Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

"Chute catastrophique" du niveau scolaire en France

Après un baccalauréat 2019 marqué par la grève des enseignants et la rétention de copies, entrevue avec Anne-Sophie Nogaret, professeur de philosophie dans le secondaire et auteur en 2017 du livre Du Mammouth au Titanic. La déséducation nationale, sur l’effondrement du niveau scolaire en France.

 

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

79 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2239614

    Voir ou revoir Dieudonné dans "le bac d’anglais", tout est résumé en quelques minutes....
    Au lieu d’enseigner Dieudonné en philosophie mieux vaut le villipender car ça marche avec les gueux : avez-vous noté le nombre de personnes qui vous répondent "ah non pas Dieudonné" alors qu’il ne connaissent ni le personnage ni son œuvre ?
    Je crains que l’unité de temps pour l’évolution de l’esprit humain ne se compte qu’en dizaines de milliers d’années... voir la grotte de Bruniquel (136.000 ans..)
    Au crépuscule de ma vie je pense devenir plus réaliste et je tente de me défaire de mes illusions tenaces... Merci Alain, merci Dieudo d’avoir réactivé en moi le sens de l’élaboration de la dualité thèse /antithèse apprise en philosophie en terminale et mise à mal pendant des décennies de pensée unique !
    Jusqu’où va t-on descendre ?
    ps : le mot "gueux s’applique dans mon texte aux pauvres d’esprit, bien souvent des bourgeois...."

     

    • #2239750

      Il faut des gueux pour qu’une minorité puisse se faire servir. Cette minorité sait parfaitement exploiter l’esprit humain, et c’est grâce à son eugénisme. 4000 ans d’évolution sans se mélanger permet aux puissants de manipuler les hybrides sans histoire comme ils veulent.


    • #2239824

      Merci Aldébaran, tu contribues à ma réflexion :
      - prendre le parti du plus faible (esprit Christique/syndrome du sauveur....)
      - adhérer à l’eugénisme, penser à soi et "qui m’aime me suive"...
      Je suis à la croisée des chemins...


  • #2239620

    On peut compter sur les nouveaux Montaigne pour rehausser le niveau...

     

    • #2239735

      une poignée de "lucky montaignes" dans chaques classes pour équalizer le nivo ( rajoute des sub basses encore un peu ) !
      puis le bac à loreal et si ansse pot et t’es une élite.


    • #2240193

      Ça fais 40 ans que la France importe à fond les nouveaux Montaigne et applique en parallèle un égalitarisme délirant entre les français et ces gens là via les allocs massifs, les avantages en tout genre pour les Montaigne au détriment des français(sur-imposition, sur-taxation).
      Et étrangement cette période cohencide avec la chute/ effondrement catastrophique non seulement du niveau de l’éducation mais aussi de l’économie, de la santé, des entreprises, des infrastructures, de la sécurité etc... Mais bon pour les gauchistes et les nouveaux « français », le problème c’est le racisme, les fachos, les nazis etc..
      Une belle bande d’att*rdés !


  • #2239641

    Entièrement d’accord avec ce Professeur.

    Cela fait des décennies que j’ai pris conscience des dégâts de l’Egalitarisme et de la disparition des filières de sélection.
    Je dénonce de la même façon la méthode globale d’apprentissage de la lecture ainsi que la multiplication des disciplines au détriment des savoirs fondamentaux à l’école.
    Et au collège le drame de la suppression des sanctions disciplinaires.

    Oui, il faut revenir au système d’avant 1968, si on veut retrouver une Education Nationale de qualité.

     

    • #2239737
      le 15/07/2019 par L’humanité en phase terminale.
      "Chute catastrophique" du niveau scolaire en France

      C’est pas qu’une question de système, la matière grise des uns et des autres se dégrade continuellement de par notre alimentation et notre environnement.


    • #2239834

      Vous êtes un vrai comique, vous !!!! Comme si la pollution et l’alimentation faisaient plus de dégâts que les anges de la télé réalité ou qu’Hanouna.....


    • #2239962

      c’est "anouna" et la tv qui améne au macdo et à la frénésie de boulimie inassouvie. ils sont speed 24h sur 2’ à la tv . tout est à donf tout est calibré pour winner de l’oseille .
      chaque seconde est étudiée par ces crevards et les gens s’imprégnent d’un rythme qui n’est pas le leurs et une fois la tv en veille ils sont formaté pour "speeder". manger speed , baiser speed , travailler speed , parler speed , tjrs préssés , préssurisés et consomant pour calmer le cerveaux reptilien qui tente de s’aligner sur un cortex hyper stimulé .
      quand vous étes posé , tout ce cirque vous fait reculer et ces articles de malbouffe vous les évitez car vous avez pris de la distance avec cette vibe crétinisante et nocive.

      ils sont tous sous cocaines , comment voulez vous qu’on se comprennent , à part en les singeant ?


  • #2239644

    dieudonné "le bac d’anglais" 2004
    https://www.youtube.com/watch?v=EWe...
    comme d’habitude, 15 ans d’avance....


  • #2239653

    Un passage m’a fait tiquer, c’est quand le présentateur s’amuse des "perles du bac".
    A chaque fois que j’entends des gens s’amuser des perles du bac, j’ai vraiment envie de leur expliquer qu’ils sont à côté de la plaque.
    Les perles du bac, c’est pour amuser le 3e et 4e âge des "bêtises" qu’on pourrait trouver dans les copies.
    oui desfois c’est cocasse, on est d’accord, mais c’est l’arbre qui cache la forêt.

    Mais la réalité, et ce dont vous parle cette dame, mais que les gens extérieurs à l’EN ne peuvent pas comprendre, c’est qu’aujourd’hui le problème n’est pas un problème d’orthographe ou de contre sens qui amènent à des "perles", le problème est la SYNTAXE.

    Et je crois que personne ne comprend vraiment de quoi il s’agit.
    Dans les copies d’expression des élèves d’aujourd’hui, le problème n’est plus l’orthographe (dans la majorité des copies l’orthographe n’est jamais respectée, il y a plusieurs fautes par mots, pour tous les mots) mais bien la structure même des phrases.
    C’est à dire qu’aujourd’hui vous prenez une copie moyenne du bac écrite par un lycéen moyen (encore + vrai en bac pro évidemment), le problème est que ce que vous lisez ne veut RIEN dire.
    C’est à dire que l’élève couche sur le papier une pensée qui n’a aucun sens. Il ne sait pas écrire car il ne sait plus penser. L’inexistence de syntaxe est un symptôme de son incapacité à penser, tout simplement.

    Donc la perle du bac, c’est issu d’une copie où une phrase voulait dire quelque chose. Avec un contre sens, une faute grossière, etc etc, oui, mais on tape dans le 10% de copies qui veulent dire quelque chose.
    Une quantité chaque année grandissante des copies aujourd’hui ne sont plus DECHIFFRABLES. C’est à dire que ce n’est pas écrit en Français. Il n’y a plus sujet verbe complément, mais des mots mis ensembles sans cohérence, sans logique. Il faut essayer d’extrapoler l’ordre des mots qui ont été mis ensemble pour en déduire les mots manquants qui auraient donné sens à la phrase.

    C’est là où on en est aujourd’hui, on a dépassé depuis longtemps le problème de la grammaire ou de l’orthographe.

     

    • #2239758

      C’est le souci d’avoir remplacé dès au collège les rédactions écrites par des textes à trous ( pour cause de pragmatisme et de gain de temps de correction ) qui mène à ce que vous dîtes ! Du coup aujourd’hui, les gosses écrivent comme dans leurs exercices ; au lecteurs et correcteurs de trouver les mots clés !!
      Ceci dit, je rejoins tout à fait vos propos, hélas...


    • #2240257

      Rien d’étonnant à cela .Ces demeurés vont traverser la vie avec une centaine de mots pour vocabulaire, mots qu’ils ne savent ni écrire ,ni expliquer .Pas grave ,y’a les émoticônes et les gif pour remplacer ces mots .


    • #2240300

      Je suis entièrement d’accord avec Frithjof. Gros problème de syntaxe, gros problème de raisonnement logique. C’est très inquiétant...


  • #2239673
    le 15/07/2019 par Identité effacée
    "Chute catastrophique" du niveau scolaire en France

    Hier sur les Champs Eysées, le jour de la fête nationale, il y avait une foule uniforme qui n’avait rien de français. Ceux qui soulignent la baisse vertigineuse du niveau intellectuel, scolaire et culturel dans notre pays sont de mauvaise foi car ils oublient le facteur de l’immigration. "Chute catastrophique" du niveau scolaire en Fronce" et pas "en France". Ceci n’est plus la France

     

    • #2239849

      D’accord pour le facteur immigration mais il y a aussi des facteurs plus sournois, comme l’alimentation, les médocs, les vaccins et les ondes électromagnétiques qui nous bombardent du matin au soir.
      Lorsque des personnes parfaitement normales se mettent à devenir "autisto-dépressives" après avoir reçu un ou des vaccin(s) , on devine vite que tout le monde est concerné par l’abrutissement généralisé.


  • #2239688

    J’aime bien le terme d’EducaSionale.


  • #2239692
    le 15/07/2019 par L’humanité en phase terminale.
    "Chute catastrophique" du niveau scolaire en France

    Et si tout ceci n’était pas dans la lignée de l’ensemble des professeurs qu’on empêche de travailler voir pire qu’on agresse physiquement ?
    Moralité ça craque de partout.


  • #2239700

    Ce niveau scolaire permet la sélection de nouveaux ministres qui rapidement finissent chroniqueurs chez Anouna.


  • #2239702

    Un berger qui dirige un troupeau malade, estropié, diminué à force de l’emmener volontairement brouter les herbes pauvres et les plantes vénéneuses, peut-il être décemment appelé berger ?
    Les fausses élites puisque mûes par la veulerie et donc sans morale ni noblesse, ne peuvent avoir les moyens de régner sur une masse qualitative, conscientisée, de valeur... alors elles génèrent de l’abrutissement.

    Voilà le réel niveau de ces "élites". La mouche à merde aussi domine l’excrément, pourtant peut-elle prétendre tutoyer les cimes qu’atteignent les aigles ?


  • #2239703

    Elle a réson. Le nivo scolère en Fronce et CATASTRAUFIQUE !

     

  • #2239720

    Un humain qui n’a que la novlangue ou la grossièreté pour s’exprimer ne peut avoir toutes les facultés pour analyser, comprendre, communiquer, ...car son cerveau a été rétréci et on voit ce que ça donne depuis plus de 40 ans. Nos dirigeants formatent des abrutis, consommateurs, élevés par les merdias et émissions débiles en tout genre, ainsi ils ne pensent pas, donc leur pouvoir n’est pas mis en danger. Ceux qui peuvent, faites l’éducation scolaire de vos enfants.


  • #2239731
    le 15/07/2019 par jojolavadrouille
    "Chute catastrophique" du niveau scolaire en France

    En même temps les élites n’ont pas pour vocation d’instruire les gueux. L’héritier d’une grande société sera le fils pas un quelqueconque bouseux prolétaire qui soit disant grâce à l’égalité des chances de la gauche caviar peut accéder à un niveau social élevé mon c** oui. Le bac à RSA, qu’on leur donne le RSA dès 16 ans pourquoi perdre son temps puis que la formation des esclaves à la chaîne est résolu, même en usine y’a plus de boulot tout est automatisé.


  • #2239732
    le 15/07/2019 par Absolument personne
    "Chute catastrophique" du niveau scolaire en France

    ..... Rien qu’à voir ici le niveau d’orthographe.....


  • #2239738

    Cette professeure de philosophie elle-même paraît prise dans cette décadence : en témoignerait le nombre de “voilà”, de “nani-nana”, de “ceci-cela-machin”, “enfin bon...”, en lieu et place d’un commentaire adéquat, semblant tarder à être conceptualisé...

    Quand on réalise que les premiers professeurs à sombrer dans cette tendance glissante, post-soixante-huitarde, sont désormais à la retraite, et que plusieurs générations d’autres “profs” les ont remplacés, à la formation toujours amoindrie, on peut évaluer l’état moyen de notre belle civilisation française (au moins)...

     

    • #2239825

      J’ai fait le même constat avec en plus celui d’une relative pauvreté du vocabulaire employé. Des mots qui auraient été parfaitement appropriés à ce qu’elle voulait manifestement dire étant souvent remplacés par des mots moins précis.


    • #2239923

      Elle ne brille pas par son éloquence, c’est certain.

      Il n’y avait personne d’autre pour nous parler de la chose ?


  • Bon état des lieux, mais partiel, qui ne cite jamais les deux vecteurs (avec le pédagogisme soixante-huitard) de l’effondremenl :
    - le rôle des inspections (IEN, IPR, IG), véritables commissaires politiques aux ordres du libéralisme du ministere, inspecteurs pŕets à toutes les avanies et retournement de veste pour précher la bonne parole. J’ai entendu "les mauvais éleves doivent étre écoutés et servir d’exemple" (une IA), la formule "les ascenseurs socials" répetée plusieurs fois par un IG (Inspecteur General !)...
    - la présence et la domination progressive d’éleves incultes et trop éloignés de l’école (reproduisant le discours de leurs parents) des populations africaines et du Moyen Orient, école qui est pour elles au mieux un terrain de jeu pour avoir les allocs ( le certificat de scolarité !!!) au pire et souvent un marché pour vendre de la drogue, racketter, exercer toutes les violences possibles contre les autres éleves (victimes) et les personnels (victimes consentantes).
    Bon, inutile de vous dire que ministres, conseillers et inspecteurs placent leurs gosses dans les "beaux" lycées, privés si possible, loin de la diversité et du vivre ensemble tout justes bons pour les gueux !
    PS : j’ai oublié la courroie de transmission syndicale, Snes-Fsu en téte, cogestion oblige, ils publient des textes copie de ceux du Ministere, quand ils ne les ont pas inspirés, ainsi de la brochure Snes sur Education sexuelle-Choisis ton genre, c’est du Schiappa-Lgbtqq en pire...Voila pourquoi les enseignants perdent toutes leurs greves, car organisées pour etre des défaites autour de manifs-enterrements.
    Re PS : Misse Nogaret emploie aussi Du coup, En fait, attention à la contamination


  • #2239748

    Dans la société de consommation, la connaissance est un frein ...à la consommation. Les pauvres consomment frénétiquement, bien plus que les gens aisés. Le système n’a plus besoin que de 10% de techniciens et de cadres, le reste de la population n’étant utile que par sa capacité à consommer et à trimer sans mot dire...

     

    • #2240005
      le 15/07/2019 par Raisonnement scientifique.
      "Chute catastrophique" du niveau scolaire en France

      Très bonne réflexion, les cadres mangent peu et consomment peu, ce ne sont pas eux qui léchent les vitrines des grandes enseignes les samedi.
      Consommer est et restera un réflexe de souffrants, de déclassés sociaux, et d’inactifs.


    • Les pauvres consomment. Il y a un paradoxe non ?


    • #2240141

      le reste de la population n’étant utile que par sa capacité à consommer et à trimer sans mot dire..



      Pas tout à fait, le reste de la population n’est même plus sollicitée pour travailler, mais juste pour percevoir quelques allocations et consommer.


    • #2240471

      Sans compter le reste de la population qui tombe malade et enrichit les labos !


    • #2240772

      Le king n’a pas tellement tort...
      M’est avis que le système rêve d’un monde fait d’ilotes tranquilles, avec un revenu universel (créé par leur monnaie de singe)
      Apres, effectivement, il faut des ingénieurs pour créer, produire et maintenir les unités de production d’iphone...mais en faible pourcentage.
      Et des médecins pour appliquer ce que les labos leur dicteront.
      Le reste, ça restera l’affaire des consanguins qui nous dirigent.


  • #2239754

    Quand on veut tuer son chien, on dit qu’il a la rage : le baccalauréat est devenu une farce ! L’examen a été torpillé méthodiquement et, in fine, les épreuves finales vont disparaitre au profit du contrôle continu : c’est moins cher !

    Au fait, elle raconte quoi cette dame à ses élèves sur les sujets qui fâchent ?

    Comment on fait pour penser un peu, mais pas trop, quand on est prof de philo ???

    Quand une écrasante majorité d’adultes a fait le deuil du sens, pourquoi les jeunes s’y accrocheraient-ils ?


  • #2239762

    Résumons de manière hyper synthétique : "Toute action entraine une réaction !" Nous y sommes arrivés.


  • #2239771

    Alors, quand j’ai dit ici, jadis, que Blanquer est une merde comme les autres (acteur de la destruction), quel tollé ! Ah non, il est « différent », il va remettre de l’ordre... Allez ! Tapez « Blanquer dictée », (1er item), c’est amusant


  • #2239778

    Plus nos oligarques rendent les gens cons, plus ils sont manipulables .Tel est le but .Par contre les enfants de nos tortionnaires, ne vous souciez pas, ils ne vont pas dans les mêmes écoles .Ce sera la relève, pour encore mieux manipuler les bœufs qui restera..


  • #2239782

    Café du commerce sur le thème de l’éducation. C’est l’air du temps qui agit, c’est comme ça depuis trente ans, c’est diffus, c’est inéluctable, sans causes, mais moi non alors ! j’y échappe du fait de mon génie propre...

    Il y a en réalité une seule cause au marasme :

    L’enseignement par compétences et le socle commun depuis la signature par Allègre et Jospin du protocole de Lisbonne en 2001 et entrés dans la loi en France en 2006. Ces concepts ont été fabriqués par l’European Round Table, un think tank patronal, dans les années 80 et le travail fini, ce lobby s’est dissous. Tout en provient. Maintenant on amorce la bascule du lycée. Les syndicats ont très bien fait leur travail de maquignon pour empêcher toute opposition en s’abstenant par exemple en comité technique national et donnant ainsi les clés de la maison au MEDEF.

    Pour en savoir plus consulter les dossier éducation de l’UPR qui sont des très bonnes synthèses.

    Et on est loin d’être arrivé au plus bas, tant qu’on n’a pas identifié l’ennemi qui est le socle commun de compétences, on peut parler des heures, des jours des années, des profs peuvent sortir des tas de bouquins pour dire nananinananana, ça ne sert à rien et à terme les Français deviendront des Chinois comme les autres.

    Dans mon établissement il y a eu cette année 90% de réussite au brevet (évaluation par compétences du socle commun) et 17% des élèves ont eu la moyenne en mathématiques (note de l’examen final classiquement noté).

     

    • #2240125

      Pour ce qui est de l’évaluation par compétences, c’est consternant de voir que les profs n’ont plus que ce mot à la bouche. On n’évalue plus le travail (une performance), mais l’individu (une capacité). De plus une compétence c’est fait pour répondre à une tâche, cela appartient au monde du travail. Hors l’école n’est intéressante que dans la mesure où elle préserve l’enfance du monde du travail au profit de l’acquisition de connaissances, de l’étude. Mais qu’est-ce qu’elle devient aujourd’hui ? Une garderie, un formatage pour espérer gagner de l’argent plus tard, un lieu de propagande mondialiste...

      L’état des lieux que cette professeur dresse dans la vidéo est vraiment juste sous tous rapports. Tous les profs (dans des établissements très différents en population) disent entre eux que le niveau n’arrête pas de baisser. C’est une réalité.


  • #2239784
    le 15/07/2019 par black Montaigne
    "Chute catastrophique" du niveau scolaire en France

    Donc si j’ai bien compris, avec autant d’immigrés dans les classes, les Montaigne accouchent d’une souris !


  • #2239822

    Durant la colonisation, il y avait deux types d’écoles.
    L’une qui enseignait un français "sommaire et fonctionnel" pour les non-blancs, et l’autre qui enseignait un français "exigeant et rigoureux" (comme dans les écoles en France).
    Aujourd’hui, c’est le français "sommaire et fonctionnel" qui est enseigné à la plèbe multiraciale dans La République de l’anti-France.

    La colonisation n’a jamais cessé. Elle fonctionne maintenant dans l’autre sens.
    On n’envoit plus des européens en Afrique, on envoit des africains en Europe.
    Une oligarchie devenue médiocre est dans l’obligation d’affaiblir le niveau général pour tenter de protéger ses privilèges.


  • #2239844

    Pas moyen de trouver un échantillon de copie de bac 2019 ou 2018 sur le net !

    On vous présente la meilleure copie de philo ou de français ou les perles !

    Car, il nous faudrait pouvoir lire dans « le texte » si je puis m’exprimer ainsi !

    En fait, ne suffirait-il pas de prendre les élèves un à un avec sa copie et lui montrer phrase par phrase comment reformuler sa pensée en tenant compte de la syntaxe. ! Construire des phrases uniquement avec sujet+verbe+complément.

    Repartir du point où ils sont arrêtés, bloqués individuellement.

    Il leur manque un cadre limité mais comme les limites on connaît plus, ni se concentrer, nous avançons de plus en plus vers de la pathologie ..et ça ne date pas d’hier !

    J’ai revu récemment le film de Richard Fleischer « Soleil vert ( »1973). L’un des personnages âgé, un "ancien" interprété par Edward G. Robinson, les mains dans la tête au bout de sa table affligé, désespéré, vociférant :
    - comment en est-on arrivé là ?

    Ce film, une dystopie se passe en 2022 ! On y arrive ... Vous dit pas l’horreur !

    À la fin des fins, la dignité humaine se révoltera nous disait Charles de Gaulle. Nous y sommes pas dans les copies de baccalauréat en tous cas !

    Étymologiquement, le terme « baccalauréat » a pour racine la locution latine “bacca laurea” signifiant “la couronne de laurier ”. ...

    La racine du mot "bachelier", quant à elle, diffère. Jusqu’au XVIIe siècle, avant que sa signification évolue, le bachelier n’est autre que le “jeune noble aspirant à devenir chevalier”. . Il aspirait à se tenir droit sur sa monture et donc à maîtriser son corps.

    Quel gâchis !

    Une panne gigantesque d’électricité pendant plusieurs mois permettrait-elle un choc salutaire ? À savoir ?

    Reprendre la lecture à la bougie, un conte !


  • #2239861

    L’apprentissage avec les tablettes se généralise à l’école primaire, photos sur le journal en guise d’exemple à encourager comme un progrès franchi, fierté du maire qui a soutenu le financement. Résultat : beaucoup de temps perdu à cause des bugs, des fautes dans les exercices, une "réflexion mécanique ", etc. Aucun progrès constaté...mais non, c’est quand même génial, on continue.


  • #2239866

    Dans la presse mainstream des années 90, à la question le niveau baisse-t-il, on répondait non c’est la demande qui a changé. J’avais bien ri.


  • #2239888

    Heureusement, il reste le rap français pour relever le niveau intellectuel de nos jeunes...


  • #2239966

    Ah ah ah ; je m’en suis aperçu cette année. Le fils de mes voisins entre en sixième et il ne sait ni compter ni faire une division....et en plus il est troisième de sa classe ahahah ça va faire des mômes faciles a manipuler pour le NOM : donc objectif atteint.


  • #2239986

    Déjà la formule :"EDUCATION NATIONALE" est une escroquerie. L’éducation est a la charge des parents, de la famille...Avant la guerre, c’était :"L’INSTRUCTION PUBLIQUE"...À la charge des clercs et des instituteurs.
    Par Education nationale on entend : Formatage des jeunes cerveaux pour devenir des larbins illettrés fidèles a cette fumisterie de république maconnique mortifere !
    Les nazis aussi éduquaient...Les soviets également...A bon entendeur...

     

    • #2240283

      ** Lorsque les pères s’habituent à laisser faire les enfants,
      lorsque les fils ne tiennent plus compte de leur parole,
      lorsque les maîtres tremblent devant leurs élèves et préfèrent les flatter,
      lorsque finalement les jeunes méprisent les lois parce qu’ils ne reconnaissent plus au-dessus d’eux l’autorité de rien ni de personne, alors c’est là en toute beauté et toute jeunesse le début de la tyrannie.**

      Platon (428-348 avant notre ère) ,
      " La République"

      comme quoi cela ne date pas d’hier, disons qu’aujourd’hui les malfaisants tiennent TOUS les manches, mais la plupart des parents sont tout aussi coupables que le système de l’ EN.
      Il y aurait beaucoup de choses à dire sur le sujet.


  • #2240034

    Le gros mot "autorité" est aussi adossé au manque cruel d’enseignants et de CPE hommes. Mais cela n’est pas politiquement correct de le dire...

    En tous cas, tous mes respects à cette dame, elle force l’admiration !


  • #2240060

    Le problème qui se pose pour l’école n’est pas celui du niveau, ni même de la formation ; le problème c’est que l’ on ne peut plus mettre dehors les gens entre 12 et 18 ans alors que l’employabilité se situe à 20-25 ans voir plus...qu’importe les secteurs et/ou les formations.

    Si on met les gens dehors (par manque de compétences/acquis) avant au minimum leur majorité, que vont ils faire ?
    Et la désocialisation / marginalisation qui en résulte ?
    Il n’y a quasiment plus d’ entreprises pourvoyeuses d’emplois non qualifiés...ceux ci sont délocalisés ou confiés à des gens réellement sans éducation.

    Ce souci social devrait plomber les meilleurs éléments/filières, mais il y a t’il vraiment un impact ?
    Je ne crois pas que l’on assiste à une génération d’ingénieurs ou de médecins incompétents, donc la sélection s’effectue bien quelque part.... passé l’age de l’employabilité.


  • #2240109

    Rien de neuf sous le soleil, me semble-t-il...
    Au passage, je ne retrouve pas chez cette prof de philo (tout de même) l’éloquence littéraire de mes profs utiles. Son trio syntaxique : "voilà, en fait, du coup ajouté à qq nanani nanana (prolongement de l’expression molle) hisse son propos au niveau d’un échange entre chargées de com autour de la machine à café.
    Un non bachelier.

     

  • #2240117

    Le projet éducationnel au XXIe siècle peut tenir dans ces quelques lignes :

    Dans un monde sans frontières l’homme doit se sentir chez lui aux cinq coins du globe, où absolument rien ne doit lui rappeler qu’il vient d’un territoire donné, pas même la barrière du langage. Le marché commun lui fournira, indépendamment de sa situation géographique, toutes les marchandises nécessaires à la satisfaction de ses besoins et au renouvellement de ses désirs. Son seul sentiment d’appartenance résidera dans la conviction intime qu’il est égal et semblable, en tout point, à tous les autres ; et que seuls ses désirs, exprimés par des préférences de consommation, seront aptes à le définir en tant qu’individu libre ; car le marché unique et la démocratie libérale restent encore le meilleur moyen de gouverner l’intégralité des individus, dorénavant, prévisibles et standardisés aux besoins de l’économie mondialisée.

    Des crétins qui ne savent ni lire, ni écrire ? C’est le projet même de l’institution. Parfois on se demande vraiment qui sont les plus crétins entre les professeurs et les élèves...

     

    • #2240262

      C’est vrai, j’ai rencontré plusieurs profs qui m’ont dit que lire et écrire sans fautes n’était plus nécessaire, qu’il fallait mieux former les jeunes à la pratique de l’ordinateur et du vivre ensemble. Et des profs de math tolérer avant la seconde des fautes de calcul dans des additions jusqu’à 20% de la somme finale.


  • #2240157

    Comment veux-tu relever la France avec des gens qui ne savent même pas parler ou développer une idée en français ?


  • #2240190

    Elle n’ose jamais les nommer directement mais leurs fait allusion en permanence, on sait tous de quels ”élèves” elle parle !
    Quand on importe le tiers-monde, on devient le tiers-monde et cet entretien ma particulièrement choqué car je ne croyais pas que c’était aussi incroyablement débile l’éducation en France où l’on brade littéralement les diplômes aux plus mauvais par pure délire d’antiracisme et d’égalitarisme ! C’est l’anti-mérite absolue !
    Ce pays me fais halluciner, ça fais peur sans déconner qu’une telle société débile existe et d’y voir les masses apathiques et de gauchistes aux cerveaux lavés trouver sa normal !

     

    • #2240229

      Elle parle des mauvais élèves. Ceux qui n’arrivent pas à écrire une phrase sans faute par exemple... et qui contaminent les autres qui les lisent (nivellement par le bas).


    • #2240247

      @Ahmed
      C’est forcément la faute des blancs comme d’hab !
      Mais bon plus sérieusement, ce sont des élèves très majoritairement maghrébins et noirs, vous me forcer à le dire !
      Avez vous vu l’interview ? Lorsque le présentateur et la prof citent le gars qui parle de charabia mélangeant le français avec des langues ***étrangères***
      On parle de quelles langues étrangères d’après vous !? Clairement pas de chinois ou de norvégiens... mais bien d’arabe et langues africaines diverses !
      Et d’ailleurs tout ces comportements violents, ces agressions verbales et physiques, ces incivilités... vous croyez que ça vient de qui sans déconner... êtes vous vraiment de mauvaise foi à ce point là ?
      Êtes vous raciste ou complètement inconscient de la réalité Ahmed ? Car nier tout ce qui peut porter atteinte de près ou de loin à son appartenance ’’ethnique’’(raciale !), c’est du racisme !


    • #2240301
      le 16/07/2019 par lecteur Soralien
      "Chute catastrophique" du niveau scolaire en France

      @Pierre Loup : vous avez "raison" mais vos conclusions viennent avant tout d’une position racialiste auquel il est difficile d’adhérer. La race ne conditionne pas tout. Ces mêmes maghrébins et noirs, lorsqu’ils vivent dans les beaux quartiers, se comportent normalement.. tout en gardant leur culture (et accessoirement leurs gênes et leurs cheveux crépus, qui en filigrane, semblent vous horripiler).

      Je comprends qu’un petit blanc qui se fait agresser pendant le collège ou le lycée par des noirs/maghrébins grandisse avec une sorte de haine vis à vis de ces gens, mais ce n’est pas une raison pour refuser de réfléchir. il y a d’autres facteurs qui entrent en jeu, notamment la pauvreté et les tensions sociales.

      Tout est politique. La raison pour laquelle des milliers de jeunes cerveaux talentueux quittent leurs pays du sud pour s’expatrier vers d’autres horizons est la même qui fait que ces pays ne décollent pas : la corruption des élites, la dictatures des régimes arabes notamment et bien entendu, chaque fois qu’un leader nationaliste et soucieux de moderniser son pays, ils font tout pour l’étouffer dans l’œuf (Ben Barka, Nasser, Sankara, Lumumba, Mossadeq..), après ils se plaignent du manque de civisme de ces peuples ou encore de la migration. au Maroc on dit : "aucun chat ne se précipite hors d’une fête de mariage".

      sinon, les talents existent partout je peux vous assurer. je bosse avec des collègues tunisiens talentueux dans le domaine informatique, il y a beaucoup de matheux du Maroc (prof de prépas notamment j’ai remarqué), nous avons un Marocain à la tête de l’équipe qui a permis atterrissage de la sonde InSight sur Mars (Googlez "Kamal Oudrhiri").. beaucoup de personnes très intelligentes mais discrètes et qui œuvrent en coulisse dans les industries de pointe.. ne parlons pas des indiens ou des Iraniens (en passant, ces pays ont des scores ridiculement faibles dans les fameux "tests de QI".. je dis ca au cas ou vous croyez à cette fumisterie).

      Avec des élites politiques digne de ce nom, un programme d’éducation national façon prussienne (uniforme, gymnase, régime militaire et seau d’eau froide le matin), je vous assure que tout ces petits caïds de papier fileraient droit comme une flèche et auraient un comportement tout à fait correct. Pas de fatalité !

      PS : Brigitte a changé la vaisselle de l’Élisée pour 700.000€. en pleine crise GJ. pour moi, c’est indécent et pas très différent d’un comportement de racaille.


    • #2240373

      @ Pierre et le loup

      Ferme là t’es lourd, on a compris tu peux pas blairer les maghrébins ou plutôt les arabes car à mon avis tu connais que dalle à l’histoire du Maghreb, t’as du te faire emmerder par un arabe égyptien et depuis tu craches ta haine sur tous les maghrébins, concernant la couleur de peau parce que t’as l’air d’avoir un complexe avec ça, moi je te montre une photo de mon derche tu vas voir il est aussi blanc qu’un lapin de prairie. C’est lourd de lire des guignols comme toi franchement c’est épuisant.


    • #2240431
      le 16/07/2019 par lecteur Soralien
      "Chute catastrophique" du niveau scolaire en France

      J’ajoute un élément par rapport à ce qu’à dit Samy : nous autres originaires du maghreb n’avons rien à voir avec les arabes. il y a moins de 5% de gêne arabe au Maghreb selon les études scientifiques ! les brassages se sont fait nord/sud et pas est/ouest. Le maghreb est un mélange de population bérbère indigène et de sud Européens et de gens issus d’afrique sub saharienne.

      niveau culturelle nous somme aussi très différents. nous avons été le berceau de grandes civilisations : héritage punique / romain / puis rois berbères parfaitement latin et intégré à Rome (Massinissa), à une époque ou on pouvait être Syrien et siéger à la tête de l’empire (Caracalla). les arabes ont apporté l’islam, un apport indéniable certes et aussi un certain mode de gestion lié à cette religion (plus d’équité et de justice, interdiction de l’usure, de la guerre gratuite, sécurité et droits du citoyen) ; d’ailleurs nous avons adapté cet islam à notre sauce. Mais il y avait déjà une civilisation à ce moment là.

      les arabes sont en Arabie, les maghrébins au maghreb. j’ajoute que les bédouins seront des bédouins. Qu’ils aient un chameau ou 4 milliards sur leurs comptes.


    • #2240767

      Non Samy ! Pierre Loup n’a pas à la fermer, fini de la fermer, toi aussi parle ! L’immigration de masse en France c’est un sujet tellement casse-gueule que tu ne le traiteras pas avec une pirouette psychologisante et humiliante qui au mieux masque un déni. Je ne sais pas quel âge tu as, mais, le recul permet parfois de ressentir la courbe d’un phénomène. Je ne vais pas me lancer et jouer les vieux combattants, il faudrait qu’on échange de visu. Sache juste que de mes yeux d’enfants jusqu’à ceux de papy aujourd’hui (pas la vérité) me font partager quelques observations de surfaces écrites par PL.
      Années 70, Il y avait des Français ; des chansons d’amour ; un niveau scolaire correct ; des gens "bien élevés" ; des profs à l’ancienne, puis un plan mondialiste ; le tempo ; une immigration de regroupement à scolariser ; un fait accompli ; la violence déjà, des frictions incompréhensibles pour un primaire ; des profs idéologisés ; le tempo ; des Franco-machin ; des communautés ; des revendications ; une perte d’identité ; une perte d’autorité ; un besoin d’identité ; le tempo ; un égalitarisme tous azimuts qui étrangement créé des gagnants, des perdants ; des chansons de désamours ; des migrations de français dans leur pays ; des chasseurs et des proies, d’en haut et d’en bas ; le tempo ; la situation actuelle, le tempo toujours.

      Je n’y crois plus, mais, tend ta main...


  • #2240199

    L’Ecole formate aujourd’hui des robots. Hier, elle formatait leurs constructeurs ... Dans tous les cas, elle formate !


  • #2240265

    J’ai 46 ans. L’autre jour un jeune d’une quinzaine d’années m’a demandé : "par hasarement, vous auriez du feu ?".
    Pour ceux qui ne l’ont pas vu je conseille le film Idiocracy. On y est.

     

  • #2240274
    le 16/07/2019 par lecteur Soralien
    "Chute catastrophique" du niveau scolaire en France

    A propos de la musique, même au niveau du rap (sous culture, basique et manquant de transcendance on va dire), il y a eu un effondrement terrible. J’ai grandis en écoutant (par la force des choses) Tupac, Notorious BIG ou encore plus tard Dr.Dre, meme si les thèmes tournaient autour de Venice Beach, la maille et les bimbos entassées dans des Cadillacs ou des Piscines privées.. il y avait un son (quoique basique), Tupac a produit quelques chansons qui ont bien vieillit ("changes", "dear mama"..) ; mais quand j’écoute par curiosité ce qui est produit aujourd’hui, c’est vraiment de la merde.

    Zéro talent d’écriture, Zéro rimes, absence de mélodie.. les rappeurs se contentent de jouer sur une "coolitude" et d’inventer de nouvelles expressions pour se la jouer "inventeurs de concepts" .. mais on sent qu’ils ont grandit avec papa/maman/l’école, qu’il n’y a pas réellement de souffrance derrière vis à vis des femmes (pour que Notorious BIG puisse baiser, vu son physique et sa situation sociale à l’époque .. il devait y avoir un peu de talent !).

    Aujourd’hui c’est simple, on ne peut rien écouter et se dire "c’est pas mal". j’avais lu que 2012 était une années symbolique, la première ou les ventes mondiales des anciens disques a dépassé celles des chanteurs contemporains. Depuis je pense que cette tendance a continué.

    La télé aussi, à part quelques rares documentaires d’arte (lorsqu’ils ne s’acharnent pas sur la fameuse "Russie de Poutine" ou sur le mélodrame du sujet interdit) où c’est bien documenté ; et quelques "envoyé spécial", c’est le néant. aucune émission ou débat intéressant sur un sujet sérieux, tout se passe désormais sur internet. aujourd’hui il y a une masse énorme de gens qui ignorent tout de ce qui se passe dans le monde, qui sont manipulés et une minorité bien informé (grâce notamment au réseau ER).

    un autre élément tabou également : la pornographie. Ce truc détruit le cerveau des ados (justement à une période sensible ou ce dernier se développe). il leur apprend la gratification immédiate et absolue (jouir virtuellement de l’asymptote de la beauté féminine) .. alors que leurs ancêtres pour arriver à un tel harem de vestales devaient envahir des empires ou, au moins, la tribu voisine, au péril de leurs vies. Ou trouver la patience et l’énergie pour ouvrir un livre sec et abstrait de philo lorsqu’on a des millions de possibilités de jouissance immédiate à portée de clique ? A ce titre, je félicite la Russie d’avoir bannie les sites porno !


  • #2240277

    L’école, il y a des décennies, permettait aux enfants des classes populaires de pallier aux insuffisances des parents (notamment la culture générale mais pas que… ).
    De nos jours c’est aux parents (lorsqu’ils le veulent ou le peuvent) de pallier aux insuffisances scandaleuses de l’école.

    Je pense que "leurs" enfants ont des réseaux très bien constitués pour leur permettre de garder la main (sic) sur le système.

    Le sabotage de la lecture globale à fini, aujourd’hui, le massacre. Dans vingt ans l’intellectuel sera celui qui saura lire (déchiffrer ?) écrire (ou taper sur un écran) et compter (jusqu’à 100 ?).

    Saura t-on encore déboucher un évier ou fabriquer des clous ???


  • #2240314

    L’élite ayant été crétinisee, il n’y a rien d’anormal.
    À quand E R aux programme du bac ?


  • #2240394

    Déjà comme disait Alain Soral, « la philosophie c’est de la merde, il faut le savoir ». Si on remplaçait les cours comme la philo, l’histoire-géo, le français, etc. par du savoir utile (mécanique, cours de conduite... ) ça irait déjà beaucoup mieux.
    Que les élèves se rebellent en classe est une bonne chose, cela prouve qu’ils sont encore sains d’esprit. Je me souviens en cours que les meilleurs élèves étaient toujours les plus méchants humainement : des lèches-bottes, qui mangent bien docilement toute la propagande qu’on leur sert (surtout les filles), mus par l’appât du gain, rêvant tous de rentrer en école de Commerce et de se faire une place dans notre société bourgeoise pourrie...
    Moi les seuls bons souvenirs que j’ai de l’école c’est la parties de foot dans la cours de récré et la cantine.


  • #2240522

    On nous dit que les Français sont nuls en English ,mais comment pourrait il en étre autrement ? Ils ne connaissent déjà pas leur propre langue .Les 3/4 du temps j’ai du mal à déchiffrer les tentatives de commentaires UTube .(Ne parlons méme pas du sens obscur des idées exprimées à grands renforts de pseudos Franglish et de quelques borgborismes prétendument rosbeefiens ,genre SO WHAT ? ou Le Gap )
    Mais bon tout le monde à le BAC cette année ,ça s’est peut étre amélioré ?
    Espérons que les futurs chirurgiens ,ingénieurs et scientifiques sauront lire le Français et apprendront un rudiment d’Anglais afin de développer un discours subtil comme le fait si bien notre Président ,ce diplomé de philo ,dont on se demande s’il parle Espagnol ou un patois Camerounais ,mais bon y a un peu de progrès après des années de honte .Soyons positifs .


  • #2240595

    Le niveau baisse c’est un fait et les causes sont connues. Et les remèdes existent, mais qui pour les appliquer ?
    Certainement pas le pouvoir en place qui se repaît de ces cerveaux dociles parce que non instruits.
    Une connaissance me dit hier :" ce que tu fais là, et dont tu as le monopole légal (évaluation), je peux le faire, j’en connais autant que toi sur le sujet.
    Oui tu as raison, lui dis-je sauf que mon cursus est reconnu pour certaines de ses qualités et que toi tu ne sais pas aligner correctement trois mots, sans faute ni contresens. C’est tout."
    Aujourd’hui le pouvoir n’est plus à partager, à diffuser, il se concentre inexorablement. Financeurs, leurs affidés instruits, leurs sicaires ...puis la masse déconstruite sciemment.
    Et où plaçons-nous Attali par exemple ?


  • #2240745

    Moins on a de vocabulaire,moins on peut exprimer ses idées,élaborer son ressenti et plus on est violent.

     

    • #2241344

      Vous ne pouviez hélas pas dire plus vrai !..
      Mais a contrario, on peut aussi ajouter que plus on a du vocabulaire - tout en étant malheureusement trop souvent entouré de glands - et plus on s’entend dire "qu’on se la joue"... et il est difficile d’être entouré d’autres choses que de glands, même en procédant à un tri drastique, puisque, aujourd’hui, sortant hélas de la bouche de gens que l’on croit "au niveau", on entend du matin au soir des "Au final" ..... "Alors actuel" ..... "Au jour d’aujourd’hui" ... "Un aéropage" (Glucksman, soit disant philosophe) ..... "pallier à" etc ... et autres âneries du genre !..
      Je ne parle pas des janotismes courants, du type "On est allé acheter du pain chez le boulanger qu’on à fait cuire" ... les fautes de syntaxes ... d’orthographe et autres joyeusetés ...

      J’espère au moins ne pas avoir moi-même fait trop de fautes dans mon commentaire ?..


  • #2241800
    le 18/07/2019 par Enculeur de mouche
    "Chute catastrophique" du niveau scolaire en France

    On est peut-être nul niveau scolaire en France, mais pour les soldes, les jeux de hasard et l’enculage et le broutage de foufoune entre garçons manqué-e-s , l’accueil de migrants, les taxes, les présentateurs de télé (Ruquier, Alain Marschall, Olivier Truchot, Jean-Jacques Bourdin, Christophe Barbier, liste non-exhaustive), les manifs de bobos pour le climat et les sans papiers, l’applaventrisme personne ne nous arrive à la cheville
    C’est donc facile de nous dénigrer, j’aimerais bien savoir si Poutine a fait repeindre ses passages clouté-e-s en arc-en-ciel et fait mettre des pissotières bio le long de la Volga ou de l’Oural, si Ramzan Kadyrov a mis des salles de shoot a disposition de ses toxicos a Grozny, si les iraniens ont organisés l’illumination de chandelier a 7 branches pour hanouka sous la Tour Azadi, si Bashar al-Assad organise les Gay-games ou la marche de la fierté LGBT, ou si Viktor Orbán donne 500.000 euros aux sauveteurs des migrants en Méditerranée, non parce-que c’est facile d’etre méchant gratuitement, mais faut voir aussi tous les efforts que l’on fait pour être la risée du monde ,c’est pas facile, il y a du lourd et des concurrents de taille , Canada Justin Trudeau, Charles Michel & Elio Di Rupo pour la Belgique, Sadiq Khan pour l’Angleterre, Angela Merkel et la Saint Sylvestre à Cologne pour l’Allemagne et cerise sur le gateau Valls pour l’Espagne ,non là on joue dans la cours des grands, on est dans le haut du panier
    Et oui on l’oublie trop souvent on est parmi les Meyer des Meyer
    Bon peu mieux faire comme disent des philosophes de hauts rangs BHL et Askolovitch
    Mais on va pas baisser les bras aussi facilement , on va mouiller le maillot comme le dit si bien Laurent Ruquier
    Et pour ça on est capable de tout
    Attention, on est déterminé



    Idiocracy c’est plus un film c’est la réalité



Commentaires suivants