Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Cyclisme : dopage au moteur caché, fin des bimbos et Tour sans ambiance

Les fans de vélo n’apprendront rien, parce que ça fait 10 ans qu’on en parle dans le peloton, et hors peloton, dans le milieu de la course cycliste, journalistes sportifs compris.

 

Après le grand nettoyage antidopage des années 2000, déclenché par l’affaire Virenque qui courait pour Festina dans le Tour 1998, il semble que le dopage soit passé du chimique au mécanique.

Des moteurs cachés permettraient à des coureurs, comme le Suisse Cancellara ou le Britannique Froome (4 Tours de France, 2 Tours d’Espagne et 1 Tour d’Italie), qui ont été notoirement visés, de démarrer à 110 tours minute dans des côtes à 10-12 %, ce qui est considérable.

Courageusement, c’est le service des Sports de France Télévisions qui a réalisé ce petit documentaire, alors que ce sont France 2 et France 3 qui diffusent les images du Tour, chaque année, un rendez-vous à la fois spectaculaire et populaire qui attire des millions de spectateurs et téléspectateurs de toute l’Europe.

 

 

Cette année, Covid-19 oblige, le Tour de France a été décalé de deux mois, et a lieu en septembre. Il est moins suivi sur les routes, puisque les Européens ne sont plus en vacances. Il manque quelque chose à ce Tour, qui ne restera pas dans les annales, malgré le bon démarrage d’Alaphilippe, qui a tenu le maillot jaune pendant cinq étapes. Julian avait marqué le Tour 2019 en tenant presque jusqu’à la fin :

 

 

L’autre particularité de ce Tour 2020, c’est l’absence de bimbos ou d’hôtesses lors des arrivées, pour faire la bise au vainqueur et ravir les yeux des spectateurs. Cette présence féminine a été jugée trop sexiste par le gouvernement et surtout par Schiappa : ils ont décidé de dé-genrer le podium. Regardez ce que ça donne, avec une bimbo en moins et un mec en plus (pour les gays ?), le masque en plus et les distances barrière à la con :

Un Tour de France féministe.. On aura tout vu ! Même sur les plateaux télé, l’ambiance n’est plus la même. C’est froid, on s’emmerde, Jalabert force ses sourires... On en vient à regretter ce fou de Gérard Holtz, dont le débit mettait le feu aux commentaires et qui courait accessoirement après les gonzesses.

Et à propos de féminisme et de sport, tenez-vous bien, car les gauchistes ont hurlé lorsque L’Équipe a osé mettre le Tour en une plutôt que la victoire des Lyonnaises dans la Ligue des Champion(ne)s !

 

 

Bonjour les matches sans ambiance... Voici la couverture sexiste en question :

La polémique a fait perdre ses pédales à Daniel Riolo, qui reste un gars à l’ancienne, vieille France quoi :

 

 

Mais du côté du gouvernement, qui se mêle de ce qui ne le regarde pas, comme la liberté des Français avec le masque et toutes ces horreurs, on est à fond dans le progressisme le plus délirant :

 

 

Décidément, ce gouvernement est en train de foutre notre pays en l’air ! Rendez-nous le Tour ! Rendez-nous les bimbos ! Rendez-nous la joie de vivre ! Rendez-nous le contact humain ! Et dégagez de vos postes de commandement, bande de corrompus !

 

Sport honnête et dopage à l’ancienne

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

72 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Encore une superbe analyse ! La bien pensante socialo communiste sioniste continue son chemin. Bientôt des transsexuelles sur le podium ou que des hommes ?

    Pour la partie sportive, c’est comme la société d’aujourd’hui c’est le sponsor qui arrose le plus qui gagne à la fin ... La course est d’un ennui on dirait une cyclotouriste promouvant les paysages et stations de ski françaises.

     

  • Tant que ce gouvernement corrompu, et aux ordres des mondialistes, persécutera les français par de prétendues mesures sanitaires, destinées à empêcher la contestation sociale, il conviendra de boycotter tout ce qu’il organisera d’officiel par ailleurs, dont le tour de France.
    Tant que les hôtesses ne reviendront pas aux fins d’étapes, ce sera également une raison de boycotte.
    Avec ce gouvernement ouvertement mondialiste, à pourri, pourri et demi.


  • Pour faire moderne et mode LGBT ils ont mis une fille et un mec sur le podium en préparation d’une avancée progressiste pour l’année prochaine ; en effet il est prévu que l’année prochaine le mec encule le maillot jaune à sa remise pendant que la fille le pompe et que lui sourit en agitant le bouquet de fleurs face au caméra. En marche vers le progressisme le premier avant goût avait été donné sur le perron de l’Elysée si mes souvenirs ne me font pas défaut.

     

    • @mayoyaune

      Vous êtes très près de la vérité, et je vois très bien le tableau .Un peu de modernisme , que diable !!


    • L’effet Gilet Jaune fait que le Tour (qui est une société avant d’être une compétition sportive) nettoie les bords des routes de ce qui composait le public (vulgairement le plouc). Est-ce vraiment un mal quand on y pense bien ? Ils espèrent faire comme pour le foot qu’un public familial adepte des parcs d’attractions le remplace (à l’image des clubs Londoniens, Arsenal en est un bel exemple pour y avoir assisté dans ma période de naïf). Sauf que cela ne prend pas.
      Le bon côté des choses, c’est que la période que nous vivons est une période d’opportunité à bien des égards puisqu’un vide se crée entre la société dominatrice et celle mis au ban. L’occasion pour la base de se saisir de ce vide pour créer ses propres codes. Le cinéma est mort, reprenons les caméras ; la littérature en panne, comme s’il n’y avait à dire sur ce qui se passe autour de nous, réapprenons à voir le monde. Quid des arts en général, les boulevards sont ouverts à l’autoproduction et aux vrais artistes, puisque les exploitants ferment les uns après les autres, fermant la voie aux fonctionnaires gras de la culture. Lecture publique, spectacles de rue à deux sous, réinterprétation publique des classiques, les pistes sont nombreuses.
      Le temps est venu. Et cette réflexion ne se limite pas à l’art.


  • Déjà avec le dopage, en plus avec le vélo électrique, ça fait beaucoup, mais là l’ambiance du tour de France a pris un coup dans l’aile .Le tour, c’était festif et aujourd’hui c’est d’une tristesse à mourir .Les masques à l’arrivée de l’étape sont d’un ridicule sans nom, pour peu que les coureurs mettent un masque, ses connards en seraient bien capables .Tout ceci ne ressemble à rien .On sent bien qu’ils font tout pour gâcher le plaisir du tour de France en le décalant de deux mois et ce "masque parade" qui en dit long sur le sabordage de ce grand moment qui est le tour de France .Tous les ingrédients pour gâcher la vie des Français sont réunis .C’est une bande de salopes !

     

    • #2538695

      Non, les cyclistes professionnels comme nous n’ont pas le choix, ils doivent respecter le protocole imposé par le directeur de la course alias Prud’homme.
      Par contre croire que les cyclistes professionnels roulent avec des vélos électriques fait de vous un naïf.
      Je connais parfaitement ce milieu, je sais ce qu’ils endurent pendant leur stage d’entraînement et entendre une personne lambda dire qu’ils roulent avec des vélos électriques est hyper offensant par rapport aux efforts fournis pendant l’entraînement et les courses.
      PS : Vieux cyclistes de 44 ans qui fait encore 6000 kms / an sans vélo électrique !


    • @Arcésilas de Cyrène

      Je n’ai jamais dit que tous les coureurs du tour de France roulaient avec des vélos électriques .Je disais simplement que le dopage avait porté un coup dans ce sport et que le vélo électrique en remettait une couche, et je ne fais pas une généralité .Il y a eu quand même des cas douteux, il faut le reconnaitre "Paris-Roubaix" , des contres la montres etc. etc....Bon, on ne va pas épiloguer, tout le monde l’a vu .Je parle simplement des tricheurs .On ne va pas faire la liste, elle serait trop longue . Et il y a dans ce sport des gens honnêtes, et c’est ceux-là qui m’intéressent .J’aime le vélo, j’aime le tour de France et c’est dommage que la fête soit gâchée par leur connerie de Covid qui est organisé pour saborder un peu plus ce sport et ce moment national qui est le tour de France .
      Les coureurs n’ont rien à voir le dedans, et ne font qu’obéir à la direction de course .Mais avouez quand même que c’est un peu triste .


    • #2540072

      Il n’y a que vous qui avez vu des vélos électriques lors de contre la montre. Personnellement je n’en ai jamais vu ni jamais entendu parler..Pourriez vous me donner des exemples de CLM truqués SVP ?
      En ce qui concerne le port du masque, nous sommes en totale symbiose. C’est ridicule de faire partir les coureurs avec un masque, puis les retirer pendant la course et les remettre à l’arrivée. C’est stupide et cela participe à la manipulation du pouvoir profond.
      iIl n’y a pas longtemps, j’ai eu une algarade avec une personne à qui j’ai fait remarquer que les coureurs retiraient leurs masques à l’intérieur de leur bus alors qu’on nous dit que c’est dans les endroits clos que le risque est maximum. Et bien rien à faire pour eux, le virus est partout ! Un bon mouton quoi.


  • Armstrong avait "gagné" ses 7 tours de France avec un vélo électrique ; l’inventeur, un hongrois, l’avait confessé quelques années plus tard, Armstrong avait déboursé une somme considérable pour le moteur lié à une clause d’exclusivité.Et si Armstrong se dopait en plus c’est pour tenir la cadence de pédalage imposé par le moteur électrique.
    A noter que l’organisation du Tour n’avait pu le coincer là-dessus car il n’était pas indiqué dans le règlement que la propulsion devait se faire uniquement par la force musculaire ; depuis ils ont modifié le règlement mais ça n’empêche que tous les derniers vainqueurs tournent à l’électricité, c’est flagrant dans les cols.

     

    • Je me rappelle d’une étape où Ulrich, gros plateau et assis tranquillement, remontait Pantani sur l’Alpe d’Huez.
      Pantani, aka, le grimpeur par excellence mort de conséquence douteuse.
      Même Armstrong tenait la dragée haute en étape de montagne, en gros plateau là où des grimpeurs étaient en danseuse.


    • #2539976

      C’est totalement faux.
      Les vélos électriques les plus hauts de gamme d’aujourd’hui ne possèdent qu’une autonomie de 80 kms pour une utilisation "normal" donc imaginez en condition "haute montagne" celle ci diminuerait à 30/40 kms. Mais ça c’est pour aujourd’hui avec les meilleures technologies (pas celles de 1999/2005, hein ?).
      Un vélo électrique est extrêmement lourd par rapport à un vélo traditionnel professionnel (entre 4 à 5 kilos pour un vélo électrique très haut de gamme) alors imaginez en 1999 !
      Avez vous vu Armstrong changer souvent de vélo dans la fin d’une étape ? Non même jamais.
      Alors je ne nie pas qu’Armstrong s’est lourdement dopé mais il n’a pas utilisé l’électrique car encore plus lourd et moins performant qu’aujourd’hui.
      Lui c’était plutôt l’EPO mais surtout les transfusions sanguines qui lui permettaient une excellente récupération par rapport à ses adversaires. Malgré cela Armstrong était un grand coureur qui n’avait aucune morale. C’était un tricheur dans l’âme tellement il voulait la gagne. S’il ne s’était pas dopé, il aurait (je crois) quand même gagné au moins 1 tour de France.

      Votre commentaire démontre surtout que vous n’y connaissez pas grand chose en cyclisme avec un peu de haine, un peu de jalousie envers les coureurs. On dirait que vous voulez faire parti de la meute anti-cyclisme afin de rabaisser ce sport magistral.
      Dans une discussion entre ami, je suis toujours à 1 contre 5 (voir 10) sur le cyclisme, un peu comme en politique quand je soutiens Alain Soral !
      Il y aurait tellement à dire sur les autres sports notamment le foot et le basket. Le foot pratique des controles anti-dopage qui étaient fait dans le cyclisme depuis plus de 15 ans. Pourquoi ?
      PS : Ancien cycliste de 45 ans qui fait 6000km/an sans moteur. Ancien néo pro ayant couru avec JP Nazon (jaune sur le TDF et victoire sur les champs Elysée).


    • @ vengeur 13
      Pantani n’est pas du tout mort de conséquences douteuses, il a trop abusé de la poudre point.
      Entièrement d’accord avec arcesylas.


  • La conclusion de l’article signifie "sauvons l’esprit (chaleureux, bon vivant, passionné, aimant la beauté, ouvert, subtile) français qu’ils ont déjà fortement commencer à attaquer !".


  • C’est Armstrong le premier qui a utilisé le moteur, et aucune de ces victoires dans le Tour de France ne s’est faite sans.
    Certains de ces concurrents de l’époque ont témoigné qu’ils avaient des capacités physiologiques au moins aussi bonnes que lui et le même protocole de dopage. Et pourtant ils prenaient 2 min à l’arrivée des cols et 5 dans les contre-la-montre.
    J’invite à regarder la montée de Sestrière sur le Tour 99... c’est très parlant. Il n’y a aucunes souffrance sur son visage, le tout en développant 450 watts. Il emmène un braquet faramineux (il n’a pas encore le style "moulin à café"). Cerise sur le gâteau, il n’attaque même pas, il lâche ses adversaires au train. Pour qui connaît le cyclisme, c’est du jamais vu.
    Il y a également des gestes ou ils vient avec sa main toucher le dessous de sa selle. Il l’a fait pendant de nombreux tours. Il s’agit d’un geste parasite qui in’a aucun intérêt sauf à actionner quelque chose. A la fin de son règne ce geste disparaîtra, le moteur se mettant en route avec son cardiofréquencemêtre. En 7 ans Armstrong n’a connu qu’une défaillance, la montée de Jouplane, ou il prend 2 minutes.
    Il y aurait beaucoup plus à dire...

     

  • Le vélo n’est plus un sport, c’est du spectacle, du visuel publicitaire.
    Prosélytisme en plus avec une nouvelle équipe : "Israel start-up nation".
    Là j’avoue que cela m’a toué.
    Ils finiront par tuer le vélo.
    Espérons que ce n’est pas leur objectif la veille du 12 prochainement venant !!!!

     

    • #2540004

      C’est bien tout le contraire. Le cyclisme est le sport des sports.
      Et il est normal que ce sport hors norme tant la souffrance des coureurs est effroyable que celui ci devient un spectacle.
      Je vous invite à faire une montée rien qu’avec des cyclos pour vous rendre compte de la souffrance que ces hommes subissent.


  • #2538646
    le 02/09/2020 par amis de la France, la France nous appelle !
    Cyclisme : dopage au moteur caché, fin des bimbos et Tour sans (...)

    Sur la dernière phrase, on sent un certain énervement dans la Rédaction ER, c’est palpable...

    Oui il paraît que le Tour a lieu finalement... bof, ce sera un gros flop ! Tout simplement, parce que c’est la rentrée et que les gens en ont plus rien à foutre, avant l’heure c’est pas l’heure et après l’heure c’est trop tard !


  • #2538689

    Oui comme dit dans le reportage "les moteurs dans les vélos de cyclistes professionnels" est bien une légende. Cette légende est du à des cyclistes revanchards aigris et à des journalistes qui n’y connaissent rien à ce sport magistral.
    Alors même si Cancellara a triché dans le tour des Flandres 2010 ( ce qui reste à prouver) il est évident pour le cycliste que je suis que les performances des coureurs cyclistes professionnels sont faisables sans aucune aides mécano-éclectiques. Les meilleurs vélos à assistance électrique ( 7000€) ne peuvent tenir que 80 kms. Ensuite, il faut savoir que ce type de vélo, même le plus haut de gamme est beaucoup plus lourd qu’un vélo Pro standard (environ 11 kgs pour un vélo éléctrique haut de gamme contre moins de 7 kgs pour un vélo Pro) ce qui aurait en fait de niveller le niveau entre les deux. Je pense que cette nouvelle polémique n’a pour but que de salir encore une fois le cyclisme à cause d’une bande de revanchard (ex Pro) mais aussi par la méconnaissance des journalistes et des intervenants sur ce sport. La puissance développée d’un coureur cycliste est tellement forte que les moteurs actuels ne leurs serviraient à rien. De plus, tout les vélos sont contrôlés par des experts avant et à la fin de l’étape mais aussi tous les vélos dit de "remplacement sur galerie". Ces contrôleurs sont fait par des professionnels aguerris.

    Ca c’est la vérité. PS : Un ex cycliste de 45 ans qui fait encore 6000 kms/ ans sans moteur...

     

    • Je découvre ce soir que pour un sportif amateur, 6000km par an en vélo c’est honorable... J’ai 53 ans cette année, et le compteur cumulatif de mon vélo de ville (panier, sacoches 2x25L, antivol, bouteille d’un litre d’eau, porte bagage et un gosse dessus la moitié du temps... bref ce compteur indique 7285km pour l’année 2019. Aller à l’école, puis au travail, puis les courses, puis ciné le soir, bref vélo tous les jours. Je comprends pourquoi j’ai de bonnes cuisses... En fait il vaut mieux rouler 30km tous les jours que 120 le dimanche.


    • Tu n’as pas du regarder le reportage ou ta passion pour le cyclisme te donne des oeillères :

      1 « Les meilleurs vélos à assistance électrique ( 7000€) ne peuvent tenir que 80 kms » : justement ils en changent sans raison au fil de la course ou après un bon col...

      2 « ce type de vélo, même le plus haut de gamme est beaucoup plus lourd qu’un vélo Pro standard (environ 11 kgs pour un vélo éléctrique haut de gamme contre moins de 7 kgs pour un vélo Pro) » : tu as vu la vidéo ? ça te semble peser 4kg la batterie technologie militaire et le moteur ? —> image ici

      3 « La puissance développée d’un coureur cycliste est tellement forte que les moteurs actuels ne leurs serviraient à rien » : si, à faire la différence avec ceux qui n’en ont pas
      4 « tout les vélos sont contrôlés par des experts avant et à la fin de l’étape mais aussi tous les vélos dit de "remplacement sur galerie". Ces contrôleurs sont fait par des professionnels aguerris. » : ouiiiiiiii, aucun doute !!!!


    • Déjà, je sépare Cancellara (soupçonné sur une course) de Froome...
      J’ai longuement analysé le coup de pédale de Froome et, par moment, sa cadence de pédalage semble désynchronisé du mouvement de son pédalier (il donne l’impression que ses jambes "courent" après ses pédales). Je rajoute que, depuis le début, il est un des seul coureur à utiliser un plateau "ovoïde", parfait pour masquer ce dont je parle plus haut...
      Cela me semble suffisant pour avoir de forts soupçons sur ses performances et pendant toute sa carrière !


    • La puissance développée d’un coureur cycliste est tellement forte que les moteurs actuels ne leurs serviraient à rien

      personne ne peux se maintenir sur la crête des 500/600 w bien longtemps ( je parle en minutes ) en mode aérobie
      en mode anaérobie, c’est a dire lors d’un sprint, on peut atteindre 1000w mais sur une durée qui se calcule en secondes

      la moyenne humaine acceptée est de 400 watts et il s’agit de "crack", un cycliste qui assure ses 250w sur une journée est un "très très bon"

      la puissance exprimée en watts représente la quantité de travail (force) délivrée par unité de temps
      puissance multiplié par la vitesse de rotation en pie-rad me donne la force produite , cette force est exprimée en newton

      - sachant que plus "ça grimpe" plus la force nécessaire est importante
      - sachant que la force produite baisse lorsque la fréquence de pédalage augmente au delà d’une fréquence

      les lois de la physique étant ce qu’elles sont, ces newtons il faut bien aller les trouver d’une manière ou d’une autre
      arrive le moment ou, soit on pédale moins vite, soit on change de braquet, dans les deux cas la vitesse diminue

      - soit la fréquence de pédalage diminue, le pédalier tourne moins vite donc la roue aussi, je m’épuise
      - soit la fréquence de pédalage augmente , mais le braquet final étant de 2/4 dents au dessus la roue tourne moins vite , je contrôle
      - soit la fréquence de pédalage diminue, avec braquet final de 2/4 dents au dessus, j’ai réduis ma vitesse, je suis "lâché"

      si lors d’un sprint on arrive a 1000 w cela provient du fait que l’on projette tout le poids de son corps ( 80kg) sur une manivelle de 0.175 m 3 fois par seconde et ce sur un temps très court en utilisant un mode anaérobie

      reste le moteur ....
      batteries lithium 200w/kg
      force d’un moteur de 50w réduit a 120 tour minute ... 4 m-newton soit la force ( la force pas la puissance ) d’une mobylette en phase avec mon rythme de pédalage et s’appliquant directement sur le pédalier
      rendement moteur 0.75 soit 70 watts/heure de consommés
      avec 1 kg de batterie je peux gérer l’étape et ma victoire


    • "La puissance développée d’un coureur cycliste est tellement forte que les moteurs actuels ne leurs serviraient à rien"

      Je ne suis pas d’accord. 50 W de puissance en plus <=> 2 km/h en plus dans une pente à 10%.
      Soit 1 km d’avance sur 30 min d’effort et donc 3 min d’avance à 20 km/h.

      3 min, c’est suffisant pour faire la différence et gagner le tour.


    • #2539930

      J’entends bien vos méfiances et elles sont légitimes tellement ce sport a été sali par certain coureur à une certaine époque.
      Cependant je dois faire deux, trois remarques.
      Sur le dopage, il ne faut pas croire qu’un dopage même à une dose de cheval ferait gagner un Voeckler (par exemple) ou qu’un coureur dopé a le privilège de faire des entraînement soft. Armstrong que je conchie faisait des entraînements hauts de gamme et avant-gardiste en altitude. Le cyclisme demande des sacrifices et des entraînements bien souvent d’une dureté bien supérieur aux autres sports.
      Sur les vélos électriques, allez voir les vidéos de cyclistes qui ont fait des essais. Ils vous expliqueront que le vélo va les aider sur un certain nombre de kilomètres (plus on roule vite, moins la batterie tient donc 60 kms d’autonomie pour un bon rouleur) mais que dès que la batterie est vide, c’est une galère de supporter les kilos supplémentaires.
      Sur les changements de vélos en course il faut être honnête. J’ai la chance de pouvoir suivre le tour (qui est retransmis dès le kilomètre 0) et à part lors de problèmes mécaniques (3 ou 4 depuis le début du tour, un peu plus si on compte les changements de vélos pour cause de chutes) aucun coureur ne change de vélo !
      Voilà donc pour parler de vélo, il faut connaitre.
      @Gjt :
      Un coup de chapeau à Gjt et ses 7285 kms ! C’est vraiment excellent.
      En ce qui me concerne je ne fais que de grande sortie les WE.
      PS : Un ancien cycliste de 45 ans qui fait encore 6000 km/an qui a couru en néo pro (avec JP Nazon jaune 1 journée sur le TDF et victoire sur les Champs-Élysées (dernière étape du TDF)).


    • #2539989

      @ Bud :
      Je vous assure que c’est le cas. Tous les vélos sont contrôlés et même ceux de remplacements qui sont placés sur les galeries.
      N’importe quel cycliste amateur dénoncerait un vélo électrique dans un peloton.
      Pensez vous que les coureurs avec des vélos tradi, laisseraient faire ça ?
      Il ne faudrait qu’un seul regard pour un œil avisé pour voir l’entourloupe...
      Alors pensez vous que pour des professionnels avides de règlement (CF les 20 secondes retirées à Julian Alaphilippe pour un mauvais ravitaillement d’un bidon donné à 17 km alors que celui ci était interdit aux 20 km) cela pourrait il passer ?
      C’est non.
      Soit vous êtes un anti-cyclistes qui pense "tous dopés" pour faire parti du groupe comme un mouton, soit vous avez la haine de ce sport.

      Seulement pour vous on dirait que tout cycliste=tricheur/dopé.
      C’est de l’extrémisme du genre Soral=extême droite ou Soral= Fasciste.


  • Les anglo-saxons sont toujours à la pointe du dopage que ce soit physique chimique biologique mécanique ou même réglementaire . Armstro a est un parfait exemple


  • Ils ont enlevé les jolies filles au moment de la remise des maillots, justement parce que c’étaient des jolies filles. Bien de chez nous. Pas les bimbos putes de Formule I (agréables à regarder aussi il ne faut pas être hypocrite). Une image de la France, et çà c’est inacceptable pour les dépravés qui nous gouvernent. Les médias retransmettent la fête des dégénérés à l’Elysée mais pas deux jolies filles à chaque étape. C’est intolérable pour les féministes ! Avec un président qui épouse sa mère. Qui n’a pas d’enfant. Il y a une logique.
    Les trois avec deux mètres de distance entre eux mais des masques, quand même. Et la photo avec Estrosi et Albert, coude à coude, sans masque. Le masque pour les pauvres. Sans masque pour les je t’emmerde, t’a voté pour moi ! J’attend l’année prochaine où Hanouna et Artur vont présenter le Tour de France. Sans Cochonou qui ne sera pas reconduit et remplacé par les oranges Jaffa.

     

    • #2538814

      Les féministes ont en horreur les belles femmes qu’elles ne sont pas et qu’elles ne seront jamais. Il faut vraiment avoir une haine profonde pour l’avantage que peuvent avoir les femmes qui sont belle pour leur ôter le pain de la bouche.

      D’ailleurs c’est dans le détail qu’on voit que le féminisme ne sert pas aux femmes, il suffisait de changer le protocole au lieu de le supprimer mais les jolies filles auraient tout de même été présente donc ça ne réglait pas le problème pour elles.


  • le tour de France, c’est surtout pour regarder les jolis paysages de notre beau pays, pour le reste, rien à braire depuis 98...


  • Très bon article qui met dans le bain même si on ne connait pas grand chose au cyclisme.

    La vidéo de fin est sympa, on ne se lasse pas de regarder un champ plein de jolies fleurs !


  • Bon, ben dans pas longtemps, je vous l’annonce le tour de France va devenir mixte, et bonjour les gars le courage qu’il va falloir user pour rester concentré en étape de montagne, en voyant devant pédaler un abricot en danseuse et de respecter la distance sociale tout en pedalant la béquille déployée.

    J’en fais déjà des cauchemars.

     

  • @Francois, Son moteur avait donc lâché non ?

    Sinon, quel intérêt a le service public de révéler la supercherie maintenant ?
    En haut lieu, a t-on théorisé qu’en plus du masque, il fallait saper le moral des habituels suiveurs du Tour sur 2020 ?

    Le Tour, ce n’est pas que les coureurs qui trichent, c’est aussi une carte de visite de la France, l’introduction dans les foyers de ses paysages, une pub imbattable sur trois semaines pour le tourisme, un monument national, avec une histoire.
    Avec l’ingénierie Covid, c’est un Tour post estival peu suivi, sans spectateurs.
    C’est peut être voulu d’ailleurs, histoire de basculer dans le nouveau monde Macronien, auquel cas le Tour sera peut être sacrifié sur l’autel de la standardisation culturelle.

    « Le contrôle de l’équipement qui pourrait être effectué par les commissaires, un mandataire ou une instance de l’UCI est limité à sa conformité avec les exigences purement sportives et techniques. A la demande du président du collège des commissaires, d’un mandataire ou d’une instance de l’UCI, les commissaires de l’UCI peuvent saisir le matériel pour un contrôle ultérieur, si nécessaire avant, pendant ou après la course, que le matériel ait été utilisé pendant la compétition ou non. Dans le cas où le matériel saisi n’est pas conforme au règlement UCI, l’UCI peut conserver le matériel concerné jusqu’à la fin d’une éventuelle procédure disciplinaire, le cas échéant. » Guide de clarification de l’UCI.

    Vous l’aurez compris, sans volonté du pouvoir sportif, le vélo non conforme peut passer au travers des rayons X et ce, sur un grand Tour.
    Sport de compétition = spectacle.
    Définition de la société du spectacle par Debord :

    ’Le spectacle n’est pas un ensemble d’images, mais un rapport social entre des personnes, médiatisé par des images »

    Visiblement, la société marchande veut abandonner ce modèle pour le modèle suivant :

    "Le spectacle n’est pas un ensemble d’avatars, mais un rapport social entre des personnes, médiatisé par des avatars "

    Le Tour à la télé volontairement tué par le changement de modèle du tout virtuel ? Une hypothèse crédible, hélas.


  • Arrêtons svp avec ces histoires de vélos électriques. Apparemment, ici y a des gens qui adorent les histoires d’une bassesse absolue. Armstrong méritait ses 7 victoires au Tour ainsi que Virenque. Je n’ai rien contre le dopage parce que de toute façon ils se dopent tous donc cela ne change rien au niveau du suspens et des prestations. Et puis dopé ou pas dopé, il faut tjs le faire ce qu’ils parviennent à accomplir. Bientôt vous allez nous faire croire qu’il s’agit d’une partie plaisir à la portée de tous vue qu’il ne s’agit que de mettre un petit moteur dans son vélo et prendre des pilules spécifiques. Il est vrai que concernant Cancellara, ça reste un petit mystère parce qu’après sa victoire au Tour de Flandres et que les rumeurs commençaient à enfler concernant son vélo, je n’ai plus entendu parlé de lui.

     

    • C’est paradoxal comme sport, à la fois très dur mais permet au moindre tocard d’exister. Il faut vite le comprendre et ne pas perdre son temps à s’entraîner comme un jobard, pour rien. Sinon pour prendre l’air c’est très bien.


    • Voir ce que disaient les coureurs sur Bjarne Riis, passé de quidam du peloton à vainqueur du tour en 96. Chargé comme un mulet à lEPO (il a avoué) et avec un sang aussi epais qu’un liquide sirupeux dixit les médecins. M’étonnerait pas que ce mec doivent se lever toutes les nuits prendre des cachets pour pas que son sang s’épaississe et qu’il crève d’un arrêt cardiaque. Tu parles d’une vie...


  • De voir un homme à côté du vainqueur pour lui serrer la main ou plus ne sera qu’une question d’habitude après un certain temps pour les générations à venir. Un jour, je parlais avec un jeune au sujet de mon équipe favorite (le Barca). Je lamentais le fait que cette équipe perdait de plus en plus son identité par le manque de joueurs espagnols dans l’équipe (qui aurais pu s’imaginer un jour qu’au Bayern München y aurait tant de Noirs ?). Le mec me regardait comme si j’étais un ovni. Je voyais à l’expression de son visage qu’il n’en revenait pas qu’un Noir puisse lui dire qqchose de pareille.


  • C’est surtout que ça manque de "diversité"
    S’ils n’arrivent pas à nous mettre un noir sur le podium, il nous en mettront comme hotesse

     

  • Je m’étonne qu’un ustensile comme le vélo - qui fonctionne à coup de pédales - ne soit pas considéré comme une insulte à la communauté homosexuelle.

    Peut-être l’an prochain...

     

    • Effectivement, ça va devenir un mot (un de plus) qui va disparaître du vocabulaire usuel, sur ordre de la gay-stapo...

      Je propose pour le remplacer, de dire "levier d’action mécanique agissant sur chaîne" ça irait bien en "novlangue" ! Ils ont bien sorti un jour "milieu aquatique ludique profond standardisé" pour désigner une piscine, alors hein...


  • Ils auraient du mettre Bilal Hassani à la place du mec sur le podium pour compléter ie tableau.....

    Les déments sont au pouvoir et, hélas, peu s’en aperçoivent .

     

  • Le reportage sur les moteurs date d’il y a 4 ans.

    Pour connaitre un peu le milieu pro et pratiquer le cyclisme en amateur, des bruits indiques que des moteurs ont pu être utilisés dans les années 2014/2015.

    Aujourd’hui avec les contrôles des vélos au scanner, plus personne ne prend le risque de mettre un moteur.

    Par contre le dopage continue toujours mais c’est pire dans le foot.

     

  • je lis ici que quelques uns sans l’avouer ouvertement admettent le dopage et le vélo bricolé, pourquoi pas puisque le foot et autres sports pros à l’instar de la politique sont des adeptes forcenés de la magouille à tous les niveaux. Quand aux adorateurs d’ Armstrong et autres chargés comme des mules, je ne commenterai pas par compassion, il y avait bien les adorateurs de l’oignon qui étaient classés officiellement dans le panel recensé par Miviludes des 172 sectes en France...


  • On ne dit plus “gilet jaune” mais “masque d’or” !
    ah le marasme journalistique mainstream menteur et cynique !


  • Presque toutes les compétitions de haut niveau sont truquées, en passant de la partie d’échecs jusqu’à la Loterie Nationale. Relisez 1984 et Bagatelles, c’est écrit dedans, déjà. Amusez vous à crever un ballon de foot en Coupe Européenne à l’occasion, à passer les poteaux à l’aimant, je ne serai pas étonné d’y trouver une belle mécanique à l’intérieur...mais je n’ai pas de preuves ! On n’a jamais les preuves de rien, d’ailleurs.

     

  • #2538970
    le 03/09/2020 par je vote Google depuis 15 ans
    Cyclisme : dopage au moteur caché, fin des bimbos et Tour sans (...)

    Le vélo.... Voilà c’était marrant avec Gerard Holdz, ensuite c’est pas le dopage le problème, c’est le budget, dès qu’il faut être le plus performant pour faire rentrer le max de sous et avoir une chance d’être sur le podium, il faut se shooter quelque soit le sport. Ensuite j’ai beau avoir fait du vélo de route une grande partie de ma vie voir avec un certain niveau sur longue distance, les cyclistes en règles générale ce sont les pires des moutons, te fusillant du regard si tu passes un peu trop vite à leur goût en bagnole ou à moto. J’ai rien contre le vélo j’aime bien le principe, mais depuis que c’est mis en opposition avec le moteur à explosion et qu’ils se prennent tous pour des Lance Armstrong ecolo friendly, surtout dans les paysages de montagne, je peux plus les encaisser... Seul : moyen de transport économique sportif efficace et rapide :
    en groupe : troupeau de cons antipathiques ô possible. Mais j’ai remarqué que c’était un phénomène humain, dès qu’on est plus de deux dans une discipline difficile de pas être des gros con. J’ai dit difficile, pas impossible....


  • J’ai regardé un moment l’autre jour et maintenant je boycotte. Plus de commentaires sur l’histoire des pays traversés par le tour, ce que j’aimais bien, Stéphane Bern nous manque. Et il y avait un peu trop de gros plans sur le maillot et les gants d’un coureur en particulier où il était inscrit "Israël" .

     

    • Stéphane Bern n’a jamais fait partie de l’équipe du Tour de France en ce qui concerne le patrimoine. Bern est un escroc et il n’a pas grand chose de français à part son lieu de naissance et sa langue d’usage.https://fr.wikipedia.org/wiki/St%C3... Sa fondation et son loto ont été mis en place pour ramasser du fric pour Macron entre autres. La remise en état du patrimoine sert de porte d’entrée pour les migrants et la main d’oeuvre étrangère qui est employée sur les chantiers dédiés.
      Le télé fabrique des faux experts, seul le discours opère chez le spectateur comme digne d’autorité. Sortez et observez ce qui vous entoure pour vous intéressez au patrimoine, vous en tirerez plus d’enseignement et de ravissement qu’entendre ces simulacres de passionés. L’histoire est partout autour de nous, même dans les coins les plus "paumés" de France, il suffit de chercher à les voir. Ne laissons les autres s’occupés de ce qui nous est commun.


  • Le drame, c’est qu’il y a quelques années, je me disais "ben oui c’est ce que je pense en effet...j’ai l’impression que c’est exactement ce qui se passe et ouf je ne suis pas le seul à constater ces trucs et ici des gens le verbalisent et conceptualisent, je ne suis plus seul..."

    Après quelques années..."punaise, c’est flagrant, avant c’était discret, incidieux, par mots détournés, mais là ce n’est plus caché, c’est avoué , affirmé, défendu au grand jour...(hein le bal au peron de l’Elysée, ce n’est pas la gay pride...)" L’episode du confinement est un grand révélateur, les mensonges en tout genre etc...Et autour ça dit encore meuuuh non...


  • Un résumé très simple ? Les marchands du temple, qui veut aller plus loin que des philosophies millénaires ?


  • Lors des deux premiers Tours de France, les coureurs devaient parcourir comme 1ère étape Montgeron - Lyon, 467 kms, sans moteurs, cachous ou piquouzes, sans dérailleurs, vélo pesant pas mal de kilos, des routes dont je vous laisse deviner l’état... voili, voilà...

    Pour moi, quelque soit la discipline sportive, le professionalisme par ses impératifs financiers tue le sport, et traite les athlètes comme du bétail de concours !

    Maintenant, si les mecs (ou les nanas) acceptent de se faire traiter de la sorte, c’est pas moi qui vais pleurer sur leur sort !


  • Le premier à avoir bénéficié du moteur (et il était le seul à son époque dans le peloton) c’était Lance Armstrong.

     

  • Pourquoi vous attachez de l’importance à cette bagatelle ? Purée y a plus grave !


  • #2539186
    le 03/09/2020 par lefoutagedegueulepermanent
    Cyclisme : dopage au moteur caché, fin des bimbos et Tour sans (...)

    Le journal L’Equipe appartient à la famille Amaury. Le groupe Amaury détient aussi ASO (Amaury Sport Organisation), qui organise le Tour de France...

     

  • Au passage, un grand bravo a Julian Alaphilippe
    pour sa belle performance 2 tours consécutifs !
    Alors qu’il faut remonter loin dans le passé pour retrouver
    des français dans le top classement.
    Que font les mecs-potiches sur les podiums a côté des hôtesses ?
    Problème : Il y a distorsion..sur le TDF masculin, s’il y a des hommes sur le podium
    c’est pour recevoir un prix, pas pour jouer les mannequins !
    Cette connerie tue le Tour !

     

    • Comme vous, tous mes compliments à Julian Alaphilipe pour sa volonté exceptionnelle de porter le maillot jaune. Notons également son courage et sa spontanéité à se relever de sa chute pour actionner le frein de la roue arrière de son vélo, qui s’emballait toute seule ! ?


  • C’est bien malheureux à dire, mais malgré leur performance honorable, les sportifs tapinent pour les mêmes que les artistes subventionnés. Les uns servent l’aile droite, les autres l’aile gauche.
    Je n’ai toujours pas entendu un sportif aller contre cette escroquerie du port du masque. Et ce n’est pas les contradictions flagrantes qui manquent.
    Le masque d’Alaphippe sur le podium montre bien à qui sert toute la supercherie : la photo est une belle métaphore pour dire qu’on est devant une opération sous faux-drapeau.


Commentaires suivants