Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Bernard Lugan à propos de l’esclavage : halte à la repentance !

Dans son intervention lors du colloque de l’Iliade (Institut pour la Longue Mémoire Européenne), le 7 avril 2018, Bernard Lugan réfute l’affirmation selon laquelle l’Europe aurait fondé sa richesse sur la traite esclavagiste.

 

L’histoire africaine revue et corrigée,
lire sur Kontre Kulture

 

Les analyses de Bernard Lugan, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

61 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • La névrose française, l’autoflagellation, la masochisme, qui se voient jusque dans les résultat des élections : voter inlassablement pour ceux qui veulent votre perte.


  • Je répète bonne intervention, mais le public est un public de droitards répugnants au QI de 80.
    Il suffit que Lugan tacle le marxisme pour que leur cerveau ralenti tinte ’’marxisme... péril rouge... méchants communistes’’, et pour qu’ils applaudissent en se croyants sur d’eux...
    Alors que ce ne sont que des caricatures ces raisonnements...
    Il n’y a aucune volonté de remise en cause et d’aller vers l’autre.
    Rien que le fait de croire que la droite nationale aurait un quelconque lien avec ’’la droite de gouvernement’’ prouve la crétinerie de certains militants de ’’l’union des droites’’.
    Ils n’ont encore rien compris à gauche du travail, droite des valeurs.

     

  • Dans la première partie du 19ème la traite négrière fut supprimée par les occidentaux parce que leurs esclaves sédentarisés sur leurs plantations se reproduisant dans les Antilles ou aux USA, ils n’avaient plus besoin de nouveaux apports d’esclaves parce qu’ils en faisaient en quelque sorte "l’élevage" . Il n’en allait pas de même de la traite arabo-musulmane car ces négriers CHATRAIENT leurs esclaves : il fallait donc chaque année se ravitailler en esclaves subsahariens . Pourquoi Lugan ne parle-t-il pas de la castration des esclaves africains par les arabos-musulmans ? Elle explique qu’il n’y aie pas de noirs aujourd’hui dans les pays arabos-musulmans .

     

  • Excellente démonstration imparable sauf par le déni....Mais la thèse de Taubira ne peut se résumer que par une phrase emprunté à Sartre..."Il ne faut pas désespérer les enfants de l’immigration.. !!"


  • Toujours aussi bon le Bernard.
    Le meilleur moyen de lutter contre cette prison mentale de la repentance nationale, c’est la connaissance.


  • Lugan a de très bonnes connaissances mais son analyse est orienté idéologiquement, il fait de l’idéologie, la traite nord africaine (je ne préfère pas dire arabe car les nord africains ne sont pas arabes) est une réalité que ça soit la traite des noirs ou même des blancs, mais son ampleur est bien moindre que la traite européenne, en Afrique du nord il y’a des descendants d’esclaves mais ils sont bien moindres que ceux en Amérique du fait de la traite européenne, a regarder le discours de Lugan des le début il plante le décore "idéologique", sinon l’Europe ne s’est pas développé à 100% via la colonisation et l’esclavage mais il ne faut pas nier que c’était un plus qui a aidé certaines élites, notez bien l’expédition française en Algérie a été financé par les Roschield.

     

    • #1954137

      Bernard Lugan présente des faits historiques, rien que des faits historiques. Il ne fait pas, contrairement à toi, de l’idéologie avec des légendes urbaines.

      La traite arabe a eu une ampleur et une durée supérieure à la traite négrière transatlantique - d’ailleurs, elle n’a as été abolie et continue encore aujourd’hui sous d’autres formes. S’il n’y a pas de descendants d’esclaves, c’est parce que les arabes les castraient systématiquement, contrairement aux européens qui ne pratiquaient pas cet acte barbare !


    • Les esclaves ont existé partout et de tout temps.


    • "en Afrique du Nord il y a des descendants d’esclaves" : en fait très peu, et ils descendent de femmes noires mises enceintes par des nord-africains, car les esclaves noirs mâles étaient castrés . Il ne m’étonnerait pas que beaucoup d’enfants métis aie été tués à leurs naissances . Encore un secret bien gardé probablement .


    • C’est au xviii siècle que le pape Clément XIV interdira la castration....

      Il est vrai que pour les harems, afin de veiller sur les femmes, les ennuques furent trés prisés mais la pratique étant interdite en Islam ce fut une activité trés lucrative effectué par des marchands chrétiens ou juifs. Les ennuques et les harems, c’est une chose qui existait au moyen orient depuis l’antiquité...

      C’est l’empire byzantin qui a transmis la pratique aux empires musulmans... enfin, cela concerne surtout les territoires byzantins comme ce fut le cas pour les ottomans.

      Ensuite, il est fort connus que Verdun et Prague furent des grands marchés à esclaves pratiquant surtout la castration... N’oublions pas que la haute société européenne était fort demandeuse de castrat reconnus pour leur talents de chanteurs...

      Entre barbarie et raffinement il vaut mieux être du bon côté du manche ou attention aux coucou-niet..

      La théorie des esclaves noirs émasculés dans le monde musulman ne tient vraiment pas du tout... Tout simplement parce que la « marchandise » était rare et onéreuse et ne pouvait que servir les palais...

      Le seul historien affirmant cette thèse farfelue est très bien relayé par les réseaux sionistes et les réseaux islamophobes... De toute évidence... comme les domestiques-esclaves existant encore au Mali... ils font partis intégrante des familles... Les domestiques noirs dans le monde musulman (tout comme les blancs) se sont fondus dans la population... En effet, tout esclave ayant un parent libre met automatiquement au monde un enfant libre....

      En Islam, dés le deuxième calif Omar la mise en captivité de musulmans était interdite... Seul les guerres extérieurs et ses captifs ainsi que l’importation d’esclaves de territoires lointain permis de disposer de domestiques... Il y a encore des descendant d’esclaves au Maroc formant une communauté à part... ils sont tous énormément métissés.

      La strict ségrégation racial a permis aux esclaves des États Unis de survivre jusqu’à nos jours sans grand changement... et c’est déjà moins le cas au Brésil où ils se métissèrent plus ou moins... L’Histoire est surtout faite d’évidences, pas besoin d’idéologie...




    • En effet, tout esclave ayant un parent libre met automatiquement au monde un enfant libre....




      J’ai mal formulé la chose : si un enfant à un parent non-esclave, il ne peut être lui-même esclave. Un esclave couchant avec un non-esclave aura des enfants libres.

      Ce que je voulais dire, c’est que par exemple les femmes esclaves pouvaient être des concubines et automatiquement leur enfants étaient libres et en matière d’héritage à pied d’égalité avec les autres enfants du maître !!! Les Mamelouks furent une dynastie de dirigeants issuent d’esclaves européens...

      Si il est interdit d’asservir un musulman, un esclave non-musulman se convertissant à l’Islam demeure cependant un esclave. Mais ça n’est pas le cas pour sa progéniture, née musulmane.. De toute façon, les dirigeants étant plus ou moins médiocres, souvent ils n’encourageaient pas les conversions.

      D’une autre façon, en Inde puisque l’Islam respecte les autres religions il était interdit selon le rite hindou qu’un non hindou puisse hérité d’un hindou... de ce fait les convertis à l’Islam étaient automatiquement déshérités... Le pouvoir musulman aurait très bien pu mettre en place des lois facilitant les conversions mais ça ne fut pas le cas.... Les conversions étaient souvent le fait de familles ou villages entiers mais moins souvent d’individus se marginalisant économiquement.


  • #1954116

    De quoi remettre à leur place tous ceux qui utilisent la traite négrière et la colonisation pour nous coloniser et nous esclavagiser.
    Le nouveau plan banlieue de l’ivrogne sorti de son coma est un nouvel avatar de la saignée des travailleurs fronçais pour entretenir les parasites zyva, pourtant sufisamment enrichis par la "traite" de la drogue.
    Petit rappel amical à Dieudonné, les "jean-jean" ont été vendus par d’autres tribues aux marchands arabes pour alimenter la colossale traite ottomane et la traite négrière occidentale.
    Les grands bénéficiaires de la traite occidentale : Les Portuguais ( Mendés associated) et surtout pour des raisons évidentes : les métis Portugais.


  • Il eut été intéressant également d’écouter l’intervenant sur la colonisation auquel se réfère M. Lugan dans son exposé. Trouve-t-on une vidéo ?

     

  • Remettre en question le fait que la richesse européenne soit fondée sur l’esclavage passé c’est une chose...
    ...par contre il faut encore qu’on me montre ladite richesse. Je crois que j’ai pas encore eu ma part !


  • #1954141

    Une vidéo à envoyer à la LDNA (https://www.egaliteetreconciliation...)


  • Bernard Lugan est d´utilité publique. Il faut lire les commentaires sous ses vidéos, des dizaines de messages à la limite du compréhensibles laissés par des chances pour la France conspuant sans arguments ; à ceci on ajoute la bourgeoisie de France crétinisée répétant que c´est normal qu´ils viennent en France après tout le mal qu´on a fait.

    Dire qu´il suffirait 15 jours d´un Poutine, pas plus, pour en finir avec 50 ans de crétinerie gauchiste 68ard. À ce propos lire son livre ou voir la video de son Mai 1968 vu d´en face. Il avait les couilles bien posées dés ses 20 ans ; et explique bien que c´est de Gaulle qui a permis la réussite de ce mouvement n´ayant rien de spontané. Riche et triste vidéo https://www.youtube.com/watch?v=Zbq...

    Lugan, une idee de la France avant la Fronce.


  • la traite c’est une chose, et elle n’est sans doute pas responsable du "pillage de l’afrique" mais ca ne veut pas dire qu’on ne l’a pas pille autrement... il fait un amalgame entre la traite et les colonies non exclavagiste mais qui ont qd meme bien pille l’afrique

     

    • #1954160

      Bernard Lugan a écrit un livre intitulé "Pour en finir avec la colonisation" qui démontre, chiffres à l’appui à quel point ce mythe de l’enrichissement de la France par le "pillage" de l’Afrique est faux.
      En réalité, la France s’est ruinée dans la colonisation, et elle en paye encore le prix aujourd’hui avec des millions d’africains sur son sol à entretenir, qui bouleversent le paysage humain et qui posent d’énormes problèmes à la société.
      Les pays qui s’en sortent le mieux en Europe sont ceux qui n’ont jamais investit des sommes colossales et des ressources humaines non moins colossales dans la construction de l’Afrique moderne (Allemagne, Suède, Finlande, etc.).


    • @Philippot, vite ! Pas tout à fait vrai concernant l’Allemagne. Elle avait un espace coloniale et a y a énormément investi, en particulier en Namibie et Tanzanie. Les Britanniques furent surpris en envahissant ce territoire de la qualité des infrastructures. Ce n’est pas un hasard si ces deux régions passèrent sous contrôle britannique et que la France récupéra les moins intéressant Cameroun et le Togo


    • #1954231

      Comme disait mon père, il ne fallait ni y aller, ni en partir.


    • #1954258

      @Borussia

      À côté de la France, l’Allemagne n’avait pas d’empire colonial, ce qui était une cause de conflit avec la France d’ailleurs. Aucun pays africain n’a eu pour langue officielle l’allemand.




    • "Pour en finir avec la colonisation" qui démontre, chiffres à l’appui à quel point ce mythe de l’enrichissement de la France par le "pillage" de l’Afrique est faux.




      Ce qui aurait été intéressant tout de même est de savoir si ça a permis d’enrichir les réseaux de coquins copains comme des franc-maçons ?

      Pourtant Pierre Péan en est convaincu... dans son livre « Main Basse sur Alger » la conquête de l’Algérie avait été menée dans le but de faire main basse sur les immenses trésors de la Régence d’Alger afin de constituer les fonds secrets de Charles X. Si le casse du siècle était basé sur un pillage tout en établissant un faux en écriture afin de dissimuler l’enrichissement du Roi de France à la barbe de ses sujets... il y a peut-être un indice concernant les finalités de ce genre d’entreprises ?

      Maupassant sur la colonisation en général illustre très bien de quoi il est question dans son roman Bel Ami... comment un réseau d’industriels possédant les journaux et se mêlant de politique organise la prise militaire d’un pays fictif en Afrique du Nord afin d’y faire des affaires...

      Il est certains que l’Afrique a bien subit un pillage tout ceci est très bien documenté... cela n’empêche pas que ça n’était pas forcément pour faire plaisir au comptable du trésor public français... mais ça a forcément servi à l’enrichissement de familles industriels et ses nombreux intermédiaires. C’est comme dire que Google, Amazon, etc. ne sert pas le trésor public américain... il y a pourtant pillage partout où ils vont et ça enrichit bien des individus possèdant la nationalité américaine.

      Ps : les colons sensés faciliter « l’entreprise » de colonisation avaient bien besoin d’un minimum d’infrastructures ne serais-ce que pour faciliter l’exploitation ? Des hôpitaux ne serais-ce que pour contenir les virus et maladies se propageant facilement ? Il n’y avait pas de volonté d’instruire l’indigènat à la décolonisation l’Algerie grande comme cinq fois la France n’avait qu’une seule université. Cela n’empêche pas que de nombreux individus ont cru à une mission civilisatrice ou une concordance des peuples et une recherche de biens communs. Mais de toute évidence il y avait de facto un état d’apartheid où chacun devait rester à sa place.. l’injustice était institutionnalisé... autre époque, autres mœurs...
      Les roms sont gentils et ont des enfants, bien qu’en guenilles, ravisant... mais je n’accepterais pas qu’ils plantent des tentes dans mon jardin...


    • @Philippot, vite ! Si, tous avait l’allemand pour langue officielle et fût supprimée au profit du Français et de l’Anglais. La Namibie possède toujours l’Allemand comme langue officielle néanmoins.
      Je n’ai pas fait de comparaison entre les superficie des territoires colonisées mais des investissements, des infrastructures. Je souligne que Bernard Lugan met l’Allemagne sur le même pieds que la Suède alors que l’Allemagne a également perdu beaucoup d’argent dans la modernisation de ses colonies et bénéficié d’aucun retour sur investissement au vue de la courte durée de ses possessions (moins de 40 ans) contrairement aux Français et Britanniques qui les possèderent durant un, deux voir trois siècles.


  • Dans une autre vidéo publiée par ER M.LUGAN dit que l’Afrique du Nord n’est pas peuplée par les arabes mais par des tribus berbères en grande majorité, îl explique qu’elles vivaient de la paysannerie.....

     

  • Pas de racialisme chez les esclavagistes Musulman.
    Aussi bien les noirs que les blancs.
    Aux états unies et dans les îles c’est pas les musulmans qui ont déportés.
    C’est bien les européens.

     

    • Ben non justement. Ce sont les aaron Lopez et autres ((( élus ))) (qui ne sidentifient pas aux europeens, aussi fous que cela puisse paraitre aux oreilles des dits européens) qui dominaient l"industrie" du passage et des marchés d’esclaves, dans le même ordre de proportion qu’ils dominent l’industrie hollywoodienne actuellement. Au point que les marchés aux esclaves étaient fermés selon le calendrier des fêtes juives. C’est raconté d’une part par des historiens juifs et d’autre part dans les livres édités par la nation de l’islam de fahrakkan.

      La seule particularité des européens est d’avoir moins utilisé l’esclavage que toute autre culture, et de l’avoir aboli, chez eux et dans le reste du monde. Et c’est notre fierté et notre honneur.


    • Allez donc vous renseigner sur les véritables propriétaires de la très grande majorité des navires négriers, donc des commerçants que l’esclavage enrichissait, comme le commerce des bois précieux, minerais en tout genre, ivoire, etc...etc....

      Et vous verrez que votre idée était préconçue...La lecture des vieux livres, toujours la lecture des vieux livres, d’auteurs dont les "médias" ne parlent jamais/

      "Les faits, tous les faits, rien que les faits" (Lucien Cerise)


    • En Afrique en 2018 ce ne sont pas les Européens qui vont chercher des esclaves dans certaines tribus, ce sont encore les musulmans.


  • Intéressant. Chacun son tour.
    « Regardez bien ce qu’ils nous ont fait, demain ce sera peut-être votre tour » !
    Autant nier la traître des noirs et son commerce triangulaire qui n’est plus enseigné.


  • Une salutaire remise à l’heure des pendules, qui va faire grincer bien des dents extra-européennes..


  • #1954201

    En matière de ce type de greffes Jacques Chirac était un spécialiste car il a cherché toute sa vie des donneurs.

     

  • La conférence argumentée de Bernard Lugan dérange.
    Aussi bien les bobos lobotomisés, que nombre d’Africains installés dans l’attitude victimaire de lafotoblancs.

    La réconciliation, si elle a lieu un jour, passe par l’analyse factuelle. Les faits, rien que les faits. Pas la pleurniche.


  • #1954292

    Parfait exposé ; si j’avais été dans la salle, j’aurais applaudi à tout rompre comme les auditeurs....


  • Rien de neuf sous le soleil, mais là où je suis en désaccord, c’est que monsieur Lugan n’insiste pas assez sur les’bienfaits de la colonisation et ne peut s’empêcher de revenir encore et toujours sur l’esclavage...
    or, aujourd’hui et avec le recul, force est de constater que les Français n’ont pas grand-chose à se reprocher et que depuis, entre les aides massives à l’Afrique et l’hospitalité offerte à des millions d’Africains, la France a largement remboursé sa dette- si dette il y eut jamais...

     

    • @Le king
      Il ne faut pas minimiser l’aspect humiliant d’une colonisation pour le colonisé. En finir avec la repentance d’accord mais pas pour en faire l’apologie non plus.


    • #1954377

      @Thorfinn

      Il n’y a d’aspect humiliant que pour ceux qui manquent d’humilité et de hauteur de vue. Les Gaulois, colonisés par les Romains, sont devenus de fiers gallo-romains, pas des éternels humiliés pleurnichards et vindicatifs envers Rome !

      Ceux qui se sentent humiliés par la colonisation française devraient arrêter de se faire souffrir à vivre dans le pays colonisateur parler et penser dans la langue du colonisateur, et aller vivre dans le pays de leurs ancêtres, en Afrique, s’ils étaient en cohérence avec eux-mêmes.
      Certains le font, encore trop peu nombreux. D’autres restent ici pour emmerder les Français de souche (et par extension les Français de branche qui s’y sont assimilés), parce qu’ils ne sont mus que par la détestation de la France et des Français ainsi que par leurs propres frustrations.


    • Thorfin je veux bien que l’on est honte de nos défaites militaires et de juin 1940 en particulier. Car c’est normal et c’est très sain.

      En revanche Il n’y a aucun sens pour nous français de se sentir mal pour la colonisation faite par nos ancêtres et d’internaliser les défaites des autres.

      C’est intégrer la culture de la repentance que de juste penser à avoir honte des victoires de nos ancêtres. Cela n’a aucun sens. C’est précisément ce type de réflections qu’il faut combattre.

      De tout temps les civilisations qui rentraient dans l’histoire étaient celles qui étaient conquérantes.
      Imagines tu une seconde que les musulmans aient la moindre honte des conquêtes ommeyades et abbasides, ou que les turcs aient honte d’avoir conquis constantinople ? Dans quel univers parallèle cela existe t il ?

      Sais tu que les élus commémorent chaque année leur victoire sur les perses chez eux en Perse et le massacre de 70000 individus lors de la fête de pourim ? Les mêmes qui propagent la culture de la répentance ne se repentent pas.




    • Imagines tu une seconde que les musulmans aient la moindre honte des conquêtes ommeyades et abbasides, ou que les turcs aient honte d’avoir conquis constantinople ?




      Justement.... Lors de la conquête de Jérusalem, le compagnon du Prophète, Omar ibn katab fut invité par le patriarche de la ville de faire ses prières dans une église mais il refusa sous prétexte que par la suite par émulation des pieux prédécesseurs des musulmans agissant par ignorance transforment les lieux en mosquée...

      De toute évidence lorsque les turcs suite à la prise de Constantinople ont confisqués Ayat Sophia, le joyaux d’alors des orthodoxes : ils ne suivirent pas l’exemple de Omar !!

      Pourtant Omar était connus pour avoir les coudées franches.... Lorsque tout s’équivaut il n’y a alors aucune notion de valeurs ? Il y a des éléments sources de fierté et d’autres qui n’en sont pas... Heureux celui qui fait preuve de discernement ?


  • Non à la repentance, mais Oui à l’Ėgalité et la réconciliation, tous en reconnaissant que seul DIEU est et sera JUGE des responsabilités de chacun....Amin

     

    • Dieu n’est pas une abstraction qui attend la fin des temps pour agir.
      Dieu s’exprime à travers le monde physique par l’intermédiaire des choses et des hommes, c’est à nous qui voyons le mal de le dénoncer et de le combattre.


  • "sa richesse sur la traite esclavagiste"

    Mon Lugan, il y a plusieurs sortes d’esclavagisme qui ne correspond pas nécessairement à l’image populaire que l’on en fait. On peut subordonner, vassaliser les dirigeants d’ un pays qui n’ont pas les moyens adéquats de se défendre à ses propres intérêts et lorsque ceux-ci font preuve de velléité d’indépendance, les envoyer à la cour de la Haye ou tout simplement les faire fusiller. Ce sont les européens qui ont abolis l’esclavage sous sa forme que l’on connait cela n’empêche pas qu’elle ait continué à prospérer sous d’autres formes de manière tout aussi dévastatrices. D’ailleurs sans cette main d’oeuvre bon marché, la révolution industrielle n’aurait jamais connu cette progression exponentielle. Faut-il vraiment évoquer la condition des irlandais sur les champs de canne à sucre dans les caraïbes ? De la misère de la classe ouvrière en Angleterre si bien décris par Charles Dickens ? De la condition de quasi serf des fermiers en Russie ? L’esclavage a tjs existé monsieur Lugan. Vous vous moquez des gens ! En Afrique, certaines compagnies sont au-dessus de la politique en vigueur du pays ; toutes les grosses compagnies y sont présentes et elles font exactement ce qu’elles ont fait depuis là nuit des temps : maintenir les gens en état d’esclavage afin de pouvoir bénéficier un maximum des richesses du pays !

     


    • L’esclavage a tjs existé monsieur Lugan.




      Il dit exactement cela, à plusieurs endroits.

      C’est vous qui vous moquez des gens avec ce paragraphe dégueulasse rendant tout juste compte d’une mauvaise compréhension.

      Est-ce que vous vous seriez permis d’intervenir aussi ineptement, si vous aviez été dans sa salle de cours ?


    • @Silence Radio

      "réfute l’affirmation selon laquelle l’Europe aurait fondé sa richesse sur la traite esclavagiste."

      Je crois que vous avez un problème de lecture ce qui est d’autant plus navrant que vous ne maîtrisez sans doute qu’une langue. Au-delà du compte rendu que je fis de l’esclavage, le fait de chercher à réfuter que l’Europe n’aurait pas bénéficié d’une certaine mesure de l’esclavage est complètement idiot. Le compte de rendu que je fis de l’esclavage est dans le but de ne blâmer personne : toutes les races, cultures ont trempé là-dedans. La forme d’esclavage qu’est pratiqué de nos jours par le biais d’entreprises occidentales présentes dans toute l’Afrique noire représente une manne sans fond pour les pays dont elles dépendent. Ne pas savoir cela avec toutes les infos à notre disposition (je pense aux livres de François Péan, les doc sur la France-Afrique, l’exploitation d’ enfants sur les champs de cacao etc etc) est d’une tristesse sans nom.


    • @majesté : il faut distinguer l’Europe catholique d’avant 1789 et l’Europe post-catholique (laïcardisée et pilotée par des pays protestants ou talmudisés). N’oubliez pas que c’est les européens chrétiens qui ont interdit la pratique de l’esclavage (en Europe par les Papes et Rois catholiques ; en Orient, par l’Empire Byzantin).

      Dois-je aussi rappeler qu’en Orient et en Afrique les commerçants musulmans participèrent allègrement au commerce triangulaire de l’esclavage ? Saint Vincent de Paul fut d’ailleurs razzié par les Maures en Mediterranée et esclave durant 3 ans ...

      Marion Sigaut nous a rappelé qu’au 16è siècle, dans le Nouveau Monde, ce sont encore les Jésuites (catholiques) qui ont rappelé aux Consquistadores que les Indiens étaient des enfants de Dieu (et traités comme tels).

      Les exemples que vous dénoncez à juste titre, sont les méfaits de dirigeants athées, protestants, talmudistes. Comme vous le rappelez, les européens furent les 1ères victimes des zélites non-catholiques (n’oublions pas les enfants français du 18è siècle exploités dès 4-5 ans dans les mines).

      Nous devons tous réapprendre notre histoire (largement falsifiée par nos zélites). Ecoutons, lisons les historiennes Marion Sigaut, Claire Colombi !


  • L’esclavage et colonialisme n’ont rien rapporté aux pays qui les ont pratiqué pendant des siècles.
    Demain ont dira que la vente d’armes et la France Afrique n’ont rien rapporté non plus.
    D’une façon générale les pratiques commerciales non rentables durent des siècles c’est logique

     

    • Déjà esclavage et colonialisme c’est pas tout à fait la même chose.
      Mais en effet il y a des intérêts à vendre des armes. La grande découverte.
      Il y a aussi un prestige à avoir un empire.Meme si cela coûte très cher à entretenir.

      La chose essentielle est de ne pas accepter de tomber dans la répentance. Vu que tout le monde joue au même jeu il n’y a pas de raison d’isoler la france pour une chose naturelle dont elle devrait être fière selon toutes les normes traditionnelles de la virilité.

      Mais il est clair qu’il y a aussi un intérêt aux pleurnicheurs de continuer la pleurniche. Sinon ils ne le feraient pas eux non plus.c’est apparemment très agréable de se positionner en victime d’un crime que l’on a pas vécu soi même face à des bourreaux qui ne l’ont pas commis.



    • Mais en effet il y a des intérêts à vendre des armes. La grande découverte.




      Presque tous les patrons de presse et dirigeants des médias sont également des marchands de canons... Marre des commentaires interlopes : un journaliste qui travaille est une journalope ?

      Jésus a chassé les marchands du temple mais la plupart des post-chrétiens ne voudraient pas les chasser de la télévision (et du politique) ? C’est quoi ces fadaises ?

      Je crois effectivement que le peuple dans sa grande majorité est contre l’industrie de l’armement... Et effectivement la violence engendre la violence. C’est toujours les fils du peuple qui paient de leur sang les guerres. Les conseillers ne sont pas les débiteurs... Ça n’est pas du bisounourisme, c’est une stratégie globale dont le bon sens comme d’habitude échappe à certains.

      Dans un monde ou la conquête des espaces n’a plus de sens et l’avenir appartient toujours à la conquête des esprits, j’ai pas l’impression que certains réalisent à quel point le vainqueur doit être du côté des justes. Dans un monde ou le savoir est largement répandu, on est vite pris pour ce qu’on est... Pour eux (les « visionnaires » auto-proclamés aux nombreux angles morts) le monde se divise en deux : les pleurnichards et les pleurnicheuses... Ça n’est pas du cynisme, c’est de la bêtise....

      Ps : si la réconciliation de l’Homme avec l’Homme ne les intéressent pas qu’ils suivent les autres moutons « radicalisés » (petits greffons testiculaires sionistes) allant chercher des sollicitudes auprès des marchands du temple ?


  • Le président Macron est-il un genre d’esclave ?
    C’est une question que je me suis posée.


  • Assez d’accord avec Lugan... Les colonies étaient avant tout des sortes de comptoirs ouverts sur des espaces plus importants pour faire du commerce... en bref des nouveaux marchés principalement.
    Donc, ok, non à la repentance ! Mais doit on pour autant cautionner les actions de notre monde occidental basé sur l’avoir, l’échange et le commerce ? Et sa volonté d’imposer son modèle civilisationnel au monde entier ? C’est vrai c’est si merveilleux le fric, les sioux doivent nous remercier de leur avoir apporté cette sage connaissance !


  • Avec l’abolition de l’esclavage en Afrique, un autre esclavage a commencé, c’est celui du peuple de France ! La loi Le Chapelier a envoyé les Français dans les mines et les usines !

    1791 Loi Le Chapelier
    1794 Abolition de l’esclavage


  • Et dire qu’à côté de cette Afrique pathétique, l’ex-Indochine "Perle de l’Orient" ne demande rigoureusement RIEN et sait parfaitement se faire oublier...


  • Vous oubliez de preciser que les premieres victimes des esclavagistes arabes sont les berbères. Aksel (Koceila) fut lui même réduit en esclavage.


  • Lugan ignore que Marx a justifié la colonisation la qualifiant de progrès pour les colonisés et les colonisateurs en dépit des souffrances engendrées. Lénine idem cf "L impérialisme stade suprême du capitalisme" dans le passage où il cite Schultz Gavernitz sur la contrainte nécessaire à la mise en oeuvre de la force de travail condition de la libération ultérieure des dominés. Ce qu a bien compris Keith Richburg afro américain qui a écrit en substance :" je remercie les esclavagistes pour avoir déporté mes parents et Dieu de les avoir fait arriver vivants" Déclaration faite après un voyage de 3 ans en Afrique .... "Out of America" en Anglais . Lugan ne dit pas que l immigration est organisée par des politiciens sans foi ni loi au profit du medef grand consommateur de travailleurs immigrés et pour diviser les peuples afin de conserver le pouvoir. LUgan en dépit de ses intéressants travaux d africaniste reste prisonnier d une ideologie anti marxiste et anti communiste irrationnelle qui le place dans le camp impérialiste de l oligarchie.

     

    • Pour Bernard Lugan « il y a un ordre naturel africain » caractérisé par « la domination de certains et par la soumission des autres ». Pourtant il n’évoque jamais le fait que les président noirs africains sont presque tous des franc-maçons initiés dans des loges occidentales. Il n’est jamais question de France Afrique à fric par exemple ? Pourquoi ses analyses ne bénéficieraient pas d’une perspective géopolitique plus élargie ?

      Bernard Lugan est un racialiste qui doit expliquer tous les conflits interafricains actuels par le déterminisme de la race... Il ne choisirait selon ses détracteurs que les sources favorables à sa conception des choses.

      Je ne désapprouve pas une approche originale des choses... tant que son travail est mis en concurrence avec la communauté des africanistes qui ne partagent pas ses opinions.

      Pour un militant de l’Action Française qui est devenu par la suite Africaniste des questions demeurent : pourquoi ne jamais évoquer l’influence des réseaux franc-maçons sur le continent noir, ni les agents d’influence EXTÉRIEUR tel qu’Israël par exemple ? Ou même les chinois non-occidentaux ?

      Selon ses propres dires : il est expert pour l’ONU, consultant pour les plus grandes sociétés opérant en Afrique (!) et conférencier pour le CFR (Council of foreign relation de l’empire américain). Pour qui travail Bernard Lugan ? Tout le monde admettra qu’une réponse simple ne peut être acceptée... Alors si certains pensent qu’il travail avant tout pour les Africains eux-mêmes ça n’est pas sans servir les intérêts d’un néo-colonialisme d’entreprises occidentales ou de nations occidentales ?

      Peut-être que lui-même accepterais ce genre de critique ? Il pense peut-être que la colonisation de l’Afrique est et sera toujours un bien pour l’humanité et l’Africain lui-même ? Chacun ses opinions après tout... mais on y gagne toujours à mieux se comprendre...


  • Des analyses sur l’esclavage des blancs de l’occident par les blancs banquiers ?comprendre le sujet, c’est comprendre la dinamique des pouvoirs et la diversion du discours de Lugan


Commentaires suivants