Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Des députés russes ont l’intention d’exiger des réparations de guerre de l’Allemagne

Des députés de la Douma ont mis en place un groupe de travail afin d’évaluer les dommages infligés par l’Allemagne lors de l’attaque de l’Union soviétique en 1941, et d’en déduire une somme exigible au titre de réparations.

Le député de la Douma Mikhaïl Degtyarev a indiqué au journal russe Izvestia :

« L’’Allemagne n’a payé aucune réparation à l’Union soviétique pour la destruction et les atrocités qui ont eu lieu durant la Seconde Guerre mondiale. Après les accords de Yalta, l’URSS a emporté certains actifs allemands (surtout du mobilier, des vêtements et des équipements industriels) en secteur soviétique, mais cela ne compense pas les dégâts qui ont été causés à l’économie de l’URSS lors de la guerre.[...] En outre, l’Allemagne continue d’infliger des dégâts à la Russie, en imposant des sanctions illégales via l’Union européenne. [...] Pendant la guerre (en fonction de la conclusion de la Commission d’État de l’URSS), les dégâts matériels se sont élevés à 30 % de la « richesse nationale » du pays. Sur le territoire soviétique ont été détruits 1 710 villes et plus de 70 000 villages, 32 000 entreprises industrielles, 100 000 fermes collectives et étatiques. Dans l’ensemble, seulement des pertes matérielles ont été estimées à 600 milliards d’euros. »

M. Degtyarev évoque aussi les réparations versées à Israël, État qui n’existait pas pendant la Seconde Guerre mondiale, mais qui a reçu plus de 100 milliards de marks (60 milliards d’euros) :

« Il s’avère que l’Allemagne a payé une indemnité à 6 millions de victimes de l’Holocauste, mais ignoré les 27 millions de morts du peuple soviétique, dont plus de 16 millions étaient des civils. Nous espérons que notre groupe de travail comprendra des représentants de Biélorussie, de l’Ukraine et d’autres anciennes républiques soviétiques, qui ont également le droit de demander réparation à l’Allemagne. »

Le nouveau Premier ministre grec, Alexis Tsipras, a été le premier à soulever la question des réparations de guerre de l’Allemagne. Cette dernière n’a toujours pas remboursé le prêt forcé sans intérêt de 476 millions de Reichsmarks, qui couvrent les coûts d’occupation, dont le IIIe Reich a obligé l’émission par la Banque nationale de Grèce en 1942. Les pertes totales de l’occupation de la Grèce sont estimées à 162 milliards d’euros. L’Allemagne a dit qu’elle n’a pas à payer quoi que ce soit.

M. Degtyarev fait également remarquer que doit nécessairement être aussi prise en compte la perte en capital humain : s’il n’y avait pas eu la guerre, la population russe serait bien plus nombreuse et le niveau de l’économie tout à fait différent. Bien qu’il soit très difficile d’imaginer qu’un accord puisse être trouvé entre Berlin et Moscou, le groupe de travail œuvre à la rédaction d’un texte qui sera soumis aux autorités allemandes.

Voir aussi, sur E&R :

Sur le financement de l’Allemagne nazie, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

60 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • La position des russes edt totalement légitime.

     

  • Incroyable !

    Les seuls parlementaires en Europe qui osent dire tout haut :

    M. Degtyarev évoque aussi les réparations versées à Israël, État qui n’existait pas pendant la Seconde Guerre mondiale, mais qui a reçu plus de 100 milliards de marks (60 milliards d’euros)


  • La différence de traitement entre par exemple, les victimes juives des nazis et les victimes russes est quelquefois poussée jusqu’à l’absurde. Ainsi pendant la deuxième guerre mondiale la Wehrmacht avait assiègée la ville de Leningrad (aujourd’hui St-Pertersburg) entre 1941 et fin 1943. La rupture des voies d’approvisionnement de la ville en nourriture et combustibles avait causé la mort de faim, de maladie et de froid d’un Million de Leningradois sur 3 au début du siège. Or en 2008 l’Allemagne a conclu avec la "Claims Conference" l’organisme dépendant du Congrès juif mondial à New-York, chargée de l’indemnisation des survivants de l’holocauste et de leur descendants un accord attribuant aux survivants juifs du siège de Leningrad une indemnité. Les survivants slaves, russes orthodoxe ne touchaient par contre pas un rond. La raison officielle de cette différence de traitement était que la mort des Leningradois juifs faisait partie du plan d’Holocauste de Hitler, crime sans pareil dans l’histoire de l’humanité, alors que la mort des russes n’était qu’un crime de guerre "ordinaire", pas de quoi fouetter un chat en somme ! Alors que les russes orthodoxe avaient vécus le même calvaire que leurs voisins juifs. Il n’est donc pas étonnant que devant une telle injustice et différence de traitement, les députés russes sentent la moutarde leur monter au nez, surtout quand l’Allemagne de Mme Merkel soutient une politique de boycott au préjudice de la Russie. Il ne faut pas oublier que la résistance soviétique pendant la seconde guerre mondiale a causé plus de 70% des pertes allemandes de la guerre. Les russes n’étaient pas cantonnés à un rôle de victime passive.

     

  • Magnifique ! On va voir si ils décaissent également sans sourciller quand le demandeur est différent mais pas moins légitime.



  • M. Degtyarev évoque aussi les réparations versées à Israël, État qui n’existait pas pendant la Seconde Guerre mondiale, mais qui a reçu plus de 100 milliards de marks (60 milliards d’euros) : « Il s’avère que l’Allemagne a payé une indemnité à 6 millions de victimes de l’Holocauste, mais ignoré les 27 millions de morts du peuple soviétique, dont plus de 16 millions étaient des civils. »



    Sans compter les sous-marins gratis ou soldés, etc etc etc.

    Sur le principe les Russes ou les Grecs n’ont aucune raison de se gêner, surtout si l’Allemagne & co cherche à briser leur économie. Par quel subterfuge l’Allemagne pourrait-elle refuser, si elle l’accorde à Israël ? Y aurait-il des victimes ou des êtres humains inférieurs/supérieurs à d’autres ??? Merde !!! Quand même !!!


  • Ils auraient une petite chance de palper un petit quelque chose s’ils demandaient des réparations pour leur communauté juive victime de la baarbaarie naddzzie, en négociant avec icelle une petite ristourne, encore qu’elle ne soit pas connue pour être particulièrement partageuse...


  • la France devrait faire de même avec l’Allemagne, puis les anglais et les yankees pour leurs destructions et pertes civiles innocentes qu’ils ont causé avec leurs bombardements massifs.
    peut être que les banksters de la city et de wall street jugeraient plus utile d’effacer la dette colossale qui nous étrangle.


  • Dites, mais alors, la France aussi a subi des dégâts, l’Angleterre, etc, et si on parlait de la Pologne ?? Que les russes et allemands remboursent tous les dégâts faits à la Pologne durant l’Histoire, et leur économie serait morte en 2 secondes. (et ne suffirait pas, loin de là).
    Et si tous ces pays demandaient à la France réparation pour les guerres napoléoniennes ?
    Je propose d’évaluer les dégâts causés par l’Angleterre à la France durant la guerre de 100 ans, bah oui, pourquoi il y aurait une limite dans le temps ?
    Et l’Afrique devrait évaluer le coût des pertes humaines, et des atrocités, durant la déportation des noirs d’Afrique vers les USA, etc etc.

    A un moment donné, je crois qu’il faut arrêter les pleurnicheries débiles, qui n’auraient objectivement pas de fin, car je trouve que c’est très moderne ce comportement, c’est typiquement de l’évaluation macabre et financière de la mort d’autrui par la société libérale qui prétend tout marchander de façon totalement cynique et immorale. Ils n’en ont rien à faire de leurs ancêtres, ils veulent récolter du fric pour eux mêmes, c’est tout, c’est du libéralisme !!
    Par exemple, la Grèce demande ça à l’Allemagne, seulement aujourd’hui, pour pouvoir vivre piano piano, cool, à la socialo, avec des avantages sociaux, etc, sauf que ces avantages se méritent, les allemands bossent durs, les autres n’ont qu’à faire pareil.
    Il y a un pays qui a obtenu 160 milliards de marks pour réparation de guerre, suivez mon regard, et il faudrait copier sur eux ??

     

    • Les grecs travaillent plus que les allemands. Vérifier les données auprès du BIT, et cessez de raconter des anneries.
      Par ailleurs, les ettes des grecs sont dues aux allemands et aux banquiers corrompus. Le deal était le suivant. On vous p^rte l’argent avec lequel vous allez acheter les armes qu’on vous vend. Bien sur, le peuple grec n’a jamais été consulté, et des politiques grecs corrompus ont accepté ces pratiques. Ensuite les banques ont spéculé sur la dette grecque, les mettant encore plus dans la m... avant de les piller littéralement. Quand il a fallu enregistrer les pertes, elles ont refilé les dettes aux Etat, principalement France et Allemagne, c’est à dire à vous et à moi. Plaignez vous à votre banquier de la sg, de la bnp ou du ca, mais ne venez pas couiner ici.

      Je ne sais pas quelle idée vous vous faites de l’a vertueuse Allemagne industrieuse mais elle ne correspond pas du tout à la réalité. Si vous pensez que les allemands ont le blé qu’ils ont en raison de leur dur labeur industriel vous vous trompez. Ce n’est pas du tout comme ça que ca se passe. L’Allemagne sous-traite et exploite les pays de l’Est pauvres, assemble, et revend en utilisant la technique mentionnée plus haut (c’est à dire en échange de prêts). Elle ne peut le faire que parce que l’euro est à son avantage et uniquement à son avantage. Sans la monnaie unique elle ne jouerait pas du tout la même partie !

      L’endettement de l’Allemagne est PIRE que celui de la Grèce et PIRE que celui de la France, ce que n’importe quel investisseur avisé sait. Sa situation est catastrophique car voyez vous, elle ne compte pas les dettes des länders dans la dette fédérale. Renseignez vous sur les montants. C’est effrayant !

      Bref vous n’y connaissez rien.
      Plaignez vous à votre banquier, parce que c’est lui qui les a mis et nous a mis dans la mouise.
      Et cessez vos niaiseries sur l’Allemagne. Le plan Marshall est une honte. On a récompensé les assassins. La même chose vaut pour le Japon. Ces 2 pays qui ont foutu la m... ont finalement tiré davantage de bénéfices de la guerre que les pays vainqueurs (hors USA) ! La France attend toujours que les réparations de guerre soient payées, elles aussi.
      Et si les allemands ne sont pas d’accord avec ça, qu’ils la ferment et sortent de l’Europe.

      Et je passe sur le fait que l’Allemagne se fait payer se défense par l’OTAN et par la France, en + !


  • Ce type là (Degtyarev) semble être proche de Vladimir Zhirinovsky, pas de Poutine. Il serait intéressant de voir si son projet de loi est adopté et quelle sera la réaction des organisations juives dans ce cas - les couteaux risquent de voler bas -


  • S’ils ont payé à Israel 60 milliards, la Russie a tout à fait le droit d’obtenir réparation.
    27 millions de morts, 16 millions de civils. Ce sont des chiffres terribles.
    Puisque dans ce bas monde seul l’argent compte. 6 millions de morts juifs 60 milliards.
    Soit 10 000 par victime multiplié par 27 millions. Plus de 270 milliards sans compter les destructions matérielles. Le chiffre de ce
    député n’est pas farfelu.
    Total soutien au peuple russe. Ne vous laissez pas faire.Soral a raison. Il est de l’intérêt de la France d’avoir de bonnes relations avec la Russie.


  • Au point où en sont les choses les demandes de réparations semblent justifiées en comparaison des sommes extraordinaires consenties pour les Juifs et Israël. Le problème est qu’en Israël les victimes du nazisme ne sont pas ceux qui en profitent le plus !
    Quand on pense que récemment des descendants Juifs ont obtenus aux USA de la SNCF 60 millions d’Euros pour dédommagement datant de la deuxième guerre mondiale...tout est permis.
    La demande me paraît une bonne approche pour mettre tous les hommes sur un pied d’égalité et détruire la religion de la Shoah qui nous empoisonne la vie depuis des décennies pour le seul avantage du NOM.


  • Juridiquement parlant, c’est tout a fait défendable, c’est de bonne guerre, les Russes,après tout, ont acceptés le rattachement de l’ex RDA (état membre de l’ONU) a la RFA en 1989,c’est une manière de signifier aux Allemands« lâchez nous la grappe avec la Crimée,qui,suite a un référendum,a massivement voté sont rattachement a la Russie »...


  • Problème : les historiens ont démontré que Staline se préparait à envahir l’Allemagne

    Le plus compétent d’entre eux, l’historien spécialiste d’histoire militaire Mikhaïl Meltyukhov (dont l’un des textes a été traduit en allemand par Jürgen Graf) a apporté la preuve des intentions agressives du gouvernement de Staline dans son étude monumentale Upushchenny Shans Stalina (L’occasion perdue de Staline). Citant une pléthore de documents soviétiques,Meltukhov prouve qu’en 1940 et au cours de la première moitié de 1941 tous les projets militaires de la direction soviétique envisageaient une attaque soudaine contre les Allemands et leurs alliés et une avance rapide de l’Armée rouge à travers la Pologne, la Prusse orientale et les Balkans. Mais ces faits ne sont absolument jamais mentionnés, et encore moins discutés, dans les médias
    lire aussi "le brise glace" de Souvorov Victor

     

    • "Se préparait" peut être...mais est-ce que ça a eu lieu ? non. Les dommages à l’armée et aux civils russes oui.


    • Très intéressant !Je ne connaissais pas ! Merci de nous faire découvrir cette partie de l’histoire ! Faudrait que Alain Soral en parle ou un historien spécialisé sur ce sujet !

      Sinon les Allemands n’ont pas à payer et devraient même demander d’être rembourser des Israeliens ! cf accord 1933 Hitler et les sionistes ! Les Israeliens devraient même payer des dommages et intérêts aux Allemands !


    • Quels historiens ? Je te rappelle que l’URSS n’a JAMAIS envahi personne. On dira ce que qu’on veut du communisme, mais c’est une idéologie défensive et jamais envahissante (géographiquement, parce mon esprit et mon coeur en sont tout imprégnés) !!!!


    • Je précise:Staline avait construit des aeroports ,massé son aviation et ses troupes d’attaque ,non de défense à la frontière allemande
      Hitler savait que sa seule chance était de prendre les devant (le 22 Juin)sur une armée soviétique très supérieure en matériel et en troupes
      Le plan d’attaque est remis à Staline le 15 Mai 41 par Joukov


    • Purs mensonges, trou duc. En ce domaine, seuls les faits d’attaque par tuerie et destructions générales comptent.


    • Je reste sceptique sur cette théorie (qui était la justification allemande de l’époque de Barbarossa). Il était évident que l’Allemagne allait envahir l’URSS (c’était quand même écris dans Mein Kempf il me semble) masser des troupes à la frontière en attendant l’invasion ou préparer une invasion du Reich avant qu’il n’en prends l’initiative est tout aussi plausible.
      Ne pas oublier la guerre fratricide trotskiste/stalinien, les premiers pour une révolution mondiale du communisme les seconds pour le communisme d’abords dans un seule pays. L’urss n’a pas envahis de pays de manière agressive post 45 (à part l’Afghanistant, le reste c’est du défensif en Europe de l’est pour repousser au plus loin les occidentaux de la frontière de l’URSS). Gardez à l’esprit que c’était une lutte entre deux puissance continental pour le "Mittel Europa". Les régimes de ces deux entité n’ayant été que de passage, la lutte, elle, existe depuis des siècles.
      En terme de rapport de force, l’Allemagne était supérieur en nombre et en qualité de matériel (pas en quantité), le rapport s’inversera par la suite (sur les 3 plans).
      La situation de l’époque était quand même complexe, le Reich réarmé par les usa et l’Angleterre (et entrainé en.... URSS), se retourne contre eux puis envahis l’URSS, on les laisse faire et on intervient quand l’URSS prends le dessus (à laquelle on a également vendus de l’équipement). Un article à lire sur le sujet, le plan Rankine : http://www.voltairenet.org/article1...


    • Tout à fait exacte. Le tout etant organiser par l’elite juive installé au USA et en Angleterre. N oubliez jamais que la revolution russe de 1917 est une revolution voulu et organisé par les elites juives pour renverser le tsar en parralele de leur implication dans le liberalisme en europe pour detroner les rois. Le but deja a cette epoque etait la creation de l etat d’israel et par la suite l idée d un mondialisme pas si diffrente d aujourd hui.... Il faut vraiement faire une relecture des evenements historique...


    • Dolf, cette théorie de l’invasion par la Russie de l’europe de l’ouest était plausible mais son succès était infirmé par la calamiteuse tentative d’annexion de la Finlande par l’URSS (ou l’échec subit en Pologne en 1920).

      Si Trotski était resté au pouvoir, il aurait certainement mis le pays sur les mêmes rails que la France pendant la révolution : une puissance impérialiste envahissant ses voisins au nom de l’idéologie...et qui a finit par la restauration de la monarchie par les autres puissances européennes.
      Si Trotsky s’était maintenu au pouvoir et qu’il ait fait entrer en guerre la Russie contre tous ses voisins non-communistes (la Chine, la Turquie, l’Iran, la Pologne, l’Afghanistan...) l’empire Britannique aurait mis l’Union Soviétique en coupe réglée comme il l’a fait pour la France de la révolution.

      Si la Russie de Staline avait été tellement motivée par une guerre forcenée contre tout ce qui n’était pas communiste, pourquoi a-t-elle signée le pacte germano-soviétique ? Et par ailleurs, en 1941, qui a donc trahis ce pacte en premier ? Hitler ou Staline ?


    • Suvorov Victor - Le brise glace

      Il y a maintenant plusieurs années de cela, un ancien officier du renseignement militaire soviétique nommé Vladimir Rezun provoqua de vives discussions en Russie à cause de son affirmation sensationnelle, selon laquelle Hitler a attaqué la Russie soviétique en juin 1941, au moment exact où Staline se préparait à submerger l’Allemagne et l’Europe de l’Ouest, en prélude à une opération bien préparée, visant à « libérer » toute l’Europe en la mettant sous domination communiste.

      Ecrivant sous le nom de plume de Viktor Suvorov, Rezun a développé cette thèse dans trois livres. Le Brise-glace (qui a été traduit en anglais et en français [1989] ) .

      Suvorov présente une abondance de preuves, montrant que quand Hitler déclencha son « Opération Barbarossa » contre la Russie Soviétique le 22 juin 1941, les forces allemandes purent infliger d’énormes pertes aux Soviétiques précisément parce que les troupes russes étaient très bien préparées pour la guerre — mais pour une guerre d’agression qui fut programmée pour le début de juillet — et pas pour la guerre défensive qui leur fut imposée par l’attaque préventive de Hitler.

      MapDans le Brise-glace, Suvorov détaille le déploiement des forces soviétiques en juin 1941, décrivant exactement de quelle manière Staline amassa de vastes quantités de troupes et de stocks d’armements le long de la frontière européenne, pas pour défendre la patrie soviétique, mais en préparation d’une attaque vers l’ouest et de batailles décisives en territoire ennemi.


    • moi je donne des reférences !

      La Guerre d’extermination de Staline, 1941-1945

      Joachim Hoffmann

      Selon l’auteur, Staline s’apprêtait à lancer une vaste offensive contre l’Europe occidentale au cours de l’été ou de l’automne 1941. Seule l’invasion de l’URSS, le 22 juin 1941, par les armées allemandes contrecarra ce plan d’agression. L’auteur apporte également bon nombre de révélations sur le déroulement de cette guerre et sur la façon dont les Soviétiques l’ont conduite : les soldats de Staline furent souvent poussés au combat par l’arme de la terreur, toute reddition à l’ennemi étant passible de la peine de mort et des représailles impitoyables étant exercées contre les familles des déserteurs. Passant en revue les atrocités commises dans les deux camps, Hoffmann dévoile comment toute une série de crimes soviétiques ont été froidement attribués aux militaires allemands par la propagande de Moscou. Il nous révèle en outre, documents à l’appui, que les prisonniers allemands tombés aux mains de l’Armée rouge ont été massacrés de manière quasi systématique tout au long du conflit et cela dès le premier jour de guerre. Bien d’autres sujets sont abordés dans cet ouvrage capital.


    • MERCI à tous ceux qui citent Le BRISE-GLACE de Souvorov.

      Depuis des années à mon petit niveau je m’évertue à la conseiller à tous les Français (même si son édition française a été ultra-confidentielle, et pour cause, et puis je ne sais pas si le livre a été bien traduit ; peu importe, impossible d’avoir la même vision de la guerre après l’avoir lu).

      Dommage car le Brise-Glace (ce terme est le surnom dont Staline affublait le peintre moustachu, "le brise-glace de la Révolution", celui qui ouvre la voie) fait partie d’une trilogie qui n’est malheureusement pas traduite en fr. (avec le Jour M, c’est-à-dire le jour prévu de l’attaque soviétique qui tombait 14 jours après le 22/06/1941, et La Dernière République, le plus politique des trois).
      Rezun "Suvorov" a par la suite prolongé artificiellement la série en ajoutant des ouvrages sur Joukov, mais je crois que c’est surtout commercial…

      Le Brise-Glace est le livre le plus important que j’ai lu sur 1939-45, et de loin.


  • Le père Poutine fait d’une pierre 3 coups (de maître), là ! En faisant ça, que fait-il ?

    - il fait refinancer l’économie russe qui souffre du blocus économique européen (600 milliards d’euros ! Largement de quoi rembourser les attaques spéculatives faites récemment contre le rouble).
    - il affaiblit économiquement l’union euro-germanique qui a déclaré la guerre économique et politique à la russie.
    - il met le culte politiquement correct européen bâtit autour des exactions nazies (parfois utilisées aujourd’hui pour diaboliser les ennemis de l’occident, y compris ceux qui n’ont rien à voir avec le nazisme et qui finissent victimes d’invasions dignes de ce que pouvait faire le 3ème Reich) devant la question qui fâche : toutes les victimes du nazisme sont-elles égales ? Si les européens refusent, la mémoire des victimes du nazisme sera sérieusement écornée (si l’Allemagne décide de refuser de payer aux russes ses dettes de sang parce que le gouvernement russe est considéré comme injuste, alors on pourrait désormais ne plus payer les victimes du nazisme vivant en israël puisque ce pays a, à sa tête, un gouvernement ultra-nationaliste d’extrême-droite largement plus critiquable que le gouvernement Poutine) mais si les européens acceptent...ça risque sérieusement de hâter la fin de l’Union ! ^^

    Des joueurs d’échec ces russes, je vous dis !


  • L’intérêt d’une telle idée c’est qu’implicitement elle indique que la situation actuelle que vivent les peuples sous le joug des contraintes de la dette ou des sanctions imposées de façon unilatérale sous des prétextes fallacieux sont considérés par ceux à qui elles s’appliquent comme des actes de guerre qui causent des souffrances considérables aux populations et qui ravivent des souvenir très pénibles. Mme Merkel ferait bien d’en tenir compte et d’inviter la classe politique allemande à ne pas se comporter en nouvel oppresseur.


  • Dans ce cas, l´Allemagne serait en droit d´exiger des dommages et intérets à l´Angleterre et aux USA pour les atrocités commises sur sa population civile durant, notemment mais pas que, les bombardements de 1943-1945. 75% des villes civiles détruites et près d´un millions de femmes , d´enfants et de vieillards assassinés. Je rappelle que c´est l´Angletterre qui a déclaré la guerre à l´Allemagne, pas l´inverse...

    Et puis elle devrait aussi demander des dédommagements à la Russie pour les centaines de milliers de PRISONNIERS de guerres assassinés entre 1945 et 1955 (idem pour les troupes américaines qui ont laisser crever des dizaines de milleirs de prisonniers dans des camps à l´ouest).

    Et puis quid des centaines de milliers de viols et de rapines des troupes soviétiques sur la population civile allemande ?

    Et si la Pologne devait demander des réparations elle-aussi, elle ne devrait pas oublier que c´est l´URSS, et non pas l´Allemagne, qui l´a attaqué en premier en 1939. Et quid du massacre de Katyn ?

    Quand à moi, je vais demander des réparations à mon voisin car son arrière-grand père a lacher un pet foireux un peu trop violent en 1927 et l´idée de la trace de pneu dans son slip me traumatise beaucoup.

    ps : bien évidemment, j´ai compris l´idée de la Douma et je ne les blame pas de montrer les dents face à Merkel, caniche de Washington.


  • Peut être, par ce geste, la Russie essaye t elle de pointer le "deux poids, deux mesures" à propos des victimes de guerre (où tous les peuples n’auraient pas la même "valeur marchande") et également, de faire comprendre aux allemands qu’ils feraient bien de balayer devant leur porte, avant de venir casser les pieds aux russes avec l’Ukraine...


  • Dans ce cas il faudrait que les Russes compensent aussi pour les atrocité qu’ils ont commises en Allemagne. Les centaines de milliers de viols, le rasage des villes, les Russes n’ont pas de leçon à donner.

    Comme disait le général Patton, les Allemands étaient le peuple le plus décent d’Europe. Si on regarde en principe général, les Allemands ont le plus souvent fait des attaques de précision (le gros cas inverse est Stalingrad, mais les deux camps ont bombardé). Si on analyse les armements : les Alliés avaient un armement de destruction massive, et l’Axe avait un armement de précision.

    Par exemple les Alliés avaient comme bombardier typique le B-17 (ou B-24, les Flying Fortress en général) qui était fait pour raser des zones en large, tandis que les Allemands avaient le JU-87 Stuka, le bombardier en piqué avec soit 1 grosse bombe ou 5 petites, le tout fait pour attaquer au sol sans manquer son coup, et l’Allemagne n’avait pas les munitions à perdre comme les Alliés. En artillerie typique, les Russes avaient le Katyusha, un camion lance-roquette avec 0 précision qui ne faisait que raser de grandes zones, tandis que les Allemands avaient le Flak-18 de 88mm, un excellent canon polyvalent pour tir direct avec une bonne portée.

    Juste la campagne de Crimée, le général (puis maréchal) Erich von Manstein (qui a d’ailleurs eu des disputes avec Hitler : Manstein haïssait son manque de logique) avait brillamment pris la péninsule de Kertch et avait attaqué la ville de Sébastopole avec minutie. Les Russes s’étaient cachés dans des cavernes et souvent faisaient des charges contre Manstein, dont avec des femmes et des filles aussi jeunes que 10 ans (à la bayonette contre les MG-42), et se plaignent bien sûr que les Allemands ont tué des enfants... Une fois quand un Allemand est entré dans une caverne, les Russes ont fait sauter le tunnel sur 1km avec des réfugiés et blessés, 5000 morts instantanés.
    Dans les 2 guerres mondiales ils se sont froidement conduit en ignorant la vie humaine, autant de leurs ennemis que de leur propre monde.
    Non les Russes n’ont rien à dire.

     

    • Argument scandaleux. C’est l’Allemagne nazie qui a attaqué l’URSS. Pas l’inverse !
      Ceux qui agressent en subissent les conséquences légitimes !


    • Izam

      Même les massacres et crimes commis APRES la guerre ?
      Entre 1945 et 1948 des millions d’allemands dans l’est de l’Europe seront déportés, souvent livrés à la famines, la plupart mourront. Inutile de parler de Köenigsberg, ou plutôt "kaliningrad" maintenant, ainsi que du reste de la Prusse oriental.

      Ah oui, et c’était qui déjà qui disait ni oubli, ni pardon ?

      Quant à l’agression de l’Allemagne sur l’URSS, il faudrait aussi prendre en compte les nombreuses preuves de plans d’invasion de l’europe par les soviet au début des années 40.

      Mais là on égratigne le storytelling hollywoodien.
      Cordialement.


    • L’allemagne est un pays complètement adossé à l’amérique, à la pointe dans l’hostilité envers la Russie de Poutine.
      Les allemands pratiquent maintenant le droit du sol, imposé par l’UE, ils vont devenir une société cosmopolite.
      Ce pays n’a aucune personalité. Je regrette qu’ils aient gagné la coupe du monde de football.


  • Ça serait drôle que l’Allemagne fasse une loi ou elle dit qu’elle ne versera plus d’indemnités à qui que ce soit au titre des préjudices de la seconde guerre mondiale.

    sinon, j’ai droit à quelque chose pour le STO de mon grand père ? (je rigole)


  • Dans le même ordre d’idée, la France aussi doit exiger des compensations.


  • Voilà ce qu’il se passe quand on ne sait pas tendre la main aux grecs et aux russes, en ne proposant aux premiers que de l’austérité et aux seconds une guerre par procuration.

    En somme un traité de Versailles à l’envers. On sait où ça a mené.


  • L’offensive soviétique invoquée est une idée qui se défend. En effet comment expliquer le nombre de prisonniers soviétiques fait dès le début de l’offensive allemande s’il’ n’y avait pas eu de préparation à une invasion ? (environ 200 divisions) ? que les choses se soient donc déroulées comme cela le fut n’est pas anormales. C’est peut être pour cela que le peuple russe a payé si cher. L’Armée Rouge a vu son encadrement décimée par la purge de 35/36 ; Quand à dire que les communistes n’ont jamais envahi personne, faut pas déconner. le Communisme est une des mâchoires de l’Empire

     

    • Malgré toutes les troupes faites prisonniers, celles-ci ne représentent en réalité qu’une faible proportion du potentiel militaire et humain de l’URSS et ils prévoyaient une invasion ? (Avec 4 officiers sur 5 envoyés en "vacances" forcées, des divisions blindées désossées, un programme d’armement instable qui change de priorité toutes les semaines ?)


  • Dans ce cas-là, l’Ukraine a le droit de demander des dommages à la Russie pour la terrible famine de 1932-1933 (Holodomor), qui a provoqué la mort de millions de personnes, pendant le règne de Staline. La France pourrait réclamer quelque chose à tel ou tel pays, l’Espagne à tel ou tel pays... Ça ne finirait jamais. L’Union Soviétique a également provoqué des dégâts considérables à l’Allemagne (bombardements de villes, violences contre les populations civiles, destruction d’infrastructures,...) lors de son avancée vers Berlin. Je pense que les Russes sur ce point-là, ne sont pas franchement bien placés pour demander quoi que ce soit.

     

  • Les Russes devraient quand même la mettre en veilleuse...
    Quand on parle d’atrocités et de destruction commise pendant la 2nd guerre mondiale, ils n’ont pas été les derniers.
    Sans parler du demi siècle d’occupation qu’ils ont exercé dans la foulé via le paquebot URSS, de "reconstructions" avec une architecture de merde tant sur le fond que sur la forme, de modèle économique parfaitement inefficient, inégalitaire... Des sociétés humaines entièrement ravagés.
    Bref, les destructions made in URSS sur toute l’Europe centrale, dont l’Allemagne, ont été tellement lourdes que si des réparations devaient être exigées...


  • Qui a déclaré la guerre à l’Allemagne ?

     

  • Décision qui relève davantage du symbolique que de la réelle volonté de réparation : c’est une très bonne stratégie, qui mettra le système de la repentance et de la réparation financière devant ses excès et ses contradictions.

    Je souhaite par ailleurs que la France demande des réparations à l’Italie parce que que César a fait exécuter Vercingétorix et a soumis les Gaulois... On peut s’amuser très longtemps comme ça.


  • C’est vraiment du grand n’importe quoi.

    Donc en plus de payer pour les sionistes, les Allemands auraient à payer par les Russes ? C’est tout aussi illégitime, les victimes n’ont toujours rien à voir avec ça.

    Faut pas oublier que là c’est le peuple qui trinque, pas les élites. C’est une idée absolument déshonorante et inhumaine. D’autant plus qu’historiquement, ce sont les sanctions imposées à l’Allemagne avant la seconde guerre mondiale qui ont le plus justifié la guerre.

    Autant j’ai bien plus confiance en la Russie qu’en l’OTAN, autant ce genre de décisions laisse totalement penser qu’ils en ont tout autant rien à foutre des européens dans l’équation.

     

  • Un verre de Vodka ça va, trois verres bonjour les dégâts .


  • Sous titres :

    - 1/ La Russie accepte la guerre que lui a déclarée l’OTAN (à la fonte des neiges ?)

    - 2/ L’Allemagne et la France seront envahies avant la fin de cette année.

    Impossible ?

    C’est ce que disaient encore Doumer et Jaurès en juillet 14 !
    Et ils avaient raison !
    Mais l’Histoire se moque de "la raison des hommes".

    Washington fait une guerre par procuration à la Russie depuis l’incident de Crimée
    Elle y entraine tous ses alliés de l’OTAN, sauf elle.
    Quand Moscou aura vérifié que l’US dans sa stratégie a posé comme limite "tous ses alliés sauf elle", le sort de la France et de l’Allemagne sera scellé.

    Mais si tout le monde comprend l’issue, personne ne connait ni la date ni le prétexte : personne ne connait Sarajevo.


  • Et ils ont raison d’exiger tout comme les grecs, car nous avons tous payé pour la réunification de l’Allemagne : 1 deutsch mark de l’ouest pour un deutsch mark de l’est et tout monde oublie que nous nous sommes endentés pour les anciens nazis !!!


  • Les russes,gouvernement,parlement et peuple,feraient mieux de réparer le désastre qui leur a
    été infligé par le traitre gorbatchev . Cette réparation doit être centrée sur le jugement du
    traitre,le rétablissement de l’URSS et du socialisme . Une telle révolution,plongerait l’empire
    satanique et ses sbires,dans un cauchemar qui,à terme,déboucherait sur son effondrement .


  • On trouve également bon nombre de pleurnicheuses en Russie, quoi qu’on en dise.


  • Faudrai dire à Vladimir que les réparations c’est que pour les guirlandes et en shekel , donc ce sera fin de non recevoir..Il aurait dû demandé à la France vu qu’elle paye toutes les réparations à tout le monde , on sait même pas pourquoi.


  • Bien jouer les Russes et les Grecs ! Merkel mérite bien ça ! Merkel dit que l’Allemagne ne doit rien à la Grèce un comble ! Il s’avère que l’Allemagne a payé une indemnité à 6 millions de victimes de l’Holocauste, mais ignoré les 27 millions de morts du peuple soviétique, dont plus de 16 millions étaient des civils. Le dédommagement ne va que pour les mafieux sionistes et leur shoa alors qu’il y a eu beaucoup plus de mort côté Soviétique le monde marche a l’envers les banquiers sionistes se sont frotter les mains avec les milliards coullent a flot qu’elle aubaine pour l’époque de quoi rassasier les victimes assoiffés ! Ils son fait comme dès rats ses sioniste avec cette affaires ça va faire du bruit avec la Russie et la Grèce trop tard les sionistes vous avez chopper un virus dans votre logiciel le monde se réveille pour éradiquer cette vermine nauséabonde plus d’echappatoire pour vous et votre macia, essayer de faire tourner votre daube de logiciel vous êtes demasquer depuis belle lurette l’Europe a chopper le virus des sionistes ont va voir comment ils vont procéder pour se sortir du bourbier Russe et Grec ! Ha ha trop marrant les Allemands sioniste en dédommagement les déportés l’Allemagne est prise en etau ils sont tomber dans leurs propre piège digne d’une strategie militaire avec ce duo qu’est la Russie et la Grèce bien joué.


Afficher les commentaires suivants