Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Berlin : le suspect était sous surveillance peu avant l’attentat

Comme un air de déjà-vu

Les autorités allemandes se retrouvent empêtrées dans une polémique alors que de nombreux dysfonctionnement sont mis en lumière concernant le cas d’Anis Amri, l’auteur présumé de l’attentat de Berlin. Considéré comme dangereux, il n’a pourtant jamais pu être arrêté.

La polémique enfle. Alors que de nombreux dysfonctionnements sont mis en lumière en Allemagne concernant le cas d’Anis Amri, l’auteur présumé de l’attentat au camion-bélier contre un marché de Noël lundi à Berlin, qui a fait 12 morts et près d’une cinquantaine de blessés, les autorités fédérales, la police et la justice sont sous le feu des critiques.

Outre les questions soulevées sur la protection des places publiques par des bornes en béton, sur l’accroissement de la présence policière - jugée trop faible - ou encore sur l’envoi de l’armée en renfort comme dans d’autres pays, c’est bien la situation du Tunisien de 24 ans qui cristallise les interrogations. Et pour cause : considéré comme un islamiste potentiellement dangereux, il n’a jamais véritablement été inquiété.

Anis Amri était pourtant bien connu des forces de l’ordre, du centre de lutte antiterroriste et du parquet. Durant l’essentiel de l’année 2016, il avait ainsi été placé sous surveillance dans la capitale allemande car suspecté de préparer un cambriolage pour financer l’achat d’armes en vue d’un attentat. Mais l’enquête a finalement été abandonnée en septembre, faute de preuves ou d’éléments probants.

Lire la suite de l’article sur lci.fr

 

(Si la vidéo ne se lance pas, cliquer ici.)

Précédemment, sur E&R :

 

Que cache le terrorisme ? Des réponses chez Kontre Kulture :

 

Des pistes pour comprendre les liens entre services et terroristes :

Sur l’attentat de Berlin, voir aussi :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

21 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Devinette : quels sont les plus émasculés, les Français ou les Allemands ?

     

    • D’après ma courte expérience de l’Allemagne (1 mois de résidence) je pense que les deux peuples se valent en ce qui concerne l’émasculation de ces mâles, à croire que l’on a confondu dans ces deux pays la circoncision du cœur préconisée par le Christ avec l’ablation des testicules ! Ce qui s’était passé avec les migrants lors des célébrations du nouvel an dernier en Allemagne n’aurait pas été possible en Russie ou en Chine !


    • @Alias et GayPride

      Je suppose que vous parlez d’expérience et relatez votre propre absence de testicules ?
      Sinon, faites nous donc part des glorieuses actions de lutte que vous menez, nous sommes toute ouïe...


    • Vraie question et toujours pas de réponse !

      Dans quel état sont les germains et les gaulois ?
      Nulle trace d’Arminius ou de Vercingétorix ,
      qui résistèrent aux géants Octave et César !
      Germains,Gaulois qu’êtes vous devenus ?


    • @ Zobbo

      Ta réaction est pathétique. Ils n’ont fait que souligner un état de fait. L’Allemand est effectivement castré. Je les connais pour avoir travaillé avec eux (je le parle aussi niveau langue maternelle). Je ne sais pas ce qu’il leur faut pour s’extirper définitivement de ce sentiment de culpabilité qui les assaillent maintenant depuis plus de 70 ans. Le plus fou c’est qu’en dépit de tout ça, ils continuent à voter en masse pour la mutti merkel.


  • Mais qui est-ce qui m’a foutu une Allemagne pareille ? En d’autres temps on eut déjà arrêté et passé à la question quelques milliers de ... Heu... parasites asociaux. Pour leur faire dire ce qu’ils ne savent pas. Juste comme ça pour créer une ambiance de Noël traditionnel. Et on aurait pas tardé à mettre la main sur le terroriste. Et crois-moi ses sucettes à l’Anis, il les aurait en fer forgé et bien aiguisé dans le fondement. En guise d’apéritif.

    Mais bon... Le teuton est porté à la rêverie ces temps-ci


  • Bientôt mort si pas encore.

     

  • On connait la chanson, l’air, la musique , le refrain et même le compositeur. Il n’y a que la maison de production qui reste dans l’ombre..


  • On la connaît, leur surveillance.

    Trois petits tours et puis s’en vont, quand les enfants dormiront.


  • Je présume que les politiciens allemands vont déclarer que l’Allemagne est en guerre, puis mener un raid en Syrie (tuant quelques dizaines de civils), un mémorial sera érigé sur le lieu du drame, un concert sera donné en hommage aux victimes... et puis une loi sera édictée pour lutter contre l’influence de "l’extrême droite" sur les réseaux sociaux.
    Nos politiques accumulent les paradoxes et le peuple, trop choqué ne voit pas les chaines qui s’enserrent lentement autour lui pour l’étrangler chaque jour un peu plus. Condoléances aux victimes de la folie de nos dirigeants, que ce soit en Europe ou au Moyen-Orient.
    Un de mes amis me disait : "Les religions sont mauvaises, mais Dieu lui est bon". Dans les moments où tout espoir nous abandonne, heureusement il nous reste la foi.


  • J’attends avec impatience l’annonce que ce "musulman" radical était un partouzard "sel dans la soupe"...

     

  • Ceux qui continuent de croire a ’’l’incompétence’’ des services occidentaux sont soit de mauvaise foi soit naïfs car il n’y a aucune incompétence, il y a clairement un ’’laisser faire’’ volontaire, soit de la complicité ou encore pire des coups montés comme cela semble être le cas ici avec les fameuses ’’pièces d’identité’’ laissé sur les lieux du crime et avec des suspects systématiquement abattus ou qui ont disparus...
    Mais bon plus c’est gros plus ça passe !

     

  • #1629080
    le 23/12/2016 par Mayol Arkan Torquemada....
    Berlin : le suspect était sous surveillance peu avant l’attentat

    Anis Amri était pourtant bien connu des forces de l’ordre, du centre de lutte antiterroriste et du parquet. Durant l’essentiel de l’année 2016, il avait ainsi été placé sous surveillance dans la capitale allemande car suspecté de préparer un cambriolage pour financer l’achat d’armes en vue d’un attentat. Mais l’enquête a finalement été abandonnée en septembre, faute de preuves ou d’éléments probants.




    Et maintenant ils en ont assez ou pas des preuves et des éléments probants ?


  • Plus aucun doute possible,sauf pour les moutons,les formatés,les bêtas et les soumis...Dans tout ces attentats sur territoire occidental ;toujours la même rengaine qui ne sert curieusement jamais d’exemple au cas ou...Les papiers d’identité,la surveillance voire le "fichage" puis l’abandon des autorités.Cela fait beaucoup de coïncidences,répétées a maintes reprises...je veux bien tout ce que l’on veux mais a un moment donné,cela commence sérieusement a devenir plus que douteux !!


  • Les mêmes méthodes ou “failles” sont très bien décrites dans le bouquin de Peter Dale Scott L’État profond américain avec plus de 100 pages de références sourcées.


  • A quand une condamnation de complicité de crime de guerre de journaliste officiel


  • La perte de papiers d’identité n’est-elle que l’ultime acte manifestant la volonté du terroriste du sacrifice imminent de sa vie pour sa cause ? Abattu par la police il est considéré comme un martyr. Quant à ses victimes elles sont oubliées, à jamais anonymes. Des sinistres donnant lieu à indemnisation...Les grands profiteurs de tout cela sont ceux qui organisent les conflits et qui font minent de s’apitoyer sur leurs conséquences.

     


    • La perte de papiers d’identité n’est-elle que l’ultime acte manifestant la volonté du terroriste du sacrifice imminent de sa vie pour sa cause ?




      S’il voulait se sacrifier, cette petite ordure n’aurait pas fui comme un lâche.


Commentaires suivants