    Répondre à ce message

  • #1773408
    Le 27 juillet à 00:43 par Georges 4bitbol
    Baisse vertigineuse du QI moyen en Occident

    Entre la baisse vertigineuse du QI, la baisse vertigineuse du pouvoir d’achat, la hausse vertigineuse de l’immigration massive de peuplement, la hausse vertigineuse de la violence sociétale, la hausse vertigineuse de la pornographie, la baisse du niveau de conscience, la hausse de l’analphabétisme, la baisse des retraites : la hausse des accrocs aux anxiolytique et substances euphorisantes ne connaîtra aucune baisse.

     

    Répondre à ce message

  • #1774283
    Le 28 juillet à 15:34 par Anonyme
    Baisse vertigineuse du QI moyen en Occident

    En général, dans toutes les écoles mixtes d’européens et d’indigènes, les meilleurs élèves dans chaque classe sont les indigènes. Et pourtant, on cite des cas comme celui de la commune de Mirabeau [4] où 8000 indigènes, contre 300 européens, n’ont pas pu obtenir une école pour leurs enfants.

    Sur le site de Michel Colon sur son site pendant la colonisation Française.

     

    Répondre à ce message

  • #1774561
    Le 28 juillet à 22:18 par Bender
    Baisse vertigineuse du QI moyen en Occident

    Il n’y a pas que l’immigration qui fait baisser le QI.
    Il y a aussi les aides sociales pour les gens qui pondent plein de gosses. Ca rend les moins aptes à gagner de l’argent par eux-mêmes (qui est une preuve d’intelligence quelque part) à se reproduire beaucoup plus que les autres.
    Et en plus les populations qui profitent de ces aides, bref je m’arrête là...
    C’est du dysgénisme.

     

    Répondre à ce message

  • #1775376
    Le 30 juillet à 07:18 par Curieux
    Baisse vertigineuse du QI moyen en Occident

    Noublions pas l’abrutissement par la télé les portables. La télé réalité a joué un rôle primordiale. Les jeunes gosses sont abrutis par des programmes qui ne vont pas dans le sens de l’éveil
    Et cela se voit chez les français bien de souche autant que chez les immigrés. Travaillant dans les établissements scolaires je sais de quoi je parle. Les mass médias ne contribuent pas a l’élévation du niveau, il NY a qua voir ce que sont devenus les articles de journaux. Il y a encore 10ans un article du monde ou de libé était bien écrit (en dehors de tout jugement sur le fond). Mais le niveau ne cesse de chuter.

    L’immigration a peut être un rôle mais mineur. Le principal facteur a mon sens c’est l’abrutissement médiatique et scolaire.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents