Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’affaire Nemmouche et les services secrets atlantistes

La presse occidentale tient le jihadiste franco-algérien Mehdi Nemmouche pour responsable de la tuerie du Musée juif de Bruxelles, le 24 mai 2014. Son arrestation a provoqué une vague d’islamophobie en Europe. Mais pour Thierry Meyssan, cette affaire n’a rien à voir ni avec l’antisémitisme, ni avec le terrorisme. Mehdi Nemmouche travaille pour un service secret étatique et a exécuté deux agents israéliens. Loin de chercher à tirer un profit politique de l’inculpation de celui que l’on présente comme un terroriste revenu de Syrie, notre auteur s’interroge sur l’incorporation de jihadistes au sein des services atlantistes dans le cadre de la nouvelle stratégie militaire de Washington.

La réorientation de la stratégie militaire états-unienne laisse perplexe. Le 28 mai, le président Obama a différé l’affrontement militaire avec la Russie et la Chine et désigné la méthode de combat terroriste comme principal ennemi [1]. Cette rhétorique ramène les États-Unis à la case du 11 septembre, lorsque George W. Bush déclarait la « guerre sans fin » contre « le terrorisme » et se lançait dans une nouvelle « croisade », selon sa propre expression.

Quelques jours plus tôt, le 24 mai, trois personnes étaient tuées au Musée juif de Bruxelles. L’attentat a été présenté comme un acte antisémite par la presse européenne.

Le 30 mai, les douanes françaises arrêtaient, à l’occasion de ce qui était présenté comme un contrôle de routine à la Gare routière de Marseille, un jeune homme en possession des armes qui semblent avoir servi à Bruxelles. Le suspect, Mehdi Nemmouche, est un petit délinquant, plusieurs fois incarcéré. Il se serait battu contre la République arabe syrienne durant un an au sein de l’Émirat islamique d’Irak et du Levant (ÉIIL ou « Daesh »), une branche dissidente d’Al-Qaïda particulièrement cruelle. Il fut placé quatre jours en garde à vue, en application de la loi anti-terroriste, mais refusa de répondre aux questions des enquêteurs.

La presse européenne rapproche son cas de celui de Mohammed Merah, un autre jeune délinquant, également d’origine algérienne, islamisé comme lui en prison, et jihadiste en Afghanistan, qui aurait perpétré les attentats antisémites de Toulouse et Montauban, en mars 2012. M. Merah fut exécuté par un commando de la police, venu l’appréhender, sans avoir fait d’aveux, ni avoir été jugé. On découvrit ultérieurement qu’il travaillait pour les services de renseignement intérieur français sans parvenir à établir si ceux-ci étaient impliqués ou non dans ses crimes.

L’on pouvait penser que la réorientation stratégique états-unienne ne donnerait pas lieu aux divagations anti-musulmanes de George W. Bush. Pourtant, dès l’arrestation de Mehdi Nemmouche connue, les forums des grands médias étaient débordés de messages islamophobes. Les internautes décrivait la religion musulmane comme porteuse en elle-même du terrorisme et de l’antisémitisme. Il suffisait donc de présenter ce suspect comme un « terroriste islamiste » pour que les comportements appris ressurgissent, particulièrement chez les sympathisants du Front national. De ce point de vue, cette nouvelle arrive donc à pic pour justifier l’actuelle stratégie militaire de Barack Obama.

Les apparences sont trompeuses

En réalité, l’attentat de Bruxelles n’est ni antisémite, ni terroriste. Les deux principales victimes étaient des agents de renseignement israélien et leur exécution a été perpétrée de sang-froid par un professionnel [2].

L’arrestation de Mehdi Nemmouche serait intervenue lors d’un contrôle de routine [3], après qu’un des bagages du suspect se soit ouvert par mégarde et ait laissé entrevoir le chargeur d’un fusil d’assaut. C’est possible, mais peu probable. Le suspect n’a pas fait usage de l’arme de poing qu’il portait dans sa veste et n’a pas opposé de résistance lors de son interpellation. Il transportait une kalachnikov, un pistolet, une caméra-poitrine et une casquette identiques à ceux utilisés par le tueur de Bruxelles. En outre, la police aurait également trouvé dans ses bagages un drap estampillé de l’Émirat islamique en Irak et au Levant qui n’avait aucune raison de s’y trouver et le désigne sans équivoque comme « terroriste ».

Placé en garde à vue durant quatre jours, en vertu de la loi d’exception anti-terroriste, il n’a pas répondu aux questions des enquêteurs, faisant valoir son « droit au silence ». Selon son avocat, il se serait contenté d’indiquer avoir volé les armes dans une voiture à Bruxelles, ne pas être impliqué dans la tuerie du Musée juif, et refusé d’être extradé vers la Belgique.

Résumons : d’un côté, l’exécution d’espions israéliens à Bruxelles, de l’autre, l’arrestation « par hasard » d’un jihadiste bien formé pour ne pas répondre à la police, mais incapable de détruire à temps les preuves de son crime. Cette dernière contradiction est si énorme qu’elle pose forcément bien des questions.

Le spectre du jihadisme en Europe

Jusqu’à l’affaire Nemmouche, et sous réserve qu’il soit le tireur de Bruxelles, on ne connaît aucun cas de jihadiste revenu de Syrie pour commettre des crimes en Europe. Pourtant, le 5 juin, les ministres de l’Intérieur de l’Union européenne se réunissaient pour plancher sur ce sujet. Leurs polices ont recensé 3 000 Européens qui se seraient rendus en Syrie au cours des 3 dernières années pour combattre la République. C’est beaucoup, mais probablement bien en dessous de la réalité : l’Armée arabe syrienne affirme en avoir combattu au moins 12 000.

Le danger de les voir pratiquer en Europe les crimes qu’ils ont perpétrés en Syrie est réel, mais ce n’est pas ce que démontre l’affaire Nemmouche. Ce jeune homme est parti faire le jihad en Syrie à un moment où le Renseignement intérieur français encourageait cet exode et le facilitait. Sur place, il a adhéré à l’Émirat islamique en Irak et au Levant, commandé par Abou Bakr el-Baghdadi pour le compte du prince saoudien Abdul Rahman al-Faiçal (frère du ministre saoudien des Affaires étrangères et de l’ambassadeur saoudien à Washington)  [4]. Plus intelligent que la moyenne, Mehdi Nemmouche a été remarqué par ses instructeurs et incorporé au sein d’un service secret. L’ÉIIL étant encadré par des officiers des États-unis, de la France et de l’Arabie saoudite, M. Nemmouche est devenu un agent pour l’entre eux. S’il a assassiné deux « collègues » israéliens à Bruxelles, c’est pour le compte de l’un de ces trois États.

La presse saoudienne a souligné que l’une des victimes israéliennes aurait été impliquée dans l’assassinat du chef militaire du Hezbollah, Imad Moughniyeh, en 2008 à Damas, suggérant ainsi une opération de vengeance de la Résistance libanaise. Cette piste est absurde, l’ÉIIL étant un groupe wahhabite combattant le Hezbollah et massacrant systématiquement les chiites. Au demeurant, si le Hezbollah avait souhaité se venger, il aurait tué les commanditaires et non pas les exécutants.

Au demeurant, l’assassinat entre services se pratique soit en rétorsion en exécutant un agent à un même niveau de compétence, soit pour stopper une opération en cours. Aucune information publique ne permet pour le moment d’expliquer qui a choisi ces cibles et pourquoi.

La tuerie du Musée juif montre un danger plus grave encore que le simple terrorisme : l’incorporation de criminels avérés au sein de services secrets atlantistes, alors même que par définition les services secrets échappent aux lois. Si ce phénomène prend de l’ampleur, on assistera à un développement de la violence d’État en Europe qui sera bien sûr toujours attribué à des « terroristes ».

La nouvelle stratégie militaire de Barack Obama pourrait bien être la vieille « stratégie de la tension ».

Voir aussi, sur E&R :

Retrouvez Thierry Meyssan sur Kontre Kulture :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

32 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.


  • En outre, la police aurait également trouvé dans ses bagages un drap estampillé de l’Émirat islamique en Irak et au Levant qui n’avait aucune raison de s’y trouver et le désigne sans équivoque comme « terroriste ».



    "Numero quatre, tu rajoutes un pins de Dieudo dans le sac"

     

  • je sais pas si c’est que j’ai un problème aux yeux mais le mec en photo couleur en haut de cet article n’est pas celui en noir et blanc au bas de ce même article , un ressemble à un européen l’autre est bien typé maghrébin...

     

  • #852674

    On a voulu, comme les Américains en 2001, notre coup d’éclat. Mais deux tours qui s’effondrent, ça aurait fait too much et déjà vu...


  • #852808

    Et suite à ça, Jean-Marie LE PEN se fait tomber dessus pour avoir utilisé le mot "fournée" et exprimé son antisémitisme, à l’heure ou on nous explique que celui qui a assassiné deux goyim et deux juifs dans un musée, juste avant d’importantes élections à l’image de Merah, a été employé par des services secrets et formé par EIIL, encadré par des officiers américains, saoudiens et français.
    Le FN comme une plume dans le vent, répond à la manigance des souffleurs de l’ombre, alors que ce sont ceux-ci qu’on devrait éclairer et neutraliser à tout jamais.

    Ce n’est plus du Grand-guignol que nous proposent les médias, mais de tremper dans un bain de folie quotidien qui va tous nous rendre fous et manipulés à souhait. Le traitement médiatique est révulsant, répugnant. Récemment encore, Meyssan nous expose des vidéos de l’attaque de Lougansk, ou l’on peut voir cette femme les jambes broyées par l’assaut et tombant dans le coma. Qui dans la presse mainstream en a parlé ? Personne. Dans l’actualité, à la place, on montre du doigt un JMLP certes provocateur mais qui ne fait que dénoncer la manipulation liberticide en général.

    Sincèrement je pleure de véritables larmes à l’idée de disparaître en laissant ma petite fille dans ce monde dégueulasse de guère, de désinformation et manipulation. Poutine a déclaré devant Elkkabach que "la Russie jouera un rôle encore plus important à l’avenir que d’autres pays qui ne prennent pas soin de leurs jeunes, des nouvelles générations, de leurs enfants". Poutine, en tant que fin stratège et joueur d’échecs, sait que contre l’adversaire on prépare ses coups à l’avance. Notre combat numéro 1 aujourd’hui est de protéger nos enfants mais aussi sans attendre 2017 de monter des écoles indépendantes pour pallier à la bombe à retardement éducative qui va tomber sur la France. Il faut armer nos enfants, qui sont la proie d’aliénés va t-en guerre.


  • #852860

    "Plus intelligent que la moyenne, Mehdi Nemmouche a été remarqué par ses instructeurs et incorporé au sein d’un service secret. L’ÉIIL étant encadré par des officiers des États-unis, de la France et de l’Arabie saoudite, M. Nemmouche est devenu un agent pour l’entre eux. S’il a assassiné deux « collègues » israéliens à Bruxelles, c’est pour le compte de l’un de ces trois États."



    Incroyable !

    Les US ou les brits ou les saoudiens ont fait buter 2 agents de leurs "alliés" pour créer des tensions...

    Il faudrait mettre ça en exergue.


  • "Si ce phénomène prend de l’ampleur, on assistera à un développement de la violence d’État en Europe qui sera bien sûr toujours attribué à des" ... "wahhabites" (terme valise, incorrecte et participant à l’amalgame mais bon) comme le fait allègrement (pourquoi ?) monsieur Meyssan...

    Sinon, même si je sais que, si c’est vrai, que ça risque de cassé un peu le mythe de "La résistance" pour certains et les ramenés un peu plus dans le réel du monde tel qu’il est...

    Surtout quant on prend conscience des diverses manipulations par x ou y d’ignorants inconscients...

    Résistance qui pour moi est ailleurs et qui en tant que muslim équivaux, en premier lieu (avant de parler du reste, mais la plupart des gens ne veulent souvent que commencer par la f(a)in, au détriment du plus important (ne fusse que de façon personnel dans nos vies et sur quoi on va mourir pour après...) sans comprendre les raisons profonde de la situation présente), à un retour à la religion purifiée de toutes ces innovations religieuses donc, en gros le contraire du projet mondialiste qui veux justement le contraire et en cela ces actes de terrorisme sont très utiles pour éloigné encore plus les muslim de leur religion...

    Qui après ça va oser lire les livre du Shaykh Mouhammad ibn ’Abdel-Wahhâb ou même dénoncer l’arnaque de cette propagande mensongère ?

    En même temps ça risque de défanatisé certains "résistants" du clavier... : )

    Surtout s’il est confirmé que Mokhtar Belmokhtar, qui s’est étonnamment échappé après la prise d’otage d’In Amenas, serait vraiment un élément des services algériens avec une casquette "jihadiste"...

    Donc... est-ce que quelqu’un sait si cette info est vrai ???

    L’armée algérienne intervient dans l’Ouest libyen

    Pour les doués de raison :

    S13-V11 - ... . En vérité, Allah ne modifie point l’état d’un peuple, tant que les [individus qui le composent] ne modifient pas ce que est en eux-mêmes. Et lorsqu’Allah veut [infliger] un mal à un peuple, nul ne peut le repousser : ils n’ont en dehors de lui aucun protecteur.

     

    • #853587
      le 10/06/2014 par Congrégation des anonymes
      L’affaire Nemmouche et les services secrets atlantistes

      Tout est grille de lecture. Supposons que vous êtes un vrai « résistant » et que tous les autres sont des résistants fanatiques du clavier. Supposons que vous savez différencier les ignorants des non ignorants, et que vous êtes si subtil qu’aucune propagande ne puisse vous échapper au point de pouvoir la déceler dans le moindre recoin de la réalité de notre monde. Supposons que vous venez éclairer les musulmans sur leur religion qui a traversé 14 siècles de remous, de guerres, de divisions et d’alliances. 14 siècles d’interprétations et de réinterprétations, de chicanes sur la virgule et le point. Supposons, supposons encore. Alors toutes ses suppositions faites, pourquoi vous interrogez-vous sur celui qui va oser lire les livres de Shaykh Mohammad Ibn abdel-wahhâb qui est respectable comme tout personne morte ou vivante ? Pourquoi avoir choisi lui et non pas un autre ? Pourquoi est-ce que ce sont toujours les penseurs défaitistes et rigoristes correspondant à des époques de chocs historiques et de défaites qui sont mis en exergue, et jamais le reste ? Il y a une raison à cela. Elle consiste à encourager la réclusion des musulmans sur eux-mêmes que notre monde par ses excès ne peut qu’encourager. Mais comme cela ne se peut, vu l’ouverture de ce monde et ses moyens d’échange et de circulation des idées. Ceux qui s’imprégneront, s’ils ne sont pas dotés d’un esprit critique, d’une culture large et diversifiée, en mal dans leur être ou simplement à la recherche de points d’ancrage comme les jeunes, deviendront des véritables bombes à retardements et provocateurs de tensions parce que peu de choses ne correspondront à leurs nouvelles visions des choses puisées dans les défaitismes et les rigorismes d’époques bien lointaines avec leurs spécificités et leurs interrogations. Il se peut que vous soyez sincère, mais vous vous trompez sur les exigences de notre monde que ce soit sur un plan spirituel ou matériel, et où la cohabitation doit être de mise puisque vous êtes sur un site qui travaille pour.
      Quelque part quand même, il y a un peu de finasserie dans vos propos, c’est comme si voulez couvrir quelque chose, en nous référant à un article d’El-Watan repris par le courrier international sur la participation de l’armée algérienne à la guerre contre le terrorisme aux frontières libyennes. Ce n’est pas elle qui a appelé l’Occident à envahir la Libye, mais les islamistes. Qu’elle défende ses frontières, c’est la moindre des choses


  • Je serais tenté de dire que l’on se fout de notre gueule , mais comme l’information "mainstream" est déstinée à la frange la moins intélligente de la population , je dirais EH les journalopes !! faites des éfforts quand vous distillez des infos et de plus ou bien n’employez pas de conditionnel ou bien nous faites pas rire avec votre drapeau trouvé dans son sac.
    De plus , nul besoin d’appartenir à une agence gouvernementale pour savoir que dès que l’on sort de chez soi , on ne peut faire 50 mètres sans ètre dans le conne de surveillance d’une caméra , que dès que l’on touche un objet , on y laisse des empreintes et de l’ADN et on veut nous faire croire qu’ un mec bute des gens , n’a pas pensé a se déguiser pour tromper son aspect extérieur, garde ses vètements sans penser a les bruler , sans jeter ses armes après avoir soigneusement néttoyé avec un disolvant etc...
    ou tout simplement on a faire à un neuneu de classe mondiale à qui on a retourné le cerveau...


  • Pourquoi quand il s’agit d’un sois disant terroriste , les media metent en avant l’origine de la personne alors quil est né en france et n’a jamais mi les pied en algerie ? et bizzarement quand il sagit d’un footballeur tell que Zidane , Nasri ou Benzema ahh c le francais et non pas le francais d’origine algerienne ! c’est pitoyable

     

    • Cela se passe au sein même d’une famille. Si le père parle de son fils à sa femme sur un sujet positif, il dira notre fils ou mon fils, mais si sur un sujet négatif, il dira ton fils.


    • FAUX ! Quand il a été repéré on a parlé de "type européen " .Ensuite après l’arrestation, il a été décrit comme "français"...originaire de Roubaix ....interpelé à Marseille ! , ce qui évidemment est largement suffisant pour en faire un immigré , meme s’il est né en France . On a jamais dit qu’il était algérien .Quant aux joueurs de foot, ce sont des membres de la finance apatride , quelle que soit leur origine , ils ne font honneur ni à leur nation d’origine, ni à celle ou ils sont payés .


    • #854847

      il a la double nationalité comme bhl franco israelien d’origine algérienne... le nier c’est se voiler la face et ne pas comprendre tout le puzzle idéologique de la personne origine ethnique culture rang social etc etc...
      faut tout voir dans son ensemble après moi je suis contre la double nationalité c’est comme la théorie du genre un coup homme un coup femme lol c’est absurde... FAut savoir ou prendre racine pour faire pousser la graine et que ce soit un bel arbre !


  • #853548

    Dans cette affaire, « John Le Carré » a pris le dessus sur toutes les loufoqueries servies par les médias, les politiques aux ordres et les groupes de pression.

    La vidéosurveillance a montré ce que tout le monde a vu : un professionnel aguerri qui remplit un contrat. Il liquide tout le monde proprement et ne laisse aucun témoin vivant. Il se dissimule des caméra de vidéosurveillance, ça peut être n’importe qui.

    Medhi NEMMOUCHE est un pion sacrifié, qui, ayant le « bon profil », est là pour donner un minimum de consistance à la propagande médiatique. Autant cette action militaire a été étroitement orchestrée, autant cette « reddition » a été savamment planifiée. On lui a appris à se faire cueillir et on lui a appris à ne pas répondre aux interrogatoires. Il doit se sentir assez protégé pour agir de la sorte.

     

    • Un véritable "professionnel" aurait détruit les caméras, pour ne pas être filmé ... sauf s’il avait choisi de l’être !!!!


    • #853858

      L’orchestration médiatique est trop parfaite et profite trop au système pour que l’on ne se pose pas des questions sur la version des médias.

      Je penche plutôt pour l’attaque sous faux-drapeau, bien préparée par les services secrets, le sommet
      de l’état belge et les services israeliens à la manoeuvre.

      Bizarre, très bizarre, la photo "preuve" avec les deux corps alongés sur le sol. Cela me fait penser à un jeu d’enfant : cherchez les "dix erreurs" de la mise en scène, plutôt à qu’une preuve
      En effet, que voit-on ? :
      Deux espions du Mossad, du sang qui ressemble à tout sauf du sang, les doigts qui tiennent encore une revue après la mort, le genou de la dame qui ne repose pas sur le sol, le visage flouté (pas assez convaincant ?), le tapis invisible sur le film, le monsieur dans une position pas naturelle sans flaque de sang, les étalages en parfait état, etc., etc.


    • Je penche pour la même piste que dominiqueluc7 : les faux drapeaux israéliens ne sont que trop réguliers.
      L’instrumentalisation médiatique coordonnée juste après sur le thème de la recrudescence de l’« antisémitisme » est un point indirect qui va dans ce sens.

      Il faut toujours se poser les bonnes questions, en partant du plus élémentaire, et en l’occurrence : les agents israéliens ont-ils véritablement été tués ? Voilà qui est pertinent ; encore une fois, comme dans le cas Merah (où les « corps » avaient été rapatriés en Israël à toute vitesse), on n’a pas de source primaire et on nous demande implicitement de faire confiance au récit servi tout chaud et bien présenté.

      Personnellement, maintenant, l’expérience ayant montré que c’était très souvent le cas (USS Liberty, 11-Septembre, Merah, diverses fusillades de prétendus tueurs isolés aux États-Unis, en Australie… pour retirer leurs armes aux citoyens, explosion de bombes en 1992 et 1994 à Buenos Aires, etc.), dès que ce genre de chose se produit, je me demande systématiquement si le faux drapeau israélien est possible.


  • Totalement d’accord pour dire que c’est vraiment bidon cette histoire, mais ça marche auprès du peuple.

     

    • c’est l’histoire du coupable idéal, il a le profil que tout le monde attendait. Donc tout le monde est rassuré d’avoir un tueur sous les verrous. Le peuple ne demande pas la justice, mais a être rassuré par une autorité
      Mais on a rarement vu un tueur jouer les petit Poucet. On a déjà vu des amateurs perdrent leur portefeuille sur le lieu de leur forfait, mais pas un professionnel du crime laissant volontairement des indices.

      Pour les amateurs de la serie anglaise "inspecteur Barnaby", l’enquète nous emmène toujours vers un coupable idéal, mais le futé Barnaby découvre à la fin , le vrai coupable qui est souvent un personnage totalement inattendu.


  • heureusement qu il n ont pas trouve d ANANAS dans ses bagages !!!!


  • Quelle preuve on a que cette personne soit le coupable ? La parole des médias ? ahahaha elle bien bonne celle là...


  • MEYSSAN, comme d’habitude pose la bonne question. mais je ne puis m’empêcher de penser à la description faite par France info lors de l’arrestation du gugus. un pesant de cacahuète
    de toutes façons concernant les fameux diji, on va les voir à l’œuvre cheznouschezeux.


  • Dans les années 70 la mode des illuminés tournait vers la zone51 ou l’abée saunière, maintenant c’est le service secret...
    Avec Meyssan c’est simple dès qu’il se passe un truc on a forcément affaire au monde secret dont personne ne sait rien, sauf Meyssan (il possède probablement le 3è œil de Mme Irma), et dès qu’un tordu fait un massacre on a forcément affaire à une victime (gentil garçon) d’un complot téléguidé à distance par le nouveau gadget secret défense que seul Meyssan a pu voir grâce à son sharingan...

    Y a 6 mois on avait le reportage "secret", sur E&R, du chercheur "secret" dont l’identité est "secrète", qui a découvert le "secret" des "secrets" comme quoi les anciens égyptiens seraient des Extra-terrestres.
    Faut arrêter un peu la fumette les mecs et arrêter avec les délires des tordus...
    Y a un an Meyssan nous parlait des fameuses vidéos de Merrah envoyées à son père et qui n’ont jamais existé en réalité.

    "Mehdi a été approché par le service secret, donc forcément Mehdi a déclenché sa mission secrete !" T.Meyssan.
    Les aristos se connaissaient tous, se finançaient entre eux et se foutaient sur la gueule... Comme les états, comme des voisins, comme des cocos, comme des paysans, comme tout le monde depuis que l’humanité existe et bien avant.

    Le Djihad existe depuis plus de 1000 ans, on a des centaines de milliers de cas d’attaques gratuites pour X raisons avant 1914, je ne vois vraiment pas où est le complot ultra-secret américano-sioniste dans cet attentat envers des sionistes par Nemmouche...
    PS : si la cia le voulait, Meyssan serait déjà mort.
    Soit la CIA a trop peur du terrible meyssan, soit elle juge insignifiantes toutes ces infos dont les 3/4 sont du pur délire.

     

    • Vous dénoncez un excès et vous allez dans un autre excès. La supputation est une forme très répondue même dans les milieux du renseignement. Elle se veut une approche et non une vérité absolue. La condamner, c’est condamner toute tentative de rendre intelligible les réalités de notre monde. Si les faits parlent, ils ne le font jamais par eux-mêmes mais par l’interprétation qu’on fait d’eux. Dans ce cas-là, tout le monde loge à la même enseigne. Les services secrets sont nombreux et variés dans leurs tâches. S’ils ne sont pas des diables personnifiés, ils ne sont pas aussi des anges, ils ont des missions et des rôles à remplir, souvent tordus, et obéissent à divers agendas, politique, économique, diplomatique et aussi de domination sur une région, un pays, un secteur, une activité et j’en passe. Alors, il ne faut pas non plus verser dans l’autre versant où tout est normal et uniforme. Si Meyssan n’est pas tué par la CIA, c’est parce qu’elle ne le juge pas nécessaire, tout simplement. Si elle commence à tuer des gens comme Meyssan, il faut s’en inquiéter parce qu’on n’a même plus le droit de parler des affaires de notre monde et de leur marche. Et d’un autre côté, Meyssan ne met en danger la vie de personne par son activité, donc, il est loin de constituer une menace pour qui que ce soit.
      Fumer ou s’informer, c’est toujours de la fumée pour s’enfumer ou enfumer les autres en tout temps. Qu’il y ait quelqu’un qui rapporte de quoi ne changer de la fumée habituelle, c’est plutôt tentant. Non !


    • aaaaaaah enfin une opinion raisonnée qui refuse de jouer à "l’eponge ecervelée".
      Merci Lausw, franchement je desesperais de lire un commentaire de ce type depuis longtemps !


    • #854856

      Je suis daccord avec toi.Voir des complots partout est absurde nier que des complots existent est tout aussi absurde..
      Des gens névrosés pommés qui pour se donner un but dans la vie sortir de la racaillerie dépréssion ou manque d’estime de soi rentrent dans tel ou tel idéologie et tuent des gens en pensant agir pour leur cause et changer le monde y’en a un paquet et bien plus qu’avant du fait des évolutions de la société.


    • concernant l’affaire nemouche personne pour le moment peut dire qu’il s’agisse d’un complot et qu’il a été approché par des service secret car il n’y a pas de preuves mais comme les médias sont tous des menteurs professionnelles et qu’il faut toujours inversés leur réponses , je suis prêt a croire tout ce qui les dérangent .

      qu’il a été approché par les service secret ou pas sa ne change rien au final ce type a servi les intérêts des service secret américano-sioniste comme la c.i.a ,il a grandement contribué au choc de civilisations,a créer de l’islamophobie,a renforcé la cause de l’antisémitisme,a justifié la mise en place de lois liberticides pour mieux contrôlé la populations et j’en passe .

      "Y a un an Meyssan nous parlait des fameuses vidéos de Merrah envoyées à son père et qui n’ont jamais existé en réalité."

      et toi qu’est ce t’en sait qu’elles n’ont jamais existées ?
      comment peut tu en être sur ?
      concernant le djihad ce que vous dites est faux ,la définition du djihad c’est étendre et défendre l’islam .

      hors en combattant le régime de bachar el assad il ne défend pas l’islam et ne l’étend pas également, pire il sert les intérêts américano-sioniste ,de plus s’en prendre a d’innocentes victimes dans un musée n’est pas du djihad .

      le 11 septembre c’est le djihad peut être ?
      les armes imaginaires de destructions massives en irak c’est encore le djihad ?
      la déstabilisations du régime de bachar c’est aussi du djihadj ?

      par ailleurs il y’a des écrivains qui ont avancés et démontré que ce n’était pas les djihadistes que vous pointez du doigt mais les service secret comme la c.i.a ,le mossad avec la complicité des gouvernements que vous protégés en prenant de tel positions a travers des écrits que ce soit le livre noir de la c.i.a d’yvonnick denoel ou encore le 11 septembre de laurent guyénot .

      concernant meyssan soyez précis et dites ce qui est faux dans ce qu’il avance ,toute la france l’avaient insultés de malades lorsqu’il a écrit le 11 septembre l’effroyable imposture il avait pourtant tout bon et presque tout ce qu’il raconte est vrai .
      quand a la c.i.a oui si il le voudrait il pourrait aussi tuer alex jones qui est bien plus dérangeant que meyssan ,farrakahn,et j’en oublie encore des milliers mais je pense qu’ils en ont rien a faire de ce que nous pouvons dire car sa change rien avec ou sans nous ,ils continueront les assassinats,coup d’état
      Bigboss ground zeroes


  • Thierry Meyssan fait souvent d’excellentes analyses sur les événements internationaux,elles sont objectives,impartiale et font contre-feu a la propagande Atlantiste...
    Par contre,il a aussi le talent d’échafauder des théories complexes pour expliquer un banal et sanglant « fait divers » :
    Pour rappel,ce jeune terroriste revenu de Syrie a tué 3 personnes dans un musée juif,la troisième victime était un simple gardien,si s’était un « agent en mission »,le meurtre du gardien était un crime gratuit,pour un « professionnel » des services secrets,c’est pas terrible...
    il se fait prendre dans un banal contrôle de douane a des centaines de kilomètres du lieux du crimes avec tous les éléments qui peuvent l’incriminer...pas très intelligent pour un « agent secret »....
    il se peux que ces deux agent israéliens,par un « hasard malheureux », aient été tout simplement victimes d’un fanatique qui,sans renoncer au « djihad »,a décider de renter en Europe quand il a vu que la solution virait au vinaigre en Syrie pour les barbus...


Afficher les commentaires suivants