Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Cyril Hanouna se prend pour le président des Français et Omar Sy lance la pétition contre la pauvreté (des stars)

Paradoxalement, ce sont souvent les petits cerveaux qui ont la grosse tête. Le cas clinique de la semaine, c’est l’animateur Cyril Hanouna, dit Baba, qui pique des crises de plus en plus fortes à cause de deux choses principales : son audience s’est effondrée sur le Net, et ses directives ne sont pas suivies par la population, les soignants ou les politiques. À quoi ça sert d’être riche si tout le monde se fout de ce que vous dites ?

 

Le premier indice inquiétant est venu de l’annonce d’une éventuelle candidature à la présidence de la République en 2022. Quand on vous dit qu’il n’y a plus de limites... Pour info, et sans vouloir vexer Baba, le pouvoir profond, s’il considère effectivement que l’animateur de supermarché est tout à fait inoffensif pour les intérêts de la Banque, veut bien d’une marionnette à la tête de l’État mais pas d’un bouffon. Un minimum de sérieux est requis.
En même temps, on disait ça avant l’élection de Sarkozy en 2007...

 

 

L’animateur pique donc des crises comme un enfant trop gâté à qui on ne doit rien refuser et qui hurle à la moindre contrariété. Après la sortie légèrement anti-pouvoir de Jean-Pierre Pernaut, l’inamovible présentateur du 13 Heures de la première chaîne européenne, Hanouna s’est senti atteint dans son habit de juge suprême. Car il se prend pour le juge suprême : il a organisé une émission entière pour châtier le Français réfractaire.
On remet la vidéo pour ceux qui n’étaient pas là :

 

 

La bande d’attardés mentaux qui entoure Hanouna est donc montée au créneau sur ordre pour critiquer celui qui a osé critiquer, sans le vouloir ou sans le savoir, le lobby (pharmaceutique) qui dicte sa loi au gouvernement en matière sanitaire. Des insignifiants comme Valérie Benaïm et Benjamin Castaldi ont jugé bon de condamner les propos de Pernaut.

« On lui demande d’être factuel, de dire ce qui va, ce qui ne va pas, mais on ne lui demande pas son point de vue, ce n’est pas le lieu ! »

La « journaliste » Benaïm qui exige du « factuel », on aura tout vu...
Après ce jugement à l’emporte-pièce, le Baba a menacé Twitter de quitter Twitter, entraînant avec lui ses fans (quelle perte pour le réseau social) pour une broutille.

« L’homme de 45 ans, star de C8, suivi par plus de 6 millions de personnes sur Twitter, a directement interpellé les responsables de la plateforme. "Pourquoi @TwitterFrance a suspendu le compte de @Hiteb2 ? Quelqu’un de chez @TwitterFrance peut nous répondre ? Personne n a compris ! Merci de votre explication", a-t-il d’abord écrit. » (Public)

 

Six millions de followers, c’est pas rien. Cela devrait faire réfléchir « Twitter »...

Mais ce qui a provoqué la crise existentielle la plus grave chez Baba, c’est bien l’érosion, que disons-nous, l’effondrement de son audience pendant le confinement, preuve que les Français se foutent du divertissement socialo-sioniste incarné par le multimillionnaire de Bolloré.
Dans le même ordre d’idée, la panique a commencé à gagner le monde du spectacle, du show-biz, de la culture (tout se vaut) : les stars réclament un grand plan de sauvetage de la culture derrière le sauvetage des intermittents, ces ouvriers du spectacle. Pour info, la plupart des intermittents ont touché une aide sur trois mois, ce qui n’est pas le cas de tous les mis-au-chômage depuis début mars. Mais on sent que derrière l’opération « tous pour les intermittents », il y a le tiroir-caisse des stars qui hurle. Et qui hurle à l’aide. À la subvention !

Du côté des Français, on remarque qu’on vit très bien sans ces donneurs de leçons qui sont toujours du côté du pouvoir et jamais du côté du peuple, ou si rarement (Bigard, Sébastien, Barré). On a vu la réaction des stars face à la révolte des Gilets jaunes, ce fut humainement dégueulasse et économiquement idiot. Ces imbéciles ont craché sur la gueule de leur propre public ! Le pauvre Dubosc, star d’une Tsédaka précédente (donner pour les pauvres d’Israël, oui, il y en a), s’en souvient encore. Cela lui a coûté son dernier film.

Le 30 avril, la bande de pleurnicheuses qui a le moral corrélé à son compte en banque déversait sa tristesse dans une tribune du Monde, le journal qui accueille l’ami d’Epstein, le milliardaire Bill Gates. Ou plutôt Bill Gates qui se paye une tribune dans Le Monde... Nous n’allons pas vous infliger l’horrible et longue liste de ces indispensables élites culturelles, le survol de ce seul paragraphe fait mal à la tête et à la France, mais on y retrouve les signataires habituels des pétitions pour la culture et contre le fascisme, ce genre de fadaises, pour les clandestins et contre le nationalisme, pour la pédophilie et contre la famille...

 

Dans « Yao », Omar Sy retrouve ses racines

 

Cette « triste bande de couilles molles », pour paraphraser Audiard, est représentée par le quarteron de blaireaux en pré-retraite Jeanne Balibar, Catherine Deneuve, Jean Dujardin et Omar Sy. La chialerie commence ainsi :

« Monsieur le président de la République, lors de sa conférence de presse du 19 avril, le Premier ministre [Édouard Philippe], énumérant tous les secteurs d’activité, a oublié le secteur culturel. Combien de personnes vivant en France a-t-il oubliées avec nous ?

Le secteur fait vivre 1,3 million de personnes. Il aide à tenir ceux qui sont en troisième ligne et qui regardent les œuvres de tous styles et tous genres que nous avons fabriquées, accrochées, enregistrées, celles aussi que nous mettons en ligne, même confinés, grâce aux savoir-faire que nous avons acquis. Nous espérons aussi qu’elles aident parfois à se délasser, à prendre un peu de bon temps à ceux qui sont en première et en deuxième ligne lorsqu’ils en ont le loisir.

Depuis six semaines, le ministre de la culture [Franck Riester] ne dit strictement rien. Des “je ne sais pas” à la pelle, quelques mots sur les théâtres privés, semble-t-il, de vagues encouragements, peut-être, aux assureurs à assurer contre les risques du Covid-19… Une formule, “mettre l’art et la culture au cœur de la société” : on pourrait faire plus précis pour répondre à la situation actuelle.

Résultat, nous vivons dans les supputations : comment feront les intermittents pour pouvoir continuer à acheter à manger après la prolongation de trois mois qui a été décidée ? Comment feront les auteurs, qui ne bénéficient même pas de ce système ? Comment feront toutes celles et tous ceux que vous oubliez avec nous et dont l’emploi est, comme le nôtre, discontinu, travailleurs engagés en extra dans la restauration, l’hôtellerie, le nettoyage, le commerce, tous les secteurs d’activité qui se déploient autour des événements culturels ?

Personne ne sait quand les théâtres, les salles de concert, les grands musées, les cinémas rouvriront (janvier 2021 ?), ni quand les tournages ou les répétitions reprendront (juillet ? octobre ? décembre ?). Et si un retour complet à la normale ne se faisait qu’à l’automne 2021 ? Mais les emplois concernés ne peuvent pas se permettre ces devinettes. »

Traduction : les intermittents on s’en branle, quand est-ce que Nous on va à nouveau se remplir les poches avec nos productions culturelles de merde ? Tous ces indispensables qui crachent généralement sur le peuple français, à quelques micro-exceptions près, se prend soudain à vouloir sauver la culture nationale, qui n’a de nationale que le nom. Leur culture est une sous-culture, une déculturation faite d’antiracisme masochiste, de socialisme perverti, de sionisme délirant, de féminisme outrancier, d’homosexualisme éhonté, d’américanisme écœurant et d’antifascisme de pacotille.

 

 

La vraie culture, elle est sur le Net aujourd’hui, avec de nouveaux talents qui explosent ici et là et sont suivis par des millions de curieux qui découvrent des trésors d’intelligence, d’humour et de connaissance. Le grand remplacement, ici il a du bon !

 

Bonus : bon, allez, un bout de la pétition

Il y a même du violeur à l’intérieur !

Les assassins de la culture française, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

72 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Et oui, il y a de la misère chez les riches. Pauvre Baba, il ne fait plus recette, c’est bête...


  • Honnêtement, si les Français venaient à tomber dans le panneau, ils avoueraient leur désir d’avoir une marionnette à la présidence et ils accepteraient de surcroît que cette marionnette soit un analphabète ! Quelle bassesse !!!

     

    • C’est ça qui fait peur !

      On a eu Sarko,Flamby,Macrotte....Un Baba ne détonnerait pas,comme successeur, dans cette liste... !!!

      Et que dire de ses pigistes qui oublient ce que Jacques Fauvet,directeur du Monde,avait soutenu en 82...Qu’un journaliste doit pouvoir,aussi,donner son opinion (sans la faire passer pour l’opinion générale)


  • Quoique...Les stars ont des millions de « followers » sur Twitter et Instagram et ont, au final, bien plus d’influence que les hommes politiques. Hanouna compte quatre fois plus de suiveurs que Macron, c’est dire.,,


  • Je ne me lasse pas d’ écouter Pernaut dénoncent les incohérences du système ...


  • Ces gens réclament ni plus ni moins l’argent issus du vrai travail issu des vrais travailleurs que sont les gilets jaunes auxquels ils ont tous craché à la gueule.
    Parceque les caisses de l’état ce sont les gilets jaunes ( et les 75% qui les soutiennent) qui les remplissent.
    J’espere que ce gouvernement de tocards trouvera d’autres priorités que de préserver les priviléges de ces nantis alors que le bateau France est en train de couler.


  • Cyril Hanouna le bouffon étalon en bêtise iridiée que l’on devrait enfermer au Pavillon de Breteuil afin que tous ses fans télé-gobeurs puissent en mesurer la connerie abyssale !


  • La vraie culture, elle est sur le Net aujourd’hui, avec de nouveaux talents qui explosent ici et là et sont suivis par des millions de curieux qui découvrent des trésors d’intelligence, d’humour et de connaissance. Le grand remplacement, ici il a du bon !
    Si c’est de squeezie, norman ou cyprien dont on parle avec leurs millions de followers va falloir creuser profond pour trouver les trésors... Je me marre en connaissance de cause mais je suis pas très intelligent, je cherche un remplaçant et j’ai tout faux. Merde alors !

     

  • Sans déconner, mais qu’est-ce qu’elle veut cette merde d’Anouna qui ne sait même pas parler français sur un tweeter "Je suis vénère de ouf " Ah ! ce n’est pas du Molière ou du Victor Hugo , on en est loin et ça se la pète pour devenir président .Mais président de quoi ? t’as rien dans le cigare et on est en train de s’en gober un qui n’est pas mieux
    C’est comme cette bande de trous duc qui viennent pleurnicher et faire une pétition alors qu’ils se prennent pour des "stars" .Des "stars" et des artistes en France il y a longtemps qu’il n’y en a plus ils sont tous morts .La seule star qu’il restait c’était Depardieu ,vous l’avez laissé partir bande de nases .Alors qu’est ce qu’ils veulent les romanos , du pognon .Je leur dirais va travailler ! si vous savez faire autre chose ça pourrait vous servir .


  • Quelqu’un peu m’expliquer le statut d’intermittent, parce que ce que j’en comprend c’est que si je monte une asso de théâtre par exemple et que j’en suis salarié, je peux facilement obtenir les fameuses 507h par an, et ouvrir des droits au chômage...
    Moi qui suis dans le bâtiment je ne crois pas avoir droit à autant de largesse.
    Merci d’éclairer mon ignorance.

     

    • bonjour,
      bel esprit :) je te rassure, il y a des abus, on est nombreux à les dénoncer, mais je pense pas que ce soit le gros problème de notre pays en ce moment, c’est quand même très marginal, faut arrêter avec la légende des intermittents privilégiés. En revanche, on est les seuls à avoir sauvé notre régime d’assurance chômage par la lutte sociale. On a pas fait beaucoup de manifs, mais occupé des locaux, des actions commando au medef, chez les députés, à pole emploi, même au journal de 20h ! et on est très solidaires avec les intérimaires qui se sont fait complètement flinguer par les 2 derniers gouvernements.
      Sinon, je suis intermittent et je vais t’expliquer une journée de travail pour arriver à 507h :
      j’habite en normandie, disons que je joue à marseille le vendredi soir. Mon agent va réserver un train dans la matinée, car nous avons des répétitions sur place avant le concert. je vais partir le vendredi matin vers 6h, je vais prendre deux trains, finir ma journée entre 23h et 4h du matin selon les horaires, dormir de 3 à 6 heures, et le lendemain, je vais refaire 8h de trajet pour revenir chez moi le samedi soir. Sur ma feuille de paye, il sera marqué 8 heures de travail. Imagine quand on joue à l’étranger ;) et pendant ce temps, je vois pas mes enfants. Si ça te dit, bienvenue dans notre monde merveilleux où on n’a plus le droit de travailler pendant 6 mois à chaque épidémie :) Et sinon, si tu veux gagner ta vie par la fraude sociale, il y a plus simple, mets toi en arrêt de travail pour dépression ou la lombalgie, ça marche bien aussi. Cordialement


  • #2451608
    le 01/05/2020 par films cinématographiques de merde made in France
    Cyril Hanouna se prend pour le président des Français et Omar Sy lance la (...)

    avec tous les cinoches fermés pour cause de Covid
    tous ces escrocs de cinéastes et de producteurs ne peuvent plus refourguer
    toute leur daube, leur merde ... des films bidons aux scénarios pourris
    et qui sont payés par le ministère de la culture avec l’argent des contribuables
    les mêmes qui repaient leur place de cinéma pour aller voire des films de merde !

     

  • Bien content de ne pas retrouver le nom d’Alexandre Astier dedans.

     

  • Baba président, ça pourrait m’intéresser...
    Pour les intermittents, la pétition n’est pas sans fondement, il y a effectivement les "stars" mais beaucoup de talents gravitent dans cette univer subissant la chienlit.


  • Ben c est sûr que c est difficile d être dans le monde du spectacle. J’écris des pièces de théâtre et je suis SDF alors c est drôle tout ça. Je touche le RSA, j écris sur des vieux cahiers avec des stylos de merde, mais j écris. Je vais pas écrire sur le virus machin19. Mais la culture, le monde s en fou. le pire dans tout ça, nous avons "un président" fan de théâtre et une "première dame " prof de théâtre et que font ils pour le monde du théâtre ? Voilà
    Rideau

     

  • C’était pas mieux avant , mais c’est pire après !
    Quant à 68 , ce n’est pas parti d’un mouvement de contestation, mais plutôt d’un moment d’euphorie ! Un peu ce qui ce passe quand après l’hiver on sort les jeunes bêtes pour les emmener au pré, çà court, çà meugle, çà saute partout, c’est fout ! C’est juste un excès d’énergie qui les emporte ... sans raison ! Mais comme l’homme a besoin de justifier ses actes, alors il s’est trouvé des raisons !
    Je rappelle que la grande victoire de 68 a été de faire partir De Gaulle pour mettre Pompidou (un ancien de chez Rothschild) au pouvoir .

     

    • Sans oublier la petite phrase qu’il prononça ;"le privilège (le dollar) exorbitant de l’Amérique”
      Mais au delà des mots, le Général de Gaule voulut donner à son homologue américain une leçon mémorable : dans un contexte des années 50 et 60, n’importe quel pays au monde pouvait échanger ses dollars à la Réserve fédérale des Etats-Unis contre de l’Or. C’est ce que De Gaulle a fait...
      Ainsi, rien qu’en 1965, il échangea plus de 150 millions de dollars. Ce qui hissa les réserves nationales françaises d’or physique de 71,4% à 91,9% ! En 1971, Richard Nixon mit fin à ce stratagème 100% frenchy en désindexant le dollar sur l’or, ce qui entraina une chute vertigineuse de la valeur du dollar, et des devises en général, face à l’Or.
      Et à cela on peut rajouter sa volonté de rapatrier l’or Français des US...
      Et il s’ensuivit le fameux ;« il est interdit d’interdire...et toutes la chienlit qui en dégoulina... »


  • Quand tu as voté Sarkozy et que tu t’apprêtes à revoter Macron, pourquoi pas choisir Hanouna comme président et Omar à la culture et Yannick Noah patron de la BEU
    (Bank Of Eupean Union), département expats.


  • La culture sortie des mauvais livres juifs est un bouillon de culture qui contient un virus redoutable qui est étranger à la culture hellénique et au catholicisme qui, d’une certaine façon, découle de cette dernière : le virus de l’homme "bon" et même de l’homme "meilleur". Meilleur que vous. Meilleur que toi. Surtout, meilleur qu’eux, les samaritains, les publicains. Ceux qui se tiennent au dernier rang de la synagogue humblement. Il est en fait meilleur parce qu’il est riche. Dieu l’a élu. C’est "l’humaniste" blafard à qui on a envie de casser la gueule mais qui se planque dans des loges.

    Ce virus a la posture d’un homme qui se plante devant vous et qui vous fait comprendre qu’il est mieux que vous. Porquoi ? Parce que. Il donne et surtout on le sait. Il se dit écolo mais il prend l’avion. Et il suit en apparence strictement la "Loi" et il est respecté des paroissiens. Il respecte les rites. Il parle avec des mots pleins de morale de l’étique à la mode. Il est donc philanthrope et il est riche, c’est à dire qu’il a fait de l’optimisation fiscale en volant les pauvres, et il donne aux associations caritatives, et antiracistes évidemment, il veut aussi que ses gestes "humains" soient connus. A quoi sert à charité du con de chrétien d’être discrète ? Le générosité, cela rapporte.

    Ce virus qui infecte les pays protestants donc le monde entier comme une peste, cela s’appelle le pharisaïsme. Ceux-là les évangiles avaient réussi à les neutraliser comme Molière les précieuses ridicules. Maintenant, c’est une pandémie.

    Je préfère les banquiers cyniques aux "humanistes"..


  • Je suis technicien et intermittent du spectacle et je peux vous assurer qu’il n’y a pas d’ "aide de trois mois" ou d’allongement des droits aux allocations chômage de prévus pour l’instant. La seule mesure qui a été prise, c’est de prolonger l’indemnisation de TOUS les demandeurs d’emploi indemnisés qui se retrouvaient en fin de droits pendant le confinement, et ce jusqu’au 11 mai. Donc les signataires de la pétition n’ont pas relevé l’énorme erreur contenue dans leur texte et votre critique est très mal venue, nous faisant encore une fois passer à tort pour des privilégiés. Au contraire nous serons les derniers à pouvoir reprendre le travail. Personnellement, au 1er juin je serai en fin de droits et j’aurai interdiction de travailler pour une période encore inconnue. Et aussi, le spectacle en France, avec tous les activités annexes, transport, hotellerie, restauration...c’est 5% du PIB, beaucoup plus que beaucoup de grandes entreprises archi subventionnées à coup de CICE. Arrêtez d’opposer les gens pour rien et renseignez vous mieux avant de critiquer bêtement, merci

     

    • Toto

      Tu es surement quelqu’un de talentueux et qui bosse mais comprend la situation.

      - Pourquoi un groupe de salariés aurait des conditions particulières ?
      - Pourquoi une partie de mes impôts devraient te payer toi spécialement plutôt que la retraite de ceux qui ont bossé ?
      - Toi tu es intermittent du spectacle donc subventionné. Le théâtre ou festival dans lequel tu joues est souvent subventionné par la mairie, la commune la région, etc... Cela veut dire que 100% de ton activité dans beaucoup de cas est pris en charge par la communauté. D’où vient à ton avis ce pognon (petite somme individuelle je te l’accorde) ? De mes impôts, de ce que je gagne en moins sur mon travail.
      - Une question quand certains intermittents du spectacle deviennent salariés ou touchent des cachets plus importants, est-ce qu’ils remboursent les aides qu’ils ont reçues au prorata de leur nouveaux gains ?
      - Autre question, qu’est-ce que tu penses des intermittents qui bossent jusqu’au montant max et pas plus qui leur permet de toucher l’indemnité en bossant moins ?
      - Dernière question. Quand, dans beaucoup de spectacles, les intermittents crachent sur la société qui leur permet ce privilège surréaliste, ils arrivent à dormir la nuit et à regarder leurs enfants dans les yeux, en pensant à un agriculteur qui c’est pendu dans sa grange ?


    • Faites-vous donc embaucher chez Amazon ou dans un entrepôt frigorifique contenant des produits surgelés - vous verrez ce que c’est qu’un vrai boulot de m**** sous-payé et surexploité - et renseignez-vous sur leurs indemnités de chômage, voilà qui vous remettrait peut-être les idées en place...

      Par ailleurs, vous pouvez bénéficier de l’ARE dans des conditions bien plus avantageuses que dans le régime général, et même si vous n’avez pas le nombre d’heures suffisant.

      Et si au 1er juin vous êtes dans la misère noire - ce dont je doute - il y aura encore le ramassage des fraises en plein champ. ;-)

      Alors, OUI, les intermittents du spectacle sont des privilégiés , arrêtez un peu de vous plaindre et d’être aussi nombriliste !


    • @gouted’eau
      Questions à l’aveugle, conséquence de l’incompréhension d’un système dont vous n’êtes pas responsable.
      Vous reportez l’injustice que vous subissez sur ce technicien qui n’est comme nous tous, qu’un simple esclave de ce monde France.
      Il aimerait comme l’agriculteur et comme vous, vivre de son travail, de l’unique vente des entrées de l’oeuvre à laquelle il participe. Malheureusement, l’épidémie de l’inculture qui sévit et le déséquilibre profond dans la répartition des revenus d’une oeuvre le maintiennent dans une précarité.
      A la lecture de votre diatribe, je crois comprendre que vous êtes un salarié actif du privé qui a comme volonté de décider et de répartir ce qu’il détient le plus librement du monde, sans concertation ou concentration : percevez votre brut et distribuez votre salaire comme bon vous semble. J’ose espérer que vous vous rendez à pied à votre travail par un chemin de terre, car j’ai bien peur que le salaire de toute votre vie ne puisse vous permettre de payer la route goudronnée et le véhicule qui vous y amènent. En outre, l’entreprise qui vous emploie, profite certainement elle-aussi de subventions directes ou indirectes, d’allégements fiscaux, qui sont autant de raisons pour lesquelles vous ne percevez pas uniquement votre salaire brut. Enfin, permettez moi d’insister sur le fait que vous vous prononcez sur le sujet avec une légère incompréhension sur la fiscalité française (impôts, cotisations...).

      Comprenez donc gouted’eau que par le travail de tous y compris toto, nous vous permettons à vous aussi de vivre parce que vous n’êtes pas l’unique, mais que nous sommes un peuple. Que ni lui, ni vous, ni moi-même sommes responsables des abus d’un système tout entier, de la répartition des revenus d’une oeuvre par exemple, que l’éclairagiste qui travaille tout autant que l’acteur d’un film perçoive mille fois moins que lui ou que des oeuvres soient d’une impertinence vengeresse et qu’elles vous déplaisent.

      Qu’à la suite de ce court message, vous usiez de l’art de l’excuse auprès de toto et de tous les justes français, que vous combattiez inlassablement l’injuste système qui sévit et ceux qui le fomentent et l’instiguent.

      Françaises, Français, ne vous attaquez pas à vos frères et vos soeurs de France, mais luttez contre celles et ceux qui les ruinent, les rendent aveugles et les soumettent.

      Merci à l’équipe d’E&R pour leur travail. Longue vie à l’unité de la Nation française.


    • Les intermittents payent eux aussi des impôts.
      l allocation d aide aux retours à l’emploi dont vous parlez n est pas aussi avantageuse que ça, surtout qu elle signifie que c est la fin des droits...et qu Apres c est la galère ! le chômage existe pour tout les travailleurs, les cotisations des intermittents sont énormes, le travail est beaucoup plus dur pour certains que ce que vous pouvez imaginer, si c était si facile, dites vous bien que c est ce que tout le monde ferait, enfin vous semblez aimez les amalgames, allez hop tout le monde dans le même paniers, les noirs ça pue les arabes c est des voleurs, les femmes toutes des putes et les intermittents des gros feignant qui vivent sur notre dos.... venait faire mon taf une journée, il y a de très forte chance pour que vous n en soyez pas capable, d abord parceque ça demande énormément de travail en amont sans être payé, que ce travail apprend l’humilité et peut donner dans certain cas accès à une compréhension de soi et des autres dont visiblement vous manquez puis enfin dans le réel une fois confronté à la vie active, quand il s agit de travailler en étant payé sur un spectacle ou autre loin de chez soi ou encore à l etranger,il y a toujours et encore beaucoup de travail en amont et les choses ne sont pas aussi simple que ce vous semblez voir , à savoir des gens qui souris qui sont content de faire la fête....


    • Merci Sherlock Holmes d avoir si intelligemment répondu, c est exactement pour ce genre de commentaire en dehors des analyses d Alain Soral et de l énorme travail de toute l’équipe d ER que je viens ici.
      donc Merci !!!!
      de fait je regrette d avoir répondu, je me suis emporté devant l aigreur et l agressivité de FRÉDÉRIQUE.... j ai écrit vite et mal... et vous lire m a fait du bien...
      encore merci !


    • @Fred C’est avec plaisir.

      S’agit-il de savoir quel esclave est le mieux loti ?



      Oyé, Oyé ! Bon retour en Louisiane ! Venez assister à la joute entre l’employé d’Amazon et l’intermittent du spectacle ! Messieurs Lagardère et Bezos vous offrent ce combat virtuel !



      Messieurs, au nom de la dignité humaine et de l’intérêt de la Nation, vous êtes priés de stopper votre bataille immonde. La BCE balance 1,000 milliards, on rapporte que l’évasion fiscale ferait perdre 100 milliards par an à la France, et vous vous chamaillez entre vous, pour savoir qui doit bénéficier ou qui abuse de la miette "l’assurance chômage". C’est une insulte envers l’Homme. Tout cet argent dont nous n’en verrons jamais la couleur mais que nous devrons rembourser.
      Vous comparez vos situations à savoir quel métier est le plus fatiguant ? Bernard Arnault, qui a 71 ans a travaillé autant que 893,000 employés chez Amazon ou 2 millions agriculteurs français l’année dernière. Vous ne pensez pas qu’il est épuisé ?
      Ils ont détruit la valeur du travail, la rémunération du risque associé, au profit du capital et de son risque.

      Pour la réconciliation et l’unité nationale !


  • Hum ... 6 millions ? (d’abonnés sur Twitter)
    J’ai déjà vu ce chiffre quelque part ... Une marque déposée peut être ?

     

  • N’oublions pas Les Brigandes. Ou découvrons les. Vous faites allusions aux perles disponibles sur le net. Commencez donc par leur chanson "cerveau lavé". Sur leur site LES BRIGANDES.
    Mais attention, drogue dure...Quand on met le nez dedans... On peut devenir accro.
    Cerveau lavé, et 100 autres vidéos.
    Du lourd très lourd, mais pas dans le même sens que hanouna

     

  • Je finis en ce moment le livre de Jovanovic "Hitler et la planche à billets"...Et quelques traits de la personnalité d’Hitler décrite par les services anglo-américain, me font penser à celle d’ Ha nouna ..Comique non ? Est-ce que Ha nouna se suicidera si son audience dégringole encore ? La vie est faite d’espoirs et de déceptions... :) Il suffit d’être patient et philosophe... Tout passe tout lasse sauf les glaces ...Cette vieille pub me revient là ...AH nostalgie, si quand même c’était un peu mieux avantn mais après cela risque d’être intéressant.


  • Tout cela relaté avec une petite musique douce ! En avant, partons à l’aventure dans la campagne avec Hanouna :’) Pensons printemps ! ^^


  • Cette crise covid-19 a du bon, finalement. En attendant qu’on se débarrasse de ces.... gens (parasites ?), on peut rêver à un cinéma réellement français.

     

  • Le Point qui compare Hanouna à Trump ! On comprend pourquoi ce magazine ne survit que grâce à son antimusulmanisme et aux subventions.

     

  • Omar si tu savais qui a fait carrière grâce à : "Pas de bras, pas de chocolat !" et à sa couleur chocolat.

     

  • Je ne commente pas souvent, je lis les publis, mais là c’est la première vidéo de cet article qui m’interpelle.
    Video signée Le Point ! J’écoute la petite musique digne d’une boîte à musique dans une chambre d’enfants qu’ils ont choisie en bande sonore de la video pour nous parler d’Hanouna. Avec une musique comme-ça ça ne peut être qu’un homme bon.
    Et j’imagine la musique qu’ils auraient choisie pour la même rumeur concernant Dieudonné s’il voulait se présenter et si Le Point (de non retour) avait voulu en faire une video (quelle imagination, avec des "si"...).
    La musique de Shinning sûrement !
    Bonne soirée


  • J’aime bien le ton de l’article, frais, libre et qui résume bien la réalité du microcosme culturo-mondain. Pour reprendre les mêmes mots : des attardés sans couilles et dont le moral est corrélé à leur compte en banque.


  • La syntaxe et la pauvreté du niveau de langage eux-memes en disent long sur la qualité de vos élites culturelles (il y a parait-il des scénaristes dans cette équipe de pleurnicheuse)...ou bien est-ce les effets du twitter way of think...


  • Et Haziza, on a plus de nouvelles. C’est horriblement inquiétant.
    Aurait-il chopé le Covid19 ?

     

  • Et les intermittents qui travaillent pour les sociétés de production de Ruquier, Drucker, Hanouna, les Marseillais, AB Production, etc. On en parle ? Tous ces capitalistes subventionnés par l’état et qui crachent sur les français !
    Sans compter tous ceux qui travaillent dans le milieu du cinéma pour les films avec Elmaleh, Sy, Kev Adams, etc. Ou qui bossent sur des films qui font de la propagande LGBT, migrants, etc.
    Où est leur apport à la culture ?
    Il y en aurait des économies à faire.


  • À l’auteur de cet article,

    Je suis intermittent du spectacle, et je peux vous affirmer que vous faites erreur, et une de vos phrases est fallacieuse.
    Je vous cite : "Pour info, la plupart des intermittents ont touché une aide sur trois mois, ce qui n’est pas le cas de tous les mis-au-chômage depuis début mars »
    Je tiens à préciser que la seule mesure prise par pôle emploi est la suivante : l’allongement de l’indemnisation pour les demandeurs d’emploi en fin de droits après le premier mars et jusqu’au 31 mai.
    Vous constaterez donc que cela concerne absolument tous les demandeurs d’emploi indemnisés et non pas seulement les intermittents du spectacle, et que cette mesure s’applique seulement aux chômeurs (et donc aux intermittents indemnisés) arrivant en fin de droit pendant le confinement. Je tiens également à attirer votre attention sur le fait que tous les intermittents ne sont pas indemnisés par pole emploi, il faut faire un certain nombre de cachets par an pour y prétendre. Ceux là n’ont donc ni allocation ni revenu de leur travail pendant cette période et ce encore pour plusieurs mois. Tout ceci met donc durablement le monde du spectacle en péril (dont les stars corrompus et collabos ne sont que la partie visible).

     

  • Suite...
    La différence avec les autres chômeurs réside dans le fait que pour nous l’impossibilité d’exercer notre métier va durer, et ce pour une période absolument durable... pour ma part, je ne travaille plus depuis le début du confinement, et je ne travaillerais plus tant que le gouvernement n’autorisera pas les rassemblements publics et la réouverture des salles de spectacle. Je vais donc très probablement perdre mes droits aux allocations l’année prochaine puisque la grosse majorité de mon travail se situe dans la période mars/ septembre. Mes revenus vont donc drastiquement baissés, je vais devoir compter sur mes seuls jours travaillés (si j’en ai encore) pour manger et payer mes charges, y compris la somme modeste que je verse à "égalité et réconciliation".
    Enfin, si vous souhaitez vous étendre sur une critique plus vaste du sytème d intermittence, c’est un débat, et je n’ai pas d’idée arrêtée sur ce sujet. Tout ce que je peux dire, c’est que je constate qu’aujourd’hui, dans le monde occidental, l’intermittence permet à des gens issus de milieu populaire de vivre de leur passion ; dans un système plus anglo-saxon où l’indemnisation des intermittents du spectacle n’existe pas, il est aisé d’imaginer que seul des gens privilégiés peuvent pratiquer leur art sans crever la dalle.


  • Omar redécouvre son bled... Ouaaa la romance !
    Bon en tout cas sans la France, il y serait encore !


  • C’est ça hanouna président.
    Après dans la déchéance, il nous reste :
    Un poisson rouge
    puis un répondeur téléphonique
    puis une boite de camembert vide
    à nouveau un poisson mais en hologramme
    puis une pelure de saucisson

    A ce moment on sera tombé tellement bas qu’on saura même plus si on est des humains ou des amibes.

     

  • Ils n’ont qu’à se reconvertir dans la culture, la vraie, ils ont besoin de bras pour la cueillette


  • Très bon article comme toujours, je ne sais pas qui est l’auteur mais c’est très judicieux voir sarcastique et plein de vérités comme j’aime...

    Quand à la listes des supposés artistes voir acteurs de pacotilles, c’est à gerber rien que les noms des acteurs, on comprend à quel point le cinéma français est mort depuis longtemps en fait depuis l’élection de Mitterand. !

    Nous n’avons pas fini de descendre encore plus bas dans la médiocrité, mais peut-être que nous le méritons ...

    Heuresment le Covi19 et le confinement ont permis de stopper un peu toute cette mascarade des élites qui vivent sur notre dos tout en nous méprisant à la fois...


  • Excellente photo. Les deux faces de la même médaille. Une synthèse véridique, une évidence. Les temps à venir sont lourds d’événements spectaculaires. Heureusement que le pire qui puisse arriver à un bipède soit juste de mourir. La phase 2 se dessine accrochez-vous, the worst is yet to come. Bienvenue dans le foutur.


  • S’ils ont réussi avec Reagan et Zelensky, et pourquoi pas avec Hanouna en ex-France !
    Leurs merdias aux 6 millions y sont déjà, en pleine campagne !
    La bourrage des urnes fera le reste ! Tout comme les résidents permanents de l’Élysée !


  • Hanouna a fait une soirée coronavirus avec quelques invités intéressants. A comparer c’est au-dessus de ce que propose BFMTV sur le sujet, et pas loin derrière CNews.

    Le traitement de la politique dans son émission contient des moments de bon sens populaire, de questions de fond bien amenées, même si on ne va pas très loin. On est tout de même des coudées au-dessus de la bienpensance et la courtisanerie de Ruquier sur France 2.

    Après c’est pas enthousiasmant non plus, on est d’accord.


  • Aah...la douce cacophonie des rats qui vont pas tarder à quitter le navire du socialo-fascisme pour essayer de grimper dans le prochain qui passera...


  • Hanouna - ce degré zéro de l’intelligence et de la culture - aurait 6 millions de suiveurs ?!
    Près d’un Français sur dix ?!!
    C’est tout simplement consternant...

    Quant à la liste en question - compte tenu du degré colossal de fortune d’au moins un sur deux parmi ses noms - puisqu’ils sont tellement attachés à la """culture""", qu’ils versent donc un pourcentage conséquent de leurs rémunérations indécemment extravagantes, pour alimenter une Caisse spéciale qui leur serait propre, ce qui éviterait de venir taper dans le Régime général de ceux qui ont un VRAI travail, eux  !

    Et de façon générale concernant ce monde du spectacle, tous ceux qui en font partie devaient avoir la décence d’admettre/comprendre-reconnaître que
    - vivre de sa passion est un privilège dans le monde d’aujourd’hui, ce qu’ils devraient avoir au moins l’honnêteté intellectuelle de reconnaître
    - beaucoup de salariés sous-payés et surexploités se contenteraient aisément de ce que perçoivent une simple maquilleuse voire même un simple figurant
    - dans la vie - si l’on ne fait pas partie des raclures amorales - on ne peut que très rarement avoir le beurre, l’argent du beurre et la crémière...

    @ fred en particulier
    Je n’ai ni aigreur ni agressivité à votre encontre, mais seulement le désir et la volonté de
    - vous faire toucher du doigt ce que vivent tous les surexploités sous-payés qui, eux, ont vraiment des raisons de se plaindre,
    - remettre les pendules à l’heure quant aux conditions spécifiques d’attribution de l’ARE pour le monde du spectacle, mais je comprends que ceci vous ait quelque peu gêné pour la légitimité votre discours ;-)
    - vous faire prendre conscience de ce que, oui, le monde du spectacle est un monde de privilégiés - ce qui ne me dérange nullement - et que par conséquent, le minimum, voire même la simple décence, serait de le reconnaître et de sortir de la plainte pour regarder ceux qui, eux, souffrent vraiment, et dont ni vous ni moi ne faisons partie, une évidence absolue que je me permets seulement de vous rappeler, dussiez-vous en prendre ombrage...


  • Hanouna - ce degré zéro de l’intelligence et de la culture - aurait 6 millions de suiveurs ?!
    Près d’un Français sur dix ?!!
    C’est tout simplement consternant...

    Quant à la liste en question - compte tenu du degré colossal de fortune d’au moins un sur deux parmi ses noms - puisqu’ils sont tellement attachés à la """culture""", qu’ils versent donc un pourcentage conséquent de leurs rémunérations indécemment extravagantes, pour alimenter une Caisse spéciale qui leur serait propre, ce qui éviterait de venir taper dans le Régime général de ceux qui ont un VRAI travail, eux !

    Et de façon générale concernant ce monde du spectacle, tous ceux qui en font partie devaient avoir la décence d’admettre/comprendre-reconnaître que
    - vivre de sa passion est un privilège dans le monde d’aujourd’hui, ce qu’ils devraient avoir au moins l’honnêteté intellectuelle de reconnaître
    - beaucoup de salariés sous-payés et surexploités se contenteraient aisément de ce que perçoivent une maquilleuse de plateau ou un simple figurant
    - dans la vie - si l’on ne fait pas partie des raclures amorales - on ne peut que très rarement avoir le beurre, l’argent du beurre et la crémière...

    @ fred en particulier
    Je n’ai ni aigreur ni agressivité à votre encontre, mais seulement le désir et la volonté de
    - vous faire toucher du doigt ce que vivent tous les surexploités sous-payés qui, eux, ont vraiment des raisons de se plaindre,
    - vous remettre les pendules à l’heure quant aux conditions spécifiques d’attribution de l’ARE pour le monde du spectacle, mais je comprends que ceci vous ait quelque peu gêné pour légitimer votre discours ;-)
    - vous faire prendre conscience de ce que, oui, le monde du spectacle est un monde de privilégiés - ce qui ne me dérange nullement - et que par conséquent, le minimum, voire même la simple décence, serait de le reconnaître et de sortir de la plainte pour regarder ceux qui, eux, souffrent vraiment, et dont ni vous ni moi ne faisons partie, une évidence absolue que je me permets seulement de vous rappeler, dussiez-vous en prendre ombrage...

    Il s’agit donc seulement de faire remarquer que ceux qui sont privilégiés devraient non seulement en prendre conscience, mais aussi savoir s’effacer devant ceux qui ne le sont absolument pas, simple question de "priorité" pour tendre vers la cohésion, et certainement pas d’histoires de luttes transversales fantasmées comme j’ai pu le lire plus haut...

     

  • contre la pauvreté , mais rémunérés par ceux qui font les poches de la population .
    contre la pauvreté , mais pour les milliardaires.
    contre la pauvreté mais en organisant une quéte envers les plus pauvres qu’eux , le tout géré par les plus riches qu’eux et publicisés par les journaux des milliardaires.
    incroyable mais vrai !
    ça sent la free partie qui vrille sale avec des danses tétaniques aux grimaces stromboscopiques .


  • Pour info, la plupart des intermittents ont touché une aide sur trois mois, ce qui n’est pas le cas de tous les mis-au-chômage

    Ah bon ?!
    Parce que moi je n’ai rien vu..et mes collègues non plus,...
    Bah oui on passe entre les mailles du filet de l’assistanat, nous les techniciens.
    trop couru pour avoir assez de contrats pour s’en sortir ..donc juste au dessus du seuil qui permettrait une aide..
    ...comme c’est bien fait..
    On gagne trop pour avoir des aides, on gagne pas assez pour avoir droit a des prêts immobiliers. Notre statut est devenu une coquille vide tellement le poids fiscal et administratif est devenu rebutant

    Il faut prouver qu’on a perdu 5 jours pour avoir une aide déjà... Sauf que quand on t’annule, y’a pas de trace et ton employeur va pas commencer a faire de la paperasse, prouver que , oui, il s’était engagé, oui le contrat était prêt... Mon cul sur la commode.

    Alors pourquoi je reste intermittent ? Parce ce que je leur met la quenelle de LA LIBERTÉ a tous.
    (Comprenne dans mon milieu, quel salarie sous anxiolytiques voudra, bande de p...)

    Ma liberté n’a pas de prix !

     

    • Oui merci de le souligner que c est pas pour tous, en fait seulement ceux qui arrivaient en fin d indemnisation pendant le confinement se sont vu repousser leurs droits jusqu’au 31 mai... et ça peut paraître bien cool, mais bon j’y suis en plein et j attends de voir quelle va être la contrepartie, parcque ce serait bien étonnant qu ils lâchent un truc comme ça pour rien gratuit... . puis sachant qu on peut pas bosser jusque là ça change rien au fait que pour l année prochaine le dossier on pourrait bien se le foutre au c...
      après si effectivement le Macron fait des trucs bien arrangeant, ce sera sûrement pour qu’il puisse continuer d avoir en poche les techniciens de la télé, sans qui les médias ne sont plus rien... et les gars à la télé en général ils plaisantent pas avec leurs droits... même s’ils bossent pour des ordures, ils ont bien raisons....
      Sinon, la quenelle de la liberté, j ai bien aimé :)


Commentaires suivants