Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Bill Burr : "Les femmes ne peuvent pas être heureuses"

Note de la rédaction

Une traduction ERTV.

Un extrait du passage de l’humoriste américain Bill Burr dans l’émission Conan sur la chaîne TBS en 2014.

 

Bill Burr, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

46 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2318474
    le 10/11/2019 par Il est où le soleil
    Bill Burr : "Les femmes ne peuvent pas être heureuses"

    Pardon du terme,mais lui c’est un niqué !!! Tu rigoles a mort dans ses sketchs quand même. J’sais pas depuis un certains je trouves que les stand-up’er yankees se lache niveau,progressisme,féminisme etc...ou alors c’est par ce que la parole est plus libéré aux states ??.

     

    • Regarde les videos du boss sur trump : les ricains en on marre du politiquement correct. Le politiquement incorrect faisait la singularité du peuple gaulois, comme on a en general quelques années de retard sur les "states", j’attend patiement le prochain retour de la gouaille bien de chez nous, une fois que l’on on aura remis les vrais "envahisseurs" que l’on ne peut pas nommer à leur place. Force et honneur.


  • Bien vu mec ! Je suis une femme et je fais partie de celles qui ne veulent pas singer les hommes dont l’esprit pratique et direct (pour la plupart du moins) complète la complexité du mien.
    Et tous les esprits observateurs et honnêtes ont noté que la féminisation grotesque des hommes qui veulent être dans la tendance de l’époque produit des esprits masculins qui caricaturent les femmes. Ça marche dans les deux sens...

    Inversion des Lois naturelles quand tu nous tiens !

     

    • #2318534

      Il y a également une part physique hormonale dans tout cela.
      Ce dérêglement lié à la mal bouf, la qualité de l’eau (pleine de médocs et de pillules contraceptive), et tout les perturbateurs endocriniens (dont les sources sont nombreuses).


  • #2318484

    Excellent. Du bon gros machisme rigolo, pas faux du tout.
    Et aucune vulgarité !


  • J’avoue c’est assez énorme.

     

    • #2318707
      le 10/11/2019 par alderic-dit-le-microbe
      Bill Burr : "Les femmes ne peuvent pas être heureuses"

      Oui, dans le genre divertissement, abrutissement, il est bon, il en fait la promotion. Pour divertir les esprits et dévier l’attention des escrocs qui te pourrissent la vie d’en haut, en programmant la cervelle des femelles, ce mec est champion.

      Déjà , en son temps, l’église avait transformé nos compagnes en kapos et en contre-maîtres.
      Aujourd’hui, les mêmes, sous un autre nom, refont la même chose pour nous pourrir la vie. Mais cette fois-ci, ils les programment en mode "pute" ; "agressives" ; "revendicatives".

      Se comporter comme un clébard qui en veut à mort au journal parce qu’il vient de s’en prendre un coup dans le museau, ça n’est pas très reluisant.

      Il en va des femelles comme du journal dont on se sert pour violenter un chiot et le contraindre dans une attitude. Alors, pour le journal qui frappe le chiot, on voit la main. Mais s’agissant des femelles, qui leur lave le cerveau ? Qui fabrique des archétypes qu’elles poursuivent comme des gourdes ? Qui tient le pouvoir financier, médiatique et qui lobotomise des générations toutes entières via la culture ? /_\

      Ce type fait le jeu de la diversion. C’est sont rôle.


    • #2318919

      et qui lave le cerveau des gauchistes, qui lave le cerveau des bobos ? qui lave le cerveau de macron, qui a lavé le cerveau de la plupart des hommes - endormis ou acquis à la (((cause))) de ce pays ?
      en réalité, tout le monde se fait laver le cerveau, et c’est avoir très peu de recul sur soi même que de ne pas le reconnaître
      la propagande est tellement forte qu’elle dépasse bien les médias
      à vrai dire, elle est tellement forte que ça fait deux siècles que de faux concepts sont répandus dans toute la société, et invariablement transmis, de générations en générations, et ça... très peu d’hommes, à ma connaissance, l’ont remarqué.


  • Je ne le connaissais pas du tout , l’idéologie féministe en prend pour son grade ! Il ne dit que la vérité sur les femmes ,sur les hommes !
    À noter qu’aux USA on peut leur reprocher beaucoup de choses mais eux au moins la liberté d’expression a encore de beaux jours devant elle.
    Cette intervention sur une chaîne française aurait été impensable !


  • #2318535
    le 10/11/2019 par cercle des machos anonymes
    Bill Burr : "Les femmes ne peuvent pas être heureuses"

    Non importable en France ce genre d’humour, avec le nombre de grogniasses féministes qu’on se colle au "gouvernement" et dans les médias ! Quelle chienlit !
    Heureusement y’a la section Trad. d’E&R !

     

    • #2318688

      En effet , le jour même il y aura 500 tweets , le lendemain 12000 ,l’humoriste blacklisté, le présentateur viré , le directeur de la prod idem , la chaine sommée de s’excuser , le CSA saisi , une loi votée dans la semaine après qu’une commission d’éthique ai été créée
      Ouf vivement dimanche que le PSG joue que ça calme tout le monde.


  • #2318588

    Putain c’est tellement vrai ...

    C’est exactement ça ; rien à ajouter rien à enlever.


  • #2318594

    Merci E&R j’me suis bien marré !
    Gad Elmaleh aurait fait un carton avec celle-là

     

  • #2318613

    Le cerveau féminin est au cerveau masculin ce que le couteau suisse est à la boite à outils.

     

  • J’ajouterais : elles ont aussi un profond complexe d’infériorité créatrice/inventive envers les hommes. Hommes qui ont tout tout tout inventé des galets aménagés du paléolithique à la conquête de l’espace, fondé la civilisation...
    En remerciement, elles sont déloyales dans le couple (et donc dans la famille fondement de la civilisation) car elles divorcent en masse, n’enfantent plus, elles sont toujours à la pointe de la décadence via les ingénieries sociales... en un mot elles foutent en l’air la patrie, comme jamais - ou alors comme quand ? - dans notre histoire.
    Mais l’homme, en lui laissant la "liberté" et "l’égalité" a sans doute cru qu’elle serait "honnête" et loyale comme lui... Le pauvre il a encore tout compris !!

     

    • Les hommes connus pour être "loyaux"....Ils sont programmés pour baiser tout ce qui bouge !
      Faut pas déconner non plus avec cette histoire d’homme moine/pur/droit par essence ! Il y a des hommes exceptionnels, oui...
      Mais ça ne représente pas les hommes du quotidien qui seraient des génies incompris incapables de tromper et qui auraient des femmes stupides et obsédés sexuelles. Faut arrêter le porno.
      La nature aurait donc créer l’être qui enfante et doit s’occuper H24 d’un petit homme, faible et débile bref une merde humaine frolant l’idiotie est sensé s’occuper de vous, sans volonté ni dons...Et bien vous avez tous eu des mères médiocres pour penser ainsi !
      Il y a aussi une forte proportion de lâches et d’idiots dans la gent masculine. Leur attribuer le mérite des génies c’est malhonnête.
      De plus en dehors du net et ces natios blancs, je ne connais aucun gars de 25 ans qui a pour ambition une famille de 10 gosses, face à des filles qui ne penseraient pas à la famille...
      Les gens sont raisonnables car pas les moyens financiers pour de trop grandes familles.
      Les hommes qui, dans mon entourage, ont 4, 5 enfants les ont eu involontairement ! Souvent en cumulant 1ou 2 gosse par ex et refondant un nouveau foyer.
      Aucun ne vouler plus d’un enfant au départ, mais leurs femmes les ont coincé avec une grossesse surprise du petit deuxième etc...
      Ils assument un peu mais ce sont clairement leurs femmes qui les ont eu !

       

      • Te fatigue pas, on voit à 10km le profil du commentateur précédent : sans femme, il ne peut que leur en vouloir. L’aigreur c’est typique comme comportement.

        Car la vérité est bien plus subtile que son propos.


    • @Carlin
      C’est volontairement un peu provocateur. Cependant :
      - Aucun rapport entre loyauté et sexualité (franchement, on s’en branle) dans mon commentaire, vous n’avez rien compris, relisez le ! Je n’y ai insulté personne comme vous le faites, ni les hommes ni les femmes
      - Tous les hommes ne sont pas des génies (en revanche tous les génies le sont mais peu importe), bon jusque là d’accord...mais peut-être ont-ils une tournure d’esprit commune qui explique ce que je leur attribue dans mon commentaire. Et les femmes y avaient indirectement leur rôle
      - Aucun rapport entre d’un côté la dramatique dénatalité (qui menace la survie même de la nation - deux enfants et quelque suffiraient, point besoin de dix ! -), et d’un autre le divorce de masse, la monoparentalité/dévirilisation, "l’hypergamie féminine", sans parler des avortements en masse, etc ? Ah ben merde alors !
      Cordialement


    • Encore un commentaire qui divise, même si je peux comprendre l’exaspération vis à vis de l’autre sexe.
      En réalité, les deux se sont fait historiquement couillonner. Et l’admettre nous aiderait à prendre un peu de hauteur :

      Le peuple français se fait couillonner depuis 1789.
      Date à laquelle toutes les idioties conceptuelles qui mènent aux aberrations que l’on constate aujourd’hui ont été introduites dans les cerveaux (masculins et féminins).
      Date à laquelle également Dieu a été remplacé par l’Etat, et donc, date à laquelle la transcendance, la recherche des vertus, les devoirs à accomplir, le respect, la dignité, l’importance de l’engagement et de la parole donnée, l’importance du travail bien fait, de la défense de la terre, de son pays, de ses ancêtres, l’importance du foyer mais aussi l’importance de faire fructifier ses dons (pour les hommes comme pour les femmes) pour la société ont été remplacés par... la soumission contrainte et forcée d’hommes et de femmes (appartenant au peuple) aux règles qu’établissent - à leur bon vouloir - d’autres hommes et d’autres femmes (qui ont le pouvoir).

      L’homme étant faillible, imparfait et bouffi de défauts (et la femme aussi bien évidemment) comment voulez vous, sauf exception très rare, obtenir autre chose qu’un pouvoir illégitime lorsque que celui ci n’est établi que par des hommes (j’entends ici : sans Dieu) ?
      Une table à trois pattes ne peut être stable !

      Alors après, venir s’étonner des comportements des uns et des autres n’a en réalité pas trop de sens.
      Ce que les hommes au pouvoir veulent obtenir de ceux qu’ils dominent, ils l’obtiennent, en utilisation les multiples outils qu’ils ont à leur disposition (école, lois, surveillance, répression, contrôles, amendes, peines, médias, publicité, propagande, mensonges, tromperies, falsifications de l’Histoire, des faits ou de la vérité, chantage et appauvrissement par la dette, soumission par le travail, qui sert dans la grande majorité des cas toujours l’Etat, impôts, taxes, et chantage par la pauvreté, car tout homme est bien obligé de manger...). Si ils ont besoin de femmes qui renient leur féminité, ils les créer, si ils ont besoin d’hommes qui ne défendent plus leur pays, ils les créer également.

      La femme qu’ils veulent, c’est celle qu’ils mettent en avant dans les médias : une femme indépendante (mais dépendante de ses désirs) et libre (de faire ce qu’attend d’elle l’Etat). Et c’est à vrai dire à peu près la même chose pour les hommes.


  • #2318626

    Vu leur nature destinée à porter la vie, plus faible physiquement que l’homme et devant généralement suivre les décisions de leur mari, les femmes ont de quoi buguer mentalement par trop de calcul personnel, surtout à notre époque de perte des valeurs.
    A travers ses inquiétudes parfois lourdes, illégitimes ou déséquilibrantes la femme apporte un ensemble de valeurs morales au couple, à la famille, à la société et à l’humanité, que les hommes doivent acquérir à travers un doux, patient, juste, miséricordieux, attentif et encourageant comportement devant apaiser et donc équilibrer ces dames et par conséquent le monde.
    Comme le dit le programme femme (Mère) avec une cigarette à la bouche dans Matrix 3 lorsque Néo lui demande à quoi elle sert par rapport au programme homme (Père) l’architecte cherchant à équilibrer la matrice (le monde) : " A la déséquilibrer, trésor..."


  • Excellent, il est trop fort ! Et tellement vrai hélas !
    L.F. Céline disait que l’homme est lourd, mais la femme l’est tellement plus ! On aimerait qu’il y ait plus de Simone Weil, de Rosa Luxembourg... pour relever le niveau.

     

    • La gent féminine contemporaine sans généraliser - il y a des exceptionelles de plus en plus rares, j’ai eu la chance d’en côtoyer - gavée de féminisme, de narco-narcissisme, se comporte en terme d’âmes, tels des "portails organiques" ! Rares celles qui font œuvre mâle en Esprit pour que l’âme puisse éclore, s’exprimer, offrir l’Etre sans le camoufler dans le paraître. Les femmes vénérant l’Esprit sont dans des couvents. Comme leurs frères d’âmes sont dans les monastères. Ils ont toujours été des précurseurs pour aider au grand Passage du monde profane. Je viens de terminer "Le voyage d’Ulysse et la voie initiatique" de Pascal Bancourt. (166 p.). Rien de tel pour comprendre entre autre, les mystères féminins. Les Anciens initiés, les saints et les ascètes ont en commun de s’être affranchis de leurs passions. Hommes & Femmes traversent leur puberté spirituelle, autant de passages névrotiques, chimériques nécessaires à la mutation vers un âge adulte où le Sacré reprend sa place légitime ontologique. Déchirement, pleurs, cris, manifestations, hysteries personnelles & collectives. Ulysse avant son périple et Ulysse au retour vingt ans après n’est plus le même homme. Il reconquiert son Royaume d’Ithaque, son bercail ontologique.


  • #2318671

    On a pas à se plaindre en France, on a Gaspard Proust. Son dernier spectacle est une explosion de politiquement incorrect où tout le monde en prend violemment pour son grade : "féminazis", islamistes, geignards de la communauté de lumière, cathos faux-cul, hypocrisies de l’anti-racisme des bien-pensants et du gauchisme attardé, faux débats plongeant le pays dans la névrose manipulés par des journalistes écervelés, pétasses bourgeoises botoxées, Greta&cie, l’ensemble de l’arc politique... Jouissif et encore un niveau au-dessus de Dieudo niveau subversion ! Et c’est un lecteur historique de ce site et amateur d’humour dieudonnesque qui vous parle. Je connais bien Bill Burr mais Proust va encore plus loin : plus trash, plus fin, plus cynique. Et je pense pour le coup que la pillule ne passerait pas aux US où demeure un cadre inconscient malgré une liberté totale de parole garantie légalement

     

    • "Gaspard Proust, un niveau au-dessus de Dieudo niveau subversion" Hahaha

      Vous, en tout cas, êtes 10 niveaux au-dessus en terme d’humour.

      Ha au fait, Gaspard Proust, en prison ? Des amendes ? Des emmerdes ?


  • #2318703

    Le but ultime du féminisme pour les crétines est de transformer la femme en homme. Objectif qui prête à rire.

    Celles et ceux qui ont compris de quoi il en retourne savent qu’il s’agit de vendre de l’« égalité » de façade. La trinité libérale, Féminisme Racisme Totalitarisme, a encore de beaux jours devant elle pour faire croire que les nantis luttent pour que tout change alors que tout empire pour les grouillots.

    « Les tenants du matérialisme historique rejettent l’existence d’une question féminine spécifique séparée de la question sociale en général [...] Les féministes cherchent l’égalité dans le cadre de la société de classe existante, en aucun cas, elles n’attaquent les bases de cette société. Elles luttent pour leurs propres prérogatives, sans remettre en cause les prérogatives et privilèges existants. [...]

    Le monde des femmes est divisé, tout comme celui des hommes, en deux camps ; les intérêts et les aspirations d’un groupe de femmes les rapprochent de la classe bourgeoise, tandis que l’autre groupe a des relations étroites avec le prolétariat [...] Les féministes voient les hommes comme leur principal ennemi [...] Les travailleuses, les femmes prolétaires, ont une autre attitude. [...] elles pensent que les hommes sont leurs camarades, qu’ils partagent avec elles les corvées quotidiennes, et luttent avec elles pour un avenir meilleur. »

    A. Kollontaï, Les bases sociales de la question féminine

    On se souviendra utilement ici que la Badinter, féministe de choc qui ramène sa gamelle sur « le voile », ne barguigne pas beaucoup quand la société de communication dont elle a hérité, Publicis, passe des contrats avec l’Arabie Saoudite. Les sublimes principes d’« égalité » n’ont guère de pudeur quand parle le chéquier.


  • #2318728

    Excellent ce mec, ça fait longtemps que personne ne m’a fait rire autant !
    Il me rappelle Dieudo dans ses belles années !


  • #2318734

    On a l’impression d’une capitulation face au féminisme, idéologie fabriquée par le capital, système inefficace qui pour se maintenir utilise à fond la division.
    Tous leurs (ses ?) problèmes viennent de là.
    On est passé des sciences humaines inutiles à celles carrément meurtrières. On n’est plus seulement dans une société esclavagiste mais également dans un conflit larvé pouvant dégénérer en guerre ouverte à tout moment.
    Car la base demeure quand même sociale, l’envie de consommer restreinte par le manque d’argent.


  • J’aimais le foot avant qu’il ne devienne un fond de commerce (j’ai même créé une équipe féminine, il y a longtemps). Ce sketch permet de "monter" l’homme contre la femme. A travers ce genre de sketch, je comprends mieux pourquoi les hommes sont cocus ! Tandis qu’ils sont devant leur bière et leur match, leur femme se font "sauter" par leur voisin plus attentif à leur désir...Lol

     

    • #2318791

      Pas besoin d’être devant le foot pour risquer d’être cocu.
      Suffit de ne pas être le plus riche du coin.


    • #2318873

      Y’a qu’à la baiser juste avant le match.

      ...

      Et aussi après le match (évidemment).


    • #2319307
      le 11/11/2019 par La femme est le centre de l’univers
      Bill Burr : "Les femmes ne peuvent pas être heureuses"

      "plus attentif à leur désir’

      Il faut toujours que vous soyez le centre du monde. Il est donc impossible d’avoir une activité sans vous et de passer du bon temps ? On sera forcément cocu si à un moment de la journée on ne vous prête pas attention ? Quelle absurdité

      Oui c’est vrai que vous êtes jalouses de nous car en réalité bien souvent les hommes se suffisent à eux mêmes pour se divertir alors que vous c’est l’ennui le plus total.

      Suffit de voir les critères de sélection des femmes "Je veux qu’il soit drôle, beau, grand...".
      Vous avez déjà vu un homme recherché une femme drôle ? Non.

      En réalité les hommes n’ont pas besoin de vous pour s’amuser, mais vous oui. La plupart des hommes préfèrent passer du temps avec des amis pour rigoler plutôt qu’avec leur épouse.

      Mettez vous dans le rôle des femmes et soyez attentiste pendant un mois comme elles en ont pour habitude, et vous verrez si c’est la joie dans le couple.

      J’ai déjà fait le test et elle a finit par me dire au bout du compte : "Tu crois qu’on devrait se séparer" ?

      Je lui ai répondu "Je me suis juste mis à ton niveau pour voir à quoi ressemblerai un couple lesbien. Et bien, je comprends mieux pourquoi ces relations ne font pas long feu..."


    • #2320030
      le 12/11/2019 par Toutes des Putes, sauf ma Mère et ma Sœur ;-)
      Bill Burr : "Les femmes ne peuvent pas être heureuses"

      Vous avez déjà vu un homme recherché une femme drôle ? Non.



      - Non, mais c’est étonnant le nombre de types qui se casent avec des “drôles de bonne-femmes”...

      Tu m’diras, se marier avec un “replica de mama”, ça doit rassurer nos fans de football, quand même !


  • #2319191

    Excellent


  • #2319305

    Tout à fait d’accord !
    Mais n’oublions pas qu’il existe aussi des femmes exceptionnelles qui se sont émancipées de leur rôle de femme classique grâce à leur héroïsme et sans l’aide du féminisme ou autre idéologie "progressiste" foireuse, c’est à dire de façon naturelle :

    Artémise d’Halicarnasse (guerrière et chef militaire)
    Les soeurs Trung (guerrière et chefs militaire)
    Princesse Arsinoé III (guerrière et chefs militaire)
    Boadicée (guerrière et chef militaire)
    Hua Mulan (guerrière)
    Amaga ou Amage.- Reine des Sarmates (chef militaire)
    Septimia Bathzabbai Zénobie (chef militaire)
    Aïcha (A’icha Bint Abu Bakr) (guerrière et chef militaire)
    Jeanne d’Arc (guerrière et chef militaire)
    Jeanne Hachette (guerrière)
    Anne, duchesse de Bretagne (chef militaire)
    Blanche Arundel (guerrière et chef militaire)
    Les Albaines (guerrières hongroises)
    Mary Ambree ou Ambry (guerrière)
    Marie Adriam (guerrière)
    Mary Jane Read (guerrière et chef pirate)
    La princesse Aumoni (chef militaire)
    La reine Nanny (guerrière et chef militaire)
    Amina de Zaria (guerrière et chef militaire)
    Florence Nightingale (a créé l’ordre des infirmières)
    Alrude, Countess de Bertinoro (chef militaire)
    Yaa Asantewaa (guerrière et chef militaire)
    Joséphine Baker (espionne)
    La princesse Eugénie Mikhailovna Shakhovskaya
    Flora Sandes
    Maria Leontievna Bochkareva
    Nancy Wake
    Marina Raskova
    Christine Granville
    Alice Arteil (résistante active française)
    Sophie Scholl
    Madeleine Richou-Bihet alias Mad
    Madeleine Damerment
    Lucie Aubrac
    Valérie André (officier militaire)
    Phoolan Devi ("méchante" guerrière indienne)

    Il ne s’agit que de quelques exemples parmi des centaines d’autres tout aussi intéressants
    La liste complète de l’histoire militaire des femmes ici : https://www.oeuvres-de-montrevel.fr...

    Je vous invite à faire quelques recherches sur chacune d’elles ;-)

     

    • #2319339

      On n’en a rien à foutre.

      Toutes écrasées par Napoléon, Rommel, ou Patton, en une demi-matinée.

      Sainte Jeanne avait Jésus avec elle, donc elle, mais elle seule, est un cas à part.


    • #2319452

      Et donc le fait que Dieu ait choisi une jeune fille pour commander ses armées et libérer le royaume de France ne vous interpelle-t-il pas ? Pourquoi n’a-t-Il pas choisi un jeune homme ? Dieu est-Il un féministe ?

      Ce ne serait donc pas la valeur ou le talent qui compterait au final, mais la foi et rien d’autre.
      La foi serait supérieure à tout et le fait d’être homme ou femme n’y changerait absolument rien.


    • La guerre ce n’est pas vraiment ce que les hommes font de mieux, à vrai dire. Les « grands hommes » sont des hommes de paix.


    • #2319647

      À Thurar

      Un jour (celui de la rencontre ayant donné naissance à l’Offrande Musicale je crois), le roi Frédéric II de Prusse a demandé à J. S. Bach "mais comment faites-vous ?".

      J.S. Bach a répondu : "comme vous avec vos soldats".


    • #2319731

      @Thurar
      Oui dans l’absolu je suis d’accord avec vous, mais malheureusement aucun homme de paix n’a jamais gagné de guerre seul car ils étaient tous entourés de guerriers, y compris ceux qui ont suivi le Christ (les chrétiens se sont imposés par la violence extrême au début juste après leur martyr), que ce soit Bouddha ou le Mahatma Gandhi, tout a fini dans la violence...

      Malheureusement il ne semble pas y avoir d’autres solutions pour bâtir des empires. Que ce soit l’empire de Charlemagne, l’empire bouddhiste chinois, l’empire égyptien, grec, romain, russe, moghol, chrétien, musulman, etc, pas un seul ne s’est bâti sans le recours à une violence extrême.

      L’homme de paix ne fait que préparer le terrain aux guerriers, c’est ainsi (j’espère sincèrement que cela changera, peut-être avec Trump qui préfère mener des guerres exclusivement économiques).

      Jusqu’à présent, il me semble qu’aucun homme de paix n’a réussi à former des empires par lui-même dans l’histoire de l’humanité sans le recours à une extrême violence, cela n’existe pas, car pour bâtir des empires, l’affrontement, qu’il soit immédiat ou à retardement est inévitable. Corrigez-moi si je me trompe.


    • Pourquoi vouloir fonder des empires ??


    • #2320123

      À Thurar

      Parce que c’est trop stylé !


    • #2320202
      le 12/11/2019 par Mon Cult aussi !
      Bill Burr : "Les femmes ne peuvent pas être heureuses"

      @Olivier_8



      On n’en a rien à foutre.

      Toutes écrasées par Napoléon, Rommel, ou Patton, en une demi-matinée.

      Sainte Jeanne avait Jésus avec elle, donc elle, mais elle seule, est un cas à part.



      Encore et toujours le "on", se fameux pronom poubelle, toujours au service des cons...

      C’est grâce à ce genre de remarques débiles, que l’association "chrétien-crétin" a dépassé le stade de lapsus révélateur ;-)


  • #2319328

    Vous m’avez rendu fan de ce mec !


  • Bon alors les Sisley, Elmaleh et autres...y’a des trucs sympa à pomper non ?


Commentaires suivants