Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Complotisme ?

Pour Le Monde, la mort de Robert Boulin est un crime maquillé en suicide

Tous les journalistes sérieux savent que le ministre Robert Boulin a été assassiné, sauf (probablement) Laurent Joffrin et la rédaction du Canard enchaîné, mais ils ont sûrement leurs raisons. Ce crime d’État – ce qui est partiellement vrai puisque tout l’apparail d’État n’a pas participé à cette élimination politique – a été maquillé en suicide mais ce maquillage était tellement énorme qu’il a généré 38 ans de doutes et de troubles. Troubles chez les témoins directs, doutes dans la classe médiatico-politique.

 

 

La presse mainstream qui s’en est tenue longtemps à la version officielle a montré sa collusion avec le pouvoir politique, lui-même lié au pouvoir économico-financier. Dans de tels rets, la vérité ne pouvait émerger. Le mensonge a quand même tenu 38 ans, car aujourd’hui, la Pravda en personne, le journal Le Monde, celui qui donne le « la » de la bienpensance, reconnaît implicitement qu’il y a eu crime. Une reconnaissance indirecte, à travers le travail d’un authentique journaliste, Benoît Collombat.

Son enquête a été détaillée dans un Envoyé spécial, à partir des éléments que les enquêteurs sérieux précédents avaient compilés dans plusieurs livres. C’est par le livre que la vérité se perpétue. Tout le monde ne les lit pas, mais la vérité attend patiemment à l’intérieur, tapie, le moment de surgir dans l’espace public. Et ce jour est arrivé. On pense à la famille de Robert Boulin, qui n’a cessé de lutter pour imposer cette simple vérité, qui sautait aux yeux de tous les témoins qui ont dû la fermer, ou changer leur déposition : Robert Boulin a été assassiné le 29 ou 30 octobre 1979.

« Durant sa reconstitution, le journaliste révèle les zones d’ombre et les dysfonctionnements qui ont irrigué l’instruction de ce dossier, dès le début. Autopsie manquée, gendarmes dessaisis de l’affaire, pompiers mis en garde : autant d’éléments qui remettent en cause la fiabilité de la première investigation menée dans les années 1980.

Benoît Collombat entend aussi des témoins précieux, restés silencieux pendant plus de trente ans, à l’image de Bernard Pons, ancien secrétaire général du RPR entre 1979 et 1984, qui s’exprime pour la première fois sur le sujet, à 91 ans. En effet, la plupart des protagonistes de l’époque sont soit décédés, soit dans l’incapacité d’en parler. »

Cette propension qu’ont les hommes politiques de lâcher leurs vérités à l’automne de leur vie... C’est à la fois compréhensible et répréhensible : il y a certes la raison d’État, mais aussi la lâcheté. Ceux qui font profession de dire la vérité, toute la vérité, dans la mesure de leurs moyens intellectuels et dans les limites de la loi, ne souffrent pas de ce syndrome de la vérité tardive.

 

JPEG - 20.5 ko
Ministre populaire, Robert Boulin était pressenti pour le poste de Premier ministre de Giscard. Est-ce cela qui l’a tué ?

« Robert Boulin était devenu l’homme à abattre – celui qui en savait trop ? – dans un contexte politique tendu. Passé notamment par les ministères stratégiques du Budget et des Finances, l’homme était au courant des financements plus ou moins licites des partis politiques. “Envoyé Spécial” revient à ce propos sur les affaires de corruption liées à de gros contrats de la Françafrique sur le nucléaire, l’armement ou encore le pétrole. Robert Boulin devait avoir eu connaissance de cet argent sale. Il aurait même, dit-on, conservé des dossiers à propos de ces contrats ; dossiers restés bien évidemment introuvables. »

En espérant que Le Monde accède à autant de lucidité – même tardive – sur les événements du 11 Septembre et l’assassinat de JFK...

 

L’émission entière d’Envoyé Spécial du 26 octobre 2017 est ici. La partie sur Robert Boulin commence à 53’05.

Ces réseaux de pouvoir qui expliquent les crimes d’État,
à lire sur Kontre Kulture

 

L’affaire Boulin, sur E&R :

 






Alerter

23 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1829553
    Le 29 octobre à 19:46 par Abrakadabra
    Complotisme ?

    Croire aux complots est une maladie mentale , nous assène-t-on sur tous les plateaux de télés.

    Les complots n’existent pas,pas, pas, pas !!!!!!!!!!...seules les infos de nos chers médias, qui procèdent par amalgame ou mentent en permanence sans jamais fournir la moindre preuve, sont crédibles.............. Kon se le dise !!!!

     

    Répondre à ce message

  • #1829561
    Le 29 octobre à 20:07 par hahaha
    Complotisme ?

    Hahaha, ce genre d’investigations devraient être la norme dans un service appelé "public". Même si ce n’est malheureusement jamais sur des sujets d’"actualité" (sans vouloir manquer de respect à la famille, pour qui cette affaire est tout sauf de l’Histoire...). Il est cependant à craindre que même après le décès de Jacquouille la fripouille, ces réseaux, toujours actifs, continuent à faire obstruction à la Vérité.

     

    Répondre à ce message

    • #1829706
      Le 30 octobre à 07:41 par MPNF
      Complotisme ?

      L’allusion au « grand » le nomme ; il ne faut pas sortir de l’école des ANE pour le comprendre. Autour de jacquouille il y avait grand nombre de bandits, mafieux, mercenaires prêts en découdre pour qu’aucun dossier ne sorte au nom de la raison d’Etat. Cependant, ce n’était pas le seul à agir ainsi. Les suivants ont copié ses méthodes voire font pire que lui (mitterand, sarko, nulhand et l’actuel).

      Il est frappant de voir les relations incestueuses entre les ministères, l’Etat, les loges, la mafia et les entreprises du CAC40 porteuses de valises bourrés de biftons à destination de l’Afrique. C’est donc cela que l’on apprend sans nul doute dans toutes ces grandes écoles déformatrices de petits génies antifrançais qui s’évertuent à vider la France de ce qu’elle possède.

      Quant à la description du juge ayant en charge du dossier et besogneux pour régler les affaires propres du SAC, il pourrait très bien juger aujourd’hui les affaires de la nouvelle brigade financière (créée sous nulhand pour faire taire les opposants politiques (ex : affaire Fillion)) ou juger à la 17è chambre, il a tout le profil pour devenir un grand juges de ces deux arcanes du pouvoir. Les méthodes du SAC, de l’OAS sont remplacées par celles de la LICRA, CRIF et ses succursales.

      Cet assassinat ne sera jamais jugé ; aucun juge ne prendra ce dossier sensible. Ceux sont des pleutres qui agissent pour l’Etat et uniquement pour ses intérêts qu’ils doivent préserver. Ils l’étoufferont encore et encore.

       
  • #1829583
    Le 29 octobre à 20:51 par Javert
    Complotisme ?

    Boulin a été assassiné parce qu’il en savait trop sur la collusion entre le S.A.C (16 000 nervis gaullistes) et le grand banditisme, collusion qui permettait au parti gaulliste de remplir ses caisses . Il a été assassiné pour les mêmes raisons que le juge Renaud de Lyon (1975) . Le fichier du S.A.C est introuvable . Dommage, on aurait la collection des plus belles m... de la 5 ème ripoublique .

     

    Répondre à ce message

  • #1829605
    Le 29 octobre à 21:35 par Ladislas
    Complotisme ?

    Comme quoi, Debord avait raison... ;)

     

    Répondre à ce message

  • #1829620
    Le 29 octobre à 22:24 par Mickaël
    Complotisme ?

    Mais mon Dieu, c’est horrible ! Même le journal Le Monde est atteint par le virus du "conspirationnisme" ! Il faut prévenir immédiatement le grand expert Rudy Reichstadt, afin qu’il nous éclaire de sa lumière...

     

    Répondre à ce message

  • #1829623
    Le 29 octobre à 22:38 par Daggets
    Complotisme ?

    C’est exact que le canard enchainé, d’habitude si prompt à pointer les incohérences, est cette fois catégorique..
    La mort de boulin n’est pas, et ne peut pas être un assassinat...

    La preuve, l’enquête est formelle, et tous les journaux de l’époque étaient d’accord, même le canard enchainé.
    Les gens de la famille boulin sont des têtus indécrottables, rouvrir l’enquête est stupide.

    Si vous voulez du péremptoire, en voici..

     

    Répondre à ce message

  • #1829649
    Le 30 octobre à 00:14 par goy pride
    Complotisme ?

    Exemple typique de comment la presse dans une démocratie fait semblant d’être libre et subversive en révélant un secret de polichinelle plusieurs décennies après les faits. Les différents protagonistes sont pour la plupart décédés, pour certains d’entre eux ce n’était plus un secret pour personne et il était admis qu’ils étaient des mafieux (Pasqua), donc cette révélation complotiste ne comporte aucun risque et permet d’entretenir l’illusion d’une presse indépendante révélant des complots d’état. Dans le cerveau ramolli du gogo moyen français le raisonnement se fait de la manière suivante : "Si Le Monde admet le complot Boulin, donc Le Monde est un média libre qui n’a pas peur de dire les choses, donc s’il dit que le 11/09 c’est Ben Laden avec un cutter, ou que Kennedy c’est Oswald tout seul...c’est que c’est vrai." En idiocratie la masse raisonne de cette manière, par paralogisme...

     

    Répondre à ce message

    • #1832977
      Le 4 novembre à 08:09 par espritos
      Complotisme ?

      Votre raisonnement est très juste si l’affaire Robert Boulin est reconnu après 35 ans par le journal le monde c’est bien pour faire croire que la presse est libre .Autre constat si l’affaire est ressorti bien plus tard c’est également pour une raison très classique attendre que les personnes impliqués soient décédés ou trop vieux .

       
  • #1829662
    Le 30 octobre à 00:53 par krib
    Complotisme ?

    Le livre-enquête tout de rigueur de Benoît Collombat "Un homme à abattre" est passionnant..

     

    Répondre à ce message

  • #1829691
    Le 30 octobre à 05:47 par ProtégeonslaPalestine
    Complotisme ?

    Reposez en paix Robert Boulin et Pierre Beregovoy !

     

    Répondre à ce message

  • #1830132
    Le 30 octobre à 20:55 par Bugey savoyard
    Complotisme ?

    Du coup connaît-on les vrais auteurs de cet assassinat, ainsi qu’un déroulé assez précis du crime dont Robert Boulin a été victime ?

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents