Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Colombie, CIA, Escobar, le trafic se poursuit !

Ne manquez pas la première partie, sur E&R :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2364858

    Erreur a la fin
    Le FBI n’a jamais mis Ben Laden sur la liste des personne recherche pour le 11 septembre....
    https://www.fbi.gov/image-repositor...


  • #2364872
    le 15/01/2020 par compatriote
    Colombie, CIA, Escobar, le trafic se poursuit !

    La CIA, c’est pas moins de 17 Agences... sortes de comités théodules monstreux ;
    Comment gérer cette pieuvre tentaculaire sans que ce soit le foutoir permanent ? avec tous ces personnels aux ordres des Etats-Profonds, lesquels tirent à hue et à dia... car "il y a plusieurs pilotes dans le même avion américain"...

    Pour mémoire, pendant la guerre en Syrie, sur le terrain, il est arrivé que des "citoyens" américains* se fassent la guerre, entre eux, et parfois même sans le savoir...

    Concernant, la drogue, très tôt des photos avaient circulées sur le net qui montraient des soldats US copiner avec les paysans producteurs de pavot en Afghanistan, et qui gardaient même les champs...

    Un conseil : si vous voulez sécuriser votre potager vous pouvez toujours vous adresser au QG de Langlet, sait-on jamais, au point où on en est ! - :)

    C’est comme ça que l’Empire "Exceptionnalistan" entend(ait) asseoir sa domination sur le monde...

    Ils sont "ouf" ces ricains !

    . " Si un royaume est divisé contre lui-même, ce royaume ne peut subsister. " Marc 3:24

    *des "Rambos" de différentes "chapelles"... mercenaires, agents infiltrants les groupes jihadistes, différents corps d’armée régulière, etc...


  • #2364874

    Depuis les 70’s toute la lutte menée par les américains contre le traffic de drogue est une lutte contre le traffic concurent à la CIA.

    Dans le livre L’amérique en pleine transe formation, Cathy O Brien explique bien comment les présidents Reggan Bush et d’autres personnes haut placées telles que les Clinton etc... participaient à ce large traffic en accord avec les pays voisins, cherchant à libéraliser tout ça et ouvrir grandes les frontières pour échanger des prostituées blanches (sous MK Ultra) et de la cocaïne/héroine.
    Les mules sont des personnes sans aucun libre arbitre, sous contrôle mental, ayant pour mission de transporter et de satisfaire la mafia sexuellement (des deux côtés).

    Quand Trump parle de son mur, n’est-ce pas aussi pour mettre un terme à toute cette merde ? Enlèvements, traffic qui apporte bien entendu violence dans toute la région frontalière... Le vieux Bush (à l’origine de ce développement) est décédé, espèrons que cette page se tourne bientôt.

     

    • #2364911
      le 15/01/2020 par culturovore
      Colombie, CIA, Escobar, le trafic se poursuit !

      Merci de m’avoir évité de le redire pour la 100e fois. Précisons que Nixon a dégommé la filière héro venant de France initiée par les anciens soldats d’Indochine pour en donner le contrôle à la CIA.
      Johnson, Ford, Reagan et Bush, Clinton financent la mise en place du NOM avec l’argent de la drogue. D ou leur présence au Vietnam pour contrôler le triangle d’or comme en Afghanistan et non pour la lutte bidon contre le communisme pour la démocratie. Tout cela est fait pour le NOM.
      Les traités du libre-échange Alena, Tafta et Ceta sont mis en place par ces monstres pour ouvrir les frontières à la drogue et au trafic d’êtres humains, esclaves sexuels et enfants. Le mur de Trump a en effet comme finalité d’empêcher ce trafic, ainsi que sa dénonciation des traités. Escobar, Noriega et autres parrains travaillaient pour le deep state. La CIA est le premier trafiquant mondial avec l’aide de l’US Airforce qui véhicule les cargaisons. Cathy a écrit 2 livres, il faut lire les 2 et d’autres auteurs américains comme Peter Dale Scott ou l’ex ministre de la Défense du Canada, Paul Helyer.


    • #2364931

      Le film "Traffic" illustre bien ce que tu dis sur la CIA et la drogue...


  • #2364905

    En fait la CIA est une organisation crypto-sioniste qui organise des traffics de drogue au niveau mondial pour financer ses propres guerres.

     

    • #2365360
      le 16/01/2020 par Culturovore
      Colombie, CIA, Escobar, le trafic se poursuit !

      Non, la drogue sert a financer la mise en place du Nouvel Ordre Mondial, la gouvernance d’une élite pourrie. Les guerres ne sont qu’un des moyens d’y parvenir. La drogue finance toutes leurs actions nocives, sociétales incluses, corruption des politiques, achat des journalistes, mise en place des traités, programmes secrets mk ultra de conditionnement des masses, formation de terroristes et actions destabiiisatrices, renflouement de leurs copains banquiers lessivés par la crise, c’est une mafia globale qui vit sur la drogue


  • #2364979

    Il y a 5 ans, le Sicario a dû fuir le Mexique après avoir fait la fête avec de l’argent qui ne lui appartenait pas. C’est lorsque sa tête a été mise à prix, pour 250 000$, qu’il dit avoir trouvé Dieu, décidé d’arrêter de boire et de changer sa vie en fuyant aux États-Unis avec sa famille.
    Il dit regretter d’avoir mené une vie « destructrice ». Et il porte un regard critique sur son pays.
    Le président Calderón a un très sérieux problème. Des gens de son entourage sont à la solde des narcotrafiquants. Il n’est pas capable de changer les choses. »

    J’ai commencé le trafic très tôt.
    En 1 journée on apprend à conduire, en ½ journée on a le permis.
    On ne sait jamais où est la drogue qu’on transporte ni sa nature.

    J’étais à mon 4e semestre à la faculté. J’étais mineur et ma mère voulait me faire faire mon service militaire.
    Pour éviter ça, j’ai décidé d’entrer à l’école de Police.
    A l’Ecole de police on m’a dit tu iras à la garnison chercher un certificat ; le seul problème est qu’il faut arrêter la drogue.
    En 2 jours grâce à des connaissances, j’ai pu rentrer à l’Ecole de police.

    On fait entrer les trafiquants dans la police pour les former.
    Les narcotrafiquants n’ont donc pas à leur apprendre à conduire, à faire une surveillance, à être physionomiste, à se repérer lors d’une course poursuite, à manier les armes.
    Pour entrer dans la police il faut :
    1. être majeur,
    2. être marié,
    3. avoir fait son service militaire,
    4. passer le contrôle anti-dopage
    5. passer un examen physique.
    J’ai échoué partout sauf pour l’examen physique.

    Dans l’état de Chihuahua sur les 200 policiers d’une promotion 25 % soit 50 sont payés par le cartel.
    Ils sont placés aux postes-frontière avec les états voisins (pour faciliter le trafic). 25 restent à Ciudad Juarez.
    Pratiquement tout le trafic est effectué par la police mexicaine. Souvent via des véhicules escortés contenant 30 à 50 tonnes.

    Certains policiers surveillent ceux qui surveillent.
    D’autres sont spécialisés dans les enlèvements (aux EU ou au Mexique).
    D’autres sont les sicarios (tueurs à gages)
    D’autres doivent enterrer les victimes.
    D’autres sont affectés aux Maisons Sécurisées.
    Ces maisons sont présentes dans toutes les grandes villes et même ailleurs.

    Le président de la République n’est -peut-être pas- lié aux narco-trafiquants, mais tous les gouverneurs des états y sont liés.
    Tous ainsi que les services officiels de police savent que ces Maisons Sécurisées sont remplies de cadavres enterrés.

    (1/2)
    Thémistoclès

     

  • #2364982
    le 15/01/2020 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Colombie, CIA, Escobar, le trafic se poursuit !

    c’est un marché tellement important...
    tellement de fric

    y’a aucune lutte contre la drogue


  • #2364986

    (2/2)

    Pas 2, 3, 4, mais 50, 80, parfois 300 ou 400.
    Elles sont surveillées et protégées en permanence par la police.
    Des inspecteurs US de la DEA figurent parmi les victimes mais maintenant ils sont équipés d’une puce satellitaire qui permet de les repérer même enterrés.

    Les enlèvements se font via des fausses voitures de police.
    Pour cela le Directeur de la police évacue du secteur ciblé, toutes les voitures de police sous divers prétextes.

    D’autres véhicules (banalisés) stationnent dans les rues adjacentes au cas ou la cible n’obtempérerait pas à la police. Puis tout le monde va se réfugier … dans une Maison Sécurisée.

    Pendant des années, 24h/24 et 365j/an j’ai dû garder ma radio et mon portable ouverts. Les éteindre c’était signer son acte de mort (sauf très bonne excuse).
    Un patron obtient toujours ce qu’il veut. Pour les femmes, on leur propose un week-end dans un grand hotel et même de l’argent, mais elles doivent tout oublier. Alors elles restent vivantes, sinon …

    On craque parce qu’on a trop d’images dans la tête et qu’on se drogue pour oublier, alors si un tordu vous double sur la route, on le bute, sans savoir qui c’est.

    Le cartel avait des difficultés à se faire obéir par certains. Alors ils ont interdit toute vente de drogue même pas 1g. Ceux qui n’ont pas respecté ça ont été identifiés et ont tous été éliminés – soit 70 personnes.
    Ils ont été accrochés à un treuil, suspendus au dessus d’un bidon d’eau bouillante. On les descendait doucement pour les ébouillanter mais quand ils s’évanouissaient on les remontait. Un médecin les réanimait, on les amputait des parties cuites pour les faire réagir, et on recommençait jusqu’à la mort.
    Une quinzaine en a réchappé parce qu’ils ont donné les coordonnées des informateurs de la police au Mexique et de ceux qui passaient aux EU pour y donner des informations sur le Mexique.

    Suite à de nombreux vols de voitures, le cartel a mobilisé en plus des sicarios :
    • la police municipale,
    • la police de l’état,
    • la police fédérale,
    soit environ 800 personnes.
    Une petite cinquantaine de jeunes ont été enlevés et exécutés.
    Les corps ont été répartis dans 3 Maisons Sécurisées de la ville.

    Je sursautais au moindre bruit. Une nuit que je gémissais durant un cauchemar, ma femme m’a secoué et je l’ai saisi par la gorge tout en restant endormi ; j’ai failli l’étrangler. C’est cet événement qui m’a fait prendre conscience d’arrêter tabac, alcool et drogue comme je le faisais depuis 20 ans.

    Thémistoclès

     

    • #2365382
      le 16/01/2020 par Culturovore
      Colombie, CIA, Escobar, le trafic se poursuit !

      Ce merveilleux monde a été bâti par une entente entre Reagan et Bush du côté US et le président de la Madrid dans les années 80 sur proposition de Bush, Reagan et Cheney. De la Madrid fut corrompu par eux. Pour faciliter le trafic ils ont ouverts la frontière par le traité de l’Alena. Ce que leurs héritiers tentent de mettre en place aujourd’hui avec le Ceta et le Tafta. Avec le Ceta entre les usa et le Canada ils ont ouvert la frontière pour faciliter le trafic sur l’ensemble du continent américain. Tout cela pour mettre en place leur NOM et leur gouvernance mondiale ils n’hésitent pas à empoisonner leur peuple. Des monstres.


  • #2364995
    le 15/01/2020 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Colombie, CIA, Escobar, le trafic se poursuit !

    l’argent généré par la drogue
    c’est plus qu’aucun "pays" pourra jamais avoir

    toute la thune qui contrôle le monde
    est criminelle


  • #2364998

    Beau reportage.
    Médecin, ville fondée par des basques, et des juifs, était déjà une grosse ville à l’époque. Le trafic s’exporte en Colombie car on interdit le trafic au Chili avec Pinochet, voir Narcos, excellente série. De chef de bande, Pablo se retrouve parrain du trafic de cocaïne par les vicissitudes de l’histoire, et copain avec un autre capo, la famille Uribe. Escobar se fait tuer car il voulait payer la dette extérieure de la Colombie. Une dette n’est pas faite pour être payée. Et il avait aussi trop d’importance. Certains disent que c’était mieux au temps des narcos, au moins pour la sécurité qu’il faisait régner.
    Bref, en 2020 les USA envoie le Comando Sur dans 31 pays, pour régler les problèmes de culture de la cocaïne qu’ils sont censés combattre, on ne s’embarrasse pas de subtilités. Tout cela entraîne evidemment une migration vers les villes, et davantage de chaos.
    Notons que si on vous chope avec de simples feuilles de coca ou du thé de cette plante à l’aéroport, l’amende est colossale. La mahijuana thérapeutique s’ouvre en Colombie, les autorisations de productions données au compte goutte, heureusement Israël peut en produire.

    Le "système " rire, favorise la vente de drogue pour détruire la population, mais interdit ces mêmes plantes à des fins médicinales. Exemple, peu connaisse en France l’huile de cannabis qui soulage les douleurs, favorise la guérison et dont le prix est accessible. La chimio pendant 5 ans qui fait mourir dans d’horribles souffrances, c’est mieux. Essayez-la.

    Enfin, lisez Desent into slavery ?, 1980 de Des Griffin, qui explique de manière plus globale le projet de destruction global des USA, santé, drogue, éducation, morale, immigration. PDF non traduit.


  • #2365266

    Je me souviens des années 80. Les "fachos" adulaient les contras, Reagan, les combattants afghans....

    35 ans après, entendre une émission de TVL défendant le gouvernement sandiniste car démocratiquement élu a quel que chose d’énivrant... le monde a bien changé.

    Mais moi aussi, à l’époque, je pensais autrement. J’étais à l’extrême gauche sérieuse, la gauche du travail qui n’aimait pas le sociétal.... Je n’aurais jamais imaginer écouter avec intérêt TVL et lire la revue de presse d’E&R....

     

    • #2365586

      Moi aussi, à l’époque, j’admirais Reagan le "syndicaliste" humaniste, ainsi que Jean-Paul II, et je détestais Castro.
      Aujourd’hui, je déteste les pré-nommés, ainsi que Clemenceau, Churchill, et j’admire Castro.

      On est peu de chose quand on ne choisit pas son information.

      Thémistoclès