Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Delirium tremens : l’Académie de médecine recommande de se taire dans le métro

L’Académie de médecine, après le Conseil scientifique, la haute autorité de santé, les ARS et tous les grands pontes qui nous menacent de tous les maux de la Terre du matin au soir, vient de se couvrir de ridicule en une préconisation : dans le métro, il est conseillé (pas encore interdit mais ça peut venir, de la part des dingues tout est possible) de ne pas se parler et de rester à plus de deux mètres d’autrui.

Quid des gens qui parlent tout seuls ? Des gens qui téléphonent à voix haute ? Des enrhumés qui éternuent ? Après la police de la pensée, y aura-t-il une police du postillon ? Les Parisiens vont apprécier la mesure de l’Académie. À moins que ça ne soit une mesure exclusivement anti-parisienne...

 

 

Naturellement, pour le journal gratuit 20 Minutes, les décisions ou conseils qui viennent des machins louches d’en haut ne se discutent pas. Tout au plus ils se relayent sans une once d’esprit critique, et ne parlons pas de bon sens.

– La Rédaction d’E&R –

 


 

Face à la hausse des contaminations et à l’arrivée de variants du coronavirus plus contagieux, l’Académie nationale de médecine a recommandé, ce vendredi, d’éviter de parler et de téléphoner dans les transports en commun, même masqué.

[...]

Deux mètres entre chacun, « inapplicable »

« Un tel changement des recommandations concernant une pratique avec laquelle l’ensemble de la population avait réussi à se familiariser risque de susciter de l’incompréhension et de raviver les doutes sur le bien-fondé des préconisations officielles », poursuit l’Académie.

Elle doute également de l’idée d’étendre la distanciation physique de 1 à 2 mètres entre deux personnes, une « proposition défendable en théorie mais inapplicable en pratique ». Malgré la « menace » des nouveaux variants, l’Académie recommande « de ne pas modifier les gestes barrière tels qu’ils ont été définis et améliorés depuis plusieurs mois » mais de rappeler les bons comportements.

Porter le masque en permanence dans l’espace public « même quand la distanciation physique devient supérieure à 1 mètre », couvrir la bouche et le nez avec le masque… Et le port obligatoire du masque dans les transports en commun, où la distanciation physique ne peut pas être respectée, « doit s’accompagner d’une précaution très simple : éviter de parler et de téléphoner », plaide l’Académie.

Lire l’article entier sur 20minutes.fr

Ne manquez pas les épisodes précédents de Delirium tremens sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

58 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants