Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

INSERM et Santé : le couple Lévy-Buzyn ne veut pas lâcher l’affaire

« Les éventuels conflit d’intérêt pouvant lier la ministre de la Santé à l’Inserm, dirigée par son époux, ont incité l’Élysée à ne pas reconduire le Pr Yves Lévy à ce poste où il avait été nommé en juin 2014, informe Le Figaro. La situation était difficile à tenir, pour les deux époux, depuis que plusieurs articles de presse se sont fait l’écho, ces derniers mois, de décisions prises par la ministre de la Santé – concernant notamment les instituts hospitalo-universitaires – qui arrangeaient l’Inserm dont le PDG est l’époux d’Agnès... » (egora.fr)

Oui mais ça c’était il y a un mois à peine. Depuis, la Buzyn a tapé son scandale pour que son mari puisse rester à la tête de l’INSERM, ce qui est un délit d’initié caractérisé. Déjà que plus de 60% des Français ne veulent pas de ses 11 vaccins qui sentent non pas l’empoisonnement de masse – restons sérieux – mais la vente forcée, ce que le Canard enchaîné relate dans son édition du mercredi 9 mai 2018 ne va pas arranger la popularité du ministre de la Santé, cette bonne femme qui levait les yeux en l’air d’agacement et de mépris pendant la visite d’un hôpital derrière son président de Macron.

 

 

On voit donc qu’elle n’a pas lâché l’affaire, et le Canard non plus. Le Canard quand il fait ce genre de révélations, c’est très bien, mais c’est aussi ça :

 

 

Eh oui, la participation à l’élimination médiatico-juridique du candidat républicain lors de la dernière élection présidentielle au profit du candidat de la Banque et des Marchés. Fillon sera démoli sciemment par le Canard, non par antidroitisme primaire mais par macronisme objectif.

On sait aujourd’hui, mais on le savait déjà hier, que Fillon ne correspondait pas exactement – on souligne le exactement – à ce que l’oligarchie voulait pour la France, qu’elle tient entre ses griffes. Attention : c’est l’oligarchie qui tient la France entre ses griffes, pas l’inverse. Sinon on n’en serait pas là, c’est-à-dire avec des élections truquées et des délits d’initiés en pagaille. C’est le triste spectacle de la France d’après, comme le film de Roland Emmerich Le Jour d’après, d’après la catastrophe.

Il y a deux mois, la Buse se faisait siffler au Sénat, mais pas pour cette raison :

 

 

Curieusement, le 3 mai 2018, alors que la nouvelle affaire Buzyn commence à enfler, le site d’information du service public audiovisuel francetvinfo.fr publie un drôle d’article à charge sur ceux qu’on appelle désormais « les antivaccins »... Hum, si ça n’est pas un contre-feu, on ne sait pas ce que c’est. Jugez vous-mêmes, ça commence par la bonne vieille psychose à la rougeole :

« En novembre dernier, une femme de 32 ans est décédée de la rougeole à Poitiers. Elle n’était pas vaccinée. Cette affaire a relancé le débat autour de l’obligation vaccinale, qui se heurte encore à une vive défiance de la part de nombreux Français. La France est l’un des pires élèves européens en matière de vaccination, comme le montre son taux de couverture vaccinale contre la rougeole, loin d’être satisfaisant (91% pour la première dose et 79% pour la seconde). Dans son étude intitulée "La résistance aux vaccinations : d’un défi de santé publique à un enjeu de société", parue le 22 mars dans le rapport 2016-2017 de la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes), la docteure en géopolitique Lucie Guimier a recherché les causes de cette défiance. »

Carrément, les antivaccins sont assimilés à une secte ! On ne sait pas si la Buse est à l’origine de ces salades, mais le coup vient bien du gouvernement puisque la Miviludes, mission sous l’autorité du Premier ministre, touche à la fois à la Santé et à l’Intérieur. De là à dire que cet amalgame arrange les affaires de la Buse...

Francetvinfo a été chercher Lucie Guimier, « docteure en géopolitique », pour son coup de pouce au gouvernement (c’est-à-dire au Marché). Déjà, le titre impressionne. On sent la capacité, le niveau, la hauteur. De formidables études pour dire que l’opposition à la Buse et à ses 11 vaccins synonymes de gros bénefs pour l’industrie pharmaceutique eh bien c’est les vilains cathos :

« Pour Lucie Guimier, il est surtout question d’appartenance identitaire. En menant ses recherches, elle s’est aperçue que l’obligation vaccinale était peu respectée au sein de certains groupes religieux et chez certaines communautés spirituelles. Parmi eux, deux courants ont retenu son attention : le mouvement traditionnaliste catholique de la Fraternité Saint-Pie-X et le mouvement spirituel de l’anthroposophie, surveillé attentivement par la Miviludes. Ces deux communautés sont en effet farouchement opposées à la vaccination des enfants, et l’épidémie semble être partie des zones dans lesquelles elles étaient implantées. »

Franchement, on se frotte les yeux : la connerie brute dans la propagande du système médiatico-politique a atteint un tel degré qu’on hésite entre le rire et la rage. Une rage inoculée par les escrocs de tout poil qui nous donnent des ordres du matin au soir, s’insèrent dans nos vies, nos comportements et nos pensées afin de nous normaliser et de nous rentabiliser. En passant, la Guimier en profite pour flinguer le Pr Joyeux qui emmerde la hiérarchie militaire de la Santé. On dit militaire de la Santé parce qu’il n’y a pas d’autre mot pour ces « Docteurs » Folamour qui nous intiment de nous piquer avec leurs mélanges douteux sous peine de peloton d’exécution.

Nul doute que certains vaccins sont bénéfiques pour la santé des Français. Mais la hargne avec laquelle les responsables de la Santé officielle nous agressent montre qu’il s’agit plus sûrement de volonté de domination que de volonté de protection.

 

Le 22 octobre 2017, Buzyn était l’invitée du Grand Jury RTL. L’émission dure 52 minutes et il faut attendre la 42e pour entendre une question sur les vaccins. Il n’y a aura pas de question sur le poste de son mari à l’INSERM. La politesse légendaire des journalistes français n’est pas une légende... Sont-ils mal informés ou tout simplement obséquieux ? Peut-être mal informés et obséquieux, car quand la Buse parle de « déontologie », ils auraient pu sortir le coup du mari à l’INSERM !

« Nous avons des enfants qui meurent de rougeole »

Pour bien comprendre les enjeux de santé publique,
lire sur Kontre Kulture :

 

Les vaccins à la loupe, sur E&R :

 






Alerter

48 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1963600
    Le 11 mai à 20:02 par sylvie une française
    INSERM et Santé : le couple Lévy-Buzyn ne veut pas lâcher l’affaire

    Une de mes copines a été vaccinée contre l’hépatite B il y a 19 ans.
    Une sclérose en plaque s’est développée et il est bien évident que le traitement est lourd et onéreux. Aujourd’hui, elle est grabataire.
    Pour ce qui est de ma copine, il est vrai qu’elle fait "travailler" les industries pharmaceutiques mais on ne parle pas des remboursements de la Sécurité Sociale pour les médicaments et pour les aides médicales.

     

    Répondre à ce message

    • #1963711

      Empoisonnement vaccinal avec la complicité active ou passive d’une très grande partie des toubibs qui font office de chiens de garde et de rameuteurs de troupeaux.
      Celui qui se plaint d’"effets secondaires" : Sclérose, autisme, auto-immunité, ou autres handicaps divers après avoir été vacciné est, à leurs yeux, un parano, complotiste et un fou.

      J’ai récemment dit à un médecin que l’aluminium et le mercure sont des poisons, il a osé me dire que les "deux médecins qui disent ça sont marginaux et un peu dérangés".

       
  • #1963701

    "Nul doute que certains vaccins sont bénéfiques pour la santé des Français".
    Certainement ceux qui ne contiennent pas d’aluminium, de mercure, de formaldéhyde, de cellules et d’ADN animal ou humain, et qui ne sont pas injectés directement dans la circulation sanguine en sautant l’immunité intestinale et pulmonaire qui sont avec la peau, les zones de contact avec l’extérieur.

     

    Répondre à ce message

    • #1964073
      Le 12 mai à 15:43 par sylvie une française
      INSERM et Santé : le couple Lévy-Buzyn ne veut pas lâcher l’affaire

      J’ai posé la question au médecin généraliste que je consulte. Il m’a répondu que ce n’était pas le peu d’aluminium contenu dans les vaccins qui pouvait causer des séquelles.
      Il m’a regardée comme si je venais de la planète Mars tout en me disant que les infos étaient faites pour affoler la population.
      Les médecins n’encourent pas le risque d’être hors-la-loi et vaccinent leurs patients, la conscience tranquille.
      Et il n’y a malheureusement pas que les vaccins mais la morphine qui est prescrite pour calmer un mal de dos en attendant les résultats d’un examen de scintigraphie osseuse.

       
  • #1963709

    La vaccination fut combattue dès l’origine :

    ● " Cet acte stupéfiant est la folie criminelle d’une profession entière. C’est nuire au sang ou le détruire perfidement. " – Dr James J. Garth Wilkinson, 1876

    ● " Il est peu sage pour le médecin de forcer ceux qui la refusent à subir cette opération, ou bien de donner des garanties d’innocuité absolue. " – Dr Osler

    ● " La vaccination n’est pas toujours une procédure anodine ; elle doit être considérée comme l’induction d’une maladie infectieuse aiguë. " – Dr Milton J. Rosenau 1914

    ● " Sous prétexte de santé publique, le Parlement n’a absolument pas le droit de violenter l’organisme d’un homme sain. " – Professeur FW Newman d’Oxford

    ● " La vaccination est une tromperie, sa mise en application, une infraction pénale. " – Professeur Alfred Russel Wallace, 1899

    Mais les Oligarques, à l’aide de leurs forces publiques, leurs médias et l’ignorance des masses, n’ont pas vu leur Plan contrecarré jusqu’à présent.

    Ils gagnent au grattage et au tirage :

    . réduction eugéniste de la population (O.N.U., COP 21, etc...) ;
    . rentes de profits énormes de toutes natures et à tout les étages.

    Au bout... l’instauration du N.O.M. talmudo-messianiste FM, avec le "jack-pot" à la clé : une humanité ramenée sous la barre des 500 m° de (sur)vivants*...

    ... mais dans quel état ?

    II faudra d’abord être là pour en faire le bilan, pour employer une tautologie futuriste...

    NB : là où des "11" cabalisto-numérologiques surgissent, cela ne sent JAMAIS bon pour la popuLasse... pourtant jusqu’au cou dans le bain informationnel "écranteaseur" ; onze, est LA marque/signe la plus facile à identifier, pour les naïfs ou "fainéants"** qui rechignent à ne pas creuser quelque peu l’actualité prégnante, mais savamment maquillée***...

    (*) Georgia Guidestones, USA, site hautement touristique : le Plan gravé dans un néo-StoneHedge de granit luxueux, par de généreux donateurs occultes (Rose-Croix > FM), et dédié au mondialisme luciférien génocidaire (potentiel ?).

    (**) dixit MacRond

    (***) pour les plus éveillés d’entre nous, ceux-ci savent que tout ceci "part" de très loin dans notre histoire de goys "malmenés" par des forces malveillantes :
    . l’arrestation des templiers en France, un Vendredi 13 1307 (1+3+0+7= 11)

    Alors AB, arrête ton B(o)uzyn ! Veux-tu ? Merci pour nous, merci pour tous, merci surtout pour nos enfants...

     

    Répondre à ce message

  • #1963731

    Quand A. Buzyn veut, A. Buzyn peut.

     

    Répondre à ce message

  • #1963775
    Le 12 mai à 02:47 par PER CAPITA .................
    INSERM et Santé : le couple Lévy-Buzyn ne veut pas lâcher l’affaire

    L’homme étant quasiment totalement remplacé par la machine d’ici à demain ... le chômage ne va faire qu’augmenter de manière intenable !.. D’ici peu, il n’y aura plus de boulot pour personne ... d’un autre côté nous sommes submergés par une immigration qui nous ruine ... les vieux se font tuer par de jeunes racailles ce qui arrange l’état bien entendu !..
    Il ne reste plus qu’à provoquer un massacre avec les vaccins et des dizaines de millions de gens vont dégager !..
    Tout cela est voulu de toute évidence car quelle personne saine d’esprit pourrait croire que nous puissions tenir encore très longtemps dans la situation dans laquelle nous sommes ?..

     

    Répondre à ce message

  • #1963833

    La soupe est bonne et pas chère

     

    Répondre à ce message

  • Le Gouvernement français est devenu privatisé. N’ en parlons pas du siège de Strasbourg qui est bien entouré de lobbying.
    "Bien malachie ne profite qu’après".

     

    Répondre à ce message

  • Ils font plus de bruits qu’a la cantine du fouket’s

     

    Répondre à ce message

  • #1964093

    Comment pouvez-vous écrire vers la fin de l’article "Nul doute que certains vaccins sont bénéfiques pour la santé [...] " ?

    Je vous renvoie au fait qu’aucun vaccin n’a jamais servi à rien tout en étant très toxique. Mortel chez les enfants dans les pays sont moins bien alimentés. Qu’ils n’ont jamais éradiqué aucune maladie - cf. les graphiques de l’OMS elle-même financée pourtant en grande partie par l’industrie pharmaceutique mafieuse. Que la croyance en une quelconque efficacité de la vaccination n’a toujours été qu’un dogme et n’a jamais été prouvée nulle part.
    Qu’en revanche c’est bien l’une des poules aux œufs d’or - avec le business génocidaire des antirétroviraux contre un VIH jamais photographié directement du sang d’un malade même en phase terminale - de l’industrie pharmaceutique.

    "Nul doute que certains vaccins sont bénéfiques pour la santé" ! C’est trop. Étudiez en profondeur le sujet avant d’écrire une telle ineptie s’il vous plaît.

    Les articles d’E&R ne méritent rien d’autre que la vérité. Un doute ou un questionnement quand un sujet vous dépasse d’accord mais écrire "nul doute que" alors qu’apparemment l’auteur de l’article n’a jamais approfondi le sujet au niveau biologique physiopathologique et de l’histoire de la vaccination depuis son début c’est vraiment trop.

    Merci

     

    Répondre à ce message

  • #1964113

    Yves Lévy, mari de la ministre de la solidarité et de la santé, né à Casablanca, au Maroc, est un médecin immunologiste et professeur d’université français, spécialiste de infection par le VIH. Il est le président-directeur général de l’Inserm depuis le 11 juin 2014.

    Fin juin 2017, Mme Buzin Lévy annonce envisager de porter de trois à onze le nombre de vaccins obligatoires pour les enfants (ajoutant aux vaccins contre la poliomyélite, le tétanos et la diphtérie, ceux contre la coqueluche, la rougeole, les oreillons, la rubéole, l’hépatite B, l’infection par la bactérie Haemophilus influenzae, le pneumocoque et le méningocoque C).

    En janvier 2016, Agnès Buzyn, qui avait été rémunérée par trois laboratoires privés avant 2011 tout en occupant diverses positions dans des organismes publics, estime devant la commission des affaires sociales du Sénat français que l’obligation de déclarer publiquement tout conflit d’intérêts avec l’industrie pharmaceutique instaurée en 2011 par la loi Bertrand afin de renforcer l’indépendance de l’expertise sanitaire publique serait devenue trop « handicapante » pour certains chercheurs qui « ne le supportent plus et refusent de venir aux expertises de l’INCA ».

    Selon elle, « vouloir des experts sans aucun lien avec l’industrie pharmaceutique pose la question de la compétence des experts ». Irène Frachon, médecin à l’origine de la révélation du scandale du Mediator qui a conduit à la loi Bertrand, rétorque alors que ces « liens d’intérêts » peuvent conduire à ce que « des experts indiscutablement “compétents” [restent] solidaires d’un industriel lourdement criminel » et que la seule solution est de mieux rémunérer les chercheurs afin d’éviter leur « captation par l’industrie ».

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents