Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Bégaudeau dénonce l’amalgame système Chouard-Soral

Dans la préface d’Histoire de ta bêtise

D’abord comme il se doit j’ai pensé à ma gueule. Quand en novembre les Gilets jaunes sont apparus pile au moment où Histoire de ta bêtise venait de partir à l’imprimerie, j’ai d’abord craint pour le livre. J’ai croisé deux fois les doigts : une première fois pour que ce mouvement capote vite et ne change rien à la carte politique que le livre parcourt ; une seconde fois pour que, tant qu’à durer, il n’aille pas jusqu’à dégager Macron et sa garde macronienne. Pas avant le 23 janvier 2019, date de publication. Après, oui, avec plaisir, avec joie. Vers fin février. Mi-mars, allez. Le temps que le livre ait sa petite vie.

 

La Bêtise qui fait tousser les Grandes Gueules

 

Le 15 mars l’insurrection, et d’ici là 50 000 livres vendus + le prix Romain Bardet du meilleur essai.

La superstition paye. Le pouvoir a tenu bon. Macron et la bourgeoisie qu’il incarne et sert sont toujours d’actualité. Tu occupes le terrain, mieux que jamais. Tu as sauvé ce livre qui ne t’aime pas.

Mieux : tu l’as justifié. Ton attitude devant ce mouvement lui a offert une illustration inestimable et gratuite.

Rarement, ces dernières années, t’aura-t-on vu si transparent, si lisible dans tes intentions, tes intérêts, tes affects. Les gilets t’ont révélé. Tu t’es montré tel que tu es ; tel que je te peins.

Tu as montré ta peur constitutive.

Ta passion première de conserver a depuis toujours pour corollaire ta peur. Ta peur d’être dépossédé. Et puisque tu ne consentiras jamais à te dépouiller comme Saint François ou Pauline Lamotte, tu auras peur toute ta vie.

On a vu ta peur en gros plan, on a vu ce qu’elle te fait faire. Les réflexes policiers qu’elle communique à ton petit corps fier de sa minceur en chemise. Les blindés sur les Champs-Élysées. Les yeux perdus. Les mains arrachées.

Et ta bêtise.

Ce livre qui l’affiche en titre tache d’établir la généalogie de ta bêtise, son parcours neuronal, sa chimie. Comment ça marche ? Comment un cerveau bien fait comme le tien en vient très régulièrement, et plus souvent encore en période de panique, à se rétrécir ?

Au cas où elle ne me serait pas apparue antérieurement, au cas où je n’en aurais pas encore compris les tenants, tu m’as offert, ces deux derniers mois, cent occasions de compléter ma compréhension du phénomène.

Je reviens sur l’une des plus exemplaires.

Courant décembre, un thème s’invite dans le mouvement, celui du Référendum d’Initiative Citoyenne. Beau thème non ? Complexe, vaste, infini comme la quête démocratique. Toi qui depuis ton ordi trouvais les Gilets Jaunes bas-de-plafond, tu devrais te réjouir qu’ils relèvent le niveau du débat public que tes fondés de pouvoir ont tant avili. Et te fournissent l’opportunité de réfléchir toi-même à la démocratie réelle, toi qui ne l’as jamais fait, toi qui t’accommodes des institutions existantes – elles ont été conçues par et pour toi.

Certes, à ce stade, je ne me fais pas d’illusion : pour la raison que justement les institutions existantes ont pour objectif ta conservation, ton hypothétique réflexion, on le sait déjà, n’ira pas loin. Tu trouveras de bonnes raisons de légitimer le statu quo, de réaffirmer que le régime actuel est le moins pire (le moins pire est ton mantra) et qu’à cet égard mieux vaut ne pas risquer de le déstabiliser. Mais du moins auras-tu eu à te creuser les méninges pour réfuter ceux qui promeuvent le RIC, à l’argumentaire bien charpenté. Ça aura fait à ton cerveau une petite sortie conceptuelle hors de l’étroit périmètre conservateur où tu l’incarcères.

Or non.

Même pas.

Même pas une ou deux heures de pensée.

 

JPEG - 97.5 ko
La Bêtise qui fait tousser les Grandes gueules

 

Tout de suite, et comme tu le fais pour tant d’autres sujets, tu as trouvé le moyen de ne pas penser. Le moyen t’est tombé dessus, comme une providence, comme une entorse au genou la veille d’un cross de collège. Il tenait en sept lettres : C,H,O,U,A,R,D.

Ce nom t’est venu par l’intercession de Ruffin. Avant cet épisode, tu n’avais jamais entendu parler d’Étienne Chouard, pas même en 2005 où tu te contentas de l’information dispensée par tes organes officiels, mais tu connais Ruffin, car Ruffin a une visibilité médiatique – de la gauche radicale tu ne connais que ce qui en apparaît dans tes médias, c’est-à-dire à peu près rien. Dans un discours de mi-décembre, Ruffin, soutien des Gilets jaunes de la première heure, Gilet jaune avant l’heure, remercie Chouard d’avoir contribué à installer le RIC au centre des revendications, et c’est ainsi que tu découvres ce nom.

À ce stade, le scénario vertueux a encore sa chance : il t’est encore loisible de profiter de la circonstance pour rattraper ton retard, pour découvrir les ateliers constituants que Chouard organise depuis dix ans, et de te reporter à ses nombreux écrits et conférences sur le tirage au sort, sur la démocratie représentative comme oxymore, sur la constitution qui ne doit pas être rédigée par ceux qu’elle est censée contrôler, sur le gouffre entre élire et voter, etc. Du grain à moudre. Plein d’os à ronger.

Or : non plus.

Dès l’entrée du vaste domaine embrassé par la réflexion de Chouard, une rumeur soigneusement colportée par tes pairs te dispense de t’aventurer davantage. Il paraîtrait que Chouard a une ou deux fois dit qu’il ne s’interdisait pas de discuter avec Soral. Pour toi c’est une raison suffisante de ne pas l’écouter. Tu ne savais rien de Chouard, tu n’en sauras rien de plus. Rien de plus que sa notation dans ton barème moral. Quelque chose comme 2 sur 20. On ne discute pas avec Soral, point. Et toi tu ne discutes pas avec celui qui ne refuse pas catégoriquement de discuter avec Soral. Tu as des principes. Tu as du capital et des principes. Tu as les principes de ton capital.

On a reconnu les deux étapes de la fabrication de ta bêtise :

1 déport de l’attention du message vers le messager – a fortiori quand tu pressens la dangerosité pour ton ordre du message.

2 disqualification morale, et non théorique, du messager, par son association avec d’autres précédemment disqualifiés. Soral est d’extrême droite, donc Chouard qui un jour ne l’a pas condamné fermement l’est aussi un peu, donc Ruffin qui vient de saluer Chouard l’est aussi un peu, donc l’idée du RIC sent mauvais à son tour, et par extension l’instauration de consultations référendaires mènerait mécaniquement aux régressions morales que réclame le peuple reptilien et homophobe et antisémite et pour la peine de mort (ici, retwitter Victor Hugo, « souvent la foule trahit le peuple »)

Et moi qui ici mentionne Chouard et Ruffin ne serais-je pas aussi, par translation, un complice objectif de Soral ? Ne serais-je pas un peu pour la peine de mort ? Non décidément tu as de bonnes raisons de ne pas t’attarder dans la réflexion sur le référendum, ou devant le site de Chouard, ou dans les pages de Fakir, ou sur la présente page. Tu vas vite retourner chez toi regarder une série en mangeant des sushis livrés.

Lire la préface entière sur begaudeau.info

 

Bégaudeau chez France Culture :

Le réjouissant Bégaudeau, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

42 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2144963

    Begaudeau a-t-il analysé la "valeur d’usage" du mot "antisémitisme" ? Sinon, il manque tout de même l’essentiel.


  • Video La Grande Table
    A 23:00 une petite charge contre Raphael Enthoven
    Il rougit puis boit un peu d’eau
    Il a chaud, Bégaudeau, il sait à quoi il s’attaque, hein, demi-courageux faut quand même le noter, il est pour le tirage au sort en démocratie...et il semble être en ligne complète sur ce que dit AS sur les rapports de classes, sauf qu’il ne va pas jusqu’au bout du bout , hein
    Vidéo intéressante, à voir.


  • Au début des années 2000, l’abécédaire de Soral mettait en mots ce que j’éprouvais maladroitement... Fabuleuse lecture. Et tout récemment c’est avec ce livre de Bégaudeau (que je mésestimais je l’avoue) que j’ai pris une claque !
    Si seulement ils pouvaient se rejoindre, se lier...

     

    • Même chose, je devais avoir 16 ou 17 ans lorsque j’ai lu son Abécédaire. Bouquin que j’aime bien relire l’été sur ma côte bretonne !
      En plus de se marrer, ça permet de vérifier qu’Alain est resté fidèle politiquement. Contrairement à certains qui sont passés de Mao à Macron.


  • L’un des rares gauchistes à avoir ouvert les yeux. Son passage chez Z&N et son attaque en règle sur le bobo Naulleau est magistral


  • J’espère que Begaudeau est financièrement gras voire indépendant parce que le simple fait d’évoquer Soral risque de lui coûter cher !!!

    Courage le tour de manège à 10000 G va commencer !!!


  • #2144994
    le 15/02/2019 par François Desvignes
    Histoire de ta bêtise, préface : Ta bêtise intacte

    Première observation :

    Avant, on savait où se situait la bêtise.
    Après l’avoir écouté, parfois on hésite.

    (...)

    Par contre, c’est sûr, on sait où le sophisme prospère le mieux : dans le pédantisme .

    Par exemple, quand on dit que le bourgeois épargne quand il a peur et consomme quand il a confiance (au nom de ses tropismes entrepreneuriaux), à mon humble avis, celui-là n’a jamais poussé la porte d’une entreprise et n’a jamais compris qu’elle était la fonction du dividende : le remboursement du capital.

    (ce qu’il saurait s’il avait pris la peine avant de parler économie et social d’apprendre à lire un bilan, spécialement au passif)

    De même, il croit que le nouveau produit qu’il confond avec l’innovation, à cause de cette confusion, a la même fonction.

    Mais non :

    - le produit répond à une demande de la clientèle car on ne produit que ce qu’elle demande même si le fin du fin est de lui fabriquer exnihilo sa demande.

    - alors que l’innovation répond à une demande de compression des coûts de production et toute l’Histoire universelle de l’économie n’est que l’histoire de la compression des coûts de production.

    2 ième observation :

    Combien de fois a t il dit "moi" et ses équivalents : "je", "m’" "me" "mien" etc. ?

    3ième observation :

    La troisième observation c’est pour dire que je suis poli et que j’ai tenu jusqu’au bout sans foutre une raclée à mon chat à titre de représailles.

    Le mvt des GJ est révolutionnaire et n’a pas besoin d’être "anarchiste" pour l’être, et d’ailleurs s’il était "anarchiste", il ne serait plus révolutionnaire mais nihiliste car son ambition ne serait plus :

    - de renverser pour remplacer
    - mais de renverser pour laisser un terrain vague.

    Conclusion :

    - 1/ N’achetez pas son bouquin, il y a une promo sur le papier toilette à Auchan.
    - 2/ il est très mal élevé (et con) de parler à tout le monde pour expliquer que tout le monde est con sauf soi et de le dire la bouche pleine alors que tout le monde crève de faim.
    - 3/ Le comble du bourgeois c’est de croire que le summum de l’intelligence c’est de réfléchir sans prendre de risques et que la preuve incontestable de l’intelligence est proportionnelle au taux de remplissage de son estomac.

    Moralité

    Ce type est un sophiste narcissique.
    Il est comme les poules : il caquète dans un poulailler nommé FC
    Celui qui trouvera son coq aura un livre gratuit.
    Et celui qui lui rendra ce service, sera fait Chevalier de l’Ordre du mérite.

     

    • #2145147
      le 15/02/2019 par The Médiavengers Zionist War
      Histoire de ta bêtise, préface : Ta bêtise intacte

      Vous êtes bien sévère. Qu’est-ce qu’il vous a fait le Begaudeau ? Il prend le chemin miné du Soralisme, avec un peu de retard, certes, mais ne faisons pas la fine bouche. Qui de mieux qu’un bourgeois pour critiquer la bourgeoisie et parler à des couches de la société que le style d’A.S. effraie ?
      Quant à l’anarchisme, je suis loin d’être un spécialiste mais l’équipe de Rébellion marche un peu sur cette voie je crois, et à E&R on conseille d’aller jeter un coup d’oeil à Bakounine et Kroptkine.


    • #2145157

      @François Desvignes
      Rien que pour le nombre de fois considérable que M. Bégaudeau écrit "Soral" dans l’histoire de la bêtise micronienne, j’achèterai son livre.

      Pro Macron donc, M. Desvignes qui s’attaque vicieusement au porte-monnaie de celui qui en dit le contraire des banques et leurs merdias ?
      Un peu trop oser quand même, de sa niche dorée en Extrême -Orient et pas avec les GJ mutilés à perpèt dans les places publiques de Paris, comme M. Bégaudeau !


    • Je ne comprends pas tout de votre message. Peut-être parce que vous vous y connaissez effectivement bien en ce qui concerne l’entreprise, l’entrepreneuriat... mais je tique un peu quand vous osez "le produit répond à une demande de la clientèle car on ne produit que ce qu’elle demande" ! Et je remarque ensuite que vous maîtrisez très mal les concepts, objectifs de l’Anarchie (c’est pas non plus mon truc, mais je sais que c’est bien autre chose que ce que vous dites). Après, lui reprocher de dire "je", alors que ce peut être l’humilité de celui qui ne prétend parler qu’en son nom, c’est encore un peu gratuit... Bref, MOI JE M’ai acheté son bouquin, l’ai lu, l’ai apprécié, et j’attends le vôtre.


    • François Desvignes. Question sophisme, vous nous faites une belle démonstration ! Du coup, tiens, je vais commander le livre, j’ai déjà profité de la promo sur le papier toilette.


    • #2145299

      "La troisième observation c’est pour dire que je suis poli et que j’ai tenu jusqu’au bout sans foutre une raclée à mon chat à titre de représailles."

      C’ est tout de même désolant et irresponsable d’ avoir un animal domestique à qui on fait courir de si grands risques à être aussi irritable et influençable.


    • #2145347

      Votre vision de l’anarchisme est vraiment du niveau CM2 ; ce n’est pas parce que vous avez rencontré dans votre vie deux punks à chien nihilistes qui se disaient anarchistes qu’il faut en tirer des conclusions sur tout le mouvement.

      Si vous aviez lu Proudhon (père de l’anarchisme), ce que vous n’avez très certainement pas fait, vous auriez découvert un homme courageux à la pensée subtile et tout sauf nihiliste.

      Si vous aviez lu le livre de Bégaudeau, vous vous seriez aperçu qu’il ne vous a pas attendu pour faire son auto-critique virulente en ce qui concerne son absence de courage physique et son caractère bourgeois à certains moments.

      Si vous aviez lu Stuart Ewen et son analyse chirurgicale de l’ingénierie sociale dans la société de consommation, vous ne diriez pas d’aussi grosses conneries sur le rapport produit-consommateur.

      Moralité :

      Vous devriez lire plus.


    • #2145350
      le 16/02/2019 par Francois Desvignes
      Histoire de ta bêtise, préface : Ta bêtise intacte

      @Mediavengers

      Ce n’est pas parce qu’il se prétend soralisant qu’il est soralien, et ce n’est pas parce qu’il se prétendrait soralien que A.S. le reconnaitrait pour tel.

      Mais même si A.S. le reconnaissait pour tel, ou du moins si nous tous nous lui reconnaitrions le mérite de ne pas avoir hurlé avec les loups, ce qu’il dit est aussi faux que venimeux, nonobstant sa reconnaissance des analyses d’A.S.

      Lesquelles analyses, comme vous le savez, sont fausses pour ce qu’elles sont marxisantes car le marxisme est une maladie mentale, une trisomie de la pensée (comme tout le courant matérialiste)
      Et a contrario absolument vraies et vertueuses pour ce qu’elles ont de christianisantes , le Christianisme de combat étant l’accomplissement indépassable de la Pensée politique.

      Vous me demandez ce que j’ai contre lui, c’est cela :

      - marxiste trisomique, donc du XIX
      - soralien chuchoté et mal plagié, donc pas encore du XXI.

      Ce n’est pas la dernière fois que nous aurons ce débat entre les tenants du matérialisme humaniste dont la période 1517/2017 fut l’histoire de leur triomphe

      et les tenants du Christianisme partis à la reconquête de leurs droits contestés sur la période

      Le N.O.M., le transhumanisme, les libéraux libertaires,Macron , la Libre pensée,, Marx ; l’UE, et l’auteur quoique s’opposant entre eux, appartiennent au premier courant car leur credo unique est : l’homme est dieu , donc contre Dieu

      Les seconds n’ont aucun allié, martyrs de 34 à 314, assiégés et refluant de 1517 à 2017 et leur credo est lui aussi unique mais inverse : l’homme est Fils de Dieu, dpnc pour Dieu

      Il n’y a pas de tiers parti.
      Même pas neutre.

      Le premier parti a semé sur les cinq siècles considérés, l’ivraie : la ruine, le sang et l’asservissement
      Pendant que l’Humanité devait au second sa Civilisation et son Espérance : le blé.

      Voilà pourquoi j’ai traité l’auteur de menteur
      Et lui ai interdit de seulement se croire soralien en pointillé
      Car Soral s’il a pu se tromper ;lui n’a jamais menti ni plagié, c’est-à- dire triché.

      Je ne confonds pas Judas et le Bon larron.
      Le premier n’oublie pas de manger et pour manger se vend.
      Le second préfère mourir que mentir et jusque sur son bois, il prit la défense de ce qui est Vrai et donc Juste.

      Profond respect.

      .


    • Pour la finesse, faudra encore repasser. Mention spéciale à la psychiatrisation des opinions divergentes. D’accord avec pas mal de réactions, auxquelles j’ajoute que l’on se passe bien des brevets de je ne sais quoi dispensés par je ne sais qui depuis la Chine (dixit l’intéressé lui-même, là on croit rêver !).


  • #2144997

    Beguaudeau c’est le meilleur, il est vraiment super face aux médias détracteurs !


  • Suite à la lecture de la préface sur son site et ses quelques interventions médiatiques (regarder également son émission sur RT avec Taddeï) J’ai commandé l’ouvrage à ma librairie locale et ai commencé la lecture hier soir, je me régale ....tant sur la forme que sur le fond...et le mot est faible ! Ses écrits sont incisifs. (qu’importe le courant politique initial, ce qui prime est la pensée et dès que l’on pense, on met automatiquement au placard les raccourcis moralistes préfabriqués et par extension vides de conscience politique).

     

    • #2145410
      le 16/02/2019 par Fiodor Vassilievitch Tokarev
      Bégaudeau dénonce l’amalgame système Chouard-Soral

      @Maria
      Si tu veux de l’authentique lis directement



      La Société de consommation
      de Jean Baudrillard
      Le Capital
      de Karl Marx
      La Société du spectacle
      de Guy Debord
      Le rôle de la violence dans l’histoire
      de Friedrich Engels
      Note sur la suppression générale des partis politiques
      de Simone Weil
      Discours de la servitude volontaire
      d’Étienne de La Boétie
      Si le coup de force est possible
      de Charles Maurras
      Proudhon, Bakounine, Kropotkine, Sorel, Nietzsche, Gramsci, Degrelle, Rosa Luxemburg,



      Le criminel, c’est l’Electeur !
      C’est toi le criminel, ô Peuple, puisque c’est toi le Souverain. Tu es, il est vrai, le criminel inconscient et naïf. Tu votes et tu ne vois pas que tu es ta propre victime.
      Pourtant n’as-tu pas encore assez expérimenté que les députés, qui promettent de te défendre, comme tous les gouvernements du monde présent et passé, sont des menteurs et des impuissants ?
      Tu le sais et tu t’en plains ! Tu le sais et tu les nommes ! Les gouvernants quels qu’ils soient, ont travaillé, travaillent et travailleront pour leurs intérêts, pour ceux de leurs castes et de leurs coteries.
      Où en a-t-il été et comment pourrait-il en être autrement ? Les gouvernés sont des subalternes et des exploités : en connais-tu qui ne le soient pas ?......
      d’Albert Libertad





      Ca t’évitera une perte de temps
      C’est comme le gars qui lit Zemmour ,alors qu’il a l’original en mille fois mieux, avec une articulation profonde et non biaisé avec SORAL & KK


  • #2145067

    LA REVOLTE DES CAVES

    Combien d’entre vous seraient capables "d’aller jusqu’au bout" ? De tout sacrifier ? Demandez donc à Reynouard. Moi je ne serais pas capable de vivre sans mon fils. Je ne serais pas capable de vivre sans ma femme. Plutôt crever.

     

    • #2145264
      le 15/02/2019 par Le fou du village
      Bégaudeau dénonce l’amalgame système Chouard-Soral

      Vivre sans son fils ou sa femme, ce n’est jamais quelque chose que l’on choisit, et quoi qu’il advienne, ça arrivera forcément un jour ou l’autre, donc un combat inachevé ou jusque boutiste ne prédestine donc pas à cela plus que n’importe quoi d’autre. On nait et meurt seul, entre les deux quelques illusions plus ou moins partagées.


  • #2145078

    A mon avis, entre Soral et Bégaudeau, le 1er qui proposera à l’autre de débattre ensemble prendra un ascendant psychologique.

    Car le refus de l’autre passera pour de la couardise.

     

    • Pourquoi ?
      Ils ne sont pas d’accord sur des choses essentielles, selon vous ?

      Je vois bien à quoi vous faites allusion, mais a-t-on encore ici (à ER par exemple) le droit de penser que c’est une question à part sans que ce soit considéré comme un manque de courage ?
      Dans un monde où les j.... n’existeraient pas, pensez-vous que le libéralisme libertaire, en tant que système et surdéterminant, n’existerait pas ?

      Dans cette réalité, il se trouverait également des individus ou des communautés au profil plus opportuniste que d’autres pour en tirer profit.


  • @François Desvignes

    J’ai beaucoup apprécié votre commentaire ainsi que la subtilité de votre analyse. Par ailleurs, je partage votre avis sur tous les points.


  • @ François Desvignes

    Bien vu.
    Nonobstant (va la cruche à l’eau etc..) faut-il tout jeter ?
    Dans E&R il y a Réconciliation. Tendre la main et convaincre, ça aurait de la gueule.


  • Bégaudeau est un troskyste intelligent.
    Il a réussi a sortir du fonctionnariat comme prof de francais, en publiant l´immonde Entre les murs, un truc humaniste sur la dureté d´enseigner en banlieue mais c´est quand même de belles chances pour la France. Ca a fait marrer tous les profs ce truc. La plupart font 3-4 ans avant de muter, lui a muté vers la célébrité.
    Festival de Cannes, argent et petites pépés on imagine. Bravo a lui pour cette magnifique arnaque républicaine.

    Il sent qu´il y a coup a jouer avec cette histoire de Gilets jaunes, que rien ne sera plus comme avant.
    Bref, c´est bon signe si un type intelligent se soralifie doucement en public.

     

    • #2145487

      trotskiste ? faudrait peut-être pas abuser, les trotskards de 68 eux sont tous au pouvoir aujourd’hui en mode "crypté" bien entendu ! Un trotskiste n’est jamais intelligent, il est fanatique, encarté à vie et vicieux !
      Bégaudeau lui est bien au dessus des ces encartages médiocres et réducteurs !!!


  • Beaucoup de baratin scolaire,narcissique et faiblard physiquement.


  • #2145211
    le 15/02/2019 par Bisounours Killer
    Bégaudeau dénonce l’amalgame système Chouard-Soral

    Est il vraiment nécessaire aujourd’hui de vouer aux gémonies un homme qui porte ce discours...alors que toute la gerbe journalistique s’éverute à démonter la "thèse" ou pour être plus "conforme" la DEMONSTRATION SORALIENNE du pouvoir en place... ?

     

  • #2145220

    Je remercie cet homme pour ces interventions pleines d’intelligence, imaginez si tous les jours on avait cela sur les médias mainstream, presque le paradis.

    Une seule chose avec laquelle je ne suis pas d’accord, humblement, dans la video, il parle de Zemmour en disant qu’il s’en différencie par la fait que ce dernier partirait du principe que le peuple français "aurait une substance qui serait présente de toute éternité...", et on reconnait ici le gauchiste, je pense. Je me demande, qui a dit qu’un peuple avait une subtance de toute éternité ? Ce n’est pas parce qu’elle n’existe pas depuis toujours qu’il n’ y a pas de "substance" formant les Français. En fait, les gauchistes ne nient pas l’existence de cette "substance", mais pensent qu’elle n’existe qu’au niveau individuel. Je cromprends mieux d’où vient l’individualisme.

    Le probleme est qu’on ne peut avoir d’individualité véritable sans qu’elle n’émane d’une communauté. C’est par la communauté qu’on affirme son individualité, en somme, les gauchistes sont contre toute société holiste, voilà je pense le vrai noeud du probleme. La réconciliation nationale ne pourra réussir que s’ils comprennent cela (ce n’est que mon avis). En bref, pas de social, sans nation donc sans peuple. Chaque peuple a sa propre substrance mais elle n’existe pas depuis toujours, elle s’est constitutée lentement au fur et à mesure des siècles et elle peut donc disparaitre, elle se transmet, par la culture, par les habitudes, par les mythes... et aussi par l’ADN. Bien entendu, les choses sont plus compliqués, on ne peut pas résumer cela en un commentaire.


  • #2145259

    Je suis fan de toutes ses interventions pour ce livre.
    (J’avais pris soin de l’ignorer jusqu’à maintenant : ’’Entre les murs’’, c’est pas ma conception de la pédagogie).
    Sa palme d’or à Cannes lui donne accès aux grands médias (jusqu’à quand ?)
    Ce livre est excellent.
    Sont-ils nombreux, sur des plateaux de télés / radios grand public, à clouer le bec aux perroquets du système ?
    Ça compense nettement les petits défauts que vous lui trouvez.


  • #2145267

    J’hésite entre lire Bégaudeau en 1er ou commencer par la "Lettre ouverte ..." de Guy Hocquenghem ...

     

  • La puissance de cet auteur, c’est son humilité et la distance qu’il a sur son propre succès. Bravo !

     

    • #2145435

      Humilité ? Ce n’est pas vraiment ce qualificatif qui me vient à l’esprit...
      Suffisance, voire mépris à vis d’interlocuteurs n’ayant pas la chance de posséder sa brillante intelligence, cela correspond mieux à l’impression qu’il m’à donné lors de ses interventions médiatiques. Quand au fond de sa pensée, l’anarchie libertaire a plus de 150 ans...
      Peut être suis je moi aussi trop limité pour apprécier son génie !


  • En me perdant sur le site de Bégaudeau, je tombe sur l’un de ses commentaires (il échange avec un mec sur Chouard, Soral, Onfray etc...) datant du 27/12/2014 :
    "Pour le reste je suis comme toi et Marcela : suis pret à discuter de tout avec tout le monde. Et au passage je trouve des gens comme Soral beaucoup moins ennuyeux que des gens comme Marcel Gauchet et autres bergers humanistes."
    L’invitation est lancée !


  • #2145319

    Je suis chaudronnier de métier, gilet jaune le week end et j’en ai ma claque de ces théoriciens de droite, de gauche, du centre ou de je ne sais quel merdier idéologique tous n’ont qu’un objectif le pognon, ils sont là à donner des leçons de pensées, voire de vie aux gens. Leur petite personne imbue d’expériences réelles ou mitonnées, se pavanant sur le service public à nos frais et mettant en avant une promotion sans vergogne de leur merde dont nous les manuels qui nous levons entre 5h et 6h tous les matins n’avons strictement rien à glander. Bourgeois ou pas, un idéologue ira toujours moins loin qu’un con qui marche.
    Demain repos, je consulte E&R, le camarade bourgeois c’est week end chaque jour. Et il se la ramène avec ses théories, sans blague !


  • #2145418

    François Bégaudeau est incontestablement brillant, mais il n’est pas le seul dans ce cas. Là où il excelle et se distingue, c’est dans l’énoncé de sa pensée. Précis, concis, percutant, implacable face à toute malhonnêteté intellectuelle (le petit rictus au coin de la lèvre), il construit une parole qui a le tranchant du métal laissant ses interlocuteurs ... sans voix.


  • Je crois qu’il serait bon de raison garder avec ce rapprochement Bégaudeau-Soral auquel beaucoup semblent croire ici. Le Bégaudeau est incontestablement, dans son discours, "Gauche du Travail". Mais il n’est incontestablement pas "Droite des Valeurs". Et pour s’acheter une conduite BFM compatible, il clame et répète à foison qu’il n’est pas "fasciste", en désignant Le Pen avec ce label diabolisant...

     

  • #2145990
    le 17/02/2019 par anarcho-nationaliste
    Bégaudeau dénonce l’amalgame système Chouard-Soral

    S’il passe à la télé c’est qu’il ne doit pas être si dangereux, la semaine dernière RMC , puis BFM France Inter bref il passe chez tous les tenants du manche , édité ,vendu en Fnac et toutes les librairies , mouaiii , j’ai un vrai doute sur ces opposants de plateaux télé


  • Je l’aime bien ce Bégaudeau, d’autant plus qu’il est tout sauf climato-sceptique !


Commentaires suivants