Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Des images truquées de Mehdi Nemmouche dans la presse ?

Les conseils de Mehdi Nemmouche, l’auteur présumé de la fusillade au Musée juif de Bruxelles en mai dernier, ont posé des questions sur la provenance d’images de leur client diffusées dans la presse, vendredi, devant la chambre du conseil de Bruxelles. Me Sébastien Courtoy et Me Henri Laquay avancent que certaines de ces images ont été truquées et ils ont demandé à savoir par qui.

« La presse a diffusé des photos de l’auteur, tirées des images de vidéo-surveillance du musée. Sur certaines, il porte des lunettes de soleil, sur d’autres pas. Et il s’agit de la même image quand il est filmé à l’entrée du musée », a expliqué Me Sébastien Courtoy, conseil de Mehdi Nemmouche, vendredi. « J’en déduis que celles sur lequelles il n’a pas de lunettes ont été truquées et j’aimerais savoir par qui. Les médias ou les enquêteurs ? Nous avons débattu de cette question à l’audience et les réponses que j’ai reçues sont spectaculaires. Je m’en expliquerai en cour d’assises », a poursuivi le pénaliste.

Mehdi Nemmouche est inculpé d’assassinats dans un contexte terroriste. Il est soupçonné d’avoir ouvert le feu au Musée juif de Bruxelles le 24 mai dernier et d’avoir tué quatre personnes qui s’y trouvaient.

 

Arrêté à Marseille en possession d’une kalachnikov

L’homme avait été arrêté en France, à Marseille, une semaine plus tard, en possession d’une kalachnikov, d’un revolver et d’une casquette similaire à celle portée par le tueur qui avait été filmé. Il avait ensuite été transféré vers la Belgique et est actuellement incarcéré à Bruges.

Vendredi, la défense n’a pas jugé adéquat de demander la libération provisoire de son client. La chambre du conseil rendra en tout cas une décision, vendredi en fin d’après-midi, sur le maintien en détention ou non de l’inculpé.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

7 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Aucun média ne donne la raison pour laquelle ce jihadiste a tiré sur des Juifs au musée de Bruxelles, et pour cause : il a compris qu’il avait été manipulé, lui et ses frères jihadistes, par les sionistes qui les ont envoyé en Syrie, et de retour, il s’est vengé sur des Juifs . A moins que l’étrange trucage des photos l’innocente et révèle quelque chose de beaucoup plus vicieux .

     

  • #1050364

    Il manque la citation dans votre article.


  • Les médias le disait AU TOUT DÉBUT DE L’AFFAIRE. Une des personnes assasinés venait du Mossad. Ce qui donne du crédit a ce que tu dis.
    Enfin bref, tout les "crimes" qui la commis sont hors de France, pourquoi la justice Française et au centre du tout !?


  • #1050852

    Encore une affaire qui pue le mensonge et la manipulation. Sang et fourberie.. ça rend maussade.


  • par momment ,on dirait des réglements de compte entre "services secrets", recyclés en actes terroristes.


  • Les deux affreux terroristes Merah et Nemmouche ont effectué un paquet de voyages avant de commettre leurs crimes.Merah a visité l’Afghanistan et le Pakistan mais aussi,tiens tiens,Israel.A mon avis,tout ce manège est en rapport avec le plan Gladio B.Autrement dit,après Gladio A (ou operation"stay-behind") de la Guerre Froide,l’OTAN et ses alliés sont passés à Gladio B avec cette fois des jihadistes.C’est en tout cas ce que soutient Mme Sibel Edmonds,ex-traductrice du FBI devenue whisletblower (ou lanceur d’alerte).Elle en a parlé-entre autres- avec James Corbett en 2013.