Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Des milliers d’électeurs français radiés des listes à leur insu

Administration incompétente ou manipulation ?

Nous avions déjà évoqué les 500 000 cartes électorales envoyées en double (permettant de voter deux fois si les bureaux de vote sont différents), les bulletins Fillon et Macron préalablement glissés dans les enveloppes et les nombreux électeurs strasbourgeois radiés des listes électorales. Depuis dimanche, de nouveaux cas étranges font surface et les recours devant le tribunal se multiplient.

 

À Asnières (Hauts-de-Seine), des centaines d’électeurs ont également eu la surprise de constater en arrivant au bureau de vote qu’ils avaient été radiés des listes. Selon la mairie, ces radiations étaient normales :

« C’est la commission de révision des listes électorales, composée de membres de la préfecture et du tribunal d’instance, qui a collégialement radié ces électeurs, explique-t-on à la mairie. Leur dossier était incomplet. »

À La Queue-en-Brie (Val-de-Marne), 500 personnes ont subi le même désagrément en raison de déménagements, soit 8 % des inscrits. Jean-Paul Faure-Soulet, maire (LR) de La Queue-en-Brie, explique avoir appliqué la loi :

« Nous avons écrit à tous ces gens pour qu’ils s’inscrivent avec leur nouvelle adresse. Au bout d’un certain nombre de retours négatifs de la Poste [1], nous les avons radiés comme le demande la loi. S’ils ne l’avaient pas été jusque-là, c’est que l’ancienne municipalité ne faisait pas son travail. »

À Nice (Alpes-Maritimes), même chose : 7 600 personnes n’ont pas pu voter en raison de changements d’adresses non-signalés. Comme le fait remarquer l’une d’elles, l’administration française sait pourtant parfaitement où se trouvent la plupart de ces électeurs « perdus » :

« Je paye mes impôts, toutes les administrations savent où je suis... Je suis effarée. »

Au Havre (Seine-Maritime), ce sont 5 000 électeurs qui ont été empêchés de voter pour des raisons similaires. Une habitante témoigne :

« J’ai déménagé il y a 15 ans sans jamais rien signaler. J’ai pu voter en 2002, 2007 et 2012. Et là, on m’annonce que ce n’est pas possible. Je ne comprends pas. »

L’article L. 33-1 du code électoral prévoit pour l’électeur radié la possibilité d’un recours auprès du tribunal d’instance le jour même du scrutin, ce que n’ont pas manqué de faire des milliers de Français.

Mais au total, combien d’électeurs ont-ils été empêchés de voter pour des raisons de ce genre ? S’ils avaient pu s’exprimer, l’étonnant résultat du premier tour de l’élection présidentielle aurait-il été affecté ?

À noter que la ville de Nancy (Meurthe-et-Moselle) semble s’être fait justice à sa manière : une présidente de bureau de vote a constaté que des personnes votaient par procuration... pour des électeurs radiés. Un probable « problème de fichier » selon elle, expliqué par l’utilisation d’un « logiciel interne » par la mairie pour vérifier la présence des Nancéiens sur les listes.

Il fallait bien aussi qu’un Marseillais s’illustre pour ajouter un peu de folklore : c’est chose faite avec ce président d’un bureau de vote du 13e arrondissement, qui, après une dure journée de labeur, est rentré chez lui avec les bulletins !

Notes

[1] Logique, puisqu’ils avaient déménagé.

Les enjeux de l’élection présidentielle française expliqués :

 

Sur la « démocratie », chez Kontre Kulture :

 






Alerter

18 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1710402

    Il y a aussi ceux qui ont vu une marque au dos du bulletin Marine le Pen qui invalide le vote... Et ceux qui au moment de mettre leur bulletin dans l’enveloppe ont vu qu’il y en avait déjà un...

     

    Répondre à ce message

  • #1710422

    Si il y a eu fraude alors la droite républicaine est complice. L’avorton Macron a l’Élysée et l’assemblée en compensation pour la droite.

     

    Répondre à ce message

  • #1710492

    Pas sur que cela ait influencé le résultat de la présidentielle, ni celui des législatives. Mais pour ce qui est des municipales/régionales, c’est inquiétant....

     

    Répondre à ce message

  • #1710522

    Je ne pense pas que le pouvoir profond ait besoin de faire ça, c’est juste des "couacs" de l’administration. Encore une fois, la comptabilisation des votes c’est le ministère de l’intérieur, gérés par qui on sait donc bon ... On doit juste leur faire confiance, moi pas. Macron nous a été imposé, point barre circulez braves gueux ! ... Je pense qu’on en est arrivé à ce point malheureusement.

     

    Répondre à ce message

  • #1710526

    Correct on m’a envoyé une lettre 3 semaines avant l’élection pour me dire que j’étais radié sans motif (la case motif laissée blanche) avec possibilité d’aller en appel devant un tribunal. Vous pensez que j’ai le temps ou l’envie d’aller devant la justice pour pouvoir voter ??

     

    Répondre à ce message

  • #1710586

    C’est ce qui m’est également arrivé. J’ai commencé à avoir des doutes lorsque j’ai appris par « hasard » qu’il fallait que 2017 figure sur la carte électorale en haut à droite. Sinon, c’est exactement la même, toute propre, pas déchirée, et de la place pour d’autres tampons en dessous des dernières présidentielles de 2012. Je me suis présenté à la mairie de mon ancien domicile le 20 avril dernier où l’on m’as appris que suite à une refonte des listes électorales fin 2016, j’avais été radié des listes ! Très stupéfait, surtout que je n’avais absolument pas envie d’aller voter, puis je me suis ravisé et j’ai décidé tout de même d’aller voter, pour me retrouver face à un mur. LE mur de la honte celui là !! Je suis dégouté, écoeuré à vie de cette république devenue bananière en empêchant plus de 30 000 personnes d’aller voter (j’y ai rajouté les 17 000 strasbourgeois se trouvant dans ce cas de figure). Et comme par hasard, grosse manip sur les listes électorales fin 2016 ! Les médias officiels, chers et tendres soutien de Macron qui ne parlent même pas de cette supercherie, rien à la TV…
    Bref, Hollande à gagné, tout Frankenstein qu’il est, sa créature va maintenant le dépasser. C’est désespérant….que les français n’est pas compris ça…

     

    Répondre à ce message

  • si l’on veut de nouvelles élections , et annulation du 2em tour , il faudrait que Le Pen soit élue .
    le pouvoir à préparé la suite en cas d’arrivée du FN ......
    faire circuler auprès des partisans de Mélanchon / Fillon

     

    Répondre à ce message

  • #1710775

    Personnellement, on m’a retrouvé pour l’achat d’un composteur d’une valeur de 30E auprès d’une déchetterie municipale, 3ans après mon déménagement.
    Par chance ils avaient aussi conservé mon inscription et celle de mon épouse aux éléctions.
    J’ai payé ma facture et nous sommes allé voté, je suis plus clean que fillon.

     

    Répondre à ce message

  • #1711011

    Hallucinant : la vraie raison des radiations des listes électorales
    Je vote depuis toujours au même bureau de vote et j’ai été désinscrite comme des centaines de milliers de femmes (des millions ?). Je me suis rendue à la Mairie pour savoir le pourquoi : Hallucinant, simplement parce que ma carte électorale a été envoyée à mon adresse mais à mon nom de jeune fille et qu’elle est revenue à la Mairie avec mention du facteur : n’habite pas à l’adresse indiquée.
    C’est proprement scandaleux ! Bien évidemment que les facteurs ne connaissent pas les noms de jeunes filles des femmes mariées, c’est une erreur incroyable de certains responsables. Maintenant on peut se poser la question si cela a pu avoir une influence sur les résultats du vote.

     

    Répondre à ce message

  • #1711365

    J’ai voté en 2007 et 2012 mais je n’ai pas pu voter en 2017. Radié des listes a Nancy...

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents