Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Cette élite culturelle qui nous ment

Plaidoyer pour les cancres de l’école républicaine

Comment une société peut-elle former une élite aussi éloignée des gens et surtout aussi peu supérieure, sauf en mensonge ? La dame qui s’occupe des poubelles de notre immeuble a beaucoup plus de classe que les gens qu’on va vous présenter. Il y a manifestement un hiatus entre ce que sont les Français dans leur grande majorité, plutôt respectueux, pas cons et assez mal-pensants (une fois éloignées les balances et les oreilles indiscrètes) et cette tribu qu’on appelle l’élite culturelle. Comme si on nous imposait des entités totalement étrangères à l’esprit national. Même Ruquier avec ses jeux de mots ne reflète pas l’esprit français, puisqu’il se trouve être un communautariste bien-pensant à l’américaine.

 

Le vice qui voulait devenir aussi gros que la vertu

Dans le dernier ONPC daté du 27 avril 2019, la star c’est Kev Adams. Ni rigolez pas. Et Kev nous parle de la jalousie et de la frustration des « haters ». Définition du hater : celui qui n’aime pas l’humour de Kev, qui ne va pas voir les films de Kev ou qui pourrit Allociné avec des critiques anti-Kev. Kev dont les équipes à une époque, pas si éloignée, bourrait les urnes d’Allociné de critiques positives...

 

 

Deux ans plutôt, le 13 février 2016, Kev, dont la carrière doit tout à un réseau aussi secret qu’efficace (mais pas Odessa), était déjà l’invité d’ONPC dont il ne tenait pas la vedette, la faute à deux poids lourds du Système : le vaccinateur sioniste Michel Cymes et le ministre des Guerres sionistes Bernard-Henri Lévy, dit BHL.

 

 

Il y avait aussi le chanteur Dave, un croisement inoffensif des deux lobbies dominants, qui se consacre aujourd’hui à la cuisine, sa passion. Ce soir-là, personne ne risquait de contrarier BHL, et encore moins la paire Salomé-Moix (madame Glucksmann et le sabbat goy de BHL), on était entre sionistes de bonne compagnie, tout cela sur la télé publique.

Dans sa justification boiteuse contre les haters (comprendre les antisémites à demi-mot), Kev reçoit le soutien du ténor marocain Bilal Hassani, qui représentera la France au concours de la chanson eurosioniste à Tel-Aviv cette année. Un débat sans contradiction arbitré par le duo LGBTo-sioniste Angot-Consigny. Si avec tout ça les injonctions mondialistes ne sont pas claires...

 

 

Tribalisation de tous les secteurs sans exception

On va dire qu’on exagère, l’équipe de stagiaires de CheckNews de Libé va encore nous chercher des poux comme sur le dernier Chouard, mais pourquoi sommes-nous les seuls à dénoncer ce scandale, cette privatisation communautaire ? C’est quand même fort de café, madame la France. Même tarif en politique qu’en médias, tout le monde fait semblant de ne pas voir ce qui crève les yeux.

Pour prendre le pouvoir en France dans un secteur d’activité c’est assez facile, il suffit de dire que les non sionistes sont antisionistes, donc antisémites, et que les non homosexuels sont homophobes, de les dénoncer sur la place publique et le tour est joué. Tous les milieux se vident de leurs éléments non conformes à cette double pression. Une campagne de délation mue par les intérêts croisés des deux lobbies se met en place dans l’université, pour l’école c’est déjà fait, le nettoyage est presque terminé. On en vient presque à placer tous nos espoirs dans les cancres de banlieue qui foutent la merde en classe car ils sont en quelque sorte les derniers résistants à cet ordre nouveau qui écrase l’esprit français.

 

Avant on dénonçait les juifs, aujourd’hui il faut dénoncer le racisme (comprendre que le racisme c’est les vilains musulmans noirs et arabes et les vilains chrétiens blancs)...

 

 

Finalement, ces sales gosses qui osent la ramener quand les profs font leurs cours de propagande sur l’homophobie et l’antisémitisme, ce sont des bons Français au sens premier qui s’ignorent. Bien sûr, ils foutent la merde par ailleurs, c’est pas des anges mais de toute façon le système (scolaire et médiatique) les envoie dans les décors et leur ment comme un arracheur de dents nazi. Alors... qu’est-ce qu’ils ont à perdre ? C’est chiant pour les autres qui n’y sont pour rien, on est d’accord, mais la politique, ça a toujours été de casser des œufs.

Foutre la merde dans cet éteignoir à intelligence(s) c’est peut-être ce qui est en train d’arriver de mieux à une école détériorée par le gauchisme. On dit que les établissements scolaires de banlieue sont pourris, c’est vrai, mais ce n’est rien à côté de la gangrène mentale instillée par les autorités rectorales depuis Mai 68. La gauche a menti aux enfants, et surtout aux enfants des pauvres, qu’ils soient blancs ou pas. Elle leur a fait croire avec l’antiracisme et l’égalité républicaine qu’ils auraient une place de choix dans le Système, elle les valorisait en paroles, mais la bourgeoisie savait très bien qu’elle les truandait profond.

« Évidemment l’antisémitisme est présent, il est régulièrement présent, il n’est pas tout le temps présent, ce n’est pas systématique, là encore il ne faut pas imaginer que les élèves n’ont que “sale juif” à la bouche, ce n’est pas vrai, mais c’est une réalité que l’antisémitisme est présent, il est présent dans la langue il est présent dans les remarques, et il est parfois présent dans les cours quand il est question des juifs. »

 

Dans la bouche de ces sales gosses, de ces Eichmann de banlieue, l’antisémitisme ce n’est pas « la haine des juifs » comme le professent la LICRA et le CRIF, mais la haine de ce mensonge qui les dirige vers la poubelle sociale alors que d’autres prennent les chemins du bonheur bourgeois, comme Kev, qui se dit « bien dans ses baskets », c’est-à-dire heureux. Ce que ces enfants visent à travers « les juifs » c’est la structure de pouvoir qui ne leur laisse aucune chance de monter dans l’avion de Kev. Eux restent sur le tarmac à ramasser les miettes du banquet tombées du zingue.

Dans l’extrait d’octobre 2015, c’est Patricia « Sale juif passe-moi une feuille c’est des choses qu’on peut entendre dans votre classe ? » Loison qui interroge complaisamment, sans jamais le contrarier par une question journalistique, Iannis Roder, auteur d’un livre sur l’école qui rappelle l’ouvrage préféré de Finkielkraut, Les Territoires perdus de la République. Loison est l’autre invitée de ONPC du 27 avril dans la case réussite de l’antiracisme. Elle sort un livre « poignant », selon la presse, sur le conte de fées qui l’a arrachée des trottoirs de la misère indienne. Tout ça pour servir la soupe au sionisme à la télé française ! C’était bien la peine de faire tous ces efforts !

 

 

Pour une Patricia Loison et son parcours exemplaire qui sert de promotion au système antiraciste, combien d’échecs pour l’éducation gauchiste à l’école ?

Kev en plein malaise, sur E&R :

Rééducation nationale, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

43 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2189683
    le 01/05/2019 par hcve
    Cette élite culturelle qui nous ment

    La vraie victime, c’est le petit Français dont au moins un ancêtre a fait la guerre de 14.
    Les immigrés peuvent s’en tirer très bien par le commerce, car ils ont l’esprit et la tradition communautaire (tribale, réseau). Sur le sol du Français, pourvus des mêmes droits mais pas des mêmes devoirs, avec le privilège supplémentaire du supposé faible accordé par l’imposteur extorqueur, ils exercent une concurrence déloyale sur le terrain du commerce ou de l’artisanat, ainsi que des petits emplois de fortune, derniers bastions vers lesquels se tournent ceux qui n’ont pas de diplômes.
    Sur le terrain des avantages sociaux, l’immigré obtient (moins désormais, à cause des migrants) tout plus facilement : stages, logement, allocations... Il cumule avec son sens du commerce, et vit très bien, très souvent !
    Les choses semblent changer un peu, faute de fonds.


  • #2189685
    le 01/05/2019 par oison
    Cette élite culturelle qui nous ment

    Je préfère notre type physique français-gaulois à celui de la Loison.
    Le mélange n’est pas souhaitable, ni d’ailleurs adapté au climat de chez nous.

     

  • #2189687
    le 01/05/2019 par Snayche
    Cette élite culturelle qui nous ment

    Je crois qu’on est tellement imbibé du communautarisme de ces minorités extrêmement égarées que bientôt les élèves devront apprendre leurs tables de multiplication sioniste et leurs mots de vocabulaire LGBT.
    Pour pas décérébrer les enfants à cause de ces orientations anti-monothéisme authentique et de leur volonté de division et de soumission immorale du peuple pour le dominer, mettez urgemment vos enfants dans des écoles catholiques ! (même les musulmans car ça rapprochera dans l’amour partagé de Jésus que Mahomet se réclame de suivre et évitera le rigorisme impie d’un certain islam)


  • #2189705
    le 01/05/2019 par reymans
    Cette élite culturelle qui nous ment

    Elites par leur position certes. Culturelles parce que l’on nous les sert comme telles.
    Ils ne sont pourtant ni l’un ni l’autre, tant l’élitisme leur est absent, et la cilture étrangère.


  • #2189714
    le 01/05/2019 par Mariana
    Cette élite culturelle qui nous ment

    L’enseignement dispensé à l’école ne heurte pas l’esprit français, elle heurte l’esprit tout court. Les enseignants sont méprisés, traités par la hiérarchie comme de la valetaille et ils se soumettent. Les plus zélés, promus par les inspections sur des critères fumeux, vous vendent les nouvelles technologies, facebook et twitter comme outils providentiels pour lire Lorenzaccio, suscitant l’adhésion béate des élèves et des parents qui en redemandent...

    Dans un tel système, les cancres sont peut-être en effet un espoir !

     

    • #2189975
      le 01/05/2019 par docteur zaïus
      Cette élite culturelle qui nous ment

      Bonjour. Depuis longtemps j’ai remarqué puisque c’est mon cas que les "cancres" ou plutôt têtes dures sont un espoir. Les bons élèves du point de vue de l’EN sont des suiveurs...
      Les têtes raides finissent souvent entrepreneurs car plus indépendants d’esprit. Donc des gens à éradiquer...


    • #2190086
      le 01/05/2019 par Mariana
      Cette élite culturelle qui nous ment

      Il y avait aussi autrefois des profs têtes dures qui tenaient la dragée haute aux inspecteurs parce qu’ils avaient le niveau et du courage... Cette position leur valait d’ailleurs un certain respect de leur hiérarchie en dépit des désaccords parce qu’ils faisaient le boulot et leur efficacité n’était plus à démontrer. Aujourd’hui ils n’ont plus leur place dans le système.

      À ma connaissance, Robert Faurisson n’a pas été mis à pied de l’éducation nationale ; on voit quel traitement vient de subir François Roby, la guerre idéologique bat son plein en dehors de tout cadre légal. L’éducation nationale est une zone de non-droit.


  • #2189718
    le 01/05/2019 par matador
    Cette élite culturelle qui nous ment

    Pas vraiment d’accord ; les élites sont le reflet de la masse...Elle les " supportent" en tout cas, au sens de" valoriser ". Quelques éléments sortent du lot, certes, mais globalement, c’est glauque ; le peuple...suffit juste de regarder autour de soi ; ou d’écouter, ou les deux...


  • #2189719
    le 01/05/2019 par masque de chair
    Cette élite culturelle qui nous ment

    Je suis professeur, certes pas en "territoires perdus de la République", mais dans une matière presque aussi sensible que l’histoire - le français, - et j’ai connu des élèves de tous les milieux, notamment en classes de BTS.
    Or, quand vous écrivez : "On en vient à placer tous nos espoirs dans les cancres de banlieue qui foutent la merde en classe car ils sont en quelque sorte les derniers résistants à cet ordre nouveau qui écrase l’esprit français", je suis de votre avis. L’ordre que réclame l’Éducation nationale est en effet contraire à l’esprit français, et revient à faire des élèves les petits soldats du pouvoir en place. Si encore ce pouvoir était grand et noble ! Mais il est vulgaire et corrompu.
    Petite anecdote authentique. Un jour, en cours de BTS, j’entends dans le fond de ma classe un Arabe dire à son voisin Blanc (j’ignore de quoi ils parlaient) : "C’est pas comme ces cons de Français..." J’interromps aussitôt mon cours, demande à l’Arabe de retirer ce qu’il vient de dire, en ajoutant : "Je suis Français, et je suis fier de l’être". Pourquoi raconter cela ? Parce que l’Arabe n’a pas bronché, ne m’a pas "attendu à la sortie" ni ailleurs avec des copains, alors que du haut de ses quelque 20 ans, il aurait pu me casser la figure ; mais il me respectait, parce que j’étais respectable, tout simplement.

     

    • #2190163
      le 02/05/2019 par Aldébaran
      Cette élite culturelle qui nous ment

      Mes moyennes en terminale S
      17 en math
      18 en physique
      16 en sciences de l’ingénieur
      1 en philo
      10 en hist geo mais des 17 en geographie
      4 en anglais
      15 en eps
      Le français, c’etait en premiere je crois que ça s arretait (j ai eu 12 à l’oral)
      Tout ça pour dire que sans vraiment le savoir a l’époque, j’étais doué uniquement là où il n’y avait pas d’orientation d’opinion, uniquement où la logique physique et mathématique faisait loi. Je n’ai pas changé, je gagne bien ma vie et je rattrape mon "retard" en histoire geo et philo avec des ouvrages aujourd’hui, seul dans mon coin. Les cancres de mon époque sont aujourd’hui flics gendarmes ou cantonniers, il y a aussi un maître nageur et un ambulancier. J’ai eu mon bac en 98, et j’ai la sensation que déjà à l’époque l’enseignement servait à fabriquer des esclaves.


    • #2190240
      le 02/05/2019 par matador
      Cette élite culturelle qui nous ment

      a Aldébaran
      Perso 17 en bio au bac D’ ( maths et sciences de la nature ), 14 en philo ( bien pour un matheux.)
      J’intriguais mon prof de philo pour ma "maturité"...et c’est là que çà se complique.
      Se poser des questions métaphysiques et existentielles quand on a 17 ans...


    • #2190639
      le 03/05/2019 par Philosophie, chemise et permanente
      Cette élite culturelle qui nous ment

      @Aldébaran
      Niveau 5éme, un CAP, a mon compte, propriétaire de mes outils de travail, et de ma maison
      Pas l’impression d’avoir chier un truc


    • #2190722
      le 03/05/2019 par Muku
      Cette élite culturelle qui nous ment

      @Aldebaran
      Félicitations pour vous excellentes notes (avec 20 ans de retard...). Néanmoins il me semble que c’est une énorme erreur de croire qu’il n’y a pas de manipulation de l’opinion dans des disciplines comme la physique, la géographie...


  • #2189735
    le 01/05/2019 par zorg
    Cette élite culturelle qui nous ment

    “Pour une Patricia Loison et son parcours exemplaire qui sert de promotion au système antiraciste, combien d’échecs pour l’éducation gauchiste à l’école ?”

    Ben c’est pas compliqué, ça marche comme au loto !

    L’escalier social n’est pas 100% bloqué et les rares exceptions qui passent seront médiatisées à fond pour bien envoyer ce message au peuple, le message de l’idéologie du mérite :

    Vous voyez celui là était parti avec plusieurs "handicaps" mais grâce à ses efforts et sa volonté il y est arrivé ! Donc si vous - blancs sans "handicap" - êtes restés en bas de l’échelle, vous êtes les seuls responsables de ce qui vous arrive, ne vous en prenez qu’à vous même.

    A savoir et contrairement à l’image qu’elle donne du fait de son filet social et de son badge de "pays des droits de l’homme", la France est le pire pays de l’OCDE (à l’exception de la Hongrie) pour ce qui est de la perméabilité sociale (mobilité inter-générationnelle). OCDE Laurence Boone

    Un pays extrêmement vérouillé ou votre "mérite" (en réalité le mix de vos aptitudes) sera englué dans une hiérarchie masquée hyper rigide.


  • #2189738
    le 01/05/2019 par Paulo
    Cette élite culturelle qui nous ment

    Quel courage toute l’équipe E&R de regarder toutes ces vidéos... Je n’ai pas tenu plus de 10s.. !
    Bien à vous


  • #2189782
    le 01/05/2019 par Prout
    Cette élite culturelle qui nous ment

    Vous avez pas compris, un hater (un haîsseur ou un haineux en français) est en réalité "un gentil" qui n’aime pas se faire enculer, qui n’y prend aucun plaisir.

    Le méchant qui aime se faire sodomiser ou bien qui sodomise, lui, ne fait pas parti de ce groupe.

    Je remarque que le féminin ne s’emploie pas ici, étrangement on ne dit pas "hateuse" (peut être cela créerait-il un énième autre sous groupe pas assez respectable pour l’image déjà bien abîmée des groupes de femmes.)

    Prout. Vivement la fin.


  • #2189784
    le 01/05/2019 par on nous prend tous pour des philosophes
    Cette élite culturelle qui nous ment

    Là, on est dans la France profonde, la France des campagnes et des terroirs, la France des ronds-point, avec Bilal, Kev Adam’s, Patricia Loison, Christine Angot, Laurent Ruquier, Charles Conne-signy, Léa Salamé, Moix.....
    Et ça nous parle critique et literature, de la grande culture de notre France (le Journal de Mickey et Allo Ciné), le tout saupoudré d’un humour digne de la Fontaine ou d’un Moliere, Marc-Antoine Le Bret et sa marionette, auguste successeur de Corneille
    Non.... il n’y a pas à dire ,on est dans le beau, le grand, le raffiné
    On se sublime, rien qu’à regarder, une telle oeuvre historique de télé
    On peut partir tranquille, nos enfants seront de grands épicuriens, de grands amoureux du savoir et de l’érudition de notre belle histoire, et de notre éclatante culture, émaillée de cathédrales, d’Eglises , de cités médiévales , de Rois et de chevaliers sans peur et sans reproches, de penseurs et politiques, de combats et de duels, de livres et de tableaux
    Ouffffff !
    Un seul bémol, il ne manquait qu’un grand homme, pour représenter la France à l’étranger, le Meyer d’entre nous, Habib le conquérant héritier de Baudoin IV de Jerusalem
    Deo gratias


  • #2189790
    le 01/05/2019 par ladko
    Cette élite culturelle qui nous ment

    C’est quoi ce "réseau aussi secret qu’efficace" ?

    La famille Adams ???

     

    • #2190143
      le 02/05/2019 par vaurien
      Cette élite culturelle qui nous ment

      il n’y a aucun secret en ce monde . Tout le monde va au toilette ou dans la nature et chie. Et tout le monde le fait plus ou moins dans la discrétion pour qu’on ne voit pas sa nature qui est commune à tout le monde à quelque exception près comme une femme avec un pénis ou l’inverse.
      Le seul secret qui existe est de ne pas paraître comme tout le monde et consiste à cacher ses fourberies qui sont d’une mesquinerie à se plier de rire.


  • #2189795
    le 01/05/2019 par Mazeltov
    Cette élite culturelle qui nous ment

    La séquence avec Kévounet vaut son pesant de shekels, par tous les Dieux ! Le fameux patriarche de Kevinou, "comme dans une famille italienne".... oh oui je vois Kev’, l’Italie... Quel beau pays ! Sérieux, Kévinio Adamo le tueur quoi. Et Ruquier qui le gobe jusqu’aux boules (pardon pour les âmes sensibles). Cette séquence est ANTHOLOGIQUE. Merci. Et comme d’hab c’est ce qui n’est pas dit qui saute au visage... le mot de quatre lettre.


  • #2189820
    le 01/05/2019 par Leur folie n’est pas là mienne
    Cette élite culturelle qui nous ment

    Quelque part moi qui revient tout juste de 3 semaines d’internement sous contrainte, avec 3 brigades de gendarmerie pour un seul homme, je me dit :

    Content de pas faire partie de ce monde, d’être pris pour un fou dangereux.

    Je le prend comme un titre honorifique. Merci.


  • #2189862
    le 01/05/2019 par The Médiavengers Zionist War
    Cette élite culturelle qui nous ment

    Toutes ces personnalités ont autant de charisme qu’une huitre.


  • #2189866
    le 01/05/2019 par Gilles
    Cette élite culturelle qui nous ment

    Je ne vais pas critiquer Yannis Roeder, directeur de l’Observatoire de l’éducation à la Fondation Jean Jaurès, ainsi que d´association prônant l´enseignement de la shoah, régulierement invité chez Finkelkraut, excellent professeur qui m´a aidé en 2001 au college Pierre de Geyter de Saint-Denis, ou il enseigne depuis 20 ans. C´est un gars bien et sûr qu´il lit E&R.
    Mais il faut savoir qu´il recoit des émoluements considérables pour ses 15 h par semaine -depuis son agreg interne- pendant 7 mois a Saint-Denis, plus ses rentes associatives ; il doit pas être loin d´un député niveau salaire.

    L´association de l´histoire est l´aspect capital de l´Éducation Nationale, plus de shoah, moins de Napoléon, plus de colonisation, moins de de Gaulle. Le rôle objectif de l´excellent et sympathique Yannis est de cornaquer tous les profs silencieux d´histoire, qui se croient libres -rire- de faire ce qu´ils veulent pour les plus vieux, et qui n´ont plus le niveau pour les jeunes, surtout des femmes.

    Le systeme est comme souvent excellent en donnant le rôle de définir les programmes -je simplifie- a un type compétent. Oui mais, le résultat recherché et obtenu est l´abaissement de la connaissance et de conscience. Parlez histoire de France avec un jeune pour rire.

    Yannis -et Benoît-, merci encore de votre aide il y a 18 ans, mais ici ce n´est pas une salle de classe ou l´on sort son sourire policé en attendant la fiche depaye, dans le casier. Tu es la et tu le sais, au service d´une idéologie qui n´aide pas l´histoire de France.
    Lionel.


  • #2189870
    le 01/05/2019 par Marionx
    Cette élite culturelle qui nous ment

    À un moment, il va falloir arrêter d’appeler "élites" des parasites qui n’ont aucune envergure intellectuelle.


  • #2189875
    le 01/05/2019 par culturovore
    Cette élite culturelle qui nous ment

    Les médias sont tenus d’appliquer la politique d’abrutissement des masses et de transferts de slogans mondialistes pour l’éducation des masses

    Le Nouvel Ordre Mondial promu par l’état profond américain ne pourra s’imposer à ses vassaux européens, sans de violentes réactions de peuples, que si les peuples ont été en amont, totalement abrutis.

    C’est pourquoi l’AGENDA 21 ratifié par l’ONU valide, entre autres, au niveau mondial, le nivellement vers les bas de l’éducation, et une éducation exclusivement gérée par l’état pour se garantir que tous ont été passés au tamis.

    Ce qui explique la mise en place de programmes scolaires qui sont spécialement dessinés pour abrutir les masses en leur enlevant toute faculté d’analyse et tout esprit critique : dans la pratique on gave les enfants d’informations sans liens, sans explication profonde et sans retour d’analyse. Ils ingurgitent comme des oies et doivent recracher l’information telle quelle

    Ce programme porte un nom : "Global education 2000". Wikileaks en dénonce la malfaisance dans les mails captés d’Hilary Clinton à son conseillé Podesta dans lesquels elle explicite bien la finalité du programme : "faire des générations d’idiots sans esprit critique". Elle se vente d’ailleurs du succès du programme


  • #2189877
    le 01/05/2019 par culturovore
    Cette élite culturelle qui nous ment

    (SUITE)

    En Ukraine les programmes scolaires sont accablants car "Global Education 2000" est appliqué sans retenu. C’est l’ambassade américaine qui gère l’Ukraine. Les enfants sont mis en échec scolaire permanent pour casser leur individualité, les dégoûter de faire des études (et donc de les prolonger par des supérieures). Ils sont pour cela inondés d’information, sans explication profonde, des informations supérieures à leur capacité d’âge et on ne revient jamais sur ce qui a été fait. L’enfant doit ingurgiter sans comprendre, sans retour et sans analyse. Ils ont tous les soirs de surcrôit 3h de travail à faire à la maison sur des tâches répétitives pavloviennes (comme faire à 6 ans pour le landemain 5 pages entières d’opérations soit plus de 1000 fois du type 80234 - 5675 = ? puis 4567 - 334444 = ?)

    Pour les analystes de l’Agenda 21 le pourrissement des générations futures par l’éducation et les médias est un succès. Cela se vérifie dans les chiffres : au niveau mondial on constate un net recul du QI, de la capacité de lire, d’écrire et d’analyser des enfants (sauf en Russie, Poutine bloquant l’Agenda 21)

    Bien entendu, l’école à la maison est légalement répréhensible. Seul l’état dispose du droit d’éducation, et surtout d’endoctrinement mondialiste.

     

    • #2190090
      le 01/05/2019 par fifi
      Cette élite culturelle qui nous ment

      Pour ceux qui veulent connaître l’origine de ces méthodes, je conseille le petit livre " The Leipzig connection" de Paolo Lionni hélas non traduit en français.
      Les grands développeurs de ces méthodes d’abrutissement furent Wilhelm Maximilian Wundt un psy allemand et les américains Stanley Hall et John Dewey, de la John Hopkins, liée à l’ORDRE (pour faire simple aux Illuminati).


    • #2190992
      le 03/05/2019 par Mick224
      Cette élite culturelle qui nous ment

      Merci pour ces informations


  • #2189958
    le 01/05/2019 par Starkamanda
    Cette élite culturelle qui nous ment

    Kev Adams a réussi à mettre dans son lit une miss univers ... il est en plus riche, bien intégré dans le milieu mondain parisien.
    A partir de ce constat, je m’incline.

     

    • #2189993
      le 01/05/2019 par Quel beau pays
      Cette élite culturelle qui nous ment

      Il me fait penser à cette expression " chiant comme la pluie"...en vérité je préfère mille fois la pluie à cet individu.


    • #2190180
      le 02/05/2019 par Caro
      Cette élite culturelle qui nous ment

      Kev Adams a réussi à mettre dans son lit une miss univers ... il est en plus riche



      A lire à l’envers, la fin de la phrase étant l’explication de son début.


    • #2190881
      le 03/05/2019 par Gentil goy alias Cave à dame
      Cette élite culturelle qui nous ment

      Il a percé grâce à son seul talent, ou avec l’aide de sa communauté ? Et avec son seul physique je doutes qu’il aurait réussi à pécho une miss univers..


  • #2189973
    le 01/05/2019 par jvidepi
    Cette élite culturelle qui nous ment

    On dit toujours que l’antimachintisme serait présent partout mais sans jamais s’arrêter pour se questionner sur les raisons. Le raisonnement politico-médiatique est "puisqu’il est impossible que les juifs agissent mal ou soient autre choses que d’éternelles victimes, ceux qui critique les juifs sont forcément des esprits troublés". Or cela fait des millénaires que les injonctions contre les juifs existent. Est-ce que des milliards de personnes peuvent tous être frappés de folies pour les mêmes raisons ?

    Même les "antifa" qui se déclarent anticapitalistes semblent ignorer que le système bancaire étasunien à été créé exclusivement par des familles juives.


  • #2190145
    le 02/05/2019 par nanothermite
    Cette élite culturelle qui nous ment

    Le r est de trop dans culturelle ?


  • #2190235
    le 02/05/2019 par Koné Palakriz
    Cette élite culturelle qui nous ment

    Et moi qui croyait que Kev Adam était un chanteur. Ce monde du showbiz m’est devenu complètement étranger.

     

  • #2190300
    le 02/05/2019 par Michel
    Cette élite culturelle qui nous ment

    déjà ces gens n’ont aucun talent et on les appelle des stars, moi je dis NON, un nul c’est un nul.

    ONPC je regarde jamais, c’est TV poubelle.
    Key Adams c’est qui ? il a fait quoi de bien celui là ?


  • #2190576
    le 02/05/2019 par Dégout
    Cette élite culturelle qui nous ment

    Une émission qui reçoit Christine Angot, comme autre chose que malade psychiatrique profonde qui vient témoigner, a de base un problème sérieux, et ne mérite pas d’être regardée.
    Quand en plus, Angot est chroniqueuse, cette émission devrait être interdite.
    Quand enfin, Angot est chroniqueuse permanente, je n’ai plus de mots.


  • #2190677
    le 03/05/2019 par JAMBON-JAMBON
    Cette élite culturelle qui nous ment

    Du vecu,
    aujourdhui, j’allais faire des courses au supermarché, et à l’entree de grosses affiches ; au moins une quinzaine de 1m50 x 0,80m signalaient les deddicace d’un triste sire, le travesti nominé à l’Eurovision. 2h00 avant son arrivée ; il y avait déjà une queue d’une cinquantaine de fillettes, 12-14ans, parfois avec leurs mères.

    Entrant ensuite dans le supermarché , j’aperçois dans un rayon, un bonhomme filiforme , 1m90, en mini-jupe ultra courte. Dans ma campagne loin de Paris et des grandes villes, le lgbt-isme s’installe tranquille, ça ne choc plus personne, à part moi.

     

    • #2191790
      le 04/05/2019 par Sedetiam
      Cette élite culturelle qui nous ment

      Comme le dirait Pascal (des Tontons Flingueurs et dans une autre circonstance) lorsque votre mec de 1.90m va croiser les « Indésirables mais inexpulsables » assignés à résidence dans les campagnes, « il va faire vilain temps ».
      Quand on rappelle à ma conscience que le baptême est la promesse de la vie éternelle, l’intérieur de mon for s’exclame : « Bordel, j’espère que ce n’est pas avec les mêmes ! » Car l’éternité, c’est long : surtout sur la fin...


  • #2191164
    le 03/05/2019 par Sedetiam
    Cette élite culturelle qui nous ment

    « Pour une Patricia Loison et son parcours exemplaire... »



    5 000 blacks et leurs lots de parapluies qui sortent faire fortune dans tous les coins de France dès la première averse... tandis que x milliers de racailles continuent leurs petits trafics autorisés par les gouvernances qui ne sauraient combler le fossé vers la réussite sociale, mode de vie mis en exergue sur des airs de rap haineux.
    Deux loustics en prison au moment des élections pour calmer Madame Michu qui allait voter « blonde », une pellicule électorale valant macadam qui mène au bar « Chez Gérard » et c’est reparti pour un tour de manège : celui du cirque.

    Vive la République, vive la France et ftg.


  • #2191299
    le 03/05/2019 par J’déconne trop ça va me perdre
    Cette élite culturelle qui nous ment

    IL CAGUE ADAMS




    Du verbe caguer (Forme francisée du verbe occitan cagar, du latin cacare « déféquer »).


Commentaires suivants