Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

De la démagogie comme politique : Macron invente les "morts pour le service de la République"

Avec Macron et son « celles et ceux », tout le monde ou presque, un jour ou l’autre, va mourir pour la France. Mais aujourd’hui, on meurt, paraît-il, « pour la République ». Au fait, la République, c’est quoi ? Eh bien les lobbies qui l’ont fabriquée, pour que les imbéciles croient à la liberté, à la démocratie et à l’égalité.

 

 

Morts pour le service de la République, c’est-à-dire tués par l’oligarchie ?

Le président de la République crée donc une nouvelle classe de pupilles de la nation, ce qui évite d’en chercher les causes profondes : laxisme de la Justice, progressisme & communautarisme, abandon de la sécurité nationale, destruction des services publics, chômage de masse au profit de la caste néolibérale, et on en passe. Il n’y a plus que de la « com », on navigue à vue, sans autre plan que le profit présent des forces privées qui ont remplacé l’État. On veut parler de la Banque, qui tient le pays par la dette, et des réseaux de pouvoir occultes, qui se cachent – si mal ! – derrière la « République ».

« Nombre de Français n’en peuvent plus de ces grands discours et de ces cérémonies de deuil qui se succèdent au fil des mois. Pour légitimes et émouvants qu’ils soient, leur répétition nous démoralise et renforce le sentiment que l’État est impuissant. » (Le Goff)

Nous parlions de la communication publicitaire qui remplace la politique sérieuse, c’est l’objet de l’interview du sociologue Jean-Pierre Le Goff dans Le Figaro du 20 mai 2021.

Le Figaro : Au lendemain de la première étape du déconfinement, comment qualifieriez-vous le climat qui règne aujourd’hui dans le pays ?

Le Goff : L’air du temps est à la fois sentimental et victimaire, angélique et déprimant. Après des mois de limitation de nos libertés, le plan de sortie du confinement fait plaisir ; le peuple adolescent attend avec impatience le retour du festif et des grands rassemblements ; l’intérêt pour la météo et les vacances ne se dément pas ; les activités sportives, la cuisine et le jardinage, le yoga et la méditation, voire la promotion du vélo comme nouveau rapport au monde, connaissent un succès certain, tout au moins pour des catégories particulières de la population.

 

Le sociologue passe alors en revue les « messages paradoxaux » du pouvoir. Nous, on préférera parler de volonté de nuire, de dissocier l’esprit des Français de la réalité, bref, d’une politique sataniste schizophrénisante.

On ne compte plus depuis des années les messages paradoxaux émis par le pouvoir politique. À sa manière, Emmanuel Macron n’a pas dérogé à cette façon déconcertante de gouverner. Après la fermeture de la centrale de Fessenheim, il affirme que notre avenir énergétique et écologique passe par le nucléaire, alors qu’on subventionne massivement des parcs d’éoliennes peu productifs et destructeurs de paysages, paysages que l’on affirme par ailleurs protéger… Au moment où l’on constate une détérioration de la langue française écrite et parlée, le président de la République se montre favorable à ce qu’on enseigne davantage la langue arabe à l’école. De son côté, l’Assemblée nationale vote une loi qui non seulement protège, mais promeut les langues régionales Quant au gouvernement, qui défend la francophonie, il lance une nouvelle carte nationale d’identité bilingue français-anglais au nom des exigences d’une Union européenne qui a pourtant vu le Royaume-Uni la quitter. Ce qui peut apparaître comme un détail pour des technocrates n’en est pas un pour ceux qui demeurent attachés à leur langue inséparable de leur identité nationale, a fortiori quand ils ne parlent pas anglais.

Le Goff plante alors sa banderille dans la nuque du taurillon :

Tout s’emballe et tout va trop vite avec des politiques qui veulent être modernes à tout prix, sans même se rendre compte qu’ils produisent des effets de déstructuration symbolique qui enfoncent un peu plus le pays dans la dépression. Et plus la désorientation du pays s’accentue, plus l’activisme communicationnel s’accélère à la manière d’un exercice de vélo d’appartement où, le nez dans le guidon, on pédale de plus en plus vite sans avancer pour autant, quand on ne rétropédale pas à l’occasion.

Les illustrations de cette politique de désorientation brutale sont légion. On va prendre la dernière en date, qui a choqué et le gauchiste Buisine, et le droitiste Philippot.

 

 

Le pouvoir libère les Français, leur ouvre la cage après un an de confinement et de destruction mentale, d’infantilisation et de coups bas, et les chasse d’une terrasse à l’arme de guerre ! De quels esprits tordus, misérables, maléfiques, sortent ces consignes ?

En tout cas, le résultat de tout cela est la dégradation du pays à tous les étages, comme si les mondialistes au pouvoir, cette alliance de la Banque et des réseaux occultes, voulaient en finir avec l’exception française, ce pays où il faisait bon vivre, et où les pauvres, les malades, les plus fragiles, étaient protégés.

Aujourd’hui, la pauvreté explose et les malades sont sacrifiés. Cette politique d’extorsion et de destruction nationale a pour nom « lutte contre le Covid ».

 

 

Delirium tremens, la série

 






Alerter

32 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Il faut repartir des connaissances depuis la base.
    Depuis minimum 1815 mais déjà (sans doute) 1789, la France, ancienne Francie occidentale carolingienne (mais recoupe en partie la Francia mérovingienne) N’EXISTE PLUS. Les décisions sont prises d’ailleurs uniquement dans le sens des intérêts anglo-saxons d’où un repli progressif sur la scène internationale et de larges pans de l’économie en complet effondrement, ce qui ajouté à la submersion migratoire, finissent sa ruine.

     

    Répondre à ce message

    • L’économie française n’est pas en complet effondrement, elle s’est reconvertie dans le luxe : ainsi LWMF pèse en bourse 300 milliards, alors que Renault n’en pèse plus que 10 milliards, TRENTE fois moins ! C’est le triomphe du GOUT FRANCAIS, du raffinement français, supérieur à tous les autres n’en déplaise aux esprits chagrins et pessimistes . Il faut savoir que Doir ou Hermès pèsent chacun DEUX fois plus que Daimler-Mercédes, 110 milliards pour Dior ou Hermès, 50 mesquins milliards pour Mercédès ! Pourquoi ? Parce qu’un sac Hermès en crocodile du nil vaut le prix d’une mercédès et il est tout de même moins compliqué à fabriquer ! Dans le luxe les marges doivent être énormes : au minimum 100% . Kéring (les sacs Gucci) et ses 30 000 employés pèse 90 milliards d’euros, autant que VW et ses 600 000 salariés (90 milliards) ...

       
    • @Rintintin. Cocorico ! Nous c’est le luxe, pour habiller les milliardaires de la planète !

       
  • #2729737
    Le 21 mai à 13:29 par une balle ou tous à Bâle ?
    De la démagogie comme politique : Macron invente les "morts pour le service (...)

    La police manifeste et le lendemain elle reprend sa place de berger de troupeau !

    Gros nuls les gars !



    « leur discours nous démoralise et renforce le sentiment que l’État est impuissant. »




    - dans cette Pyramide (de Ponzi - interdite, sauf pour Eux), plus ça va plus le Pouvoir (d’essence économique) grimpe les marches et à l’heure actuelle, ce sont les multinationales qui sont sur la marche au-dessus des gouvernements (de leurs armées, de leur justice, du fisc etc.).

    En-dessous les gouvernements ? Les Peuples. Voilà pourquoi Macron ou Darmanin sont obligés de communiquer, mais ça les fait grave chier en fait de descendre aussi bas quoi...

    Quand au Covid, c’est un bouclier trouvé par l’oligarchie pour que les gouvernants étatiques puissent se défendre, mais ils sont aux premières loges...
    _
    Cette dynamique d’endettement mondial - moteur de leur économie - fait que mécaniquement les pauvres sont de plus en plus pauvres : de 1973 à aujourd’hui le niveau de richesse a baissé de 50% (-2% chaque année) !

     

    Répondre à ce message

  • "On nous a déjà appris que certaines compagnies d’assurances avaient commencé à refuser d’assurer des personnes vaccinées. Normal ces compagnies ont des experts qui savent calculer des risques et eux connaissent les vrais chiffres. Et bien figurez-vous que des compagnies aériennes sont tentées d’interdire de vol, les personnes vaccinées. Normal, le risque de thrombose est décuplé en altitude. Et il y a beaucoup plus de cas que vous ne le pensez. Par exemple en Israël, le ministre de la santé a dit qu’il y avait une "épidémie" de crises cardiaques, qu’il oublie de rapprocher avec la vaccination de masse bien évidemment. Sauf que les compagnies aériennes ne sont pas aussi libres de faire ce qu’elles veulent car la plupart sont maintenues en vie artificiellement par l’argent public que leurs Etats respectifs injecten.

    un contact ma envoyé cela

    Les mensonges apparaissent de plus en plus aux yeux de tous

     

    Répondre à ce message

  • Leur République : symbole la guillotine, fondée sur la Terreur, le génocide vendéen, le saccage du patrimoine et un hymne national sanguinaire !
    Nous n’avons pas les mêmes valeurs ...

     

    Répondre à ce message

  • J’ai mieux :
    _ « Mort pour la Banque »

     

    Répondre à ce message

  • Les gens sur les terrasses avec un parapluie, oups ? ,et les flics qui ordonnent à la population de rendre chez eux parce qu’il est 21 heures, oups ? et armés jusqu’aux dents

    Mais Monsieur l’agent ,je suis vacciné ,alors je ne risque rien .Et pourtant en plus j’ai mis le masque .Mais ça marche pas quand même ??
    J’ai comme l’idée que les gens soient très cons ,et là c’est confirmé .

     

    Répondre à ce message

  • La démarche est profondément répugnante ! Quelle bassesse d’instrumentaliser ainsi la souffrance des gens, pour un petit bénéfice politique personnel mais finalement pour rabaisser encore le peuple français.

     

    Répondre à ce message

  • #2730190

    Dites moi, c’est pas une chaussure du 54, qui dépasse de son cul ?

     

    Répondre à ce message

  • Pass culture, pass sport, pass sanitaire, ... ce gouvernement invente des pass discriminatoires pour tout et n’importe quoi ! Si t’as pas ton pass tu es défavorisé, tu n’as pas les mêmes droits ! Que fait le conseil constitutionnel contre tous ces pass-droit, dans cette ripoux-blique bananière guignolesque qui proclame "liberté, égalité, fraternité" (et mon cul sur la commode !) !

     

    Répondre à ce message

  • La police lourdement armée, fait évacuer les terrasses, sur ordres de Darmanin les gens ne peuvent plus se réunir à Paris, devant un café noir ? Le gouvernement veut-il éviter toute association de vins blancs de différentes régions pouvant devenir un cocktail explosif, raciste voir antisémite ?

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents