Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Chère, polluante, inutile : la bombe nucléaire ne sert à rien

En France, le nucléaire militaire échappe à tout débat. En trois chapitres clairs et incisifs, Paul Quilès, Michel Drain et Jean-Marie Collin, dans L’illusion nucléaire, déconstruisent les arguments des promoteurs de la bombe pour mettre fin au règne de l’omerta et du secret défense.

 

Le nucléaire civil suscite quantité de débats passionnés dans la société. Le nucléaire militaire aucun, alors qu’il pose des questions tout aussi graves. On peut disserter à l’envi sur les raisons de ce silence, incriminer la hiérarchie militaire et son travail de lobbying, fustiger le manque de curiosité des parlementaires et des médias, déplorer l’inertie et le désintérêt apparent de l’opinion publique… Le fait est qu’un tabou pèse sur le nucléaire militaire et que rares sont ceux qui essaient de le lever. Ils prêchent dans le désert. Les auteurs de L’illusion nucléaire appartiennent à ce petit groupe d’empêcheurs de tourner en rond. Dans un livre bref mais copieux, dépourvu de fioritures mais solidement charpenté et bourré d’informations, ils rappellent un certain nombre de faits de nature à alimenter le débat, le jour où il s’imposera.

Petite précision préalable, les auteurs ne sont pas de dangereux pacifistes, un trio de taupes à la solde des ennemis de la France. Il y a parmi eux un socialiste non défroqué, ancien ministre de la Défense sous la présidence de François Mitterrand, un spécialiste reconnu de la sécurité internationale, et un transfuge de l’Assemblée nationale membre de Pax Christi France, le mouvement catholique international pour la paix. Bref, que des gens fréquentables !

 

« Désinventer » la bombe

Pourtant, c’est à une entreprise de démolition des idées reçues, articulée autour de trois têtes de chapitre, que se livrent les trois trublions. Premier chantier : poser des questions toutes simples, de celles qui fâchent, et s’attaquer aux « fausses certitudes ». Parmi elles, l’idée qu’« on ne peut pas “désinventer” la bombe », autrement dit, revenir en arrière, et faire une croix sur le nucléaire militaire (comme on l’a fait pour les armes bactériologiques et chimiques). L’Afrique du Sud a franchi le pas en 1991, en dépit des lourds investissements consentis.

« Le courage politique du président [sud-africain] de Klerk, renonçant à des armes créées pour contrer une menace [communiste] disparue, a permis de “désinventer” la bombe sud-africaine », rappellent les auteurs.

En France, la doctrine officielle fait de la dissuasion nucléaire l’alpha et l’oméga de la défense. En gros, celle-ci repose sur l’idée que le fameux parapluie atomique protège le pays de toute attaque d’envergure, nucléaire ou pas. Mais en est-on si sûr à l’heure où des logiciels malveillants peuvent s’introduire partout et dérégler la mécanique délicate qui gère le nucléaire militaire ? Par ailleurs, face à une attaque ponctuelle de missiles balistiques, la France prendra-t-elle le risque de riposter en utilisant sa force de frappe ? Rien n’est moins sûr, observent les auteurs. Même des sénateurs en conviennent dans un document officiel.

Autre question de base posée par les penseurs iconoclastes : pourquoi la France dispose-t-elle aujourd’hui de 300 têtes nucléaires, contre 348 il y a dix ans ?

Lire l’article entier sur reporterre.net

Le nucléaire est-il la fin de la civilisation ?
Lire sur Kontre Kulture

 

La prolifération et l’arme nucléaire, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

44 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Quant au nombre d’ogives détenues par la France, je ne saurais me prononcer sur la surabondance ou l’insuffisance de ces dernières. Une chose est sûre, si Saddam et Mouhamar en avaient été dotés, leurs pays ne seraient pas détruits comme c’est le cas actuellement.

     

  • Ceux qui déconstruisent le mythe de la bombe atomique le font avant tout pour sortir la France de l’Histoire, lui ôter tout poids politique sérieux et hâter sa dissolution dans un grand ensemble européen sans identité...

     

    • #1996353

      @ Le king

      Tout à fait d’accord avec vous. Et pour ceux comme moi qui ne connaîtraient pas reporterre.net , jetez donc un oeil à cet article, ça situe le point de vue.


    • Alors là, pour une fois que tu dis quelque chose d’intelligent Le King, champagne ! Il faut garder les pieds sur terre et reconnaître une chose : quand une nation nucléarisée parle à une nation sans bombe H, laquelle des deux baisse les yeux ? Quelle est la seule puissance nucléaire du moyen-orient ?
      Qu’on le veuille ou non, c’est l’équilibre de la terreur qui nous a sauvé de la 3ème. Les armes automatiques tuent bien plus qu’une arme atomique.
      Ceux qui veulent sortir la France du club nucléaire veulent la ramener au niveau de l’Espagne, du Portugal ou de la Grèce ... des petites nations insignifiantes juste bonnes à être pillées.

      Et puisque l’on en est à parler de transcendance et d’élévation spirituelle qui nous fait tant défaut à notre époque : les gens sont habités par l’ubris et mènent des vies vidées de tout but et de toute substance parce qu’ils ont oublié la peur de l’enfer et l’espoir du paradis ... Or, quelle est la dernière chose dans laquelle tout le monde, y compris nos dirigeants, éprouvent encore une peur toute à fait humaine et qui leur fait encore garder un minimum les pieds sur terres ? Réponse, l’apocalypse nucléaire. Les dirigeants occidentaux ont beau être des corrompus, nos banquiers des malades mentaux mégalomanes et nos élites triablistes "moyen-orientaux" se croyant encore au temps de David et Goliath ... il n’en reste pas moins que, pour l’instant, aucun n’a encore été assez fou pour appuyer sur le bouton rouge.

      Imaginez que la Russie de Poutine n’ait pas l’arme atomique : vous pensez sérieusement que les USA n’auraient pas rasé 10 fois ce pays style Irak-1991 ?

      Ce livre anti-français est écrit par des séïdes de Macron/Merkel et leurs idées doivent être combattues sans ménagement.


    • @Pontiac

      PIB Espagne : 14eme rang mondial
      PIB Portugal : 47eme
      PIB Grèce : 49ème

      Dépense militaire :
      Espagne : 14 994 millions de $
      Portugal : 3 750
      Grèce : 4986

      Dire que l’Espagne est comparable au Portugal et à la Grèce est assez aszardeux l’ami...


    • @ Wizz

      Dépenses militaires militaires de la France : 57 milliards.

      Le plus "hasardeux" (avec un H et sans Z), l’ami, c’est de ne pas être capable de comprendre que la France a un budget militaire supérieur à ces pays.


  • La force nucléaire sert à la fois le complexe militaro-industriel et l’asservissement des nations non nucléarisées à qui l’on refuse le droit de se munir de la bombe.Depuis 1945 le ministère français de " la défense" a toujours utilisé l’armée pour des agressions extèrieures de nations souveraines n’ayant jamais constituées une menace pour la paix mondiale. Quand au coût exorbitant un journal non complotiste le Nouvel Observateur de février 1999 indiquait par la voix de Bruno Barrillot chercheur indépendant du centre de documentation et de recherches sur la paix et les conflits la somme de 1500 milliards de francs dépensée depuis 1959. Michel Rocard ancien premier ministre, peu avant sa mort déclarait l’inutilité de la force de frappe.

     

  • On peut rappeler que c’est la France qui a fourni la technologie nucléaire à l’entité sioniste à l’époque, on n’en parle pas assez. Alors que Kennedy n’y était pas spécialement favorable si je ne m’abuse ?


  • L’arme atomique ne sert pas à rien, même si nous ne nous en servons pas. Elle nous offre une crédibilité sur la scène internationale et une capacité d’anéantir nos ennemis (ce que la dissuasion doit théoriquement éviter). Il faut la conserver et ne surtout pas la "donner" à l’Europe (donc aux Allemands et aux Américains).


  • Si Saddam et Kadhafi avaient eu la bombe ils seraient toujours en vie et les sionistes n’auraient pas pu faire détruire leurs pays et tuer des centaines de milliers d’innocents .

     

    • @ alias
      Exactement, et à ne jamais oublier. Si la Corée du Nord n’avait pas la bombe atomique, elle aurait subi le sort de la Libye et de l’Irak, et Kim Jong-Un serait mort, pendu comme Saddam Hussein ou sodomisé avec une baïonnette comme Kadhafi. Au lieu de ça, Kim Jong-Un a eu l’honneur de serrer la main de Trump.


  • #1996320

    La B.A. est une arme de dissuasion.

    Mais comme plus personne ne nous envie, je pense qu’on pourrait la supprimer.

    Vous me direz, depuis Saddam, c’est la plus sûre façon d’être envahi.

    Justement, ça nous arrangerait : c’est toujours une distraction pour les taulards que nous sommes devenus de changer de taulier.


  • Si la France se désiste de son arsennal nucléaire, comme de son indépendance énergétique, alors la France sera au même niveau que la Somalie ou le Bengladesh question influence internationale, et sera considérée comme tel dans tout les autres domaines, (a plus ou moin long terme)


  • Si c’est Quilès qui le dit ... vous pouvez être certain que la réalité est à l’opposé !


  • Je ne vois pas qui sont DRAIN et COLIN, ni ce qu’ils ont fait de considérable pour se prononcer sur le nucléaire ....Quant à QUILES , éphémère ministre de la défense socialiste ( hasard ), il a eu son heure, qu’il passe ....
    Ce texte est un texte subversif, destiné à semer le doute dans les esprits, en touchant là ou le gogo a mal : le prix, la pollution....
    L’histoire n’est pas terminée, elle bredouille parfois .Nous avons l’exemple de la YOUGOSLAVIE...de la LIBYE...de l’IRAK....de la SYRIE.Ces pays ont été ravagés et anéantis parcequ’ils n’avaient pas les moyens d’assurer et de défendre leur indépendance.Les pseudos guerres civiles ont dégénéré en terrain d’entrainement des grandes puissances .Ce scénario peut très bien , avant la fin du siècle devenir le futur de la France, en proie à un remplacement de population .


  • Se débarrasser de l’arme nucléaire est un suicide. Peut être qu’elle ne servira jamais , elle n’évite pas tout les danger (guerre de faible intensité, guerre asymétrique,...) mais stratégiquement elle devra rester un incontournable parce qu’elle nous évite une nouvelle guerre de haute intensité. Ramener N’IMPORTE QUI, N’IMPORTE OÙ à l’âge de pierre est un luxe que même les britanniques n’ont plus.


  • Si la bombe ne sert à rien, alors pourquoi Ben Gourion et ses successeurs ont fait des pieds et des mains pour l’avoir ?

    Si la bombe ne sert à rien, pourquoi demeure t-elle le cœur de l’argumentation de Bibi pour entrer en guerre contre l’Iran ?

    Si la bombe ne sert à rien, pourquoi les saoudiens l’ont-ils utilisés contre le Yémen, dans un format modernisé proche de la M-29 Davy Crockett ?

    Si la CdN est encore debout c’est grâce à la bombe et aux vecteurs qu’elle a su construire efficacement ! Evidemment, si l’Irak, la Lybie et la Syrie en avait été dotées des millions de leurs concitoyens seraient encore en vie.

    Quant à la France, si elle a été détruite, c’est bien de l’intérieure et grâce à une classe politique corrompue jusqu’au dernier degré et parce que le "système républicain" joue une rôle radical et minutieux de déconstruction ! C’est même sa fonction première.

    Un régime fort, avec la bombe ne subira pas notre sort. Soyez en sûr et la RPC ne fait pas autre chose.


  • Un conflit nucléaire, rien que d’y penser c’est annihilation de toute vie dans un rayon variable. Mais c’est surtout des radioéléments dispersé aux quatres coin du monde augmentant les doses de fond.
    Que peut on attendre d’un engagement dans une dissuasion génocidaire ?
    Le nucléaire n’a pas d’avenir pour l’homme
    Que des emmerdes.


  • Il y a une faute d’orthographe dans le titre, vous avez mis "inutile" au lieu de "utile".


  • Le problème c’est de savoir ce que ça vaut exactement aujourd’hui avec tout les systèmes antimissiles qui se sont développés et qui n’existaient pas à l’époque de l’acquisition de la bombe...


  • J’avais lu, il y a pas mal d’années déja, qu’il existait une trentaine de pays, aujourd’hui peut etre plus, qui étaient capable de produire une, ou plusieurs bombes en quelques jours si la nécessite l’exigeait.
    par exemple l’Espagne, l’Italie, l’Allemagne, l’Ukraine, l’Australie le Brésil la Polgne etc. Tous ces pays possèdent des centrales nucléaires ou ont des stocks de plutonium dans les hopitaux ou autres laboratoires, des physiciens formés et des militaires qui font leur boulot. En 45 les américains ont fait une, meme deux ou plus bombes avec peu de matériels et de connaissances.
    Donc en cas de conflit majeur on se retrouverait vite avec 50 pays armés de bombes nucléaires.


  • Malheureusement je crains que la pollution soit la cadet de leurs soucis ! N’oublions pas que nous vivons dans un monde où l’on va jusqu’à mettre volontairement des substances toxiques dans des aliments, médicaments et produits d’hygiènes (perturbateurs endocriniens, fluor, nanoparticules comme le dioxide de titane, graisses hydrogénées...) Clairement les gens qui dirigent ce monde en ont rien à cirer de la pollution.


  • Bah si c’est une bonne idée pour la Corée du Nord de se dénucléariser je ne vois pas pourquoi la France n’y aurait pas droit... c’est pour la paix et la prospérité les mecs !


  • Comment peut-on justifier la possession de bombe quelle qu’elles soient ?
    Si les armes à feu sont la pire chose jamais inventé, la bombe est la culminance de la bêtise humaine. Il faut avoir le courage de sortir de cette boucle morbide, mais en sommes nous capable ? je crains que non en lisant les commentaires..

     

    • Le monde des bisous..


    • Moi tout ce que je constate, c’est qu’avant l’ère des armes nucléaires la France était en guerre à chaque génération, avec à chaque fois une véritable boucherie pour ces jeunes.
      Depuis que la France est nucléarisée, plus de boucherie pour nos jeunes, et ça fait un moment que ça dure, et pour la première fois, avoir un peuple n’ayant jamais connu la guerre. Il faut visionner les videos de Vincent Reynouard pour bien comprendre ce que guerre veut dire concrètement, notamment en lisant les pages des journaux d’époque qui illustres ses vidéos.


  • L’arme nucléaire à de fait un effet dissuasif. Elle est tout sauf inutile.

    Comparons les situations de Kadhafi et de Kim Jong-Un voulez-vous ?


  • Effectivement, elle a une utilité dissuasive qui nous rend indépendant des US ou de la GB de ce point de vue.

    De plus, elle a aussi un intérêt en tant que moteur de la science et de la recherche.

    Déjà que le débat sur le nucléaire civil a été pipé à force de désinformation (ca reste aujourd’hui l’énergie non intermittente la moins dangereuse-en morts/kwh- et la moins polluante), on ne va pas laisser encore des ânes tout casser

     

    • C’est à croire qu’ils ont fait de balancer deux séismes de grande envergure sur la Japon juste pour qu’on puisse se convertir à une énergie inefficace en plus d’être deux fois plus chère. Les manipulations exercés par les merdias autour de la catastrophe de Fukushima sont immondes.


  • C’est aux millions de morts afghans, irakiens , libyens , syriens et avant eux vietnamiens , cambodgiens ..... victimes de l’imperialo-sionisme prédateur qu’ il faut expliquer que des armes de dissuasion ne servent à rien dans ce monde de bisounours ! Si l’Iran ne laissait pas planer le doute sur le fait qu’ elle peut très rapidement fabriquer des armes nucléaires ( vrai ou faux peut importe , qui va se risquer à prendre le pari ? Même le tueur d’enfants satanyahou ne veut pas y aller et pousse l’occident accroupi à faire le sale travail pour lui) si donc Téhéran n’avait pas cette carte il y a déjà plusieurs années que l’état terroriste juif , qui lui possède des centaines de bombes nucléaires, aurait avec ses valets occidentaux et du golfe réduit en cendres la RII ! Et c’est parce que cette état criminel exerce ce chantage à l’arme nucléaire qu’aucune de ses victimes n’ose répondre à ses crimes quotidiens contre les peuples du Moyen-Orient ! Comme l’a dit un résistant algérien lors de son procès fin des années 50 au juge qui lui demandait pourquoi utiliser des bombes artisanales pour se battre : " donnez-nous vos avions et vos bombes au napalm vos chars et vos navires de guerre et nous vous promettons de ne plus utiliser ce genre d’engins "


  • Vraie alerte émanant d’une vraie pensée de vrais patriotes ?
    Ou bien ...
    Manœuvre pour compléter l’équarrissage de la France ?

    La bombe atomique de tous les pays autre que les USA ne sert qu’à une chose : Se protéger de la menace d’une destruction totale étasunienne par voie militaire.
    Certes, cela n’a pas empêché l’URSS de se faire détruire économiquement de l’intérieur ni à la France d’être quasiment anéantie, rongée par les rats de l’intérieur. Mais cela est la dernière composante qui fait de la France une menace militaire mondiale. Bon ok j’ai eu envie de rire en écrivant cette dernière phrase, mais dans l’idée c’est un peu ça ^^


  • Sans la bombe aucune indépendance possible. De Gaulle n a pas fait la bombe pour l utiliser mais pour empêcher l Iran d envahir la France. On rappellera que seul les romains ont utilisés la bombe en faisant des milliers de morts sur une ville remplit de civiles


  • L’arsenal nucléaire français complète l’arsenal nucléaire israélien.

     

  • Étonnant comme cet article ne parle que de le denucléarisation de la France, sans aucune mention pour les autres. Comme si c’était un élément neutre. Dénucléarisation pour tout le monde oui. On nous dit trop cher pour la France mais bon prix pour le Pakistan les États-Unis où Israël mystère mystère...
    Quiles a toujours su se montrer servile et au service du puissant suivez mon regard... (Il était franc-maçon je crois).


  • Comparons l’approche sur la peine de mort et la dissuasion nucléaire :
    "Abolissons la peine de mort ... mais que messieurs les assassins commencent !" Alphonse Karr - 1862
    "Abolissons les armes de dissuasion nucléaire ... mais que messieurs les fauteurs de guerre américains commencent !" Phiddipidès - 2018


  • Chère, polluante, inutile...

    On parle de l’éolienne ?

     

Commentaires suivants