Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Critique radicale du faux omniprésent – TVLibertés reçoit Francis Cousin

Francis Cousin présente sa pensée aux téléspectateurs de TVLibertés.

 

 

Retrouvez Francis Cousin, Karl Marx et Guy Debord chez Kontre Kulture :

Francis Cousin, sur E&R :

 






Alerter

46 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Les " amishs" ne sont pas communistes , mais au fond , sont plus près de M . Cousin ! ... gag !
    Il serait intéressant de le voir converser avec l’autre pseudo philosophe normand qui couche à la TV . ( je te raconte pas )
    Bon , Babeuf , les révoltes paysannes sous l’ancien régime , les cocos dévoyés de l’URSS , Le mondialisme , : alors anar , proudhonien ou coco ? Je m’y perd un peu .
    Néanmoins , je retournerais bien à l’ école avec ce Monsieur ,
    car J’ai des carences ( plutôt des abîmes ) en philo , qui me passionnait pourtant à l’époque , mais l’apprentissage en était tellement morcelé , et donc difficilement compréhensible , que celle ci me fît tourner dans pas mal de directions , inassouvissant mon appétit , et me replongeant dans des errances redondantes .

     

    Répondre à ce message

  • Je suis totalement d’accord avec lui sur tous les points et je pense que le capitalisme au sens le plus basique du terme, la propriété privée des moyens de production et la recherche du profit par fructification du capital est la base de l’asservissement, du stress qui mène au malheur, des guerres et du gâchis de nos vies.

    Néanmoins, quel système économico-politique propose t’il pour en sortir ? Comment subvenir à nos besoins et envies, produire sans ce système aliénatoire ? Comment récompenser à sa juste valeur celui qui travaille plus ?

     

    Répondre à ce message

    • Très bons questionnements, car c’est le nerf de la guerre et en effet.
      Il faut revoir les fondements de la pensée dialectique partant du constat que la critique de l’ultra libéralisme n’est pas synonyme de construction, contrairement à la pensée dialectique du communisme révolutionnaire du XIXème.
      Il faut analyser les mécanismes dominants dans les sociétés contemporaines afin de dégager les conditions d’émancipation conduisant à organiser une révolution efficace et pérenne.

       
  • à 1:42 "normalisation "psitakiste" " kesako ? Est ce que quelqu’un peut m’éclairer sur cette formule ?

     

    Répondre à ce message

  • pardon c’est du pur pipo. Ce n’est pas que tout les dérèglements soient consubstantiels au capitalisme ou pas, mais c’est la mise en avant obligatoire et généralisée de ces dérèglements qui fait débat.
    Il y a toujours eu des ventes d’enfants mais locales et limitées. Aujourd’hui c’est un droit de la marchandisation de l’être institutionnalisée qui est fêtée et ne peut souffrir de critique. Voilà la pensée radicale du marxisme en action. "J’ai raison " dit-il et nous avons tort (tout çà au nom de la liberté et de la pluralité, camarade) et de là vient notre souffrance nous qui acceptions d’être soumis et manipulés. Le marxisme en action est une dictature juive sur le monde, point. C’est factuel ,et le reste c’est de la philosophie de chambre ou de plein air.

     

    Répondre à ce message

  • MA-GNI-FIQUE... !!

    Voilà un philosophe contemporain qui parle à mon cœur...il y avait déjà un sociologue...La lecture des pré-socratiques est un régal pour l’esprit et sa vision de l’être est bien la mienne également... !!!

    L’inculture vient de l’aliénation grandissante...oui..mais quoi,hein ?....8 heures de trepallium ne peuvent se vomir, pour certains,que dans la contemplation de plus débiles ,en apparence ,que soi ...(Hanouna,par exemple quand l’alcool vient à manquer).
    Sauf quand tu admets que ce palliatif n’est qu’un pansement, parmi tant d’autres...Celui que propose le système pour garantir sa mainmise..... !!

    La vérité est ailleurs et moins éloignée qu’on ne le croit...la prise de conscience est une forteresse prise d’assaut...et là,pas de quartiers !!

     

    Répondre à ce message

  • Le problème avec Cousin, c’est qu’il se saborde en permanence en ne voyant pas qu’il participe lui-même à ce qu’il veut et croit dénoncer.
    Est-il un nouveau Christ ? Comment vit-il au quotidien pour être en dehors d’un système qu’il fustige ? En fait il pense ( et croit être) et ne voit pas que savoir n’est pas penser que untel ou untel n’a rien compris (tous des cons, les autres). Donc un super théoricien mais qui oublie simplement d’être en position de senti ce qui le ramènerait à plus de simplicité réelle et moins à juger en permanence l’idiotie de presque tous.
    On ne trouve pas la vraie légitimité en (se) disant avoir fait partie de mouvements eux vraiment radicaux et eux qui avaient tout compris, contrairement aux béotiens que nous sommes vous et moi. Bref un peu d’humilité fait du bien.

     

    Répondre à ce message

    • oui un peu d’humilité ferait du bien ...

       
    • Hum...Il est censé puiser son eau dans une source source de montagne, consommer les produits de son jardin et vivre dans une hutte en bois qu’il a construite de ses mains... Pour que son oppinion aie de la valeur ?

       
    • Les gens attendent toujours des penseurs radicaux un certain extremisme pour appuyer leur propos, mais tout seul ca ne fonctionne evidemment pas, c’est donc une requete illogique. Il vit dans son contexte, il vend des livres et pose, je cite, "des jalons de conscience".

       
    • C’est intéressant vos réactions. Je ne suis pas "les gens", je réfléchis et suis mon propre itinéraire de vie dont je ne parlerai pas ici. Ce n’est pas le lieu.
      J’ai rencontré bien des personnes qui m’ont convaincues par leur qualité d’être, leur assise, leur non-emportement, leur ouverture, leur capacité à fédérer, ou encore leurs qualités de leader, etc.
      Je reconnais quelqu’un qui pense sur la vie de quelqu’un qui vit et le démontre dans ce qu’il fait. Je n’ai rien contre Francis Cousin qui me semble plutôt sympathique et peut permettre à bien des personnes de réfléchir sur le monde, mais il vit bien dans un monde d’idées et juge beaucoup "les autres". Enfin, c’est ainsi que je le perçois et je comprends qu’on puisse le voir autrement. Alain disait dans une vidéo combien il le sentait aussi dans son truc. C’est très vrai.
      Je ne cherche au final à convaincre personne. Ceux qui sont en admiration le resteront et ceux chez qui mes propos résonnent, me comprendront.

       
    • @ Paskl

      Cousin met très peu de lui-même dans ses vidéos, d’où la difficulté de saisir sa manière de vivre ses idées pour ceux qui sont sensibles à la part humaine du message. Parcequ’elles (les idées) en revanche il les décortique à souhait. Afin de le suivre correctement faudrait prendre un aller simple pour sa station spaciale radicale et lire en chemin une biblio conséquente.
      Sinon de loin c’est pas mal mais parfois un peu froid c’est vrai.

       
  • Etre et Avoir sont pris chez Francis Cousin dans un sens trivial. Il n’y a pas dans la philosophie un concept comme l’Avoir alors que celui de l’être est omniprésent. Monsieur Cousin -philosophe - devrait nous expliquer ce mystère. Les opposer fait "bien "( au sens de Muray ) mais n’est qu’un jeu de mot
    D’autrepart il en des DEBORD comme de Marx l’un et l’autre sont responsables du marxisme et du situationnisme qui s’en est suivit de leurs théories mais Debord à la différence de Marx fut le créateur de sa propre récupération.
    Debord se coucha devant Gallimard dont il avait dit auparavant qu’il n’aurait jamais a éditer "la société du spectacle" . Les groupes ouvriers de Cousin s’il s’agit de socialisme ou barbarie ou de l’internationale situationniste n’étaient pas plus ouvriers que ne le sont actuellement Poutou et Krivine.
    D’autre part monsieur Cousin a tord de se moquer des professeurs et des journalistes puisqu’il en est un et que Marx en fut un autre. La critique de toute cette époque a déjà sa Rosa Luxembourg et en beaucoup plus profond s’il est possible. Il n’y a qu’a s’interesser à la querelle entre " l’institut de préhistoire contemporaine" et de Debord pour voir énoncer ce qui dans Marx et dans Debord fut facilement récupérer par les vainqueurs des grèves sauvages de mai 68.....

     

    Répondre à ce message

    • accueille humblement cette pensée d’Héraclite d’Ephèse (apprentis philosophe qui n’a pas eu la chance de "profiter" de ton éclairage, pauvre de lui ...) : Ephesiens, puisse le développement de l’avoir ne pas vous manquer de telle sorte qu’éclatent pleinement les preuves du pervertir de votre être


       
    • #1719200
      Le 5 mai à 09:35 par Le calcaire de Pamukkale
      Critique radicale du faux omniprésent – TVLibertés reçoit Francis (...)

      Ephèse, un site exceptionnel, des ruines magnifiques à deux pas d’une colonne du Temple d’Artemis dans la proximité de la maison de Marie. De la grande bibliothèque, il ne reste que la façade ; pourtant ses pierres, dans l’immobilisme - du séisme de 1999 -parlent la langue des écrits détruits aux touristes de passage qui lui préfèrent le contact d’un ice cream.

       
  • Je ne comprends pas comment on ne peux pas comprendre Francis Cousin... Il est la clarté didactique faite homme. :)

     

    Répondre à ce message

    • @ricko
      C’est une constante chez les pro-Cousin et les anti-Cousin (dont je fais partie) : du même développement d’idée, ils en tirent des conclusions diamétralement différentes...
      Dans la même veine, vous trouvez la pensée de Cousin limpide, je la trouve confuse...

       
  • #1719214

    Humilité, humilité... Est-ce que j’ai une gueule d’humilité !

    Prenez contact, vous verrez, M. Cousin, lorsqu’il n’est pas intéressé à la courtoisie de répondre, qu’il va regarder cela.

    Pas comme ces malotrus qui vous font miroiter. Avec ceux là, si tu cherches l’intemporel, t’es servi... T’attends ad vitam aeternam, pour rien, dans le vrai présent !

     

    Répondre à ce message

  • Au regard de beaucoup de commentaires je constate que moins c’est personnel (références sempiternelles à Marx ou Engels, l’un de famille bourgeoise l’autre d’industriel) plus c’est confus (mêlant des concepts ayant ou n’ayant rien à voir les uns avec les autres)... plus ça marche !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents