Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Coronavirus et crise du transport aérien : Airbus supprime 15 000 emplois, dont 5000 en France

Airbus s’apprête à annoncer mardi [30 juin] un plan de restructuration prévoyant des suppressions d’emplois massives pour faire face à la crise du transport aérien, qui a conduit l’avionneur européen à réduire de plus d’un tiers ses cadences de production.

 

Depuis plusieurs semaines, Guillaume Faury, le président exécutif du groupe aux 135 000 salariés, dont 81 000 dans sa branche d’avions commerciaux, prévient que la crise engendrée par l’épidémie due au coronavirus met en jeu la « survie d’Airbus ». […]

Ce plan doit être présenté cet après-midi aux syndicats lors d’un comité de groupe extraordinaire. Les suppressions prévues sont de l’ordre de 15 000 postes, dont un tiers en France, pays où le constructeur est le plus implanté, selon l’une de ces sources, confirmant une information de La Tribune. « Tout sera fait pour éviter des licenciements secs », avait expliqué un proche du constructeur au Figaro. « Tous les ans, Airbus renouvelle environ 6000 postes suite à des départs en retraite. L’idée serait de ne plus les remplacer pendant deux à trois ans. En ajoutant des mesures pour stimuler les départs volontaires, Airbus pourrait supprimer plus de 18 000 postes, sans détruire l’emploi existant. »

Ces suppressions de postes devraient quasi exclusivement toucher la branche aviation commerciale du groupe – également présente dans la défense, l’espace et les hélicoptères. […]

[…]

Lire l’intégralité de l’article sur lefigaro.fr

 

Voir aussi, sur E&R :

À ne pas manquer, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

37 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Comprendra qui pourra cette société se vantait il y a peu de temps d’avoir un carnet de commandes rempli pour plusieurs années, suite aux différents contrat avec l’Asie notamment. Je ne verse pas de larme sur cette entreprise ni sur ses salariés particulièrement bien gâtés en rémunération, comité d’entreprise généreux, primes etc...Beaucoup d’entrepreneurs font faillite dans l’indifférence médiatique avec des employés ne bénéficiant d’aucune mesure de reconversion. Et puis moins d’avions moins de pollution !

     

    • Je confirme ! Etant dans la sous-traitance depuis presque 15 ans et ayant connu moults services, projets, responsables et méthodes de management, je peux vous affirmer que ce sont des enflures de premières... graissés jusqu’à la moëlle... et qui parviennent à se plaindre alors qu’ils vivent dans une bulle salariale, financière...
      Bien fait pour leur gueule ! A jouant avec la corde du string des flux tendus de capitaux... en tournant à crédit à ouf et investissements nébuleux, cette société ne fait que récolter les fruits de ses méthodes peu ragoutantes !


    • Ta réaction est typique et une des raisons pourquoi la France est entrain de crever ; cette jalousie maladive confinant à la haine envers ceux qui sont mieux lotis que soi et/ou qui osent s’organiser pour défendre leurs droits et privilèges.
      Les Français ont également la particularité non pas d’essayer de se hisser au niveau de ceux qui s’en sortent mieux mais au contraire de tout faire pour que ces derniers chutent à leur niveau ! L’égalitarisme par le bas ! C’est cette mentalité de salope qui fait qu’aujourd’hui on se retrouve avec des infirmières gagnant 1400 balles net par mois alors que se tuent littéralement au boulot ! Quiconque touchant un chouïa plus que le salaire minimum est perçu en France comme un enculé privilégié...la doctrine des Français est désormais "revenu universel pour tous à 700 balles par mois !"

      A titre perso je trouve normal que certains métiers confèrent des avantages, c’est le prix à payer pour l’excellence. Notre fonction publique et certaines entreprises publiques avait suscité l’admiration dans le monde entier, or l’excellence est toujours accompagnée d’un puissant esprit de corps avec les privilèges qui vont avec. On n’obtient pas des facteurs préférant mourir plutôt que de perdre une lettre en les traitant comme de vulgaire employés ubérisés...
      Enfin bref, Français rassurez-vous ! Tous ces vilains privilégiés vont disparaître conformément à votre souhait ! Mais il ne faudra pas après venir chialer parce que nos services publics (ou plutôt ex-publics privatisés), notre administration...sont tombés au niveau de qualité de ce que l’on peut trouver dans une république bananière...Vous souhaitez le nivellement par le bas ! Et bien vous en aurez ! Garanti ! Et il ne faudra pas venir chouiner !




    • Je ne verse pas de larme sur cette entreprise ni sur ses salariés particulièrement bien gâtés en rémunération, comité d’entreprise généreux, primes etc...



      C’est surtout chez les sous-traitants et les fournisseurs d’Airbus que l’hécatombe se produit. Au cours des dernières décennies Airbus a eu recours à l’externalisation dans des proportions telles que la réalisation de modules entiers des avions a été déléguée à des sous-traitants. Une grande partie des emplois à haute valeur ajoutée se trouve même chez les sous-traitants (des exemples parmi d’autres : R&D, dimensionnement, usinage de précision...).




      Et puis moins d’avions moins de pollution !



      N’oublions pas que les transports toutes catégories confondues sont à l’origine de 14% des émissions de gaz à effet de serre, soit 2.5 fois moins que la production d’électricité. Les bobos d’Extinction Rebellion feraient mieux de s’enchaîner devant des centrales à charbon plutôt que sur des pistes de décollage.


    • Je travaille pour airbus depuis presque 8 ans donc je pense avoir la légitimité de répondre.
      Cette baisse est due au ralentissement du traffic aérien, les compagnies aériennes ne pouvant plus honorer leurs commandes fautes de moyens. Il est vrai que nous avons quelques avantages (en france) mais ne fantasmez pas sur les salaires. Seuls les profils à hauts potentiels sont bien rémunérés. Pour les autres la rémunération est dans la norme.
      N’ayez point de jalousie, il ne faut pas diviser mais unifier. Et puis libre à vous de postuler.


    • Vengeur,
      Vous oubliez que si Airbus coule, ce sont autant d’entreprises de sous-traitance qui vont couler avec...


    • @Goy Pride

      Discous plein de démagogie venant d’une personne dont la connaissance du milieu aéronautique est proche du zéro absolu.

      @Truc

      Les sous-traitants ne sont pas tous dépendant d’Airbus... et heureusement.

      @autres

      Sinon ça sabre chez Airbus AVION ;)


    • @goy pride : avis partagé entièrement.
      Se réjouir des entreprises qui ont des difficultés conjoncturelles ou pas avec des propos jaloux ou haineux n’est pas digne,n’est pas solidaire,n’est pas fraternel.
      Airbus est l’exemple type d’une réussite française et européenne(oui ,je sais,l’Europe n’est pas à la mode),et qui démontre que lorsqu’on est uni,on peut lutter contre les géants américains.
      Airbus est aussi une réussite spatiale,né de la volonté du couple franco-allemand .
      N’en déplaise à certains,ce n’est pas avec notre seul budget que nous aurions pu réussir ce pari.
      Cette main tendue pour la paix avec ceux qui nous avait fait la guerre ,ce pardon pour une Europe des Nations fut un geste noble et juste du Grand Charles.
      (C’est après que celà s’est dégradé)


    • La jalousie... la haine...
      Le même vocabulaire venant de ceux qui sont dénoncés à l’unission ici.
      Vous rendez-vous compte ?

      Vous rendez-vous compte qu’à Airbus, c’est du même niveau qu’EDF ? Avec tous les abus et avantages existants. Je gravite dans ce milieu depuis plus de 15 ans. J’ai de la famille qui y a travaillé à l’époque d’Aérospatiale hein...
      La démagogie... comme dirait le directeur de publication hein ;-)


    • Quand j’évoque la pollution ce n’est pas seulement les rejets C02 du kéroséne dans l’atmosphère,mais toutes les infrastructures nécessaires à la fabrication et au fonctionnement des avions. Construction de routes, extraction des ressources naturelles,artificialisation des espaces naturels,fractionnement et massification du travail et tout ce que cela induit, mondialisation accélérée des produits et des individus etc...Problèmes liés à toutes industries et pas seulement l’aviation. C’est à cause de cette croissance infinie du trafic aérien qu’est né Notre Dame des Landes. La civilisation industrielle n’est pas soutenable.


  • Il va y avoir un tour de vis fiscal terrible, il vont nous presser le citron jusqu’à ce que les pépins craquent . " Il conviendrait que tous les goyim se retrouvent au SMIC " .


  • On ne me fera pas pleurer sur la disparition du transport aérien.
    Ce moyen de transport est une plaie pour la planète, et si on voulait parler d’écologie c’est de çà qui faudrait parler en premier, bien avant le transport routier.
    Tout compris les compagnies aériennes transportaient 4,5 milliards de passagers annuellement ... pour quoi faire ??
    Puisque l’on parle souvent ici d’identité nationale, sachez que cela aussi participe de la dissolution de ces identités .
    4,5 milliards de gugus qui prennent l’avion pour aller voir à l’autre bout de la terre, si les bouteilles de coca-cola sont les mêmes .
    Un voyage c’est tout ce qui se passe pour aller d’un point à un autre, ainsi dans un avion on ne voyage pas, car dans un avion il ne se passe rien ... on ne voyage pas en étant passif ... le voyage n’est pas un bien de consommation qui s’achète .. çà se fait, çà se mérite .
    Mais bon, autant pisser dans un violon, on trouvera toujours des arguments pour justifier le pire ... et c’est bien çà le drame de l’espèce humaine .

     

    • Excellent, magistral .


    • Joli commentaire. Je plussoie fortement.


    • Phrase lue un jour et que j’ ai trouvée très juste : " De nos jours, on ne voyage plus, on consomme de l’ éloignement ".


    • Moi aussi, je trouve votre commentaire excellent !
      Le tourisme de masse, entre autres, est une plaie.
      Belle journée !


    • Quant aux "voyages organisés" rien de plus infantilisant . La photo de la belle doche juchée sur le dos d’un éléphant indou...


    • Pas d’accord. Même si le tourisme de masse est une plaie à réguler, l’ouverture du transport aérien a permis à beaucoup de pouvoir découvrir la planète sur laquelle nous vivons, apprendre et se cultiver par le voyage et rencontrer de belles personnes. C’est justement avec cette réaction de franchouillard pensant que rien n’est mieux ailleurs que l’on conserve un esprit réducteur et fermé, à l’image du commentaire : "4,5 milliards de gugus qui prennent l’avion pour aller voir à l’autre bout de la terre, si les bouteilles de coca-cola sont les mêmes ...". Et on sent bien évidemment une pointe de frustration dans ces lignes. Le problème n’est pas le moyen de transport, c’est le nombre.
      Et pendant que tous les bobo-écolo qui veulent supprimer les moyens, au lieu de modifier les moyens, (exemple voiture à hydrogène au lieu d’obéir au lobby de la voiture polluante à pétrole pour faire mumuse avec l’Arabie Saoudite et nos armes...), les chinois vont nous bouffer, et ce ne sera que légitime.


    • @ Louis Delga
      Tu sais très bien que plus de 90% des "voyageurs" sont pris en charge dés leur arrivée par des structures qui leur font voir un monde artificiel, souvent créé pour eux de toute pièce, juste pour faire du fric.
      Et comment tu vas réguler le transport aérien, qui va choisir qui peut prendre l’avion ou pas ?
      Je ne suis pas contre les voyages, je dis qu’être téléporté à 20 000 km ce n’est pas voyager.
      Pour connaître une civilisation il faut vivre dedans, avec les gens du cru, pas déambuler avec son appareil photo et écoutant le ron-ron du gentil guide .
      Non, un voyage çà ne se consomme pas, c’est une aventure humaine, çà se vit !
      Et concernant le problème de la pollution automobile, je ne comprends pas très bien la logique qui permettrait de justifier un mal par un autre mal. oui la pollution automobile est un problème, mais en quoi justifierait elle , ou excuserait elle, la pollution de l’aviation ?
      Maintenant en matière de choix individuel : Oui je peux faire le choix de ne pas prendre l’avion, non je ne peux pas faire le choix de m’acheter une voiture à hydrogène à 60 000 euros minimum.


    • @petithous
      Je comprends tes arguments. Il est vrai que je ne voyage peut-être pas comme le touriste lambda : pas de guide, pas de tour-operator, préparation personnelle, la découverte et l’immersion dans le pays sont ma motivation. Ce qui limite donc ta première remarque.
      Le reste de ton commentaire est tout à fait pertinent.
      Cependant, on ne peut de toute façon pas renier tous les progrès d’un seul coup, mais réfléchir aux solutions alternatives afin de pouvoir encore profiter de la vie de la meilleure manière possible.


  • Jovanovic avait tout annoncé sur ces licenciements de masse.

     

  • Pôle emploi vous souhaite la bienvenue et un agréable voyage sur Air-France Titanic !


  • Pour environ deux mois de confinement :
    7 milliards pour Air France (chiffre d’affaire mensuel, 2.5 milliard) : 3 000 licenciements (ayant pourtant été au chômage partiel)
    5 milliards pour Renault : 4 600 licenciements en France (ayant pourtant été au chômage partiel), 10 000 dans le monde
    _ ? milliards pour Airbus : 5 000 (ou possiblement 3 000 selon l’aide de l’Etat à venir) licenciements en France (ayant pourtant été au chômage partiel), 10 000 dans le monde
    Il va falloir vérifier toutes les autres aides de l’Etat à d’autres grandes entreprises, pour quoi ou à qui servent ces aides (dont actionnaires), les conséquences de cela sur les PME qui elles finalement ne recevront pas d’aides dans une forme de concurrence totalement déloyale.
    Résultat : Plus une entreprise est grosse et pleure en menaçant de licencier plus elle obtient d’aide financière de l’État (donc des contribuables), et licencie quand même... Et le covid qui n’a touché que de rare pays fortement (et souvent avec l’aide des médias et de statistiques maquillées) a été très utile à ceux qui veulent affaiblir la France et les français pour une raison ou une autre... surtout avec des milliards supplémentaires des contribuables dépensés pour acheter à des sociétés privées les vaccins à venir, les masques, les tests, les nouveaux radars, etc, puis se faire racheter des biens publiques, des terres agricoles...
    Les peuples n’en ont-t-ils pas marre de cette ploutocratie politico-médiatico-financiero-commerciale qui les vole depuis des décennies en étant prêt à les pousser à des guerres civiles afin de préserver leurs privilèges pervers ? Métro dodo boulot et surtout télévision ont-ils rendu les hommes passifs, lobotomisés ?...
    Trop trop bizarre tout ce qui se passe, ça sent vraiment la fin des temps...
    Attention si prochaine vague du virus il y a ou autre virus, cela pourrait participer à un grand tri divin de l’humanité...

     

    • tri divin de l’humanite ! et bien on est en plein dedans
      aucun gouvernement serieux ne ferait un confinement par peur de detruire l’economie national
      et que font nos gouvernement ? ils confinent comme des fous.
      j’ai peur que le vaccin + chip ne soit qu’une partie du plan, avec une crise economique carabiné on aura une redistribution de la propriete


  • Pas à plaindre ! Après avoir été grassement payés par rapport à toutes les autres compagnies étrangères, ils vont partir avec un gros paquet de fric dans un généreux plan social et auront ensuite l’âge de la retraite ! Rien à voir avec un ouvrier employé de PME qui part une main devant, une main derrière et ses yeux pour pleurer !


  • Airbus a appliqué le même modèle économique que l’automobile : sous traitance à gogo avec bien sûr des salaires minables pour les ingénieurs et techniciens de ces boites : après 4 000 € brut c’est trop cher ! Airbus en France c’est à peine 50 000 salariés ce qui est peu. Et si les sous traitants se cassent la gueule c’est une perte de savoir faire irréversible !

     

    • Quand on écoute certains, Airbus sont des peuchères qui ne se gavent pas sur le dos des autres. Il faudrait verser une larmichette sous prétexte qu’Airbus est sous pavillon Franco-Allemand !
      Verser des larmichettes pour des enc****, même Français, ça reste des enc**** !

      Certains parlent du sujet mais ne connaissent rien au milieu.
      La sous-traitance a été la tiers mondisation de nombreux profils compétents !


    • Ce qui est encore plus grave le nucléaire français a fait de même : sous traitance avec pour conséquence baisse de motivation, baisse du savoir faire et salaire en baisse et des petits accidents de plus en plus fréquents.


    • Et non cher monsieur, la sous-traitance à gogo ça n’existe qu’en France.
      La raison ?

      70% de taxes et charges sur les salaires.
      Pour la même somme déboursée par le patron, l’ingé gagnera 4000 euros en Allemagne et 2000 euros en France. L’Etat décide que le français est trop bête pour utiliser son argent et le vole. :-

      On appelle ça l’Etat Providence.


    • @ Scipion : dans l’aéronautique, pas sûr que la première raison d’être de la sous-traitance soit le montant des charges. Si vous recourez à une entreprise de sous-traitance, cette dernière vous facturera le salaire des prestataires (charges comprises), plus la commission des managers, très élevée au regard de leur valeur ajoutée (quasi nulle). Certains prestataires peuvent coûter plus cher que des salariés en CDI.

      Par contre, la sous-traitance permet de réduire la voilure de façon très rapide et inaperçue en cas de coup dur, comme en ce moment par exemple. Outre-Atlantique, où les entreprises peuvent licencier plus facilement, les boîtes de presta sont quasi-inexistantes.


  • Plus facile de bannir MONSIEUR DIEUDONNÉ de you tube que de conserver les emplois chez Airbus, et de plus ils font confiance à leurs syndicats, à les bourricots.
    Chaque licencié de France devrait s’inscrire systématiquement sur la quotidienne dieudosphère plutôt que d’adhérer à la CGT, FO, ect.ect et autres bonimenteurs !!!.


  • Vous croyez que le modèle économique que nous suivons comme des abrutis pouvait encore fonctionner comme cela longtemps ?!


  • Effondrement en cours ...

     

  • Les Allemands vont en profiter pour prendre le contrôle total d’Airbus.

     

    • L’an dernier je me suis retrouvé par hasard à discuter avec un cadre français de l’OTAN en poste aux Pays-Bas. Étant moi-même ingénieur dans l’aéronautique, la conversation a rapidement porté sur l’actualité des deux grands avionneurs civil.

      Lorsque j’ai dit que Enders partait avec un bilan mitigé, mon interlocuteur a répliqué du tac au tac : "c’est bien pire que ça. Ce type était un agent américain qui a sciemment torpillé Airbus au profit de Boeing."


Commentaires suivants