Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Chroniques de la paix universelle – Épisode 2

We are the world

Chroniques de la paix universelle est une nouvelle émission d’ERFM animée par Youssef Hindi et Gearóid Ó Colmáin.

 

Dans ce second numéro de Chroniques de la paix universelle diffusé en exclusivité sur ERFM , Youssef Hindi et Gearóid Ó Colmáin reçoivent Pierre Hillard pour une émission portant sur les « révolutions mondiales ».

 

Au sommaire :

- Les origines religieuses de la Révolution mondiale

- L’histoire de la Révolution bolchevique et l’opposition entre stalinisme et trotskisme

- Où en est aujourd’hui la Révolution mondiale dans sa marche ?

 

Pour écouter l’émission en podcast, rendez-vous sur le site d’ERFM !

 

Écouter l’émission :

 

 

 

Retrouvez Youssef Hindi et Pierre Hillard chez Kontre Kulture :

 

Soutenir ERFM

 






Alerter

30 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #1831887
    Le 2 novembre à 17:32 par pivert
    Chroniques de la paix universelle – Épisode 2

    Une machine à faire réfléchir... Merci !

     

    Répondre à ce message

  • #1831927
    Le 2 novembre à 18:31 par Mort de rire
    Chroniques de la paix universelle – Épisode 2

    Ah ? Staline ne serait pas coupable des crimes qui se sont produit durant son règne ?C’était pourtant lui qui tenait le pouvoir et qui procédait aux nominations des dirigeants du NKVD... Gearóid Ó Colmáin n’aurait pas l’impression de nous prendre pour des imbéciles avec sa propagande ? Les rescapés des goulags risquent de ne pas de partager son avis.

    Quant à l’ "humaniste" Beria, l’homme de confiance de Staline, il se présentait comme le " chef de la Gestapo" soviétique et participait au séances de tortures en personne, il est notamment connu pour avoir fait assassiner des millions de personnes et d’avoir organisé les goulag en camp de travail industriels.

     

    Répondre à ce message

    • #1832092
      Le 2 novembre à 22:06 par Decksign
      Chroniques de la paix universelle – Épisode 2

      Citez vos sources, ça nous rendra service.

      Car plus important que de dire des choses justes, positionnez des pancartes qui amèneront les gens à s’informer et s’instruire.

      Cordialement.

       
    • #1832477
      Le 3 novembre à 13:31 par Eric
      Chroniques de la paix universelle – Épisode 2

      @Decksigb, n’allez pas nous énerver Fernand Nathan !

       
    • #1832892
      Le 4 novembre à 00:04 par Will Farnaby
      Chroniques de la paix universelle – Épisode 2

      En effet, c’est absolument ahurissant ce qu’on entend ici !!!!!!!!!!!!
      Et, évidemment, les 2 autres ne connaissant pas l’histoire de l’URSS ou du communisme, il n’y a personne pour répondre à G. O’ Colmain.

      De 1917 à 1924, les joyeux compères, Lénine, Trotski, Staline, Dzerjinski et leurs accolytes ont fait massacrer... 10 MILLIONS de personnes. Excusez du peu !
      Et ce n’était que le début de l’hécatombe !

      En Chine, la politique de Mao au moment du "Grand bond en avant" aurait fait, selon les historiens chinois, pas moins de... 40 MILLIONS de morts. Voilà au moins des gens qui ne font pas dans la demi-mesure !

      C’est toujours la même tentative : disculper cette idéologie, dont le caractère délirant et meurtrier était déjà tout entier compris dans le "Manifeste" (j’invite chacun à lire l’analyse qu’André Senik en a faite, résumée ici : http://est-et-ouest.fr/revue/HL046_...)

      Eh, les gars ! Partout, PARTOUT, le projet communiste a produit LES MÊMES EFFETS : crimes de masse, tortures épouvantables, déportation, famines organisées, famines abominables, etc., etc.
      URSS, Allemagne, Hongrie, Espagne, Chine, Vietnam, Cambodge, Albanie, Roumanie, Corée, etc.

      Lisez Sergueï Melgounov, Zinaïda Nicolaïevna Hippius, Robert Vaucher, Jacques Rossi, Boris Chiriaev, Alexandre Soljénitsyne, Jean Pasqualini, François Bizot, et tant d’autres !
      https://www.babelio.com/livres/Melg...
      https://www.babelio.com/auteur/Zina...

      Dans l’Espagne "républicaine", la philosophe Simone Weil et George Orwells qui s’étaent rendus là-bas enthousiates, "pour défendre le projet révolutionnaire", en sont revenus rapidement, complètement révulsés de ce qu’ils y avaient vu...

      Et en Fance, à la fin de la 2ème guerre mondiale : si il y a eu 5000 procès avec 1000 condamnation à mort, l’ "épuration" a fait 100.000 MORTS pour l’immense majorité dûs aux communistes (règlements de compte, assassinats de collaborateurs véritables ou supposés, élimination de témoins, etc., etc.)

      Y’en a un peu plus, j’vous l’mets quand même ?

       
    • #1833291
      Le 4 novembre à 17:20 par Eric
      Chroniques de la paix universelle – Épisode 2

      @Will Farnaby m’évoque « vaguement » quelqu’un. Mais qui ? Mais qui ? Plus d’informations à disposition s’il le souhaite. Ce n’est vraiment pas bien de troller sur un site pour adultes :-)

       
    • #1833870
      Le 5 novembre à 16:11 par Mort de rire
      Chroniques de la paix universelle – Épisode 2

      @Decksign

      Il me faut donc m’abaisser à prouver ce qui est pourtant connu de tous sous prétexte qu’un propagandiste communiste est venu affirmer le contraire sur le net ? Mon Dieu...Dans quel monde vivons nous... Mon grand père dont le frère a été envoyé au goulag par les agents de la Stasi de l’époque doit s’en retourner dans sa tombe...

      Pourtant la liste des crimes staliniens est très longue et très documentés, on ne sait d’ailleurs toujours pas avec précisons le nombre exacte de victimes de la tyrannie bolchévique. Staline n’a d’ailleurs pas attendu de prendre le pouvoir en 1924 pour commettre ses méfaits, la liste serait d’ailleurs tellement longue que l’on prendrait probablement des années pour la citer de manière complète.
      http://www.sciencespo.fr/mass-viole...

      L’abomination qu’est le marxisme a fait l’objet d’études approfondis et nombreuses, il est dommage que l’on n’en parle quasiment jamais en France, probablement du fait que la pourriture gauchiste ne souhaite pas que l’on lui rappel les méfaits qu’ils ont commis pendant des années( et qu’ils commettent toujours d’ailleurs), de peur de perdre le peu de légitimité qu’ils leurs restent.
      https://livre.fnac.com/a280665/Step...

      Quant au très "sympathique" Lavrenti Beria je dois avoué que j’ai bien failli m’étrangler en entendant un pareil panégyrique, ce type était non seulement un détraqué psychopathe mais aussi un pervers sexuel et un violeur totalement dégénéré, il participait non seulement en personne à certaines séances de tortures mais il était également connu pour errer le soir dans les rues de Moscou pour enlever des jeunes filles( souvent des lycéennes à la sortie des cours) pour ensuite les violer.
      https://www.c-span.org/video/?18234...

      http://www.lepoint.fr/histoire/beri...

      @Eric

      A oui je vous avez presque oublié... On notera deux choses à votre sujet, d’une vous n’êtes toujours pas capable de contredire vos interlocuteurs (que ce soit moi ou bien la très pertinente intervention de @Will Farnaby, vous n’avez même pas été en mesure de critiquer quoi que ce soit de manière constructive) et que vous êtes suffisamment inculte et influençable pour donner crédit à des salades trouvés sur le net.

      Par ailleurs il semblerait que vous souffriez d’une sorte de délire de persécution...

       
    • #1835993
      Le 8 novembre à 22:58 par Eric
      Chroniques de la paix universelle – Épisode 2

      « vous êtes suffisamment inculte et influençable pour donner crédit à des salades trouvés sur le net »
      Ai-je jamais relayé, en les accréditant, des sondages ineptes relayés par Le Nouvel Obs sur le prétendu racisme des français ?! Ce jour-là on en reparle et vous pourrez la ramener.

       
    • #1837218
      Le 10 novembre à 21:52 par Mort de rire
      Chroniques de la paix universelle – Épisode 2

      @Eric

      Il y a une différence de taille entre "mes sondages" et les prétendues qualités humaines de Beria, ceux-ci ont une existence réelle et celui dont on parle particulièrement exprimait une certaine forme de réalité à savoir la parfaite indifférence du peuple envers les slogans et les thèses antiracistes.

      Il est évident que les français sont au moins aussi racistes que le reste du monde, les français ne sont pas plus con que la moyenne et on voit mal pourquoi ils accepteraient ce que les autres jugeraient inacceptable à savoir sacrifier leurs intérêts en tant que peuple pour pourvoir au bienêtre d’autres communautés avec lesquels ils n’ont pas de liens de sang particuliers.

      En dehors de quelques allumées complétement décérébrés et endoctriné concentrés exclusivement en Amérique du Nord et en Europe de l’Ouest personne ne consentirait à un suicide démographique au prétexte de je ne sais quel principe délirant et dévoyé, cela irait tout simplement à l’encontre du principe de sélection naturel et donc à l’aspect le plus fondamental à savoir la préservation de soi et de sa descendance.

      Je vais sans doute me répéter mais si vous voulez discuter des bienfaits du communisme vous auriez dû le faire à l’époque où mon grand père était en vie, en tant que quasi rescapé des goulag (comme la plupart des ossis en fait) il se serait bien marré à écouter vos théories fumeuses au sujet du paradis marxiste.

       
    • #1837431
      Le 11 novembre à 10:59 par Eric
      Chroniques de la paix universelle – Épisode 2

      Vos « sondages » n’ont de dimension réelle que celle que vous leur donnez. Or c’est nul et parfaitement venteux, comme l’immense majorité des sondages. Si vous aviez deux sous d’honnêteté, de cette honnêteté qui vous manque en plus du reste (et qui vous fait transformer maintenant un prétendu racisme en ... « indifférence envers les slogans et thèses antiracistes », ce qui n’est plus du tout la même chose mais vous n’êtes plus à une incohérence près), vous reconnaîtriez au moins que la seule raison pour laquelle vous leur donnez du crédit est qu’ils vont dans le sens de vos opinions moisies, ni plus ni moins. Relayer un truc pareil en y croyant une seule seconde, faut le faire quand même ! Vous mélangez tout, c’est une vraie salade. Je passe sur le reste, confit comme d’habitude « d’arguments » d’autorité et formules aussi creuses et ineptes que péremptoires. Vous auriez pu nous éviter de nous parler de votre grand-père, est-ce que je vous parle de ma grand-mère avec un tatouage au poignet ? :-) Pitié, évitez-nous ça ! Pas ici !
      Et le « meilleur » pour la fin :
      « ... il se serait bien marré à écouter vos théories fumeuses au sujet du paradis »
      Vivant, il lui serait a priori difficile de lire des théories jamais écrites !!! Mais bon c’est comme pour tout avec vous, il suffit d’affirmer fort n’importe quoi et le tour est joué !

       
    • #1837786
      Le 11 novembre à 19:54 par Mort de rire
      Chroniques de la paix universelle – Épisode 2

      @Eric

      Mais je n’ai jamais prétendu le contraire... La seule raison pour laquelle je me suis permis de relayer ce sondage était le fait qu’il allait dans mon sens... Dites moi à quel moment au je affirmé le contraire ?

      Ce sondage a aussi pour mérite de démontrer à quel point l’inteligensia gauchiste est incapable d’imposer son point de vue délirant à la communauté du peuple et que même leurs sondages bidons (mais dans lesquels ils croient) ne sont pas capable de leurs donner le résultat qu’ils souhaitent.

      Je ne vois pas non plus où est ce que vous voyez de l’incohérence, c’est justement à cause du fait que les gens sont racistes qu’ils sont totalement indifférents aux slogans antiracistes... Cela me semble très clair et très logique pourtant.

      Vous n’avez pas l’air d’avoir entendu parler de la fitness inclusive, il s’agit de la théorie évolutive expliquant les comportements altruistes des animaux pouvant être de nature à diminuer les chances de survie d’un individu tout en augmentant celle d’un autre.

      D’un point de vue purement individuel venir en aide à une autre personne sans contrepartie à peu de sens en terme biologique pourtant cela arrive très souvent dans la nature, beaucoup confondent le principe de "lutte pour la vie" avec celui de "Survie du plus fort" qui n’est qu’un dévoiement du précédent, en effet lutter pour son existence ne veut pas dire que l’on écrase les plus faibles ou même ses concurrents mais que l’on fait en sorte de favoriser la survie de son patrimoine génétique.

      C’est pour cela que l’on observe de nombreuses formes de solidarité familiale, comportements ethnocentristes, favoritisme d’un parent à l’égard d’un de ses enfants en particulier, car les gens sont toujours plus enclins à aider à la survie de ceux dont le génome est la plus proche copie du leurs. Une fois que l’on sait cela on ne peut croire une seule seconde en la thèse selon laquelle les français(en dehors de certains endoctrinés) pourraient adhérer une seule seconde aux principes de l’antiracisme, qu’auraient ils à gagner rationnellement parlant à mettre sur le même plan des gens comme eux avec ceux qui n’ont pas grand chose en commun avec eux ?

      Ce ne sont pas des opinions mais des faits, ils ne vous plaisent probablement pas mais cela n’est pas le sujet. Vos réactions sont par contre très drôles, mes propos seraient moisies ? Et pourquoi pas nauséabonds ou rappelant les heures les plus sombres... Quitte à parler comme un larbin du système autant bien le faire

       
    • #1838001
      Le 12 novembre à 09:14 par Eric
      Chroniques de la paix universelle – Épisode 2

      Les heures les plus sombres, c’est pas un peu l’allusion personnelle en mode pleurniche à votre grand-père non ?! La blague. Et mes « théories fumeuses sur le paradis », elles sont où malhonnête petit mythomane ? :-) Je plaisante, n’allez pas encore chercher à vous justifier piteusement.
      « Mais je n’ai jamais prétendu le contraire... La seule raison pour laquelle je me suis permis de relayer ce sondage était le fait qu’il allait dans mon sens... Dites moi à quel moment au je affirmé le contraire ? »
      Merci, n’en jetez plus. Fermez le ban. Je ne remettrai pas une pièce, ni pour commenter ce début tonitruant ni pour commenter sa suite toujours aussi sinueuse. Vous êtes indécrottable et pour faire tourner votre moulin, vous n’avez besoin de personne de toute façon.

       
    • #1838018
      Le 12 novembre à 10:08 par Eric
      Chroniques de la paix universelle – Épisode 2

      Ah si, juste une chose bougre d’âne !
      « c’est justement à cause du fait que les gens sont racistes qu’ils sont totalement indifférents aux slogans antiracistes... »
      C’est exactement l’inverse ! Comme je vous l’ai déjà dit, et c’est logique, les français ne sont pas racistes mais contre l’immigration à tout crin dans un contexte de chômage de masse (et pas seulement d’ailleurs). Et donc ils ne supportent pas dans leur grande majorité de voir cette position de refus, parfaitement logique et rationnelle, repeinte en racisme de leur part pour continuer à leur fourguer une camelote néfaste dont ils ne veulent pas et à raison. Pour cela donc, les slogans antiracistes ne leur sont pas indifférents car au contraire ils leur sortent par tous les trous (du moins dans leur immense majorité). Le moulin de l’idéologie antiraciste n’a donc nul besoin que nous lui tendions le bâton pour continuer, raison pour laquelle il ne faut pas être futé pour aller du côté des thèses que cette idéologie alimente pour se justifier. C’est digne de l’idiot utile et versatile (dira-t-on presque par indulgence) Conversano.
      « Bref », arrêtez de jouer au malin que vous n’êtes pas, et de très loin, et attendez d’avoir un minimum rebranché les fils au tableau avant de vous sentir obligé de la ramener sur tous les sujets en mélangeant tout et en tentant de mettre en avant pêle-mêle pléthore de trucs qui sentent la compensation à plein nez.

       
    • #1839007
      Le 13 novembre à 22:00 par Mort de rire
      Chroniques de la paix universelle – Épisode 2

      Je citais mon grand père pour signifier à certains que si l’on essaye de me faire prendre des vessies pour des lanternes alors il y a peu de chance que cela fonctionne, j’ai déjà été briffé au sujet des miracles du socialisme il y a de nombreuses années alors cela me fait bien rire lorsque l’on sous entend que ce système n’était pas si délirant qu’on le dit

      Donc vous prétendez que les français ne seraient pas ce que le monde entier est de manière assumée ? C’est intéressant comme théorie... Pourtant j’ai comme l’impression que si la France aurait été dans la même situation économique que la Suisse ou le Danemark, les français seraient tout autant opposés à l’immigration et à l’antiracisme et peut être même plus car ils auraient eu des biens à protéger

      Contrairement à ce que vous semblez croire au mythe propagé par les médias selon lequel il s’agit d’une question économique en rapport avec le chômage alors qu’en réalité il s’agit plutôt d’une question purement instinctive en rapport avec la préservation de soi, personne au monde ne pourrait accepter un afflux d’étranger chez soi, non seulement parce que cela n’aurait aucun sens rationnellement parlant étant donné qu’ils n’ont rien à gagner la dedans mais en plus ils y ont beaucoup à perdre, non seulement cela diminue les ressources alloués aux siens mais en plus cela conduit à une influence toujours grandissante de leurs part sur le territoire en question et donc à une certaine forme de prise de contrôle de celui-ci

      Les gens ressentent très bien où se trouve le problème et c’est pour cela que les foutaises gauchistes leurs sont totalement étrangères, cela n’a aucun sens pour eux, tout le monde a compris que l’antiracisme était une manière de lutter contre les intérêts des blancs

      Vous semblez bien conditionné en fait...On a l’impression que vous avez peur d’aller à l’encontre du dogme dominant, vous avez tellement été socialisé à l’antiracisme et au gauchisme que même lorsque vous prétendez y être opposé vous ne pouvez pas vous en empêcher de régurgiter la même chose

      Si vous veniez parler avec un ossis en ex RDA et que vous lui disiez qu’il était raciste, soit il vous dira l’être parfaitement soit il vous répondra n’en avoir rien à faire, la population est est très soudée et n’a pas subis un décérébrage idéologique

      Vous remarquerez que Orban se fiche complétement de faire pinailler la gauchiasse, il assume complétement, comme quoi ramper au pieds de ces ennemis n’a jamais mener à rien

       
    • #1840724
      Le 16 novembre à 07:57 par Eric
      Chroniques de la paix universelle – Épisode 2

      Vous crachez donc bien à la face du vent et êtes incapable de l’admettre, nous sommes bien d’accord. Au lieu de voir du gauchisme (pardon, de la gauchiasse lgbt métissôlâtre) partout. et de manière aussi pathologique que non étayée bien sûr (gauchisme qui vous est ce qu’est l’antisémitisme à d’autres), occupez-vous plutôt de ne pas être son parfait idiot utile symétrique.
      Pour ce qui s’agit d’être bien conditionné, ce sont là encore et comme la plupart de vos considérations, des propos strictement utilitaires et infondés. Mais il faut bien continuer à mouliner dans le vide hein !
      S’agissant de ce que je disais dans mon post, je ne prétends rien mais j’affirme l’évidence et ce n’est donc en rien une théorie. Si les idiots n’existaient pas, l’antiracisme institutionnel les aurait inventés. Grâce à vous ils n’ont même pas eu à prendre cette peine donc. Vous voyez l’idéologie partout à l’exclusion de l’endroit où elle sévit méchamment, à savoir chez vous car vous en êtes un sacré fruit pourri. Et plutôt que de parler de ne pas « ramper devant ses ennemis », commencez plutôt par ne pas les justifier en leur donnant à manger la même pâtée pour chiens qu’ils nous servent ensuite. On peut vous renvoyer dos à dos pour ce qui est de former un genre de Janus du pauvre. Comme vous l’a fait remarquer un intervenant sur un autre fil, au lieu de la ramener vous feriez mieux de réfléchir aux catégories afin de sortir de votre petite fabrique mentale. C’est rassurant quand on est enfant mais ça devient inquiétant arrivé un certain âge.

       
    • #1841406
      Le 17 novembre à 02:35 par Mort de rire
      Chroniques de la paix universelle – Épisode 2

      @Eric

      Le problème avec vous c’est que vous parlez beaucoup mais vous ne démontrez rien de concret, mes propos seraient infondées ? En quel manière ? Je vous ais cité de nombreux exemples et j’ai développé mes arguments quand vous vous êtes contenté de vous accrochez à certains de mes propos pour les tordre dans le sens qui vous plait et ensuite de dire que j’avais tord sans même tenter de le prouver...Un peu léger quand même

      Vous parlez d’évidences pourtant il a été démontré que le chômage n’était pas un élément expliquant le rejet de l’immigration, le chômage est très faible en Suisse ou au Danemark, et que cette théorie n’expliquait pas pourquoi le rejet de cette arrivée de migrants était général (toute classes sociales confondues personne n’en veut) ni même pourquoi seuls certains types d’étrangers étaient visés (personne ne se plaint de la présence de norvégiens, d’ukrainiens, d’espagnols ou d’australiens)

      La question est donc de savoir pourquoi les européens rejettent spécifiquement une immigration venue du tiers monde, en toute logique ce n’est pas pour des raisons économiques car la classe moyenne occidentale a plus de chances de se faire "voler" son emploi par un camionneur d’Europe de l’Est ou par un technicien allemand que par un sénégalais...Le problème est tout autre, comme je l’ai développé précédemment il s’agit principalement d’une question de proximité entre les peuples, si vous mettiez de côté

      L’antiracisme n’a aucune influence au sein du peuple car ceux-ci comprennent très bien que cette idéologie n’est pas dans leurs intérêts, rationnellement parlant les gens n’y ont rien à gagner (aller expliquer au contribuable français ce qu’il gagne à financer la banlieue...) mais beaucoup à perdre

      On se demande donc qu’est ce qui vous fait peur, l’antiracisme institutionnel peut avoir autant de grain à moudre qu’il veut la farine qui en ressortira partira directement à la poubelle pour cause de péremption prématurée et manque d’acheteurs. Ces gens là sont une blague monumentale personne ne les écoutent, alors franchement vous avez peur de quoi ? Qu’il vous empêchent de vous exprimer ? Mais c’est déjà le cas pourtant... Très franchement lorsque l’on est un trouillard on peut mettre dos à dos qui l’on souhaite cela ne possède aucune espèce d’importance

      Je suis quelqu’un d’extrêmement pragmatique, je suis donc très dubitatif à propos des idéologies qui menacent mes intérêts, alors oui le marxisme culturel est pour moi une menace de premier plan

       
    • #1842414
      Le 18 novembre à 18:20 par gg
      Chroniques de la paix universelle – Épisode 2

      @mort de rire
      ne perdez pas votre temps avec ce "eric". Vous pourriez jouer avec ce genre d’individus une partie de ping pong interminable et vain, plus communément appelée : pilpoul

       
  • #1831968
    Le 2 novembre à 19:28 par sa majesté
    Chroniques de la paix universelle – Épisode 2

    Bon Dieu quel perte de temps ! Mais qui est donc ce clown de Colmain ? Et quelle partie pris de la part de ce type ! Donc, si je comprends bien, Staline était en fait un démocrate et Hitler un despote. Et tout ce qui a été dit sur le sujet en ce qui concerne Staline n’aurait été que des mensonges. Je ne comprends pas qui ni Hindi ou Hillard n’ont jamais été tenté de le remettre à sa place. Il y a un bouquin qui décrit parfaitement bien la vie sous Staline : Les chuchoteurs. Vivre et survivre sous Staline, de Orlando Figes. Je ne crois pas qu’il y ait un meilleur bouquin sur cette époque. Oh et Beria, la grand pervers sexuel et psychopathe, était en fait un enfant chœur ! Comme on peut se tromper !

     

    Répondre à ce message

    • #1831982
      Le 2 novembre à 19:52 par Mort de rire
      Chroniques de la paix universelle – Épisode 2

      On pourrait même pousser le vice jusqu’a rappeler que contrairement à Staline, Hitler ou Mussolini ont été élus démocratiquement...

       
    • #1832080
      Le 2 novembre à 21:43 par Decksign
      Chroniques de la paix universelle – Épisode 2

      Ce que je sais, c’est que O Colmain cite ses sources durant ses explications, il donne la clé pour comprendre pourquoi il dit ce qu’il dit et on peut aller critiquer son discours.

      Alors si vous voulez contredire, attaquez-vous à la littérature sur laquelle il s’est appuyé.

       
  • #1832004
    Le 2 novembre à 20:20 par artie shaw
    Chroniques de la paix universelle – Épisode 2

    Concernant la fin de l’émission, je ne comprends pas que Pierre Hillard soit toujours aussi négatif à propos de Poutine. J’ai trouvé Hindi plus juste et nuancé sur le sujet.
    Il est vrai que la diplomatie de Poutine est très neutre vis à vis d’Israel, Poutine ne fait pas de grandes déclarations comme l’Iran peut l’avoir fait mais concrètement chaque action de la Russie depuis 2011 va contre les intérêts d’Israel. Le soutien à Bachar et au Hezbollah et surtout la livraison des S300 et S400.
    Deux questions se posent :
    Poutine ne défend-il que les intérêts des Juifs loubavitchs de Russie ?
    Poutine se sert-il des Loubavitchs afin de pouvoir faire sa propre politique et mener à bien son propre agenda ?

    Il serait intéréssant de consacrer une émission entière à ce sujet. Elle pourrait avoir pour thème "Poutine fait-il parti du nouvel ordre mondial ?" avec un vrai et long débat Hindi-Hillard entrecoupé d’intervention d’Alain Soral pour approfondir et clarifier le sujet qui n’est jamais vraiment tranché ni débattu de façon poussé.

    Youssef Hindi donne un début d’élément de réponse à la fin en remarquant que Poutine se montre pragmatique et s’adapte aux forces en présence pour redresser son pays et défendre sa morale et ses valeurs.
    Pour résumé la stratégie de Poutine et comme le dit le film : "Soit proche de tes amis et encore plus proche de tes ennemis".

     

    Répondre à ce message

    • #1832112
      Le 2 novembre à 22:32 par sniffy
      Chroniques de la paix universelle – Épisode 2

      Pour Pierre Hillard, c’est Saint Louis ou rien. Je lui ai posé une question à Lille la semaine dernière. Y a t’il un pays dans le monde qui se rapproche de votre vision politique ? La réponse est "non". Pierre Hillard tend vers un absolu qui a disparu depuis bien longtemps (a t’il existé ?). Et comme il ne transige pas, ne fait pas dans la demi mesure (c’est même le plus radical des proches d’E&R), il tient à dire clairement les compromissions voulues ou non de tous les dirigeants avec les valeurs mondialistes.
      J’apprécie toujours ces personnes intransigeantes, car se sont des boussoles, un cap pour ceux qui pensent comme eux.

       
    • #1832312
      Le 3 novembre à 09:56 par francky
      Chroniques de la paix universelle – Épisode 2

      Pierre Hillard - que j’apprécie énormément - a une vision "mystique" de la politique, raison qui lui fait dire ce qu’il dit et cautionne son jugement.
      Peut être que Hindi aurait pu lui rappeler que V Poutine a à de nombreuse fois demandé son avis au Pope et que ses appuis vont bien sur des milieux juifs russes, mais pas que...
      D’autre part je vous renvois au discours de V Poutine à Valdaï dont la conclusion était :
      "Il reste une chance de bâtir un nouvel ordre mondial sans déclencher un conflit planétaire. Ce nouvel ordre mondial doit nécessairement inclure les États-Unis, mais uniquement aux mêmes conditions que les autres : dans le respect du droit et des accords internationaux ; en s’interdisant toute action unilatérale ; dans le respect complet de la souveraineté des autres nations."

       
    • #1832405
      Le 3 novembre à 12:15 par boule&bill
      Chroniques de la paix universelle – Épisode 2

      @francky
      c’est ce que je disais tantôt... le NOM on y va, on y va ! La question est sa nature.

      Un NOM transhumaniste ou un NOM humaniste, là est la question ??

      Le NOM, dans le respect de la diversité des Cultures particulières tel que proposé par Poutine, est humaniste.

       
  • #1832089
    Le 2 novembre à 22:03 par boule&bill
    Chroniques de la paix universelle – Épisode 2

    Rafraichissants sont le propos de O Colmain (que je découvre)... en plus il se réfère A. Foursov, une sotre de Hillard russe ...dans une certaine limite... et la limite est franchie plusieurs fois :
    J’avoue manquer de culture religieuse, mais certains points soulevés dans cet entretien mériteraient des réponses :
    - La consécration de la Russie par le Pape ... d’accord Pierre mais tu l’as fait où ta consécration ? Au MacDo ?? Avec la bénédiction de Ronald MacDonald !!
    - Poutine a proposé l’union de "Lisbone à Vladivostok" à peu de chose près la proposition de de Gaulle "de Brest à l’Oural" me semble-t-il, non ??

    Et question subsidiaire : Quid de la rencontre entre Francois et Kyril à Cuba ??
    C’était anondin, la nécessité d’un agenda commun, signe de changement des rapports de forces ??

     

    Répondre à ce message

  • #1832230
    Le 3 novembre à 03:12 par gloubs
    Chroniques de la paix universelle – Épisode 2

    Franchement, il n’y a nulle part hormis E&R ou l’on puisse apprendre autant de choses. (peu importe ses opinions et croyances..) mille Mercis !

     

    Répondre à ce message

  • #1832650
    Le 3 novembre à 16:56 par communo-national-socialiste
    Chroniques de la paix universelle – Épisode 2

    En ce qui concerne Staline, un être aussi diabolisé par nos médias dominants ne peut être foncièrement mauvais... Staline lors des procès de Moscou voulait faire le nettoyage des trotskistes. Staline était un grand homme d’ailleurs les anciens sont nostalgiques du stalinisme. Poutine à propos de Staline lors d’une interview où la journaliste occidentale lui demandait si Staline était un tyran : "Peut-être que Staline était un tyran... mais lui n’aurait jamais balancer des bombes nucléaires sur des populations civiles !"...

     

    Répondre à ce message

    • #1834231
      Le 6 novembre à 08:08 par Georges 4bitbol
      Chroniques de la paix universelle – Épisode 2

      Il semblerait que ce soit le même principe qui ait fait dire à A.Hitler qu’il ne voulait pas s’engager dans la voie nucléaire, arme ignominieuse de destruction massive de populations civiles. Par contre, les USA... open bar.
      L’Allemagne nationale-socialiste possédait une avance technologique qui sera largement récupérée et exploitée par les Soviétiques et les USA.

       
  • #1832839
    Le 3 novembre à 22:09 par Eric
    Chroniques de la paix universelle – Épisode 2

    « Mais qui pouvait arrêter la guerre ? C’était la question capitale. Le gouvernement provisoire n’osait pas. Et la décision, bien entendu, ne pouvait pas venir des cercles militaires. Cependant le pouvoir devait obligatoirement passer à ceux qui seraient les premiers à prononcer le mot : paix. Et comme il arrive souvent en de tels cas, le mot juste vint du côté faux. Les bolcheviks prononcèrent le mot paix. D’abord, parce que tout ce qu’ils disaient ne présentait à leurs yeux aucune importance. Ils n’avaient pas la moindre intention de tenir leurs promesses, ils pouvaient donc dire tout ce qu’ils voulaient. C’était leur principal avantage et leur plus grande force. A côté de cela, il y avait encore autre chose. La destruction est toujours beaucoup plus facile que la construction. Combien il est plus facile de brûler une maison que d’en édifier une. Les bolcheviks étaient les agents de la destruction. Ni alors ni depuis, ils ne pouvaient et ne peuvent être autre chose, en dépit de toutes leurs vantardises et de l’appui de leurs amis déclarés ou cachés. Mais ils pouvaient alors et ils peuvent fort bien détruire, non pas tant par leur activité que par leur existence même, qui corrompt et désintègre tout autour d’eux. Cette qualité spéciale qui leur est propre expliquait leur succès grandissant et tout ce qui devait arriver beaucoup plus tard. Nous qui regardions les choses du point de vue de l’enseignement, nous pouvions voir non seulement le fait que chaque chose arrive, mais même comment elle arrive, c’est-à-dire combien aisément chaque chose, dès qu’elle a reçu la plus petite impulsion, descend la pente et s’en va en morceaux. »

    Ouspensky, Fragments d’un enseignement inconnu (1949).

     

    Répondre à ce message

  • #1833654
    Le 5 novembre à 08:13 par Pierre Loup
    Chroniques de la paix universelle – Épisode 2

    Hillard comme d’habitude a tout compris, comme Cousin d’ailleurs mais il est seul face aux hordes de groupies et partisans qui choisissent leur ’’équipe’’, équipes Capitalistes roulant pour le même système Capitaliste !

     

    Répondre à ce message