Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Nuit de violences dans les Yvelines

Incendie et policiers attaqués

La ville de Chanteloup-les-Vignes, dans les Yvelines, a été le théâtre d’une rare violence dans la nuit de samedi à dimanche 3 novembre. Des affrontements ont éclaté entre jeunes et policiers qui ont entraîné l’incendie d’un chapiteau de cirque d’une valeur de 800 000 euros, a appris l’Agence France-Presse dimanche de sources concordantes.

 

[…] Les affrontements ont débuté samedi dès 19 heures « avec des jets de cocktails Molotov », selon une source policière. Les forces de l’ordre ont ensuite essuyé des jets de projectiles ou des tirs de mortier jusqu’à 23 heures. Les policiers ont été pris à partie par « une trentaine de jeunes » au plus fort des événements, toujours selon la même source.

L’incendie du chapiteau s’est déclenché vers 22h30 et « a calmé tout le monde », d’après la police, qui compte deux blessés légers dans ses rangs. Deux personnes ont également été interpellées. Pour [le maire LR] Catherine Arenou, il s’agit d’un « incendie délibéré » puisqu’« il a été retrouvé deux départs de feu, sur deux côtés » du bâtiment. […]

[…]

D’après la maire, ce n’est pas le seul équipement du quartier qui a été visé samedi soir. « Il y a eu quelques essais sur le bureau d’information jeunesse, qui a été fracturé. On a retrouvé de l’essence à l’intérieur et il y a eu une tentative d’incendie », a-t-elle détaillé.

[…]

Cette poussée de violence est liée à des travaux de réhabilitation dans le quartier qui « dérangent l’économie souterraine », a avancé une source policière. Une information confirmée par Catherine Arenou, qui précise qu’une barre d’immeuble doit bientôt être démolie dans le cadre du programme de rénovation urbaine. En avril 2018, une école maternelle avait brûlé dans le quartier de la Noé. […]

Lire l’intégralité de l’article sur lepoint.fr

 

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

76 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2313964
    Le 4 novembre à 14:13 par anonyme
    Nuit de violences dans les Yvelines

    La ruée dans l’odieux continue. Odieuse ripoublique chroniquement incapable, hantée par des pervers, des parasites, des escrocs. Une synthèse de l’échec politique/économique/social, avec le marasme comme seule perspective et la tyrannie comme moyen. De la déception dans de la coercition. Une ignominie.

     

    Répondre à ce message

    • #2314061
      Le 4 novembre à 16:22 par Olivier_8
      Nuit de violences dans les Yvelines

      Exactement.

      Et chaque mot que tu prononces constitue à lui tout seul un motif de les virer ...

       
    • #2314260
      Le 4 novembre à 19:58 par Igor Meiev
      Nuit de violences dans les Yvelines

      Elle est très capable au contraire de détruire la France, c’est justement pour cela qu’elle a été instaurée. Elle n’est qu’un vers glouton dans le fruit juteux

       
  • #2313971
    Le 4 novembre à 14:21 par Le Malicieux
    Nuit de violences dans les Yvelines

    "Meilleures chances" la prochaine fois.

     

    Répondre à ce message

  • #2314049
    Le 4 novembre à 16:04 par Olivier_8
    Nuit de violences dans les Yvelines

    Sans compter que, très probablement, de nombreux politiques doivent prendre leurs dividendes sur le marché de la drogue ...

    Ça expliquerait de façon encore plus concrète et tangible pourquoi, depuis des dizaines années, ils laissent ces zones de non-droit perdurer.

     

    Répondre à ce message

  • #2314192
    Le 4 novembre à 19:01 par Enculeur de mouches
    Nuit de violences dans les Yvelines

    En regardant bien on doit pouvoir distinguer un ou deux Montaigne avec des briquets !
    Et que l’on vienne pas nous dire qu’on a pas de chance en France

     

    Répondre à ce message

    • #2314254
      Le 4 novembre à 19:51 par Orange mécanique
      Nuit de violences dans les Yvelines

      Sont un peu en avance pour les feux de la saint Jean, non ?
      Le zèle de l’intégration réussi certainement

       
    • #2314604
      Le 5 novembre à 09:40 par Fascagat
      Nuit de violences dans les Yvelines

      On me dit dans l’oreillette que c’est une marche aux flambeaux de la FSSPX qui aurait mal tournée
      Et que ces malheureux chances pour la France,ont été injustement accusé-e-s

       
  • #2314237
    Le 4 novembre à 19:37 par H. K. Daghlian
    Nuit de violences dans les Yvelines

    Pour aller d’un coin à un autre du chapiteau, il doit bien être gros le mégot...de beuh.
    Et puis c’est pas comme si c’était une étincelle électrique ou un clochard qui roupillait par là. Là ils savent du coup faire leur boulot, et vite en plus.

    Tout ce qu’il y a à dire c’est que le retour de bâton va être extrêmement rude, pour tous ceux qui ont contribué de près ou de loin à ce cirque, d’un côté ou de l’autre.

     

    Répondre à ce message

  • #2314403
    Le 4 novembre à 22:17 par anonyme
    Nuit de violences dans les Yvelines

    "nuit de violences dans les Yvelines" encore des Sauvageons avant et après les Blacks Blocks à l’œuvre pour sauver le gouvernement des Gilets Jaunes !

     

    Répondre à ce message

  • #2314440
    Le 4 novembre à 23:10 par Aiguiseur de guillotines
    Nuit de violences dans les Yvelines

    Des voleurs ont utilisé une voiture-bélier pour défoncer une porte de la cathédrale d’Oloron-Sainte-Marie dans la nuit de dimanche à lundi, et faire main basse sur le trésor du lieu.
    tps ://www.larepubliquedespyrenees....

     

    Répondre à ce message

    • #2315176
      Le 6 novembre à 01:11 par Peter
      Nuit de violences dans les Yvelines

      Le rapport avec les violences de banlieue ?

      Que ce soit les cimetières sacagés, les églises vandalisées ou les églises pillées pour leur artefacts, les jeunes de banlieue n’ont absolument rien à voir.

      C’est pas du tout leur territoire d’action.

      Les gens du ghetto ne sortent pas du ghetto... Lorsqu’ils brûlent des voitures ou des maternelles, c’est celles des habitants du quartier.

      Soit il s’agit des gens des campagnes, ou alors des receleurs d’art (pas vendus dans le bistrot du quartier), la mafia des pays de l’Est, les gens du voyage à la rigueur et encore....

      A quoi bon charger la mule ? L’étranger bouc-émissaire, c’est quoi le concept ?

       
  • #2314461
    Le 4 novembre à 23:46 par Jay Duplond-danlèle
    Nuit de violences dans les Yvelines

    Remigration au bled avec toute la slama à coup de pompes dans le fondement ! Et en plus c’est eux qui payent le retour.

     

    Répondre à ce message

  • #2314558
    Le 5 novembre à 07:56 par jeandelalune
    Nuit de violences dans les Yvelines

    je souligne un commentaire précédent

    « Comme l’a dit souvent Alain Soral dans ces interventions

    - chercher "à qui profite le crime ?"

    - chercher qui " murmure à l’oreille des racailles" »

    dès lors les perspectives ne manquent pas, permettant entre autres,

    - de justifier
    - de dévier
    - de passer sous silence
    - de diviser
    - de susciter la compassion
    - de glorifier

    etc etc ....

    bref de mettre sous le tapis ( entre autres .... )

    - les radars tourelles
    - la fusion de psa/fiat,
    - la reforme des allocations chômage,
    - la faillite du système financier,
    - la poursuite de la mise sous tutelle us d’entreprises stratégiques françaises
    - les vagues de licenciements multiples et massives
    - les ventes a la découpe des services publiques
    - la décapitation de la statue de sainte Bernadette,
    - une date anniversaire
    ( pas celle du 1/11/54 que macron a salué ainsi que des algeriens avec ce slogan :
    "Ô France ! voici venu le jour où il te faut rendre des comptes Prépare toi" )

    - la Visite de philippe à St Denis, qui n’appréciant pas une banderole « Halte à la casse du service publique »
    a fait donner ses éléments afin de charger les militants CGT et fait embarquer Hervé Ossant Secrétaire de l’UD
    93Cgt
    ( vous me direz la cgt .... une banderole = une gav, merde ! )

    - les viols de Nantes
    - la mise en place des ZRC en provinces, connaissant le nombres d’entreprises de transports en RJ/LJ
    il va y avoir "comme qui dirait un problème" pour les transporteurs

    etc, etc ....

    lorsque l’ensemble du sérail est susceptible de trouver matière de se frotter les mains et d’agiter sa langue a bon compte sur un fait, il faut porter sa réflexion au delà de ce fait

     

    Répondre à ce message

  • #2314809
    Le 5 novembre à 14:50 par Menis
    Nuit de violences dans les Yvelines

    Juste une remarque :

    On qualifie souvent ces quartiers de "défavorisés" alors qu’on y injecte depuis des décennies des milliards d’argent du contribuable, quand d’autres zones (toute la France des campagnes, ce qui n’est pas rien, en terme de superficie, c’est même la MAJORITE du territoire français) ne bénéficient aucunement de tel traitement de faveur, pire, elles sont mêmes laissées à l’abandon : on n’y refait plus les routes, on ne cherche plus à y développer l’économie et on y ferme même des hôpitaux et des maternités à la chaîne !
    Donc il faudrait peut-être renommer un chat un chat : les banlieues sont des quartiers ultra-favorisés, et c’est bien la majorité du territoire français qui est laissé à l’abandon.
    Cessons de nous faire avoir par les mots, qui contribuent à cacher de quel côté se trouve réellement la misère, c’est à dire, du côté des français !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents