Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Chroniques de la paix universelle #15 – Zemmour, le terrorisme, l’Éducation nationale et l’église catholique

Chroniques de la paix universelle est une émission d’ERFM animée par Julien d’ERFM, Youssef Hindi et Gearóid Ó Colmáin.

 

Dans ce quinzième numéro de Chroniques de la paix universelle, Youssef Hindi présente son nouvel ouvrage L’Autre Zemmour et Gearoid O’Colmain analyse l’impact des récents attentats sur les institutions politiques et ecclésiastiques, et apporte son regard sur les élections américaines.

 

Au sommaire de ce numéro :

01’08 Présentation du livre L’Autre Zemmour
15’10 L’origine du wahhabisme : un cours de théologie adressé à Éric Zemmour.
28’37 Qu’est-ce que le neoconservatisme ?
38’10 Conséquence des récents attentats en France sur l’Éducation nationale et l’église catholique.
49’39 Le pacte mondial sur l’éducation et les lois mémorielles
01h01’48 Les sept péchés capitaux de Donald Trump

 

Écouter l’émission :

Soutenez E&R avec lbry.tv

 

Pour écouter et télécharger l’émission en podcast,
rendez-vous sur le site d’ERFM !

 

La version courte et gratuite du livre L’Autre Zemmour est disponible en PDF sur le site dédié !

 






Alerter

10 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • Aucun lien ne fonctionne.

     

    Répondre à ce message

  • Le parasitisme sans l’aimer
    Les progressistes US vont se transformer en populistes. Bien comprendre que les deux forces du satanisme sont la perversion et la dissolution. Les deux poisons provoquant la destruction de l’hôte.

     

    Répondre à ce message

  • Président (Tonton A. S), Monsieur Youssef Hindi et l’équipe d E&R, je vous serais éternellement reconnaissante pour votre remarquable travail. J imagine le travail de Titan qu il y a derrière pour vos bouquins, vidéos et articles !

    Réinformations, enseignements, esprit critique, humour, sagesse, voilà les raisons pour lesquelles je vous lis et vous "suis" car il est indéniable qu’on ne trouve ça, nulle part ailleurs !

    Merci Monsieur O’Colmain. J espère que dorénavant, on vous écoutera plus souvent ici.

     

    Répondre à ce message

  • “lois mémorielles” est-ce la loi pleven & gayssot ?

     

    Répondre à ce message

  • Ne cherchez pas, les neocons comme Zemmour abondent toujours, l air de ne pas y toucher, dans le sens des takfiristes. Ils les aident à consolider leur "légende". Sur le terrorisme, le lancement par les futurs "afghans", au début de la guerre sovieto-afghane, de la campagne "rejoins la caravane" (avec tournée aux États-Unis !!) a été une grave transgression dans le monde musulman puisque des gens qui n avaient aucune autorité s arrogeaient ainsi le droit de déclarer le jihad. Avec bien sûr, la bénédiction des Usa.

     

    Répondre à ce message

    • Il s’agissait d’éradiquer le communisme en Afghanistan, et comme les musulmans, comme les chrétiens sont persuadés que les communistes sont athées, il était d’autant plus facile de déclarer que cette guerre de pouvoir politique (les communistes afghans contre les atlantistes monarchistes afghans) était une guerre de religion (athées contre musulmans). Ce qui est ironique, c’est que les chrétiens occidentaux sont tombés dans le piège et ont combattu auprès des athées (francs maçons et autres sionistes) !

       
  • Le monde doit aller dans leur sens pour détruit moins rapidement, sinon, chaos à tous les étages..

     

    Répondre à ce message

  • Bonjour,

    Bravo pour tout ce travail.

    Zemmour plagie le discours d’un Jean-Marie Le Pen 20 ans plus tôt.
    On a discrédité, censuré, condamné Jean-Marie Le Pen, pas Zemmour.
    Zemmour, lui, on lui donne une tribune.
    Zemmour trouve un certain écho dans la population française de souche parce qu’à mon sens celle-ci est déchristianiseé.

     

    Répondre à ce message

    • Ismael,
      Le Pen n a jamais mis en cause l’islam en tant que tel, il a associé Islam et immigration toujours. En somme:l Islam est une religion étrangère, présente en France à la faveur de l’immigration maghrébine, qui pour lui n’avait aucune légitimité. Ensuite, il a aussi souvent évoqué le lobby juif, la franc-maconnerie (pacte des politiques avec le Bnai Brith), le mondialisme... Bref, Zemmour petit journaliste liberal et sioniste, est très loin de dire les mêmes choses que JM Le Pen. Cet hypocrite a même dit que la droite aurait dû faire alliance avec le FN, comme si elle en avait le droit et la possibilité ! Quelle fausse-couche !
      Cordialement.

       
    • Le discours de Zemmour et celui de J.M. Le Pen sont aussi radicaux l’un et l’autre si on les place dans leur contexte.
      Je souligne uniquement la différence de traitement.

      Évidemment que la légitimité de l’islam par les Français de souche ne se posait pas quand la France était un empire colonial. Pas plus qu’ils ne se posaient la question de la légitimité du colonialisme.

      C’est Auguste Comte qui a écrit que "Les vivants sont toujours, et de plus en plus, gouvernés par les morts : telle est la loi fondamentale de l’ordre humain."

      Ce qui me gène, c’est cette facilité a pointer du doigt l’immigré. Comme si l’immigré était un soldat avec pour mission de faire des gosses et de prêcher sa religion.

      C’est en substance ce que dit Zemmour. Et il va faire de plus en plus d’adeptes. Pourquoi ?
      Pour cela il faut lire " Le grand inquisiteur" de Dosteivsky.
      D’après ce que j’ai compris, ce Grand Inquisiteur reconnaît Jésus. Il l’enferme dans un cachot et lui explique que l’humanité n’a plus besoin de Lui.
      Que l’Humanité préfère être asservie, privé de ses libertés du moment qu’on lui donne son pain.

      Voila où on en est arrivé.