Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Des lycéens de Tours font les larbins pour les migrants de Grande-Synthe

Dans le genre "classe verte", c’est moins cher qu’un aller-retour Auschwitz

On pensait que les punitions corporelles étaient interdites, ou passées de mode, eh bien non. Écoutez ce qui suit, ça dépasse l’entendement.

Des élèves du lycée Notre-Dame-La-Riche à Tours (Indre-et-Loire) partent ce samedi dans le Nord de la France. Destination, le camp de migrants installé à Grande-Synthe près de Dunkerque (Nord). Pendant une semaine, ils vont venir en aide à quelques uns des 1300 réfugiés du camp.

C’est France Bleu, la radio qui coûte cher aux Français et qui rapporte que dalle, qui annonce la bonne nouvelle. Les jeunes apprenants vont prendre une grosse leçon d’humiliation physique et morale.

Visiblement, les élèves du lycée Notre-Dame-La-Riche sont maudits : déjà manipulés par des adeptes de la secte des ABCIO (Abrutis Bienpensants Complices Involontaires de l’Oligarchie), voilà qu’il doivent retourner à la décharge migratoire pour faire le sale boulot de nettoyage, deux ans après un premier voyage.

Des élèves du lycée [...] étaient partis à Lampedusa en Sicile à la rencontre des migrants en octobre 2015. Seize lycéens prennent désormais leur suite à partir de ce samedi.

Que vont-ils faire là-bas, loin de leur magnifique paysage tourangeau ? L’article de La Nouvelle République du 3 novembre 2016 (eh oui, les malheureux y sont retournés en 2016) nous l’explique avec ferveur :

Ils ont la niaque, et ça se sent. Les jeunes du lycée Notre-Dame-la-Riche s’apprêtent de nouveau à embarquer pour une aventure citoyenne dans le camp de réfugiés de Grande-Synthe entre le 2 et le 6 novembre. A l’initiative de Robin Durieux, codirecteur de l’animation socio-culturelle pour la Pastorale, ce voyage préliminaire a vocation à préparer une semaine de bénévolat en février. Sept élèves déblaieront le terrain la semaine prochaine, mais ils sont déjà vingt-quatre à vouloir participer au travail en février.

Certains étudiants profitent de voyages à l’étranger dans le cadre d’échanges culturels ou professionnalisants (Erasmus, le programme popularisé par le film L’Auberge espagnole, ou les MBA des grandes écoles, plus durs), ces lycéens se tapent les déchetteries laissées par les migrants, qui n’y touchent apparemment pas. Garçons et filles se partagent les tâches, en respectant la différenciation des sexes, malgré ce qu’avancent les adeptes de la théorie du genre :

Les filles vont donc notamment mettre en place un atelier bien être et relaxation pour les migrantes. Une idée qui a germé après un premier repérage sur place en novembre dernier.

On ne va pas perdre de temps à rechercher les raisons pour lesquelles Robin Durieux transforme les lycéens en éboueurs et les lycéennes en masseuses, mais on atteint là des niveaux de dinguerie post-comiques. Et si les jeunes migrants pleins de sève réclament leur massage ? Et si un groupe de migrants force une lycéenne à les masser ?

Que font les parents ? Pourquoi n’ont-ils par réagi ? Comment peut-on descendre aussi bas ? Vous le saurez en suivant le prochain épisode de Comment humilier les jeunes Français et les mettre au services des petits soldats de Soros.

Le mot de la fin à l’immense Robin Durieux, qui aura peut-être sa statue un jour en Érythrée ou en Afghanistan :

« En tant que citoyen, on a une place à prendre. Il faut que nous aussi, on s’y mette »

Sacré Robin, qui tombe dans le piège et ne voit pas la manipulation oligarchique. On comprend désormais pourquoi la gauche antiraciste, depuis 30 ans, a formé ces complices bénévoles sur le terrain. Prochaine étape : l’atelier « coucherie » pour les filles, avec abattage de 150 clients quotidiens ?

Qui sponsorise et organise l’immigration de masse ?
Des réponses chez Kontre Kulture :

Calais, Grande-Synthe, ambassades de l’oligarchie en France, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

23 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • La moindre des choses serait que les lycéennes soient rémunérées pour leur passes de massages, comme ça elles seront plus dociles l’année prochaine pour l’atelier coucherie.

     

  • #1657907

    le stage migrant c’est très bien mais c’est les parents qu’il faut envoyer puisqu’ils ont le droit vde vote


  • et les jupettes sont fournis ?
    filles ou garcons , ils seront pas trop regardant de toute facon


  • Il ne faut pas minimiser la détresse des migrants, dont l’Occident est bien responsable.
    Ces jeunes lycéens sont humanistes, altruistes et dévoués.

    Vous seriez du genre à laisser un migrant crever de faim devant vous ?

     

    • "Vous seriez du genre à laisser un migrant crever de faim devant vous ?"

      Non, moi, je téléphonerais à Soros pour qu’il lui donne 2000 euros de plus pour manger après qu’il lui ait déjà donné la même somme pour avoir mis une main aux fesses à votre fille dans la gare de Cologne.........


    • Salut Suiz. Un migrant, non bien sûr.
      Dix ou cent, c’est autre chose.
      Tu arrives à comprendre ça ?


    • Aucun migrant ne "crève de faim" sur le sol francais ni ailleurs, les ong les nourrissent très bien , et le but de cet action n’est pas de leur apporter des sacs de riz, mais d’aller "déblayer le terrain"...

      En gros ils vont aller ramasser les détritus que ces migrants ont balancé eux même et qu’ils sont bien incapables de ramasser eux même, leur agenda étant très certainement overbooké...


    • Ce n’est pas la question.
      Si l’État laisse volontairement rentrer des gens, et que cette même entité estime que ces personnes ont vocation à rester, et bien la moindre des choses c’est que cet Etat assume ses responsabilités.

      Ce n’est pas aux citoyens,associations,et autres de palier à tout ça et d’en supporter la charge.
      Nous ne sommes pas dans le cas d un afflux migratoire imprévisible et chaotique, mais dans un vrai système plutôt organisé, donc que chacun assume ses actes.

      Ils peuvent culpabiliser les gens tant qu’ils veulent, mais les premiers responsables des mauvaises conditions c’est qui ? l’ UE et les Etats !!! pas les citoyens !

      Ils ont déjà fait la moitié du boulot, en organisant un peu les transports et les frontières, et puis "l’accueil’ , qu ils aillent au bout...

      Il y a des gens qui sont résolument contre l’immigration, et d’autres qui sont pour,
      Soit !
      Mais que ceux qui sont pour aillent au bout de leur logique, plutôt que d’amener la misère un peu partout, au nom de grands principes !
      C’est ignoble ce qu’il se passe, au nom de ces "principes" .


    • Ceux qui crèvent e faim et de misère en France, ne sont pas des migrants, mais des originaires de ce pays, depuis de nombreuses générations !

      Adishatz

      H/


  • L’Eglise Ralliée tue le catholicisme.


  • On essaye toujours de détruire le bien commun et le sentiment d’appartenance nationale en faisant croire aux jeunes naïfs qu’ils sont des citoyens du monde,de parfaits robots uniformisés du mondialisme...
    Le bon sens nous conduirait plutôt à agir pour le bien de la communauté, il y a de nombreux français qui auraient besoin d’aide et des lieux à préserver...mais non, encore et toujours "Big other", on existe que pour l’autre, notre être n’a même plus d’essence, il vit uniquement pour servir l’autre au détriment de la communauté, pour mépriser notre prochain...



  • Les filles vont donc notamment mettre en place un atelier bien être et relaxation pour les migrantes.



    Cours de masturbation pour être conforme aux directives de l’OMS ? De plus sachant qu’il y a très peu de migrantes je me demandes si cet atelier ne sera pas en fait un service gratuit d’aide à la satisfaction sexuelle pour ces jeunes migrants impatients de se vider les bourses...
    Curieux de savoir combien de parents s’opposeront à cette aberration ! Probablement très peu...


  • A Blois, à côté de Tours, les jeunes peuvent aussi aller voir l’exposition sur la franc-maçonnerie. La totale !
    http://france3-regions.francetvinfo...


  • Je me dis parfois que l’enseignement catholique a complètement perdu la tête... Il,cochen toutes les cases gaucho-bobo-écolo... Eh oh, les parents, réveillez-vous !


  • En plus, il s’agit d’un Lycée Notre-Dame, donc si j’ai bien compris, un Lycée catholique.


  • Et les parents ? Y’en a qui gueulent ou sont ils tous décérébrés du bulbe ?


  • Jusqu’a ce qu’un gosse se fasse poignarder pour son iphone.

     

  • #1658218

    Que vont-ils faire là-bas, loin de leur magnifique paysage tourangeau ?
    Nettoyer les latrines et la merde des migrants... faire le ménage des envahisseurs ...pour les faire devenir de bon futurs terroristes blancs identitaires et nuire au Nationalistes (du FN, mais aussi de Civitas, l’AF, E&R, du GAR, et de l’OSRE...)
    Le système fait monter la colère identitaire sur une ligne racialiste...(les pions d’Israël vont être activé )

     

    • Je ne vois pas vraiment de quoi tu parles... Ces jeunes là sont des bobos probablement socialistes comme leurs parents, ils ne vont pas être en colère parce qu’ils auront nettoyer les fesses d’un migrants, au contraire ils en seront fier car ils auront démontré leurs antiracismes et leurs ouverture.

      Je ne vois pas non plus pourquoi tu opposes les identaires au reste des nationalistes... que ce soit l’Action Française, le FN ou même Civitas je n’ai pas vraiment vu d’opposition avec ceux-ci, ils disent globalement la même chose sur la plupart des sujets surtout lorsque il s’agit d’immigration ou de l’identité française.

      Le système n’a pas besoin de faire monter une colère identitaire car elle monte tout à fait naturellement depuis des années, les peuples sont instinctivement racialiste comme tu dis car ils ont tendance à privilégier les leurs par rapport aux autres, c’est en partie ce qui s’est passé en banlieue quand la majorité des blancs est partie voir ailleurs car ils avaient estimé être devenu des étrangers chez eux. Le système n’essaye pas de faire monter quoi que ce soit, le système essayé simplement d’appliquer son programme de liquidation de la France et comme cela ne plaît pas au peuple alors le peuple montre qu’il n’est pas d’accord.


  • Ces jeunes devraient faire leur « voyage initiatique » dans un des pays dont sont originaires ces migrants, pour se rendre compte à quels point ceux qui sont parvenus ici sont des imposteurs de la détresse humaine...


  • Je pense que tout le monde ici devrait trouver ça bien, sans aucune ironie. On se plaint toujours des "bobo humanistes" détachés du réel et qui prêchent "la bonne parole" à tous les autres, bien à l’abri. Là pour une fois, ils ne défilent pas avec des pancartes débiles pour l’accueil des migrants, mais ils vont aller directement à leur rencontre. Donc s’il y a une réalité à constater, ils la constateront. Soit ce sera une catastrophe, ils apprendront dans la douleur et ils vireront FN (chose qu’aucun discours ne les aurait forcé à faire), soit il y aura un vrai échange humain et ils seront confortés dans leurs croyances. Dans tous les cas, au moins ils se seront frottés au réel, contrairement à beaucoup de gens qui viennent commenter, et leur position idéologique ne sera pas purement gratuite.
    Bref, même si ça part d’une idée bobo mondialiste/droit de l’hommiste complètement débile, ça n’aura que des vertus de mon point de vue.
    Ce qui serait intéressant c’est de discuter avec ces lycéens ensuite pour voir comment ça s’est passé.


Commentaires suivants