Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Comment Étienne Chouard est devenu la coqueluche des Gilets jaunes

Le blogueur Étienne Chouard, figure connue de la gauche alternative et vieux soutien de l’agitateur d’extrême-droite antisémite Alain Soral, est devenu la nouvelle coqueluche des Gilets jaunes.

[...]

L’un des leaders des Gilets jaunes, Maxime Nicolle, alias Fly Rider, est notamment celui qui a contribué au rapprochement entre les Gilets jaunes et Étienne Chouard.

Dès le 6 décembre, Fly Rider annonce dans une vidéo sur Facebook live qu’il compte rencontrer Étienne Chouard : « Je vais aller le voir, je vais lui parler parce que j’ai envie d’en savoir davantage sur ce référendum d’initiative citoyenne », explique-t-il. La chose ne traîne pas. Deux jours plus tard, il débat avec lui lors d’une conférence commune.

 

Figure controversée

Le 13 décembre, Maxime Nicolle et Priscillia Ludosky insistent particulièrement sur le sujet du référendum d’initiative citoyenne lors d’une conférence de presse à Versailles dans la très symbolique salle du jeu de Paume :

« Nous faisons le serment de ne pas nous séparer avant d’avoir obtenu la présentation devant le peuple français par référendum du référendum d’initiative citoyenne (RIC), du recul des privilèges d’État et de la baisse des prélèvements obligatoires », déclament-ils devant les caméras.

Étienne Chouard applaudit sur son blog : « Il est très bien, ce communiqué ». Selon Europe 1, il aurait « été associé à la rédaction du texte ».

Le problème c’est qu’Étienne Chouard est aussi une figure controversée, notamment à cause de ses liens avec Alain Soral, condamné à de multiples reprises pour antisémitisme. En septembre 2014, il défendait par exemple le polémiste en expliquant que c’était « un résistant à la guerre ».

« Il dénonce la mainmise de la banque sur les médias. Il dénonce le côté va-t-en guerre de nos médias et de nos gouvernements. Il dénonce le colonialisme guerrier du sionisme », affirmait-il pour le défendre.

Interrogé par Mediapart en 2014, il indiquait avoir « bien compris que Soral n’est pas démocrate » et être « très effrayé par le racisme ». Pour autant, « dans l’urgence que je sens aujourd’hui, cela reste second, on a besoin de priorités ».

« Il me semble que les maltraitances des communautés, les Noirs, les femmes, les juifs, les homosexuels, dont je ne renie absolument pas la lutte, c’est second par rapport à la domination de plus en plus totale d’une toute petite classe, des un pour mille, sur toute la population, explique-t-il. Quand je vois que les banquiers ont pris le contrôle des États-Unis, qu’il y a tant de gens de Goldman Sachs dans l’équipe d’Obama, à la direction de la Banque centrale et même de l’Union européenne (qui s’est construite de manière totalement antidémocratique), je suis beaucoup plus terrifié par cela. Je trouve cela premier. Et Soral me paraît être un des résistants à l’Union européenne », notait-il.

[...]

La proximité idéologique d’Étienne Chouard avec Alain Soral ne dérange pas outre-mesure Maxime Nicolle :

« Beaucoup disent qu’il est d’extrême-droite, j’ai vérifié ce que j’ai pu. Certaines personnes d’extrême-droite ont déjà parlé avec. Mais dans ce cas-là, je suis nazi parce que j’ai déjà parlé avec des gens qui ont parlé à des gens qui ont parlé avec des nazis. »

Lire l’article entier sur lejdd.fr

Chouard ou l’autre démocratie, sur E&R :

À ne pas manquer, sur E&R :

 

Un autre monde est possible, avec Kontre Kulture :

 






Alerter

57 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2105408

    Par contre, le soutien inconditionnel à l ’extrême droite raciste et xénophobe Israélienne qu’expriment régulièrement de très nombreux " élus" de la république, ne pose aucun problème au JDD.

     

    Répondre à ce message

  • #2105445
    Le 20 décembre 2018 à 12:59 par Gopfdami
    Comment Étienne Chouard est devenu la coqueluche des Gilets jaunes

    Le RIC fout une trouille bleue à nos politiques professionnels car ils comprennent désormais ce que ressent un travailleur "Kasstoidlapovcon sans dent avec un gilet jaune" lorsqu’il entend depuis 30 ans au sein de la direction les cadres parler de "plan de sauvegarde de l’emploi" (ancien plan de licenciement collectif). Ils savent que ça chauffe dur pour leur place et comme les ouvriers, ils vont d’abord s’ opposer au plan puis essayer chacun de tirer son épingle du jeu pour sauver son cul. Jouons nous aussi de leurs divisions. Utilisons leurs propres armes.
    Par ailleurs si le peuple de France obtient le RIC en portant un gilet jaune, ça fera obligatoirement tâche d’huile en Europe. A trop nous avoir biberonné de Démocratie depuis des décennies, maintenant nous l’exigeons, la Vraie Démocratie. Cet idéal qu’ils ont peu à peu perverti et coopté se retourne enfin contre eux.

     

    Répondre à ce message

    • #2112237

      Pour moi le RIC n’est qu’un leurre, 500’000 signatures pour valider.... Tu rigoles. Sarkozy nous a bien entubé, le peuple était pour et lui est allé contre. Non, le changement politique doit être beaucoup plus profond.

       
  • #2105509
    Le 20 décembre 2018 à 14:16 par angle de vue
    Comment Étienne Chouard est devenu la coqueluche des Gilets jaunes

    Comment rothschild est devenu le gourou des journaleux et des politiciens...

     

    Répondre à ce message

  • #2105517
    Le 20 décembre 2018 à 14:25 par Sedetiam
    Comment Étienne Chouard est devenu la coqueluche des Gilets jaunes

    « l’agitateur d’extrême-droite antisémite Alain Soral »




    N’auraient-ils pas oublié « chauve et dragueur » pour parfaire le costard ?
    Quant à vouloir niquer le RIC pour le faire passer d’extrême droite, nul doute que nombre de gens, à en prendre connaissance, vont devenir de cette fumeuse extrême droite inventée pour l’occasion, au grand dam des vrais dictateurs : banques, lobbies, gouvernements, commissaires politiques, journalopes ; dans cet ordre.

     

    Répondre à ce message

    • #2105713
      Le Décembre 2018 à 18:40 par Sherlock
      Comment Étienne Chouard est devenu la coqueluche des Gilets jaunes

      Chauve et dragueur ne sont pas des casseroles politiques. Par contre je m’insurge contre l’emploi d’un triple pléonasme. L’auteur prend son auditoire pour un ramassis de tarés à qui il faut en remettre trois couches avant que l’ampoule ne s’allume. Pour la même raison, on ne précède pas le nom Onassis de « riche armateur grec ».

       
  • #2105536
    Le 20 décembre 2018 à 14:47 par Patrick
    Comment Étienne Chouard est devenu la coqueluche des Gilets jaunes

    N’oubliez jamais :

    "le prix qu’il faut payer pour la liberté diminue à mesure qu’augmente la demande. "

    Stanislaw Jerzy Lec

     

    Répondre à ce message

    • #2105795

      Ce qui fait que de deux choses l’une, ou bien des députés enclenchent un référendum pour la dissolution de l’AN et son élection à la proportionnelle intégrale à 1 tour ainsi que celles de toutes les assemblées représentatves et la mise en place du RIC ou bien nous nous passerons de leur concours et d’eux le moment venu par la même occasion.

       
  • #2105782
    Le 20 décembre 2018 à 19:55 par Gilles F.
    Comment Étienne Chouard est devenu la coqueluche des Gilets jaunes

    On a bien compris que tout ce qui est honnêteté, vérité et bon sens, ne pouvait être que fasciste.
    Allez tous vous faire enculer...

     

    Répondre à ce message

  • #2105812
    Le 20 décembre 2018 à 20:28 par envolees-des-incultes
    Comment Étienne Chouard est devenu la coqueluche des Gilets jaunes

    Si le JDD fait la promo de Chouard, c’est peut-être parce qu’ils ont déjà leur pion dans le mouvement qui porte le RIC.

    Ne serait-ce pas une rouquin qui s’affiche toujours avec une africaine dans le cadre des caméras ? Je le pense . . . C’est surfait . Pas du tout de point commun avec les gilets jaunes ces deux là . . .

     

    Répondre à ce message

  • #2105933
    Le 20 décembre 2018 à 23:32 par Element87
    Comment Étienne Chouard est devenu la coqueluche des Gilets jaunes

    J’ai l’impression que certains sont soit :
    un peu fainéants à l’idée de devoir sortir le stylo pour proposer un bout de constitution. L’idée que cela ne soit pas parfait, messieurs mesdames ne feront rien ; Est ce que cela sera pire ?
    Ou bien c’est trop effrayant de devoir relever le nez de votre jardin, de votre autosuffisance pour se rendre compte que vous faites partie d’une société...merde il va falloir échanger avec les autres, j’étais bien moi isolé sans voir la vieille retraité précaire, le chômeur alcoolique, la famille nombreuse, qui n’accéderont jamais à la propriété

     

    Répondre à ce message

    • #2106047
      Le Décembre 2018 à 07:43 par Sedetiam
      Comment Étienne Chouard est devenu la coqueluche des Gilets jaunes

      Rassurez-vous que ceux qui sont dans les deux strates extrêmes de la population ne seraient pas tirés au sort, pas plus que ceux qui auraient fait la demande de ne pas etre sur les listes.
      Il en va de même pour les personnes de trop de notoriété. Quant à ceux que l’on a trop vu...

       
  • #2106566
    Le 21 décembre 2018 à 20:54 par culturovore
    Comment Étienne Chouard est devenu la coqueluche des Gilets jaunes

    Le RIC est un leurre. C’est encadrer d’un nouvel habillage le pouvoir du système financier qui nous a mis en esclavage. Système qui utilise l’Etat comme courroie de transmission de ses ordres et l’Etat en France c’est Macron vassal de Bruxelles vassale de l’état profond américain financier.

    Si le gilets jaunes stoppent maintenant leur mouvement de fond pour s’asseoir à une table et écrire une constitution ou faire des RIC il tombe dans le piège tendu par le système : le dialogue démocratique sous une autre forme, qui n’empêche pas l’asservissement par la finance.

    Les GJ doivent aller jusqu’au bout, ne pas freiner leur mouvement de fond et renverser le système, l’Etat français pour commencer, puis Bruxelles et rétablir la souveraineté, récupérer la souveraineté monétaire en abrogeant la loi de 1973 et quitter le système dictatorial de la finance qui s’appelle l’Union Européenne.

    C’est soit un nouveau paradigme, une remise à plat totale du système et sa définanciérisation, soit la mort du mouvement des GJ et l’avènement d’une nouvelle forme d’asservissement par une fausse démocratie représentative, puisque la banque reste à la manœuvre et l’Etat mettra en définitive en place son Nouvel Ordre Mondial, une dictature ploutocrate non élue qui continuera d’asservir les peuples par la dette.

    Chouard c’est bien, mais le papier et le blabla doivent venir après l’action, quand le système a été assaini et décrassé des banksters qui l’ont mis en place.

     

    Répondre à ce message

  • #2106800
    Le 22 décembre 2018 à 10:06 par VERITÉ
    Comment Étienne Chouard est devenu la coqueluche des Gilets jaunes

    Tous ces journalopes se sont donnés le mot pour traquer, diffamer, diaboliser E.Chouard et à travers lui toutes les voix dissonnantes au système de domination (le Monde et son article abject où tout le monde y passe Meyssan, Farrage ...) et encore sous le prétexte de l’antisémitisme...toutes les phrases sont dissequees sur plusieurs années en arrière. Comment parler à un journaliste après ça ?

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents