Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Burkina Faso : l’exhumation du corps de Thomas Sankara a commencé

28 ans après son assassinat, va-t-on enfin connaître toute la vérité sur la mort de Thomas Sankara ?

Le 15 octobre 1987, le charismatique dirigeant du Burkina Faso tombe sous les balles des putschistes. Le corps de Sankara est rapidement enseveli, officiellement dans le cimetière de Dagnoën, un quartier de l’est de la capitale, Ouagadougou. La mention « mort naturelle » est apposée sur le certificat de décès. Dès lors, malgré les nombreuses demandes de la famille (la première plainte déposée pour assassinat date de 1997), une chape de plomb entourera sa mort durant les 27 ans où son « ami » et successeur, Blaise Compaoré, occupera le pouvoir.

Compaoré ayant été chassé du pouvoir en octobre dernier, l’exhumation du corps de l’ex-président peut enfin avoir lieu. Mené depuis lundi par trois médecins, un Français et deux Burkinabès, elle devrait permettre, comme l’a fait savoir l’avocat de la famille du « Che africain », Bénéwendé Stanislas Sankara (aucun lien de parenté avec l’ancien chef de l’État), d’identifier précisément la dépouille ensevelie mais aussi d’établir les causes de la mort.

 

À lire aussi sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

6 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Lumbumba, luther king, malcom x, che Guevara, chavez, arafat etc....tous ces héros plus ou moins révolutionnaires ont tous été liquidés, il en est sûrement de même pour sankara...

     

  • Je pense que Campaoré est impliqué dans la mort de son ancien compagnon d’armes, sinon comment expliquer le fait qu’il s’est opposé pendant 28 ans à une exhumation et à une autopsie ? Vous remarquerez au passage, que tous les grands dissidents de l’histoire sont morts dans des circonstances troubles.


  • Il a été liquidé par Compaoré en accord avec (sur ordre de ?) Mitterrand. Pas besoin d’autopsie pour le comprendre.


  • Mr Sankara, qui se plaisait à dire "pourquoi devons-nous exporter du riz quand nous pouvons le cultiver nous-mêmes", était le chantre de l’autosuffisance pour son pays et risquait de donner de mauvaises idées d’indépendance économiques aux autres pays africains... Raison pour laquelle il a été liquidé par son "frère d’armes" Blaise Compaoré avec l’aide de la Françafrique Mitterandienne... Comme le disait si bien "Tonton" : "On n’est jamais trahi que par ses amis"...


  • Première réaction de ma femme Ivoirienne quand je lui parlais de ça (je vis en Côte d’Ivoire) : "Ils mentent ! C’est pour prendre un morceau du corps pour faire fétiche !"
    Apparemment, dans cette période de flottement au Burkina, un fétiche d’un bout de Sankara permettrait de récupérer de sa puissance pour accéder au pouvoir, chose impossible auparavant.
    Piste à ne pas négliger...