Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

De Moïse à Epstein

Puisque le poisson pourrit par la tête, le scandale Jeffrey Epstein est un bon indicateur de l’état de décomposition morale de l’Occident. Il est également emblématique de l’expertise d’Israël (au sens international du terme) dans le trafic sexuel.

 

Comme le montre Hervé Ryssen dans La Mafia juive, les grands prédateurs internationaux, ce n’est pas une « mafia russe » qui a asservi environ 500 000 jeunes femmes d’Europe de l’Est dans ses réseaux mondiaux de prostitution au cours des années 90. Un rapport publié par Amnesty International en 2000 [1] indiquait qu’Israël était la plaque tournante de ce trafic dans lequel des jeunes filles sans méfiance étaient séquestrées, battues, violées, réduites en esclavage et mentalement détruites.

Quant à la pornographie, un secteur de la prostitution, le professeur Nathan Abrams de l’Université d’Aberdeen écrivait en 2004 dans un article du Jewish Quarterly [2] (reproduit dans un recueil d’essais intitulé Jews and Sex) :

« On ne peut nier que les juifs laïcs ont joué (et continuent de jouer) un rôle disproportionné dans toute l’industrie du film pour adulte en Amérique. L’investissement juif dans la pornographie a une longue histoire aux États-Unis, et les juifs ont contribué à transformer une sous-culture marginale en un composant majeur de la culture américaine [3]. »

La précision « juifs laïcs » (secular jews) est importante. Le porno-journaliste Luke Ford, auteur de A History of X : 100 Years of Sex in Film, souligne également que l’industrie est dirigée par des « juifs non juifs », c’est-à-dire des « juifs aliénés du judaïsme ». Il écrit dans son essai Jews in Porn [4] :

« Les juifs participant au commerce du sexe ne se comportent pas de manière juive. Ils agissent de manière contraire à tout ce qui est juif – la Torah, Israël, Dieu, la synagogue et tout ce que la tradition juive considère comme sacré. »

On a déjà entendu ça : les bolcheviks juifs n’étaient pas non plus juifs, car ils ne se comportaient pas de manière juive. Au contraire, nous allons montrer qu’à l’instar des bolcheviks, les juifs comme Jeffrey Epstein qui exploitent sexuellement des jeunes filles non juives se comportent conformément à la Torah. Insistons : la Torah, et pas seulement le Talmud. Le Talmud n’est que la fleur ou le fruit du Tanakh, et celui qui voudrait brûler le premier tout en sanctifiant le second est semblable à un jardinier qui couperait les mauvaises herbes tout en fertilisant leurs racines.

 

32 000 shiksas madianites

La Torah interdit aux Israélites, sous peine de mort, de « s’accoupler avec une bête » (Exode 22,18) – même si j’ai entendu dire que le Talmud était moins sévère sur ce point – mais on n’y trouvera pas trace d’une interdiction d’exploiter sexuellement les jeunes filles non-juives. Au contraire, cela reçoit la bénédiction de Moïse.

Dans Nombres 31, Moïse ordonna à ses hommes de massacrer tous les Madianites, car ils avaient encouragés les Israélites à se lier aux Moabites. Les soldats de Moïse tuèrent tous les hommes mais épargnèrent les femmes avec leurs petits enfants pour les emmener en captivité. Moïse fut très fâché contre ses officiers et les réprimanda : « Pourquoi avez-vous laissé la vie à toutes les femmes ? Ce sont elles qui […] ont été pour les Israélites une cause d’infidélité à Yahvé. » Il leur ordonna d’exterminer ces femmes et leurs enfants mâles, mais les autorisa à épargner « les petites filles qui n’ont pas partagé la couche d’un homme, et qu’elles soient à vous ».

En fin de journée, le butin s’élevait à des milliers de moutons, chèvres, bétail, ânes, « et, en fait de gens, de femmes n’ayant pas partagé la couche d’un homme, 32 000 personnes en tout » (v. 35). Comme aucun âge n’est spécifié et que les filles étaient généralement mariées très jeunes dans les sociétés nomades, on peut supposer que les 32 000 filles prises comme butin humain étaient pour la plupart des enfants. Rien n’est dit de leur sort, mais le critère même de leur sélection (ne jamais avoir couché avec un homme) laisse peu de doute sur l’usage auquel on les destinait. Elles n’ont certainement pas été prises comme épouses, puisque toute l’histoire porte sur l’interdiction des mariages mixtes. Nous avons donc ici, je pense, un précédent biblique sans équivoque d’esclavage sexuel à grande échelle de jeunes filles et petites filles non-juives.

Mais ce n’est pas tout : Yahvé ordonna à Moïse de « faire le compte des prises et des captifs, gens et bêtes » (v. 26), moitié pour les combattants, moitié pour les autres. Sur la moitié attribuée aux combattants, Moïse devait prélever « comme redevance pour Yahvé », « un sur cinq cents des gens, du gros bétail, des ânes et du petit bétail ». Cette « portion due à Yahvé » comprenant 32 filles fut confiée au prêtre Éléazar. Comment Eléazar les a-t-il offertes à Yahvé ? Le livre sacré ne le dit pas. Nous savons qu’elles n’étaient pas destinées à la consommation personnelle des prêtres des Lévites, car la part des Lévites est également mentionnée comme « un cinquantième des gens et des bêtes » de la part revenant aux Israélites non combattants (v. 30 et 47). Alors qu’est-il arrivé à la portion due à Yahvé ? Eh bien, nous savons que des animaux ont toujours été offerts à Yahvé sous forme d’holocaustes, c’est-à-dire carbonisés de manière à produire « l’agréable odeur » apte à apaiser ses colères (Genèse 8,21). Et le texte de Nombres 31 ne fait aucune distinction entre le butin humain et animal, mais insiste au contraire pour les mettre dans le même sac. Il n’y a donc aucune raison de supposer que la « portion due à Yahvé » de jeunes filles vierges a été offerte à Yahvé d’une autre manière que la « portion due à Yahvé » de bœufs, d’ânes et de moutons. Par conséquent, si aujourd’hui des juifs utilisaient des jeunes filles non juives dans des sacrifices rituels, on pourrait les condamner au regard du droit des nations, mais on ne pourrait leur reprocher d’agir de manière contraire à la Loi juive.

Mon exégèse est tendancieuse, dites-vous ? Les Israélites, ancêtres des Israéliens, n’offraient pas de sacrifices humains à leur dieu ? La Bible confirme au contraire qu’ils le faisaient. Les chefs et rois sacrifiaient parfois leurs propres enfants comme offrande à Yahvé : Jephthé dans Juges 11,29-40, Hiel dans 1Rois 16,34, le roi Azaz dans 2Rois 16,3, le roi Manassé dans 2Rois 21,6.

Yahvé institua également le sacrifice de tous les premiers-nés males, animaux et humains, au huitième jour suivant leur naissance :

« Le premier-né de tes fils, tu me le donneras. Tu feras de même pour ton gros et ton petit bétail : pendant sept jours ils restera avec sa mère, le huitième jour tu me le donneras » (Exode 22,28-29).

Certes, Yahvé a bien dit qu’il désapprouvait finalement ces holocaustes humains faits en son nom et dans son sanctuaire (Lévitique 18,21 et 20,2-5, Jérémie 7,30-31), mais il avoue à Ézéchiel les avoir d’abord ordonnés par pur sadisme :

« Et je les souillai par leurs offrandes en leur faisant sacrifier tout premier-né, pour les frapper d’horreur, afin qu’ils sachent que je suis Yahvé » (Ézéchiel 20,26).

Selon les récits bibliques, c’est le roi Josias (640-609 AEC) qui a aboli les sacrifices d’enfants (2Rois 23:10). Mais selon les historiens, ce n’est qu’après l’Exil babylonien que les sacrifices humains sont devenus tabous et furent remplacés par des offrandes animales, comme indiqué en Exode 13,11-13 et 34,19-20, en Lévitique 27,26 et en Nombres 18,15-17 [5].

C’est aussi à cette époque qu’Abraham, inconnu des prophètes préexiliques, fait son apparition dans le corpus biblique. Son invention remplit plusieurs fonctions :

- 1. né en Mésopotamie et envoyé à Canaan, il préfigure le retour des exilés ;
- 2. il reçoit officiellement de Yahvé le don éternel de la Terre Promise pour sa descendance ;
- 3. par l’épisode de la ligature d’Isaac, il fonde la substitution du sacrifice animal au sacrifice humain ;
- 4. il institue la circoncision au huitième jour : « Quand ils auront huit jours, tous vos mâles seront circoncis, de génération en génération » (Genèse 17:12).

Ces deux dernières innovations sont complémentaire : la circoncision des nouveau-nés mâles au huitième jour vient supplanter le sacrifice des premiers-nés mâles au huitième jour (lire La matrice biblique de l’inversion accusatoire [6]). Sa fonction est la même : frapper d’horreur, afin que les juifs sachent, dans le tréfonds de leur être, qui est Yahvé.

 

La concubine du Lévite (Juges 19)

Mais revenons à nos moutons, c’est-à-dire au bétail humain des 32 000 vierges emportées par les Israélites. Il y a là, non seulement la preuve que l’exploitation sexuelle des goyettes est bibliquement kasher, mais aussi l’explication de la coutume voulant que la judéité se transmette par la mère. Cette règle, jamais explicite dans la Torah, ne tire pas son origine d’un respect particulier pour les femmes. Elle découle logiquement du fait que les relations sexuelles des hommes juifs avec des filles étrangères sont licites, à condition que tout bâtard qui viendrait à naître de ces unions soit maintenu en dehors de la communauté, ainsi que les rejetons de ses rejetons, « jusqu’à la dixième génération » (Deutéronome 23,3). La situation inverse n’est pas à considérer, puisque, selon les critères bibliques, une femme juive ayant des relations sexuelles avec un non-juif doit être lapidée. Voilà pourquoi la judéité se transmet par la mère.

Il y a des exceptions, car Yahvé a l’esprit pratique. Sarah, demi-sœur et femme d’Abraham, rapporte à son époux « du petit et du gros bétail, des ânes, des esclaves, des servantes, des ânesses, des chameaux » en couchant avec le pharaon (Genèse 12,16). L’affaire est si profitable qu’Abraham la prêtera encore au roi philistin Abimélec (20,14). Mais c’est surtout Esther qui incarne le type de l’héroïne juive qui, telle Monica Lewinsky, use de ses charmes avec le roi des Goys pour l’amour de son peuple. Grâce à elle, les juifs échappent à un complot antisémite, massacrent 75 000 Perses, hommes, femmes et enfants, après quoi « la peur des juifs pesait sur toute les populations » (9,2), et « le juif Mardochée était le premier après le roi Assuérus » (10,3). Une tradition rabbinique prétend qu’Esther n’était pas seulement la nièce de Mardochée, mais aussi sa femme ; dans ce cas, Mardochée suivait l’exemple d’Abraham en glissant sa femme dans le lit du roi.

Bien d’autres histoires bibliques trahissent une vision tout aussi utilitariste et mercantile de la femme. La plus représentative se lit en Juges 19-21. Un Lévite originaire des hauts plateaux d’Éphraïm se rend avec sa concubine à Bethléem en Judée, et s’arrête dans la ville de Gibéa, de la tribu de Benjamin, où il reçoit l’hospitalité d’un vieil homme originaire comme lui d’Éphraïm.

« Pendant qu’ils se réconfortaient, voici que des gens de la ville, des vauriens, s’attroupèrent autour de la maison et, frappant à la porte à coups redoublés, ils dirent au vieillard, maître de la maison : “Fais sortir l’homme qui est venu chez toi, que nous le connaissions [euphémisme pour une enculade] ” Alors le maître de la maison sortit vers eux et leur dit : “Non, mes frères, je vous en prie, ne soyez pas des criminels. Après que cet homme est entré dans ma maison, ne commettez pas cette infamie. Voici ma fille qui est vierge, je vous la livrerai. Abusez d’elle et faites-en ce que bon vous semble, mais ne commettez pas à l’égard de cette homme une pareille infamie.” »

Comme la proposition ne satisfaisait pas les vauriens, le Lévite leur livra sa femme :

« Ils la connurent, ils abusèrent d’elle tout la nuit jusqu’au matin et, au lever de l’aurore, ils la lâchèrent. Vers le matin la femme s’en vint tomber à l’entrée de la maison de l’homme chez qui était son mari et elle resta jusqu’au jour. Au matin son mari se leva et, ayant ouvert la porte de la maison, il sortait pour continuer sa route, quand il vit que la femme, sa concubine, gisait à l’entrée de la maison, les mains sur le seuil. “Lève-toi, lui dit-il, et partons !” Pas de réponse. »

Elle était morte en effet. Le Lévite la chargea sur son âne et, de retour chez lui, la découpa en douze morceaux qu’il envoya aux différentes communautés israélites pour les mobiliser contre Gilbéa.

La façon dont le Lévite et son hôte offrent leur concubine et leur fille aux violeurs rappelle l’histoire des deux filles de Lot (neveu d’Abraham), également proposées par leur père (Genèse 19) aux Sodomites qui voulaient « abuser » des deux « messagers de Yahvé » hébergés par Lot. « Écoutez : j’ai deux filles qui sont encore vierges, je vais vous les amener : faites-leur ce qui vous semble bon, mais, pour ces hommes, ne leur faites rien, puisqu’ils sont entrés sous l’ombre de mon toit » (Genèse 19,8). Les filles de Lot furent sauvées par les « messagers », qui aveuglèrent miraculeusement les Sodomites afin qu’ils ne puissent pas « trouver l’ouverture » (double sens ?). L’hébreu pour « messagers » est malachim, traduit par angeloi en grec, et bien que ces « messagers de Yahvé » soient compris comme des « anges », ils ont pu être des Lévites dans l’histoire originale.

Plus tard, les filles de Lot ont saoulé leur père pour concevoir avec lui Moab et Ben-Ammi, ancêtres des Moabites et des Ammonites (Genèse 19,31-38). Cela nous amène au but principal des femmes israélites selon la Bible : fournir des héritiers mâles à leurs maris. Tamar et Ruth illustrent le deuxième type d’héroïne juive, qui commet un inceste ou un adultère pour sauver le clan ou la tribu de l’extinction. En anthropologie biblique, en effet, il n’y a pas d’autre immortalité pour un homme que par sa progéniture mâle. De là découle le devoir de l’homme de se substituer à un frère décédé sans fils. Dans Genèse 38, après la mort de son fils Er, Judah demanda à son autre fils Onan de coucher avec sa belle-sœur Tamar pour « assurer une postérité » à son frère (Genèse 38,8). Onan était récalcitrant, et donna son nom à l’onanisme. Finalement, Tamar s’habilla en prostituée et coucha avec son beau-père. Sans elle, il n’y aurait pas eu de tribu de Juda. On a eu chaud !

 


 

Vous aimez les articles d’E&R ?
Participez au combat journalier de la Rédaction
avec le financement participatif :

 

Notes

[1] https://www.amnesty.org/download/Do...

[2] http://www.jewishquarterly.org/issu...

[3] “Triple exthnics : Nathan Abrams on Jews in the American Porn Industry,” Jewish Quarterly, vol 51, n°4 (2004), pp. 27-31.

[4] http://web.archive.org/web/20001216...

[5] Thomas Römer, L’Invention de Dieu, Seuil, 2017, p. 181-183.

[6] https://www.egaliteetreconciliation...

À ne pas manquer, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

87 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2278219
    le 15/09/2019 par JUL
    De Moïse à Epstein

    La Torah n’est comprehensible que si on sait que Yahvé était un chef militaire et non un dieu (voir les travaux de Mario Biglino a partir de la plus ancienne Torah existente).

    Voila aussi pourquoi le concept de judeo-chrétien est non seulement une contradiction mais revient surtout a mélanger serviette et torchon.

     

    • #2278522
      le 16/09/2019 par JP
      De Moïse à Epstein

      @JUL

      « Yahvé, chef militaire et non un dieu.. »

      Voilà ce à quoi nous mène une France déchristianisée et franc-maçonne...
      Que vous le vouliez ou non, l’Ancien Testament fait partie intégrante de la Bible, laquelle représente la parole du Seigneur, qui est suivie par des centaines de millions de chrétiens à travers le monde. Il n’y a aucune contradiction entre l’Ancien et le Nouveau Testament. Je trouve très facile de critiquer les passages des Saintes Écritures, sorties de leur contexte.
      Jésus n’a d’ailleurs jamais remis en question l’Ancient Testament, au contraire. Vous n’êtes pas convaincu ? Je vous invite à relire les extraits suivants des livres de Mathieu et de l’Apocalypse :



      « Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la Loi ou les prophètes ; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir. » (Mathieu 5, 17-18).
      « Si quelqu’un retranche quelque chose des paroles du livre de cette prophétie, Dieu retranchera sa part de l’arbre de la vie et de la ville sainte, décrits dans ce livre » (Apocalypse 22, 19)



  • #2278223
    le 15/09/2019 par Felix Niesche
    De Moïse à Epstein

    Tout ça est dans Voltaire !

     

    • #2278247
      le 15/09/2019 par Gui
      De Moïse à Epstein

      Il a du avoir drôlement mal au fion ! Cela doit expliquer son acharnement à la destruction du régime Royal ! 0_0


  • #2278250
    le 15/09/2019 par Adalbéron
    De Moïse à Epstein

    Deutéronome XXI

    Traitement des captives

    10 Quand tu sortiras pour combattre contre tes ennemis, et que Yahweh, ton Dieu, les aura livrés entre tes mains et que tu leur feras des prisonniers,
    11 si tu vois parmi les captifs une femme de belle figure, et que, épris d’amour pour elle, tu veuilles l’épouser,
    12 tu l’amèneras dans l’intérieur de ta maison. Alors elle se rasera la tête et se coupera les ongles ;
    13 elle se dépouillera des vêtements de sa captivité, elle demeurera dans ta maison et pleurera pendant un mois son père et sa mère ; après quoi, tu iras vers elle, tu seras son mari et elle sera ta femme.
    14 Si elle cesse de te plaire, tu la laisseras aller où elle voudra, et tu ne pourras pas la vendre pour de l’argent ; tu ne la traiteras pas comme une esclave, car tu l’as eue pour femme.

     

    • #2278277
      le 15/09/2019 par Grz
      De Moïse à Epstein

      Est-ce une captive post-sélection, c’est à dire ce qui reste une fois qu’a été tué tout ce qui devait l’être (femmes ayant déjà connu un homme, par exemple) ?
      Cela semble confirmé par le fait qu’elle ne doive pleurer que son père et sa mère, et non son mari et ses enfants.
      Il faut dire que c’est dur d’avoir déjà un mari à 3 ans.


  • #2278255
    le 15/09/2019 par Matthieu01
    De Moïse à Epstein

    Fondamentalement sain comme disait l’autre...


  • #2278263
    le 15/09/2019 par argiotalus
    De Moïse à Epstein

    C’est vraiment terrible à lire mais ça mérite d’être affiché partout pour que les gens ouvrent les yeux sur l ’effroyable vérité


  • #2278271
    le 15/09/2019 par The MZW
    De Moïse à Epstein

    Le prochain laïcard bas du front qui me sort comme un perroquet que "les religions c’est vraiment de la merde", je saurai quoi lui répondre.
    De Mostein à Epstine...
    Est-ce si suprenant que les sectes de tarés calquent bizarrement leurs "doctrines" sur celle sus-mentionnée, tout en montrant du doigt le Christianisme pour se dédouaner ?
    Bon sang, mais c’est bien sûr !


  • #2278295
    le 15/09/2019 par LB
    De Moïse à Epstein

    J’avais commencé à lire les premiers livres de la Bible il y a quelques années, mais je me rends compte maintenant (enfin, depuis quelques temps déjà) que j’étais passé à côté de plein de choses choquantes.


  • #2278305
    le 15/09/2019 par Cassandre
    De Moïse à Epstein

    "Juda, dont descend le sionisme d’aujourd’hui, était une tribu de
    mauvaise réputation. Juda vendit son frère Joseph, le fils préféré de
    Jacob-dit-Israël, aux Ismaélites pour vingt deniers d’argent (comme
    bien plus tard Judas, le seul Judéen parmi les apôtres, trahit Jésus
    pour trente deniers d’argent), et fonda ensuite la tribu dans l’inceste. (La Genèse 37-38). "
    Merci pour ce condensé , je comprend mieux ce passage de Douglas Reed .


  • #2278308
    le 15/09/2019 par Draner
    De Moïse à Epstein

    Le deuxième livre des Rois chapitre XXI 1-18 dit, au contraire de cet article que Manassé n’a fait qu’irriter Yahweh : (...) il fit (Manassé) passer son fils par le feu ; il pratiquait les augures et la divination etc. Faisant ainsi de plus en plus ce qui est mal aux yeux de Yahweh. Cf Bible de Crampion pour plus de détails.

     

    • #2278390
      le 15/09/2019 par Talion
      De Moïse à Epstein

      C’est d’ailleurs pour cela que les prêtres nous expliquent régulièrement que les laïcs devraient apprendre à la fermer au lieu de s’essayer à tenter d’interpréter le contenu de la Bible...

      Dans 100% des cas, un laïc y voit ce qu’il a envie d’y voir et ne raconte que des conneries. Cet article en est l’illustration parfaite.


  • #2278312
    le 15/09/2019 par Athanase
    De Moïse à Epstein

    J’en étais resté à Jérémie 7 - 30 ( Dieu n’approuve pas les sacrifices humains ) mais Ezéchiel 20-26 pose en effet problème :

    « Et je les souillai par leurs offrandes en leur faisant sacrifier tout premier-né, pour les frapper d’horreur, afin qu’ils sachent que je suis Yahvé » (Ézéchiel 20,26).

    Un prêtre compétent peut il nous aider ?

     

    • #2278357
      le 15/09/2019 par Rex est tu
      De Moïse à Epstein

      Lévitique 18:21 confirme Jérémie 7- 31 :

      " Tu ne livreras aucun de tes enfants pour le faire passer à Moloc, et tu ne profaneras point le nom de ton Dieu. Je suis l’Eternel."
      Lévitique 18:21

      Jérémie 7:31
      Ils ont bâti des hauts lieux à Topheth dans la vallée de Ben-Hinnom, Pour brûler au feu leurs fils et leurs filles : Ce que je n’avais point ordonné, Ce qui ne m’était point venu à la pensée.

      La consécration des premiers nés n’est elle pas plutôt de nature sacerdotale ?


    • #2278387
      le 15/09/2019 par Talion
      De Moïse à Epstein

      Cela parle de la circoncision qui à l’époque était le seul moyen de contrebalancer la blessure du péché originel en attendant l’arrivé du Messie et l’institution du sacrement du Baptême qui restaure la grâce sanctifiante.

      Rien à voir avec une quelconque histoire de sacrifice humain...

      On lit trop de conneries sur l’Ancien Testament... Remarquez, c’est normal, la tradition orale a été paumée lors de l’exil (au milieu des satanistes) à Babylone.

      L’un des objectifs du Christ était justement d’en rappeler l’esprit aux pharisiens qui suivaient la lettre de la loi et avait complètement perdu de vue sa raison d’être.


    • #2278403
      le 15/09/2019 par Talion
      De Moïse à Epstein

      "La consécration des premiers nés n’est elle pas plutôt de nature sacerdotale ?"

      C’est tellement évident qu’on se demande pourquoi il est nécessaire de le préciser... Mais bon... Lorsqu’on leur montre la Lune, les imbéciles regardent le doigt.


    • #2278424
      le 15/09/2019 par Grz
      De Moïse à Epstein

      @Talion
      Dans ce cas, merci de prévenir les intéressés.
      Faites gaffe, le dernier qui a essayé a fini cloué.


    • #2278432
      le 15/09/2019 par Jeff
      De Moïse à Epstein

      « Dieu est amour : celui qui demeure dans l’amour demeure en Dieu, et Dieu en lui... Voici comment l’amour de Dieu s’est manifesté parmi nous : Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde pour que nous vivions par lui...Dieu, personne ne l’a jamais vu. Mais si nous nous aimons les uns les autres, Dieu demeure en nous, et, en nous, son amour atteint la perfection.

      13 Voici comment nous reconnaissons que nous demeurons en lui et lui en nous : il nous a donné part à son Esprit.
      Premiere lettre de Saint JEAN -


    • #2280099
      le 18/09/2019 par Yahvé pas photo
      De Moïse à Epstein

      Quel est le tordu qui enverrait son fils se faire supplicier ? Acte d’Amour qu’on vous dit !


  • #2278319
    le 15/09/2019 par Enki
    De Moïse à Epstein

    D’Epstein à Moïse ...

    Une interprétation exclusivement littérale du texte biblique nous ramène au même degré d’ignorance que ces modernes israéliens ancêtres des israélites ceux coupables du commerce divers & varié du corps humain, profanation ultime du Temple, nos corps physique, mental et éthérique, à eux seuls un modèle, à l’image du Temple de la Création.

    La langue hébraïque renferme en chacune de ses lettres, la Révélation du Saint-NOM.

    Dans le principe (trad. de Bere’shit), en chacune de nos cellules en notre ADN/Eden ? nous sommes conformes à l’Unité. Tout est manifesté mais ... dans l’inconscience du non-encore-accompli.

    La Torah relate, mêle autant d’événements historiques que de messages hermétiques, si discrets pour permettre autant d’interprétations que de générations. Entrer en résonance Vivante avec le Verbe pour entrer en contact avec le Divin, être saisi, pénétré par l’Esprit comme le fut Moïse.

    C’est là faire « œuvre mâle » autant d’ailleurs pour un homme que pour une femme.

    Et si tous ces récits bibliques d’une cruauté sans nom que plus personne n’ose entrer dans ce cauchemar livresque, chaque épisode, truffé de personnages avec des filiations qui n’en finissent pas, des invraisemblances, un rapport au Temps, etc ... Franchement, qui a envie d’une Bible de chevet aujourd’hui, après avoir écouté son 20 h en + ? :)

    Un oursin, une pépite d’or sous des tonnes de charbon, une huître, ragoûtant, non ? Pourtant ce qu’il y à découvrir à l’intérieur demande efforts, perspicacité, patience, témérité, courage.

    Si toutes ces horreurs, vécues par des millions d’esclaves encore aujourd’hui, ne disaient pas autre chose en filigrane ? Autre chose du no limit que « ces juifs non-croyants », rebelles à toute limite y compris celle de la création monétaire ex-nihilo, vente d’armes, corruption à tous les étages, n’étaient pas ces « violents ».

    Matthieu 12 « Depuis les jours de Jean-Baptiste jusqu’à présent le royaume des cieux souffre violence, et les violents le ravissent. p. 63 » NT trad. Abbé Crampon

    Violence, viols et ravir quoi ? Ravir la chasteté ? La pureté ? Ravir, c’est prendre avec force et faire monter au ciel ... et pourquoi pas jusqu’au 7e ... Les termes traduisent et trahissent discrètement le rapport sexuel schizé, démembré eh oui, de la sexualité de l’âme, de la psyché (en grec=âme, utile de le rappeler).

    De quelle « violence incomprise »* ne s’agirait-il pas plutôt, au fait ?

    *non prise en compte car refoulée.

     

    • #2278395
      le 15/09/2019 par Enki
      De Moïse à Epstein

      D’Epstein à Moïse ... en passant par Jésus !

      « Prends ta violence en main : elle est ta richesse et transforme-la en amour ».

      Elle est là la croisade, le djihad. Je ne connais pas l’équivalent en hébreu.

      8’ d’écoute Annick de Souzenelle s’exprime sur la violence ! TRÈS IMPORTANT ÉCLAIRAGE ;

      https://www.youtube.com/watch?v=p3c...


  • #2278322
    le 15/09/2019 par Olivia
    De Moïse à Epstein

    Paroles de Jésus Christ :

    …32Comblez donc la mesure de vos pères. 33Serpents, race de vipères ! comment échapperez-vous au châtiment de la géhenne ? 34C’est pourquoi, voici, je vous envoie des prophètes, des sages et des scribes. Vous tuerez et crucifierez les uns, vous battrez de verges les autres dans vos synagogues, et vous les persécuterez de ville en ville,…
    Matthieu 23


  • #2278348
    le 15/09/2019 par Adalbéron
    De Moïse à Epstein

    Quand certains militants d’ER vont-ils enfin comprendre ?

    La lecture de la Bible ne peut se faire qu’avec beaucoup de science et l’aide de l’Esprit-Saint ; seule L’Église catholique a reçu les promesses de cette assistance : Mais le Consolateur, l’Esprit-Saint, que mon Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera toutes choses, et vous rappellera tout ce que je vous ai dit. (Jn 14, 26)

    Le libre examen, revendication de Luther, fauteur d’hérésie, de schisme, de guerres épouvantables et d’esprit capitaliste est catastrophique.
    Que l’interprétation soit faite par les Juifs ayant repoussé le Christ, par Voltaire ou par Laurent Guyénot ne peut qu’aboutir à d’autres catastrophes.
    Soit on est avec L’Église catholique (la vraie, celle qui refuse Vatican II) pour comprendre que l’ancienne Alliance était une figure de la Nouvelle et on construit avec le Christ, soit on est contre est on est du côté de la Révolution, et on disperse avec Satan ; et on se damne pour l’éternité.
    Que certains passages de l’AT soient troublants et laissent à penser que Yahweh n’est pas le Dieu des Chrétiens, je vous l’accorde, mais ayez donc un peu d’humilité ; et lisez les pères de L’Église qui ont tout expliqué. Le Christ n’a jamais rejeté les anciennes écritures et a toujours observé la Loi, jusqu’à ce que celle-ci soit consommée au moment de sa mort sur la croix. L’ancienne loi était imparfaite mais adaptée aux mœurs de l’époque. Elle a néanmoins permis de préparer l’Incarnation. Sans l’ancienne Loi, il n’y aurait jamais eu de personnages comme la Sainte Vierge, sainte Élisabeth, saint Joseph, saint Jean-Baptiste, Saint Lazare, les Apôtres etc.
    pour accueillir le Christ, transformer le monde et y apporter le salut.

    La France est ontologiquement catholique ; vouloir sauver la France sans adhérer humblement à la véritable doctrine chrétienne est une perte de temps, d’énergie et de cohérence.

     

    • #2278427
      le 15/09/2019 par Pitchou
      De Moïse à Epstein

      D accord sur tout avec vous, sauf pour la cohérence. Vous permettez qu on se la fasse seuls comme des grands.


    • #2278429
      le 15/09/2019 par Grz
      De Moïse à Epstein

      Merci mais on comprend bien que l’AT est le fumier, le tas de merde en décomposition qui a permis au NT de voir le jour.
      Aucun paysan sain d’esprit n’irait critiquer l’existence même du fumer qui enrichit ses champs.
      Mais aucun paysan sain d’esprit n’irait non plus VIVRE DANS LE FUMIER.
      Le problème est que certains appliquent toujours l’AT AU PIED DE LA LETTRE.


    • #2278498
      le 16/09/2019 par Cassandre
      De Moïse à Epstein

      Que pensez vous de la mythologie Mésopotamienne ?


    • #2278535
      le 16/09/2019 par JP
      De Moïse à Epstein

      @GRZ

      Le livre de l’Apocalypse contient autant de passages « violents » sinon plus que tout ceux des livres de l’Ancien Testament réunis. Le livre des Actes contient également quelques récits violents, notamment l’histoire d’Ananias et Saphira.. Est-ce que l’Apocalypse et les Actes représentent, selon vos dire, « des tas de fumier » également ? Jésus fils de Dieu et Dieu en personne serait-il lui aussi un... parce que la loi de l’Ancien Testament a été décidée et conçue, selon sa volonté ? Christ n’a jamais remis en question la Loi (comment aurait-il pu d’ailleurs puisqu’elle venait de lui..) bien au contraire :



      « Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la Loi ou les prophètes ; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir. » (Mathieu 5, 17).




      Aujourd’hui, il est vrai que nous ne sommes plus tenus de suivre la Loi, car cela n’est pas conforme à ce que Dieu nous enseigne puisque Jésus est venu l’accomplir, mais il y a quand même une différence entre suivre la Loi et la renier complètement..


    • #2278620
      le 16/09/2019 par Veritas
      De Moïse à Epstein

      100% d’accord avec Aldabéron. Pour ceci il faut être catholique, et la France ne l’étant plus il émerge toutes sortes d’analyses, de recherches strictement naturelles. L’abandon du surnaturel en tout est un des grands prodiges du Diable dans notre époque moderne.
      Il est par exemple impossible aujourd’hui de discuter même avec la plupart des catholiques de l’âge de la Terre et des origines de l’Homme, et d’autres sujets de ce genre. La Nature ayant horreur du vide il est compréhensible que le paganisme, la gnose et autres joyeusetés reviennent.

      Mais tout ceci devait et doit arriver, alors patience...


    • #2278628
      le 16/09/2019 par Grz
      De Moïse à Epstein

      Je plains vraiment les cathos de s’être collé au pied ce boulet du judaïsme, sans doute par pure charité, afin de n’en laisser aucun derrière.
      Je comprends la démarche mais bordel, que de dégâts.
      Quant à ces histoires d’ancienne loi ceci-cela, désolé mais c’est mon CŒUR qui rejette ces horreurs en bloc. Cela n’a aucun rapport avec le Christ.


    • #2278765
      le 16/09/2019 par Alain SORAL
      De Moïse à Epstein

      Ce qu’on comprend à E&R, c’est qu’avec des opposants comme toi, le pouvoir peut dormir sur ses deux oreilles !
      Comprenne qui pourra...
      AS.


    • #2279002
      le 16/09/2019 par Soit_tu_acceptes_le Christ_soit_tu_le_rejettes
      De Moïse à Epstein

      Je vois que certains préfèrent lancer des faux débats sans doute pour détourner l’attention du véritable problème à savoir que l’ancien testament continue d’être appliqué à la lettre par les juifs messianiques / Israël.


    • #2279131
      le 17/09/2019 par Julien L’Apostat
      De Moïse à Epstein

      @ JP
      Selon Laurent Guyénot, l’Apocalypse serait un livre d’inspiration judaïque, d’où son caractère spectaculaire qui tranche avec la discours apaisé de Jésus.
      Vous accusez la franc-maçonnerie d’avoir mis à mal la chrétienté en Europe. Ce n’est pas faux mais elle n’y serait jamais parvenue si la chrétienté n’était pas vulnérable de part l’incohérence de ses dogmes.


    • #2279312
      le 17/09/2019 par mon culte sur la commode
      De Moïse à Epstein

      "La lecture de la Bible ne peut se faire qu’avec beaucoup de science et l’aide de l’Esprit-Saint ".
      T’as raison, l’incitation aux meurtres et aux génocides de la bible demande une bonne dose d’esprit Saint pour en déduire que ce Dieu est Amour !


    • #2279731
      le 18/09/2019 par Adalbéron
      De Moïse à Epstein

      @ Son culte est sur la commode

      Mon culte à moi est au pied de l’autel, c’est à dire : au pied de la Croix.

      Dieu, qui est Père, Fils et Saint-Esprit, n’est pas seulement Miséricorde, il est aussi Justice.
      Et toute l’Histoire de l’ancien Israël est prophétique. Si tu sais compter, tu pourras constater que les peuples qui menacent Israël sont au nombre de sept ; ils représentent les sept vices capitaux : paresse, orgueil, gourmandise (gloutonnerie), luxure, avarice, colère (haine d’exécration), et envie. Mais la Bible peut être lue aussi au sens littéral, et il faut croire que ces peuples étaient véritablement pourris par tous ces vices, outre l’idolâtrie, qui est le pire des crime, ils pratiquaient le sacrifice de leur premier né à Baal, et leurs femmes se livraient rituellement à la prostitution pour honorer Astartée, autre démon qu’ils appelaient déesse... Dieu se servait d’Israël pour exercer sa vengeance, car la vengeance de Dieu est réelle, ici-bas et dans l’au-delà, car il n’y a pas de Justice sans vengeance, la Justice divine serait bien imparfaite sans si elle n’était pas rigoureuse, or Dieu est parfait.
      Dieu commandait parfois d’exterminer un peuple comme Jésus nous a demandé d’exterminer tout péché, et d’abord les plus graves (cf. Dix Commandements de L’Église), recommandant : "Soyez donc parfaits, comme votre Père céleste est parfait." (Mt 5, 48), ce que le Lévitique rapporte aussi en 19, 2 : "Parle à toute l’assemblée des enfants d’Israël, et tu leur diras : Soyez saints, car je suis saint, moi, L’Éternel, votre Dieu."

      L’idée d’un Dieu qui n’est que Miséricorde, c’est bon pour les gogos qui croient certains propos des derniers "papes" (sont-ils vraiment papes ?).
      Dieu est Amour, oui ; il pardonne. Mais il ne pardonne pas à ceux qui ne cherchent pas la Vérité et meurent dans l’état où sont la plupart de nos contemporains qui refusent de connaître l’enseignement de cette institution divine qu’est l’Église catholique, maîtresse de Vérité, parce que leur petit égo préfère croire ce qui leur plaît.
      Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine ; mais, ayant la démangeaison d’entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs, détourneront l’oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables. (2e épître à Timothée, 4, 3)


  • #2278359
    le 15/09/2019 par Bakloe
    De Moïse à Epstein

    Les soumettre à sacrifier leur 1er né par plaisir, les chasser de la terre "promise", les exposer régulièrement aux pogroms... cela fait de Yahvé le plus radical des antisémites. Ce peuple est clairement maudit. Je compatis à la souffrance de ces mals aimés, la loi divine est implacable.


  • #2278378
    le 15/09/2019 par Ali
    De Moïse à Epstein

    Le prophète de l’Islam avait averti que la fornication, la luxure, et l’adultere, étaient les maux qui avaient perdu beaucoup de juifs.

     

    • #2278483
      le 16/09/2019 par mohamed
      De Moïse à Epstein

      Et d’ajouter que les maux de sa communauté sera l’argent.


    • #2278748
      le 16/09/2019 par Julien L’Apostat
      De Moïse à Epstein

      Mouais
      Le prophète s’était tout de même fait plaisir avec ses co-épouses (dont une de 9 ans) et ses esclaves féminines.


  • #2278404
    le 15/09/2019 par sankara
    De Moïse à Epstein

    Ce texte n’est pas signé par Guyénot, ni par Hindi.... En effet le ton est provocant. Il s’agit d’un pamphlet agressif et non d’une étude nuancée !
    Bon mais quand ils dézinguent Jésus "ils" ne prennent pas non plus de gants...Entre eux ils l’appellent "l’Acrobate" !

     

    • #2278458
      le 16/09/2019 par LB
      De Moïse à Epstein

      Je ne pense pas que Hindi aurait fait le lien très provocateur entre Moïse et Epstein.

      J’hésite entre Guyénot et Timmerman, ou peut-être quelqu’un d’autre encore.
      Notons que Guyénot connaît parfaitement le lien entre l’industrie pornographique et la communauté de lumière, il apprécie les livres de Ryssen, etc.


    • #2278710
      le 16/09/2019 par Ali
      De Moïse à Epstein

      @LB, effectivement car Moïse, prophète de Dieu, n’a pas dit ni fait ce que la Thora lui attribue


    • #2278788
      le 16/09/2019 par phosphore blanc nuancé
      De Moïse à Epstein

      . Il s’agit d’un pamphlet agressif et non d’une étude nuancée !



      La logique est en effet, l’ennemi juré des doux rêveurs.


  • #2278416
    le 15/09/2019 par Sedetiam
    De Moïse à Epstein

    Donc, sans nanas, pas de Juda, c’est ça ?
    Tu as des chansonniers contre versets qui ont le nez creux, rien que ça...

    Dites-moi, vous qui êtes au fait des bruits de couloirs du Temple de Thémis et qui êtes dans les petits papiers (ou plutôt "sur") de Jakokub, le trois fois grand Pinocchio des prétoires, savez-vous si vous veniez à choper, par le plus grand des hasard, un juif non juif qui aurait sacrifié, par mégarde, au verset 18 avec votre plus jeune fille entrant en CM2 et que vous lui pétez un bras - au-delà de l’aspect illégal de se rendre justice soi-même - si l’acte serait jugé comme l’expression d’un antisémite ou comme celui d’un père qui a pété un câble (et un bras) ?

    Parce que la pièce de théâtre qui se présente comme une tragédie commence à tourner au comique pour ces gonzes qui se prétendent sémites (des Écritures) afin de faire valoir un antisémitisme, mais qui n’appliquent que les bouts de mythe, tout juste bons pour la benne à ordures : le reste, contraignant, passant à la trappe (nigauds).
    Sans même que nous nous demandions jusqu’à quel point cela enfreint les lois internationales, à la barbe de la CPI.

     

    • #2278613
      le 16/09/2019 par Achrtung
      De Moïse à Epstein

      Y’avait Judas et ses nanas...dirli dirladada...
      On s’en est mis jusque là...dirli dirladada...


    • #2280975
      le 19/09/2019 par atchoum
      De Moïse à Epstein

      @Achrtung. Jus d’ananas ou Judas nanas ?


  • #2278462
    le 16/09/2019 par goy pride
    De Moïse à Epstein

    Sarah, demi-sœur et femme d’Abraham




    Non, mes frères, je vous en prie, ne soyez pas des criminels. Après que cet homme est entré dans ma maison, ne commettez pas cette infamie. Voici ma fille qui est vierge, je vous la livrerai. Abusez d’elle et faites-en ce que bon vous semble



    Normal quoi !

    En vérité même en abandonnant le racialisme, l’endogamie et en s’ouvrant aux autres cette communauté aurait un mal fou de convertir les masses à leur divine religion ! Tout être humain normalement constitué qui lirait ça prendrait ses jambes à son cou ! D’ailleurs est-ce un hasard si la seule grande conversion de masse à cette religion concerne un peuple initialement nomade guerrier et pilleur ? En effet les Khazars ont du voir dans ces écrits sacrés un truc plutôt compatible avec leur mode de vie basé sur la rapine, le viol... !
    C’est là où on prend conscience de toute la dimension héroïque du Christ ! Il fallait une sacrée paire de roustons ou être véritablement le fils de Dieu pour oser s’opposer à ces psychopathes desquels il ne faut attendre aucune forme de compassion et pitié !

     

    • #2278542
      le 16/09/2019 par JP
      De Moïse à Epstein

      L’art de tout confondre et de sortir les Saintes Écritures de leur contexte. Je suis étonné de voir autant de gens, même certains lecteurs d’E&R, avoir malheureusement si peu de connaissances bibliques et théologiques. Les ravages de la franc-maçonnerie, j’imagine.
      Le passage auquel vous faites référence ne doit pas être interprété comme étant une incitation au viol, au contraire.. Le prophète Lot était dans sa maison avec sa famille en compagnie de deux messagers de Dieu (anges) qui venaient lui annoncer la destruction imminente de Sodome et Gomorrhe et il y avait un rassemblement de gens complètement dépravés qui était à sa porte et menaçaient ouvertement de violer et torturer les deux messagers. Il était clair, selon la Bible que ces sordides individus n’arrêteraient pas tant qu’ils n’auraient pas ce qu’ils demandaient et puisque Lot était un homme juste et fidèle a Dieu, il a choisi le moindre mal et a donc proposé ses filles afin de protéger les messagers de Dieu.
      Lisez le chapitre de Mathieu, dans le Nouveau Testament, qui nous enseigne notamment qu’il faut toujours servir Dieu avant de servir nos proches :



      « Qui aime son père ou sa mère plus que moi, n’est pas digne de moi ; qui aime son fils ou sa fille plus que moi n’est pas digne de moi. » (Matthieu 10.37)



    • #2278609
      le 16/09/2019 par ALINE
      De Moïse à Epstein

      @JP

      Ton argumentaire ne vaut pas un clou, il est proprement scandaleux... !!  : Moi vois tu avant de livrer ma fille vierge aux violeurs, il faudra d’abord me tuer !! Toi semble t’il non...tu donnes ta fille et tu viens même le justifier par les évangiles !!

      Honte à toi homme sans foi ni loi !!


    • #2278662
      le 16/09/2019 par Cassandre
      De Moïse à Epstein

      Marie Bonjour ,

      C’est le problème avec les textes religieux , ça commencent avec la libre interprétation et ça finit avec la Bible comme cadastre . C’est de la dissonance cognitive pure .


    • #2278774
      le 16/09/2019 par La main de ma soeur
      De Moïse à Epstein

      @JP

      Donc selon toi, les brigands en rut voulaient s’en prendre à deux anges envoyés par Dieu ( Ha bon...On peut violer et torturer des Anges ... ? ) ...Ha...Ha ...Ha... !!

      Et Lot étant un homme " Juste " a choisi le moindre mal ( sic ) en livrant ses filles pour un gang bang et permettre aux brigands de se vider les sacoches ... !! Ha...Ha...Ha... !!

      Sacré JP, je ne sais si tu a fumé la moquette...Mais tu es le théologien le plus futuriste que j’ai vu... au moins du niveau de Vatican 3 ... !!


    • #2278830
      le 16/09/2019 par RKrishna
      De Moïse à Epstein

      C’est effroyable que les gens soient si fainéants qu’ils soient incapables de lire un texte et de le comprendre.

      L’offre de Lot fait écho à la supplication d’Abraham d’épargner la ville (supplication qu’il ramène de 50 à 10 personnes justes) devant Yahvé. Lot leur propose ses filles pour sauver ceux-là même qui le presse de les laisser violenter des messagers dont ils ne connaissent pas la véritable identité, et dont insistance de vouloir poser leurs mains sur ces messagers va justement causer leur perte.

      C’est vraiment incroyable que des gens pour x raisons fassent semblant de ne pas comprendre ce qui est extrêmement simple.


    • #2278915
      le 16/09/2019 par Argh !!
      De Moïse à Epstein

      @RKrishna

      Ben non...C’est pas si simple de comprendre pourquoi un type donne ses filles à une bande de demeurés en rut !!


  • #2278487
    le 16/09/2019 par Moïse
    De Moïse à Epstein

    Un verset sur Moïse (Paix sur lui).
    Sourate 20 verset 41
    « Et je t’ai assigné à Moi-Même. »


  • #2278557
    le 16/09/2019 par Céline
    De Moïse à Epstein

    " Bible le livre le plus lu du monde… plus cochon, plus raciste, plus sadique que vingt siècles d’arènes, Byzance et Petiot mélangés !... de ces racismes, capilotades, génocides, boucheries des vaincus que nos plus pires grands guignolades tournent pâles et rosâtres en rapport, "suspenses" pour écoles maternelles… après la Bible, Racine ou pas, Sophocle ou non, tout est guimauve… un peu de plus ou moins roudoudou, c’est tout… "

     

    • #2279330
      le 17/09/2019 par denier du cul
      De Moïse à Epstein

      Et c’est ce livre de cauchemar qui a gangréné L’occident !


  • #2278569
    le 16/09/2019 par pomme pomme
    De Moïse à Epstein

    La Bible est la Parole de Dieu. C’est un fait incontournable.

     

    • #2278702
      le 16/09/2019 par Arya de Shastra
      De Moïse à Epstein

      Pour toi peut être, mais pour moi ce n’est qu’une compilation de conneries et de principes irréligieux, et au final ca n’aura fait que detourner les gens de Dieu .
      Par contre Jésus est venue apporter la simplicité d’un message sain et divin et il a montré au monde jusqu’où peut aller l’abnégation et le sacrifice d’un pur dévot du Seigneur . Hélas même son message a été trahi par ceux qui s’en sont réclamés . L’église catholique est une hérésie depuis Constantin .


    • #2278900
      le 16/09/2019 par VaeVictis80
      De Moïse à Epstein

      La Bible n’a jamais été la parole de Dieu, uniquement celle des prophètes. La Bible n’est pas incréée.


    • #2279158
      le 17/09/2019 par Claude
      De Moïse à Epstein

      Pour le peu qu’on la lise, la Bible (Ancien Testament s’entend), est une véritable promotion pour être attiré par le marcionisme. J’essaie de résister, car je suis catholique. Mais faut dire que ça c’est un article bien foutu.


    • #2279805
      le 18/09/2019 par y’avait ou y’avait pas ?
      De Moïse à Epstein

      Ce qui prouve bien que ce dieu est le diable !


  • #2278639
    le 16/09/2019 par ponpon
    De Moïse à Epstein

    ils veulent être docteurs de la loi, et ils ne comprennent ni ce qu’ils disent, ni ce qu’ils affirment. Nous n’ignorons pas que la loi est bonne, pourvu qu’on en fasse un usage légitime, sachant bien que la loi n’est pas faite pour le juste, mais pour les méchants et les rebelles, les impies et les pécheurs, les irréligieux et les profanes, les parricides, les meurtriers, les impudiques, les infâmes, les voleurs d’hommes, les menteurs, les parjures, et tout ce qui est contraire à la saine doctrine, conformément à l’Évangile de la gloire du Dieu bienheureux, Évangile qui m’a été confié.

    Souviens-toi de Jésus-Christ, issu de la postérité de David, ressuscité des morts, selon mon Évangile

    Épitre de Paul à Timothée I et II

    Six jours après, Jésus prit avec lui Pierre, Jacques, et Jean, son frère, et il les conduisit à l’écart sur une haute montagne. Il fut transfiguré devant eux ; son visage resplendit comme le soleil, et ses vêtements devinrent blancs comme la lumière. Et voici, Moïse et Elie leur apparurent, s’entretenant avec lui. Pierre, prenant la parole, dit à Jésus : Seigneur, il est bon que nous soyons ici ; si tu le veux, je dresserai ici trois tentes, une pour toi, une pour Moïse, et une pour Elie.

    Matthieu 17

    Que ça soit les incrédules athées comme les catholiques de vitrine où les musulmans,vous tordez complètement le sens des écritures pour l’ajuster à votre haine des israélites. Et vous les musulmans, si vous respectiez Jésus, vous respecteriez les Évangiles et vous respecteriez aussi Moïse et David ! En effet, ils étaient pas parfaits, mais ils étaient bien moins souillés et moralement corrompus que toute notre génération ne le sera jamais. Quant aux pseudos chrétiens qui avalent n’importe quoi, étudiez votre Bible au lieu de vous en remettre à ce genre d’analyse bancale. Comme si ce qui s’était passé en ces temps-là pouvait être comparé à ce qui se passe de nos jours ! Les nations impies devaient être exterminées. Vous-mêmes, s’il s’agissait de juger avec droiture toute cette lie, tous ces pédocriminels et leurs rejetons, vous seriez les premiers à les condamner à mort !

     

    • #2278876
      le 16/09/2019 par Grz
      De Moïse à Epstein

      Les condamner à mort ?
      Peut-être.
      Prendre leurs filles de 3 ans pour épouses jetables à volonté ?
      Sans doute pas !


    • #2278937
      le 16/09/2019 par ponpon
      De Moïse à Epstein

      Prendre leurs filles de 3 ans pour épouses jetables à volonté ?
      Sans doute pas !



      Parce que regarder des mineures se faire molester sur YouPorn pour satisfaire des pulsions passagères c’est plus honorable peut-être ? On peut accuser les juifs d’être derrière la corruption des mœurs par la pornographie, aujourd’hui la clientèle n’en reste pas moins cosmopolite.


    • #2279036
      le 16/09/2019 par Grz
      De Moïse à Epstein

      @ponpon

      Vous seriez surpris de voir à quel point les pédophiles sont chassés sur le Net, et pas par la police ni par l’Eglise, hein...

      Quant aux filles de 3 ans sur Youporn, pour faire comme les jeunes : LOL.


    • #2279091
      le 17/09/2019 par Bob
      De Moïse à Epstein

      vous tordez complètement le sens des écritures pour l’ajuster à votre haine des israélites.



      Le problème, c’est que ce sont des israélites qui par certains de leurs écrits ultérieurs (Talmud) confirment l’interprétation qu’ils font des textes qu’ils ont eux-mêmes écrit. Et ces interprétations paraissent plus proches du texte littéral que celles des chrétiens. L’article qui cherche à exposer la nature du judaisme (talmudique) suit donc la bonne démarche en collant au texte des écritures.


  • #2278742
    le 16/09/2019 par Adeon
    De Moïse à Epstein

    Le monde sera-t-il guéri de sa folie le jour ou ces horreurs venues du fond des âges auront disparus ? Puisque tout doit finir un jour... ou est ce une autre folie qui prendra place ? ...


  • #2278762
    le 16/09/2019 par Mon Cult aussi !
    De Moïse à Epstein

    Excellent article.


  • #2278800
    le 16/09/2019 par pepstein
    De Moïse à Epstein

    On retrouve ces gens-là au conseil d’État.


  • #2278857
    le 16/09/2019 par Alkali
    De Moïse à Epstein

    Excellent article !!!
    Et dire qu’Ils nous bassinent avec la soit disant morale juive. La morale du judaïsme c’est L’immoralité la plus absolue. C’est ce qu’ils tentent de cacher derrière le concept d’antisémitisme, racialiser un problème idéologique afin d’en interdire l’analyse. Mais c’est trop tard le dévoilement est en cours. Le plus grave c’est que cette maladie mentale s’est glissée dans les avatars qui ont pour base cet immondice de Torah.
    Pas un pour relever l’autre.

     

    • #2278947
      le 16/09/2019 par ALINE
      De Moïse à Epstein

      Exact : Certains psychopathes américains qui ont enlevés des femmes pendant des années à but d’esclavage sexuel leur ont même trouvé un fondement biblique à leur calvaire en ce que " les esclaves doivent obéir à leur maître " ( Saint Paul lettre aux Éphésiens 6 - 5 ) !!

      Les pires dérives des pervers narcissiques et tarés sectaires en tous genre sont celles qui puisent dans une lecture perverse, malfaisante et détournée de la Bible, et spécialement l’ ancien testament.


  • #2278958
    le 16/09/2019 par Céline
    De Moïse à Epstein

    Que les choses soient simples et claires plutôt que de vous perdre davantage.... comme quoi !
    _ :)

    Ce n’est pas Jésus le roi en toute chose ici-bas mais Yahweh ou Christ selon les interprétations qui en sont faites par l’homme et ses écrits dans sa petitesse d’esprit justement... et il est tout sauf mauvais... bien au contraire ! Il est amour et partage pour tous sans exception et distinction. Nous sommes le fruit de sa création (homme ou femme), rappelez-vous en.

    Donc, lorsque l’on parle de Jésus comme étant ressuscité des morts, il s’agit de sa reconnexion direct avec Dieu ou Yahweh, le (son) père fondateur et créateur de l’humanité, très certainement pas le destructeur...

    Les morts ou zombies comme entendu ou compris par l’homme, du moins à sa petite hauteur... c’est dire son niveau en terme de compréhension et d’élévation... sont ceux qui ne l’ont pas reconnu et donc ne sont pas reconnecté à la véritable source (éveil et réveil)... vous constaterez de fait que nombreux sont ceux qui sont zombifiés ou "mort" que ce soit chez ER ou ailleurs, c’est ce qu’on appelle la masse (la mort) contre une minorité pour la vie...

    A bon entendeur, c’est important !


  • #2278988
    le 16/09/2019 par Notre-Dame, le point zéro
    De Moïse à Epstein

    Ca y est, ça recommence...

    Ceux qui rejettent l’Ancien Testament mais qui se revendiquent de Jésus Christ, il va falloir soigner votre schizophrénie...

    Ou plus sérieusement, votre ignorance sur le sujet.
    Jésus s’appuie sur Moïse et sa Loi (la Torah, littéralement) tout le long.
    "La Loi, je ne suis pas venu l’abolir, mais l’accomplir."

    Il y a rupture mais il y a continuité.

    L’Eglise a établi tous les liens entre l’Ancien et le Nouveau Testament depuis 2000 ans.
    Si vous voulez parler de ce sujet qu’est la religion du Christ, instruisez-vous jusqu’au bout, lisez la Bible pour de vrai et arrêtez le sophisme feignant et médiocre.

    Fraternellement.

     

    • #2279024
      le 16/09/2019 par Zorg
      De Moïse à Epstein

      L"enseignement et la vie du Christ ne posent aucun problème, y compris dans son incarnation en ce qu’il vient accomplir la loi mais certains passages de l’ancien testament restent sombres y compris pour un catholique  :

      Alors vas y, réponds à cette question que pose notamment l’article : la traite des femmes est elle justifiée par " Nombre 31 " ? , on t’écoute !


    • #2279072
      le 16/09/2019 par JP
      De Moïse à Epstein

      @ Notre-Dame, le point zéro.

      Amen !

      Je recommande aux « chrétiens » de Vatican 2 ainsi qu’aux marcionites de regarder les vidéos de l’Abbé Rioult sur le sujet.


    • #2279094
      le 17/09/2019 par Vent Couvert
      De Moïse à Epstein

      Alors vas y, réponds à cette question que pose notamment l’article : la traite des femmes est elle justifiée par " Nombre 31 " ? , on t’écoute !



      Les Madianites sont accusés d’avoir séduit et entraîné les Fils d’Israêl dans leur culte de Baal à Phogor (Montagne moabite). D’ailleurs, on sait que Balaam fut envoyé par le Roi moabite spécialement pour pervertir les enfants d’Israël. Or, ce sont justement les femmes qui sont la cause des errements du peuple juif. D’ailleurs, Belphégor prend souvent un corps de jeune femme. Puisque ce sont les femmes qui sont coupables, il ne faut pas les épargner. Le châtiment est juste. N’oublions pas non plus que Yaveh fait éliminer aussi les Israélites par qui le scandale est arrivé. (Chap. XXV) moïse fait donc tuer toutes les femmes qui ont connu un homme et sauve les pures. Peu importe qu’elles soient ensuite esclave. Esclave à cette époque n’est jamais que servante. A l’époque du Christ, il y aussi pléthore de paraboles qui parlent d’un maître. S’il y a un maître, c’est qu’il y a un esclave. Il n’y a là rien de méchant. Ce sont de simples employés de maison. Tout est normal.
      Quant à la part du Seigneur, ce n’est évidemment pas pour unsacrifice humain. L’analyse est parfaitement ridicule.


    • #2279212
      le 17/09/2019 par Alphonse
      De Moïse à Epstein

      Il a bien de l’AT au NT continuité puisque le rédempteur par sa passion y est annoncé, mais concrètement la rupture est fondamentale puisqu’on passe de la vengeance à la miséricorde, donc de la nuit au jour ou encore d’un cœur de pierre à un cœur de chaire...

      Un seul exemple : la femme adultère doit être lapidée dans l’AT ( mais étonnamment pas l’homme...ouf !!), et quand les israélites rappellent la règle à Jésus, celui ci nous dit " que celui qui n’a jamais péché lui jette la première pierre...", expurgeant donc la règle primitive...

      Il est tout à fait logique que les règles de l’AT heurtent notre sensibilité, inutiles aux " forts en thème " de nous insulter et de nous accuser de disciples de V2...


    • #2280125
      le 18/09/2019 par déesse kha
      De Moïse à Epstein

      @Vent Couvert qui nous parle des esclaves :"Ce sont de simples employés de maison. Tout est normal.". Un peu comme un troussage de domestique dans un Sofitel. ?


  • #2279011
    le 16/09/2019 par anonyme
    De Moïse à Epstein

    C’est normal si Jésus n’a pas rejeté l’ancien testament. Vu qu’il est totalement le contraire, il pardonne et il dit ; on continue...C’est mon interprétation à moi !

     

    • #2279331
      le 17/09/2019 par jacques ubovice
      De Moïse à Epstein

      Ça me rappelle la quenelle inversée ton histoire ! Jaku sort de ce corps !


  • #2279645
    le 17/09/2019 par Druide
    De Moïse à Epstein

    C’est malheureux mais il ne s’agit pas d’une exclusivité juive, loin de là. A-t-on besoin d’affaiblir notre propos en multipliant les accusations farfelues ? Ce qui me fait le plus rire c’est de voir que des gens sont vraiment convaincus par un discours aussi léger intellectuellement que "c’est l’inceste" ou "c’est la circoncision" ou "c’est la pédophilie du Talmud". Ça en dit plus long sur ces gens eux-mêmes que sur l’objet d’étude...

     

    • #2279650
      le 17/09/2019 par Titus
      De Moïse à Epstein

      Mutiler à vif le sexe d’un nouveau-né ou violer son enfant sont des actes "légers" et sans conséquences psychologiques graves, selon toi ? Ce commentaire en dit long sur ton échelle de valeurs et sur ton manque de lucidité.


  • #2279801
    le 18/09/2019 par François
    De Moïse à Epstein

    De Moïse à Epstein, c’est une récré qui dure depuis pas mal de temps déjà, je parle de la cours de l’asile, pas celle de l’école.


  • #2280191
    le 18/09/2019 par San
    De Moïse à Epstein

    Dans "Deux siècles ensemble, 1917 - 1972, II, Juifs et Russes pendant la période soviétique", 2002, Fayard 2003, Alexandre Soljénitsynecite le cruel et redoutable
    Jacob IAKOVLEV - EPSTEIN,
    nommé commissaire du peuple à l’agriculture, et donc premier responsable de la politique de collectivisation, de dékoulakisation, politique de terreur, de guerre mortelle, de liquidation et d’extermination de la paysannerie russe.
    Des millions de déportés, fusillés, internés, morts de famine, ...


  • #2283312
    le 23/09/2019 par Adalbéron
    De Moïse à Epstein

    Que voilà des informations intéressantes :

    Dans cette vidéo :

    https://www.youtube.com/watch?v=Tye...

    à 1:05:43 :

    "Le Jésus de la gnose, chez Marcion (...) quand il descend aux enfers avant de ressusciter au troisième jour, il n’en tire pas du tout les Justes de l’Ancien Testament.
    Il laisse Abel, il laisse Moïse, il laisse Abraham, il laisse Noé... Il les laissent tous ; mais qui est-ce qu’il fait sortir ? Caïn ! Il ne fait pas sortir la victime, il fait sortir l’assassin.
    Qui est-ce qu’il fait sortir ? Les Sodomites, les Égyptiens... Les ennemis de Yahweh.
    La gnose a une telle détestation de la Bible (l’AT) - la gnose est un anti-biblicisme, fondamentalement - que tout ce qui peut empoisonner Yahweh, on aime."

     

    • #2283574
      le 23/09/2019 par Notre-Dame, le point zéro
      De Moïse à Epstein

      @Adalbéron

      Merci !

      ER a vraiment besoin de se débarrasser de ce poison gnostique qu’est le marcionisme.

      (une pensée également à Philippe Ploncard d’Assac...)


    • #2284109
      le 24/09/2019 par Nimbus
      De Moïse à Epstein

      @ Notre-Dame, le point zéro Ploncard d’Assac aurait souhaité que en 40, la France avec Pétain, s’allie avec Hitler. Écoutez : https://www.youtube.com/watch?v=vaK.... à minute 47. Il aurait donc souhaité une France non seulement collaborationniste mais Hitlérienne et Nazie, par un renversement d’alliance. Heureusement que Pétain, malgré tout ce qu’on lui reproche, n’a jamais évoqué ce renversement et donc n’en a jamais voulu, lui le vainqueur de Verdun, image d’une France victorieuse.


Commentaires suivants