Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Corée du Nord : un plan russo-chinois pour éviter la guerre

Mais Washington veut-il vraiment la paix ?

Il est probable que le conflit entre les États-Unis et la Corée du Nord dégénère en une véritable guerre qui entraînera un grand nombre de victimes, a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères.

Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a évalué vendredi la situation autour du conflit nord-coréen, déclarant que le risque de guerre entre les USA et la Corée du Nord était élevé.

« Les risques sont très élevés, en particulier en ce qui concerne la rhétorique [entre les deux pays]. Nous entendons des menaces directes de recours à la force. En même temps, le secrétaire américain à la Défense [James] Mattis a réitéré : oui, cela impliquerait un grand nombre de pertes humaines, et néanmoins, les conversations sur une frappe préventive contre la Corée du Nord ne cessent pas, tout comme les conversations à Pyongyang sur la nécessité de frapper l’île de Guam, qui abrite plusieurs bases militaires américaines », a déclaré M.Lavrov lors d’un forum de jeunes.

Le ministre a également ajouté que le conflit autour de la Corée du Nord préoccupait beaucoup la Russie. Selon lui, la Russie et la Chine ont proposé pour résoudre le problème un plan raisonnable qui suppose un double « gel » : Kim Jong-un gèle tous les essais nucléaires et les lancements de missiles balistiques, les États-Unis et la Corée du Sud gèlent les exercices militaires à grande échelle, régulièrement utilisés comme prétexte en Corée du Nord pour réaliser des tests. « Quand je parlais avec les Américains, [ancien secrétaire d’État américain] John Kerry et [actuel secrétaire d’État] Rex Tillerson, des raisons pour lesquelles il était impossible d’obtenir ce double gel, ils ont dit que les essais nucléaires et les lancements de missiles par la Corée du Nord étaient interdits par les résolutions du Conseil de sécurité, mais que personne n’a jamais interdit les exercices militaires. Donc, nous [États-Unis] le font légalement, mais ils [Corée du Nord] font ce qui est illégal », a précisé M.Lavrov.

« J’ai ma propre opinion concernant cette situation : quand on en vient aux poings, le premier pas doit être fait par celui qui est le plus fort et le plus intelligent », a conclu le ministre russe des Affaires étrangères.

La Corée du Nord a déclaré mardi qu’elle pouvait tirer des missiles balistiques stratégiques à moyenne et longue portée Hwasong-12 contre les bases militaires américaines situées sur l’île de Guam, dans le Pacifique, si Washington poursuivait ses pressions contre Pyongyang.

Le Président américain Donald Trump a promis mardi « le feu et la colère » à Pyongyang s’il menaçait de nouveau son pays. Il s’est aussi dit prêt à une riposte militaire aux actions « irréfléchies » nord-coréennes.

Les menaces de Pyongyang ont inquiété aussi les pays voisins de la Corée du Nord. Selon les médias japonais, Tokyo envisage de déployer des missiles intercepteurs supplémentaires PAC-3 (Patriot) dans les régions du pays que les missiles balistiques nord-coréens survoleront avant d’atteindre Guam.

À ne pas manquer, les premières images et le récit
du voyage d’Alain Soral en Corée du Nord :

 

Sur la violence anglo-saxonne, chez Kontre Kulture :

 

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

19 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1783838

    Cela s’appelle de la perversion. Les EU mettent de l’huile sur le feu mais la Corée du Nord n’a pas le droit de répliquer.
    Cette affaire risque de déboucher sur un confit mondial mais nos politiques n’attendent t-il pas cela, pour cacher leur incompétence ?
    Une guerre n’est pas une fatalité mais une organisation entre manipulateurs sanguinaires et en tant qu’individu on s’aperçoit bien que la vie humaine n’a plus de valeur pour nos dirigeants.

     

    Répondre à ce message

    • #1783888
      Le 13 août à 14:14 par révi-sioniste
      Corée du Nord : un plan russo-chinois pour éviter la guerre

      Avec l’idéologie malthusienne qui est la leur, non seulement nos vies ne valent pas grand chose, mais à leur yeux il vaut mieux que nous soyons mort.
      Quelle meilleur moyen de dépopulation mondiale qu’une bonne guerre nucléaire ?
      Là, l’ami Bill avec ses vaccins et ses 13% de dépopulation pendant que 5% se reconstitue joue dans la cour des tout petits.

       
  • #1783850

    Finallement, Trump c’est complètement couché devant les faucons et j’ai l’impression qu’ils vont aller encore plus loin avec cette nouvelle marionnette qu’avec Bush ou Obama.
    l’état profond doit detenir des dossiers compromettants sur lui ( l’affaire des russes et du FBI c’est du pipi de chat) pour le pousser à faire et à dire des conneries pareilles, c’est une grande déception pour les patriotes de tout bords.

     

    Répondre à ce message

    • #1783886

      Oui et non car des choses positives ont été entreprises sur le plan national. Quant à l’international, ce qui est le plus important, on sait très bien que le Président n’a pas la main (ni même le pouvoir).
      Attendons quand même de voir les actes, pour l’instant il s’agit surtout de montrer ses muscles surtout face à la Corée du Nord (vous remarquerez que c’est pareil à chaque nouveau Président).

       
    • #1784446

      Mais le fait est que Trump a ouvertement menti en déclarant que les états unis abandonnerait sa politique interventioniste, ce mec tire sur tout s’qui bouge et enace toutes les nation ( sauf Israël bien sûr ) , j’ai l’impression que son mandat sera une defferlante guerrière de plus pour les états unis

       
  • #1783868

    Finalement les chefs d’État changent, en France, en Italie, en Angleterre, aux US mais dans nos belles démocraties, la politique extérieure guerrière ne change pas.
    Quant au méchant dictateur Russe en place depuis X années, sa politique étrangère parait plus vertueuse que ce que les merdias sionistes nous racontent.

     

    Répondre à ce message

  • #1783892

    Bientôt Attali jubilera sa prophétie, avec tous les conflits existants, reste le dernier et unique pays doté de l’arme nucléaire, pour réaliser ce chaos tant désiré par son penseur. Seul "l’intouchable" Israhell sioniste profitera de cette guerre pour mettre les Goym dans l’enclos.

     

    Répondre à ce message

  • #1783907
    Le 13 août à 15:26 par Mojo Risin
    Corée du Nord : un plan russo-chinois pour éviter la guerre

    Problème annexe : si cette nuit 200 millions de coréens sont éradiqués, que devient le statut spécial de Plus-Jamais-Ça ?

     

    Répondre à ce message

  • #1783913

    C’est malheureux à dire mais cela permettra d’oublier la Syrie qui pourrait en finir avec le reste des terroristes.

    Il faut oser espérer que ça soit la stratégie de Trump, détourner le regard de la Syrie et en finir avec cette guerre que son prédécesseur sioniste avait déclenché...

     

    Répondre à ce message

  • #1783928
    Le 13 août à 16:00 par Michael B.
    Corée du Nord : un plan russo-chinois pour éviter la guerre

    Concrètement, ce qui pose problème à la Corée c’est l’embargo qu’elle subit.
    On prétend que c’est la "communauté internationale" (ce truc très vague, vous savez ?) qui a mis en place l’embargo en question, mais les menaces de la Corée sont dirigées vers les Etats-Unis. Lucide !

     

    Répondre à ce message

  • #1784072
    Le 13 août à 20:48 par Jean-Michel
    Corée du Nord : un plan russo-chinois pour éviter la guerre

    Est-ce que le plus gros marchand d’armes du monde, dont la relance de l’économie est basée sur la guerre, veut la paix ?

     

    Répondre à ce message

  • #1784164
    Le 14 août à 00:05 par Gloria Lasso
    Corée du Nord : un plan russo-chinois pour éviter la guerre

    "Montrer ses muscles"... que nenni, messieurs les journalistes... aux E.U il y a énormément plus de gras du bide que de body-buildés... il n’étalent que de la graisse double couche et finiront par se coucher ?

     

    Répondre à ce message

  • #1784341

    il ny aura pas de guerre ...tout simplement car les USA ne frappent pas qui peut se defendre, et la Coree du nord a de serieux crocs.
    Avis aux Kaddafi, bachar, Saddam, et autres leaders, qui ont pense que baisse son froc et disarmer, etait la bonne facon de dealer avec l’empire

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents