Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Cinéma : EuropaCorp va mal, mais le salaire de Luc Besson va bien

EuropaCorp traverse une zone de turbulences, mais la situation financière personnelle de Luc Besson ne connaît pas la crise. Chaque année, le studio verse à son président-fondateur une rémunération de près de 7 millions d’euros bruts (cf. encadré ci-dessous).

 

 

Mais ce n’est visiblement pas encore assez. Le 23 juin dernier, EuropaCorp a discrètement décidé de dé-plafonner ce salaire. Précisément, le conseil d’administration a décidé de supprimer le plafonnement de la part fixe du salaire de Luc Besson lorsqu’il est auteur-réalisateur d’un film. Ce plafond avait été adopté en 2013, lors de l’entrée au capital de Habert Dassault et de la Caisse des dépôts qui avaient demandé à mieux encadrer l’argent versé par EuropaCorp à Luc Besson.

[...]

La suppression du plafond permet donc de ne pas l’appliquer à la rémunération prévue pour Valérian, qui est plus que généreuse. En tant que réalisateur, Luc Besson empoche 4,44 millions d’euros (moitié pour le salaire de réalisateur technicien, moitié pour les droits d’auteur). En tant qu’auteur de l’adaptation et des dialogues, il empoche 850.000 euros, plus un pourcentage des recettes en salles (pour la France seule, 1% des recettes, soit environ 220.000 euros).

[...]

Certes, Valérian a réalisé « une performance décevante » aux États-Unis, avec seulement 40,5 millions de dollars de recettes. Mais avec 225 millions de dollars de recettes dans le monde, « c’est d’ores et déjà le premier film français au box office mondial cette année, et très probablement un des 5 plus gros succès des 10 dernières années ».

[...]

Pour les analystes de Gilbert Dupont, « en cas de pertes importantes de “Valérian”, EuropaCorp n’a pas une solidité financière suffisante et devrait faire probablement une nouvelle augmentation de capital ». Selon des sources industrielles, les discussions se poursuivent donc pour trouver de l’argent auprès d’investisseurs, et/ou vendre certains actifs, discussions menées notamment par JP Morgan, principal créancier d’EuropaCorp. Selon Vanity Fair, des discussions ont notamment eu lieu avec Mediawan, le fonds de Xavier Niel, Matthieu Pigasse et Pierre-Antoine Capton.

Lire l’article entier sur bfmbusiness.bfmtv.com

Le vrai cinéma est sur Kontre Kulture

 

L’auteur-réalisateur-producteur-scénariste et plagiaire Luc Besson, sur E&R :

 






Alerter

9 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article