Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’Heure la plus sombre n°86 – Émission du 20 juillet 2017

Invité : Alain Soral

Note de la rédaction

À l’occasion du voyage pour la Paix d’Alain Soral et Dieudonné en Corée du Nord, E&R remet en avant l’émission L’Heure la plus sombre n°86 initialement diffusée en exclusivité sur ERFM le 20 juillet 2017 à 19h.

Pour ce 86ème numéro de L’Heure la plus sombre, Vincent et Xavier recevaient Alain Soral à son retour de Corée du Nord.

 

Au sommaire :

Introduction
00’41 : Pourquoi se rendre en Corée du Nord ?
02’04 : Voyage et premières impressions
17’44 : L’âme du peuple
34’26 : Les deux Corée
39’34 : Le travail
42’07 : Monarchie socialiste : « Gauche du travail, droite des valeurs »
44’39 : L’économico-social
57’51 : L’affaire du jeune touriste américain
01h00’27 : Télévision et technologie
01h08’01 : Prison et police
01h10’28 : Les échanges internationaux
01h15’19 : La campagne
01h17’43 : Bilan
01h23’08 : Conclusion
01h25’44 : Philippe Guêpe, « Nos Âmes », Album Le Retour du roi, Kontre Kulture Musique

 

Écouter l’émission :

 

 

 


 

À la découverte de la Corée du Nord

Extrait gratuit de #SAPTR2

 

En exclusivité, un extrait gratuit du nouvel épisode de Soral a (presque toujours) raison :

 

Pour accéder à l’émission Soral a (presque toujours) raison
et soutenir Alain Soral et son équipe « studio » d’ERTV,
rendez-vous sur la page de financement participatif :

(cliquer sur l’image)

 


 

Comme Alain Soral, vous souhaitez découvrir la Corée du Nord ?
Toutes les informations sur le site de l’association française Noko Redstar :

 

La vidéo de présentation de Noko Redstar :

 


 

Bonus : les photographies du séjour d’Alain Soral en Corée du Nord

 

 

Plus de 70 photos du voyage d’Alain Soral en Corée du Nord
sont à votre disposition dans votre espace privé
(pour les abonnés à partir de 5 euros par mois
au financement participatif d’Alain Soral) :

Voir aussi :

9 octobre
L’Heure la plus sombre n°87 – Émission du 9 octobre 2017
Invité : Francis Cousin
80
19 juillet
Retour de Corée du Nord – Alain Soral en exclusivité sur ERFM
38
10 juillet
L’Heure la plus sombre n°85 – Émission du 3 juillet 2017
Invité : le Pr Henri Joyeux
39
3 juillet
L’Heure la plus sombre n°84 – Émission du 26 juin 2017
Invité : Jérôme Halzan
101
26 juin
L’Heure la plus sombre n°83 – Émission du 19 juin 2017
Invité : Jean-Michel Vernochet
12
19 juin
L’Heure la plus sombre n°82 – Émission du 12 juin 2017
Invités : Alain Soral et Pierre Jovanovic
48
12 juin
L’Heure la plus sombre n°81 – Émission du 5 juin 2017
Revue de presse (avec Faits & Documents)
11
5 juin
L’Heure la plus sombre n°80 – Émission du 29 mai 2017
Invités : Bluj’ et Mister Mayo
5
29 mai
L’Heure la plus sombre n°79 – Émission du 22 mai 2017
Invité : Damien Viguier
24
22 mai
L’Heure la plus sombre n°78 – Émission du 15 mai 2017
Invitée : Ayssar Midani
9
8 mai
L’Heure la plus sombre n°77 – Émission du 7 mai 2017
Émission spéciale : soirée électorale 2
37
24 avril
L’Heure la plus sombre n°76 – Émission du 24 avril 2017
Émission spéciale : soirée électorale
47
17 avril
L’Heure la plus sombre n°75 – Émission du 17 avril 2017
Invité : Stéphane Blet
21
10 avril
L’Heure la plus sombre n°74 – Émission du 10 avril 2017
Invités : Alain Soral et Youssef Hindi
53
3 avril
L’Heure la plus sombre n°73 – Émission du 3 avril 2017
Tour anniversaire E&R – Perpignan
6
27 mars
L’Heure la plus sombre n°72 – Émission du 27 mars 2017
Invitée : Marion Sigaut
20 mars
L’Heure la plus sombre n°71 – Émission du 20 mars 2017
Invité : Youssef Hindi
26
13 mars
L’Heure la plus sombre n°70 – Émission du 13 mars 2017
Invité : Laurent Guyénot
29
6 mars
L’Heure la plus sombre n°69 – Émission du 6 mars 2017
Invité : Roger Holeindre
33
27 février
L’Heure la plus sombre n°68 – Émission du 27 février 2017
Invités : Stéphane Blet et Philippe Guêpe
11
20 février
L’Heure la plus sombre n°67 – Émission du 20 février 2017
Invité : Patrick Mbeko
19
13 février
L’Heure la plus sombre n°66 – Émission du 13 février 2017
Invité : Charles Robin
75
7 février
L’Heure la plus sombre n°65 – Émission du 6 février 2017
Invité : Toussaint Jouanneau
24
31 janvier
L’Heure la plus sombre n°64 – Émission du 30 janvier 2017
Invités : Faits & Documents et Alain Soral
66
23 janvier
L’Heure la plus sombre n°63 – Émission du 23 janvier 2017
Invitée : Marion Sigaut
23

À ne surtout pas manquer, sur E&R :

Se procurer chez Kontre Kulture Musique
le morceau entendu en fin d’émission :

Lutter contre l’Empire avec Alain Soral et Kontre Kulture :

 

Pour soutenir ERFM :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

111 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Du lourd. J’ai écouté l’émission sur ERFM la semaine dernière et j’ai été impressionné par le retour sociologique de Soral sur son voyage.
    En fait de dictature, c’est la France des années 50 avec sa douceur de vivre dont la Corée du Nord est le plus proche : en "s’ostracisant" du reste du monde, elle a réussi à se protéger du déferlement libéral dont nous sommes les victimes chaque jour un peu plus.
    Une émission Historique à ne pas louper.


  • Il y a 3 jours, le "On nettoie l’info" du mois ; hier, l’interview de Vincent Lapierre sur Chavez ; aujourd’hui, Alain Soral.
    Voilà pourquoi je n’allume même plus ma télé.

     

    • Tu es sur la bonne voie.
      Je n’en suis plus très loin moi même : j’essaye de convaincre mon épouse de ne pas allumer la télé quand on dine.
      Les nord coréens ne doivent pas avoir ce problème : on ne doit pas cracher sur le patriotisme dans la télé officielle de Kim 1 ;-)
      Je n’ai pas connu l’ORTF mais ca devait etre sympa avec le recul !



    • Je n’ai pas connu l’ORTF mais ca devait etre sympa avec le recul !



      Quand j’écoute des archives d’émissions d’il y a plusieurs décennies (celles de l’INA par exemple) je suis toujours estomaqué par le niveau des intervenants, à des années lumière de Lapix, Ruquier et Hanouna. Et les choses ne vont pas en s’arrangeant puisque les rares émissions encore un peu honnêtes et de qualité (comme Un Oeil sur la Planète) se font dégager les unes après les autres du service public.

      Sinon pour en revenir aux émissions de E&R, on entend parfois des mauvaises langues de tout bord qualifier le site de repaire de groupies pro-Soral incapables de penser par eux mêmes. Ils sont incroyablement loin de la réalité : pour preuve, la très bonne qualité, sur le fond et la forme, des interventions de Dimitri Korias, Pierre de Brague, Vincent Lapierre, Marion Sigaut et encore bien d’autres...


    • Peut-être devrais-tu songer à t’en débarrasser définitivement afin de ne plus avoir à payer la redevance tv ?


    • Parce que des gens payent leur redevance ? C’est une des rare taxe que l’on peu encore gruger sans se faire choper par la Kommandantur !


  • Passionnant. Qui devons-nous plutôt croire ? Un journaliste de libération ou Alain Soral ? J’ai ma petite idée...


  • Passionnant. Au sujet de l’agriculture, dire que le monde entier travaillait ainsi avant !


  • Je viens d’écouter l’émission, c’est du très très lourd.
    Passionnant témoignage d’Alain Soral.

     

    • Moi aussi je viens d’écouter l’émissions, et c’était très très intéressant, et vue qu’en plus, y a pas beaucoup de gens qui viennent nous raconter, et Alain est un bon narrateur (et d’ailleurs il devrait etre grand père juste pour ça "raconter des histoire à ses petits enfants", ah oui, moi j’aurais aimé l’avoir comme grand père, mais là je suis trop vieux aussi) et on apprend vraiment un tas de choses ici, alors...Vivement les images, qui, je pense vont faire "cier" plus d’un et c’est tant mieux.


  • Extra ! Et vivement les images !
    Une info en passant : à ma connaissance (source familiale), il y aurait peu ou pas de relations entre la Corée et le Vietnam. Le Vietnam, où les Américains sont en train de reprendre pied via l’accord de "partenariat" trans-pacifique de 2016, recevrait une propagande semblable à celle qui a cours en France : ce qui se passe en Corée n’est "pas bon".
    Par ailleurs, la Corée est considérée comme faisant partie de la sphère d’influence de la Chine ennemie héréditaire du Vietnam (voir la guerre de libération menée par l’empereur Lê Loi au XIVe siècle, la guerre qui a opposé les deux pays en 1979 ou l’occupation de fait des îles Paracels par la Chine dès la fin de la présence française).


  • Si vous avez un contentieux avec Bouteljdja, règlez -le, cette personne n’est pas ma tasse de thé et ne représente pas tous les algériens. Dire que les Algériens sont fainéants vous allez un peu fort. Quand à l’armée tue son peuple, vous me faites rire, il ne faut pas oublier que l’Algérie est dans l’oeil de l’empire ! L’Algérie a toujours entretenue de bonne relation avec la Corée du Nord . Au passage la Basilique Saint Augustin avait été restauré avec le denier de l’état Algérien. A chaque fois vous remettez le couvert sur l’Algérie, malgré ses défauts, elle est debout, invasion successives et dix ans de guerre "civile " stratégie ratée de l’empire et ses alliés.

     

    • Il serait temps de sortir du narcissisme.
      Cette émission ne parle pas de l’algerie mais de coréens qui arrivent à vivre dans l’autonomie contre l’agression américaine.
      Et sans avoir recours à l’immigration vers leur ancien colon le japon.
      Désolé que la comparaison vous pose problème.


    • Si vous êtes un Algérien, que vous avez vécu plusieurs décennies là-bas et que vous avez vécu dans d’autres pays, je pense que vous aurez l’humilité d’accepter la critique d’où qu’elle vienne.

      En Algérie on est fainéant, c’est une réalité, il n’y a qu’à discuter avec la jeunesse et voir comment les gens travaillent.

      L’armée ne tue pas comme vous l’avez écrit mais surveille, comme Soral l’a dit, ce qui n’est pas très éloigné de la vérité non plus.

      Il faut vraiment qu’on arrête de se mettre des œillères et qu’on réfléchisse à comment s’améliorer, on est loin du niveau de beaucoup de pays et de peuples dans un nombre très élevé de domaines, c’est une réalité implacable et sur laquelle il ne sert à rien d’utiliser des figures de styles ou des nuances, il faut la prendre comme telle.


    • @ Decksign : super exemple de fainéantise, pour construire la grande mosquée en Algérie il a fallu faire venir des Chinois !


    • Bien vu Alistair. Je n’aurais pas répondu mieux et aussi poliment à cet énergumène qui attaque Soral sur un sujet qui est un détail infinitésimal de cette formidable émission.


    • Ton pays est une poubelle à ciel ouvert peuplé en haut de menteurs et de profiteurs, et en bas d’incapables et de feignants.
      Change-le au lieu d’aboyer !
      En Corée du Nord, on bosse et on sourit, c’est comme ça qu’on se fait respecter...
      AS.

       

      • Qui plus est, ce discours vient le plus souvent d’Algériens nés en France qui n’ont jamais mis un pied en Algérie.

        Depuis le début de l’immigration chinoise en Algérie, les Algériens ont créé toute une nouvelle catégorie de blagues portant sur le côté travailleur des Chinois par rapport à la paresse des Algériens.

        En voici une. Un électricien algérien et son collège chinois travaillaient sur un pylône électrique, le Chinois en haut de l’échelle alors que l’Algérien était en bas. Tout à coup, le Chinois tombe de 4 m de haut et reste inerte au sol pendant quelques secondes, l’Algérien pensant même qu’il était mort. Puis il se relève, remonte en haut de l’échelle et recommence à travailler comme si rien ne s’était passé. L’Algérien a tellement été choqué qu’il a pris 2 semaines de congé maladie.

        Certes, ils feraient mieux de se bouger au lieu d’en rigoler, mais au moins là-bas ils reconnaissent cette réalité.


    • @Alain Soral
      Le problème étant que, dans les pays totalitaires, les gens qu’on vous laissera rencontrer sous contrôle seront toujours souriants et sympathiques, aussi dépaysant soit ce pays et aussi travailleurs soient ses habitants.


    • En plus ce que vous dites (P.V.) n’est pas vrai, l’Algérie n’a même pas été fichue de financer toute seule la restauration de sa cathédrale.

      "Les autorités algériennes, des entreprises et des particuliers d’Algérie et de France ont contribué au financement des travaux de restauration."
      http://www.la-croix.com/Religion/Ac...

      "Benoît XVI a fait un don personnel pour la restauration de la basilique Saint-Augustin d’Annaba (Algérie)."
      http://www.la-croix.com/Urbi-et-Orb...

      Et le fait que vous trouviez louable et non pas tout à fait normal et banal qu’un État s’occupe lui-même de l’entretien de son patrimoine en dit long.


    • " Le problème étant que, dans les pays totalitaires, les gens qu’on vous laissera rencontrer sous contrôle seront toujours souriants et sympathiques, aussi dépaysant soit ce pays et aussi travailleurs soient ses habitants. "
      Mais bien sûr ! C’est le Truman Show à l’échelle d’un pays, rien que pour Alain Soral !!! C’est vraiment balèze !
      Il y a vraiment des gens indécrottables, d’autant plus que A.Soral objecte par avance à ce genre d’objection absurde dans cette même émission. En vain pour certains donc.


    • @Decksign
      Les Algériens sont tellement fainéants qu’ils ont expulsés par la force une grande puissance impériale qui s’appelait la France malgré un acharnement violent de cette dernière a vouloir les dominés et les traités comme des citoyens de seconde zone !
      À coté vous avez les québécois(français) qui se sont fais écrasés en moins de deux par les britanniques !
      Oops ! La Réconciliation va dans les deux sens, je suis moitié marocain moitié blanc français et il serais temps d’arrêter de généraliser car oui il y a des algériens fainéants mais rendus la aller voir les dizaines de millions d’obèses aux États-Unis et au Mexique ou les pauvres allemands ou japonais complètement soumis a leur dominateurs qui les ont vaincus et conquit en 45... on est en 2017 et je ne vois toujours pas l’ombre d’une manifestation d’allemands ou de japonais contre la domination impériale américaine de leurs pays... Au final qu’es ce que la lâcheté ? Individuelle ou collective !?

       

      • D’une on a dit qu’ils n’étaient pas travailleurs, pas qu’ils étaient des lopettes. De deux, l’Algérie n’a pas chassé la France, le FLN a perdu la guerre mais De Gaulle a abandonné contre toute attente le territoire en vertu d’accords obscurs avec Washington et Moscou.

        Et en plus, quand on lit son message, il semblerait que Decksign soit algérien...

        Quand aux généralités, on commence à être fatigués de ces conneries qui visent à nous interdire de dire par exemple que les membres d’une certaine communauté sont en général plus menteurs et voleurs que d’autres. On parle de tendance lourde, pas de généralisation absolue. Bien sûr qu’il y a beaucoup d’Algériens qui sont des gros bosseurs. Mais s’il n’y en a que 10% en Algérie alors qu’ils sont 70% en Allemagne (chiffres tout à fait aléatoires), on n’a pas le droit d’en parler ?


    • @Alain Soral
      1000% d’accoord avec vous ou avec toi, je ne sais pas si je peux te tutoyer ou pas mais sérieusement il ne faut pas généraliser car autant tu trouveras de vraies hommes forts, vaillants et viables en France, au Brésil, au Maghreb, au Rwanda ou en Lituanie autant tu en trouveras n’importe où ailleurs !
      La vérité c’est que les européens ont imposés une société capitaliste ultra libérale a des peuples qui n’était pas compatible a ce Virus !
      Le meilleur exemple ce sont les afro-américains ou les latinos, allez voir les taux d’homicides et de crimes violents chez eux aux États-Unis, a Chicago, Los Angeles, Salvador, Honduras, Brésil, Venezuela etc... ces gens la n’étaient pas prêts a s’adapter à la violence sociale du Capitalisme Ultra !
      Je comprend pas car je sais que vous savez les mêmes choses qu’un Francis Cousin ou un Pierre Hillard du coup il ne faut pas tomber dans l’analyse émotionnelle compulsive personnelle !

      Signé un grand fan qui vous respect et vous soutient !


  • Merci, c’est du lourd, effectivement ... Respect total pour le parcours, le témoignage, l’analyse ...


  • Soral nous livre ici un témoignage très intéressant et instructif, bien loin de ce que l’on peut entendre habituellement en France. D’ailleurs j’ai très souvent remarqué que tous le monde y va de son petit commentaire, toujours péjoratif et pavlovien. Alors que la plupart des gens méconnaissent totalement le sujet et font preuve d’un psitacisme systématique. C’est navrant car la réalité est bien plus nuancée.


  • Si la Corée du Nord est telle que nous l’a décrit Soral, cela donne envie et nous changerait de ce qu’est la France d’aujourd’hui, incivilités quotidiennes, vulgarité, effondrement intellectuel, laideur de l’urbanisme post-moderne, racailles et autres désagréments courants.
    Pays qui donne par ailleurs envie à visiter rien que par curiosité pour se faire sa propre idée.


  • Témoignage extremement interessant...pourtant je n’arrive pas à m’empecher de critiquer celui-ci, notamment sur le modele économique, puisque selon ce que Soral raconte ce qui a l’air de marcher c’est quand meme la partie "libérale" économiquement, DONC les petits restaus, coiffeurs etc. (rappel : la France et les états-unis sont néo-libéraux, donc l’inverse du libéralisme, qui a pour principe un gouvernement faible)

    Donc, ce qui marche dans ce socialisme c’est le "libéralisme"...

    Deuxième point : c’est intéressant qu’il mentionne la Suisse parce que la Suisse est l’extreme inverse politico-economique de la Corée du Nord, et c’est un pays qui marche très bien. Donc interessant de voir que ces deux extremes lui aient donné la meme impression. Il me semble qu’il vaille mieux etre en Suisse par contre entre nous..

    Troisieme point : à noter que le peuple Coréen fait partie des peuples à très hauts QI moyens, notamment plus élevé que les pays "blancs" (qui sont d’ailleurs en régression, à cause entre autre de l’importation de QI bas et de socialisme féministe dysgéniste de subventionnement des modèles sociaux et genes dysfonctionnels par les classes productives). Donc, j’ai envie de dire, avec un QI comme ça, ça marche dans quasi tous les cas.

    A noter qu’à ce sujet il serait intéressant de faire une comparaison exhaustive : CoréeNord/Sud/Japon/Taiwan/Chine, ayant tous des "genes" similaires mais des systèmes politico-économiques radicallement différents. Vous allez à la campagne au Japon capitaliste c’est aussi très très beau, reposant et "sain". D’ailleurs beaucoup de dissidents s’y réfugient. (comme notre "ami" le breton sioniste d’ailleurs)

    Pour conclure encore une fois respect à M.Soral pour ce témoignage, meme si personnellement je pense que la doctrine libérale-conservatrice des anarcho-libertariens américains de la défiance/méfiance de l’état/gouvernement et de la responsabilisation individuelle me parait etre une meilleure solution.. (comme la Suisse, d’ailleurs ce sont aussi des citoyens-soldats)

    Car effectivement que deviendrait un "Soral" Nord Coréen ? Je sais pas s’ils apprécient le punk et la provocation 2nd degré...

    Mais bon, s’il finit ses jours à la campagne à Pyongyang, ça ferait une fin extremement punk pour sa biographie.. xD

    Bref..

     

    • La longueur de ton commentaire vient démonter définitivement ce que dit Soral : nous sommes désormais un peuple de névrosés baisés de la tête.
      Et il serait préférable qu’on ne contamine pas ces braves coréens.


    • Le petit libéralisme national, qui relève de la liberté individuelle, ne fonctionne-t-il pas parce qu’il y a un rempart socialiste pour les choses qui comptent vraiment ? C’est une question d’échelle aussi, à petit niveau c’est encore l’homme qui se sert d’argent, et non l’inverse.


    • #1774112

      Le modèle économique libéral est la dictature bancaire avec les rodeschild qui impriment du PQ et qui nous rackettent par l’usure. Tu confonds le modèle libéral avec la production entrepreneuriale.
      Sais tu que la suite géométrique tend vers l’infini pour une raison supérieure à 1 ? Qu’en déduire pour des prêts à intérêt de 1.03 et sur le système bancaire ? Que conclure sur le "modèle libéral" fondé sur l’usure ?
      Un modèle qui te fait bouffer de la merde et qui tue les agriculteurs est-il viable ?

      Tu fais mine de comparer deux modèles économiques qui pourraient s’épanouir alors que le libéralisme attaque tout modèle différent. Pour bien juger d’un modèle et connaître ses défauts intrinsèques, il faudrait le voir évoluer sans ennemi extérieur.

      Pour ce qui est du punk en Corée du Nord : Soral avait déjà expliqué que la transgression suppose une norme. Dans la dégénérescence capitaliste, tout est transgression donc pas de norme donc pas de transgression.

      Bref, les réponses à tes objections étaient formulées avant que tu ne penses à tes questions. Ce n’est pas bien grave, ça m’arrive tout le temps. C’est un défi de sortir de la boucle, de faire l’état de l’art pour ne pas répéter les mêmes chemins. Je t’invite à écouter les interventions du père Soral période 2004-2008 (sur la transgression et le punk des années 70 en l’an 2000) et les vidéos telles que l’argent dette sur youtube.


    • @Travis Je suis d’accord pour ne pas "contaminer" les Nord Coréens, comme les Cubains d’ailleurs, de notre virus politique dit "démocratique". En bon anarchiste de droite je suis pour la libre concurrence également des systèmes politiques.

      Donc entre la Suisse et la Corée du Nord, que le meilleur gagne j’ai envie de dire..

      @JC La question éternelle est : ça dépend de qui controle l’état. Hors, ne pouvant s’assurer de qui le fera à long terme, il vaut mieux qu’il n’y ai justement pas (ou peu, avec démocratie directe par exemple) d’état, et que ça soit les gens qui décident selon leur ressentit l’attribution de leurs richesses dans les secteurs le nécessitant. Voir Charles Gave.

      @coyoterevolte Justement la dictature bancaire NECESSITE un état dit démocratique (de marché et d’opinion comme le dit Soral) pour pouvoir créer son monopole, notamment sur la création monétaire.

      Sans état fort, tout le monde serait libre de proposer et créer son système avec divers moyens (non-imposé comme le sont les systèmes étatiques financer par le travail des gens), et le meilleur ou plus pratique l’emporterait.

      L’exemple bancaire est très charactéristique puisque très réguler. Hors, on peut voir que déréguler le système bancaire et puis ne plus y toucher (comme en Icelande) permet à des entrepreneurs de créer d’autres solutions plus performantes que les précédentes. Cela sous-entend bien sur que certaines de ces propositions ne marcheront pas et que les investisseurs y perdront de l’argent, mais c’est normal puisque c’est un risque.

      Je reconnais d’ailleurs dans ton discours les arguments Cousiniens qui ne sont pas adaptables pour trouver des solutions. Cousin a de très bonnes analyses mais aucune solution.

      La solution la plus réaliste reste le système Suisse (ou Trump) : démocratie directe, économie libérale et protectionnisme intelligent..

      A noter que l’économie libérale a pour conséquence directe d’amener un ordre social conservateur. Puisque c’est plus difficile de faire ta féministe quand t’es plus subventionnée par l’état gauchiste pour pondre deux gamins sans te mettre en couple..


    • Petite modération, M. Soral parle de la Suisse qu’il a connu dans son ENFANCE, qui n’a plus rien à voir avec celle qu’on voit actuellement. Certes, au niveau économique, on tire notre épingle du jeu. Mais à tous les autres niveaux, on régresse. Propreté (elle me semble plus propre dans les images d’archives), immigration (on l’a subi aussi de plein fouet, même si souvent elle reste encore très européenne), sociétalisation (démantelement de l’esprit citoyen-soldat grâce aux féministes masculins et féminins, "heures les plus sombres de notre histoire"), fierté nationale rangée au placard, etc.
      Mais sur certains points, nous avons certains points en commun avec la Corée du Nord. Vie associative culturelle et sportive très active dans les villages (les vraies associations d’amateurs qui font ça en loisirs et pas en professionnellement). Ecole où l’on instruit encore (et pas où l’on éduque), ascenseur sociale et professionnelle toujours fonctionnelle...
      Et le chef de l’Etat Nord-Coréen qui a vécu une partie de son enfance et de son adolescence à Berne, mais ça, aucun Nord-Coréen ne vous le confirmera, c’est un secret d’Etat.


  • "Nous sommes des sidaïques sociaux par rapport à eux".
    Soral c’est vraiment du Audiard années 2000.
    Ca fait du bien.

     

    • #1774039

      @Clara

      J’ avais relevé cette remarque, excellente oui de justesse etc.

      On est vraiment des porteur de névroses et d’idées tordus de jeu de dupes et d’insatisfactions chroniques ... Que l’on prône a des peuples novices ou non initiés ou des peuples candides comme un model de vertu !


  • Merci je n’ai pas eu le plaisir de l’écouter


  • J’en étais sur ! Moi qui ai fait Séoul, j’étais sur que j’aurais préféré le nord. Les sud Coréens ne sont pas très sympas, font la gueule et sont empoisonnés par le capitalisme. Sinon, hormis la soumission des dirigeants devant l’Ouest, j’ai senti cette gentillesse et cette politesse au Japon aussi, il faut le dire les Japonais sont un peuple très bien élevé et discipliné, un peu pressé, stressé mais toujours serviable et gentil.

     

    • C’est vrai , j’ai pu Le contraster aussi lors d’un voyage la bas.


    • J’ai "fait" Séoul...


    • Moi aussi j’ai "fait" Séoul (faire un voyage on dit , pour l’autre), et c’est vrai, rien à voir avec le Japon, et ce que dit AS sur le peuple de Corée du nord ressemble au Japonais. Calme, propre, gentil, respectueux et poli.


    • Corée du Sud et Japon, deux pays ultra capitalistes dé-spiritualisés(religion éliminé), disciplinés dans la servitude de l’esclavage du salariat et comme par ’’hasard’’ ils font partis des taux de suicides les plus élevées au monde...ah tiens donc ! Aux cotés des pays nouvellement arrivés de façon hâtive dans le capitalisme sauvage comme la Russie et les pays d’Europe de l’Est(Biélorussie, Ukraine, pays baltes etc...) et de l’Occident en général(Canada, France, États-Unis..) https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste...

      Je vous conseil Francis Cousin qui lui a parfaitement compris le lien entre Capitalisme pure jus et mal-être individuel, psychologique et mental !
      À coté vous avez les bleds paumés d’Afrique ou du moyen-orient qui eux étrangement ont des taux de suicides bien plus bas ! La croyance religieuse(les moyen-orientaux et les africains étant très religieux) pèseraient donc dans la balance.
      À médité !


    • Pierre Loup, quel est le rapport avec la gentillesse des Japonais ? On le sait tous ça, capitalisme, malheurs, suicide, blabla... Ils ont juste décrit la gentillesse des gens malgré les difficultés de la vie de leur société. Ils ont conservé cela et cela qu’il faut souligner et retenir. Moi même ayant visité Tokyo, je le confirme les Japonais sont d’une incroyable propreté, je n’avais jamais vu ça, moi qui suis maniaque, j’étais au paradis, ils sont polis, respectueux, discrets, dignes, une autre planète ! Sans parler du calme et de la sûreté. Les problèmes privés ou de politique économique on s’en tape ici, c’est la place publique qui compte, le nous comme dirait Cousin. Baladez vous à 23h au Japon avec femme et enfants, rien à craindre, aller dans leurs hôpitaux vous serez traités comme un roi et respectueusement, prenez le train, jamais de retard, même pas 1 seconde, etc etc etc... On devrait en prendre de la graine. Et Ultra capital ou pas, ils se comporteraient comme ça au sein d’autres systèmes économiques, j’en suis convaincu, c’est dans leur ADN culturel.


    • « Faire » employé trop fréquemment appauvri le style en se substituant à un verbe qui dynamiserait plus le discours. Plutôt que « faire un voyage à » on emploiera « voyager ». « J’ai voyagé à Séoul » ou simplement « je suis allé à ».

      « Visiter », « pérégriner », « sillonner », « se promener », « bourlinguer » pour encrapuler le propos ou « vagabonder » à la manière de Rimbaud conviendraient aussi. « Naviguer » apporte une touche baudelairienne.

      Ceci dit le témoignage à contre-courant de Soral intéresse. Il rappelle la remarque de Nicolas Bouvier au moment où il traverse l’Iran dans les années 50. Le discours médiatique dominant en occident sur la manière dont les Iraniens perçoivent Mossadegh ne correspond pas à la réalité que le voyageur suisse consigne dans L’Usage du monde.

      « En fait, Mossadegh était bien plus populaire que la presse occidentale ne l’avait laissé croire. […] Pour l’homme de la rue, Mossadegh restait le renard iranien plus rusé que le renard anglais, qui avait arraché le pétrole à l’Occident et habilement défendu son pays à La Haye. Son talent de Protée, son courage, son patriotisme, sa duplicité géniale avaient fait de lui un héros national ».

      Si vous n’avez jamais lu ce livre des merveilles, je vous le recommande chaleureusement.


    • Excellent parallèle @Robespierre et tout aussi excellent conseil de lecture. Merci à vous.


  • Très intéressant,

    De toute manière si on veut une société hautement organisée et que cette organisation ne repose pas sur une usure destructrice, il faut un consensus sur d’autres règles.


  • #1774036

    L’homme occidental croit que la vrais jouissance est celle qui se voit
    (Névrose de la monstration comparative menant a l’insatisfaction liée à la solitude de l’homme qui ne fait que se comparer a l’ autre, dans une vaine lutte de domination)

    - Tout homme "sage" sera toujours dans une mesure de lui même et sa jouissance ne sera pas visible mais "transcendante" donc invisible mais que lui importe... Il sera jugé au lieu d’être admiré car accompli dans sa recherche de paix. Pour cause de non compatibilité avec la société de consommation forcément qu’il remettra en question de fait... Et a la quelle il ne participera qu’en se reniant.

    Ce témoignage est passionnant et étrangement cohérent...

    - On peut craindre une société "rangée" d’un point de vu de la jouissance de l’instant.

    ANTI Thèse :

    Qu’en est il de la culture et de l’ émancipation individuelle ? Car je doute que certains ne soient pas des marginaux ni des originaux ? Comme partout ailleurs ...

    QU’en est il de la liberté de penser ? Et leurs sourires sont ils francs ou de façade liée a un formatage de la pensée ? (D’ou la recherche du taux de suicide très justement intéressant...)

    Pour être allé en Finlande , oui, c’est extrêmement agréable un monde ou l’on se balade sans AUCUN sentiment d’insécurité ... Ni de multi culturalisme, sauf en marge.

    C’est une question de tempérament, mais les enfants sont ils éduqués par le "régime" ou leurs parents ?

    CONCLUSION

    Pour avoir vu un documentaire il y a peu sur la corée du nord en France , horriblement accablant , je me dis que l’on est nous même formatés à un niveau qui dépasse l’entendement , il suffit de sortir de cet état pour avoir le vertige.

    Est ce que ce n’est pas aussi un état paranoïaque ? ...
    après un illustre disait que la paranoïa n’ était qu’un sens aigue de l’observation ...

    Bravo à vous, vous êtes si rare dans votre recherche de vérité que l’on vous aime. Dans ce monde de LGBTXYZE... ANTIFA FA , ATLANTOSIONISTES et COMMANDOS de la pensée, etc...

    - Une autre critique c’est sur le communisme léninisme Marxiste Stalinisme donc...
    Tant mieux si ils en ont fait la critique mais jusqu’ou ?
    Très Bien que les temples boudhistes soient entretenus... Et Coré-compatibles !

    Ah oui ! Que font ils de leurs fous ? des handicapés et des vieux ?
    ... Bravo tout de même.

     

    • #1774222
      le 28/07/2017 par envolées_des_incultes
      L’Heure la plus sombre n°86 – Émission du 20 juillet 2017

      Oui, ns sommes monstrueusement formatés. Une preuve en est cette obsession d’exigence du sourire que l’on attribue, selon moi à tord, à la bienveillance et à la sympathie.
      .
      Non, le sourire n’est pas cela. Le sourire est une marque de soumission. D’abord au client roi, donc au marché et finalement, au système de domination.
      .
      C’est pourquoi dans une société "normale", les gens ne sourient pas dans la rue comme des cons, mais seulement dans l’intimité. Sourire à tout bout de champs, c’est de la pornographie sentimentale. Sourire au boulot, c’est pareil.
      .
      Encore dans les année 70, les Français ne souriaient pas. Il a fallu une vaste propagande médiatique insultant les Français pour leur "sale gueule" afin de changer les habitudes.
      .
      Ma boulangère fait toujours la gueule quand je vais chercher mon pain le matin, et je l’apprécie aussi pour cela, car elle est vraie. J’imagine : son mari l’a réveillée tôt pour aller faire le pain, donc quand j’arrive pour acheter mon pain, elle a la tête dans le cul. Je n’exige pas d’elle qu’elle soit souriante. Je veux uniquement du pain. point.
      .
      Exiger de douanier qu’ils sourient, c’est donc typiquement gauchiste. Les types font un travail qui n’a rien d’enrichissant. Il est mal venu de leurs demander en plus de sourire. On n’est pas leur copain. Ils sont là par obligation, rarement par choix.
      .
      J’ai compris cela quand j’ai vu mon chien sourire. Ce gros balourd avait fait une connerie et quand je l’ai appelé, il est venu vers moi tout penaud, en souriant.
      .
      Comprenez : montrer ses dents dans la nature sert d’avertissement avant un combat. Ça résulte d’une tension extrême qui tend les muscles à tel point que les lèvres laissent entrevoir jusqu’à la pointe des canines.
      L’autre cas, c’est une tension de moindre importance que l’on se permet évacuer dans l’intimité, et qui dans le cas d’une personne pudique, ne laisse pratiquement pas entrevoir les dents, en tous les cas, pas jusqu’au sommet des dents.
      .
      La sympathie, le civisme et la camaraderie n’exigent pas de sourire. Cesser d’exiger cette soumission via le sourire de la part d’autrui, c’est respecter autrui. Faites la gueule ! Vous éloignerez les cons et l’on vous appréciera pour ce que vous êtes au fond, pas en apparence. Les liens n’en seront que de meilleure qualité.


    • @envolée

      Donc Alain Soral appréciant le sourire des nord coréens qu’il a croisés est aussi un gauchiste ?
      Apprécier le sourire d’autrui serait un truc de gauchiste !???
      Comme dirait Audiard "vous alors on peut dire que vous en êtes un !"


    • #1774638
      le 29/07/2017 par envolées_des_incultes
      L’Heure la plus sombre n°86 – Émission du 20 juillet 2017

      @ Jean
      Tu n’as rien compris ; comme tous les gauchistes qui s’enflamment pour un rien, tu n’as pas lu attentivement. Je fais référence à la sincérité et la spontanéité, à la Vérité quoi.
      Mieux vaut un sourire spontané qu’un sourire forcé. C’est mieux là ? Ou ça détruit encore trop ta figure de Ché ?


    • #1774755

      @ jean

      je ne comprend pas l’intérêt de passer presque à l’insulte disons .
      Surtout que cela ne s’y prêtait pas . Quand bien même , la ne sont que commentaires

      sur le sourire , c’est tout l’objet de une de mes remarques qu’il m’importait de mettre en lumière mais comme j’aime déployer un propos ... c’est ce qu’a fait @l’envolé des incultes , libre à chacun !

      On a si peu d’espaces pour s’exprimer dans notre société sans etre "censuré" ni bâché...

      cordialement .


    • Tout dépend de ce qu’on appelle une " exigence de sourire ". On peut l’exiger de soi et attendre des autres qu’ils l’exigent un minimum d’eux-mêmes. C’est tout de même mieux que de tirer une gueule de cent pieds de long et ça ne coûte pas grand chose. J’irai même jusqu’à dire que c’est le b.a.-ba de la civilité et qu’y voir un effort serait tout de même assez inquiétant.


  • Monsieur Soral. Votre description est très stupéfiante. Évidemment, nous en savons bien peu sur la Corée du Nord. Votre présentation du pays est aux antipodes de celle de l’enfer "concentrationnaire" qui est faite par nos chers médias.

    Par contre, il y a un sujet que vous n’avez pas abordé, peut-être n’avez vous pas discuté de ce sujet qui fut toujours une problématique des régimes socialiste : celle pour les citoyens d’aller faire un tour à l’extérieur du pays. À part la Yougoslavie de Tito, qui était considérée comme non-socialiste par les puristes, c’est généralement très compliqué, voir impossible de sortir du pays.

    Aussi, pour ceux qui veulent voir des images du pays, sachez qu’il y en a plein sur google maps, et qu’elles prouvent bien ce que raconte monsieur Soral. C’est relativement beau et c’est très propre, avec cette préférence pour les édifices en hauteur, dont certain rappellent quand même l’architecture plattenbau.

    Un autre pays qui vaudrait surement la peine d’être visité, c’est le Bélarus.


  • Incroyable émission, une des meilleures, on s’y croirait !

     

  • Je reconnais tout à fait les dires d’Alain Soral ,concernant la comparaison des années 60 en France ou en Suisse avec la Corée .Effectivement quand on a connu les années 60 avec ce qui nous arrive actuellement ,c’est très dure et je ne m’y fais pas .L’ordre en France est bannie ,maintenant pour être à la mode faut être "libéral" ,à ne pas confondre avec "liberté" ,car la liberté commence déjà par le respect des autres ,et c’est loin d’être le cas ,je dirais même que cela n’existe plus .Dès qu’un pays n’a pas des idées libéral ,comme pour la Corée ,alors c’est de la dictature .C’est un raccourci de propagande comme l’a si bien décrit Alain Soral.
    Merci mon cher Alain pour cette petite visite apaisante,


  • La première dame de Corée du Nord, Ri Sol Ju, c’est quand même autre chose que madame Macron !

    https://www.youtube.com/watch?v=xsA...

     

  • Soral est vraiment une personnalité incroyable. Après seulement un séjour d’une semaine, il nous arrive à nous faire un compte rendu et une analyse profonde de ce que serait la société nord-coréenne. Quand je pense que j’ai passé 2 mois à Savaldor Bahia (au Brésil) et que s’était seulement vers la fin que je commençais à découvrir quoi que soit au sujet de cette ville et certains aspects de sa culture.

    En parlant de la vertu de Jacques Rousseau. Faisait-il référence à ce Rousseau qui abandonna 5 enfants dans un home pour enfants ?

     

  • ce que raconte Soral me rappelle un voyage que j’ai fait en famille en 1973 en Russie j’avais 13 ans a l’epoque et j’avais beaucoup aime .ma mere en avait tire la conclusion qu’ils vivaient mieux que nous.nous etions aller rendre visite a une des soeurs de mon pere a Sotchi.

     

    • J’ai voyagé en Pologne soviétique en 1976 avec mes parents également. Banlieue de Gdansk. Je peux vous assurer qu’ils ne vivaient pas mieux que nous. Ils vivaient dans une grande précarité et aucun confort similaire à celui de la France des années 70. Les chiottes c’était au fond du jardin dans une cabine en bois. Ils avaient minimum 30 ans de retard !


  • suggestion importante pour AS : pourquoi t’imaginerai pas t’occuper pour eux de leur image dans le monde via un poste de ministre des affaires étrangères, porte-parole du gouvernement, ambassadeur à l’ONU ? Ton impact contre l’empire serait démultiplié par rapport à cette réalisation magnifique qu’est ER.

    En imposant petit à petit la vérité à tous, tu protégerais ce pays largement plus qu’il le peut avec ses bombinettes.

    En plus tu pourrai mettre le site d’ER en corée du nord et le libérer de la censure.


  • Il me semble impossible de prétendre avoir une vision objective d’un pays et de sa population dès lors que le touriste est strictement cornaqué par un interprète et un commissaire politique ; quoiqu’il en dise Alain Soral n’était pas libre d’aller strictement où il voulait et de parler strictement à qui il voulait. Dans l’allegorie de la Caverne de Platon, les esclaves au fond de la caverne se sentaient eux aussi pourtant libres devant les images que leurs montraient les thaumaturges. J’ai souvent séjourné en Hongrie pendant la guerre froide avant la chute du mur et, alors même qu’il y avait une chape de plomb, on était libre de circuler où on voulait, de parler à n’importe qui et de filmer n’importe quoi sans espionnage permanent des fonctionnaires d’État. Seules obligations : visa et se déclarer au commissariat de police de quartier une fois par semaine. l’Iran aussi est un pays menacé, les touristes n’y sont pourtant pas marqués et pistés à la culotte comme en Corée du Nord. Le tableau très idyllique brossé par Alain Soral, eût-il bénéficié d’un régime de faveur, est à relativiser très fortement.

     

    • @Jean
      Le tableau très idyllique brossé par Alain Soral, eût-il bénéficié d’un régime de faveur, est à relativiser très fortement.
      Et par qui mon cher ; vous ; BFM, TF1.... ?
      Monsieur Soral invite poliment les cretins et les mal honnetes a se deplacer par eux meme se faire une idee ou a garder le silence par descence intellectuelle, aussi nous attendons avec impatiente le commentaire sur vos vacances en Republique Populaire de Coree,
      Veuillez m excuser pour la syntaxe et l) ortographe ; je vous ecrits depuis un clavier etranger.


    • "Le tableau très idyllique brossé par Alain Soral, eût-il bénéficié d’un régime de faveur, est à relativiser très fortement."

      @Jean :
      Pas de communautarisme, pas de GPA, pas de délinquance, pas d’immigration, pas d’incivilités, pas de tags, pas de rap, pas de chômage ....
      Ce tableau me suffit déjà amplement pour apprécier ce pays.
      Les droits de l’homme, on s’en fout un peu si je peux me permettre.


    • Entièrement d’accord avec vous c’est pour ça que je disais que Soral est tout simplement un homme incroyable. J’ai voyagé intensément de par le monde et j’ai dû visiter des pays plusieurs fois avant d’y comprendre qqchose mais lui, mr Soral, parvient à nous faire un condensé complet après seulement une semaine de séjour. Ce qui est unique ce que tous les aventuriers approuveront. Mais Soral ne serait pas Soral si lui n’y parviendrait pas.


    • @jean, déjà l’objectivité n’existe pas en sciences humaines. l’important quand on parle de qualité de vie est le ressenti et comme Alain le dit fort justement, ce n’est pas au vieux singe qu’on apprend à faire la grimace. dans la qualité de vie le matériel peut être gonflé artificiellement, mais le spirituel, ça on ne peut pas le manipuler.
      un peuple paisible et sans tensions tu t’en aperçois très vite, peu importe le régime.il suffit d’ouvrir grand tes yeux et de savoir où regarder (des paysans heureux ou malheureux cela se remarque de suite, il suffit de les regarder travailler. autre point de fixation : les vieux, quand les vieux vont bien c’est que la société va bien).
      Après que la Corée du nord soit un paradis, personne ne le prétend, on parle juste d’un pays calme et bien portant ce qui est déjà un super luxe.


  • Les bonnes relations de la Corée avec la Suisse pourraient expliquer l’influence de ce pays dans le développement de la Corée surtout lorsque l’on sait que le guide Kim Jong Un a passé quelques années en Suisse à l’adolescence.


  • Je viens de voir les documentaires d’Arte et d’Envoyé Spécial sur la Corée du Nord après l’entretien de Soral.

    Une chose m’interpelle quand on compare nos régimes : c’est la police.
    Nous avons ici une différence fondamentale entre gendarmerie et police. Mais la police telle que nous la connaissons semble totalement absente là-bas. Et là on se demande si elle est le propre des régimes à la fois libéraux, républicains et des grandes métropoles.

    10 ans de service militaire ! Largement de quoi savoir ce dont vous êtes capable et donc de vous donner le travail qui vous convient, mais aussi de vous pousser à évoluer comme l’armée savait le faire auparavant. On y apprend certes des travers, mais aussi une certaine discipline.
    L’armée est un état dans l’état chez nous et on a l’impression qu’il se fond dans la société pour ne former qu’un.

    Il y a une chose dont les reportages ne parlent jamais : l’embargo du pétrole, matière pourtant essentielle à notre petit confort d’occidental. Et ceux des médicaments. Cela se répercute évidemment sur pas mal de choses comme l’agriculture et donc la nutrition de la population.

    Il y a néanmoins une chose que j’aurais aimé savoir : ont-ils accès à la connaissance de l’art occidental ? Du moins à la grande. J’espère qu’elle ne se limite pas à des chansons d’amour ou des airs célèbres joués à la André Rieu comme ici.

    Mais à un moment avec le reportage d’Arte, quand on sait comment ils mentent, on a presque envie de faire un faux reportage de l’occident façon Corée du Nord. Notre horizon indépassable, ça va bien...

    Je ne pense pas que ce régime soit idéal, du moins pour nous. Je reste comme Jean-Marie Le Pen assez réservé sur les régimes militaires. Il l’a été lui-même. Il peut être étudié, mais certainement pas appliqué ici.

    Entretien intéressant.


  • Très intéressant. Ca change en effet de ce qu’on peut/entendre dans les media (Le Point Le Figaro etc).


  • #1774451

    Le récit d’Alain Soral nous permet d’avoir un référentiel et de se rendre compte de la dérive française.

    J’ai eu par ailleurs des grands parents communistes, qui adoraient aller en DDR et en Tchécoslovaquie. Nationaliste et fier d’être français, l’internationalisme n’était pas pour eux une partouze de peuples. Laurent Pierre aurait été viré en moins deux pour dérive bourgeoise !


  • Existe t’il un bon ouvrage sur la Corée du Nord ? J’en doute fortement mais bon. ..

     

    • Il n’y a pas grand chose, c’est le cas de le dire. Je peux néanmoins vous conseiller un petit livre, de Denis Gorteau, "Corée du Nord, le pays qui n’était pas là". Un exemple d’honnêteté sur la question, et ce n’est effectivement pas courant.


  • c’est fou.mais chaque jour avec les medias altenatifs,on se rend compte de la complexité du monde et du degré de mensonges dans lequel nous vivons ici aussi en occident.
    parmis tous les sujets, intéressant de constater qu’en france,il y a cette impossibilité d’admettre que, seul un peuple enraciné et non multiculturel, fait société apaisée.
    la terreur antiraciste est bien enracinée.
    sans etre extremiste conversanien, on constate une béatitude face a l’arrivée passée et future de population africaine, jusqu’a la disparition de la spécificité francaise.
    la culture, la politique,les esprits sont encore totalement sous cette emprise culpabilisante.
    seul solution deculpabilisante : LA QUENELLE.


  • Et quid de la "weed" qui y est parfaitement légale, tandis que la pornographie y est strictement interdite ?


  • #1774599

    La Corée du Nord, Terre Promise d’ Alain Soral ?


  • Conclusion : c’est la société du pétole qui a provoqué tout nos malheurs . Quand arrivera le temps où un pays développera l’énergie libre de Nicolas Tesla ?

     

    • Malheureusement toutes les recherches sur l’énergie universelle (et gratuite) de Tesla ont mystérieusement disparues ... Pas de chance n’est-ce pas ?
      Vous vous doutez bien que si on le voulait, et compte tenu du niveau technologique actuel, nous pourrions avoir de l’énergie infinie et gratuite sur toute la planète.


  • Excellent. Merci. J’aurai aimé qu’il parle du coût de la vie pour un étranger


  • C’est extrêmement intéressant.

    On y rencontre un "Soral en paix", en douceur et qui cherche le bonheur.

    Merci de ces impressions de voyage dans une terre et un pays magnifiques que les salauds de chez nous ne cessent de dénigrer, calomnier et diffamer.

     

    • @Hélios

      C’est vrai, on calomnie politiquement et médiatiquement, on impose des embargos au peuple coréen, mais pas à Kim Jong-un et sa collection de mercedes spécialement équipées, pas au Vietnam, la Thaïlande et à la Chine qui sont les putes bridées de l’Empire.

      Il faut savoir qu’il n’y a plus un seul territoire souverain sur la planète depuis La Société de Nations introduite par le Traité de Versailles en 1919, lui-même élaboré au cours de la Conférence de paix de Paris.... mmmh la Paix !!


    • Ed,

      Je ne comprends rien à ce que vous racontez. Peut-être pourriez-vous polir la syntaxe.

      Quant aux voitures de Kim, d’abord je n’en sais rien. Après, qu’est-ce qu’on en a à faire ? Vous n’avez pas encore compris que c’est une espèce de roi ? Soral l’a pourtant bien expliqué.


    • Ma syntaxe est tout à fait passable, merci, tu n’as simplement pas compris, donc je vais encore essayer de te raconter l’Histoire.

      Je ne parle pas des choix de Rony Jong-un en matière d’automobiles ou de tuning,, mais de celui de l’industrie européenne de lui fournir de l’équipement... au sens le plus large et notamment par des "tiers états" asiatiques (Corée du Sud, Vietnam, Chine, Japon par ex.)..

      Quant à la Société de Nations ou au Traité de Versailles, si tu ignores ce que c’est vraiment , je ne peux que t’inviter à te renseigner.

      Ma syntaxe est assez polie là ?


  • Que faut-il voir dans la Corée du Nord ?

    Un peuple 100% homogène ethniquement et culturellement, qui s’est fermé à toute intrusion du capitalisme transnational et ce qui véhicule et aux trois monothéismes, rester ancré dans son paganisme originel, bizarre, cela me fait penser à d’anciennes civilisations qui vivaient en paix….

    Je comprends mieux l’impérieuse nécessité de l’oligarchie US à vouloir anéantir cet espace civilisationnel d’un autre temps, mais qui est tellement en avance sur bien des points…

     

  • Ça chauffe en ce moment avec la Corée du Nord, les Etats-Unis tapent du pied pour agir militairement et pour que la Chine participe. Dieu nous préserve


  • Bonjour,

    Merci pour ce témoignage, n’étant jamais allé en Corée du Nord, la seule image que j’en avais été celle diffusée dans les médias français.

    Ce qui était intéressant pour moi dans le témoignage est que la description de la Corée du Nord qui en est faite est pour moi exactement la description que je ferai du Japon. Plein-emploi (ou presque au Japon), des gens fumant beaucoup (n’y a-t-il pas un effet d’optique lié à la densité, toutefois ?), un souci des finitions, des coupes de cheveux différentes de celles en France (plutôt coupe-au-bol), une fierté du pays, des gens qui font tout eux-mêmes, etc. La ressemblance était vraiment flagrante, je trouve.

    La jeune génération de Japonais étant toutefois assez différente, la ressemblance que j’ai constaté est avec les Japonais de plus de 40 ans.

    Merci encore donc, cétait un témoignage instructif.

    Cordialement,
    Alex

     

    • Moi ce qui m’a frappé, ayant également visité le Japon, c’est le côté "éduqué, poli, respectueux" que semble avoir les Nord-Coréens, et aussi ce côté "nationalisme positif", une simple fierté d’appartenir à son pays sans vouloir écraser les autres pour autant.

      Par contre Alain (Soral), je vous remercie de ne pas évoquer la Thaïlande que vous ne connaissez visiblement absolument pas, le côté tourisme (sexuel ou non) n’étant pas "La Thaïlande" ni encore moins "les thaïlandaises". En fait, les thaïlandaises réelles, c’est à dire en dehors de l’hyper-centre de Bangkok, ville cosmopolite, ou des prostituées, sont très proches de la description que vous avez faite des nord-coréennes, du point de vu mental (pour le physique, c’est une question très subjective).

      Enfin, l’image du leader nord-coréen m’a fortement rappelé l’attachement des thaïlandais pour leur ancien roi, décédé récemment. Un homme qui vit hors des réalités des citoyens, mais perçu comme profondément bon et dévoué à son peuple. La différence étant qu’en Thaïlande, la classe politique et militaire est quant à elle très critiquée.

      Je profite de cette digression pour demander à ER une synthèse sur la personnalité de Thaksin Shinawatra, élu premier ministre (équivalent du président de la république chez nous) destitué par un coup d’état, et décrié par les médias dominants français, comparé à un espèce de Berlusconi mais qui avait pourtant mis en place 2 mesures : un système de santé très abordable, et une hausse massive du salaire minimum, qui me font penser que cet homme ne pouvait être foncièrement mauvais.

      Bien à vous.


  • Nous sommes soumis à une intense propagande du matin au soir de notre existence.
    L’une des idées les moins vérifiables qui soient mais qui a la vie dure au point de passer pour vérité biblique est bel et bien l’ensemble des images d’Epinal courant sur la Corée du Nord : je n’ai fini par les remettre en doute qu’assez récemment par exemple. Le travail à faire sur soit pour se désaliéner est très lourd, mais c’est le prix de la liberté retrouvée.
    Merci AS.


  • En ce qui concerne la Corée du Nord il serait peut-être intéressant (et prudent) d’effectuer des recherches sur un certain Shaul Eisenberg, un homme d’affaire qui a eu d’énormes influences sur les pays de l’extrème orient surtout dans les domaines nucléaires. Les rumeurs au Japon disent que c’est son entreprise qui a exporté les armes nucléaires à la Corée du Nord, tandis qu’une de ses filiales Magna BSP assure la sécurité des centrales nucléaires japonaises.

     

    • Personne ne peut posséder d’arme nucléaires sans l’aval de ’l’Empire".

      On va te donner une arme mais uniquement pour faire de toi qq’un de dangereux. Ce qui justifierait tout recours à la force pour te contraindre ou t’abattre.

      .


  • "L’ethnie défavorisée ou qui a du mal à se favoriser elle-même, on sait pas trop ..."
    Ça c’est du Soral dans le texte.
    Quelle pédagogie et quel esprit de synthèse.
    Et tout ça à 100 à l’heure : le nombre d’idées abordées est ahurissant permet à n’importe quel individu (comme moi) de se faire une culture en 1h30.
    Merci !


  • Moi, je n’ai qu’une question à poser : "Peut-on être catholique en Corée du Nord" ?


  • Bonjour et bravo Alain Soral, je suis vraiment surpris a la fois par la réalité de ce que représente la Corée du nord ,mais surtout par la finesse de votre analyse a tous niveaux, très belle synthèse intelligente comparée au monde auquel nous appartenons. je ne regrette pas mon abonnement.


  • Excellent témoignage et analyse d’Alain Soral sur ce pays trop souvent ringardisé et diabolisé par les médias mais qui montre à tous les soit disant "grands pays endettés" de ce monde, que l’humain prend une place plus importante que l’argent ! J’aurai bien aimé voir cela en France à l’époque.. Comment peut-on faire pour dissuader nos compatriotes d’éteindre leur télévision et commencer à cogiter tous ensemble à l’unisson !? Je crois que je rêve ! Merci de nous avoir fait découvrir grâce à votre voyage la réalité !


  • Faut accepter la critique. On n’a pas le temps de donner une analyse des raisons de l’échec du socialisme en Algérie. Juste une image : des flics collant une amande à des riverains qui avaient étendu du linge sur leur balcon parce cela enlaidissait la ville. L’irruption violente du néo-libéralisme a tout fait basculer années 80). Il y a eu réellement eu t une révolution populaire en Algérie. Pour faire court, ce sont les dirigeants qui ont trahi les aspirations très profondes du peuple algérien. Les peuples fénéants sont toujours ceux qui ont été dépossédés de leur destinées. Encore un truc : les nords africains sont blancs, à la base. Bonne journée à tous !. Pardon pour les fautes je suis mal équipée.’ai un un appareil pourri

     

    • La grande question à résoudre des lendemains des révolutions populaires est : comment remettre le peuple au travail. L’idéologie socialiste a permis de résoudre ce problème pendant un temps. La suite a montré que sans dynamique interne, le projet socialiste est voué à l’échec.

      Quelle est donc la nature de cette dynamique chrz les Nord-Coréens ?.

      Malgré toutes les conséquences que celà peut avoir, les algériens refusent d’être exploités. Ils préfèreraient gagner leur vie par n’importe quels moyens (trafics, pratiques maffieuses voire banditisme) plutôt que d’etre mis en esclavage par d’autres. C’est comme ça ! Faut le savoir.

      Quant à la gentillesse, elle a une vraie valeur selon moi quand elle habite ceux qui souffrent et qui ont durement été éprouvés par la vie. Sinon ou est le mérite ?.


  • Moi j’ai juste une question : que savent-ils (la population) du reste du monde ? S’ils ont effectivement peur d’être contaminés par les idéologies et comportements décadents venus de chez nous, à quel point internet est-il cloisonné pour éviter l’invasion de cette "culture" chez eux ? Je sais que les vidéos type "adultère" sont censurées par exemple, ce qui me semble positif, mais quoi d’autre ? Quelqu’un a une réponse ?

     

  • #1778281

    J’aime énormément ton discours sur ton voyage en Corée du Nord.
    merci d’avoir répondu aux questions que je me posaient.


  • Il faudrait poser la question a Soral sur l’accès Internet des nord-coréens... Parce que vu les DNS (les spécialistes connaîtront...), ils sont pas près de le connaitre le Soral...
    Liste des DNS : https://github.com/mandatoryprogram... (accès à un près une 30 de sites...)


  • Très intéressant témoignage, avec une autre approche, tout change, nul doute que ce pays fonctionne sans les névroses de notre système capitaliste, avec des valeurs et des règles qu’on rêverait d’avoir ici mais de là à omettre les travers de ce régime, je trouve ce résumé très idyllique et mériterait une antithèse, le parcours de Mr Soral ressemble trait pour trait à celui de journalistes de France 2 pour un documentaire fait il y a quelques années, l’hôpital, la campagne éloignée, le centre de tir, l’hôtel, le même guide je doute qu’il ait eu un traitement de faveur, et n’as vu que ce que le régime montre à chacun de ses touristes, à moins de vivre là-bas, de parler en profondeur avec les vrais gens de partout, d’être libre d’aller où on le désire mais ça c’est juste impossible, donc difficile de se faire une idée, il ne reste alors que des théories basées sur son ressenti...


  • Merci Alain pour ce compte rendu honnête en contradiction avec la diabolisation de ce pays dont personne ne connait finalement seule à savoir qu’il dispose de ressources naturelles importantes et convoités !!!
    Pour preuve ils ont ouverts des site internet
    de la propagande ? pas si sure un pays comme un autre a la seule différence qu’il ne pliera pas et préférera le désastre à la capitulation
    Les prédateurs GI / Multinationales USA devront faire bien attention avant d’agir...
    voici quelques sites
    je vous recommande de lire leur constitution !!!
    http://www.naenara.com.kp/fr/
    http://tourismdprk.gov.kp/
    merci pour votre compte rendu qui confirme le mensonge organisé et tous le monde gobe !!!


  • #1778798

    Que se passerait-il si nous étions des centaines, voire des milliers, à demander l’asile politique à la Corée (du Nord) ?
    Sans augurer de la réponse de Pyongyang, le fait serait sufisamment insolite et dérangeant pour le système d’occupation et flatteur pour les nord-Coréens.
    La description de Mr Soral m’a fortement donner l’envie d’y émigrer. Un petit peu du "génie Français " au pays du matin calme.
    La Fronce étant destinée irrévocablement à devenir la terre d’immigration de tous les traîne- savates, oups, les futurs Montaigne Africains et l’immense apport culturel, scientifique, intellectuel qui les accompagne, autant les laisser transformer le territoire en dépotoir, oups, en champs d’expérimentation de leurs compétences affriolantes.


  • Bonjour Alain Soral,

    Bravo pour ce reportage fort intéressant.

    C’est vrai que la Corée du Nord est diabolisée dans le monde entier.

    Ces gens ont gardé une authenticité qui nous dépasse les occidentaux.

    Continuez comme ça ER.


  • Je ne sais pas où poster ça mais je tente, dans le cadre de cette émission "l’heure la plus sombre" riche et passionante, pourriez vous essayer d’inviter Panamza, s’il vous plait, ça pourrait être explosif.


  • Pressé de voir les images de ce voyage !


Commentaires suivants