Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Canicule : situation "maîtrisée" pour Agnès Buzyn, alarmante pour les soignants

 

 

La situation sanitaire liée à la canicule était « maîtrisée » jeudi sur l’essentiel de la France avec cependant « des tensions » dans le Grand Est, selon le ministre de la Santé, Agnès Buzyn, interrogée lors d’une visite aux urgences du CHU de Nîmes.

 

Un diagnostic en partie confirmé par Zyanab Riet, déléguée générale de la Fédération Hospitalière de France (FHF) :

« Il n’y a pas d’inquiétude particulière, estime-t-elle. Tous les moyens sont mis en place pour que les soignants puissent travailler dans de bonnes conditions. Les temps de pause et les rotations d’équipes sont adaptés à la chaleur. »

Pourtant, des voix discordantes se font entendre ces derniers jours, et pas seulement dans les services d’urgences. Les sous-effectifs sont généralisés et entraînent des risques pour les patients. Thierry Amouroux, porte-parole du Syndicat National des Professionnels Infirmiers (SNPI), fait le point sur la situation.

 

La situation sanitaire liée à la canicule est-elle « maîtrisée » comme le dit le ministre ?

Ce n’est pas du tout le cas, loin de là. Il faut bien comprendre qu’en temps normal on est déjà à flux tendu en termes d’effectifs. Et pendant l’été, la situation s’aggrave puisque les économies imposées empêchent le remplacement à 100% des personnes en congés. Aux urgences, c’est là où les choses sont souvent le plus visibles pour les patients. S’ils n’ont pas de symptômes très alarmants, l’attente s’élève actuellement souvent à 8 h dans des services parisiens par exemple. Et avec la chaleur la tension augmente vite. En ce moment, 15 infirmiers par jour se font agresser dans les hôpitaux. Donc on est loin d’une situation « maîtrisée ». Ce n’est d’ailleurs pas une surprise, selon une enquête de l’Agence Régionale de Santé d’île de France réalisée en mai auprès des services d’urgences de la région, plus de 1 200 gardes n’étaient pas assurées cet été avec plus de la moitié au mois d’août !

 

La crise existe dans tous les services ?

Bien sûr. Rares sont ceux qui peuvent réduire leur activité pour s’adapter aux vacances du personnel... Il faut continuer les chimiothérapies par exemple ! Pareil pour les patients dont les pathologies chroniques comme le diabète entraînent des complications qui exigent une hospitalisation. Sans oublier les personnes souffrant d’insuffisance cardiaque ou rénale. Tous ces contextes sont en plus aggravés par la chaleur. Ils ont besoin de soins supplémentaires de la part d’équipes en sous-nombre...

Il faut comprendre que depuis des années, ceux qui sont à l’hôpital ont des profils de plus en plus lourds : les autres sont rentrés chez eux ! C’est ce qu’entraîne le développement de la chirurgie ambulatoire (sans passer une nuit à l’hôpital, NDLR) et le raccourcissement général des durées de séjour. Alors pour le personnel soignant, c’est mission impossible. Pour revenir aux urgences, on a eu des exemples dans l’actualité ces dernières semaines de patients âgés morts sans même avoir été vus par un médecin. Cette situation de crise va donc se traduire par des décès que l’on aurait pu éviter.

Lire l’article entier sur francetvinfo.fr

 

Voici le documentaire choc sur les deux épisodes caniculaires de l’été 2003 en France, qui ont causé la mort de 15 000 personnes et révélé l’ampleur d’un désastre organisationnel national.

Certaines images de personnes décédées dans leur appartement, malgré le floutage, peuvent heurter les personnes sensibles. La misère sociale dans toute son horreur.

 

Sur la résistance des services publics face au libéralisme prédateur,
lire chez Kontre Kulture

 

Buzyn, l’hosto et la canicule, sur E&R :

 






Alerter

19 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Cette Chère Dame Buzyn, toujours comme tous les politiciens, prête à dire n’importe quoi, pour faire croire que tout va bien, dans cette bonne vieille France, qu’elle déteste, tout comme ses habitants d’ailleurs.

     

    Répondre à ce message

    • La désintégration du systeme de santé français n’en est qu’à ses débuts , la fermeture des petites structures hospitalières , le manque de généralistes dans les zones rurales, l’absence de spécialistes dans la France périphérique ( ophtalmo, dentistes, cardio...délai de rendez vous un an.) n’ont pas encore produit leurs effets

       
  • La situation est maîtrisée selon eux car les vieux blancs meurent, remplacés par des centaines d’Africains qui supportent la chaleur...

     

    Répondre à ce message

  • Je suis cuisto en EPHAD dans une maison de retraite en ce moment, à Toulouse. On manque cruellement de personnel, avec les départs répétés, les burn out, les remplacements successifs et donc le manque d’organisation confondant... La directrice est en vacances, donc il n’y aucune transmission d’infos, rien. La chaleur est insupportable ( 40 degrés en cuisine, sans compter l’uniforme réglementaire ), ils ont annoncé le "plan canicule" dans la semaine ( qui ne rime à rien, juste que les vieux sont invités à sortir le moins possible dehors, tu m’étonnes ! haha ) , du coup ben eux ils trinquent sévère ! On a une mamie qui est parti jeudi justement. Putain payer 3000 balles par mois, pour se retrouver abandonné par sa famille, et aussi par le personnel de la résidence, ça fait cher le départ...
    En tous cas, la Agnès Business là, qu’elle aille se faire mettre copieusement !
    C’est sûr que depuis la villa Macron avec la nouvelle piscine débordante, ils doivent pas trop souffrir eux.

     

    Répondre à ce message

  • Cette vidéo est d’une obscénité et d’un voyeurisme sans nom ; comme pour l’ordonnateur de la cérémonie funèbre qui se veut apporter soutient et réconfort aux familles alors qu’il n’est même pas fichu de faire un nœud de cravate correctement, sa tenue et sa gestuelle laisse vraiment à désirer ; les gens ordinaires dans leurs vies sont pitoyables devant une caméra et le pire c’est qu’ils se sentent vraiment investis d’une mission et ces pauvres crétins se permettent même de faire la morale alors qu’eux-mêmes n’en ont aucunes.

     

    Répondre à ce message

  • Méthodes de management à l’anglo-sionisme :

    Réduction et pression, y compris harcèlement chantage et coups montés, pour le personnel , fonctionnement au delà du flux tendu, triche sur le classement de l’état des personnes âgées, augmentation des tarifs, pubs pour venter le rendement de l’investissement dans les EHPAD.

    La mise en place d’un système d’exploitation de l’autre et vieille comme le monde et ne s’arrêtera aujourd’hui comme hier que dans le sang et la douleur.
    Toute la chaîne des intervenants de ce massacre et de cette spoliation programmée des personnes âgées est coupable.
    Du législateur au patrons ayant commandé ces lois et qui recrutent le personnel encadrant pour essorer le personnel, ceux qui sous notent les patients, ceux qui investissent dans ces EHPAD.

    Tous des assassins. J’espère de tout cœur que le temps viendra où ils seront jugés. Il nous appartient de lancer le GRAND REMPLACEMENT DE L’ÉLITE !

     

    Répondre à ce message

  • BUSZYN n’est pas crédible....elle pue le discours convenu et l’absence de sincérité .Ce qui l’intéresse , c’est le fric , .En sortant du congrès de Versailles, choupinet est rentré se rincer avec les patrons de l’industrie pharma qui ont financé sa campagne,les 11vaccins sont un renvoi d’ascenseur...Bonjour la déontologie médicale

     

    Répondre à ce message

  • #2019165

    Ces coups de chaleur ne sont-ils pas l’une des conséquences directes des épandages aériens ?
    Bénéfices : affaiblissement ou diminution de la population, création de situations intenables et de zones de sécheresses, préparation de la quatrième génération de migrants du pantalon à une jambe : les réfugiés climatiques.

     

    Répondre à ce message

  • #2019732
    Le 7 août à 10:45 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Canicule : situation "maîtrisée" pour Agnès Buzyn, alarmante pour les (...)

    Une photo de profil, Agnès ?

     

    Répondre à ce message

  • Actuellement au Portugal a part 3 jours de chaleur comme en France, l’année y est plus fraiche que d’habitude et le mois de juillet le plus froid depuis des dizaines d’années.
    Je vois déjà de nouvelles taxes genre carbone se profiler...

     

    Répondre à ce message

  • #2019874

    Suis-je le seul à trouver qu’elle ressemble à Rastapopoulos ?

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents