Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

De Chine, "la France est vue comme un petit État européen, loin derrière l’Allemagne"

À l’occasion de la seconde visite du président Emmanuel Macron en Chine, où il doit rencontrer Xi Jinping, Jean-Vincent Brisset, directeur de recherche à l’IRIS et spécialiste de la Chine, répond au quotidien 20 Minutes.

- La Rédaction d’E&R -

 


 

[…]

Comment la France est-elle aujourd’hui perçue par la Chine ?

[…] Aux yeux des Chinois la France est un pays comme les autres. Pour les Chinois, hors du « romantisme », et de quelques aspects industriels comme les Airbus, la France est placée très loin sur la carte. Elle est vue comme un petit État européen, loin derrière l’Allemagne et l’Angleterre.

À l’inverse, Emmanuel Macron a besoin de se présenter comme un grand président. Il se met en avant, il se met en scène. Toute la communication présidentielle lors de la visite va être axée sur le fait qu’il parle d’égal à égal aux plus grands dirigeants mondiaux.

 

Économiquement, que pèse la France face à la Chine ?

Aujourd’hui, la Chine représente le principal déficit commercial de la France – près de 30 milliards d’euros. C’est un fournisseur de matériaux à très bas prix, ce qui permet de contenir l’inflation dans les pays européens. […]

Du côté des importations, elle importe surtout des Airbus, et pas à n’importe quelles conditions. D’ailleurs, c’est assez drôle de voir la France et l’Allemagne revendiquer les ventes d’Airbus pour leur propre compte chaque fois que l’un d’eux vient en Chine. Il s’agit pourtant des mêmes avions !

 

Concernant la crise à Hong-Kong, Emmanuel Macron a promis d’en faire « un sujet de discussion très franc et très sincère ». Cela peut-il conduire à une crispation côté chinois, pour qui il s’agit d’un problème intérieur ?

Tout va se passer comme d’habitude. À l’issue de la rencontre avec le président chinois, vous aurez un communiqué qui dira que le problème a été évoqué. Mais en réalité, le sujet ne sera pas abordé. La France dira ce que la Chine l’autorise à dire dans son communiqué, comme sur le sujet des droits de l’homme.

[…]

Lire l’intégralité de l’article sur 20minutes.fr

Connaître la Chine, avec E&R :

 






Alerter

31 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Et macrotte, il es vu comment

    Comme un tombeur de vielles....

    Le charme français quoi...

     

    Répondre à ce message

  • Pour les Chinetoques la France est peut-être un petit pays mais ils n’en pillent pas moins sa technologie .

     

    Répondre à ce message

  • Ce qui se passe a HK est une Révolution Orange dirigée par les USA. Xi le sait, Macron le sait... c’est quoi cette comédie ?

     

    Répondre à ce message

  • La France est un vassal des États-Unis, en fort déclin économique, et forte décadence générale ; donc la Chine ne considère la France que comme
    - un petit pays ennemi où il y a encore quelques petites choses à piller, en profitant de ce que les élites françaises n’ont aucun attachement à leur pays et le trahissent même dès qu’elles le peuvent avec zèle.

     

    Répondre à ce message

    • Quelle déchéance !
      Il n’y a plus que quelques petits pays en voie de développement qui respectent encore la France pour son message droitdelhommiste.
      Qui est bien sûr du flan.
      Les élites françaises ont été formés à l’anti patriotisme, à la haine du national. Et les puissances étrangères savent en jouer.
      Le pays est affaibli de toutes parts.
      Quand pendons-nous nos traîtres. ?

       
  • La valeur d’une Nation, d’un Peuple, se mesure aussi à l’aune de celle de qui les dirige. De Louis XVI à Charles De Gaulle, personne ; de CDC à M. compris, personne. Un pays aux abonnés absents, entre les mains de la médiocrité la plus crasse, avec le résultat qu’on sait : en fin de course, à bout de souffle. Un défilé de psychopathes, de nullités ou de saltimbanques. Du sang, de la merde, de la salive. Des machines à échouer.

     

    Répondre à ce message

  • Je ne sais pourquoi mais j’imagine pas XI Jinping en photo avec des nègres portant des tee-shirts, fils d’immigrés noirs et fiers d’être PD.

     

    Répondre à ce message

  • La chine est un pays vieillissant, rongé par la pollution, avec une partie de son pays occupé par les usa (Formose satellite us). Leur armée est une immense farce où l’on achète les grades+aucune valeur opérationnelle. Leur marine ne vaut rien et il se ferait écraser en mer par la coalition occidentale.
    Il s’agit d’un pays communiste, une vaste prison qui réprime son peuple à coup de fusil. Ils n’ont aucune inventivité et ne font que copier l’occident.
    La France est un grand pays, une civilisation brillante qui rayonne dans le monde. Le pays est miné par l’horrible génération des boomers qui disparaître bientôt laissant le renouveau de notre pays venir.

     

    Répondre à ce message

    • ils copient l’occident, oui mais vu qu’ils ont le nombre, leur armée de pieds nickelés ou pas, ça fera mal quand même et avec leur code du travail à la noix, ils tiennent l’économie mondiale, et n’ont pas dit leur dernier mot. Ils savent très bien les faiblesses des autres pays et la France lui a servi sur un plateau sa dépendance,. Quant à ce que la France récupère son rayonnement mondial, c’est un peu râpé puisque les nations européennes n’existent plus.

       
  • De Russie aussi. Sarközy l’a appris à ses dépens.
    Comme dirait Vladimir, la France souffre de PNL (entre 2:22 et 2:27) :
    https://www.youtube.com/watch?v=BGU...
    "Si on se débarrasse de X ou Y, ça ira mieux".
    Et le combat, malheureusement, se focalise là dessus, entretenu par certains sites dits dissidents.

     

    Répondre à ce message

  • #2314514
    Le 5 novembre à 02:40 par alderic-dit-le-microbe
    De Chine, "la France est vue comme un petit État européen, loin derrière (...)

    La question est : pourquoi l’IRIS envoie une truffe faire du bashing anti-chinois chez 20 minutes ?

    Ça permet de comprendre pour qui roule réellement l’IRIS et Boniface.

    Je suis allé une fois en Chine pour affaire, j’ai vu autant d’Anglais sinon plus que lorsque j’allais faire la tournée des pubs à Londres.

    Ils sont en train de tordre le bras des chinois pour qu’ils ouvrent en grand leur marché intérieur, et les frangins leur enfonce les concepts mortifères ( droits de l’homme, démocratie, etc ... ) et les forcent à se comporter comme des occidentaux. Ça va partir en vrille dans moins d’une génération tout ça. La route de la soie, c’est le chant du crabe. Rien de plus. Ils se servent de la Chine pour constituer le fer de lance de leur bloc continental. Les Chinois seront leur kapo régional jusqu’à ce que ça gronde et que ça tourne au vinaigre.

     

    Répondre à ce message

  • Évidemment,ce sont les dirigeants,de l’étoffe des héros,qui font le prestige des pays,et non les pays en eux-mêmes. Le dernier exemple en date est,indépendamment du jugement qu’on peut porter sur le système politique,est la Corée du Nord. Sans ses dirigeants qui ont tout mis en œuvre pour doter leur pays de la technologie nucléaire, jamais un président américain n’aurait envisagé de faire le déplacement pour aller
    serrer la main du dirigeant nord coréen. Et même,sans possession de l’arme atomique, les dirigeants nord vietnamiens communistes,ont fait l’objet d’éloges à profusion.
    Le Duc Tho,le super conseiller politique de Ho Chi Minh durant la guerre du Vietnam,et interlocuteur no 1 de Kissinger,tout au long des pourparlers de paix à Paris. Kissinger,avare d’éloges,rendait de vibrants hommages au talent et intelligence politiques de ce grand monsieur.
    D’ailleurs ce même Kissinger,respectait sans réserves De Gaulle. Il le mettait en ex æquo avec Chou En Lai. Quant à Mao Tsé Toung,le timonier chinois,il le rangeait parmi les héros de l’Histoire.
    Comme dirait Maxime Gorki : c’est humiliant,aujourd’hui on ne peut plus croire en l’homme,il faut même le haïr et le craindre.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents